Gestion du sommeil et auto-discipline : besoin d'aide

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Gestion du sommeil et auto-discipline : besoin d'aide

Message par Lancaster le Mar 3 Mai 2011 - 21:25

Bonsoir tout le monde,

j'ai, comme beaucoup d'entre vous je pense, un gros problème qui me complique l'existence : cette manière particulière d'être et de penser que certains appellent "zébritude". Après des années de souffrance, d’errements et d'incompréhension, j'essaye maintenant de faire avec et d'en apprivoiser tous les aspects, malgré de nombreux déboires sur lesquels je ne m'étalerai pas, mais dont vous vous doutez surement et qui ont pu être parfois graves.

Ce soir, j'aimerais avoir vos avis, vos conseils et vos retours d'expérience sur le sujet qui me pose personnellement le plus de difficultés : la gestion du sommeil. En résumé : j'ai très peu de volonté et une très faible capacité d'auto-discipline quand je suis faiblement motivé (ce qui est le cas à peu près tout le temps dans une vie standard de fonctionnaire marié...), et de plus c'est le soir que je fonctionne le mieux. Résultat : je dors très bien, mais beaucoup trop peu ! En moyenne 5/6 heures par nuit, depuis presque 10 ans, faisant de moi à la longue un zombie complètement dépressif (ce qui a l'immense avantage, soit dit en passant, de me mettre à niveau de mes contemporains et de me faire beaucoup moins remarquer...). Cela est d'autant plus cruel que j'ai connu des périodes assez longues d'internat où mon sommeil était encadré, minuté, et où j'étais un autre homme... J'ai envie de régler ce problème définitivement, mais la volonté et l'énergie me manquent terriblement, après plusieurs années à ce régime. Que faire ?...
Je vous en prie, utilisez cette pensée créative qui nous caractérise pour me donner des idées concrètes à mettre en oeuvre pour essayer de me ré-éduquer. Moi, je n'y arrive plus, je n'ai jamais réussi à trouver une aide efficace (femme, amis, psys,...) et je suis en train de passer à côté de ma vie.... Je vous en serais très reconnaissant.

JB
avatar
Lancaster
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 30
Date d'inscription : 01/05/2011
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion du sommeil et auto-discipline : besoin d'aide

Message par sig le Mar 3 Mai 2011 - 21:48

Salut jbc !!

Pour dormir :

Supprimer cette saloperie de télé et passer à la lecture, qui, en plus de te fatiguer et les yeux, et les idées, te donne bien plus d'infos à la minute qu'un écran bleuté et morne, tout en faisant appel à notre imagination débordante.

Sinon, la création est un bon catalyseur d'émotions déjà, et surtout un incroyable consommateur d'attention. Deux heures de sculpture (dans mon cas) et tu te sens tout vidé !! (après des journées complètes, il m'est arrivé de ne plus penser à 200 à l'heure, mais au pas, tranquilou, comme un gens pas zèbre).

J'ai pas d'autre idée...

sig
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 709
Date d'inscription : 28/04/2011
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion du sommeil et auto-discipline : besoin d'aide

Message par Sylbao le Mar 3 Mai 2011 - 21:58

Oui, tâche de te servir de ta tranche de temps libre dans la journée pour faire ce qu'il te plait. Tu peux aussi réinstaurer toi-même le cadre minuté. Pas compliqué d'établir un programme avec horaires, il faut simplement s'y tenir, et tu ne peux pas parler de faible motivation pour ça puisque tu es au désespoir de si peu dormir.
avatar
Sylbao
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 293
Date d'inscription : 10/01/2011
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion du sommeil et auto-discipline : besoin d'aide

Message par vertus le Mar 3 Mai 2011 - 22:01

salut à toi Wink
j'ai moi même des problèmes d'auto-discipline...
et si il y a une chose que je sais, mais tu dois la connaitre, c'est que sans motivation c'est plus la peine...
je peux rien faire, mais vraiment rien faire sans être motivé...
du coup la solution un peu bateau et qui est facile a dire mais pas a faire: il faut se trouver des buts pour avancer, des buts petits, modestes, mais qu'on réalise vraiment...
et c'est pas si simple... donc faut pas s'en vouloir de se fixer des buts ridiculement petit, souvent on se dit oui mais ca sert a rien ca ou c'est presque rien, mais vaut mieux faire des petites choses que rien du tout...

par contre je sais pas si ton manque de sommeil viendrait du fait que tu ne te résonne pas, tu traines jusqu'à aller dormir assez tard et résultat manque de sommeil, ca m'arrive régulièrement
ou alors si c'est a cause d'un soucis de sommeil, il y en a qui dorment bien mais qui se réveillent coute que coute au bout d'un certain temps
tu parles d'auto-discipline donc je suppose que c'est plutôt le cas 1, dans ce cas il faut chercher a remplir la période qui te sépare du boulot et du sommeil par des choses vivantes et qui te sont agréables, faire des choses qui sortent de l'ordinaire pour essayer de reprendre un peu d'entrain, et surtout se tenir à une plage horaire nous donnant assez de sommeil... le plus dur c'est de se bouger, si on a fait des bonnes choses qui font plaisir ca gêne généralement moins d'aller dormir tôt, résultat plus d'énergie et quand on est en forme on est plus facilement motivé pour avancer

je sais pas si ca aide un peu peut-être même que je suis complètement à coté de la plaque je ne sais pas à toi de me dire
si maintenant il y a réellement une composante dépressive dans ton état actuel (tu parlais de zombi dépressif) le but serait de trouver son origine, et les psys sont pas tous bons, surtout face à un zèbre
avatar
vertus
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 128
Date d'inscription : 12/04/2011
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion du sommeil et auto-discipline : besoin d'aide

Message par Lancaster le Mer 4 Mai 2011 - 8:57

Coucou tout le monde,

merci pour vos messages, j'y reviendrai plus longuement un peu plus tard. Mais sachez déjà, puisque certains l'ont évoqué, qu'il ne s'agit en aucun cas d'un souci de sommeil : je dors TRES bien, malgré les soucis ! Comme l'évoque Vertus, c'est plus une inaptitude à me raisonner et à aller me coucher... Pathétique pour un grand garçon, non ?.... Sad
avatar
Lancaster
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 30
Date d'inscription : 01/05/2011
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion du sommeil et auto-discipline : besoin d'aide

Message par Maurelle (IRM) le Mer 4 Mai 2011 - 9:26

jbc a écrit:(...) c'est plus une inaptitude à me raisonner et à aller me coucher... Pathétique pour un grand garçon, non ?.... Sad
Non je ne trouve pas cela pathétique.
en plus tu as le courage de l'avouer et tu oses en parler !
J'ai juste envie de te poser la question :
que cache cette inaptitude à te raisonner et cette stratégie de l'évitement d'aller te coucher alors que tu sais que c'est bon pour toi de dormir?

C'était la petite note psy (que je ne suis pas)!!!
avatar
Maurelle (IRM)
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1167
Date d'inscription : 01/08/2010
Age : 104
Localisation : 94

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion du sommeil et auto-discipline : besoin d'aide

Message par lectrice le Mer 4 Mai 2011 - 10:57

Apparemment, ton problème n'est pas de ne pas t'endormir (c'est déjà ça) mais de ne pas vouloir aller dormir. Il faut que tu aies envie d'aller dormir.
Une question: si tu ne vas pas dormir, c'est parce que tu as vraiment trop de choses intéressantes à faire, ou parce que tu retardes l'heure de dormir sans rien faire de passionnant, juste pour avoir un prétexte pour rester éveillé?
Dans le premier cas, c'est un problème de gestion du temps (faut faire moins de choses, ou alors moins bien). Dans le deuxième cas, il y a un blocage quelque part. Si je voulais faire de la psycho digne d'un magasine pourri, je dirais que c'est un rapport à la mort; le sommeil symbolise le fait de s'abandonner, et quand on a peur de mourir, on a peur de dormir. Sinon, ce peut être justement parce que comme tu dis, tu es moins vif dans la journée donc tu te singularises moins des autres (tu tires un avantage du fait d'être un zombie du coup; ça t'évite de t'impatienter parce que quand on comate, on ne s'ennuie pas). Quand on fait quelque chose contraire à nos intérêt, c'est parce qu'on en tire du plaisir sur le court terme, ou encore parce que ça évite une souffrance plus grande (dixit les philosophes de l'antiquité). Demande toi ce que changerait le fait de dormir assez dans ta vie.

Tu te lèves tous les jours à la même heure? Te lèves tu facilement?

Quand arrives-tu à te coucher tôt, dans quels contextes? Tu t'endors facilement?

Tu as de la volonté dans les autres secteurs de ta vie, est ce que tu as de l'auto discipline?

La prochaine fois que tu vas dans ton lit et sois attentif à tes ressentis: comment te sens-tu? Associes tu le lit au bien être, au repos, ou pas du tout?

Juste en passant (au cas où): la nuit de 8 heures est un mythe, ce qui importe est de ne pas être fatigué...7 heures peuvent suffire par exemple. Ne vise pas 8 heures de sommeil, juste le nécessaire pour être en forme.

lectrice
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 114
Date d'inscription : 17/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion du sommeil et auto-discipline : besoin d'aide

Message par Lanza le Mer 4 Mai 2011 - 15:41

lectrice a écrit:Quand on fait quelque chose contraire à nos intérêt, c'est parce qu'on en tire du plaisir sur le court terme
Et si c'était le contraire ? Si au lieu d'en tirer du plaisir sur le court terme (chose que j'ai cherché à identifier et n'ai jamais réellement trouvée), c'était simplement que nos intérêts matériels à court terme ne sont pas compatibles avec un intérêt plus fondamental ?

Personnellement, je tarde (tardais ? ça va maintenant mieux) à aller me coucher, parce que c'est à ces heures-là que j'avais suffisamment de paix pour réfléchir sur moi-même, et avancer. Et qu'abandonner mon questionnement pour aller dormir signifiait le retarder. Alors oui, ça m'a pourrit (et ça me pourrit encore, dans une certaine mesure) la vie, mais j'avais d'autres problèmes, moins immédiats et plus abstraits, mais ô combien plus essentiels, à régler. Et c'est ce que je faisais au lieu d'aller dormir comme il sied à tout être humain (qui fait semblant d'être) bien portant.

J'ai un peu de mal avec cet idée de plaisir-immédiat-qui-explique-tous-les-comportements-qu'on-n'aime-pas, ne serait-ce que parce que culpabiliser et angoisser à mort pendant qu'on procrastine n'est pas vraiment l'idée que je me fais du plaisir. Même immédiat.
avatar
Lanza
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1912
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 42
Localisation : Finistère sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion du sommeil et auto-discipline : besoin d'aide

Message par lectrice le Mer 4 Mai 2011 - 17:20

Ton idée est intéressante...on procrastine pour faire ce dont on a vraiment besoin, au lieu de faire ce qui parait essentiel mais ne l'est pas autant. Donc la solution serait de se demander pourquoi on fait passer telle chose avant telle autre (réfléchir sur soi même avant d'aller dormir) et de donner une place de choix à cette première priorité à un autre horaire au lieu de "culpabiliser à mort" (cela dit, c'est vrai que le soir est propice à la réflexion).

Par contre, il existe un autre type de procrastination (bon ok, c'est hors sujet par rapport au sommeil, mais c'est en rapport avec ce que tu dis) qui consiste vraiment à éviter ce que l'on ne veut pas faire, ne serait ce que parce qu'on ne sait pas par où commencer. Et là, on cherche n'importe quoi à faire, mais pas cette tâche, trop compliquée (faut faire trop de choix, et on peut se planter). Et là, il y a évitement de quelque chose de désagréable, et l'angoisse de se dire qu'on devrait faire cette tâche est moins forte que ce ressenti désagréable en pensant au fait de faire cette tâche.

lectrice
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 114
Date d'inscription : 17/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion du sommeil et auto-discipline : besoin d'aide

Message par Lancaster le Jeu 5 Mai 2011 - 9:38

Bonjour,

Lectrice, pour répondre à tes questions et te donner mon ressenti à ce moment là (même si décoder mes ressentis n'est pas mon fort), je dirais qu'il se passe quelque chose d'étrange le soir. Dans la journée, je suis capable de me raisonner et d'essayer de trouver des solutions pour résoudre mon problème, qui est réel. Mais le soir, c'est comme si il n'y avait plus de lendemain : plus aucune projection dans le futur, plus aucun projet, et un évitement terrible de tous les pièges que je me suis moi-même tendu pour me permettre d'aller me coucher, comme un cheval qui ne paniquerait pas en voyant un obstacle de loin, mais qui une fois arrivé devant le refuserait ! Embarassed J'imagine que ça doit être une forme de peur, mais je n'en sais rien. Seul compte à ce moment là le fait de pouvoir grapiller quelques minutes de vie supplémentaires, sans plus pouvoir tenir compte de celles - bien plus nombreuses - que je vais perdre plus tard... Mon dieu c'est pathétique..... Sad

J'ai essayé plusieurs stratagèmes déjà, notamment me faire mettre sous clé toutes les activités possibles. Mais j'arrive toujours à contourner l'obstacle, soit en trichant, soit en m'occupant différemment, y compris de manière assez futile.

Le seul avantage que j'ai réussi à trouver à ce comportement, c'est de ne plus ressentir cet immense enthousiasme et cette immense énergie qui inondait mes journées de manière très positive, mais qui me rendait extrêmement brutal dans mes rapports avec les autres, jusqu'à arriver à des conflits graves. Maintenant, je n'ai plus l'enthousiasme mais il me reste les conflits, plus graves que jamais (je suis à 2 doigts du divorce et du licenciement pour cette raison là). Trop fort... Sad

Pour répondre à tes questions, oui je me lève facilement du moment que j'ai eu mon nombre d'heures. Je m'endors facilement aussi, si les soucis ne sont pas trop monstrueux. Les contextes où j'arrive à mieux gérer cela sont lorsque je suis en voyage ou en expédition sportive, loin des soucis et avec un but précis. Ca m'aide à vouloir en profiter, et donc à me raisonner, même si ça ne marche pas à tous les coups et que parfois le naturel reprend le dessus.
De manière générale, je manque de volonté dans tous les secteurs de ma vie. Les seuls moments où je peux avoir une volonté de fer, c'est lorsque j'ai un objectif important à réaliser et/ou que je suis fortement encadré (à 33 ans, ça aussi c'est pathétique....)
Quand je rentre dans mon lit, je ne ressens rien du tout, à peu près comme dans tous les secteurs de ma vie actuellement. J'y rentre machinalement, dans la même grisaille qui inonde mes journées désormais. Mais je crois me rappeler, lorsque ça allait mieux, que mon ressenti était quand même assez neutre vis-à-vis du lit : ni torture, ni bien-être.
Pour ce qui est de mes besoins, je les ai clairement expérimentés, et ils sont de 8h/8h30, avec un coucher avant minuit. Sinon c'est cuit. Autant dire que c'est mon Graal...

Je vous en prie, aidez moi. Derrière l'aspect ridicule de ce problème, j'en souffre vraiment. Merci.

Sad
avatar
Lancaster
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 30
Date d'inscription : 01/05/2011
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion du sommeil et auto-discipline : besoin d'aide

Message par FunkyKyu le Jeu 5 Mai 2011 - 10:34

Bonjour jbc,

Je suis passé par cette case, et y repasse fréquemment.
Sans l'avoir remarqué à chaque fois.
Je comprends cette sensation de n'avoir envie de rien faire et de repousser l'heure fatidique de fin de journée.
C'est très positif de s'en rendre compte et plus encore de chercher une solution.
Je ne sais pas s'il existe de solution toute faite, mais voici quelques pistes :
- Pas d'excitant après 15h (alcool, tabac, café, etc), l'idéal étant : pas avant 15h non plus^^
- Pas de télévision, pas d'écran d'ordinateur pendant les deux heures qui précèdent l'heure du coucher
- S'allonger et lister des points positifs de la journée passée (aussi futiles qu'ils puissent paraître)
- Pratiquer une activité physique pour "épuiser" le corps. Pas forcément tous les jours, mais une fois par semaine c'est déjà bien.
- Si possible, effectuer une petite sieste entre midi et deux (même si tu ne t'endors pas, se trouver un petit coin au calme pour se prendre 10 à 15 minutes pour soi.)
- Peut-être s'autoriser à s'endormir ailleurs que dans son lit (ex: bouquiner sur le canapé ou dans un fauteuil confortable et ne pas lutter quand les premiers signes de fatigues arrivent)
- Peut-être essayer d'autres cycles de sommeil.

Par exemple, il paraît que Léonard de Vinci suivait un cycle : "3h d'activité, 30 min de repos". Difficilement applicable tel quel dans notre société si l'on est "actif" (je ne mets pas les guillemets parce que tu es fonctionnaire Wink mais parce que tu as des contraintes d'horaires).
Peut-être qu'en faisant une petite sieste de 10-15 min en rentrant du boulot et en partageant des moments avec tes proches ensuite il te sera plus facile de retrouver le chemin du lit.

Si j'ai d'autres pistes qui viennent, je les rajouterai. Smile
avatar
FunkyKyu
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1111
Date d'inscription : 23/04/2011
Localisation : Sur un caillou flottant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion du sommeil et auto-discipline : besoin d'aide

Message par Lanza le Jeu 5 Mai 2011 - 11:12

Jbc, ce que tu décris ressemble quand même vachement à un état dépressif. Manque de volonté, fatigue, monde gris...

Le passage sur les déplacements et expéditions me fait tiquer. J'en viens à me demander si le problème de fond n'est pas que ta vie actuelle, au quotidien, ne te conviens pas, et si tu n'es pas en train de la saboter inconsciemment.

Je me permets une question : est-ce que le soir est le seul moment où tu es seul ? Est-ce que ça n'est pas ça que tu cherches à grapiller, finalement, un moment où tu es seul avec toi même, libéré des sollicitations des autres ?

(Je me permets de relever aussi les mots "pathétique", "ridicule", etc, qui donnent une bonne idée de ce que tu penses de toi-même, et ça n'est pas glorieux, dis-moi ?.. La volonté ne se contrôle pas à la demande, surtout si la demande en question résulte d'une pression extérieure – proche, chefs, etc –, et pas un vrai désir qui vient de soi. Même chez un "grand garçon" de 33 ans rabbit)
avatar
Lanza
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1912
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 42
Localisation : Finistère sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion du sommeil et auto-discipline : besoin d'aide

Message par lectrice le Jeu 5 Mai 2011 - 16:10

Je suis entièrement d'accord avec vos conseils FunkyKyu et Lanza.

Je veux juste rajouter quelques éléments.

Je comprends bien ce que tu ressens face au fait de veiller jbc...moi, j'ai l'impression d'une atemporalité le soir; tout est différent, comme si le temps n'existait plus (et on est plus créatifs aussi). Paradoxalement, je suis plutôt du matin, parce que j'ai appris à être du matin (parce que se lever à 6h en semaine et à 10 heures le week end, ça crève, et c'est dur de reprendre). Et j'aime bien les heures matinales (le week end), le ressenti n'est pas le même, mais c'est agréable aussi. On a l'impression que la journée nous appartient. Bon, je m'égare.

Je crois moi aussi que ta vie actuelle ne te convient pas. Et pas uniquement que tu la sabotes. Mais aussi que tu te donnes l'impression de vivre intensément en profitant des heures les plus agréables de la journée, les dernières avant la journée suivante. Tu devrais t'interroger (ici ou seul) sur ce que tu veux améliorer dans ta vie, sur ce que TU veux vraiment.

Par rapport à l'idée de FunkyKyu et des siestes. Il existe une théorie sur le sommeil polyphasique (plusieurs siestes dans la journée et pas de vraie nuit). Telle quelle, elle n'est pas applicable. Mais avec des variations, c'est intéressant. Aurais tu 20 minutes pour faire une sieste après le repas? Et 20 minutes en rentrant? Cela diminue considérablement le besoin de sommeil la nuit (à condition de se tenir à 20 min).

Je ne suis pas tout à fait d'accord Lanza. La volonté se contrôle, à condition de savoir pourquoi on fait les choses. Si on fait quelque chose de chiant, mais qu'on faisant cela, on améliore quelque chose dans sa vie (hors sujet: y compris si on fait quelque chose qui vient d'une pression extérieure, mais rapidement, pour s'en débarrasser et avoir du temps pour soi ensuite...il y a plein de choses que j'arrive à faire, juste pour me sentir libérée et faire ce que moi j'ai envie de faire), on y arrive. Quand on vit en société, il y a une part de concession, mais ce que je ne concède pas, c'est que les pertes de temps obligatoires soient trop volumineuses dans mon emploi du temps. La volonté se développe (lentement mais sûrement), il existe des livres (à appliquer, c'est le plus dur) là dessus. Jbc, si tu améliores ta volonté dans ta vie, tu l'améliores pour ton sommeil. Et il faut des objectifs passionnants, mais difficiles, c'est plus motivant d'après moi.

Jbc, tu es très motivé pour sauver ton couple et ton travail. Pourrais tu écrire (pour toi uniquement) en quoi ta femme est formidable. Et en quoi ton travail est intéressant. Fais une sorte de bande dessiné ensuite. Tu dois te sentir bien quand tu vois ça. Savoir pourquoi tu aimes ta femme, pourquoi tu aimes ton travail. Et quand vient l'heure à laquelle il serait raisonnable de t'endormir, relis tout ça et essaie de ressentir du bien être. Et va dormir. Pour ta femme; pour ton travail. Ce n'est pas facile. Mais au fur et à mesure, tu peux y arriver. Mais tu dois savoir pourquoi tu le fais. Tant qu'à faire, dessine toi avec plein d'enthousiasme, comme avant. Mais zen. Sans conflits. Si les autres sont lents à la détente, et ne comprennent rien, ce n'est pas grave, ils n'y sont pour rien (on peut être condescendant, il suffit de ne pas le leur montrer 2nd degré).

Tu veux être encadré, hein? Tu peux écrire tous les jours sur ce sujet par exemple à quelle heure tu es allé te coucher. Et on te félicite ou on te fait la morale 2nd degré

Il me semble que c'est important d'aimer dormir. De se sentir bien au moment où on tombe dans le sommeil. Ou plus rien n'a d'importance. Et si tu faisais un peu de sophrologie/relaxation, ce genre de choses? N'importe quel CD fera l'affaire. Tu sais, les CD où tu visualises un paysage etc... Cela te permet d'avoir des ondes cérébrales alpha, les mêmes que celles avant de t'endormir. Cela influe sur la qualité du sommeil et sur le rapport au sommeil comme moment où on se sent bien, je trouve (j'adore dormir).

lectrice
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 114
Date d'inscription : 17/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion du sommeil et auto-discipline : besoin d'aide

Message par Lancaster le Jeu 5 Mai 2011 - 20:57

Mon dieu, que c'est bon d'être écouté, compris et conseillé....
Très sincèrement, j'en ai la larme à l'oeil Sad

C'est déjà tellement rare de trouver quelqu'un qui ne comprenne pas mon problème de travers, en me disant "ah bon, t'as du mal à t'endormir ?" Evil or Very Mad

Je me retrouve beaucoup dans tout ce que vous me dites, les uns et les autres. Je pense que vous avez une perception très juste de ce qui m'arrive. Je vais y réfléchir et en tirer ce qui m'aidera le mieux (même si à priori, tout me semble extrêmement bien vu). J'ai déjà commencé à prendre les choses en main, d'un manière assez brutale et peu profonde, je vous l'accorde, mais pour essayer d'embrayer la machine et de voir si cela me donne l'énergie de poursuivre les changements plus en profondeur... Donc, je vais me faire jeter du lit à 8h tous les matins, quoi qu'il arrive. A moi d'arriver à aller me coucher suffisamment tôt pour avoir mes heures. Certes, si rien ne change et si j'arrive encore à contourner l'obstacle, je risque juste d'être très fatigué. On verra bien, en attendant que le reste se mette en place...

Je vous tiendrai informés avec plaisir, et si d'autres contributions continuent à arriver, de votre part ou de la part d'autres personnes, sachez que j'y suis très sensible et que cela me fait beaucoup de bien.

Bonne nuit ! Rolling Eyes
avatar
Lancaster
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 30
Date d'inscription : 01/05/2011
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion du sommeil et auto-discipline : besoin d'aide

Message par vertus le Jeu 5 Mai 2011 - 21:32

Je souhaiterais juste revenir sur une phrase de Lectrice:

moi, j'ai l'impression d'une atemporalité le soir; tout est différent, comme si le temps n'existait plus (et on est plus créatifs aussi).

c'est vraiment important ca, est-ce que le fait de ne pas vouloir se coucher vient de là ? je veux dire le fait qu'on ait une perception différente du temps, mais que pertinemment on sache que même si à l'instant même plus rien n'a d'importance comme tu l'a dis dans ton poste, il y en aura le lendemain, d'où peut être cette volonté de décaler, de repousser le plus possible ce lendemain que l'on ne souhaite pas car quelque chose nous y déplait ? meme en sachant que faire ca aura une influence negative sur la suite, l'instant présent compte trop...
mais comment y remédier ?
avatar
vertus
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 128
Date d'inscription : 12/04/2011
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion du sommeil et auto-discipline : besoin d'aide

Message par lectrice le Ven 6 Mai 2011 - 4:05

jbc a écrit:Mon dieu, que c'est bon d'être écouté, compris et conseillé....
Très sincèrement, j'en ai la larme à l'oeil Sad

C'est déjà tellement rare de trouver quelqu'un qui ne comprenne pas mon problème de travers, en me disant "ah bon, t'as du mal à t'endormir ?" Evil or Very Mad

Je me retrouve beaucoup dans tout ce que vous me dites, les uns et les autres.

C'est ça sur ce forum...il y a plein de tes problèmes qui trouvent une explication, voire une solution... Tu as l'impression de ne pas être seul à avoir un souci (et du coup tu arrêtes de te culpabiliser d'avoir certains problèmes)...

Au fait, excellent ce que tu vas faire. Les heures fixes contre les problèmes de sommeil, c'est vraiment efficace. Tu te couches quand tu es fatigué (dans un certain créneau horaire à 1h 30 près décidé avant), et tu te lèves toujours à la même heure...ça marche archi super bien. Et ton corps a l'habitude de se lever à la même heure. C'est moins dur de se lever tous les jours à 8h que de se lever un jour à 8h et un jour à 11h. Et on est plus en forme. Il faut juste s'y tenir. Quelquefois, tu te réveilles même un peu avant ton réveil, et en super forme.

lectrice
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 114
Date d'inscription : 17/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion du sommeil et auto-discipline : besoin d'aide

Message par lectrice le Ven 6 Mai 2011 - 4:11

vertus a écrit:c'est vraiment important ca, est-ce que le fait de ne pas vouloir se coucher vient de là ? je veux dire le fait qu'on ait une perception différente du temps, mais que pertinemment on sache que même si à l'instant même plus rien n'a d'importance comme tu l'a dis dans ton poste, il y en aura le lendemain, d'où peut être cette volonté de décaler, de repousser le plus possible ce lendemain que l'on ne souhaite pas car quelque chose nous y déplait ? meme en sachant que faire ca aura une influence negative sur la suite, l'instant présent compte trop...
mais comment y remédier ?

Quand on a du temps pour soi dans la journée, on a moins tendance à en prendre sur la nuit, je pense. Alors on passe à côté de cette perception du temps très agréable, cette impression que l'on grapille du temps, faut y renoncer. Mais on se sent en forme dans la journée. A essayer: les horaires du matin, c'est sympa aussi. Se lever à l'heure de la semaine habituelle un week end pour faire des choses que l'on a envie de faire (une fois de temps en temps). Je me lève assez souvent à 6 h le week end et j'apprécie vraiment le silence du matin. Disons que ça remplace un peu.

lectrice
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 114
Date d'inscription : 17/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion du sommeil et auto-discipline : besoin d'aide

Message par volcan auvergnat le Dim 29 Mai 2011 - 19:58

pour moi (j'ai un peu le meme problème, j'ai un rythme dégueu je reste jusqu'a 2h sur l'ordi sans rien y faire d'intéressant), je pense que reculer l'heure de dormir, ou plutot n'aller dormir que quand je suis épuisé (alors que je commence a me sentir fatigué dès 22h) cache a mon avis un état pas "dépressif" (le mot est trop fort) mais un mal etre.

L'envie d'éviter de se retrouver dans son lit à penser avant de s'endormir.

Je pense que la solution réside dans la lecture.

volcan auvergnat
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 256
Date d'inscription : 23/05/2011
Age : 42
Localisation : Au centre de notre beau pays.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion du sommeil et auto-discipline : besoin d'aide

Message par p2m le Dim 29 Mai 2011 - 20:31

adrctoune a écrit:Je pense que la solution réside dans la lecture.
D'un truc chiant alors

Mais pour moi ça s'expliquerait plutôt par l'envie d'encore avoir du plaisir.(peu importe sa forme) Mais je ne suis pas sûr que ce ne soit pas la même chose.(que d'éviter l'angoisse)
pour moi pour le dire clairement, la recherche du plaisir est l'évitement de l'angoisse, du vide.

p2m
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2428
Date d'inscription : 20/05/2011
Age : 45
Localisation : bxl

http://www.zebrascrossing.net/t2857-salut-salut-c-etait-d

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion du sommeil et auto-discipline : besoin d'aide

Message par volcan auvergnat le Dim 29 Mai 2011 - 20:58

p2m a écrit:
adrctoune a écrit:Je pense que la solution réside dans la lecture.
D'un truc chiant alors


Bah... A ce qu'il dit, il se fait chier quoiqu'il arrive, alors autant choisir une activité qui fait chier mais qui endort......
Après , ca peut etre faire des pompes ou des abdos, j'dis pas le contraire....


Dernière édition par adrctoune le Dim 29 Mai 2011 - 21:42, édité 1 fois

volcan auvergnat
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 256
Date d'inscription : 23/05/2011
Age : 42
Localisation : Au centre de notre beau pays.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion du sommeil et auto-discipline : besoin d'aide

Message par p2m le Dim 29 Mai 2011 - 21:29

oui, non, mais je voulais simplement préciser parce que ça m'est arrivé plus d'une fois de retarder mon sommeil de qq heures parce que j'étais pris par un bouquin.

p2m
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2428
Date d'inscription : 20/05/2011
Age : 45
Localisation : bxl

http://www.zebrascrossing.net/t2857-salut-salut-c-etait-d

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion du sommeil et auto-discipline : besoin d'aide

Message par mariestef le Lun 30 Mai 2011 - 9:22

Parce que j'ai frôlé le "burn out" à plusieurs reprises j'ai reconsidéré la gestion de mon sommeil car comme toi je ne me sentais jamais fatiguée en soirée ... un coup de pompe vers 18h et hop c'était reparti jusqu'à 1 h du mat

Depuis un an:

période boulot : coucher 22h30 23 h00.. grosso modo (pas de café après 15h) ca marche ... si et seulement si je ne rumine pas un emmerdement quelconque.

Le week-end et en vacances : je fais ce que je veux quand je veux .. plus d'horaire.. du coup si j'ai bien géré pendant la semaine eh bien je m'endors vers 22h, ce qui m'oblige parfois à prendre des kawas entre 1700 et 20 h pour profiter de mes soirées week end !

J'ai pris tous les renseignements concernant la période d'endormissement et le rythme circadien : pas de bruit, pas d'éclairage top soutenu, éteindre le portable, filer au lit dès que j'ai les paupières lourdes ... et je me suis souvenue de ce que disait ma grand-mère "les heures de sommeil avant minuit comptent double...

Sleep
avatar
mariestef
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 26
Date d'inscription : 18/07/2010
Localisation : TOURS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion du sommeil et auto-discipline : besoin d'aide

Message par mr.mars le Lun 30 Mai 2011 - 9:41

Le mieu c'est de pimenter ses journées, genre avec certains de mes amis j'organise des trucs sympas qui me donne envie de me lever le matin. Par exemple: l'hebdo cine, c'est un truc que je fais avec ma meilleure amie c'est de voir un film chaque semaine soit chez moi soit au ciné et ensuite sur un blog on le critique. Ou alors j'essaye de voyager, de faire des activités créative et sportives...
Mais je pense que le plus important c'est de pas nier nos passions et de fire ce qu'on aime de ses journées, faut se trouver un but en gros. Même si il parait iréalisable, ou completement fou, ou alors pas assez précis. Quel rapport avec s'endormir? en fait si tes journées sont remplies à la fin de la journée t'es fatigué et tu dors bien, sinon fait du sport aussi ça aide enormement. Ou alors bois un verre de lait chaud avant de te coucher car dans le lait il y a une molécule qui endort et qui est relâchée dès que le lait est chauffé.
bon j'éspère que cette réponse t'as un peu inspiré
avatar
mr.mars
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 71
Date d'inscription : 27/05/2011
Age : 25
Localisation : L'île aux enfants

http://www.polaroide.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion du sommeil et auto-discipline : besoin d'aide

Message par Lancaster le Mar 31 Mai 2011 - 12:36

Merci à tous pour vos conseils et vos réflexions. Voici quelques nouvelles pour ceux que ça intéresse.

Après analyse, la situation dans laquelle je suis est la conjonction de plusieurs facteurs parfois graves : mauvaises habitudes acquises depuis l'enfance, manque de volonté flagrant, absence totale d'aide extérieure malgré mes recherches et mes demandes, et surtout une vie qui dérape (emmerdes graves au boulot depuis plus de 7 ans, longue période de chômage forcé, et couple qui vacille). Bref, à l'évocation de tout ceci, je me dis finalement que je ne m'en sors pas trop mal jusqu'à présent, que d'autres auraient plongé bien avant et bien plus profond, et que mon "gros coup de blues prolongé" n'est finalement pas si grave, surtout lorsque l'on sait que je ne peux pas avoir accès aux anti-dépresseurs car j'y suis intolérant. Mais, ayant d'autres critères de réussite dans ma vie, j'ai quand même décidé de m'y atteler. En partie grâce à vous d'ailleurs !

Comme je l'avais évoqué dans un message précédent, j'ai donc demandé à être réveillé tous les matins à 7h, quoi qu'il arrive, la contrainte ayant un effet bénéfique sur ma psychologie. Elle palie mon absence chronique de volonté dans les choses peu palpitantes du quotidien. Cela permet aussi de me projeter dans le lendemain, d'y avoir un ancrage, aussi faible soit-il, et d'éviter d'agir comme un inconscient au moment du coucher (cf. mon message précédent). Et ça commence à marcher, tout doucement. Les nuits sont encore un peu courtes (7h, c'est tôt !) mais au moins j'ai un motivation à aller me coucher à des horaires presque normaux. J'espère que l'énergie reviendra bientôt, car pour l'instant c'est encore un peu terne...

Parallèlement, je suis finalement allé me faire tester pour en avoir le coeur net, et être certain que je cherchais dans la bonne direction. Voilà chose faite, avec à la clé une confirmation de ce que je pensais savoir depuis longtemps, mais que je n'ai jamais pris en compte dans mes choix de vie.

On verra donc ce que l'avenir me réserve, et comment je vais réussir à gérer tout ça. Encore une fois, si ce récit vous inspire, n'hésitez pas à me donner votre sentiment sur la situation. Cela me fait du bien de vous lire.

JB
avatar
Lancaster
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 30
Date d'inscription : 01/05/2011
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion du sommeil et auto-discipline : besoin d'aide

Message par sig le Mar 31 Mai 2011 - 12:49

Content de voir que ton sommeil s'améliore !

J'ai testé une technique toute simple l'été dernier : dormir sans fermer les volets ou les rideaux : le corps comprend qu'il faut se réveiller quand le soleil arrive.
Pendant un mois, je n'ai pas eu de souci de sommeil ou de fatigue.

Bon, en fait, je supporte pas cette technique, donc je ferme les volets (je préfère le noir total).

En fait, tout est question de rythme. Ca met un mois à se mettre en place, et tu le bousille en une grosse soirée qui finit tard...

Mais comme écrit plus haut, c'est remplir ses journées qui fait le mieux dormir.

Essaye aussi de créer, ça aide à se comprendre, et en plus ça vide le cerveau (peinture, terre, musique, écriture, dessin...)

sig
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 709
Date d'inscription : 28/04/2011
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum