Pensée du jour : votre avis?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Pensée du jour : votre avis?

Message par Lanza le Jeu 5 Mai 2011 - 18:44

Je ne comprends pas l'intérêt d'un altruisme 100% tourné vers les autres. Je le trouve illogique. Ça servirait à quoi, concrètement ?

Lanza
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1908
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 40
Localisation : Finistère sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pensée du jour : votre avis?

Message par Chicon zébré le Jeu 5 Mai 2011 - 18:45

Pour moi, l'altruisme c'était ça...la pureté de l'action.

Chicon zébré
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 71
Date d'inscription : 25/04/2011
Age : 41
Localisation : Avesnois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pensée du jour : votre avis?

Message par Lanza le Jeu 5 Mai 2011 - 18:57

C'est partir de l'idée (très judéo-chrétienne pour le coup) que son propre plaisir/bonheur/joie est impur.

Pour moi, l'altruisme consiste à essayer de faire en sorte que les autres soient aussi heureux que je ne le suis, ce qui pose comme condition préalable que je le sois plus que ceux que j'aide (et donc que j'aie commencé par m'aider moi-même).

Parce que si je ne le suis pas, en quoi puis-je leur être utile ?

Lanza
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1908
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 40
Localisation : Finistère sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pensée du jour : votre avis?

Message par Chicon zébré le Jeu 5 Mai 2011 - 18:58

Ah oui mais je suis 100% d'accord avec toi, c'est juste que tu m'as apporté une distance que je n'avais pas sur le sujet...le nez d'sus Wink

Chicon zébré
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 71
Date d'inscription : 25/04/2011
Age : 41
Localisation : Avesnois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pensée du jour : votre avis?

Message par Chicon zébré le Jeu 5 Mai 2011 - 19:03

Voici ce que j'ai écrit sur mon blog :

Je pensais trouver une étymologie latine à ce terme, altruisme. Mais que nenni, il n'est né que de l'esprit de Monsieur Comte au XIXè siècle. Ca sonne un peu comme si la noblesse accouchait du dénuement; mais ce n'est là qu'une histoire de graphisme et de phonèmes.

L'altruisme jusqu'à ce jour, était pour moi la pureté de l'action, l'antagonisme parfait de l'égoïsme; le genre de choses qui colorent les utopies qui nous portent.

Et ce soir, un débat sur forum aide au recul : quand on donne, nous passons par nous-mêmes et en cela il ne peut exister d'altruisme en total désintéressement.

Le fait que notre ego soit acteur est en soi une projection d'un égoïsme toujours plus ou moins latent, comme un second rôle qu'on planquerait en coulisses au cas où l'acteur principal ferait défaut.

L'altruisme, tel que je l'entendais (et peut-être tel que d'autres le comprennent) est donc un sacrifice à l'énergie en fuite.

L'épanouissement personnel est le meilleur fuel à notre partage humain.

Chicon zébré
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 71
Date d'inscription : 25/04/2011
Age : 41
Localisation : Avesnois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pensée du jour : votre avis?

Message par table_basse le Ven 6 Mai 2011 - 10:54

C'est évident que l'altruisme est irrationnel, en même temps nous ne sommes pas 1 défaut et 1 qualité, mais une multitude.

Vouloir être altruiste est une volonté.
Etre traité d'altruiste à son insu est une meilleure preuve de son altruisme.

Cela dit, comment faire pour être altruiste sans le vouloir ?... je pense qu'il faut simplement comprendre la notion, la partager dans son bénéfice, mais ne pas tendre (que) vers elle. C'est un peu comme la perfection, on n'y tend qu'en s'en approchant soi-même, et non pas parce qu'on le veut. Mais il n'existe pas une position précise pour définir comment nous devons être. Je pense que l'on oscille tantôt en mieux, tantôt en mal, et plus nous comprenons, plus cette oscillation devient harmonieuse en un point.

Mais vivre est rationnel. Je ne saurais pas comment l'expliquer, je dirai simplement que vivre est plus rationnel qu'irrationnel. C'est comme si 50 euros sont sur le sol. Les ramasser pour sa pomme est rationnel, c'est une chance. Peut-être voudra-t-on le rendre, c'est alors que la chance deviendrait plutôt être bienfaiteur. Auto-satisfaction. Peut-être qu'on osera pas le faire pour ne pas être confronté à ce choix, auto-satisfaction.

Je n'osais pas le dire, mais la religion judéo-chrétienne nous culpabilise. Je ne pense pas qu'il s'agisse d'une doctrine, mais simplement d'éducation primaire.

Comme le disait mon ami Sade : «La bienfaisance est bien plutôt un vice de l'orgueil qu'une véritable vertu de l'âme.» Je ne retrouve plus une citation (de Sade aussi il me semble) qui disait que la vertu (ou l'amour du prochain ?) était une relique que l'on devait au judéo-christianisme. Basiquement, être altruiste est mieux qu'être égoïste pour vivre avec les autres, n'empeche que ce n'est pas un but. Comme je l'ai dit plus haut, vouloir être altruiste n'est qu'une volonté. La dévotion absolue ne sert qu'à déclarer, c'est un désespoir honorable qui, je pense, est un appel à l'aide. Du coup, nous ne sommes plus altruistes, mais dévoués. Motivation ? Courage ? Libération de soi !

Je pense que la religion appelle à devenir soi. Dieu n'est que symbolisme à l'essence, il me semble que le mot dieu provient de YHWH qui ne signifie que être. Ce que l'on traduit de divin en nous, pourquoi ne pourrait-il pas l'être de façon plus humaine ? Se libérer de soi, devenir soi-même et continuer notre route n'est que la première étape décrite dans chaque religion, à mon humble avis.

Oh.. je me souviens d'une anecdote personnelle que j'ai prise pour expérience. J'ai testé ma dévotion un jour. (Je voulais terminer mais ça sera après ça, je pense que ca peut illustrer.)

J'ai joué un temps à un jeu payant, à l'époque je n'avais pas conscience qu'on pouvait être précoce, même si je ne sais pas si je le suis vraiment, bref bref. Et j'ai joué pas mal de temps, sans doute trop pour quelqu'un de normal... Et j'étais assez apprécié, l'aventure aura duré deux ans, dont une année durante où ma dévotion était à son paroxysme... L'aventure a tissé des liens, mais je suis assez taciturne, donc discret. Ils n'étaient pas aveugles et j'ai apparemment suffit pour aider à diriger le tout. Cela allait comme sur des roulettes. Mais un jour, j'ai cessé d'accepter tout objet. J'étais dans une situation où ma pauvreté était moins problématique, et j'ai vraiment cessé d'accepter tout objet pendant un an, chaque jour, chaque soir, plus ou moins.

Malgré tout, les gens pensaient que je faisais ça pour une raison volontaire, alors que rien ne m'animait à part la logique : tant que j'y arrive et que je ne suis pas un boulet pour les autres, autant que cela profite à quelqu'un d'autre. Cela n'aura servit à rien, si ce n'est à prouver aux gens ma vulnérabilité flagrante. Un jour, il y a plusieurs histoires de cupidités d'autres personnes, et finalement l'avarice était devenue prédominante.

Finalement, moi ça m'a enrichit, je me suis adapté et forgé mon talent en jeu. Et dans la vraie vie, cela m'aura apporter une erreur de plus. Mais cela m'aura forgé beaucoup. Alors par chance j'y gagne car sans doute j'ai agi "bien" et que ironiquement, même dans la défaite, si on perd 'bien', on y gagne quelque chose (comme le truc des 50 euro, l'argent peut faire l'auto-satisfaction, mais pas le bonheur, d'où le rendre peut être plus payant pour certains, par certaines occasions).

Je pense que le bien et le mal tangue, et qu'en choisissant d'être altruiste, ou bienfaiteur, on renonce à une partie de nous (peut-être plus négative mais cela reste "nous-même"). Et certains profiteront de cela pour étendre leur cupidité et leur pouvoir. Du coup, nous "soi-disant" fort, ou aidant, nous faisons profiter aux gentils et aux méchants. Et les méchants le savent bien d'ailleurs ! Alors je pense qu'être altruiste est égoïste pour les autres. Il faut être altruiste et égoïste, et aussi ne pas être altruiste ni égoïste. En gros, faut devenir quantique.

Je suis altruiste misanthrope ! rendeer
Mais aussi misanthrope altruiste, bien évidemment !
Mais aussi égoïste philanthrope et philanthrope égoïste ! (corrélation surmoi/ça sans doute :s)

table_basse
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 15
Date d'inscription : 30/04/2011
Age : 31
Localisation : Demande à mon iPhone ! (fichtre! j'en ai pas!..)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pensée du jour : votre avis?

Message par Sylbao le Ven 6 Mai 2011 - 11:05

Pourquoi ce serait évidemment irrationnel d'être altruiste ? Un homme seul dans la jungle ne survivrait pas deux minutes. Nous avons besoin de notre semblable.

Sylbao
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 293
Date d'inscription : 10/01/2011
Age : 27

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pensée du jour : votre avis?

Message par NNTG1842YDN le Sam 7 Mai 2011 - 19:14

Il n'est pas plus égoïste que celui qui s'occupe des autres sans se soucier de lui j'ajouterai, car celui-là, en réalité, ne se soucie pas des autres, et ne se soucie que de son plaisir à voir les autres aller mieux, sans s'occuper, un seul instant, du fait que les autres vont peut-être mal vivre le fait que, pour eux, il se soit "sacrifié", ou simplement, qu'il ne leur permette qu'une relation dans un seul sens.
L'altruisme, comme l'égoïsme, est une vertu et un défaut. L'un et l'autre, comme tous les antagonistes (générosité/avarice, curiosité/non curiosité [le mot existe-t-il en français ?] retenue, orgueil/humilité), n'ont de véritables valeur que lorsqu'ils sont en harmonie. Le "défaut" (si tant est que l'on puisse parler de défaut), sera de supprimer l'un ou l'autre de ces deux, et de ne se concentrer que sur l'un. Il est mieux en société d'être généreux à outrance... Mais en réalité, un peu d'avarice ne fait de mal à personne, et il en va de même pour l'égoïsme et l'altruisme.


Dernière édition par NNTG1842YDN le Sam 7 Mai 2011 - 19:45, édité 1 fois

NNTG1842YDN
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 179
Date d'inscription : 01/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pensée du jour : votre avis?

Message par Fata Morgana le Sam 7 Mai 2011 - 19:17

non curiosité [le mot existe-t-il en français ?]
Indifférence ?

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pensée du jour : votre avis?

Message par NNTG1842YDN le Sam 7 Mai 2011 - 19:22

On peut ne pas être curieux sans être indifférent. J'entendais par curiosité le terme utilisé pour signaler qu'une personne cherche à savoir ce qu'elle n'a pas besoin / pas droit de savoir, face à la personne, qui, même si elle aimerait savoir, ne cherchera pas à le faire. L'indifférence, c'est "au-delà" de la curiosité.

(enfin, peu importe, c'est un détail)

NNTG1842YDN
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 179
Date d'inscription : 01/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pensée du jour : votre avis?

Message par FunkyKyu le Sam 7 Mai 2011 - 19:31

je te propose une liste, tu n'as qu'à piocher Smile :

pudeur, retenue, discrétion, précaution, réserve

(j'aime bien les détails)

FunkyKyu
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1111
Date d'inscription : 23/04/2011
Localisation : Sur un caillou flottant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pensée du jour : votre avis?

Message par humain le Jeu 2 Juin 2011 - 11:52

Au sujet de l'altruisme, je me permettrais de reprendre la réflexion sur "le sauveur, le bourreau, la victime" (que je développerai pas, flemme)

L'altruiste 100% est peut-être (je dis bien peut-être) "le sauveur", il se croit plus fort qu'il n'est réellement, et veut aider, sauver tout le monde à la force de ses poignets. Certes il peut ne rien attendre en retour par moralité, mais au bout d'un temps il peut s'oublier lui, se retrouver épuisé, et détester finalement la terre entière et tous ceux qu'il a aidés (de pas le lui rendre après "tout ses dons à lui)

Nous ne sommes que des hommes et des femmes.

L'altruisme qui fait du bien "à tout le monde" soi compris, c'est peut-être celui qui est ponctuel : dans la limite de nos moyens du moment, quand on croise quelqu'un. (Encore mieux si on fait pas la différence connu inconnu, hein Wink) Donc quand on fait la part des choses entre ce qu'on peut donner, ce qu'on veut bien donner, et ce dont l'autre a besoin. Et chacun est content si personne ne se surestime...Et d'ailleurs on peut parfaitement appliquer l'altruisme ponctuel aussi (ou l'amour de l'autre) à soi !! (Puisque Je est un autre Wink ptdr enfin c'est mon avis personnel après lecture de ce merveilleux poète que j'aime beaucoup car il pratiquait l'Eloge de la fuite Wink

Vlà, c'est basé sur des expériences réelles (et des lectures mais bon c'est moins concret)

Etre traité d'altruiste ptdr !!!!!!!

Enfin c'est résumé et pi moi c'que j'en dis hein... Wink

PS : Hommage à Lanza qui a la patience et la gentillesse que moi par exemple je n'ai pas, d'intervenir encore souvent ici Wink
PPS : vive la Grèce Wink

http://www.mag4.net/Rimbaud/Documents1.html

humain
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 158
Date d'inscription : 10/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pensée du jour : votre avis?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 14:28


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum