Enfant précoce/conflit et acharnement des enseignants

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Enfant précoce/conflit et acharnement des enseignants

Message par Benzaiten le Mer 15 Juin 2016 - 13:36

Bonjour,

Je suis venue m'inscrire par ici car j'ai besoin d'aide et de savoir si d'autres personnes ont traversés les mêmes difficultés.

Je suis zèbre je le sais depuis longtemps et forcément j'ai repéré chez mon fils assez tôt les signes.
Tout allait bien jusqu'à son entrée à l'école. Au départ forcément c'était l'enchantement "il parle tellement bien on dirait un cp" "il s'intéresse à tout" "il comprend avant les explications" etc. Puis forcément l'ennui arrivant il a fait sentir sa frustration. En ne tenant pas en place, en s'impatientant, en demandant plus d'activités, plus de détails...
À partir de la deuxième année de maternelle on a commencé à me reprocher que mon enfant ne "rentre pas dans le moule" qu'il ne soit pas capable de se contraindre à aller au même rythme que les autres. J'ai fait une erreur simple, j'ai évoqué la précocité, on m'a instantanément répondu que je succombait au classique fantasme de la mère qui espère voir son enfant devenir plus intelligent que les autres. Et de ce moment là ça a été la bataille. J'ai mis plus d'un an à obtenir la venue de la psychologue scolaire. Entre temps mon fils est devenu la cible de la directrice, la sous-directrice et son institutrice. J'ai souvent été interpellé par le personnel de l'école qui m'a signalé qu'il y avait acharnement sur mon enfant.
Depuis plusieurs mois il n'est plus dans sa classe et est dès son arrivée le matin emmené dans une classe de primaire (jamais la même) dans laquelle il doit rester la journée entière en faisant des exercices seul au fond de la classe. À la cantine il est également isolé. Et en récréation il est dans la cour des primaires et est devenu la cible de moqueries.
Il me dit se réfugier régulièrement dans une cachette qu'il a trouvé pour pouvoir pleurer sans subir des rires supplémentaires...

Quand on m'a annoncé cet isolement, déjà en place, j'ai forcément réagi avec de la colère. J'ai réclamé une réunion, des semaines après quand elle a eu lieu j'ai demandé comment c'était possible que le rectorat ait accepté cette décision... Et là surprise. Personne n'était au courant dans leur hiérarchie de cette décision. J'ai donc dis que si une autre solution n'était pas trouvée je me chargerais de prévenir l'académie. Mon fils a été réintégré dans sa classe. Pendant deux semaines. Puis un lundi la directrice le contacte pour me demander de trouver 5 min le soir même pour parler. Je me suis retrouvé face à elle et ses deux acolytes qui m'ont annoncé que mon fils serait de nouveau isolé, avec cette fois ci l'accord du recteur et qu'elles avaient fait parvenir aux services sociaux un "signalement pour enfant en danger".

Je vais arrêter là mon pavé et vous épargner les détails du courrier rempli de mensonges (nous habiterions dans un appartement insalubre dans lequel mon enfant n'aurait pas de chambre et autres joyeusetés du genre).

J'aimerais savoir qui a eu à se battre contre les employés de l'éducation nationale? Est ce que le privé est la seule solution pour nos enfants?

Merci d'avance à tous ...


Benzaiten
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 12
Date d'inscription : 15/06/2016
Localisation : lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfant précoce/conflit et acharnement des enseignants

Message par Parisette le Mer 15 Juin 2016 - 14:17

Arrghh ton récit me fait enrager !!
C'est incroyable ce genre d'agissements. Et en plus de mal faire leur travail, elles se permettent de te "dénoncer" aux services sociaux ?

As-tu fait passer un test de QI déjà à ton enfant ? Ça serait bien afin que tu puisse prouver sa précocité. Je comprends que l'école ne puisse pas faire un plan d'accompagnement sans une preuve de sa précocité. C'est le rôle de la psy scolaire mais apparemment ton fils n'a pas pu la voir c'est ça ?

L'isoler comme c'a été fait est de la maltraitance pour moi.
Quelles sont leurs arguments pour faire ça ? Quel en est l'intérêt pédagogique ?

Parisette
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1147
Date d'inscription : 12/03/2016
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfant précoce/conflit et acharnement des enseignants

Message par izo le Mer 15 Juin 2016 - 14:53

Aux miens il leur est reproché de ne pas endosser le "métier d'élève" (ah bon c'est un métier première nouvelle); l'école on n'y fait que passer il me semble, on passe de classes en classes et puis c'est tout. Détente à part, je ne sais même pas si leur énoncer une quelconque surdouance soit un bienfait. Personnellement je ne m'y aventurerai jamais.

Maintenant le malaise est extrême et intenable, donc oui il faut agir et sortir qui de droit de ce cercle étroit et malsain. Le privé est une solution mais attention de ne pas y importer les difficultés présentes. Peut-être faut-il d'abord apaiser l'ambiance générale autour de l'école et rassurer l'enfant. Il serait alors en effet judicieux de s'en référer à une tierce personne, une psy pour évacuer d'abord tout cela et réinstaurer un cadre scolaire plus sain dans chaque tête. Je doute de la capacité générale de la psychologue scolaire à aborder de manière impartiale la question.

Ensuite, pour être sûr des décisions ainsi annoncées, il faut disposer d'une trace écrite émanant du rectorat qui non seulement informe les parents des dispositions définies envers l'enfant, mais aussi qui demande leur accord. Est-ce bien le cas ?

izo
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 697
Date d'inscription : 20/04/2016
Localisation : Izolune

http://nathalie.diaz.pagesperso-orange.fr/html/coups%20de%20coeu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfant précoce/conflit et acharnement des enseignants

Message par Benzaiten le Mer 15 Juin 2016 - 17:37

Merci pour vos réponses.

Oui il a été diagnostiqué. Et il est depuis peu suivi par une psychiatre pour gérer tout ce mal être.

J'ai naïvement évoqué la précocité, en pensant recevoir de l'aide de personne habitué à ce genre de situation et pouvant m'apporter des solutions quant à sa scolarité.
Ayant souffert tout au long de la mienne à cause de ma nature de zèbre je n'avais jamais envisager que c'était une particularité dont on avait le droit de se plaindre Neutral et encore moins que les gens se disent qu'on peut souhaiter que nos enfants le soient. On apprend sur le tas quoi...

Non je n'ai effectivement aucune trace ecrire émanant du rectorat! L'information est donc très intéressante. Je peux donc contacter le rectorat et me plaindre?

La psychologue scolaire à l'air de prendre la défense de l'enfant, pour l'instant en tout cas. Elle a d'ailleurs désapprouvé plusieurs des comportements du corps enseignants.

Je suis très atteinte moralement par cette dénonciation. Je suis en plus mère isolée et j'ai la sensation que même avec des preuves tout sera jugé comme suspicieux. Je suis en train de réunir des témoignages d'autres parents et du reste du personnel de l'école pour envoyer au rectorat et les dénoncer à mon tour. Je ne sais pas si je ne dois pas également porter plainte. Bref j'ai vraiment envie de frapper fort pour leur passer l'envie de compenser leur manque de professionnalisme par de la méchanceté.

Et j'ai mon pauvre petit père qui se réveille la nuit "parce que j'ai peur qu'on m'emmène dans un orphelinat" mais qui ne vient pas me voir dans ses moments là car "je veux que tu dormes je sais que ça te fatigue d'avoir des soucis à cause de moi" ...

Benzaiten
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 12
Date d'inscription : 15/06/2016
Localisation : lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfant précoce/conflit et acharnement des enseignants

Message par Parisette le Mer 15 Juin 2016 - 18:03

Tu devrais contacter le réfèrent EIP de ton académie pour qu'il t'accompagne dans ta démarche.
C'est son taf, il est là pour accompagner les enfants précoces tout au long de leur scolarité, jusqu'au  lycée. Il a l'avantage d'être de l'éducation nationale et donc il sera écouté par l'école. Il saura pointer les erreurs et proposer des améliorations.

J'ai trouvé ce doc sur internet. Il y a des noms dessus, si ça peut t'aider
http://www2.ac-lyon.fr/services/loire/ash/IMG/pdf/circulaire_EIP_mars_2015.pdf

Parisette
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1147
Date d'inscription : 12/03/2016
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfant précoce/conflit et acharnement des enseignants

Message par hohenheim le Mer 15 Juin 2016 - 18:10

Elle t'as peut-être dit qu'elle avait fait parvenir une lettre au services sociaux juste pour te mettre la pression et que tu lâches l'affaire.

Tu devrais te renseigner et, de ton côté, mettre la pression au rectorat. Leur expliquer ce qu'il se passe.
Après, et c'est toujours le problème dans ces situations, c'est ta parole (ou celle de ton fils) contre la leur.

La harcèlement moral, ça laisse pas de traces exploitables devant un tribunal.

hohenheim
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 78
Date d'inscription : 29/01/2016
Age : 33
Localisation : Annecy le vieux (74)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfant précoce/conflit et acharnement des enseignants

Message par izo le Mer 15 Juin 2016 - 18:17

Oui la pression est importante, cependant un conseil si je peux me permettre : attention à extrêmement bien soigner le "dossier" à adresser au Rectorat de façon à rendre rapidement accessible l'information primordiale qu'ils sert. Je pense que tu vois à quoi je fais illusion, car au travers de lui va transpirer tout ce que tu es. c'est ainsi...Bon courage !!! et surtout prends soin de toi et de ton petit.

izo
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 697
Date d'inscription : 20/04/2016
Localisation : Izolune

http://nathalie.diaz.pagesperso-orange.fr/html/coups%20de%20coeu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfant précoce/conflit et acharnement des enseignants

Message par Benzaiten le Mer 15 Juin 2016 - 18:46

Non malheureusement pas juste une menace j'ai été contacté par les services sociaux qui vont venir "évaluer ma situation familiale". J'ai adoré le terme.
Elles ne font que leur travail, j'espère simplement tomber sur deux personnes intelligentes qui n'arriveront pas avec un à priori comme le signalement provient d'une école.

Dans le dossier je ne fais qu'un étalage de fait, jamais d'avis personnelle ou de colère. Et je joint les courriers des intervenants, surveillants et parents. Un rappel chronologique des événements sans en faire trop. Pas comme ici en fait ^^. C'est le mieux non?
Je leur écrit non pas pour me défouler mais vraiment pour corriger ces deux années terribles. Mon fils à besoin je crois que je lui montre que je le défend et de comprendre que ses souffrances étaient anormales. Je me dis aussi que malheureusement cela aura des conséquences sur sa façon d’appréhender la scolarité à l'avenir et qu'une trace écrite est nécessaire.

Après ce ne sont que des idées et je ne sais pas si je fais bien.

Benzaiten
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 12
Date d'inscription : 15/06/2016
Localisation : lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfant précoce/conflit et acharnement des enseignants

Message par Parisette le Mer 15 Juin 2016 - 18:54

Benzaiten, si c'est pas indiscret, quel est le motif de ce signalement ?

Parisette
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1147
Date d'inscription : 12/03/2016
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfant précoce/conflit et acharnement des enseignants

Message par Patate le Mer 15 Juin 2016 - 19:26

Coucou Benzaiten !

Tout d'abord, je compatis avec ta colère et autres angoisses... surtout quand on est en parent solo, c'est pas forcément évident de "faire le tri".
Comme l'on déjà fait Parisette et consœurs, je ne peux que te dire qu'il est important :

- Te faire aider par un tiers dans tes démarches
- Imposer toutes démarches par voies écrites, voire aller avec une tierce personne lors des rencontres avec les personnes de l'école afin éventuellement d'avoir un témoin. (d'ailleurs les rencontres vite fait entre deux portes : no way man ! on prend rdv surtout dans une situation telle que tu l'as décrite)
- Peut-être te tourner vers les associations de Parents d'élèves...
- S'il a passé un test de QI et qu'il a été diagnostiqué (pouah ce mot !) précoce, sers-toi en.

- Concernant l'enquête sociale : si tu n'as rien à te reprocher, rassure-toi. Les professionnels qui font ce type de "mission" savent faire la part des choses. Ils sont, malheureusement, habitués aux signalements "abusifs". Le mot d'ordre : RASSURE TOI !

- Si après toutes ces épreuves, tu n'en ressors pas grandie et plus forte, je me coupe ... heu, les cheveux ? Et plus sérieusement, si tu as ensuite la possibilité de voir avec l'académie pour changer ton fiston d'école, fais-le. Les gens garderont rancœur, vous les mettez en défaut et remettez en cause leur autorité et compétences : bingo, personne n'aime ça !!

Courage et persévérance pour toi.

Oui, ton fils a besoin de savoir que tu le protèges et fais-lui confiance, il saura surmonter cette "sale période". Les enfants sont formidables pour cela.

Encore une fois, toute ma sympathie et tous mes encouragements.

ps : ne t'oublie pas dans cette période. Une maman forte c'est une maman qui se repose, corps et esprit.

Et pis tant que faire, je te bise ! (bien que ma maman m'ait toujours dit de ne pas biser les inconnus)


Dernière édition par Patate le Mer 15 Juin 2016 - 19:29, édité 1 fois

Patate
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7614
Date d'inscription : 11/09/2013
Age : 43
Localisation : Paris

http://www.zebrascrossing.net/t12645-pourquoi-patate

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfant précoce/conflit et acharnement des enseignants

Message par régalégal le Mer 15 Juin 2016 - 19:27

Il est tout à fait possible que les services sociaux agissent sans que le rectorat ne soit au courant. ni même l'inspecteur d'Académie Je demanderais le courrier qui stipule l'appui du rectorat auprès des enseignantes. Je pense que tu as tout à fait raison de te limiter aux faits dans ton courrier. Il faut que tu l'adresses au recteur sous couvert de l'inspecteur d'Académie. tu peux demander dans ton courrier un rendez vous avec l'inspecteur d'académie et "une équipe éducative". c'est une réunion à l'école qui va permettre de réunir tout ce petit monde (directrice, instit de ton fils, AS, psy scolaire) autour de la table et discuter de la situation. Tu peux venir avec la psy de ton fils. il faut que l'inspecteur soit là vu la gravité de ce qu'on fait les instit'.
je ne comprends pas d'ailleurs comment elles ont pu tourner les écrits pour une information préoccupante alors même qu'elles ont agit de manière illégale.
Ensuite comme dit Parisette depuis quelques années chaque académie doit avoir un référent pour les enfants précoces. cherche cette personne dans l'organigramme de l'Académie et prend rdv avec cette personne. tu peux voir avec elle pour qu'elle vienne à l'équipe éducative.

régalégal
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 222
Date d'inscription : 13/03/2011
Age : 42
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfant précoce/conflit et acharnement des enseignants

Message par Parisette le Mer 15 Juin 2016 - 19:48

J'ai une amie qui a fait intervenir le referent EIP de notre académie et il a été genial. Il a obtenu un saut de classe pour le mome, a gentiment expliqué à la maitresse que les coloriages magiques pour occuper un enfant précoce de 8 ans c'etait pas idéal.. et il a dit à mon amie qu'il suivrait le mome pendant toute sa scolarité.

Patate, pour avoir traversé des moments difficiles avec l'école pour mon garcon, je peux te certifier :
1 - que les associations de parent d’élèves ne bougeront pas, ils font dans le collectif rarement dans l'individuel.
2 - les signalement sociaux ne sont pas à prendre à la légère. Certaines assistantes sociales prennent leur role tres tres au serieux. J'ai vu des cas deprimants de retrait d'enfant abusif (des enfants aspergers surtout, quand le juge refuse de voir le diagnostic et que les soins psychiatriques refusés par la famille sont pris pour du non-soin).
3 - Les relations avec l’école peuvent changer s'ils sont guidés par quelqu'un en interne (donc académie). J'ai d'excellent rapport avec la directrice depuis que l'enseignante ressource (oui encore un autre rôle Laughing) a donné des consignes claires sur comment gerer un enfant precoce (avant le diag de mon fils, mais avec le test de QI).
C'est plus souvent nous parents qui avons du mal à pardonner aux enseignants. D'ailleurs moi je refuse la presence de la psy scolaire lors des reunions d'equipe pedagogique. Son incompetence est dangereuse.

Parisette
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1147
Date d'inscription : 12/03/2016
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfant précoce/conflit et acharnement des enseignants

Message par Benzaiten le Mer 15 Juin 2016 - 20:07

J'aime bien avoir plein de lecture quand j'arrive, je me sens moins seule.

Parisette le motif c'est "enfant en danger" le courrier commence par "depuis leur déménagement dans un appartement plus petit et inconfortable" "l'enfant n'a pas sa propre chambre" etc (non et non bien entendu, j'ai déménagé pour mieux)
Et encore plus grave elles citent soit disant mon fils "maman me fait dormir dans les escaliers".
Mon enfant a réagit très violemment lorsque je lui ai parlé de ça. J'ai un enfant qui avoue ses bêtises et mensonges dès qu'il est piégé et je sais que là il était sincère, larmes aux yeux "non maman je te jure c'est pas vrai".

Merci vraiment pour l'information sur le référent EIP je vais le contacter.

Merci pour tous vos conseils et votre soutien.

Il change d'école en septembre, j'ai fait une demande de dérogation il sera juste à côté de mon travail.
Mais pour l'instant il reste dans le public et son dossier le suivra d'où mon envie d'agir.

J'ai tellement souffert de l'école, des profs, des camarades de classe... ça me blesse horriblement de savoir qu'il va vivre la même chose

Benzaiten
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 12
Date d'inscription : 15/06/2016
Localisation : lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfant précoce/conflit et acharnement des enseignants

Message par Patate le Mer 15 Juin 2016 - 20:31

[quote="Parisette"]J'ai une amie qui a fait intervenir le referent EIP de notre académie et il a été genial. Il a obtenu un saut de classe pour le mome, a gentiment expliqué à la maitresse que les coloriages magiques pour occuper un enfant précoce de 8 ans c'etait pas idéal.. et il a dit à mon amie qu'il suivrait le mome pendant toute sa scolarité.

Patate, pour avoir traversé des moments difficiles avec l'école pour mon garcon, je peux te certifier :
1 - que les associations de parent d’élèves ne bougeront pas, ils font dans le collectif rarement dans l'individuel.
2 - les signalement sociaux ne sont pas à prendre à la légère. Certaines assistantes sociales prennent leur role tres tres au serieux. J'ai vu des cas deprimants de retrait d'enfant abusif (des enfants aspergers surtout, quand le juge refuse de voir le diagnostic et que les soins psychiatriques refusés par la famille sont pris pour du non-soin).
3 - Les relations avec l’école peuvent changer s'ils sont guidés par quelqu'un en interne (donc académie). J'ai d'excellent rapport avec la directrice depuis que l'enseignante ressource (oui encore un autre rôle Laughing) a donné des consignes claires sur comment gerer un enfant precoce (avant le diag de mon fils, mais avec le test de QI).
C'est plus souvent nous parents qui avons du mal à pardonner aux enseignants. D'ailleurs moi je refuse la presence de la psy scolaire lors des reunions d'equipe pedagogique. Son incompetence est dangereuse.
[/quote]

Parisette,

Je ne crois pas que ce soit le bon lieu pour la polémique...
Les parents d'élèves, je sais bien que hormis la kermesse. mais des fois (!) il y a aussi des exceptions avec des personnes réellement investies et qui vont aider
Les signalements sociaux ne sont pas à prendre à la légère, c'est un fait. A lire Benzaiten son enfant n'est pas asperger, il ne faudrait pas reporter sa propre angoisse sur une situation qui ne la concerne pas. Toujours à lire Benzaiten, et son dernier post assoie mon sentiment, elle agit avec intelligence et a "fait ce qu'il faut". Je crois, qu'elle recherche surtout du RECONFORT. Tes propos sont anxiogènes. Il y a un temps pour tout. Je ne serais pas surprise, même, que mon "repose toi" ne l'est pas légèrement agacé. Une maman solo (et je sais ce que c'est) n'a que peut l'occasion de se reposer, se l'entendre dire parfois, ça gonfle. Pas vrai, Benzbenzbenz ???
Et bien sûr que les relations avec un enseignant peut changer, mais là, je note que toute une équipe a fait front... ça devient compliqué. Quant au ressenti du/des parents ET de l'enfant, je n'en n'est pas parlé car cela relève de l'évidence.

Bref, heureuse de lire que le pitchounet change d'école en septembre : nouvelle école, nouveau départ !
Benz, si je puis me permettre un conseil (j'aime pas en donner, c'est môche), tourne la page avec cette école, garde ton énergie pour la suite qui est encore longue, loooooooonnnngue !

[i]il reste dans le public et son dossier le suivra d'où mon envie d'agir[/i] : privé le dossier ne suit pas ? ça m'étonne un peu, j'avoue (j'aime pô avouer Pété de rire). Ceci dit, tu as raison d'agir ici et maintenant, après cela fera parti du passé et pas de l'avenir.

Patate
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7614
Date d'inscription : 11/09/2013
Age : 43
Localisation : Paris

http://www.zebrascrossing.net/t12645-pourquoi-patate

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfant précoce/conflit et acharnement des enseignants

Message par Parisette le Mer 15 Juin 2016 - 20:45

Patate, tu as raison, ce n'est pas nécessaire de polémiquer. Surtout que je ne prétends pas avoir forcément toujours raison.

Benzaiten, merci pour ta réponse.
"maman me fait dormir dans les escaliers".
Ça m'a fait penser à Harry Potter Very Happy (et d'un coup de baguette, il aurait cloué le bec de cette vieille chouette !)

Parisette
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1147
Date d'inscription : 12/03/2016
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfant précoce/conflit et acharnement des enseignants

Message par Benzaiten le Mer 15 Juin 2016 - 21:01

Ah non au contraire patate ça ne m'a pas énervée de le lire! Parce que justement je me dis "ah enfin une personne qui a conscience" les gens pensent un peu trop que c'est facile. Tu comprends un SEUL enfant, pas d'homme ça demande moins d'énergie, je n'ai RIEN à faire le soir à part prendre soin de moi.

Mais ne dispute pas non plus Parisette ^^ , ses propos sont certes anxiogènes mais il faut peut être que j'ai conscience des extrêmes pour bien peser mes mots et actes, ne pas le traiter par dessus la jambe, ni trop en faire et paraître agressive.

Oui je cherche du réconfort. Mais du jugement aussi. C'est difficile seule de savoir si on fait bien, l'avis des autres est nécessaire, même parfois juste pour la forme.

Benzaiten
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 12
Date d'inscription : 15/06/2016
Localisation : lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfant précoce/conflit et acharnement des enseignants

Message par Benzaiten le Mer 15 Juin 2016 - 21:04

Ah et si le dossier suit mais différemment on considère un peu que c'est un nouveau départ dans le privé. C'est le vécu qui parle ça a été mon cas. Et d'ailleurs le privé m'a beaucoup aidé. Il y avait un pourcentage d'enseignants de base, pas fins quoi, mais il y a eu quelques profs et autres cpe qui ont sauvés ma santé morale. Des gens qui aimaient leur métier.

Benzaiten
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 12
Date d'inscription : 15/06/2016
Localisation : lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfant précoce/conflit et acharnement des enseignants

Message par Patate le Mer 15 Juin 2016 - 21:38

Surtout que je ne prétends pas avoir forcément toujours raison.
et pourtant tu as rarement tort ! pis je te cause pu, tu me donnes pas de dattes pour mon 4h Wink

C'est difficile seule de savoir si on fait bien, l'avis des autres est nécessaire, même parfois juste pour la forme.
chai bin, ma bonne d'âme, pour ça faut bien s'entourer dans "la vraie vie"

Patate
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7614
Date d'inscription : 11/09/2013
Age : 43
Localisation : Paris

http://www.zebrascrossing.net/t12645-pourquoi-patate

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfant précoce/conflit et acharnement des enseignants

Message par Benzaiten le Jeu 16 Juin 2016 - 14:53

Y'a une formule magique pour bien s'entourer dans la vraie vie?
Je cherche encore moi Very Happy

J'ai rendez-vous lundi avec les assistantes sociales je vous tiendrais au courant si ça vous intéresse. J'espère dire ce qu'il faut. D'ici là je vais aller faire beaucoup de jogging je crois!

Benzaiten
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 12
Date d'inscription : 15/06/2016
Localisation : lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfant précoce/conflit et acharnement des enseignants

Message par danslesétoiles le Ven 17 Juin 2016 - 14:18

........


Dernière édition par danslesétoiles le Mar 28 Juin 2016 - 21:15, édité 1 fois

danslesétoiles
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 329
Date d'inscription : 08/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfant précoce/conflit et acharnement des enseignants

Message par Plurebati le Dim 19 Juin 2016 - 22:57

Bonjour Benzaiten,
Tu parles du choix de l'équipe enseignante de l'isoler à plusieurs reprises. Ce qui motive un isolement c'est la protection, soit de l'enfant qui est agressé par ses camarades, soit de ses camarades qui sont agressés par l'enfant. L'enseignant.e a de l'importance pour le bienêtre de l'enfant à l'école, mais beaucoup moins que ses rapports avec ses pairs : les refus des jeunes élèves d'aller à l'école sont le plus souvent dus à des difficultés avec un, des camarades (et non à cause de difficultés avec l'enseignant.e).

Je suis étonnée que tu n'ais pas été informée de son placement en primaire (es-tu certaine que ce n'est pas l'enseignant d'adaptation, dont la classe est le plus souvent localisée en primaire mais qui prend aussi en charge les enfants de maternelle, qui l'a emmené dans sa classe avec des enfants d'autres niveau pour essayer de déterminer l'aide à lui apporter ? ) : isoler un enfant, surtout en envoyant un enfant de maternelle en primaire, surtout pendant plusieurs jours, ne peut normalement se faire qu'avec accord des parents et correspondre à un objectif précis dont tu aurais du être informée.

Tu n'auras pas de difficulté à faire valoir que tu n'es pas maltraitante, les parents maltraitants n'amenant jamais leur enfant voir un psy, de peur de voir leur maltraitance dévoilée. Or tu indiques qu'il est aidé par un psychiatre : c'est l'élément le plus probant de ton dossier (avec la réalité de tes conditions de logement). C'est aussi pour toi un bon soutien dans l'éducation de ton enfant : c'est lourd de gérer ses problèmes seule !

Ce qui est important c'est que tu cherches des solutions, jusqu'à ce que tu ais trouvé celle qui lui convient. N'hésite pas à explorer toutes les possibilités, parfois un passage dans une classe spécialisée est une bonne chose, ne serait-ce que parce que ce type de classe comporte des effectifs très bas et que l'instit est formé (et généralement très compétent) pour prendre les enfants avec leurs casseroles et les leur faire poser. Changer d'école est certainement une très bonne chose, mais il faut faire attention à ne pas transporter les difficultés en même temps : le dossier ce n'est rien (le plus souvent les enseignants ne le lisent même pas, ils préfèrent découvrir l'enfant au fur et à mesure), ce qui compte c'est l'évolution de ton fils, sera-t-il armé pour trouver sa place (avec ses camarades) dans cette nouvelle école ?

Plurebati
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 173
Date d'inscription : 24/01/2014
Age : 57

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfant précoce/conflit et acharnement des enseignants

Message par Benzaiten le Lun 20 Juin 2016 - 13:10

Danslesetoiles ce que tu dis me rassure. Je peux espérer donc qu'il ne soit pas entièrement "dégoûté" de l'école et que les choses évolues avec les nouveaux enseignants.
Je suis sur liste d'attente dans les privés depuis début février, le problème du centre ville peut être. Mais la leçon est prise je m'y prendrais plus tôt.

Plurebati non je n'ai pas mal compris ou intérpreté, mon enfant est assis au fond de la classe de CE1, ou CE2 ou autre selon les jours. Assis seul avec des exercices à faire. Une solution qui est normalement utilisé en urgence ou comme punition est devenue son quotidien.

J'avais rendez-vous ce matin avec les assistantes sociales qui ont été choquées de cette mesure.

Et j'ai eu en sortant de ce rendez-vous la psychologue scolaire en ligne, qui m'a dit s'être opposé très fermement à ce signalement, qui pour elle était injustifié et mensonger. Elle m'a aussi dit leur avoir fait des mails pour expliquer que l'isolement permanent de mon enfant n'était pas une solution et était un rejet qui pouvait avoir de grave conséquence sur le moral de l'enfant. Elle m'a aussi expliqué qu'en plus des différents tests QI QE qu'elle lui avait fait réaliser elle s'était permis de rencontrer les autres enfants de la classe et de mettre mon fils à leur contact pour constater ses interactions avec les autres. On en parlera plus en détails mais mon fils n'a pas de problème de violence, il a en revanche un problème de gestion des émotions, lorsqu'un enfant l’embête il ne dit rien jusqu'au moment où il explose.

Bref elle va me transmettre en même temps que les résultats un courrier à remettre aux assistantes sociales chargées de l'enquête.

Je suis épuisée aujourd'hui. Je trouve ça terriblement injuste. Je ne devrais pas avoir à prouver que je ne maltraite pas mon enfant.

Ah autre chose j'ai appris vendredi la façon dont mon fils était sorti de sa classe. Le matin il est accueilli en maternelle puis une fois l'entrée des primaires terminée il est emmené en classe vers eux. Au départ tout se passait bien mais maintenant qu'on se moque de lui il ne veut plus y aller et pleure. Donc l'atsem le prend par les pieds et l'institutrice par les bras et elles le sortent comme ça. Ce sont les enfants de sa classe qui ont racontés ça à leurs parents et les parents sont venus m'en parler.

J'ai appris un autre événement sympathique (de l'utilité des kermesses avec vente de bière qui délie les langues) mon enfant n'a pas le droit de courir dans la cour de récréation, contrairement aux autres enfants, lorsqu'il le fait il est plaqué au sol et on le maintiens par les pieds et les mains "comme une croix", par les institutrices bien sur.

Et lui ne saisi pas à quel point leur attitude est grave bien sur. Il m'a juste dit "elles me font mal et elles disent même pas pardon".

Je porte plainte?

Benzaiten
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 12
Date d'inscription : 15/06/2016
Localisation : lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfant précoce/conflit et acharnement des enseignants

Message par Parisette le Lun 20 Juin 2016 - 13:27

Mais pourquoi font-elles ça ? Il doit bien y avoir une raison ? enfin du moins il devait bien y avoir une raison au départ.

En maternelle, mon fils était emmené dans les autres classes, de maternelle ou de primaire, mais c’était prévu pour le calmer (le punir donc). Sauf que ça ne le calmait pas et il pourrissait le cours de la classe.
Je leur ai dit aux maîtresses, c'est pas à mon fils qu'il faut en vouloir mais à vos collègues, vlà le cadeau empoissonné Laughing

J'imagine très bien les conséquences de l'isolement de ton fils. Partout où nous allions, pharmacie, boulangerie, etc, les mômes pointaient mon fils du doigt et disaient à leur mère : "regarde lui c'est T... il a fait une grosse colère dans notre classe". Oh la mauvaise mère que voila, elle a fait de son fils un vilain capricieux.

On a eu un épisode d'humiliation aussi au CP, un jour je te raconterai ^^
J'ai longé les murs de l’école et baissé les yeux en passant devant les autres parents pendant très longtemps.
Avec le test de QI d'abord, et le diagnostic du TSA ensuite, on a réussi à faire changer le regard des enseignants sur notre garçon. Les élèves suivent le mouvement et deviennent bienveillants également, lui proposent de jouer dans la cour (ce que mon fils refuse cela dit). Par contre les parents eux sont toujours aussi cons. M'en fous je les ignore !!

C’était pour te donner un peu d'espoir Wink Courage !

Parisette
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1147
Date d'inscription : 12/03/2016
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfant précoce/conflit et acharnement des enseignants

Message par Benzaiten le Lun 20 Juin 2016 - 14:00

Merci Parisette!

J'attend avec impatience le changement d'école.

Le problème c'est que quand ce qui se passe en classe le lasse il essaie de faire ce qu'il veut. Se lever, sortir un jeu, regarder le plafond... On le dispute, il recommence, on le dispute plus fort, il répond, on tente de le forcer physiquement, il hurle et se débat.
De l'ennui qu'il gère mal et qu'elles gèrent mal en fait!

La psychologue (j'ai du bol elle est bien) m'a dit "il y a eu dans cette école cette année une série de problème, principalement dans cette classe, et tout s'est cristallisé autour de votre fils, c'est pas justifié"

Je pense qu'elle n'a pas tort. Mon fils n'est pas le pire de la classe (depuis vendredi ils en ont deux qui sont exclus de la cantine et du périscolaire jusqu'aux vacances) mais il est l'enfant qu'elles ne comprennent pas et qui a une mère qui leur tient tête quand elles font mal.

Après j'ai conscience que mon attitude ne doit pas aider mais je ne peux pas faire autrement. J'ai souffert pendant 30ans de ma différence, en tentant de la cacher et de changer ma nature, je ne ferais pas la même chose à mon fils, je n'en suis pas capable.

Benzaiten
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 12
Date d'inscription : 15/06/2016
Localisation : lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfant précoce/conflit et acharnement des enseignants

Message par Etoile Cachée le Lun 20 Juin 2016 - 15:24

Benzaiten je voulais juste te dire que tu as ma compassion totale pour l'épreuve que tu traverses avec ton petit bonhomme. Ça me met en rage de voir une injustice aussi dégueulasse! Et j'imagine comme il peut être douloureux pour une maman d'être suspectée de mauvais traitements et de voir son enfant souffrir.

Le référent eip est à mon avis une très bonne idée,  peut être aussi que l'apef, l'association des parents d'enfants précoces peut t'aider? Et dans ton combat avec la grosse machinerie administrative,  je te conseille de tout garder, les courriers, les notes, les convocs, d'insister pour avoir toujours les comptes rendus ecrits des équipes éducatives (c'est le chef d'etablissement qui les rédige à chaque réunion normalement).

Je te souhaite bon courage Console

Etoile Cachée
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 127
Date d'inscription : 19/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfant précoce/conflit et acharnement des enseignants

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 17:43


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum