Caractéristiques et mode d'emploi du non-zèbre...

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Caractéristiques et mode d'emploi du non-zèbre...

Message par lectrice le Sam 30 Avr 2011 - 14:20

...


Dernière édition par lectrice le Ven 22 Juil 2011 - 19:54, édité 2 fois

lectrice
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 114
Date d'inscription : 17/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caractéristiques et mode d'emploi du non-zèbre...

Message par pistache le Mar 3 Mai 2011 - 21:21

excellent

pistache
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 19
Date d'inscription : 01/05/2011
Age : 41
Localisation : paris

http://bypassee.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caractéristiques et mode d'emploi du non-zèbre...

Message par Simao le Sam 7 Mai 2011 - 21:46

bof

Simao
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 203
Date d'inscription : 09/01/2011
Age : 32
Localisation : Near of Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caractéristiques et mode d'emploi du non-zèbre...

Message par Fata Morgana le Dim 8 Mai 2011 - 8:34

C'est le syndrome Stéphane Guillon ?

Bon, indépendamment du fait qu'il y a comme un air de vengeance et un penchant vers un certain ostracisme il y a quand même un truc à plussoyer :
si vous exprimez plusieurs idées en une seule phrase, ils n’en retiendront qu’une partie. Et ne réagiront que sur cette partie là.
J'avoue que des fois, ils sont à baffer...
Le problème c'est qu'on le fait tous plus ou moins...La mauvaise foi se fout du QI...
Syndrome Laurent Baffé Baffie ?

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caractéristiques et mode d'emploi du non-zèbre...

Message par Clemelle le Dim 8 Mai 2011 - 8:55

juste pffff....

puis à quoi bon... vous comprendriez pas... Rolling Eyes

Clemelle
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 986
Date d'inscription : 28/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caractéristiques et mode d'emploi du non-zèbre...

Message par espérance le Dim 8 Mai 2011 - 8:55

Oui ça c'est le portrait, je dirai presque un peu caricatural, d'une personne vraiment pas très intelligente. J'ai lu plusieurs fois que le zèbre n'était pas plus intelligent mais différemment intelligent. A mon avis cela prend tout son sens quand on voit les capacités de réflexion, d'analyse, d'observation, de profondeur, et de finesse, de personnes dont la pensée ne va pas forcément dans tous les sens, qui n'ont pas forcément tout compris dès les premiers mots, et ne sont pas forcément capables non plus de faire dix choses à la fois ... Et l'homme étant infiniment complexe, ces fonctionnements différents ne favorisent-ils pas, du moins dans certains cas, une plus grande qualité de réflexion, d'analyse, d'observation, de profondeur, et de finesse ?

espérance
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 966
Date d'inscription : 11/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caractéristiques et mode d'emploi du non-zèbre...

Message par Fata Morgana le Dim 8 Mai 2011 - 9:06

espérance a écrit:Oui ça c'est le portrait, je dirai presque un peu caricatural, d'une personne vraiment pas très intelligente. J'ai lu plusieurs fois que le zèbre n'était pas plus intelligent mais différemment intelligent. A mon avis cela prend tout son sens quand on voit les capacités de réflexion, d'analyse, d'observation, de profondeur, et de finesse, de personnes dont la pensée ne va pas forcément dans tous les sens, qui n'ont pas forcément tout compris dès les premiers mots, et ne sont pas forcément capables non plus de faire dix choses à la fois ... Et l'homme étant infiniment complexe, ces fonctionnements différents ne favorisent-ils pas, du moins dans certains cas, une plus grande qualité de réflexion, d'analyse, d'observation, de profondeur, et de finesse ?

Il y a une rupture syntaxique qui rend tout ça confus: A partir de "Et l'homme étant infiniment complexe" tu parles des zèbres, ou des non-zèbres ? Les "fonctionnements différents" concernent-ils ceux qui ont une intelligence différente, ou les autres ? scratch
Il me semble que précisément la qualité de réflexion, d'analyse, d'observation, de profondeur et de finesse sont les aspects qui distinguent les zèbres des non zèbres...Du coup si les non-zèbres font ça mieux que nous, c'est que les zèbres, ce sont eux... Wink

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caractéristiques et mode d'emploi du non-zèbre...

Message par espérance le Dim 8 Mai 2011 - 9:21

Oui tu as raison Fata. J'ai eu d'ailleurs une espèce de pressentiment que je ne m'exprimais pas tout à fait clairement, mais j'ai voulu éviter les redites pensant que mon post était suffisamment compréhensible quand même. Je rétablis donc tout le post :

Oui ça c'est le portrait, je dirai presque un peu caricatural, d'une personne vraiment pas très intelligente. J'ai lu plusieurs fois que le zèbre n'était pas plus intelligent mais différemment intelligent. A mon avis cela prend tout son sens quand on voit les capacités de réflexion, d'analyse, d'observation, de profondeur, et de finesse, de personnes dont la pensée ne va pas forcément dans tous les sens, qui n'ont pas forcément tout compris dès les premiers mots, et ne sont pas forcément capables non plus de faire dix choses à la fois ... Et l'homme étant infiniment complexe, le fait que la pensée n'aille pas forcément dans tous les sens, de ne pas forcément tout comprendre dès les premiers mots, et de ne pas être forcément capable de faire dix choses à la fois, ne favorise t-il pas, du moins dans certains cas, une plus grande qualité de réflexion, d'analyse, d'observation, de profondeur, et de finesse ?

espérance
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 966
Date d'inscription : 11/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caractéristiques et mode d'emploi du non-zèbre...

Message par espérance le Dim 8 Mai 2011 - 9:30

"ll y a une rupture syntaxique qui rend tout ça confus: A partir de "Et l'homme étant infiniment complexe" tu parles des zèbres, ou des non-zèbres ? Les "fonctionnements différents" concernent-ils ceux qui ont une intelligence différente, ou les autres ?
Il me semble que précisément la qualité de réflexion, d'analyse, d'observation, de profondeur et de finesse sont les aspects qui distinguent les zèbres des non zèbres...Du coup si les non-zèbres font ça mieux que nous, c'est que les zèbres, ce sont eux..."

Je pense que j'ai été assez claire cette fois. Tu noteras, pour répondre à tes interrogations, à l'avant-dernière ligne de mon post, toute l'importance de la nuance : "du moins dans certains cas".


Dernière édition par espérance le Lun 9 Mai 2011 - 20:54, édité 1 fois

espérance
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 966
Date d'inscription : 11/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caractéristiques et mode d'emploi du non-zèbre...

Message par lectrice le Dim 8 Mai 2011 - 12:18

Fata Morgana a écrit:C'est le syndrome Stéphane Guillon ?

Bon, indépendamment du fait qu'il y a comme un air de vengeance et un penchant vers un certain ostracisme

Air de vengeance...ça me fait rire. Non, dans l'ensemble, j'aime bien les autres, même ceux qui ne comprennent pas comment je réagis...mais y a des fois où j'ai galéré à essayer de comprendre les gens que justement, moi, je ne comprenais pas. Et il y a certaines choses que j'admirais.

Ostracisme...je suis trèèès sociable...

C'était juste un jeu ce que j'ai fait, c'est volontairement caricatural. On peut s'amuser aussi, non?



lectrice
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 114
Date d'inscription : 17/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caractéristiques et mode d'emploi du non-zèbre...

Message par Fata Morgana le Dim 8 Mai 2011 - 13:24

Fata Morgana a écrit:C'est le syndrome Stéphane Guillon ?

C'était juste un jeu ce que j'ai fait, c'est volontairement caricatural. On peut s'amuser aussi, non?
Tout à fait. Et certains ne s'avoueront peut-être pas que quelque peu, quand même, tu nous venges...

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caractéristiques et mode d'emploi du non-zèbre...

Message par Bliss le Dim 8 Mai 2011 - 15:46

Lectrice, j'ai bien conscience que tu as créé ce topic pour rigoler et pour nous permettre de nous défouler par rapport aux frustrations que tout zèbre ressent dans un monde fait à majorité de non Z... Wink

Mais si je peux me permettre, je suis dérangée par ton topic pour plusieurs raisons :

_ Je suis assez allergique à tout ce qui est clichés, stéréotypes, cases, tiroirs, étiquettes, généralisations, mises dans "le même panier", etc...

_ Si on peut essayer de définir le fonctionnement des zèbres, tout simplement parce que ces derniers ne représentent que 2% de la population et donc qu'en tant que "minorité", ils sont souvent incompris par les 98% restant, je suis en revanche dérangée par l'idée que l'on pourrait être capable de définir le fonctionnement de ces 98% de la population.
Autrement dit, déjà qu'il y a des différences énormes entre les personnes Z et donc, qu'à défaut de pouvoir dire "tous les Z sont comme ça", on peut juste chercher les caractéristiques communes à la plupart des Z ; il y a forcément des différences encore plus énormes chez les personnes non Z, donc on peut encore moins dire "tous les non Z sont comme ça".

_ Le fonctionnement d'une personne ne dépend pas que de son QI. Il dépend aussi grandement de sa personnalité, de sa part d'inné, d'acquis, de son vécu et de son libre arbitre. Il me semble donc qu'on ne peut pas dire qu'une personne ayant moins de 130 de QI n'a pas d'humour, pas de mémoire ou qu'elle est lente. J'ai plein d'amis non Z qui ont une bonne mémoire, beaucoup d'humour et qui sont vifs d'esprit. Tout comme je connais beaucoup de zèbres qui n'ont pas beaucoup d'humour ni une bonne mémoire.

_ J'encourage parfois mes amis (non Z) à aller sur ce forum pour qu'ils puissent découvrir ce qu'est un zèbre, ses différences, ses spécificités, etc. (et qu'ils puissent ainsi mieux comprendre ce qu'ils ne comprennent pas chez moi).
Mais là, je t'avoue que j'aurais un peu honte s'ils tombaient sur ton topic (ce n'est pas une attaque perso, hein Lectrice Wink J'essaie juste de t'exprimer le plus sincèrement possible ce que je ressens par rapport à ton topic) car ce côté sectaire et quelque peu méprisant à l'égard des personnes non Z est justement ce que je veux à tout prix éviter.

_ Je me suis tellement souvent sentie rejetée, exclue, pointée du doigt, incomprise, et j'ai tellement souvent dérangé, intrigué, incommodé les gens (juste en étant moi-même), que je ne supporte pas l'idée de faire de même avec les autres, juste parce qu'ils sont "différents".


Je te fais un copié-coller de ce que j'avais dit (oui, je m'auto-cite Razz) à un ex membre du forum, Mo, qui était lui aussi dans cette dichotomie "Zèbres/non Zèbres" (je précise en revanche que je ne te compare pas du tout à lui !), dans le topic suivant: http://www.zebrascrossing.net/t1649-qui-a-trouve

Bliss a écrit:je ne calcule pas les choses en me disant "tiens, celui-là il est zèbre, je vais être comme-ci avec lui ; celle-là par contre n'est pas zèbre, donc je vais être comme ça avec elle, etc.". Évidemment que mon comportement va changer selon si je suis avec un zèbre ou avec un non zèbre... mais ça se fait naturellement, sans y penser, juste parce que je me sens plus sur la même longueur d'ondes, donc mieux comprise et plus à l'aise.
En tous cas, je ne sais pas si c'est dû au fait que ça ne fait qu'1 an ou 2 que j'ai conscience d'être zèbre, mais moi je ne partage pas l'humanité en ces deux catégories-là : les zèbres d'un côté et les non-zèbres de l'autre. Moi c'est plutôt : les gens intéressants et les gens inintéressants. Ou encore : les gens ouverts d'esprit et les gens intolérants, les gens sympa et les gens cons.
Donc je ne vais pas me comporter différemment selon si la personne est zèbre ou pas, mais plutôt selon si je trouve cette personne intéressante, ouverte d'esprit, gentille, généreuse et si j'ai des affinités avec elle ou pas.
La plupart de mes amis sont non-zèbres et ça ne m'empêche pas de beaucoup les aimer et de passer des super moments avec eux.
Avant de penser au QI d'une personne, je suis d'abord sensible à son ouverture d'esprit et de cœur, à son humour, à ses centres d'intérêts, à ses valeurs, à sa façon d'être dans la vie et de se comporter avec moi, etc.
Je pense avoir cet atout de pouvoir m'adapter à n'importe quel type de milieu ou de personnes (sans jouer la comédie ou être hypocrite, mais simplement en restant moi-même et en gardant l'esprit ouvert) car le tout n'est pas de savoir si on va être accepté ou pas par tel groupe, mais plutôt de voir si telle personne ou tel groupe peut nous permettre de nous enrichir intérieurement (ou de passer simplement un bon moment), que ces personnes soient zèbres ou non.

Et si ça intéresse quelqu'un, voici le topic qu'avait créé Lynka, en réaction justement à ce type d'infériorisation envers les personnes non Z :
http://www.zebrascrossing.net/t768-les-z-qui-prennent-les-non-z-pour-des-inferieurs-voire-des-c

Bliss
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 12125
Date d'inscription : 11/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caractéristiques et mode d'emploi du non-zèbre...

Message par lectrice le Lun 9 Mai 2011 - 5:32

Je comprends tout à fait ce que tu ressens Bliss.

Ce n'était absolument pas le message que je voulais faire passer...et de mon point de vue, c'est de la dérision (de la même façon que je peux le faire avec moi même) et non de l'infériorisation.

lectrice
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 114
Date d'inscription : 17/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caractéristiques et mode d'emploi du non-zèbre...

Message par Bliss le Lun 9 Mai 2011 - 18:35

Alors excuse moi lectrice, j'ai pris ton topic trop au 1er degré... et au vue d'autres réactions, il semblerait que je n'aie pas été la seule...

T'aurais dû utiliser ce smiley : 2nd degré

En plus, le pire c'est que j'adore pratiquer la dérision et l'auto-dérision Wink

Bliss
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 12125
Date d'inscription : 11/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caractéristiques et mode d'emploi du non-zèbre...

Message par NNTG1842YDN le Lun 9 Mai 2011 - 19:02

Le problème est, à mon sens, que les surdoués/zèbres/hqi/intelligents, font complexer les autres vu qu'on les associe (stupidement) à bonne réussite scolaire/sociale, résultat, c'est comme si un riche se moquait des pauvres... ça passe mal. Dommage d'ailleurs.

NNTG1842YDN
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 179
Date d'inscription : 30/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caractéristiques et mode d'emploi du non-zèbre...

Message par lectrice le Lun 9 Mai 2011 - 19:02

Bliss a écrit:Alors excuse moi lectrice, j'ai pris ton topic trop au 1er degré... et au vue d'autres réactions, il semblerait que je n'aie pas été la seule...

T'aurais dû utiliser ce smiley : 2nd degré

Peu importe...ne nous posons pas trop de questions...(moi dire de ne pas se poser trop de questions... lol!)

lectrice
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 114
Date d'inscription : 17/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caractéristiques et mode d'emploi du non-zèbre...

Message par lectrice le Lun 9 Mai 2011 - 19:03

NNTG1842YDN a écrit:Le problème est, à mon sens, que les surdoués/zèbres/hqi/intelligents, font complexer les autres vu qu'on les associe (stupidement) à bonne réussite scolaire/sociale, résultat, c'est comme si un riche se moquait des pauvres... ça passe mal. Dommage d'ailleurs.

+1

lectrice
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 114
Date d'inscription : 17/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caractéristiques et mode d'emploi du non-zèbre...

Message par Clemelle le Lun 9 Mai 2011 - 19:22

oui NN comme si les riches se moquaient des pauvres exactement c'est "se moquer" alors dans ce contexte là effectivement, faut revendiquer la moquerie car là ça n'en avait pas l'air du tout...
bon maintenant avec la douzaine de pancartes "2d degré" ça passe pour le post à "blagues de blondes Z ou non Z"... ^^

Clemelle
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 986
Date d'inscription : 28/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caractéristiques et mode d'emploi du non-zèbre...

Message par lectrice le Lun 9 Mai 2011 - 20:44

Clemelle a écrit:oui NN comme si les riches se moquaient des pauvres exactement c'est "se moquer" alors dans ce contexte là effectivement, faut revendiquer la moquerie car là ça n'en avait pas l'air du tout...
bon maintenant avec la douzaine de pancartes "2d degré" ça passe pour le post à "blagues de blondes Z ou non Z"... ^^

Euh du coup on peut déplacer le sujet...continuons dans cette veine humour alors

Et au fait tu connais la différence entre une blonde zébrée et une brune non zébrée ? et un belge ? et un fonctionnaire ? et le président ? lol!

(pas la peine de me demander la réponse, c'est de l'humour absurde foireux lol! )

lectrice
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 114
Date d'inscription : 17/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caractéristiques et mode d'emploi du non-zèbre...

Message par Rootless le Mar 10 Mai 2011 - 12:15

On est en plein dans le tabou qui interdit d'évoquer les défauts des non-z ou des gens...un grand classique...Voir le topic:
http://www.zebrascrossing.net/t1411-le-zebre-est-un-menteur

Je suis pas Zèbre, donc à priori normal ( selon la "doctrine" tout ce qui n'est pas Zèbre est normal, forcément...) et pourtant je suis tout à fait d'accord avec la plupart des trucs que tu as dit sur les non-z.

Je te comprend et je vais pas te faire la morale ( alors faire la morale au lieu de compatir c'est malheureusement pas qu'un truc de non-z ! loin de là! ).

Dans mon cas c'est pire parce que j'ai la double incompréhension : Intello et étrange pour les normaux (malgré le profil bas et le fait que j'évite de plus en plus de "sortir ma science") et non-zèbre pour certains Zèbres.

Derrière une apparence d'ouverture d'esprit et d'acceptation de la différence je vois un monde rempli de cases, et des gens qui fuient inconsciemment la différence alors j'imagine que tu as écrit ça parce que tu as vécu ou tu vis beaucoup d'incompréhension et de situations difficiles avec les non-z.


Rootless
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 362
Date d'inscription : 21/06/2010
Localisation : Sud-est de l'Espagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caractéristiques et mode d'emploi du non-zèbre...

Message par lectrice le Mer 11 Mai 2011 - 12:53

Oui voilà, tu as raison, c'est un sujet tabou en fait. Quelque soit la dose (importante) de légèreté, de parodie d'article de journal, de dérision que j'ai voulu mettre dans ce sujet. Merci de ne pas me "faire la morale" et de comprendre.La réaction que j'ai provoquée face à ce sujet m'a fait comprendre une chose. C'est un leurre de croire qu'on (on=tout être humain...afin d'éviter toute controverse)peut être vraiment compris. Certaines personnes peuvent comprendre certaines choses, et d'autres d'autres aspects. Mais personne ne peut comprendre tout ce que ressent une personne. Et ce serait même néfaste si c'était possible. Cela signifierait que la personne (comprise) en question est hautement prévisible. Donc manipulable. Donc voilà, ne pas vouloir être compris systématiquement, c'est le début de la sagesse.Oui j'ai vécu beaucoup d'incompréhension, et c'est moi qui ait cherché à comprendre pour m'adapter comme il faut. Et j'ai compris plein de choses, pas forcément exprimables comme ça, sans rentrer dans le cliché.Le sujet de Lanza dont tu parles est très intéressant, car il n'est pas dans le zèbrement correct...Les paragraphes 4, 6 (et 7) et quelques phrases par ci par là ont une dose certaine de légèreté et de second degré. Merci d'en tenir compte (ça bugge et ça écrit des trucs bizarres quand j'essaie de cliquer sur les smileys...mon ordi ne me comprend pas).

lectrice
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 114
Date d'inscription : 17/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caractéristiques et mode d'emploi du non-zèbre...

Message par NNTG1842YDN le Mer 11 Mai 2011 - 13:13

Le tabou, à mon sens, n'est pas du refus d'évoquer les défauts d'une catégorie de la population, mais si je peux me permettre Rootless les points sur l'humour, la lenteur, le non questionnage, la non compréhension des erreurs, la mémoire, la faible émotivité, le sentiment d'intégration, le faible sens d'observation et la bonne concentration, la capacité à ne pas procrastiner et à parler de choses superficielles sans savoir qu'elles le sont...
(c'est à dire tous les points de ce message, hormis ceux faisant référence à la pensée wtfesque) bah tout ça, ça n'est
1- ni commun à tous les Non zèbres
2- ni absent chez les zèbres.

Si l'humour n'existait que chez les zèbres, alors, on se ferait chier. Faut pas rêver, ma mère a de l'humour, (dans certaines limites, certes, mais elle en a), et elle n'est pas zèbre.
La lenteur de compréhension est fausse. On l'a déjà dit ailleurs, il est tout à fait possible d'avoir "appris" à "comprendre" sans être HQI.
Le non questionnage sur la vie, là, bien sur, c'est faux. Ou alors je n'ai fréquenté quasiment que des zèbres depuis mon lycée, et j'en doute.
Les non zèbres n'apprennent pas de leurs erreurs ? Ça si on y réfléchit, c'est soutenir la thèse selon laquelle seul les zèbres ont fait évoluer l'humanité. Totalement absurde à mon sens. et j'ajoute que niveau apprendre de ses erreurs, certains zèbres ne sont pas doués du tout.
La faible mémoire, c'est faux aussi. entraîner sa mémoire ça existe. et il n'y a pas que les zèbres qui le font.
La faible émotivité... bon, là, même pas besoin de développer, hein.
Le sentiment d'intégration... Donc tout asocial est un zèbre. J'ai des doutes.
Le faible sens de l'observation. euh... non... Ça c'est juste un détail, et la capacité biologique des yeux peut jouer dedans.
La bonne concentration signifierait que la majorité des personnes ayant des problèmes d'hyperactivité, de dissociation, de schizophrénie, de paranoïa, ou de psychoses avancées (en découle souvent une difficulté de concentration) sont... des zèbres.
ne pas procrastiner... Bah... euh... procrastiner = angoisser majoritairement. Lier zèbre à angoisse = lol.




Bref, il est clair que ce sujet ne pointe pas les défauts du Non zèbre. D'ailleurs, ça a été dit dès le début. Il est humoristique, et là, les interventions qui ont été faîtes prennent tout leur sens, car cet humour, justement, calqué sur du faux, est un humour proche de l'humour que je vais présenter maintenant:

Pourquoi les noirs puent ?
Pour que les aveugles aussi puissent les haïr.

Vous connaissez l'histoire du car d'arabe qui tombe dans un ravin ?
Moi non plus mais elle commence bien.

- Dis maman, je suis juif ou Arabe ?
- Je suis juive mon fils, ton père est arabe. Donc tu es juif.
- Dis papa, je suis juif ou arabe ?
- Pourquoi ça mon fils ?
- Parce qu'il y a un vélo en bas de l'immeuble, et je ne sais pas si je dois le voler ou le vendre.


Cette humour-là, passera d'ailleurs différemment de celui de ce sujet, car il y a bien noté 'humour' dans sa présentation (petite réflexion courte).
Si maintenant je fais une dissertation sur la différence entre le roux et le non roux, elle pourra être mal prise, même si j'en ris.
C'est pour ça qu'il était pertinent de signaler le 2nd degré ici. (d'autant plus que nous sommes sur le web, le lieu désincarné par excellence).

Pour ma part, en tant que lol humoristique sur les non zèbres, ça me fait rire. Si je devais le voir comme un "pointage du doigt des défauts réels des non zèbres", j'avoue que je rirais moins.

NNTG1842YDN
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 179
Date d'inscription : 30/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caractéristiques et mode d'emploi du non-zèbre...

Message par Benjamin le Mer 11 Mai 2011 - 14:36

J'adore Smile. Délicieusement impertinent, mais jamais méchant Smile.

Essayez de dire à des non Z qu’il est possible de faire plusieurs choses à la fois, ils vous regarderont avec un air de poisson frit.

Alors ça, c'est tellement vrai Smile. Combien de fois, durant ta scolarité, un prof t'accuse de ne pas écouter son cours parce que tu dessines ou regardes les oiseaux par la fenêtre en même temps ? ça me rappelle la fois où je jouais à un wargame sur mon ordinateur portable, alors qu'un intervenant faisait un exposé. Je n'avais pas vu la prof arriver par derrière... J'ai été obligé de lui faire un exposé sur les propos de l'intervenant sous menace d'avoir zéro. Et finalement, elle m'a demandé si elle pouvait utiliser mon compte-rendu dans ses notes de cours clown

Benjamin
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 269
Date d'inscription : 10/05/2011
Age : 34
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caractéristiques et mode d'emploi du non-zèbre...

Message par Bliss le Mer 11 Mai 2011 - 19:39

Je plussoie NNTG1842YDN (pfiou, compliqué à recopier ton pseudo, hihihi) sur toute la ligne !

Sinon, Lectrice, j'espère que tu n'as pas cru que je venais te faire la morale, car c'est vraiment pas du tout mon genre !! (et moi-même je n'aime pas du tout les moralisateurs).
Je t'ai seulement fait part de mon ressenti, c'est tout...

Bliss
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 12125
Date d'inscription : 11/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caractéristiques et mode d'emploi du non-zèbre...

Message par lectrice le Mer 11 Mai 2011 - 20:01

Bon alors, ok, NNTG1842YDN (j'ai fait un copier coller de ton pseudo, Laughing). Je reformule mon sujet "Sous une forme impertinente et peu sérieuse, liste des caractéristiques des personnes avec lesquelles j'ai eu de grandes difficultés de compréhension; certaines difficultés étant liées à ma zébritude plus que probable, d'autres étant dues au fait que je suis très chiante; d'autres que les personnes que j'ai croisées n'étaient pas sur la même longueur d'onde que moi; d'autres car je théorise tout, sans me prendre au sérieux; d'autres car je vois quand quelqu'un fait quelque chose mieux que moi et je cherche à comprendre; d'autres enfin car je ne comprends pas que quand je fais quelque chose de mieux que quelqu'un d'autre, la personne n'essaie pas de comprendre comment je fais" Le problème, c'est que ce titre là ne passait pas... Laughing Par contre, faire une comparaison entre ce que je dis et des blagues racistes, je trouve ça très exagéré.Ne t'inquiète pas Bliss, j'ai compris ce que tu disais.Tant mieux si tu as compris mon intention Benjamin...Effectivement, les profs ne comprennent pas qu'on puisse faire plusieurs choses en même temps. Et mes amis non plus ne comprenaient pas. J'étais là à dire pendant mes études à mes amis: "Tu vois, tel cours est moyen, le prof répète plusieurs fois la même chose. Alors on peut écouter le cours et faire autre chose en même temps, ça fait gagner du temps (pour pas avoir de travail le soir)." Et bien avant, à l'école, au collège, je regardais le prof dans les yeux l'air intéréssée mais en fait je rêvais à ce qui m'intéressait. Et en participant souvent, quand la réponse était facile, le prof ne savais pas que je rêvassais...(et aujourd'hui, en réunion pour le boulot par exemple, je fais de petits exercices de relaxation en même temps).

lectrice
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 114
Date d'inscription : 17/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caractéristiques et mode d'emploi du non-zèbre...

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 4:05


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum