J'ai un réel problème avec les titres.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

J'ai un réel problème avec les titres.

Message par table_basse le Sam 30 Avr 2011 - 7:13

Bonjour ou plutôt bonsoir,

Je me présente, table_basse. Je suis content de me présenter à "vous", enfin on ne se connait pas (ça semble évidant..) ! Tellement de phrases, de réponses, de questions et de blagues. Par où commencer ? Les blagues peut-être ! Et bien, je suis un rigolo ! Un peu comme ça clown ou encore lol! ........enfin, toutes les émoticônes me paraissent drôles ! Quoi que Long hug ....bon c'était la dernière pour la route !

*dépose son masque de clown*

Et bien voilà, je pense que je me suis bien présenté, je vais partir siroter un verre d'eau et je reviendrais voir... !! Hélas oui, j'avais un second masque de clown.. un peu comme un oignon, j'ai une tête d'oignon. Mais je crois que j'ai l'air plus ridicule que drôle, je ferai mieux d'être moins sérieux.

*tousse*

Non je ne me crois pas au théâtre, je me sens juste dans une impasse, mais mon côté maso m'empêche de supprimer tout ce texte...

Présentation... mais bon sang pourquoi ai-je pris cette initiative de m'inscrire.. Mad Euh, oui, euh oui ! Je reviens dans 5 minutes ! Je vais chercher mon improvisation, ne partez pas, j'ai besoin de votre attentionnnnnnnnnn....... confused

Ahlàlà, quelle pi(et)trerie. Cela me rappelle ce cliché du manque d'inspiration, borné par une timidité ou une envie de faire bonne impression. Le grand naturel quoi ! M'enfin me direz-vous, pas de paranoïa, surtout en face d'un écran et d'un clavier. Cela reste forcément plus difficile à dire qu'à faire, enfin euh oui je me comprends. Mais soit, j'ai pris cette initiative, sans pour autant accepter ce que je faisais. Pourtant je suis déterminé à être là, partager ce flot flou !

Excusez m'en, je pense que je me suis mal présenté car avant de pouvoir être soi-même, il est toujours préférable de prévenir ! Alors par où commencer.. par MOI !! Non ? Bon ok par VOUS ! (c'est dommage j'étais tout émoustillé... Crying or Very sad )

VOUS !! Alors c'est qui ce table_basse (déjà c'est quoi ce pseudo !! il vit dans une décharge publique ?! où alors porte-t-il des lunettes (des verres..)) Vous êtes des zèbres. Alors déjà sans faire mon pinailleur, c'est QUOI un zèbre ? Question pointue ! Pour moi, un zèbre c'est un machin avec des rayures comme une abeille dans les dessins-animés, sauf que ça butine pas les fleurs ! Mais pourquoi zèbres ? J'avoue que j'ai matté rapidement le post sur le "wtf zèbre?". Et je voyais ça dans la même envergure.. le zèbre est-il noir à rayures blanches ? Ou blanc à rayures noires ? Etes-vous vraiment tous des zèbres ? Je ne suis pas là pour vous bassiner de questions frivoles et pardonnez-moi si ma désinvolture est de trop. Je pense que le mot zèbre évoque une sorte d'espoir. Un espoir de liberté de choix, de pensée, d'acceptation, de vision, de différences. Je pense que pour formuler mon idée de façon plus imagée, ou colorée, le mieux est de reprendre l'exemple classique et manichéen : le noir et le blanc. La plupart des gens diraient "je ne suis ni noir, ni blanc, je suis gris !" mais cela connoterait une non-acceptation de notre essence. Alors autant dire jaune, bleu, vert, rose ! Mais cet exemple oublie quelque peu le zèbre qui n'est pas rose mais rayé. Finalement, la conclusion peut s'avérer plus simple : ni l'un, ni l'autre ! C'est cette non-obligation de choix ou plutôt d'identité qui me donne l'idée essentielle de ce que vous êtes, et je pense comprendre cela car moi-même je me sens zèbre. Pourtant, je me sens zèbre, mais je ne le suis pas, je ne le sais pas, je ne le veux pas. Etre soi c'est déjà pas mal, et ce n'est pas donné à tout le monde.. et c'est pas de tout repos ! Malgré tout j'aime cette rhétorique du zèbre, par son plurialisme métaphorique aussi bien sur son image que son essence. Mais si je ne suis pas un zèbre, je ne suis rien car au fond rien ne sert d'être quelque chose à part soi-même non ?

Alors, et moi qui suis-je ? Pourquoi je suis ici ? Qu'est-ce que je viens faire ici ?! Bah c'est assez simple, je m'ennuyais. affraid

J'ai déjà connu un forum (pas longtemps) quand j'étais plus jeune, c'était il y a ... c'était quand déjà ... il y a 5 ou 6 ans ! Ah c'est vrai, vous ne savez pas mon âge hi hi hi ! -_-' En fait je vais faire 26ans au mois de mai, maintenant vous savez ! Maintenant que j'y pense, j'aurais bien fait le coup du gars qui se fait désirer jusqu'à la fin pour le suspense !! Mais bof, je suis un peu à l'ouest et puis ça n'aurait même pas été drôle. Je vis dans le sud-ouest de la France (où? bah chez moi évidemment !) et je ne travaille pas... *bouh tomates!* *tomates!!* et puis euh, j'aime le Sprite. Je déteste me présenter, c'est un calvaire, un peu comme faire des devoirs... y'a un but, une idée utile, un avantage, des retours.. mais c'est si peu naturel. Ouais bon je suis un peu introverti, taciturne et laconique, alors forcément MOI ça me chagrine, mais bon c'est distrayant parfois !

Mais ici n'est pas un lieu comme les autres, même si.. de façon nihiliste tout est pareil car tout est rien. Mais bon, après tout si c'est rien c'est sans doute un peu ma faute aussi.

Basiquement, une personne que j'apprécie m'a proposé de m'inscrire car bah.. je ne sais pas, elle s'est dit que cela pourrait m'aider/m'occuper/me relaxer/me distraire/me plaire/me rendre la pareille. Enfin je ne doute pas de ses (bonnes) intentions, mais étant un peu misanthrope sur les bords, tout ceci mérite une plus ample réflexion. Mais bon je suis là, alors autant zapper un peu ça, surtout que je dois juste me présenter en prenant un peu mon aise pour être à l'aise. Mais bon, là, c'est plus l'aise que je prends, c'est toute l'Asie que je floode... Hum, disons que je suis un peu envahissant au début !

En fait, je suis super content d'être là, tout comme quand je parle avec cette personne (amie du net !). Et je pense que vous me comprendrez quand je targue de fardeau cette zèbritude qui me possède, et donc vous me comprendrez aussi pour la quiétude ressentie qui émane d'une discussion avec une personne avertie, ouverte, et sujette plus ou moins aux mêmes anormalités. Pourtant, cette anormalité est plutôt bénéfique même si elle peut devenir contraignante pour soi, et aussi pour les non-avertis ! Mais bon si vous me dites que je vous plombe, je dirai alors que ça peut aussi être contraignant pour des zèbres..... mais j'ai l'intime conviction qu'on peut se comprendre, et que même, nous nous comprenons. Et cette absence d'animosité, ce recul stoïque, qui rend l'échange plus chaleureux sans doute, on se sent plus humain.

Néanmoins, j'ai crû comprendre (merci Actimel !) qu'il s'agissait de rencontres.... aïe aïe aïe ! Bon je ne suis pas vraiment pour les rencontres IRL, mais bon disons que je ne suis pas fermé. N'empêche que je ne viens pas du tout pour ça, et sans doute que je ne m'y aventurerais pas sans une très bonne raison (que j'ignorerais à l'heure actuelle). Essentiellement, je suis ici pour le côté rencontre virtuelle. Après bon, je pense que pas mal d'entre vous sont plus moins introvertis comme moi, ou extravertis comme mon "ça", alors cette discution n'a pas vraiment lieu d'être, mais au moins fait guise d'une légère éclaircie. Je suis ici pour .... bah je ne sais pas ! J'ai bien des idées, comme partager, découvrir, relasser, lambiner, extrapoler, impliciter, zigzaguer, tergiverser, satiriser, dégénérer, blablatter, râler, rigoler, matter, m'ennuyer, fustiger, radotter, apprécier, déclarer, étoffer, improviser, éloger, rentabiliser, inverser, épiloguer, analyser, discuter, aimer, mâcher, déblatérer, débiter, me faire mousser ? Non je pense que vous avez compris qu'il n'y a rien à comprendre. Mais j'ai assez peur d'une chose, c'est de me laisser bouffer. Ne faisant rien, j'ai pas mal de temps à tuer, et me laisser aller est chose facile. Alors je vais rester dans mon coin dans un premier temps, et peut-être que je disparaitrais après ce message ! Au fond, que nous réserve l'avenir si ce n'est des (bonnes) surprises ?

Mais pourquoi donc suis-je venu malgré que je sois lunatique ? Ah je crois que c'est le moment de lâcher la bête, mon ça adoré que j'échangerais volontiers contre sa copie conforme juste pour le faire rager dans sa petite fleur de narcisse. En d'autres termes, je vais tenter de parler de moi. Bien sûr, jeune impatient que je suis, je sais pertinement que rien ne sert de se dire 'être tel ou tel'. Nos actes nous jugent et fournissent des informations moins incongrues que nous laissons le supposer en prenant cette responsabilité de nous présenter nous-mêmes. Mais soit, j'accepte l'enfer. Au pire, si je devais m'en défendre, je dirais que il y aura mes actes et mes paroles, donc + des repères. Mais bon, tout reste falsifiable. Alors, c'est pourquoi je suis tout nu, avec ma tête d'oignon, enduit de nutella (je peux éventuellement changer pour ceux qui n'aiment pas). Tout nu pour être jeté en pâture aux zèbres ! Ah là là, mais combien de couches clownesque ai-je donc ? Serait-ce infini ? Ou suis-je simplement infiniment et grottesquement burlesque ? Peu m'importe en vérité.. rire ou médire sont deux choses anodines, non ?

C'est assez compliqué de se présenter, car à force, on finit par se sentir radotteur, involontaire et dénaturé... une sorte de compromis ambulant, une contradiction addictive, un gouffre bavard..

Au final, j'ai adopté une façon de me montrer. Un peu pessimiste de par mon nihilisme, ma misanthropie. Un peu blagueur, avec un humour sarcastique et pince-sans-rire. Mais au fond, je pense que la seule et unique façon de se présenter c'est de montrer nos défauts. C'est pourquoi habituellement, je me contente de dire misanthrope, lunatique, désinvolte, narcissique, laconique, hédoniste, satirique, stoïque, enthousiaste, extravagant, taciturne voire ptet même sardonique ! Mais on pourrait me dire que ce que je cite n'est pas vraiment des défauts. Et je pense que c'est juste mais pas forcément honnête. Tout comme être un zèbre, il y a une histoire d'état quantique. Forcément que mes défauts ne sont pas des avantages, mais je pense que nos défauts peuvent faire nos avantages, tout comme nos avantages nos défauts. D'une manière moins absurde, je pense que ni le Bien ni le Mal sont bons à prendre si on ne prend pas les deux. Faire un choix est simple, même si cela reste des mots. Mais objectivement, faire le bien est aussi simple que faire le mal. Je sais que cela peut paraitre bizarre mais être orgueilleux est un défaut car il bouscule des gens. Or c'est cela qui est néfaste, pas l'orgueil en soi-même. Je pense que si ces choses existent, ce n'est pas pour rien, et qu'il faut s'y donner et s'y adonner pour les rendre meilleures. L'orgueil peut s'avérer utile s'il est dirigé vers soi-même, même si néfaste sans contrôle et respect. Mais pour mieux faire, je pense qu'il faut être prêt à assumer les deux, un peu comme les zèbres. Il n'y a pas vraiment l'envie d'arborer un choix fixe et fatal malgré que nous devions nous respecter en tant d'êtres, c'est pour quoi par souci d'humilité et d'abnégation sans doute, je pense que la seule façon d'être puisse venir du doute. Suis-je surdoué ? C'est une question saugrenue. Un jour, quelqu'un m'a dit que j'étais éloquent. J'ai été surpris, aussi surpris que le jour où l'on m'a demandé si j'étais précoce. Le suis-je ? Il y a tant à dire, et pourtant, le doute reste car l'unique façon justifiable est d'être jugé. Cela m'arrange de me croire précoce, car au fond je me suis toujours questionné. Mais je crois que même si c'était vrai, la vie resterait la même. Et si je ne l'étais pas ? J'arriverais toujours à me convaincre que peut-être. C'est pourquoi je ne suis rien, rien que moi et je n'ai plus peur d'entendre la vérité car la vérité est une mère pour moi. Avant j'en avais peur, elle me semblait dure sans doute car j'étais plus fragile. Mais au fond, précoce ou pas, surdoué ou pas, beau ou pas, gentil ou pas, méchant ou pas, dingue ou pas, adjectif ou pas, je ne serai toujours que moi et rien que moi.

C'est un peu mélancolique, mais je relativise. Cela peut paraitre effarant, mais finalement, je trouve ça plutôt ironique. Et j'y ai pris goût.

Voilà, c'était ma super présentation, résumée en 5 pages. Je la trouve pitoyable parce que je trouve tout pitoyable chez moi, mais bon je m'aime pour compenser. Je rajouterai que je déteste lire. C'est toujours drôle à dire parce que je n'aime pas lire ou plutôt je ne m'y adonne pas du tout. Forcément, je sais lire... alors je ne dis pas que je ne vais rien lire. Je ne suis juste pas friand de la lecture. Petit j'adorais lire l'encyclopédie (ah ennui je t'aime tellement peu). Mais vraiment, aussi stupide que je puisse l'être et bien sûr, l'afficher, je déteste lire, et c'est bien la dernière chose que je ferai. Mon dernier livre... hm, Amélie Nothomb, lequel était-ce ? C'est pour dire à quel point cela m'est futile et pourtant j'aime bien ses histoires ! J'ai une très bonne mémoire, je vois, j'entends, je sens (bon ok je suis pas The Sentinel). Mais là, irrévocablement, je ne sais plus. Je dirai Attentat ! Bref..... je vais pas y passer 2h, même si c'est déjà le cas..

Euh ouais, donc ben voilà. Ah mince, je me disais bien qu'il manquait quelque chose !! Pourquoi je suis ici ! Quoi que, je l'ai ptet déjà fait (hé sérieux, tu te crois potable quand tu dis que tu as une bonne mémoire ?). *FILES DANS TA CHAMBRE !* Pardon, je n'ai pas pu m'en empêcher (on se demande bien ce que je peux m'empêcher d'ailleurs....). *BIS*

Je pense que (oui en fait, j'aime pas lire mais en plus, je me relis JAMAIS !!! hahahahahahahahahahahahahahahahahahahaha). Je disais que je pensais. Et voilà à blaguer on oublie ! confused Mais non je fais styyyle. Ok j'arrête, I'm not Michael Vendetta. (j'ai qd même mis les majuscules hin). Je disais donc (je suis relou avec mes parenthèses non ?) que (et pas que mes parenthèses hin !) je ne sais pas trop si je (relou = lourd mais ça fait plus léger en verlan) reviendrais souvent. Sans doute que je vais scruter les réponses en buvant du café, mais c'est pas trop mon truc, de boire du café. Alors bah je vais garder mon appréhension pour plus tard et puis je vous lirais dès que l'envie se présentera, sans doute demain.

Merci pour la patience même si au fond bah fallait pas se forcer..
Merci pour l'accueil (ok ça fait imbu, je retire)
Hum bah merci d'exister, le reste on verra ^^

A bientôt et au plaisir de lire !

PS: non j'aime pas lire mais si je suis ici c'est quand même bien pour lire un peu, je dirai plutôt que lire : échanger. Mais bon, je suis égoïste Twisted Evil affraid
PPS: pourquoi table_basse ? boh azerty c'est trop classique, table_basse me donne un air idiot et douteux qui me convient tout simplement car je n'ai rien envie de connoter en particulier.

table_basse
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 15
Date d'inscription : 30/04/2011
Age : 31
Localisation : Demande à mon iPhone ! (fichtre! j'en ai pas!..)

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai un réel problème avec les titres.

Message par augenblick le Sam 30 Avr 2011 - 8:23

Hello ! Je n'ai pas bien compris si tu étais concerné par l'ennui ou la douance. Si le sujet te questionne, tu trouveras ici des ressources (et en effet plus par les rencontres irl) ; si tu viens sur ce forum par ennui, je t'avoue m'en inquiéter. Nous verrons. Bienvenue toutefois Very Happy.

augenblick
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6243
Date d'inscription : 05/12/2009
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai un réel problème avec les titres.

Message par Constantia le Sam 30 Avr 2011 - 8:43

J'ai envie de te dire:

MERCI D'EXISTER, TABLE-BASSE!!! cheers

Les tables basses, ne sont-elles pas idéales pour les apéros? drunken Alors bienvenue et merci de nous convier à ton partage! Et à te découvrir!

Quant aux prétendus défauts, c'est bien curieux... je les vois plutôt comme des richesses... Tu peux faire table-rase de cette conception du "défaut"! Razz

Tiens, Amélie Nothomb, que j'aime bien! Le dernier que j'ai lu, c'était "Antéchrista". Mon psy m'a demandé à ma dernière séance si elle était surdouée... Peut-être...

Mais qu'est-ce qu'une catégorie ou un titre! Je pense que connaître sa zébritude conduit à l'intégrer, à être plus heureux en devenant soi, et par là à assumer pleinement notre condition humaine qui nous relie aux autres.

Je lisais ce matin dans le journal une interview de Michael Longsdale qui est à Fribourg, la ville où j'habite, aujourd'hui. Il parle de l'amour exigeant à cultiver, qui prend toute une vie, non seulement envers les personnes que nous aimons, mais celles que nous méprisons et qui nous font ch... What a Face

Je me réjouis de me laisser surprendre par tes pitreries clown sur ce forum! Car les pitreries sont souvent sinon toujours très sérieuses... Laughing

Constantia
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1187
Date d'inscription : 17/12/2010
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai un réel problème avec les titres.

Message par FunkyKyu le Sam 30 Avr 2011 - 11:16

cheers

Salutatoi table_basse ! (omg ! affraid je viens de parler à un meuble ! scratch ... 33)
Si tu dis ne pas aimer lire, tu ne sembles en tout cas pas détester écrire (oui, parler en fait. Soit). Et c'est tant mieux !
N'hésite surtout pas à en remettre une couche si tu repasses (quand t'auras fini de ranger ta chambre Smile)

Bienvenue à ta tête d'oignon, à tes défauts, à tes doutes (athé doute ?) et ces terres à ....
En somme, bienvenue à toi !

cheers

FunkyKyu
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1111
Date d'inscription : 23/04/2011
Localisation : Sur un caillou flottant

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai un réel problème avec les titres.

Message par table_basse le Dim 1 Mai 2011 - 0:42

Hm merci pour vos réponses bien évidemment ! Je n'ai pas l'ennui à portée de main, alors je serai sans doute plus bref, ou peut-être laxiste.

Il est vrai que je subis l'ennui, mais subir mon don ? Qu'est ce que cela signifie ?? Comment répondre simplement ? Il y a longtemps que j'ai constaté mon don, ou plutôt je vis avec. En fait je me trouve normal, voire même nul. Je ne suis pas clément envers moi même, même si je sais malheureusement aussi être jovial et enthousiaste. Je n'ai passé aucun test, je pensais l'avoir plus ou moins explicité. Mais voyez-vous, penser que j'ai une quelconque douance me fait ressentir en moi un profond narcissisme. Bien sûr que j'aimerais savoir mais ce savoir n'a rien à voir avec le reste car je suis le support. Mais je ne suis pas ici par ennui pur, ça semble évident ! C'est juste que je m'ennuie aussi, depuis toujours, j'ai soif. Mon ennui a une bien longue histoire ! Mais mon don, je préfère le laisser là où il est. Peut-être n'en ai-je pas. Le savoir ne m'intéresse plus vraiment, la vie change. Peut-être que je surestime le don, je ne sais pas... entre douance et humilité, je préfère humilité. Et même aussi stupide que je sois, parfois j'aimerais ne pas me poser toutes ces questions, ,ne pas être ce que je suis, être "comme tout le monde". Alors j'ai sans doute un truc qui cloche, oui. Mais quoi.. je pense juste que je suis humain au bout du compte.

Bien sûr, je suis un peu nihiliste, mais avant je ne le voyais pas comme ça. D'où mes défauts, avec le temps j'essaye de me concrétiser. Au lycée, j'avais réussi à comprendre pourquoi je formulais mon analyse sur le questionnement. On me targuait de cartésien, bien que je ne savais pas d'où cela provenait.... de Carthage peut-être ! Mais on ne peut pas se préoccuper de tout et de tout quand on est encore à l'école. J'ai compris pourquoi on me traitait de cartésien. La philosophie a été bénéfique pour moi, dès la 1ère heure. Avant, je me disais que j'étais compliqué bêtement, c'est assez complexe à décrire car mon enfance est subjective mais bon peu à peu, je me rends compte de ce que je ne voyais pas, comment on me dit en parlant de moi de l'enfant que j'étais : toujours profond. Mais j'étais terriblement introverti, et sans doute stigmatisé.

Des défauts ? Bah, j'aime parler sur ce ton. C'est quelque peu étrange, je le conçois, mais je ne saurais mettre des mots sur toutes mes pensées. Je comprends la "richesse", sans doute suis-je trop ironique ? Pourtant je pense aussi "défaut".. mais concrètement, je pense que je connote défaut pour partir de sa définition péjorative (ou selon moi usuelle). Puis je la décris comme richesse car c'est de la richesse. Viens alors le mot richesse ! Et oui, Picsou or not Picsou ?? La richesse dénombre par le nombre, mais aussi la haute valeur. Valeur positive ou négative ? Les deux assurément ! Mais qu'en serait-il ici ? Chacun y met sa valeur ajoutée, qu'elle soit conforme ou bénéficiaire/déficiente. Du coup, je suis pessimiste en déclarant que ce sont mes défauts, plutôt qu'optimiste ou neutre. Mais défaut entraine contrainte. Si je suis égoïste c'est que j'aurais du mal à partager. Cela connote mieux comment je me sens je pense, alors que si je disais "je suis beau, intelligent, et que j'aime la musique" ça n'apprend rien si ce n'est un défaut peut-être (?).

Après, forcément que cela ne change rien à la réalité du fait que rien de ce que je dis n'est pris pour acquis. Et ça, je dirai même tant mieux ! C'est juste que je pense que pour m'exprimer j'ai besoin de le faire autrement car sinon je ne dirais rien. Or je dois me présenter...

Mais pour répondre à Funky9, je suis bordélique. Mais bon, c'est comme pour le mot défaut. Comment vois-je mon bordel ? Je dirais d'une façon fataliste. C'est le bordel parce que surtout on le considère ainsi. Je n'aime pas le bordel, mais mon bordel semble pire que sa définition, alors j'y doute et je le nomme ainsi. Mais la chambre est clean, enfin je crois Smile D'ailleurs je ne vis pas chez mes parents, d'ailleurs en ai-je ? Sans doute puisque je ne suis pas né de l'immaculée conception. Même si je n'ai jamais connu ni vu mon père. *sniff* Je m'en fiche donc pas d'inquiétudes, je tenais juste à préciser que je vivais en couple, et pas chez ma mère la *mot péjoratif au choix*.

Je lis "athé", je fais "humm". Je ne sais pas si je suis athé, peut-être panenthéiste ? Bof, je ne sais pas, la théologie est un domaine spécial alliant philosophie et science. Bien sûr ça englobe la religion (et donc forcément que je ne suis pas croyant de la façon dont je l'implique ici en second lieu), pourtant je crois. Mais aucune définition ne me correspond, je ne veux pas ni croire, ni réfuter, ni être sceptique. Je pense que la religion est normale et qu'elle est vraie. Mais elle se confronte à la science, par définition sans doute. En tout cas, cogito ergo sum comme dirait mon pote René (ok c'est vrai qu'il ne m'a pas dit qu'il était mon pote). L'univers est là, et nous aussi. On a autant de but d'exister que l'univers en a un. La vie est sans doute aussi complexe que l'univers ! Je me garde d'aller plus loin, même si je l'eus déjà fait, et recommencerai sans doute. Mais c'est un sujet comme les autres. Désolé pour ceux qui penseraient que j'ai fait du zèle en arpentant un peu ce chemin-ci, un coup de blanco si il faut, tout le monde est juge de ma mécréance.

Bon, il se fait tôt, je ne devais pas écrire autant mais, faut assumer non ? Argh assumer....... si seulement.... j'étais un caillou.... hm, un caillou est-il ? Non... en fait, être un humain c'est une bonne punition, ou plutôt un bon prix à payer pour avoir l'opportunité de penser, croire, douter et rigoler. J'aime plus écrire que lire, même si je n'aime pas ça. Bien sûr, pourquoi écrire alors ? J'aime bien communiquer, plus qu'avant, je m'y force, enfin pas ici. Même si toujours, je me force un peu car si je m'écoutais, je ne parlerais pas, comme un habitant de la Laconie. Mais si j'ai décidé de parler, d'assumer mon ennui, d'assumer mon don, d'assumer ce que j'écris et pense, ben autant le faire ! Autant agir aussi simplement que ce soit. Personnellement, je ne suis pas heureux de me présenter, d'être jugé, ou de partager avec quiconque. Heureux.. pourquoi ? Cela me fait plaisir, pas toujours. Mais au delà d'être heureux, faire ces choses comme je peux le faire maintenant apporte de la satisfaction, du renouveau, de la différence, je ne sais pas moi.. pleins d'autres notions encore !! J'ai pas envie de les citer car être heureux n'est tout simplement pas (pour moi en tout cas) l'unique but à atteindre. La vie, l'être humain, c'est comme un paysage. On se déplace, on contemple ou on se dépêche de ne pas trainer. Peut-être que je semble hagard... mais c'est bien en communiquant, en se laissant voir, en faisant des erreurs, en aidant, en vivant, en étant-soi, etc... c'est en ne refusant pas de faire toutes ces choses qu'un jour peut-être je serai ce que je suis. Sinon, je serai toujours ce que je pense de moi, et je doute que la vie qui m'habite soit aussi complexe pour me laisser lambiner devant mon propre reflet.

Excusez mon sérieux, et parfois mon ridicule. Je me sous-estime peut-être trop, mais bon je me trouve ridicule. Et sans doute au fond, le suis-je. Mais il n'y que quand je doute si profondément que j'y prête attention, la preuve est que j'ai posté et répondu. Néanmoins comme je l'ai dit dans mon précédent hectare de texte (nectar ? tectar ? ..ya un H !), pour savoir si je suis ridicule, autant ne plus se cacher. Et comme j'ai déjà compris cela depuis des années, et bien me voici, rocambolesque.

Mais le ridicule ne tue pas, et je ne suis pas ici pour me présenter jusqu'à la fin des temps cheers

Mais le futur est vague........^^
Sur ce, et bien, à bientôt et merci pour vos petits mots ! (petit pas court hein... pour noter l'aspect sympathique ! je sais je doute trop :\ )

PS: Nothomb surdouée ? probablement.. non, je ne sais pas, j'aime bien son écriture alors subjectivement elle est plus douée que d'autres dans ce domaine. Si on pouvait savoir cela juste en lisant quelqu'un, ça serait trop facilement falsifiable et au fil des années, cela aurait dénaturé beaucoup de notions. Je me demande même si ce n'est pas déjà le cas..... hahaha doute, sors de mon corps.... j'en ai marre d'être en route Evil or Very Mad
PPS: euh.. c'est long en fait........ enfin moi ça m'étonne pas mais.. bon, je pensais pas avoir écrit autant... surtout que j'ai pas été très comique... un petit smiley pour y remédier : Basketball

EDIT:

Hum j'y pensais et puis, je pense que je peux décrire ma pensée de façon plus laconique. Pourquoi faire si long ? Pourquoi ne pas me satisfaire de moins ? Est-ce de l'ennui ? Ai-je un problème ?

Je pense que je corrobore trop mes idées et mes questions.

Je pense aussi "that's Internet". IRL reste un must, c'est évident.

Lire une encyclopédie c'est figé. Ici, c'est comme si c'était une encyclopédie, et les gens en seraient les pages.

NB: double post... ça m'était sorti de la tête, d'où l'edit.

table_basse
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 15
Date d'inscription : 30/04/2011
Age : 31
Localisation : Demande à mon iPhone ! (fichtre! j'en ai pas!..)

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai un réel problème avec les titres.

Message par coeur sensible le Dim 1 Mai 2011 - 11:14

Dans la bonne humeur et la profusion de mots,
tu arrives porteurs de cadeaux...
merci de nous enrichir de tes propos

coeur sensible
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 825
Date d'inscription : 13/11/2010
Age : 39
Localisation : SUD

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai un réel problème avec les titres.

Message par TrucTruc le Dim 1 Mai 2011 - 11:56

Hello !
Bienvenue Table_Basse ! cheers
Super de la bonne humeur et des blagues de clown ! J'en ai plein en stock si tu veux (attention, à consommer avec modération, ça saoule très rapidement Very Happy)
Par contre, je me lasse de tout très vite Sad même des trucs topissimes of course. C'est mon grand pb du moment. Alors je ne peux pas lire les posts de plus de 20 lignes sans images (tes smileys m'ont aidée à passer à 25 Smile). Donc j'ai lu le début Smile et je ferai le reste un petit peu chaque jour, m'en veux pas.
Et si tu es très très bavard par écrit, ben on se connaîtra mieux en rencontres si tu en fais en Île de France Smile
Bye bye,
A bientôt Smile

TrucTruc
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 236
Date d'inscription : 05/03/2011
Age : 31
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai un réel problème avec les titres.

Message par Tof le Dim 1 Mai 2011 - 23:09

Bienvenue table basse ! Smile Smile Smile

Tof
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2038
Date d'inscription : 11/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai un réel problème avec les titres.

Message par table_basse le Lun 2 Mai 2011 - 5:43

Enrichir ! Pfiou je ne sais pas, en tout cas si cela a pu t'apporter et bien nous sommes quitte, merci de me l'avoir bien rendu par la forme de tes mots.

C'est vrai que c'est long.. moi même je ne sais pas comment vous faites pour lire ! Je me présente, et je ne trouve pas ça simple. Avant je me contentais de ne rien dire, ou 3 fois rien. Mais on me reprochait de faire le timide. Alors j'ai fait un peu plus, puis un peu plus... jamais contents. Au fond, peu importe comment je me présente, il y aura toujours à redire. Alors finalement, je me suis re-contenté d'être prompt, d'une manière évoluée. Mais ça ne me satisfaisait plus. Entre salutation et conversation, il faut choisir. Alors, en tant qu'homme-mirroir, je me laisse porter, parfois court, parfois drôle, parfois tant d'autres choses. Mais en arrivant ici, et me connaissant, j'ai préféré me présenter de cette façon. Je n'aime pas lire, ni écrire. Mais communiquer, sans doute, oui. C'est Internet et ce n'est pas "pratique" ! Mais au fond, je ne suis pas bavard, je suis taciturne et là je parle beaucoup, mais sinon je ne parle pas de màs. C'est ptet dur à croire, mais c'est une affaire de long terme ^^

D'ailleurs je vais éviter d'épiloguer, alors si vraiment vous voulez vous venger d'avoir lu, je répondrais sans doute. Mais sinon je me contenterai de faire le timide ou le laxiste libertin qui ne daigne pas répondre.

Sinon, vous pouvez me MP, enfin je pense que vous savez tout ça ^^' ... hm... bon.. oui je me tais^^ Twisted Evil

table_basse
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 15
Date d'inscription : 30/04/2011
Age : 31
Localisation : Demande à mon iPhone ! (fichtre! j'en ai pas!..)

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai un réel problème avec les titres.

Message par Tof le Lun 2 Mai 2011 - 10:34

Table basse,

C'est TA page de présentation. C'est chez toi, tu écris ce que tu veux !!
Ceux qui trouvent cela trop long, ou n'aiment pas, ne sont pas obligés de te lire. Et les autres pourraient trouver cela dommage que tu te taise...

A part ça, si cela t'intéresse, tu pourras voir sur le forum qu'il y a régulièrement des "rencontres de zèbres" organisées.
Tu dis que tu es un peu à l'ouest (et même au sud-ouest !), tu n'es certainement pas le seul, et les rencontres peuvent apporter des échanges différents de ceux du forum.. (ha, oui, je suis un spécialiste des 2 points "..", intermédiaires entre "." et"...")

(Hors sujet : ma table basse a été , une fois, aussi bien rangée que celle de ton avatar : le jour où je l'ai achetée Smile . Je ne suis pas certain de l'avoir vue depuis sous le tas d'affaires posées dessus ! Smile Mais par contre elle a des bords droits Smile )
(Hors sujet 2 : j'ai aussi une tendance à être relou avec mes parenthèses, et à dire "relou Wink )

Encore bienvenue, mais en ayant tout lu cette fois Wink Smile Smile
Oui, il m'arrive de dire bienvenue aux nouveaux sans lire, mais je reviens après quand j'ai plus de temps..

Tof
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2038
Date d'inscription : 11/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai un réel problème avec les titres.

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 23:25


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum