Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres?

Page 9 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11, 12  Suivant

Aller en bas

Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres? - Page 9 Empty Re: Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres?

Message par Invité le Mer 15 Juin 2016 - 17:32

Zébulonzèbre : excellent, j'ai bien ri ! Je suis quasiment convaincue, que ce genre de situations existe bel et bien. Cela a été expérimenté et vécu !


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres? - Page 9 Empty Re: Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres?

Message par Invité le Mer 15 Juin 2016 - 17:42

Ethéréa a écrit:Zébulonzèbre : excellent, j'ai bien ri ! Je suis quasiment convaincue, que ce genre de situations existe bel et bien. Cela a été expérimenté et vécu !


ou c'est drole tellement c'est excessif aussi même si cela correspond au réel , pas mal de monde fonctionne comme cela

mais un zebre ?











Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres? - Page 9 Empty Re: Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres?

Message par Invité le Mer 15 Juin 2016 - 17:47

vous avez remarqué ?

la différence d'âge des conseillères bien entendu

qu'est ce que cela signifie de mon point de vue ? qu'il existe des période homme femme différente selon les âges de la vie, et c'est logique, les besoins et envies sont différents avec les âges

une femme cherchera un bon parti et à procréer dans une fourchette d'âge donnée comme l'homme, même inconsciemment

avant il ou elle joueront sans doute plus

après un certain âge expérience de couple, enfants et autres choses de la vie, sans doute a ton d'autres besoins, ou la mise en vaant de besoins autrefois moins prioritaires

je pense donc aussi que les rapports hommes femmes sont dans cette logique imposée par la société du rôle que chacun doit tenir

l'amour dans ce système est en fait l'exception systémique, s'il existe et dure c'est très bien mais on peut aussi avoir des couples avec ou sans enfants purement socialement utilitaires, j'ai rempli mon rôle de femme j 'ai rempli mon rôle d'homme chef ou chef !

chercher un amour absolu dans une société relative c'est vraiment du sport

mais les vraies rencontres ? celles du cœur ?






Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres? - Page 9 Empty Re: Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres?

Message par Invité le Mer 15 Juin 2016 - 17:50








Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres? - Page 9 Empty Re: Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres?

Message par Invité le Mer 15 Juin 2016 - 17:53

"chacun se protège et chacun est déguisé "






Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres? - Page 9 Empty Re: Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres?

Message par Invité le Mer 15 Juin 2016 - 17:59

je pense qu'est aussi une des pistes, quand on est soi vraiment sans jouer ou se protéger dans la vie quotidienne et en contact avec d'autres qui font la même chose, on finit par avoir des affinités ou quelque chose d'un coup attire le regard et l'intérêt

c'est la raison selon moi selon laquelle on trouve plus facilement l'amour au travail, car il y a de multiples occasions d'être soi, pris dans son job et d'être en contact avec d'autres prises dans leur job aussi et se découvrir un matin en se disant mmm elle est bien elle ou il est bien lui et de vouloir en savoir davantage et avancer

bien évidemment y a pas que le job, tout lieu où l'on est soi , activités hobbys , cad des lieux où on ne joue pas , où il n'y a pas d'enjeu à jouer que l'on a plus de chance de trouver cet amour

mais bon



romantique , l'homme n'est pas toujours une grosse brute , pas toujours mais parfois oui , parfois plus rarement non


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres? - Page 9 Empty Re: Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres?

Message par Mag-Stone le Mer 15 Juin 2016 - 18:03

J'adore cette chanson... Ce genre de chanson qui me fait croire (quand même) à la possibilité d'un amour, un jour...

Mag-Stone

Messages : 397
Date d'inscription : 06/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres? - Page 9 Empty Re: Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres?

Message par Invité le Mer 15 Juin 2016 - 18:09

http://www.seduction-efficace.com/attirer-les-filles/ce-que-les-filles-aiment-chez-les-hommes.html

http://www.masculin.com/seduction/9475-ce-qui-attire-les-femmes-chez-un-homme/

http://www.artdeseduire.com/drague/ce-qui-attire-les-femmes



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres? - Page 9 Empty Re: Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres?

Message par Invité le Mer 15 Juin 2016 - 18:11

Sunshine a écrit:J'adore cette chanson... Ce genre de chanson qui me fait croire (quand même) à la possibilité d'un amour, un jour...

moi aussi , c'est peu probable mais possible, je l'appelle donc ma future compagne d'improbabilité

je suis sur qu'elle n'apprécierait pas du tout

bonjour tu es improbable mais tu es , merci d'être ce que tu es ! faisons un bout de chemin ensemble ?

aaaa j'aime bien les comédies romantiques, c'est pas la vraie vie mais comme un con on se prend à penser que c'est quand même possible, comme quoi on peut être zèbre et totalement idiot

bref






Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres? - Page 9 Empty Re: Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres?

Message par Invité le Mer 15 Juin 2016 - 18:12

Ce n'est pas une obligation ; être Soi, n'est pas un "rôle" que l'on joue, nous n'apprenons pas à Être nous-mêmes. Nous sommes tels que nous sommes devenus par l'expérimentation et l'évolution, non ?

chercher un amour absolu dans une société relative c'est vraiment du sport
mais les vraies rencontres ? celles du cœur ?

Elles sont précieuses, car extrêmement rares. Lorsque le "Coeur" est l'unique lien qui réunit deux Êtres, il rend à l'Âmour, toute sa beauté et sa noblesse.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres? - Page 9 Empty Re: Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres?

Message par Invité le Mer 15 Juin 2016 - 18:18

aaaa j'aime bien les comédies romantiques, c'est pas la vraie vie mais comme un con on se prend à penser que c'est quand même possible, comme quoi on peut être zèbre et totalement idio
t

As-tu regardé "Quand Harry rencontre Sally" ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres? - Page 9 Empty Re: Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres?

Message par Invité le Mer 15 Juin 2016 - 18:23

oui les rôles ça use, ça fait de la peine en effet

et pour l'amour véritable en effet oui il semble plutôt rare mais il existe aussi parfois

le lacher prise est fondamental pour un zèbre, ne pas chercher un idéal de vie mais juste être soi avec l'autre, plus j'avance plus je pense que c'est la seule voie possible

la femme et l'homme idéal cela n'existe pas d'autant que nos idéaux évoluent eux aussi, mais on aime contrôler anticiper, alors qu'en amour c'est tout le contraire

mais on ne veut pas se faire avoir, être naïf, se faire blesser, homme ou femme, il y a la peur là

pour moi un vrai amour c'est être avec quelqu'un dont je n'ai pas peur et qui au contraire m'accepte tel que je suis et que j'accepte telle quelle est , c'est aussi très rare

l'amour conditionnel est plutôt la règle je t'aime si tu es comme ceci oui comme cela, si tu fais ceci ou cela.. je t'aime sous conditions

oui cela me fait peur de ne pas pouvoir remplir ces conditions et d'être rejeté du coup

etre à la hauteur



compétition, rapports conflictuels , conditionnel

le vrai amour est inconditionnel il ne se contrôle pas , il échappe aux contrôles








Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres? - Page 9 Empty Re: Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres?

Message par Invité le Mer 15 Juin 2016 - 18:24

Ethéréa a écrit:
aaaa j'aime bien les comédies romantiques, c'est pas la vraie vie mais comme un con on se prend à penser que c'est quand même possible, comme quoi on peut être zèbre et totalement idio
t

As-tu regardé "Quand Harry rencontre Sally" ?

bien sur oui et des tas d'autres ;-) même pas honte lol


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres? - Page 9 Empty Re: Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres?

Message par Invité le Mer 15 Juin 2016 - 18:37

c'est la raison selon moi selon laquelle on trouve plus facilement l'amour au travail, car il y a de multiples occasions d'être soi, pris dans son job et d'être en contact avec d'autres prises dans leur job aussi et se découvrir un matin en se disant mmm elle est bien elle ou il est bien lui et de vouloir en savoir davantage et avancer

bien évidemment y a pas que le job, tout lieu où l'on est soi , activités hobbys , cad des lieux où on ne joue pas , où il n'y a pas d'enjeu à jouer que l'on a plus de chance de trouver cet amour

mais bon

Beaucoup de couples (de rencontres) se font effectivement dans le domaine de notre travail ; tout simplement parce que lorsque des personnes se côtoient quasiment quotidiennement, dans une espace alloué à l'expression de la "compétence" et la "personnalité", eh bien, elles apprennent à se connaître et la présence par le temps, crée des liens.
Ceci dit, il existe des personnes qui travaillent seules, en "home office" par exemple ; elles sont donc seules partout.
Dans le vase de l' "Être Soi-même" plusieurs "eaux" coulent et s'écoulent, en fonction de l'environnement dans lequel elles sont plongées (professionnel, loisirs, passions, social, etc...) l'essentiel n'est-il pas de rester soi-même, quel que soit l'environnement ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres? - Page 9 Empty Re: Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres?

Message par Asperzebre le Mer 15 Juin 2016 - 20:15

Pieyre a écrit:
Asperzebre, si je dis ça, ce n'est pas vraiment en fonction de ce que je suis capable de faire mais de ce que j'imagine faire. C'est une posture en forme d'esprit de contradiction. Non, mais, franchement, dans la vidéo, est-ce que le type avait l'air d'une victime ?
Je sais bien, c'est purement théorique, tu t'imagines la situation et ton comportement probable si tu y étais confronté.
Il en va de même pour moi, ce que j'écris est purement théorique.

Est-ce qu'il a l'air d'une victime?
Oui, à partir du moment où il se fait taper dessus.
Le fait que la femme de la vidéo n'aie pas une carrure très imposante n'a aucun rôle sur mon jugement de la situation, bien que je puisse comprendre qu'il ait un impact psychologique sur les passants les amenant à mal évaluer la situation.

Pour ma part, je sais que les hommes sont globalement plus forts physiquement que les femmes, ce qui ne veut pas dire que tout homme est plus fort que toute femme.

Je ne juge pas sur l'apparence physique, mais sur les actes.
Je fais 1m83, 74 kg.
Je suis très bien conscient que dans certaines situations je pourrais gagner un combat face à un type d'1m95 et 110 kg, et que dans d'autres une femme d'1m50 et 45kg pourrait me mettre une dérouillée (même si, à-priori, l'inverse est plus probable).

Dans la vidéo ce sont des acteurs, donc pas une véritable agression.
Mais confronté à une telle situation, rien ne te dit que l'homme ait la moindre notion de self-défense.
Rien ne te dit non plus que la femme n'est pas ceinture noire de karaté, et que l'homme sache qu'il a tout intérêt à ne même pas essayer de se défendre, car sinon il prendra une volée 10 fois pire.



Sunshine a écrit:

Certains hommes se sentent insécurisés, mal à l'aise avec l'intelligence des femmes (trop compliqué).
Pas une peur qui les fait trembler.
Une peur qui les rend agressifs (verbalement) ou froids, distants, silencieux.
Bref, comme s'ils n'avaient pas peur.
Les femmes intelligentes (je parle de mon expérience) ont tendance à faire assez chier les hommes.
Enfin, moi, je les amuse deux secondes. Tant que je ne me sers pas trop de mon intelligence.
Mais peut-être, en effet, que ce n'est pas ça, que c'est autre chose qui les fait fuir, les insécurise.

Es-tu sûre qu'il s'agit bien de ça?
Dans certains cas, sans doute, mais ne penses-tu pas être passé à côté de mecs biens à cause de ça?
Je me met en situation, 10 ans plus tôt (parce que là tout de suite, j'ai une copine, donc c'est plus pareil)

Spoiler:

Et puis de toutes manières entre nous deux ça collerait pas, je suis nul de chez nul en mécanique des fluides  Razz
Je suis une catastrophe ambulante en physique, et pourtant c'est un sujet qui m'intéresse, mais la logique physique est bien trop éloignée de la mienne, qui est plutôt mathématique (on dit souvent que c'est la même chose, mais je ne suis pas du tout d'accord bien que la physique soit basée sur les maths, le mode de raisonnement n'a rien à voir)
Je n'ai d'ailleurs même pas été foutu de faire une seule fois dans ma vie une intégrale correctement en physique, alors que j'en fais plein en maths sans aucun souci.
Je me doute bien que ce n'est pas compliqué, mais personne n'a jamais réussi à m'expliquer comment faire une intégrale en physique, et c'est pas faute d'avoir essayé.
Bref, 17/20 de moyenne en physique/chimie en 2nde, 11/20 en 1ère, 6/20 en terminale, et 0.5/20 de moyenne en 1ère année de FAC, avec mention spéciale pour la mécanique: 0.25/20 de moyenne en ayant assisté sérieusement à tous les cours de l'année, record à battre  Laughing

On est donc il y a 10 ans, je suis célibataire, je n'ai aucune expérience avec les femmes, j'aimerais bien une première relation, mais je ne veux pas être avec n'importe qui non plus.
Je tombe sur toi, tu me plais physiquement, tu me plais intellectuellement.
Tu vas me faire peur.
J'ai peur car je me dis que tu es peut-être celle qu'il me faut, ça me met la pression.
J'ai peur car j'envisage une relation avec toi, mais j'ai peur de tout faire foirer, de te faire fuir en étant maladroit lors de nos premiers contacts.
J'ai peur car je sais que si nous nous mettons ensemble ma vie va être chamboulée, c'est un grand saut dans l'inconnu.
Bref, je suis paralysé devant toi, me sentant idiot, ne sachant pas quoi dire, et je préfère me taire que de dire une connerie qui va tout gâcher.
Je vais donc rester en retrait, être silencieux, distant, ne te manifester aucun intérêt...quitte à venir petit à petit vers toi plus tard, quand j'aurais surmonté ma peur.
Tu ne me fais pourtant pas du tout 'chier', tu ne me donne pas envie de fuir, je n'ai juste pas le courage de m'approcher.
Et en aucun cas je ne te rejette pour ton intelligence, au contraire c'est ça qui m'attire.
Au vu de ce que tu écris ici, je suppose que tu m'aurais vite classé dans la case 'boulet sans aucun intérêt qui a peur de moi car je suis trop intelligente pour lui'.

Bon, il faut dire que je suis un homme qui ne colle absolument pas aux stéréotypes.
Mais il me semble justement que c'est ce que tu recherches.
Si tu cherches un homme qui ne colle pas aux stéréotypes, pars du principe que les hommes en face de toi font partie de cette catégorie de personnes, et ne les juge pas en fonction du comportement auquel tu t'attendrais venant d'un homme 'normal'.
Au pire si tu te trompes, tu t'en rendras compte bien assez vite.
Bon courage pour ta recherche de l'âme sœur en tout cas.
Asperzebre
Asperzebre

Messages : 2068
Date d'inscription : 10/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres? - Page 9 Empty Re: Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres?

Message par Invité le Mer 15 Juin 2016 - 20:34

note de l'auteur : imaginez le contexte que vous voulez, l'auteur ayant la mega flemme de vous en imposer un.

Elle est là, simplement vêtue, ses longs cheveux ramassés en un chignon duquel s'échappent quelques mèches blondes. Elle est souriante, ses gestes sont doux, elle semble apaisée. Occupée visiblement. Elle est venue au rendez-vous.

Il s'approche et la voit, son profil est gracieux, le nez est fin, ses lèvres sont pleines. Il devine la douce courbe de ses cils, bientôt il lira dans ses yeux.
Il sait que c'est elle, il l'a tant imaginée.
Cela lui semble irréel.
Elle est magnifique. Animale.
Elle s'immobilise et lentement se tourne.

Essayer de tempérer la violence de ce qu'il ressent, faire taire ce coeur qui explose, il tremble. Il veut fuir. Fuir cette réalité. Il a peur de devenir fou. Il n'avait pas prévu ça.

Il faut pourtant que je lui parle cette fois, qu'on existe enfin...

note : toute ressemblance avec des personnes existant ou ayant existé  est purement forfuite

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres? - Page 9 Empty Re: Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres?

Message par Mag-Stone le Jeu 16 Juin 2016 - 0:50

Asperzebre a écrit:


Es-tu sûre qu'il s'agit bien de ça?
Dans certains cas, sans doute, mais ne penses-tu pas être passé à côté de mecs biens à cause de ça?
Je me met en situation, 10 ans plus tôt (parce que là tout de suite, j'ai une copine, donc c'est plus pareil)

Spoiler:

Et puis de toutes manières entre nous deux ça collerait pas, je suis nul de chez nul en mécanique des fluides  Razz
Je suis une catastrophe ambulante en physique, et pourtant c'est un sujet qui m'intéresse, mais la logique physique est bien trop éloignée de la mienne, qui est plutôt mathématique (on dit souvent que c'est la même chose, mais je ne suis pas du tout d'accord bien que la physique soit basée sur les maths, le mode de raisonnement n'a rien à voir)
Je n'ai d'ailleurs même pas été foutu de faire une seule fois dans ma vie une intégrale correctement en physique, alors que j'en fais plein en maths sans aucun souci.
Je me doute bien que ce n'est pas compliqué, mais personne n'a jamais réussi à m'expliquer comment faire une intégrale en physique, et c'est pas faute d'avoir essayé.
Bref, 17/20 de moyenne en physique/chimie en 2nde, 11/20 en 1ère, 6/20 en terminale, et 0.5/20 de moyenne en 1ère année de FAC, avec mention spéciale pour la mécanique: 0.25/20 de moyenne en ayant assisté sérieusement à tous les cours de l'année, record à battre  Laughing

On est donc il y a 10 ans, je suis célibataire, je n'ai aucune expérience avec les femmes, j'aimerais bien une première relation, mais je ne veux pas être avec n'importe qui non plus.
Je tombe sur toi, tu me plais physiquement, tu me plais intellectuellement.
Tu vas me faire peur.
J'ai peur car je me dis que tu es peut-être celle qu'il me faut, ça me met la pression.
J'ai peur car j'envisage une relation avec toi, mais j'ai peur de tout faire foirer, de te faire fuir en étant maladroit lors de nos premiers contacts.
J'ai peur car je sais que si nous nous mettons ensemble ma vie va être chamboulée, c'est un grand saut dans l'inconnu.
Bref, je suis paralysé devant toi, me sentant idiot, ne sachant pas quoi dire, et je préfère me taire que de dire une connerie qui va tout gâcher.
Je vais donc rester en retrait, être silencieux, distant, ne te manifester aucun intérêt...quitte à venir petit à petit vers toi plus tard, quand j'aurais surmonté ma peur.
Tu ne me fais pourtant pas du tout 'chier', tu ne me donne pas envie de fuir, je n'ai juste pas le courage de m'approcher.
Et en aucun cas je ne te rejette pour ton intelligence, au contraire c'est ça qui m'attire.
Au vu de ce que tu écris ici, je suppose que tu m'aurais vite classé dans la case 'boulet sans aucun intérêt qui a peur de moi car je suis trop intelligente pour lui'.

Bon, il faut dire que je suis un homme qui ne colle absolument pas aux stéréotypes.
Mais il me semble justement que c'est ce que tu recherches.
Si tu cherches un homme qui ne colle pas aux stéréotypes, pars du principe que les hommes en face de toi font partie de cette catégorie de personnes, et ne les juge pas en fonction du comportement auquel tu t'attendrais venant d'un homme 'normal'.
Au pire si tu te trompes, tu t'en rendras compte bien assez vite.
Bon courage pour ta recherche de l'âme sœur en tout cas.

Je dirais que c'est sans doute ça qui se passe, le plus souvent pour moi.
Une seule erreur: je ne classe pas le gars dans la catégorie des boulets sans intérêt. Je me dis que le gars ne s'intéresse pas à moi (ce que tu écris), bon bah, ok, je dois avoir qqch qui cloche... S'il ne s'intéresse pas, bah, il ne s'intéresse pas... Il n'y a rien d'autre à faire qu'à passer son chemin...
Je ne juge pas, je constate.
Et je me sens dans une impasse, je dois bien le reconnaître.
Merci en tout cas de ce message. Merci à toi qui, homme que tu es, peux écrire que tu as peur (ou que je te ferais peur).
Mais il est vrai que maintenant en couple (et depuis 10 ans), tu te sens sans doute assez bien dans ta vie, rien à prouver de ce côté là.
De fait, l'homme face à moi (susceptible de m'intéresser, pas un butor), est forcément célibataire (le mec maqué, lui, oui, je le juge et je le considère comme un boulet) et a de grandes chances de n'être pas complètement sûr de lui.
Bon, bah voilà, je vais aller pleurer...
Ou croiser les doigts, lire mon horoscope.

Mag-Stone

Messages : 397
Date d'inscription : 06/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres? - Page 9 Empty Re: Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres?

Message par Mag-Stone le Jeu 16 Juin 2016 - 1:01

L'homme qui fait comme s'il n'était pas du tout intéressé (alors qu'il semble l'être, c'est ce que tu décris, Asperzèbre, n'est-ce pas?), comment faire en sorte pour qu'il montre un mini signal (même observable seulement au microscope)?

Blague à part, je ne suis pas tellement assurée moi non plus. Le gars qui ne se montre pas intéressé, bah, je me sens rejetée, ça me fait mal (parce que sensible aussi). Je perds confiance. Du coup, moi aussi, j'ai peur. Et je m'arrange pour ne plus voir la personne en question qui, d'après ce que j'observe, m'a éconduite. Je ne souhaite pas continuer à pouvoir ressentir qqch pour lui, alors que lui se montre froid, distant, pas intéressé, etc. Alors je l'efface. Je disparais et je le fais disparaître (métaphoriquement, entendons-nous bien...)




Mag-Stone

Messages : 397
Date d'inscription : 06/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres? - Page 9 Empty Re: Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres?

Message par Mag-Stone le Jeu 16 Juin 2016 - 1:09

Donc, le gars sensible intéressé a peur et fait comme s'il n'était pas intéressé (plus communément appelé la technique de drague n°18)
Hum...
Le butor est intéressé mais ne m'intéresse pas...
So what???
Sans me montrer trop intrusive: comment ça a été possible avec ta douce, du coup?
(sinon, la physique, moi non plus, je suis pas très forte, sans doute moins que toi :-) )

Mag-Stone

Messages : 397
Date d'inscription : 06/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres? - Page 9 Empty Re: Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres?

Message par Mag-Stone le Jeu 16 Juin 2016 - 1:44

Pour terminer: comment distinguer l'homme intéressé qui a peur et qui ne montre aucun signe d'intérêt de l'homme réellement pas intéressé (je ne suis pas miss monde non plus...)?

Mag-Stone

Messages : 397
Date d'inscription : 06/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres? - Page 9 Empty Re: Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres?

Message par Asperzebre le Jeu 16 Juin 2016 - 1:54

Pour reconnaître que le type t'intéresse s'intéresse à toi, pas de recette miracle je suppose, chacun ayant sa personnalité propre et agissant différemment dans une situation donnée.

Avec moi par exemple, le fait que je n'ose pas te parler, que tu m'intimides aurait été un bon signe qu'il y a un truc possible, alors qu'au contraire si je te parles facilement, c'est que tu ne m'impressionnes pas, et si tu ne m'impressionnes pas c'est que je n'ai pas d'attirance.
Je parle beaucoup plus facilement à des femmes ayant une grande différence d'âge avec moi, ou avec des femmes que je sais être en couple, car l'aspect séduction amoureuse n'est pas là pour me bloquer.

Comment ça s'est passé avec ma douce?
On est ensemble depuis 6 ans, pas 10 comme tu l'as écrit (mais ça ne change rien au raisonnement)
L'histoire est un peu compliquée, en plus il est tard je vais aller me coucher.
Dans les grandes lignes, on s'est rencontré sur un site de jeu de stratégie en ligne, on a parlé sur le chat, vu qu'on habitait pas trop loin l'un de l'autre on a décidé d'organiser des rencontres IRL, on a appris à se connaitre, créé progressivement un lien d'amitié, sans chercher à aller plus loin que de l'amitié (d'ailleurs elle n'était pas célibataire à l'époque, je reviens à ce que j'ai écrit quelques lignes plus haut: beaucoup plus facile pour moi d'aller vers elle dans ces conditions)
Plus tard, son couple a cassé, et ayant appris à me connaitre, étant intéressée, et sachant que je ne ferais jamais le premier pas, elle m'a sauté dessus.

Coup de bol je pense, mon profil étant clairement le profil idéal pour rester célibataire à vie.

En tout cas le côté: je cherche avant tout un ami avant de chercher un amoureux, ça peut aider certains mecs sensibles à s'ouvrir, à moins se mettre la pression pour te plaire.

D'un autre côté y'en a pour qui c'est surement le contraire, ils ne veulent pas d'amitié avec les femmes qui les attirent, de peur de se retrouver en "friend-zone": en gros à ce qu'il parait in y aurait une théorie comme quoi une fois ami avec une fille, il serait impossible qu'elle soit intéressée pour avoir une relation amoureuse...j'en sais pas plus à ce sujet, à mon avis on nage encore en plein dans les stéréotypes, mais c'est un terme que j'ai déjà vu utilisé plusieurs fois (et les mecs étaient sérieux en parlant de ça).

Bref là encore j'ai pas de recette miracle, ce qui marche avec les uns foirera complètement avec les autres, et inversement.

PS: ne pas être miss-monde, c'est plus un avantage qu'un inconvénient si tu cherches une relation sérieuse, t'as beaucoup moins de tri à faire entre les mecs qui s'intéressent vraiment à toi et ceux juste à la recherche d'un corps de rêve pour s'envoyer en l'air.


Dernière édition par Asperzebre le Jeu 16 Juin 2016 - 10:44, édité 2 fois (Raison : j'écris nawak quand il est trop tard)
Asperzebre
Asperzebre

Messages : 2068
Date d'inscription : 10/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres? - Page 9 Empty Re: Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres?

Message par Alaintuitif le Jeu 16 Juin 2016 - 8:24

La ''friend-zone'', voilà bien un écueil que je reconnais et dans lequel je tombais régulièrement.
Avec le recul, il est logique que si tu illustres ton intérêt pour un certain registre (par exemple, l'échange amical de points de vue), l'autre va forcément se caler sur ce registre. Dès lors, on risque fort de ramer (seul ou à deux d'ailleurs) pour passer à un autre registre.

J'en reviens donc à l'intention : être clair avec ce qu'on recherche.
Dès lors, d'une part on attire à soi réponse à sa demande (loi d'attraction)
D'autre part, on dégage une énergie et donc des propos qui sont en correspondance avec ce qu'on souhaite établir.
Alaintuitif
Alaintuitif

Messages : 1148
Date d'inscription : 24/05/2016
Age : 52
Localisation : Bordeaux Cestas

Revenir en haut Aller en bas

Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres? - Page 9 Empty Re: Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres?

Message par Mag-Stone le Jeu 16 Juin 2016 - 9:09

Asperzebre a écrit:

Avec moi par exemple, le fait que je n'ose pas te parler, que tu m'intimides aurait été un bon signe qu'il y a un truc possible, alors qu'au contraire si je te parles facilement, c'est que tu ne m'impressionnes pas, et si tu ne m'impressionnes pas c'est que je n'ai pas d'attirance.
Je parle beaucoup plus facilement à des femmes ayant une grande différence d'âge avec moi, ou avec des femmes que je sais être en couple, car l'aspect séduction amoureuse n'est pas là pour me bloquer.

Comment ça s'est passé avec ma douce?
On est ensemble depuis 6 ans, pas 10 comme tu l'as écrit (mais ça ne change rien au raisonnement)
L'histoire est un peu compliquée, en plus il est tard je vais aller me coucher.
Dans les grandes lignes, on s'est rencontré sur un site de jeu de stratégie en ligne, on a parlé sur le chat, vu qu'on habitait pas trop loin l'un de l'autre on a décidé d'organiser des rencontres IRL, on a appris à se connaitre, créé progressivement un lien d'amitié, sans chercher à aller plus loin que de l'amitié (d'ailleurs elle n'était pas célibataire à l'époque, je reviens à ce que j'ai écrit quelques lignes plus haut: beaucoup plus facile pour moi d'aller vers elle dans ces conditions)
Plus tard, son couple a cassé, et ayant appris à me connaitre, étant intéressée, et sachant que je ne ferais jamais le premier pas, elle m'a sauté dessus.

Coup de bol je pense, mon profil étant clairement le profil idéal pour rester célibataire à vie.

En tout cas le côté: je cherche avant tout un ami avant de chercher un amoureux, ça peut aider avec certains mecs sensibles à s'ouvrir, à moins se mettre la pression pour te plaire.

D'un autre côté y'en a pour qui c'est surement le contraire, ils ne veulent pas d'amitié avec les femmes qui les attirent, de peur de se retrouver en "friend-zone": en gros à ce qu'il parait in y aurait une théorie comme quoi une fois ami avec une fille, il serait impossible qu'elle soit intéressée pour avoir une relation amoureuse...j'en sais pas plus à ce sujet, à mon avis on nage encore en plein dans les stéréotypes, mais c'est un terme que j'ai déjà vu utilisé plusieurs fois (et les mecs étaient sérieux en parlant de ça).


Excuse moi pour l'histoire avec ta copine, en effet, je l'ai lue plus haut (je n'ai pas prêté attention au nom de la personne qui l'a postée. Je suis désolée que tu aies eu à te répéter, du coup.
Hum... pas de recette miracle, clairement.
Pour l'un, devenir amis, c'est une manière de s'approcher, d'apprendre à se connaître et ça peut se transformer.
Je fonctionnerais comme cela.
Sauf qu'en face, l'homme intéressé qui a un fonctionnement différent (être troublé, ému, me parle pas... belle affaire pour se connaître un peu... 'fin, je comprends...) comprend que je le friend zone, donc, il laisse tomber (dans tous les cas, il est bien décidé à ne pas devenir copain avec moi, sauf que moi, s'il ne veut pas apprendre à me connaître, comment je suis trop une super personne derrière mes jolis yeux, bah je me sens méprisée...).
Il reste éloigné, mystérieux, impressionné (tout seul dans son coin puisqu'il ne me parle pas et qu'il ne montre pas son intérêt pour moi)= il me kiffe...
Il me parle, il est cool: c'est un copain, s'intéresse pas à moi.
'tain...
Merci , messieurs, de vos éclaircissements.
Fut un temps, j'aurais écrit que j'allais me pendre.
Là, je vais aller au boulot. Plus simplement. Même pas triste, en plus. Smile

Mag-Stone

Messages : 397
Date d'inscription : 06/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres? - Page 9 Empty Re: Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres?

Message par Pelot le Jeu 16 Juin 2016 - 11:20

Merci de ton post Asperzebre, il éclaircie certains points. A mon sens, il y a une différence entre être impressionné, être inhibé par l'autre en raison de la peur de l'échec, du ridicule, d'être déplacé, du pathos, du jugement. Je crois que c'est assez universel, mais chacun y réagit différemment. Certain(e)s vont se jeter dans l'action, d'autre vont être inhibés, apeurés, et parmi eux, un certains nombre arrivent à se forcer (effort de volonté et de conscience...peu naturel et spontané) à préserver des apparences de normalité et agir. Je pense que ce premier cas intervient lorsque l'on est très attiré par une personne "spontanément" et que l'on ne se sent pas pour autant beaucoup de points communs, de proximité due à des moments de partage, enfin non , plutôt de la connaissance de la vie intime de la personne (amis, activités, famille...). Vous l'aurez compris c'est mon cas, certaines personnes peuvent me tétaniser intérieurement...mais cela n'a pas beaucoup trait à l'intelligence de la personne, plutôt à ce que je pense que la personne va me juger (projection excessive (de l'ordre du fantasme idéalisé), narcissique et illégitime : j'en conviens).

Le second cas est pour moi la crainte (plus que la peur immédiate) qu'inspire une personne intelligente à quelqu'un qui l'est moins. Et il me semble que c'est le cas dont nous parlions plutôt, y compris lorsque le couple est déjà formé. Dans ce cas il retourne selon moi plutôt d'une étrange inquiétude, d'une mise en insécurité ou d'un sentiment "de ne pas être à la hauteur" de l'autonomie, de l'exigence éthique ou affective de la personne. Je pense que l'on est exigeant avec les autres lorsque l'on est soit même extrêmement exigent avec soi même ; et on fait ce qu'on peut pour lâcher du lest, mais on est ce qu'on est, et on fait avec : on peut mieux supporter la solitude que d'être mal accompagné, mais on peut aussi être accommodant sans pour autant que notre partenaire le supporte (et nous dise "je nesuis pas assez bien pour toi").
J'utilise le "nous", car je me retrouve dans la situation d'une "zébrette" et je m'y identifie assez bien, mais j'ai bien conscience que pour elles la situation est beaucoup plus fréquente. Cette crainte accrue des hommes envers l'intelligence du sexe opposé (et là je fais une réflexion générale et non particulière, donc peut être sexiste si je me trompe) est vraisemblablement due (en partie tout au moins) aux rapports de domination hommes-femmes dans la société. (ce sûr quoi je me suis un poil focalisé plus haut ^^).

Enfin toujours est-il que les hommes ont (pour certains, visiblement beaucoup) du mal à reconnaitre les solutions qu'on leur propose pour faire chacun un pas vers l'autre et assumer sa peur, ou son manque d'indépendance. Moi je trouve que les femmes y arrivent mieux en général, mais ce n'est pas vraiment le cas de toutes, tout dépends de leur capacité à se remettre en cause autrement que par "c'est ma faute" et de leur capacité d'empathie et à changer de comportement, d'habitudes.
Je trouve qu'elles en ont plus la capacité (aquise) que les hommes, ce qui explique que les zebrettes de mon entourage trouvent plus facilement chaussure à leur pied (de ce point de vue là) chez les femmes que chez les hommes.

Juste un mot sur l'amitié, quelqu'un(e) a-t-il(elle) une explication satisfaisante sur la friends-zone... parce que toutes les miennes ne me satisfont pas totalement. Et je ne me projette suffisament qu'avec des personnes à minima en train de devenir mes amies.



Pelot
Pelot

Messages : 226
Date d'inscription : 25/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres? - Page 9 Empty Re: Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres?

Message par Asperzebre le Jeu 16 Juin 2016 - 11:23

Sunshine a écrit:
Pour l'un, devenir amis, c'est une manière de s'approcher, d'apprendre à se connaître et ça peut se transformer.
Je fonctionnerais comme cela.
Si c'est ce qui te correspondrait le mieux, alors fonctionne comme ça.
Etre soi-même est le plus important (sinon tu peux trouver des relations, mais basée sur un jeu d'acteur, où personne ne connait vraiment l'autre, je ne suis pas sûr que ce soit idéal)
Il y a forcément des hommes quelque part qui sont sur la même longueur d'ondes que toi.

Dernier point:
Il me parle, il est cool: c'est un copain, s'intéresse pas à moi.
C'est ça, il n'est pas intéressé par une relation sentimentale, pour le moment.
Rien n'empêche que la situation évolue avec le temps, attention à ne pas tomber dans le piège des stéréotypes et le mettre en "friend zone".
Asperzebre
Asperzebre

Messages : 2068
Date d'inscription : 10/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres? - Page 9 Empty Re: Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres?

Message par Invité le Jeu 16 Juin 2016 - 11:40

Asperzebre a écrit:Avec moi par exemple, le fait que je n'ose pas te parler, que tu m'intimides aurait été un bon signe qu'il y a un truc possible, alors qu'au contraire si je te parles facilement, c'est que tu ne m'impressionnes pas, et si tu ne m'impressionnes pas c'est que je n'ai pas d'attirance.
Je parle beaucoup plus facilement à des femmes ayant une grande différence d'âge avec moi, ou avec des femmes que je sais être en couple, car l'aspect séduction amoureuse n'est pas là pour me bloquer.

.

je parle facilement avec les gens souvent mais en effet quand il y a attirance ou trouble , le ton de la voix change, je suis plus maladroit moins direct, je suis impressionné c'est un signe chez moi aussi

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres? - Page 9 Empty Re: Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres?

Message par Asperzebre le Jeu 16 Juin 2016 - 12:30

Pelot a écrit:
Le second cas est pour moi la crainte (plus que la peur immédiate) qu'inspire une personne intelligente à quelqu'un qui l'est moins. Et il me semble que c'est le cas dont nous parlions plutôt, y compris lorsque le couple est déjà formé.
Tout à fait, c'est bien de ça qu'il s'agissait à la base.
Maintenant, bien maline la femme qui arrive à distinguer l'homme qui ne va pas vers elle car il est impressionné (au sens qu'elle lui plaît, l'intimide) et l'homme qui ne va pas vers elle car il est impressionné par son intelligence (au sens que ça lui fait peur qu'une femme puisse être plus intelligente que lui)
Mon propos était simplement de conseiller aux femmes de ne pas classer tous les hommes impressionnés dans cette deuxième catégorie.


Dernière édition par Asperzebre le Jeu 16 Juin 2016 - 14:30, édité 1 fois
Asperzebre
Asperzebre

Messages : 2068
Date d'inscription : 10/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres? - Page 9 Empty Re: Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres?

Message par Pelot le Jeu 16 Juin 2016 - 12:54

Je vote pour ;-)
Mais un moyen assez simple est de demander, avec tact hein ?!
Je suis un peu bête comme animal, alors j'ai tendance à poser beaucoup de questions idiotes à mes congénères, un peu trop, du coup on me prend souvent pour un imbécile(ou un peu flippant), mais au moins je ne me coupe plus trop les cheveux en quatre. Après, force est de constater que parfois la réponse n'est pas honnête (volontairement ou pas) et que mes diverses impressions (intuitions?) "non fondées"  s'avèrent malheureusement souvent êtres exactes... Grrrr!!!
Pelot
Pelot

Messages : 226
Date d'inscription : 25/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres? - Page 9 Empty Re: Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres?

Message par Numero6 le Jeu 16 Juin 2016 - 15:03

Sunshine a écrit:Les femmes intelligentes (je parle de mon expérience) ont tendance à faire assez chier les hommes.

C'est tout à fait vrai. Et c'est encore plus vrai dans le cas des chieuses.
Numero6
Numero6

Messages : 6843
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 59

Revenir en haut Aller en bas

Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres? - Page 9 Empty Re: Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres?

Message par doggie le Jeu 16 Juin 2016 - 15:07

On dirait un théorème de maths.
doggie
doggie

Messages : 514
Date d'inscription : 22/03/2016
Localisation : Ma bite est en Dieu

http://philosofistfucking.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres? - Page 9 Empty Re: Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres?

Message par Pieyre le Jeu 16 Juin 2016 - 15:23

Misogynie à part, le sage avait raison
Il y a les emmerdantes, on en trouve à foison
En foule elles se pressent
Il y a les emmerdeuses, un peu plus raffinées
Et puis, très nettement au-dessus du panier
Y a les emmerderesses

La mienne, à elle seule, sur toutes surenchérit
Elle relève à la fois des trois catégories
Véritable prodige
Emmerdante, emmerdeuse, emmerderesse itou
Elle passe, elle dépasse, elle surpasse tout
Elle m'emmerde, vous dis-je
Georges Brassens, Misogynie à part


Pieyre

Messages : 20532
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres? - Page 9 Empty Re: Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres?

Message par Invité le Jeu 16 Juin 2016 - 16:11

il ya des erreurs dans les raisonnements sachez les retrouver

Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres? - Page 9 Can-st10

Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres? - Page 9 Cest-m10

Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres? - Page 9 Image10

Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres? - Page 9 Maths-10


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres? - Page 9 Empty Re: Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres?

Message par Numero6 le Jeu 16 Juin 2016 - 16:38

@asperzebre, tu semblais t'interroger sur certaines réactions masculines après la vidéo des violences conjugales. Pourquoi le Sauvé s'en prendrait-il à celui qui vient de le protéger de sa femme ?

Je te propose quelques pistes.

Premièrement, tu ne touches pas à ma gonzesse, jamais.

Deuxièmement, tu ne critiques pas ma gonzesse, jamais. Et encore moins ma bagnole.

Troisièmement, occupe-toi de ton cul, je ne t'ai rien demandé.

Là, je ne parle que du mec lambda, moi.

Mais parlons du cas particulier du mec battu.


Par expérience j'ai appris à me montrer très méfiant envers les hommes en couple avec une emmerderesse. Ce sont des bombes ambulantes au détonateur ultra-sensible, et la violence physique en retour n'est pas exclue.

J'ai mis du temps à comprendre le truc.
Dans la pratique, un type qui vit avec une méga-chieuse a un gros problème personnel d'ego dés le départ.
Comme il vit un enfer, il va s'auto-conditionner à penser qu'il a de la chance, il va faire comme le font les femmes battues, donner de la logique au comportement de son tyran. Il va aussi valider l'idée qui veut que tout soit de la faute des autres hommes, si madame le pourrit c'est de la faute de tous ces salauds qui l'agressent au quotidien.
Mais il pense qu'il est différent. Dés qu'une femme réussit à faire croire à un homme qu'il est différent de tous les autres, il est baisé, manipulable à outrance.

Dans ce genre de couple, l'association femme-victime et mâle-protecteur est portée à son summum, au-delà de toute proportion raisonnable.

Dans la tête du mec, deux forces s'affrontent. Il lutte désespérément contre l'idée qu'il n'est qu'une grosse merde. Et pour cela il se valorise en valorisant sa femme. Pour supporter ce qu'il supporte, il préfère penser que tous les autres hommes sont des enfoirés, et il se fait le gardien farouche de la dignité de sa princesse.

Tu rajoutes à tout ça le fait que les méga-chieuses sont les reines incontestées de la couille bleue, les championnes de la migraine, les héroïnes du dégout bital et des hommes « qui ne pensent qu'à ça ».

Et tu obtiens un mélange détonnant, un chevalier blanc incapable de se valoriser par lui-même, habitué à une maltraitance psychologique continue, avec des couilles en surtension pré-déflagratoire, qui est mal, qui est très mal, et dont la seule soupape disponible pour évacuer sa rage est d'agresser tous ceux qui menacent sa Princesse, tous ces cons machistes qui méprisent les femmes.

Ah oui, parce qu'en plus il réussit à se persuader que sa femme est normale.

En gros, ce n'est pas sa femme qui est une tarée, ce sont tous les hommes qui sont violents.

Même si sa gonzesse est en train de le frapper, il encaissera l'assaut physique, il est fort, il est grand, il est à la hauteur. Quand à la maltraitance psychologique que révèle cette violence physique, il y a belle lurette qu'il la considère comme normale.

J'ai remarqué par ailleurs que ces mecs sont souvent bas de plafond et qu'ils sautent rapidement le stade de l'affrontement verbal.

Et toi tu arrives pour le protéger et tu maitrises physiquement sa femme. Par une seule action, tu le traites de couille-molle et tu renvoies sa princesse à l'image de ce qu'elle est depuis le départ : une super-méga-chieuse hystérique et violente. Comme il ne peut envisager cette hypothèse, il ne lui en reste qu'une seule autre à évoquer : celui qui maitrise sa femme est un monstre.

C'est absolument impossible qu'il te t'agresse pas, c'est programmé.


La seule attitude possible dans ces cas-là est de dire du bien de la gonzesse. Mais attention, pas trop non plus, parce qu'en plus ces crétins sont super-jaloux. Ils sont convaincus d'avoir fait l'affaire du siècle.
C'est très simple, tu as affaire au mélange explosif d'une hystérique et d'un paranoïaque, selon le principe de la folie à deux (La folie à deux ou psychose partagée est un syndrome psychiatrique manifestée par la transmission de symptômes délirants d'un individu à un autre. Wiki).

Le délire de base est que tous les hommes sont des salauds, sauf toi mon chéri, parce que toi tu es différent. Prouve-moi chaque jour que tu es différent. Prouve-moi chaque heure que tu n'es pas un monstre comme tous les autres.

Il me parait raisonnable de maintenir la distinction entre éviter les chieuses et avoir peur des femmes, intelligentes ou pas. Quasiment salutaire.
Une femme drôle, gentille et intelligente ne me fait pas peur. Une chieuse non plus d'ailleurs. Simplement je me sens nettement moins motivé dans ce dernier cas de figure.
Évoquer la peur des hommes est un truc vieux comme le monde, pff, même pas cap', que de la gueule.

Je ne saurais jamais trop recommander de s'orienter vers les femmes qui disent du bien des hommes en général. Sauf de leurs ex bien entendu, faudrait pas déconner non plus.
Numero6
Numero6

Messages : 6843
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 59

Revenir en haut Aller en bas

Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres? - Page 9 Empty Re: Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres?

Message par Invité le Jeu 16 Juin 2016 - 17:03

@zebulonlezebre et Numero6  Vous me faites trop rire, avec votre cerveau qui essaye de formuler les mécaniques du coeur... Laughing  On sent quand meme les mecs qui n'ont pas vraiment connu l'amour  Sad  


L'amour, c'est quand même plus simple: tu croise quelqu'un, et puis t'es accroc. Voila c'est tout.

Après, ba.... tampis pour les emmerdes, la vie c'est comme ça, t'as toujours des emmerdes, alors autant que ça soit par amour!  Wink

Allez, bisous I love you



@zebulonlezebre par contre le i <3 u, j'ai trouvé ça très mignon... pour draguer (beark) une nana avec son intelligence... Rolling Eyes

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres? - Page 9 Empty Re: Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres?

Message par Numero6 le Jeu 16 Juin 2016 - 17:05

On sent quand meme les mecs qui n'ont pas vraiment connu l'amour

Tu sais que t'es mignonne quand tu t'énerves ?
Numero6
Numero6

Messages : 6843
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 59

Revenir en haut Aller en bas

Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres? - Page 9 Empty Re: Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres?

Message par Numero6 le Jeu 16 Juin 2016 - 17:09

MANGINA

A Mangina is a self-depreciating man who subconsciously hates himself and blindly believes women are superior to him. He has been raised to think masculinity is inherently wrong - perhaps even a genetic/evolutionary/social flaw - and must be corrected by embracing his "feminine side" to the point of losing the very qualities that make him male. He believes women are beautiful, innocent angels and men are filthy animals who need to be controlled.

Manginas see women as the ultimate being and place them on a pedestal, focusing only on sex or the satisfaction of women all the while not giving a damn about his fellow man. Chivalry and being illogical are two traits of being a mangina.

Manginas support women's issues which are against his fellow men. Someone who espouses feminism but is really being suckered into a form of chivalry in which women's interests take precedence over men's. Unaware that they are merely "useful idiots", doing what women want in the vain/hope of getting laid. When his usefulness is over she tosses him out with the rest of the rubbish.
Numero6
Numero6

Messages : 6843
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 59

Revenir en haut Aller en bas

Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres? - Page 9 Empty Re: Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres?

Message par Numero6 le Jeu 16 Juin 2016 - 17:20

Manginas are betrayers and enemies of men

Man·gi·na
-noun-
1. A women-firster.
2. A pussy-worshipper.
3. A male who behaves or acts toward men in an overly aggressive way once feminist Maxims are questioned.
4. One who believes violence against women is more wide spread than violence against men.
Dude, did you hear that John is helping Mary get custody of her children from her ex? He knows she's the worst mother on the planet but he's still going to help her.

Yea dude, I heard. John is SUCH a mangina! He'll do anything to look good in front of women.
Numero6
Numero6

Messages : 6843
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 59

Revenir en haut Aller en bas

Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres? - Page 9 Empty Re: Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres?

Message par Invité le Jeu 16 Juin 2016 - 17:25

@Numero6 Autant j'arrive a te rejoindre sur certain de tes propos, autant... je sais bien que tu ne me comprendra jamais et m’interprétera toujours mal. Quelque part... ça me rassure Razz

(rire <> de s’énerver ^^)
(mangina : il dit qu'il ne voit pas le rapport ^^)



Je tiens à préciser que quand tu ne parle pas des femmes et des hommes qui les apprécient de manière saine, ton propos est très souvent pertinent Wink


Allez j'ai du boulot, et je dois pas être le seul a pouvoir poster des idées opposées derrière toi à seules fin d'éviter à d’éventuels lecteurs fébriles de te voir comme un porteur -absolu - de vérité quand tu soutiens les idées dans lesquelles tu te retrouve et qui ne sont pas partagées par tous Wink

Au final, c'est t'aider à gagner en crédibilité sur les autres sujets Wink Bien a toi

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres? - Page 9 Empty Re: Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres?

Message par Omnia vanitas le Jeu 16 Juin 2016 - 17:39

Oulà, ça faisait longtemps que je n'étais pas passée par ce topic (assez intéressant au demeurant), mais là c'est carrément le pop corn que je vais sortir Grignote
Omnia vanitas
Omnia vanitas

Messages : 131
Date d'inscription : 20/04/2016
Localisation : Rit-pas, ville riante (ou pas)

Revenir en haut Aller en bas

Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres? - Page 9 Empty Re: Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres?

Message par Numero6 le Jeu 16 Juin 2016 - 17:49

quand tu soutiens les idées dans lesquelles tu te retrouve et qui ne sont pas partagées par tous

Ah ben, c'est un peu le principe de base. Je ne vois pas bien l'intérêt d'écrire les idées qui sont déjà partagées par tous.
Numero6
Numero6

Messages : 6843
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 59

Revenir en haut Aller en bas

Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres? - Page 9 Empty Re: Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres?

Message par Invité le Jeu 16 Juin 2016 - 17:53

Numero6 a écrit:
quand tu soutiens les idées dans lesquelles tu te retrouve et qui ne sont pas partagées par tous

Ah ben, c'est un peu le principe de base. Je ne vois pas bien l'intérêt d'écrire les idées qui sont déjà partagées par tous.

Je suis trop d'accord ^^^
C'est pour ça que je t'aime bien - hors attaques personnelles bien sur - Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres? - Page 9 Empty Re: Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres?

Message par Invité le Jeu 16 Juin 2016 - 18:50

Revz a écrit:@zebulonlezebre et Numero6  Vous me faites trop rire, avec votre cerveau qui essaye de formuler les mécaniques du coeur... Laughing  On sent quand meme les mecs qui n'ont pas vraiment connu l'amour  Sad  

L'amour, c'est quand même plus simple: tu croise quelqu'un, et puis t'es accroc. Voila c'est tout.

Après, ba.... tampis pour les emmerdes, la vie c'est comme ça, t'as toujours des emmerdes, alors autant que ça soit par amour!  Wink

Allez, bisous I love you

@zebulonlezebre par contre le i <3 u, j'ai trouvé ça très mignon... pour draguer (beark) une nana avec son intelligence... Rolling Eyes


je suis d'accord ce que j'ai posté est un peu cliché, et je suis aussi d'accord pour dire que l'amour quand il arrive il tombe dessus

moi ce sont surtout les emmerdes qui me tombent dessus ces dernières années, pour l'amour je ne sais pas

pour ce qui est de la simplicité , peut être mais alors je n'ai en effet pas encore rencontré d'amour simple

salut
salut
on fait un bout de chemin ensemble ?
ok ça me va

après tout pourquoi pas, je suis preneur de la simplicité s'il y a sincérité




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres? - Page 9 Empty Re: Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres?

Message par Invité le Jeu 16 Juin 2016 - 22:33

En même temps... pour moi, ça m'est tombé dessus, alors que ce n'était pas sensé pouvoir arriver.

Et, là, pluie d'emmerde au  final....
...et le meilleur de moi meme en est né.

Mais le meilleurs sans Amour.... ne sert à rien.
Meme la conscience de l'amour universel, la conscience de mon extrême bienveillance, la découverte de Dieu a l’intérieur de moi, l'illumination, etre devenu Tigre....

Je suis un Lion, sans lionne, un roi sans royaume,... qui pleure devant le beau, le touchant, la compassion, les gens heureux, quand je pense à mon fils, a ma vie passé...

....a quoi ça sert meilleur dans ce cas?
... ou est tu ma Reine?

Je préférais ma vie d'avant, ma vie de non zebre, maltraité dans mon couple, perdu dans les vapeurs de shit...
... mes cons d'amis, ma famille qui ne me comprenait pas, le lavage de cerveau devant dans ma tv...

... j'ai accepté quelque chose, ici, qui m'a fait devenir ce que je suis aujourd'hui.
mais... les choses ne se sont pas passé comme prévu, le reve initial a tourné au vinaigre, et il me manque l'essentiel... ce qui me motivait a tout ces changements... mon impossible.

on me demandait si demain, ça continuerais a aller mieux.... je me demande combien de temps ça va tenir.

Désolé, je n'aime pas m'apitoyer sur mon sort... mais... allé, a moi de faire mon zebulon Wink

Si je ne le fait, pas, je sais ce que je peux devenir... je veux rester un luke.... pas l'autre... pas Vador, pas la panthere...
...oui ca ira toujours, mais... j'ai peur. J'ai peur de l'avenir si je reste trop longtemps célibataire... sans amour.... j'ai peur. Vraiment peur. Sad Sad

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres? - Page 9 Empty Re: Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres?

Message par Invité le Jeu 16 Juin 2016 - 22:39

Donc la question ne serait elle pas:

les zebres font ils peur?

les zebres ont ils peur d'eux meme?


Sur ce, je vais m'éloigner un peu... plus prudent, et je finirais ainsi:






A12C4

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres? - Page 9 Empty Re: Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres?

Message par Pelot le Jeu 16 Juin 2016 - 22:59

La peur fait bouger les lignes. Les zèbres sont rayés. Pas meilleurs, différents.
Quelle est ton impossible aujourd'hui ?
Celui qui fera toi demain ?

Courage en tout, la vie vaut qu'on se bâte pour son ciel bleu, ses nuages gris, ses martinets noirs et tous les gens autour. Sad Sad

Pelot
Pelot

Messages : 226
Date d'inscription : 25/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres? - Page 9 Empty Re: Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres?

Message par Omnia vanitas le Ven 17 Juin 2016 - 0:20

Revz, ce que tu écris me touche. Un jour, on m'a dit très justement "tu as beaucoup plus peur de toi même que tu n'as peur des autres", et c'était assez juste. Je pense qu'on est quelques uns ici à avoir peur de nous mêmes ...

Mais justement, ces zones d'ombres dont on a peur, ce sont peut-être aussi celles qui vont fasciner cet Autrui qui va venir les compléter et nous faire grandir.

Wait and see ...
Omnia vanitas
Omnia vanitas

Messages : 131
Date d'inscription : 20/04/2016
Localisation : Rit-pas, ville riante (ou pas)

Revenir en haut Aller en bas

Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres? - Page 9 Empty Re: Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres?

Message par Invité le Ven 17 Juin 2016 - 0:44

Moi, Patate, je fais peur surtout le matin. Y'a qu'à voir la gueule de mes mioches : l'une qui pleure et l'autre qui râle... pffffff
Va falloir faire quelque chose !

Sinon côté chieuse, je ne vous comprends pas missieurs qui trouvent que les femmes sont toutes des chieuses ! Avec votre gras du bide, ça devrait y'aider, nan ??

réponse de la bergère :

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres? - Page 9 Empty Re: Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres?

Message par Pieyre le Ven 17 Juin 2016 - 0:46

Oui, j'ai failli le poster à la suite.
De toutes façons, comme je l'ai dit souvent, j'aime bien les emmerdeuses. Mieux vaut ça que s'ennuyer.

Pieyre

Messages : 20532
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres? - Page 9 Empty Re: Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres?

Message par Invité le Ven 17 Juin 2016 - 10:07

Like a Star @ heaven

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres? - Page 9 Empty Re: Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres?

Message par Invité le Sam 18 Juin 2016 - 2:12

Merci pour vos post encourageants.

Disons que ma participation ici  m'est très plaisante et me procure beaucoup d'amusement,de fun, d'affection aussi quelque part (en toute bienveillance et sans "compétition")

Je me sens très bien ici, dans "cette fenêtre", un peu trop bien d’ailleurs, c'est pour cela que je souhaite cette petite pause, cette diminution de mes participations, car la vie IRL perd vite en saveur quand la saveur devient trop forte ici.

ZC et vous, c'est parfois manger du caviar, alors qu'IRL c'est plutôt steak patte Laughing Embarassed

J'ai rencontré notamment quelqu'un d'assez fortement Asperger, ce qu'il m'a permis de reprendre contact avec cette partie de moi même bien cachée, bien bloquée, et donc autant j'ai pu renouer avec les qualités associées, il y a quelques... "spécificités" que je ne souhaite pas accentuer, ou tout du moins continuer à "maîtriser", ou me préserver de développer des "travers" associés.

Cette "fenêtre" est la pour certains, car c'est leur moyen, moi, je suis vigilant à ne pas tomber dans une dérive qui me mènerait, par un confort trop important, a trop privilégier ce moyen au détriment des autres.

Quelqu'un qui a beaucoup de changements dans sa vie et qui ne doute pas, moi, je le jugerais comme un "aveugle" la tète dans le guidon qui finira par se prendre un mur  Embarassed

Le doute est un bien, car il permet de savoir que l'on est stable, fiable, que l'on ne chute pas. Me relire m'a permis de me rappeler que non, je ne doute pas  Razz

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres? - Page 9 Empty Re: Les zébrettes font-elles peur...même aux zèbres?

Message par nikoku74 le Sam 18 Juin 2016 - 11:41

ce qui fait peur, pour beaucoup de gens, c'est de rencontrer les autres en réel. Ce qui fait peur, c'est la vie de couple. Ce qui fait peur c'est que l'autre s'aperçoive de ses défauts.
Et il faut passer cette étape de peur, accepter l'autre et soi-même...facile à dire en même temps mais si difficile à mettre en place!
nikoku74
nikoku74

Messages : 1277
Date d'inscription : 22/06/2012
Age : 44
Localisation : Haute-Savoie

Revenir en haut Aller en bas

Page 9 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11, 12  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum