Hola qué tal

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Hola qué tal

Message par Belena le Lun 30 Mai 2016 - 21:39

Bonjour,
 Je suis sur ce forum car depuis  trois ans , je me pose beaucoup de questions sur moi… suite à  un événement qui a changé un peu ma vie. En effet, j'ai trop des questions, je ne sais pas par  où commencer…  Je suis d'origine espagnole ( je peux avoir du mal à m'exprimer parfaitement en français ), mais j'habite en France et je suis professeur à l'Éducation Nationale. D'abord, je ne sais pas si je suis zèbre ou pas. Je me suis intéressée à vous suite à mes élèves. Dans mon lycée  il y a beaucoup d'élèves autistes haut niveau et des surdoués. J'ai commencé à chercher des informations sur eux pour adapter mes cours, et les aider, car contrairement à ce qu'on pense certains ont du mal à suiver les cours, ou ils ont distraits, ou/ et  un peu rebelles. Tout d'un coup en cherchent des informations sur leur fonctionnement, je me suis sentie si indentifiée… Pour quoi??? Et de plus, je fais des liens avec cet événement qui avait réveillé des vieilles blessures d'enfance…
 J'ai lu des messages sur ce forum pour m'éclairer un peu plus… et encore une fois je me retrouve dans les cas de figures de pas mal de témoignages.  J'ai lu aussi pas mal d'articles sur la douance pour comprendre à mes élèves, après pour curiosité, et parce que je commençais à me sentir identifiée, sans le vouloir.
 Je me suis sentie toujours sentie différente des autres, en tout, ou presque, c'est difficile d'expliquer. Mais surtout je pensais que j'étais moins intelligente que les autres ( pour quoi cette pensée sur l'intélligence??). Mes parents sont dysfonctionnels, mon père est toxique. Je pensais ( ou je croyais) que avec des parents pareils j'étais juste moins bien que les autres à cause de ça. Après avec le temps, j'ai pensé que ma créativité et mes particularités étaient une sorte de protection suite à mes traumatismes d'enfance… Je suis perdue et je tourne en rond…

À cause de l'événement que j'ai veçu il y a trois ans, je suis allée voir une psychiatre, et en trois séances tout était réglé, car selon la psychiatre, je vais très bien, et de plus " je sais tout". C'est vrai. J'ai vu aussi une psychiatre lorsque j'avais 17 ans, après une crise existentielle très forte, mais pareil, elle me dit que  je vais bien, très bien, " tout va bien"… Et c'était vrai aussi. J'ai toujours peur de tomber malade…

Je me pose toujours trop de questions. Je réfléchis tout le temps.  Et maintenant, je me pose des questions sur ma vie, mon identité, mon passé, à cause de mes élèves…

Qu'en pensez vous? C'est normal de se poser des questions sur son intelligence ou pas? ?? Je suis une personne très humble, même quand je pouvais réussir très bien et avec des bonnes notes je pense toujours que je ne les mérite pas car " trop facile". J'ai eu toujours des pensées comme ça, c'est inconscient… je ne sais pas comment l'expliquer. Contrairement à ça, j'aime " la réussite", la perfection… J'ai honte de ça… J'ai les deux pensées presque simultannées… Suite à cet événement dramatique j'ai changé un peu et j'ai trouvé plus d'auto estime.
Voilà...

J'ai 43 ans, je vis en couple et nous n'avons pas d'enfants… Mon mari est ingénieur.
Un saludo a todos y todas


Dernière édition par Belena le Mer 1 Juin 2016 - 20:27, édité 1 fois

Belena
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 298
Date d'inscription : 30/05/2016
Age : 43
Localisation : Brest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hola qué tal

Message par Belena le Mar 31 Mai 2016 - 7:57

Et aussi, ma question principale est: comment faire pour vous aider à l'école
( 5ème à Terminale) …
merci !!!! et merci de m'avoir lu!

Belena
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 298
Date d'inscription : 30/05/2016
Age : 43
Localisation : Brest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hola qué tal

Message par utilisateurdebase le Mar 31 Mai 2016 - 9:09

Coucou Smile
bah je pense que c'est normal de ne pas être très à l'aise avec la notion de performance et de réussite (notamment au test) qu'induisent des noms comme SURdoué ou HAUT potentiel. je pense que ces noms sont mal choisis et que la catégorie mériterait d'être repensée... mais bon, c'est un autre débat.
toutefois, si tu veux, tu peux regarder du côté de l'intelligence émotionnelle. il y a le livre du même nom de Goleman que je trouve pas mal du tout et qui aborde ces questions sans se prendre la tête avec le surdon. j'ai vu hier aussi qu'il y a des livres "juste" sur l'hypersensibilité ou l'introversion. comme quoi, on peut ressentir ces choses là sans forcément se sentir obligé d'être surdoué ou être embêté avec ça si on se reconnait pas là dedans Smile
biz

utilisateurdebase
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 784
Date d'inscription : 30/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hola qué tal

Message par Belena le Mar 31 Mai 2016 - 9:45

Merci, J'ai des doutes… Mais il faut dire, que je vais me faire tester, par curiosité. Car à l'école, j'ai passé des tests et dans mes souvenirs ,en linguistique j'ai pu dépasser la moyenne de la classe… Mais pendant longtemps j'ai réfusé d'étudier à l'école. Et dans d'autres périodes je voulais réussir, j'étais dans les premiers. C'est moi qui décide.
J'ai parlé à moins d'un an… Et j'ai des souvenirs qui remontent à cette période, où je ne pouvais pas encore marcher… et j'étais bébé ou preque ( de moins d'un an) ... Uff… je pensais que c'était normal… J'ai une grade mémoire… Je vois des scènes … J'écris aussi, pour intégrer mon passé… et mes idées… Mais c'est juste une sensibilité… je ne sais pas… ou mémoire...
Je vais lire ce livre aussi.
merci.

Belena
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 298
Date d'inscription : 30/05/2016
Age : 43
Localisation : Brest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hola qué tal

Message par Parisette le Mar 31 Mai 2016 - 10:28

Holà Belena et bienvenida

Ta présentation pourrait être la mienne Very Happy

Tu enseignes quelle matière ? L'espagnol ?

Pour enseigner aux EIP, il est conseillé de mettre en place une méthode de différenciation. J'avais acheté le bouquin de Susan Winebrenner pour avoir des idées de pratique. Mais en école publique, pas simple à mettre en place. J'ai prêté ce livre à une amie qui scolarise chez elle des enfants sortis du système scolaire classique.



J'espère que tu trouveras sur ZC des réponses à tes questions.

Parisette
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1133
Date d'inscription : 12/03/2016
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hola qué tal

Message par Belena le Mar 31 Mai 2016 - 11:42

Ah merci, mais pourquoi tu te sens identifiée à ma présentation??
Oui, pour répondre à utilisateurdebase.
Tu es un homme? Les hommes sont plus à l'aise avec l'intelligence... Je pense par expérience.
Non, hypersensible,pas tout à fait... plutôt je suis dans le contrôle de moi tout le temps, moins maintenant, car je commence à en avoir marre... Je veux être moi-même. Je suis sensible, mais dans l'analyse de tout, dans l'intellectuel. J'ai toujours nié ( longtemps je pense) mon côté intello.
Je me sens identifié à ces élèves car ils sont très matures plus que les autres, je ne sais pas comment l'expliquer... Moi à leur âge, j'étais ainsi, ils ont comme des miroirs ... J'ai eu cette impression que les autres sont immatures... pas assez profonds, pas assez quelque chose. Et eux, m'ont vu " ingénue" Ils ne voient pas leurs problèmes, ou ils ne comprennent pas tout bien... Je ne sais pas... Mais ils sont la majorité... je me suis sentie inférieure.
Alors, la maturité, est un trait d'intelligence aussi??
?
ou je rentre dans une sorte de moralité...

Belena
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 298
Date d'inscription : 30/05/2016
Age : 43
Localisation : Brest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hola qué tal

Message par utilisateurdebase le Mar 31 Mai 2016 - 12:09

alors euh oui ^^ moi je suis un homme ^^ de là à dire que je suis à l'aise avec l'intelligence, je n'irais ptete pas jusque là ^^
en fait, je suis toujours en reflexion par rapport à tout ça. bon, ça faisait un moment que j'avais remarqué que j'étais pas vraiment comme les autres, notamment comme les autres hommes...
quand on m'a parlé de cette notion de surdon, comme beaucoup, je me suis rendu compte que je pouvais cocher quasiment toutes les cases. mais je ne pense pas que cela signifie quoi que ce soit, si ce n'est que la case est mal construite puisque n'importe qui peut re reconnaitre dedans et se voir attribuer ainsi le sacro saint titre d'être supérieur ^^ (à condition quand même de passer un test hein, faut rester sérieux ^^)
là, je suis en train de me rendre compte que beaucoup de trait qu'on rattache au surdon se retrouvent aussi ailleurs mais sans cette notion sousjacente de performance, de réussite, de rapport à l'intelligence ou au QI. c'est plus accès sur les émotions et ça me parle pas mal ça... donc je vais ptet orienter mes recherches dans cette direction... je verrais bien où ça mène Smile
bonne journée en tout cas... j'espère qu'il fait beau par chez toi... chez moi, ça a l'air d'être pas trop mal pour l'instant ^^

utilisateurdebase
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 784
Date d'inscription : 30/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hola qué tal

Message par Belena le Mar 31 Mai 2016 - 13:06

Ah, je ne voulais pas le dire comme ça... Désolé... et pour quoi quelqu'un voudrait s'identifier à un HPI ??? Que je sache ça ne te donne pas de l'argent, ni un status social, ni un réussite avec les hommes ou les femmes??? ni la réussite à l'école, ni rien de rien. C'est le travail qui compte dans la vie, et la motivation, pas ça. Un test.
Mes collègues profs rigolent de ce test de HP, dans les conseils de classe, ils disent que lorsque tu payes tu as forcément un bon résultat... Ils ne croient pas de tout à ça...
Moi, je crois à un fonctionnement cérébral différent, ça oui, le reste je ne sais pas, je voulais vous en parler, pour vérifier...
qui voudrait s'autoproclamer ça???
Mes élèves, une majorité sont exclus, différents, certains ont un dossier scolaire médiocre...
ici il fait beau pour une fois!!
Pardon encore!!
Mais je lis sur la hypersensibilité et sur tout le reste...
Tu as été testé? enfant? adulte?
je poserais la question sur le forum aussi, mais je vois que tout le monde pose cette question.


Dernière édition par Belena le Mer 1 Juin 2016 - 14:22, édité 1 fois

Belena
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 298
Date d'inscription : 30/05/2016
Age : 43
Localisation : Brest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hola qué tal

Message par Invité le Mar 31 Mai 2016 - 13:12

Belena a écrit:
Mes collègues profs rigolent de ce test de HP, dans les conseils de classe, ils disent que lorsque tu payes tu as forcément un bon résultat... Ils ne croient pas de tout à ça....

tes collègues sont des qi de 22 cela me paraît évident , sous la moyenne de 100

oui il y a aussi des gens sous la moyenne, ils ne peuvent pas comprendre c'est normal




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hola qué tal

Message par Parisette le Mar 31 Mai 2016 - 13:29

je me suis rendu compte que je pouvais cocher quasiment toutes les cases. mais je ne pense pas que cela signifie quoi que ce soit, si ce n'est que la case est mal construite puisque n'importe qui peut re reconnaitre dedans et se voir attribuer ainsi le sacro saint titre d'être supérieur ^^

Quand j'ai lu le livre "Trop intelligent pour être heureux" de JSF, je ne me suis pas retrouvée dedans du tout. Donc tu vois, ça ne correspond pas à tout le monde.

Par contre, celui sur les enfants précoces (du même auteur) me parlait beaucoup plus.

Belena, je n'ai jamais été première de la classe, j'ai eu mes diplômes tout juste, sans mention.
Et comme toi, j'avais un père toxique.
Pour moi, ma différence venait du fait que ça déconnait à la maison, que la légèreté et l'innocence de l'enfance ne m'ont pas été permis. Ça créé forcément un décalage avec les mômes dont la préoccupation serait d'avoir la dernière console à la mode.

Alors est-ce qu'en étant HQI j'ai appréhendé les faits d'une façon différente, est-ce que la résilience est plus simple ? Je n'ai pas les réponses.

Ce que je sais c'est que je ne suis pas intelligence, ni brillante, seulement plus sensible, avec une perception particulière des choses qui m'entourent.

Parisette
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1133
Date d'inscription : 12/03/2016
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hola qué tal

Message par utilisateurdebase le Mar 31 Mai 2016 - 13:53

comme quoi, c'est intéressant d'échanger. je continue quand même à penser que la catégorie mérite d'être précisée, surtout qu'il y en a d'autres qui sont très pertinentes aussi. pour ma part, je n'étais pas spécialement doué à l'école non plus... mais c'est ma mère qui est toxique. j'ai lu qu'un mode de défense consistait à se mettre en veille sur le plan intellectuel, ça peut expliquer les résultats scolaires pas géniaux et le sentiment de ne pas être intelligent...
après, bon, je ne veux pas spécialement débattre ou renvoyer du négatif aux gens hein...

utilisateurdebase
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 784
Date d'inscription : 30/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hola qué tal

Message par Parisette le Mar 31 Mai 2016 - 14:08

Je n'ai pas l'impression de m'être mis en veille intellectuellement. L'école était mon échappatoire, j'aimais y aller, mais je n'avais pas les facilités que certains ici ont. Je devais bosser pour y arriver (et je n'étais pas une grosse bosseuse).

Mais il n'y a pas un profil type de HQI.

Parisette
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1133
Date d'inscription : 12/03/2016
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hola qué tal

Message par utilisateurdebase le Mar 31 Mai 2016 - 14:18

mais c'est ptete ça un des problèmes, c'est qu'il n'y a pas qu'un profil et que c'est pas très clair. un coup le QI est super important, un coup ce n'est qu'un indicateur... je trouve que tout ça génère autant de confusion que c'est sensé en effacer... en fait, dans aucun de 3 livres que j'ai lu il n'y de typologie clair. les noms sont employés de manière un peu interchangeable, les traits de personnalités et les étapes significatives des parcours de vie sont tout mélangés et commun à d'autres catégories n'ayant aucun rapport avec tout ça. du coup, c'est pas évident d'être très à l'aise avec cette notion... surtout que, perso, ces qualificatifs de SURdon et HAUT potentiel sont vraiment pas sexy... c'est un peu dommage de se retrouver dans plein de critère mais avec une casquette aussi peu glamour Sad pour ma part, je fais comme dans le boudhisme ^^ on peut prendre un peu ce qu'on veut ^^ donc je fais pareil Smile
pour l'école, moi non plus j'avais pas spécialement de facilités. il a vraiment fallu que je bosse ^^ mais j'ai quand même fini par acquérir une culture pas trop dégueulasse quand même Smile et une relative intelligence ^^ en tout cas, toutes mes excuses si j'ai pu donner l'impression d'être jugeant ou quoi que ce soit... c'est juste que je suis ma propre ptite quête identitaire et du coup j'interroge le concept Smile

utilisateurdebase
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 784
Date d'inscription : 30/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hola qué tal

Message par Belena le Mar 31 Mai 2016 - 15:55

Parisette,
Pendant longtemps je pensais que ma différence venait de mon père, qui nous a traité comme des imbéciles, alors qu'il n'avait même pas le Bac… Tu vois, comme tu dis, les enfants sont naïfs, innocents… Mais ça fait mal … car j'ai bloqué longtemps à l'école, alors que certains professeurs ont vu mes capacités… ou des élèves… Même quand je ne foutais rien à l'école on me traité de " intello".
Et j'ai vraiment un problème avec " l'intélligence", toute ma vie… me poser sans cesse des questions et surtout le fait de me sentir " moins bien" que les autres, même avec des bons résultats. J'aime apprendre, lire, étudier, analyser, et aussi l'art, la peinture, écrire, inventer … J'ai un côté " sentiments" et intellectuel, mais je ne sais pas si plus haut ou pas, ou différent… Comme je vous a dit selon mes souvenirs en linguistique oui assez haut… Je sais que mon test de l'époque était hétérogène: trop au dessus de la moyenne ou trop au dessous… pas de juste milieu!!!!!! ou très peu... ça veut dire quoi ça ??

Je voulais surtout aider ces enfants, qui n'ont pas bénéficié des parents " bien"… ou des professeurs " bien" aussi… Comme dit zebulonlezebra, des psychorigides… Il y en a trop … des narcisiques par exemple… avec un QI normal…
Parisette tu es prof aussi???
Saludos

Belena
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 298
Date d'inscription : 30/05/2016
Age : 43
Localisation : Brest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hola qué tal

Message par mrs doubtfull le Mar 31 Mai 2016 - 17:33

Bonjour et bienvenue en retard!
J'ai eu pas mal d'élèves HP quand j'étais enseignante en maternelle. Ce qui sautait aux yeux, c'était leur maîtrise de la langue ( alors que beaucoup d'autres parlaient encore bébé), leur vocabulaire, et surtout leur humour... Du coup ça accrochait tout de suite avec moi, il y avait une complicité très vite installée. Du coup plusieurs de ces enfants ont été diagnostiqués ensuite et bingo! C'était bien de douance qu'il s'agissait.
Je travaille maintenant avec des enfants en difficultés scolaires, et le HP est moins évident pour un œil non averti dans ce cas là. Mais la psy avec laquelle je travaille est très au clair sur la question et explore souvent cette piste. Les choses évoluent, même dans l'éducation nationale... ( d'accord, ça ne va pas très vite...)
Belena, je suis vraiment triste de la réaction de tes collègues profs...comment les sensibiliser à cette réalité dans leurs classes?

mrs doubtfull
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 673
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 49
Localisation : 69

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hola qué tal

Message par Belena le Mar 31 Mai 2016 - 20:54

Bonjour!!
Oui, je viens d'un conseil de classe où l'on n'a pas voulu m'entendre parler de la zébritude d'un élève!!! Et j'ai bien posé la question. Pourtant je me fais bien entendre dans un conseil, car je parle clair et fort, sans florilèges. En France parler des HP ou srudon est un sujet tabu!! Pire qu'en Espagne!!! Je me suis déjà plains au directeur parce que j'ai su que j'avais une élève Hp par hasard… Il était au fon de la classe, triste, seul… Je me suis petit à petit approché de lui… et j'ai vu ses progrés, et ensuiete il m'a dit, qu'il a sauté une classe car il avait été diagnostique HP, avec un QI de 144 !!! Puaf! Le directeur m'a répondu que ça c'est une connerie des parents… Lui, qu'il paraît il n'a pas eu son bac…
Eh oui, je viens de lire que à l'oeil nu les HP sont seulement détectés en maternelle!! Je ne savais pas… et tu viens de me le confirmer.
Et je travaille dans un très bon collège- lycée.

Mes souvenirs les plus précieux viennent de ma maternelle… J'étais très proche de mon institutrice. Je la vois encore… Jamais je ne pourrai l'oublier.
À l'époque j'étais très proche de ma mère, plus que de mon père ( le toxique), et tout allait bien, elle, ma mère, m'avait expliqué qu'aller à la crèche était genial, et moi, j'ai compris, et le premier jour, j'étais heureuse, mais en voyant les enfants pleurer car ils ne voulaient pas se séparer de leurs mères, j'étais si touchée et le deuxième jour, j'ai pleuré en voyant les autres pleurer, j'ai senti vraiment de la peine pour les autres, j'ai presque envie de pleurer aujourd'hui. C'est un souvenir très vifs, avec tout sorte de détailles.
Et je me souviens très bien des chansons, des manualités que je pouvais réussir sans problème.  Un peu d'écriture aussi...J'avais une bonne auto estime!! Dommage après je l'ai perdue… pour quoi??? pour la récupérer des années plus tard…   Et je trouvais aussi les autres très bébés… Pour moi, dans mes souvenirs, c'était leurs comportements qui me choquait, et surtout leurs propretés, car certains ne savaient pas se moucher le nez encore… J'ai arrêté de jouer avec un enfant à cause de ça… Je ne supportais pas le voir avec ses crottes au nez… Et je défendais des filles qui se faisaeint harceler par les autres… Pas devant moi!!!!
Voilà! et encore des autres souvenirs… de beaux souvenirs…
Je pense me faire tester… mais ça coûte très cher… non???


Dernière édition par Belena le Mer 1 Juin 2016 - 14:24, édité 1 fois

Belena
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 298
Date d'inscription : 30/05/2016
Age : 43
Localisation : Brest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hola qué tal

Message par Belena le Mar 31 Mai 2016 - 20:58

Pardon, avec l'émotion ( des souvenirs) je fais des fautes de frappe…
"harceler" pas hacerlées...

Belena
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 298
Date d'inscription : 30/05/2016
Age : 43
Localisation : Brest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hola qué tal

Message par Parisette le Mar 31 Mai 2016 - 21:51

Belena, je suis en effet enseignante, depuis cette année.

C'est vrai que c'est difficile de reconnaitre les HQI dans une classe. Ce ne sont pas forcément les meilleurs élèves
J'ai discuté un jour avec un de mes élèves, il me parlait de son frère qui a un gros QI, alors je l'ai observé en me demandant si comme son frère il pourrait être HQI (y'a de grande chance)
J'ai 3 autres élèves qui se démarquent, HQI ou juste bons élèves ?
Je serai incapable de le dire.

J'essaie de m'adapter aux différentes personnalités de mes élèves : il y a les très vifs, les timides, les baratineurs (ouais madame j'ai pas pu faire mon devoirs hier parce que j'ai eu un bug dans mon PC)
Y'a ceux qui testent constamment les limites (genre les snapchat en cours, ça j'ai horreur de ça). J'avais un asperger aussi, mon chouchou, dans sa bulle, considéré comme antisocial. Il arrivait le premier le matin. Quand j'ouvrais ma salle, on discutait en attendant les autres. Il a décidé d'arrêter l'école Sad

A ton avis, est-ce à l'enseignant de s'adapter aux élèves ou aux élèves de s'adapter à l'enseignant ?

Parisette
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1133
Date d'inscription : 12/03/2016
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hola qué tal

Message par Belena le Mar 31 Mai 2016 - 22:04

Parissette,
Je vais te répondre demain avec plus de calme et je vais développer ma réponse, car j'ai 43 ans et je me sens déjà fatiguée ( je rigole).
Je suis aussi " jeune prof", car avant j'étais vacataire à la Fac ( avec des ingénieurs).
Je fais aussi des soutiens avec des élèves en difficulté,comme mrsdoubtfull…

à demain!

Belena
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 298
Date d'inscription : 30/05/2016
Age : 43
Localisation : Brest

Revenir en haut Aller en bas

parents toxiques et intelligence

Message par Belena le Mer 1 Juin 2016 - 14:16

utilisateurdebase a écrit:comme quoi, c'est intéressant d'échanger. je continue quand même à penser que la catégorie mérite d'être précisée, surtout qu'il y en a d'autres qui sont très pertinentes aussi. pour ma part, je n'étais pas spécialement doué à l'école non plus... mais c'est ma mère qui est toxique. j'ai lu qu'un mode de défense consistait à se mettre en veille sur le plan intellectuel, ça peut expliquer les résultats scolaires pas géniaux et le sentiment de ne pas être intelligent...
après, bon, je ne veux pas spécialement débattre ou renvoyer du négatif aux gens hein...

J'ai lu la même chose que toi. Et une copine psychologue et un ami psychiatre, des très bons copains tous les deux, me l'ont confirmé. Dans mon cas, c'est moi qui s'en sort le mieux, avec un gros prix à payer. Je suis l'aîné. Ma soeur, elle, est devenu comme mon père, narcissique et égocentrique, avec peu d' empathie. Elle a une intelligence froide, mais elle n'est pas dans l'excellence, et là je vois la différence avec mon fonctionnement. Dans mon cas, lorsque quelque chose me passionne, je m'investis en corps et âme, je peux approfondir pas mal, et sans le vouloir. En tout cas je mets les sentiments. Elle n'a pas beaucoup, voilà. Mon petit frère, lui, a un fonctionnement semblable au mien. Il est un peu plus maniable que moi. Et c'est le seul qui a eu des vrais problèmes à l'école. Il a rédoublé, il a fait un lycée PRO… Mais, je me suis rendu compte de son potentiel, car mon père , sans le vouloir me l'a fait voir. Mon frère est 10 ans plus jeune que nous ( moi et ma soeur). J'ai vu comme il a fait les devoirs avec mon père, je pouvais entendre mon père dire à mon frère qu'il était con, bête… lui crier dessus… Et nous dire avec mépris: " Vous allez vous charger de le donner des cours à votre frère, je ne peux plus!, je vais vous payer". Ma soeur essaye. Elle est comme mon père, elle pense qu'il est con. Moi, j'arrive. Déjà avec plus de douceur… de compréhension… Et je suis épatée, il est très intelligent.  Il Comprend vite et bien et il est curieux. Je le prend en main. Il commence à augmenter ses notes. Il commence à jouer de la guitarre ( moi petite je voulais faire du piano, mon père avait rigolé à l'époque), mon père ne voulait pas qu'il joue de la guitarre , moi oui, ma mère accepte… Mon frère finit le premier de sa promo au lyée pro, et rentre en première année d'ingénierie avec un niveua en maths d'une classe PRO… En deux mois il regarde le programme de Terminal en math, sous ma surveillance et mes conseils… Il réussit les maths et tout le reste.. Mais il est moins lucide que moi sur mes parents… Et il a souffert à cause d'eux, comme nous ( moi, ma mère et ma soeur), mais moi, je pouvais le consoler.  
Après ça, je pense que je connecte bien avec les enfants précoces … ou en difficulté… je suis contente d'être prof finalement.
 …. et vos parents… voulez - vous en parler?


Dernière édition par Belena le Mer 1 Juin 2016 - 15:28, édité 1 fois

Belena
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 298
Date d'inscription : 30/05/2016
Age : 43
Localisation : Brest

Revenir en haut Aller en bas

Les élèves HP en classe ( autistes ou pas)

Message par Belena le Mer 1 Juin 2016 - 15:00

Parisette a écrit:Belena, je suis en effet enseignante, depuis cette année.

C'est vrai que c'est difficile de reconnaitre les HQI dans une classe. Ce ne sont pas forcément les meilleurs élèves
J'ai discuté un jour avec un de mes élèves, il me parlait de son frère qui a un gros QI, alors je l'ai observé en me demandant si comme son frère il pourrait être HQI (y'a de grande chance)
J'ai 3 autres élèves qui se démarquent, HQI ou juste bons élèves ?
Je serai incapable de le dire.

J'essaie de m'adapter aux différentes personnalités de mes élèves : il y a les très vifs, les timides, les baratineurs (ouais madame j'ai pas pu faire mon devoirs hier parce que j'ai eu un bug dans mon PC)
Y'a ceux qui testent constamment les limites (genre les snapchat en cours, ça j'ai horreur de ça). J'avais un asperger aussi, mon chouchou, dans sa bulle, considéré comme antisocial. Il arrivait le premier le matin. Quand j'ouvrais ma salle, on discutait en attendant les autres. Il a décidé d'arrêter l'école Sad

A ton avis, est-ce à l'enseignant de s'adapter aux élèves ou aux élèves de s'adapter à l'enseignant ?

Je vais essayer de te répondre. D'abord, comme toi, j'enseigne au collège et au lycée depuis trois ans, je n'ai pas beaucoup d'expérience encore. Tout d'abord je pense comme toi, c'est impossible au collège et au lycée de détecter les HP, ils sont camouflés, de là l'appelatif " zébres" … des petits ou petites zébres encore… jejeje
Pour moi, un bon enseignant(e) s'adapte à une classe, cela me semble si évident. Après on a 25 ou 30 élèves par classe… Mais je crois qu'on est toujours  plus en conexion avec les gens qui fonctionnent comme nous plus rapidement, et ensuite l'empathie va nous connecter avec le reste de la classe. Comme toi, j'aime ces élèves qui sont dans leur bulle, qui rêvent, parlent tous seuls, regardent de cette façon, si particulière… Impossible de ne pas me voir à côté d'eux, en classe, 20 ans avant. Impossible… Mais bon, je me suis habituée à vivre dans ce mélange des temps et des espaces.
Je réfléchis sur ça dans mon roman, celui que j'écris dans ce moment…
Malheuresement l'éducation nationale ne nous simplifie la tache… mais bon, comme j'ai dit c'est un sujet tabu… Même les HP adultes vivent cachés dans mon lycée… J'ai pu identifier un prof: un remplaçant. Le premier jour, j'ai vu un jeune, son dynamisme m'avait frappé, sa façon de parler ( son débit de parole rapide ,uf comme le mien), son enthousiasme, son regard, sa présence… naïf ( je connais bien ça, naïf pour les autres) et sa façon d'être différente. Et là je me suis lancée : Tu es surdoué non?? Oui, il me dit… Et on a commencé à discuter. Ensuite, d'autres personnes… Des femmes cette fois- ci. Leur regard m'interpelle, en effet, oui, c'est une façon d'être dans le monde… de voir le monde aussi. Une énergie… Comme on a dit dans le forum: tout et le contraire… et tout plus plus… Les enfants de maternnelles et les adultes !!! des coïncidences??? Je crois qu'un adulte est facile aussi de reconnaître, il se camoufle moins bien. Non??? Comme les élèves de maternelle… Une hypothèse que je vous lance… Des coincidences ???
Mais les ados , eux, sont tous un peu plus plus… jejej, c'est dur de détecter des zèbres. Et moi, je les vois par tout , ils / elles  me regardent , plein d'énergie, chacun et chacune libre de mal, avec ses sentiments purs, et ils / elles ne sont pas encore pourris par la vie, ou les événements.. moi, je dirai, " tous surdoués"!!!!! tongue

Belena
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 298
Date d'inscription : 30/05/2016
Age : 43
Localisation : Brest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hola qué tal

Message par Parisette le Mer 1 Juin 2016 - 15:39

Belena, on sent que tu es en plein questionnement concernant ta douance et du coup celle des autres (élèves et collègues).

Tu verras que rapidement ta vision changera. Au début on en voit partout, mais rapidement ça n'a plus d'importance. Parce que surdoués ou pas, les gens sont uniques.

Pour tes élèves, si tu as un regard bienveillant sur eux, peu importe le mot que tu mettras sur leurs specificités.

L'élève HQI de ma classe fonctionne à l'affectif. Je m'intéresse à lui (comme aux autres d'ailleurs), je ris de ses blagues, je le félicite quand il progresse. J'ai vu cet élève changer, son visage était fermé au début de l'année scolaire, maintenant il sourit, s'est ouvert aux autres élèves.
Je trouve par contre que les autres profs ont très bien cernés les profils de chaque élèves.
J'ai des classes de 16 élèves et ils ont entre 18 et 23 ans. Les conditions sont idéales pour bien les connaître.

Parisette
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1133
Date d'inscription : 12/03/2016
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hola qué tal

Message par Belena le Mer 1 Juin 2016 - 16:05

Parisette a écrit:Belena, on sent que tu es en plein questionnement concernant ta douance et du coup celle des autres (élèves et collègues).

Tu verras que rapidement ta vision changera. Au début on en voit partout, mais rapidement ça n'a plus d'importance. Parce que surdoués ou pas, les gens sont uniques.

Pour tes élèves, si tu as un regard bienveillant sur eux, peu importe le mot que tu mettras sur leurs specificités.

L'élève HQI de ma classe fonctionne à l'affectif. Je m'intéresse à lui (comme aux autres d'ailleurs), je ris de ses blagues, je le félicite quand il progresse. J'ai vu cet élève changer, son visage était fermé au début de l'année scolaire, maintenant il sourit, s'est ouvert aux autres élèves.
Je trouve par contre que les autres profs ont très bien cernés les profils de chaque élèves.
J'ai des classes de 16 élèves et ils ont entre 18 et 23 ans. Les conditions sont idéales pour bien les connaître.

Oui, les miens ( les détectés) , tous fonctionnent ainsi " à l'affectif"; mais seulement un parmi 4 détectés ( tous garçons !!!) réussit très bien, le reste moins bien, ou pas très bien par tout.
Ahhh, c'est vrai, je les vois partout !!!! comme j'ai un peu peur des autres… Mais ces types de gens ont toujours existé non?

Belena
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 298
Date d'inscription : 30/05/2016
Age : 43
Localisation : Brest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hola qué tal

Message par Belena le Mer 1 Juin 2016 - 16:07

et les autres aussi, oui, tout le monde fonctionne à l'affectif…
mais les surdoués plus? tu penses quoi ? plus que les autres? moins?
pareil?

Belena
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 298
Date d'inscription : 30/05/2016
Age : 43
Localisation : Brest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hola qué tal

Message par Parisette le Mer 1 Juin 2016 - 16:30

Oui, plus que les autres je pense.
La plupart des élèves sont motivés par la bonne note.
Eux recherchent le compliment, l'attention du prof aussi.

C'est pour ça qu'ils peuvent être facilement blessés par une remarque anodine.

Parisette
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1133
Date d'inscription : 12/03/2016
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hola qué tal

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 0:50


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum