Pourquoi le silence dérange ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pourquoi le silence dérange ?

Message par Sekhemi le Jeu 26 Mai 2016 - 18:44

Sur le chemin de l'école, du boulot, d'une activité extérieure. Durant un trajet en voiture. A table lors d'un repas de famille, entre amis ou collègues. Pendant une réunion. Ou simplement en compagnie d'autres personnes.
Pourquoi le silence dérange ? Pourquoi le silence met mal à l'aise ? Pourquoi est-il la victime d'un sentiment de devoir à tout prix être brisé ?
Quand il est moment de ressource mais que les platitudes du quotidien ne le voient pas du même œil. Presque obligées de le tarir afin de retrouver le confort du son de la voix humaine.
N'avez-vous parfois rien à partager avec quelqu'un d'autre que vous-même ?


Sekhemi
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 18
Date d'inscription : 23/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi le silence dérange ?

Message par Arizona782 le Jeu 26 Mai 2016 - 20:54

Plusieurs raisons à mon avis. Je vais généraliser un peu.
En société les gens aiment bien se mettre en scène dans le petit théâtre de leur vie, tout passe par le paraitre. Le silence nous met face a nous mêmes et ceux qui se surjouent sont confrontés a leur soi même intérieur.
et puis le silence est mal vu, c'est synonyme de fourberie, de cacher sa pensée...

Arizona782
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2472
Date d'inscription : 17/11/2013
Age : 24
Localisation : Demande à la NSA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi le silence dérange ?

Message par 'C.Z. le Jeu 26 Mai 2016 - 21:10

Je me pause également la question, parce que je ressens de la sérénité à être avec les autres en silence.

'C.Z.
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2693
Date d'inscription : 16/02/2015
Age : 35
Localisation : Côte d'Azur (de la Bretonie)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi le silence dérange ?

Message par 'C.Z. le Jeu 26 Mai 2016 - 21:11

Mais souvent je n'arrête pas de parler, parce que je suis fatiguée Very Happy

'C.Z.
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2693
Date d'inscription : 16/02/2015
Age : 35
Localisation : Côte d'Azur (de la Bretonie)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi le silence dérange ?

Message par fift le Jeu 26 Mai 2016 - 21:28

Je ne connais pas la raison d'origine, mais il est en tous cas clair que c'est aussi une question culturelle : aux Etats-Unis par exemple, le silence fait tellement peur que deux interlocuteurs préfèrent se couper la parole plutôt que se laisser installer un silence de quelques secondes.
En Asie (pas en Inde, mais dans les pays plus à l'Est), c'est l'inverse : on laisse l'interlocuteur aller jusqu'au bout, et laisser quelques secondes afin d'être sûr qu'il ait bien terminé.

Au Japon, on dit même qu'une soirée amoureuse idéale, c'est pouvoir passer toute la soirée sans échanger un mot Wink .

En Europe, il y a des variations suivant les pays, mais on est quelque part entre ces deux extrêmes.

fift
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 213
Date d'inscription : 26/04/2016
Age : 40
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi le silence dérange ?

Message par Cleore le Lun 30 Mai 2016 - 18:41

fift a écrit:
Au Japon, on dit même qu'une soirée amoureuse idéale, c'est pouvoir passer toute la soirée sans échanger un mot Wink .

Ces japonais sont vraiment des gens bizarres, je trouve. Je comprends pourquoi ce pays ne m'attire pas. pale

Pour revenir au silence entre deux personnes, je pense qu'on craint de passer pour indifférent, c'est mal vu en France où la conversation, le trait d'esprit, l'humour, les belles paroles ont toujours eu la côte. C'est culturel, la séduction, la socialisation passent par là. Et puis on est un pays latin, se taire n'est pas dans nos gênes. Le silence angoisse, c'est un grand vide qui casse l'ambiance, qui casse les liens entre les êtres et isole, du moins en apparence.

Cleore
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1004
Date d'inscription : 13/01/2014
Age : 53
Localisation : complètement à l'ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi le silence dérange ?

Message par izo le Lun 30 Mai 2016 - 19:11

Michel Serres dans les cinq sens a écrit un truc là dessus, évoquant a parole anesthésiante et convoquait Pan (la flûte) pour l'opposer aux autres sens. La parole tue. Elle tue le regard et le vide insupportable.

Le silence absolu n'existe pas. Il existe une salle expérimentale vide de tout bruit qui si on s'y trouve nous permet d'entendre tous les bruits de notre corps. Le brut du sang qui circule dans tout notre chair, la pression dans nos artères. Y rester c'est mettre notre esprit en peril tellement c'est intenable. On risque d'y devenir fou...

izo
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 721
Date d'inscription : 20/04/2016
Localisation : Izolune

http://nathalie.diaz.pagesperso-orange.fr/html/coups%20de%20coeu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi le silence dérange ?

Message par Sethlans le Lun 30 Mai 2016 - 19:32

Question intéressante, peut être que la réponse est en partie culturelle effectivement. Personnellement j'aime le silence, mais quand je suis en compagnie de quelqu'un je me sens obligé de dire quelque chose. Mais contrairement @Cléor, je trouve que les japonais ont raison :p (bon ils vont toujours un peu à l'extrême) : quand on est bien avec quelqu'un qu'on connais bien (ce qui est a priori le cas de son amoureu/se/x), alors la capacité à être ensemble dans le silence, c'est très agréable Smile Ça montre qu'on n'a pas à justifier sa présence l'un à l'autre, après tout Smile

Sethlans
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 301
Date d'inscription : 13/05/2016
Age : 33
Localisation : Tours

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi le silence dérange ?

Message par Claire l'artisane le Lun 30 Mai 2016 - 19:54

Tout à fait d'accord avec le commentaire précédent...

Je trouve ça tellement dommage de ne pas savoir être ensemble sans se sentir obligé de parler...

Je m'accorde depuis quelques temps, et de plus en plus, cette liberté de ne pas parler en présence de quelqu'un pour justement profiter du moment avec la personne, et c'est super agréable!

Je pense que le langage est une plaie, en tout cas je le vois comme ça quand il est utilisé pour fuir ce qui est "vrai" et qu'on ne sait même plus comment appréhender tellement on en est coupé quotidiennement dans un monde où tout va trop vite et où tout est artificiel.

Claire l'artisane
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 106
Date d'inscription : 26/08/2013
Age : 31
Localisation : Albi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi le silence dérange ?

Message par fift le Lun 30 Mai 2016 - 20:37

Cleore a écrit:
fift a écrit:
Au Japon, on dit même qu'une soirée amoureuse idéale, c'est pouvoir passer toute la soirée sans échanger un mot Wink .

Ces japonais sont vraiment des gens bizarres, je trouve. Je comprends pourquoi ce pays ne m'attire pas. :

Bon j'ai caricaturé un peu je l'avoue : plus précisément l'idéal est d'être tellement proches que la parole devient inutile pour se comprendre.

Je souscris assez à cette idée ...

fift
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 213
Date d'inscription : 26/04/2016
Age : 40
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi le silence dérange ?

Message par Pelot le Lun 30 Mai 2016 - 20:39

Bonjour à vous tous,
ce sujet me touche beaucoup, donc merci,
j'ai le sentiment lorsque l'on se tait d'être au bord du vide, un vide immense et sans fond.
je sens immédiatement tout mes sens comme si tout allait se passer d'un moment à l'autre, un tout absolu.
Et puis je n'arrête jamais d'avoir des idées qui me traversent la tête et les oreilles, j'imagine aussi tout ce qui peut se passer dans la tête des autres, et dans leur corps, tout le temps, sans y penser.
Le bruit ou la parole, comme un ronronnement me rassure, me tient compagnie. J'ai commencé à avoir des acouphènes à 4 ans (et un mois environ) d'après mes souvenirs, ils me tiennent compagnie aussi.

C'est paradoxal, sachant que chez moi depuis mes 7 ans mes oreilles m'ont servi à détecter le moindre signe de tension, pouvant annoncer des orages à surveiller de jour comme de nuit. Remarque, en y pensant, plus qu'un murmure particulier, c'est bien un silence inhabituel, même infime, qui annonce un danger. C'est lorsqu'on ne parle plus que l'on frappe, cette stratégie m'a tirée de bien des ennuis durant ma scolarité, et par la parole on contrôle les simples d'esprits un peu violents (pardon de l'expression si méprisante).

Et je sais que le langage éloigne de bien des réalités, les travestie, les édulcore, les rends supportables, mais il est tellement beau comme ami. Et lorsque j’apprécie le silence son compère, c'est pour mieux gouter le langage des corps et de la poésie. Mais c'est tellement vertigineux, que j'en frisonne en y pensant.

Pour moi, être silencieux avec quelqu'un demande une grande proximité et confiance, ou une très forte indifférence.

Mais ne soyez pas sectaires avec le bruit ^^Sad

Pelot
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 226
Date d'inscription : 25/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi le silence dérange ?

Message par Claire l'artisane le Lun 30 Mai 2016 - 22:21

fift a écrit:
Cleore a écrit:
fift a écrit:
Au Japon, on dit même qu'une soirée amoureuse idéale, c'est pouvoir passer toute la soirée sans échanger un mot Wink .

Ces japonais sont vraiment des gens bizarres, je trouve. Je comprends pourquoi ce pays ne m'attire pas. :

Bon j'ai caricaturé un peu je l'avoue : plus précisément l'idéal est d'être tellement proches que la parole devient inutile pour se comprendre.

Je souscris assez à cette idée ...

Moi aussi j'aime beaucoup l'idée, je ne connais pas du tout la culture japonaise mais ça me donne envie de m'y intéresser...

Claire l'artisane
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 106
Date d'inscription : 26/08/2013
Age : 31
Localisation : Albi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi le silence dérange ?

Message par izo le Lun 30 Mai 2016 - 22:24

Contre les bruits, genre portes qui claquent, ils ont inventé les portes coulissantes.

izo
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 721
Date d'inscription : 20/04/2016
Localisation : Izolune

http://nathalie.diaz.pagesperso-orange.fr/html/coups%20de%20coeu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi le silence dérange ?

Message par Cartman le Lun 30 Mai 2016 - 22:49

Au-delà de l'aspect culturel, qui est légitime ou non suivant les cas, certains silences sont moins biens perçus que d'autres.

Un silence qui vient après quelqu'un qui a beaucoup parlé à un rôle de briseur d'ambiance. Les silences qui viennent quand on ne sait pas quoi dire alors qu'on essaie de faire bonne impression sont embarassants également.

Si on est parfois gêné, à tord, de certains silences, d'autres sont au contraire des erreurs sociales qu'il convient d'éviter.


Dernière édition par Cartman le Mer 2 Nov 2016 - 19:48, édité 1 fois

Cartman
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 154
Date d'inscription : 18/03/2013
Age : 27
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi le silence dérange ?

Message par Jodhaa le Ven 12 Aoû 2016 - 23:38

Bonsoir =)

Un sujet très intéressant à débattre !
Le silence dérange peut-être parce qu'il renvoie au caractère non vivant, plus spécifiquement la mort, le vide, la solitude non souhaitée. Le silence effraie quelque part car il révèle ce monde inconnu, à l'envers des humains bavards de faux-semblant...
Il s'agirait d'un sentiment intrinsèque à chacun.
Je rejoins également Arizona782 qui a évoqué une hypothèse plus que pertinente. Le silence peut en effet être un miroir avec son soi intérieur et cela peut créer un malaise.
Concernant l'effet culturel, c'est aussi un facteur dominant.
Pour ma part, le silence est rarement mon ami mais je reconnais qu'il peut être salvateur.

Merci pour ce sujet ! study


Jodhaa
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 27
Date d'inscription : 17/07/2016
Age : 28
Localisation : Morbihan

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi le silence dérange ?

Message par Jérémy34 le Sam 13 Aoû 2016 - 7:43

Sekhemi a écrit:Sur le chemin de l'école, du boulot, d'une activité extérieure. Durant un trajet en voiture. A table lors d'un repas de famille, entre amis ou collègues. Pendant une réunion. Ou simplement en compagnie d'autres personnes.
Pourquoi le silence dérange ? Pourquoi le silence met mal à l'aise ? Pourquoi est-il la victime d'un sentiment de devoir à tout prix être brisé ?
Quand il est moment de ressource mais que les platitudes du quotidien ne le voient pas du même œil. Presque obligées de le tarir afin de retrouver le confort du son de la voix humaine.
N'avez-vous parfois rien à partager avec quelqu'un d'autre que vous-même ?


Le silence, ou le vide, est ce qui nous met face à ce qui est, c'est-à-dire la réalité, la vérité.

Mais l'esprit refuse d'y faire attention. L'esprit cherche la distraction, il se délecte de rêver éveillé, il se réjouit de ne pas être présent.

Pourtant, si l'esprit faisait cet effort d'attention, il serait enfin réel. Et plus il serait réel plus il serait libre. Car c'est le rêve qui nous rend prisonniers.

Jérémy34
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 142
Date d'inscription : 07/08/2016
Age : 34
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi le silence dérange ?

Message par Unejoliechanson le Sam 13 Aoû 2016 - 9:58

Il y a eu plusieurs essais de faits sur le "small talk" qui va, selon moi, de paire avec la capacité à être, ou non, dans une discussion silencieuse.

S'il y a bien une chose que je déteste en France c'est le sempiternel "ça va ?". La plupart des gens n'admettent comme seule réponse un "oui et toi ?". Si ce n'est pas l'art de "parler pour ne rien dire"... Il parait que c'est culturel...

Ca a été dit plus haut, mais lorsqu'on peut partager du temps avec une personne sans parler, c'est que l'on a, à mon avis, atteint une complicité très forte, ou à défaut, une confiance mutuelle qui fait qu'on ne se sent pas obligé de remplir les blancs, on se sent en paix avec soi-même, non soumis au jugement de l'autre.

Après certains silences sont mieux perçus que d'autres. Le silence dérange parce qu'il est synonyme de vide, d'ennui et que l'homme, par nature, est un être social. Demeurer en silence, c'est pour beaucoup, être seul.

Unejoliechanson
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 19
Date d'inscription : 02/10/2015
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi le silence dérange ?

Message par Balkanitsa le Lun 15 Aoû 2016 - 9:00

Tout à fait d'accord avec Unejoliechanson.
J'ai tendance à me demander quoi dire, quand le dire, et m* voilà un silence, vite trouver quelque chose à dire... au point qu'il y a quelques années je m'étais dit que mon amoureux serait quelqu'un avec qui je ne me poserai pas cette question.

Parenthèse sur le ça va ? qui n'attends pas de vraie réponse : je suis souvent tentée de répondre non quand ça ne va vraiment pas, rien que pour mettre l'autre face à ses automatismes, mais je ne me l'autorise qu'avec les amis. Avec les connaissances et les collègues, je ne réponds pas. Je n'ai encore vu personne relever...

Balkanitsa
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 39
Date d'inscription : 05/08/2016
Age : 37
Localisation : La Rochelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi le silence dérange ?

Message par Paradoxa le Mar 1 Nov 2016 - 21:20

Bonjour, JE RELANCE LE SUJET oui oui Smile

Apprécier le silence est-il une " caractéristiques " des zèbres ? Personnellement, le silence, je l'aime. Profondément, mais.. lorsque je suis seule...  Je n'apprécie pas spécialement le fait de rester dans le silence avec une personne. ( Appart peut-être avec mon copain dans certains moments.. )

Je peux rester dans le silence avec quelqu'un seulement lorsque je me sens réellement en sécurité, acceptée, c'est étrange... J'aurais plus tendance à parler pour m'empêcher d'entendre le vacarme de mes pensées, parler pour faire taire ses interpretations, ces questions, ce stress interne qui me " force" à garder le bouton " hypercontrole" activé...

Parfois je parle pour ne rien dire, parfois, je parle... trop.. et je regrette... Parfois je me tais... et j'implose.. Etre avec qqn et communiquer peut se faire en silence, et je trouve cela beau.. mais je trouve rare, pour moi, regarder qqn qu'on apprécie réellement et rester dans le silence, est un risque, une peur. Peur de quoi ? je ne sais pas vraiment, qu'on ne décèle en moi, certaines choses, que je me donne tant de mal à cacher...


Paradoxa
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 76
Date d'inscription : 11/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi le silence dérange ?

Message par panio le Dim 4 Déc 2016 - 17:15

Le silence en dit long!
Le silence peut aussi être une technique quand on est en pleine discussion avec quelqu'un ou en entretien, la personne peut relancer la discussion sur un sujet, apporter des précisions, ou tout simplement s'accorder un temps de réflexion sans pression... mais dans le silence, on peut laisser passer des choses par le non-verbal qu'il est possible d'observer.
Personnellement je vois le silence comme un lieu d'expression possible... ou pas, un tableau sur lequel on choisit d'écrire ou non.

panio
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 19
Date d'inscription : 01/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi le silence dérange ?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 13:47


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum