Présentation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Présentation

Message par Floriza le Jeu 19 Mai 2016 - 17:22

Bonjour à tous,

Je vais tâcher de faire court… ce que je sais rarement faire… Je vais tâcher de ne pas trop m'emporter dans les mots et mes pensées, et toute mon histoire…
Il y a beaucoup et rien à dire… De moi aujourd'hui : je suis une étudiante en médecine attardée qui affronte l'externat en sus d'exercer à côté à mi temps dans mon auto-entreprise. J'ai un parcours universitaire qui commence à être long, j'ai fait trois cursus différents avant médecine et j'ai croisé à peu près tous les champs du savoir malgré moi. Je suis peut-être insupportable.
Je me suis aussi posée la question de la douance pendant dix ans, à l'instigation d'une amie, elle-même surdouée.
— Ne m'en voulez pas : quoique c'est bien le livre de JSF que j'ai lu en premier, suite à un mot de mon père, le mot de « zèbre » me déplaît… parce qu'on lui fait dire tout et n'importe quoi, et que parti de quelque chose de très précis, il s'est étiolé. (Ce n'est pas que j'aime plus le mot de « surdoué », de « HPI », « HQI », « précoce » et j'en passe… mais ils sont moins dévoyés. Et je ne suis pas un drôle d'animal de safari.) Je ne dis donc pas que je suis « zèbre » (même si je l'ai dit une fois, à une amie, il y a quelques mois, parce que c'était le seul moyen pour moi d'assumer vaguement alors ça, la douance. Parce que je n'assumais pas. Tellement pas que, oui, j'ai mis dix ans avant de passer moi-même une WAIS.
J'ai passé ce test pour arrêter de me demander si oui, ou non, j'étais surdouée, arrêter de me poser une question qui semblait m'éloigner de questionnements que je jugeais autrement plus importants. Je me sentais bien plutôt sous-douée. Profondément. J'ai eu honte comme jamais mais je préférais aller au moins crever cette fantasmagorie de mon narcissisme plutôt que de m'accrocher à ce doux rêve qui ne se lassait pas de me faire gonfler les chevilles. Je me suis trompée. Je suis surdouée.

Alors j'essaie d'apprendre à vivre avec… Parce que je ne suis pas sûre de savoir vraiment. J'essaie de revisiter ma vie, mon parcours jusque là à l'aune de la douance : de la petite fille que j'étais et qui semblait n'être pas normale, toujours un peu à côté de la plaque, avec de grosses facilités, hypersensibile, et qui se sentait un peu folle…
Voilà, je suis un peu là pour ça…

Merci.

Floriza
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 11
Date d'inscription : 14/05/2016
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation

Message par offset le Ven 20 Mai 2016 - 6:51

Bienvenue Floriza Pour Toi

offset
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6768
Date d'inscription : 11/11/2013
Localisation : virtuelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation

Message par utilisateurdebase le Ven 20 Mai 2016 - 8:18

hey salut Smile perso, n'ayant pas passé de test ni quoi que ce soit et pas trop motivé pour le faire ^^ j'ai changé zèbre en tricératops qui me parait plus adapté ^^
passes 1 bonne journée biz Smile

utilisateurdebase
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 785
Date d'inscription : 30/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation

Message par Floriza le Ven 20 Mai 2016 - 10:01

Merci beaucoup !

Utilisateurdebase : en soit, j'utilise beaucoup de métaphore animalière, mon père et moi nous traitons régulièrement l'un l'autre de « reptile » (nous sommes des gens très sains d'esprit, bien sûr) et j'ai une grand sympathie pour tout ce qui a quatre pattes, ou n'en a même pas, vertébrés ou pas…
J'ai mis 10 ans pour me « motiver » à passer un test… donc bon… (Mais j'avais préféré, avant de passer directement la WAIS, rencontrer une psychologue spécialisée en douance afin de lui demander si, oui ou non, elle pensait que cela pouvait être adapté, dans mon cas.)

Floriza
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 11
Date d'inscription : 14/05/2016
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation

Message par utilisateurdebase le Ven 20 Mai 2016 - 10:23

je le passerais ptete un jour ^^ je verrais bien... y a pas urgence en fait ^^
tu as prévu quoi cet aprem?

utilisateurdebase
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 785
Date d'inscription : 30/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation

Message par Floriza le Ven 20 Mai 2016 - 10:28

Je travaille cet après-midi et jusque tard. Et le reste, c'est pour les révisions de mes partiels.

Floriza
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 11
Date d'inscription : 14/05/2016
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation

Message par utilisateurdebase le Ven 20 Mai 2016 - 18:00

bon courage pour les partiels Smile

utilisateurdebase
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 785
Date d'inscription : 30/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation

Message par Floriza le Ven 20 Mai 2016 - 18:16

Merci. Mes partiels sont mi juin mais en médecine, ce n'est jamais trop tôt. (Sauf pour ma procrastination. Twisted Evil )
Et avec un travail à côté, tout est toujours plus compliqué. Mais c'est ainsi. Plus que deux ans avant l'internat ! (Au mieux.)

Floriza
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 11
Date d'inscription : 14/05/2016
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation

Message par utilisateurdebase le Ven 20 Mai 2016 - 18:18

nan mais t'as raison de t'y mettre maintenant Smile quand j'étais en fac (de socio) je m'y mettais quasiment 2 mois à l'avance Very Happy mais bon, au moins j'étais prêt ^^

utilisateurdebase
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 785
Date d'inscription : 30/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation

Message par Floriza le Ven 20 Mai 2016 - 18:24

Oui, m'enfin, j'ai plus de 1000 pages à savoir par cœur, je suis à l'hôpital à mi temps à côté et encore un autre mi temps avec mon affaire à moi. Et en médecine, on ne nous fait de cadeau sur rien.
Par contre, avant médecine, je m'y mettais… 2 semaines avant. J'ai fait mon mémoire de M1 en trois mois tout compris, bref… je ne travaillais pas comme il fallait. Mais ça passait toujours et avec des notes plus qu'honorables. Ensuite, il y a eu médecine… et la débâcle de la P2.

Floriza
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 11
Date d'inscription : 14/05/2016
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation

Message par utilisateurdebase le Ven 20 Mai 2016 - 18:28

oui, je crois voir ce que tu veux dire... j'espère que ça va le faire en tout cas Smile bon courage et bon, ça vaut ce que ça vaut, mais je t’envoies de bonnes ondes Smile

utilisateurdebase
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 785
Date d'inscription : 30/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation

Message par Professeur Megamiaou le Ven 20 Mai 2016 - 19:55

Bonsoir Floriza,

zèbre, pourquoi pas. Moi je le trouve amusant ce terme. De toute façon, ce n'est qu'un mot comme hérétique, marginal, sorcière... c'est mieux qu'un numéro. Le zèbre est un animal à rayure tout comme les Dalton, les Rapetou, les O Brother. Pourquoi pas. Il existe un forum sur lequel la simple mention du terme zèbre vaut l'exclusion immédiate.C'est stupide. On pourrait effectivement utiliser un autre terme que ce brave cheval africain. Par exemple espérotèmique sobrionant. Cela me parait plus difficile à prononcer. Il y a l'ancien terme surdoué. Il ne veut rien dire, car c'est quasi-l'ensemble de la population qui non-douée. Alors sur sur quoi ?
Bon tout ça pour te souhaiter bienvenue au club.

Professeur Megamiaou
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 420
Date d'inscription : 16/12/2014
Localisation : 12h00 du jour

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation

Message par Floriza le Ven 20 Mai 2016 - 21:38

Je connais bien ledit forum en question. Wink Et même si je comprends que le principe est sévère et que je sais qu'il en a heurté plus d'un ici, eh bien, moi, ça ne me dérange pas.
Au moins, cela amène de la rigueur et… parfois, on en a bien besoin.

Malgré toutes ses imperfections (et elles sont nombreuses), le terme « surdoué » ne me choque pas, même si au fond, je lui préfère le mot qu'utilise Arielle Adda. Ce n'est pas que j'aime les chiffres, mais je suis fatiguée de toutes les imprécisions que l'on donne maintenant au terme « zèbre ». Oui (et encore heureux !), nous ne sommes pas que des chiffres, nous ne sommes pas qu'une performance… mais même JSF, qui a créé ce terme, était rigoureuse sur sa définition : être zèbre, ce sont des caractéristiques au plan de la personnalité, du profil émotionnel, du fonctionnement intellectuel et un QI ≥ 130 (alors, certes, ce n'est pas aussi simple que cela, je suis bien d'accord et bien au fait). Bref, pour JSF, surdoué, HPI, HQI = zèbre. Et elle n'a jamais dit autre chose.

En revanche, ce terme de « zèbre » a beaucoup été dévoyé et que ce soit ici ou ailleurs, on lit parfois des choses absurdes… (Je suis très dure sur les définitions, mais je trouve ça important.)
Non, les surdoués, ou quel que soit le mot que l'on pose, ne sont pas réductibles à des chiffres.

Mais à trop se raccrocher à une somme de caractéristiques qui visent à décrire ce mode de fonctionnement différent de gens qui ont aussi un haut quotient intellectuel, on oublie cette dernière dimension. Et cela donne des aberrations que l'on peut lire çà et là, dans des ouvrages de pseudo-spécialistes de la douance, au hasard : C. Petitcollin et R. Hazan (qui toutes deux, au hasard, ne sont pas psychologues), mais même ailleurs : le test n'est pas important, « la zébritude, ça se sent et puis c'est tout », et j'en passe et des meilleures… Pour reprendre un ouvrage, celui de C. Petitcollin, on en arrive à faire en sorte que 30 % de la population française peut se retrouver dedans…
Certaines caractéristiques des zèbres aussi sont plus communes aussi que le haut potentiel intellectuel… L'hypersensibilité, il y aurait un plus grand nombre de personnes qui seraient concernés, ou encore l'hypersensorialité… Bien sûr, il y a des caractéristiques aussi plus propre au fonctionnement des surdoués, comme ladite pensée en arborescence (encore qu'elle ne soit pas présente chez tous les surdoués et que cette absence n'empêche pas non plus le diagnostic de douance).
Alors, non, un chiffre, ça ne suffit pas non plus. Et non, surtout pas, on ne se réduit pas à un chiffre. Surtout pas.

On peut reprocher aussi à ce terme de « surdoué » qui, en soi, est ancien, le fait de désigner que le reste de la population serait « sous-doué ». Ça, c'est une interprétation. Ce terme désigne un plus, pas le fait que les autres auraient forcément moins. Et si on veut parler de moins, il y a déjà une frange de la population à qui l'on attribue une « déficience intellectuelle ».

Ce terme de « zèbre », je l'ai trouvé intéressant il y a quelques années, plus maintenant…
Et d'autant que j'avoue que la personne qui l'a créé me pose bien des problèmes… Surtout quand je vois l'évolution de ses centres et de ce qu'elle propose…

Bref, bref, bref… ce n'est pas si simple que cela mine de rien…
De toute façon, il n'empêche que chacun a à se sentir libre d'utiliser le terme qui lui paraîtra lui parler le mieux, tant qu'il sait ce que ce terme recouvre, ses imperfections, les critiques diverses et variées que l'on peut y rattacher et qu'il ne se trompe pas.

Floriza
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 11
Date d'inscription : 14/05/2016
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation

Message par Professeur Megamiaou le Ven 20 Mai 2016 - 22:50

Tu sais, pour te parler franchement, je me fiche du terme comme de la classification. J'ai rencontré pas mal de gens testés positifs, même s'il y a certains traits homogènes, cela recouvre des réalités différentes pour des raisons que je ne tiens pas trop à étaler sur le forum. De plus aucun test n'est fiable à 100%, même si le WAIS est quand même bien foutu. Ce n'est pas forcément de la faute du praticien ou du test, mais en biologie aucun test n'est fiable à 100%, alors les sciences humaines se vanteraient d'avoir 100% de fiabilité ? Cela me fait doucement rigoler.
Le problème avec la zèbritude ou la douance ou ce que tu veux, c'est le référentiel.
Comment avoir un référentiel quand personne n'est foutu de définir la conscience, à part au niveau clinique, et encore...
Je te suis sur le manque de sérieux de certains 'spécialistes' (sic !) de la douance. Bah ! tu sais, cela montre le problème des sciences que l'on appelait un temps humaines et qui sont maintenant coursées par des sciences plus 'sciences dures', encore que les sciences dures ont déjà atteintes des limites ou il faut faire le grand écart entre l'hyper-spécialisation et le besoin de synthèse générale.
Qu'importe qu'on mange les oeufs par le petit ou le gros bout, il y aura partout des problèmes d'interprétations.
30 % de la population tu dis d'après Petitcolin et Hazan ? Je ne l'ai pas lu, mais je te crois. Mais affirmer un tel truc n'est il pas la recherche d'un effet marketing ?
Les travaux de Millgram étaient plus méchants : 66 % de bons petits singes obéissants, 34 % qui sont moins obéissants, et encore, sur les 34 % il y en a quelques uns qui a défaut d'avoir 'tué' le sujet l'ont bien cuisiné.
2 % de purs surdoués dans une population ? Je ne sais pas, mais cela me semble plausible. Les courbes en cloche de toutes façons sont biaisées. Cette manie d'appliquer Gauss à tous les étages n'aide pas y voir clair.
La pensée en arborescence ? Mais c'est comme ça qu'elle fonctionne, de base. Une Université de Californie a publié il y a deux mois la première photo en 3D des connexions neuronales dans le cerveau. Un magnifique arbre fractal ! La suite n'est qu'une suite de filtres de différents ordres qui fait que des gens ont l'impression de fonctionner plus d'une façon qu'une autre. A la base, c'est pareil, mais c'est comme une photo, tu appliques différents filtres et tu arrives à ne plus reconnaitre l'image originale.  et tout ne se passe pas que dans le cerveau. A une époque, j'ai bossé dans la génétique. Quand je racontais que toute l'information n'était pas que dans l'ADN du noyau, je passais pour un con (les autres qui le pensaient fermaient leur gueule). En 2016 on le sait, mais on le crie pas trop fort pour pas faire de peine à Monsanto, ça lui casserait sa baraque.
Un corps est un tout. Certes, on peut vivre avec un bras, une jambe en moins, mais cela joue quand même sur le psyché. La plupart des hormones sont produites hors du cerveau.  
Quand aux psychologues français, j'ai un avis mitigé sur la question. Cela a évolué, d'accord, mais quand j'entends ce que me racontent des étudiants sur ce qui leur est encore enseigné dans des facs, j'ai parfois envie de pleurer. Si l'informatique avait évolué aussi vite que la psychologie, on en serait encore à enseigner les engrenages dans les universités. J'accorde que faire bouger l'enseignement est dur, très dur. J'en ai su quelque chose il y a une quinzaine d'années.


Dernière édition par Professeur Megamiaou le Ven 20 Mai 2016 - 22:59, édité 1 fois

Professeur Megamiaou
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 420
Date d'inscription : 16/12/2014
Localisation : 12h00 du jour

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation

Message par Professeur Megamiaou le Ven 20 Mai 2016 - 22:56

Floriza a écrit:Oui, m'enfin, j'ai plus de 1000 pages à savoir par cœur...
J'ai passé un CAPES dans mon jeune temps aux amphés. J'ai fait impasse sur la lactation. Le sujet est tombé : la lactation chez les scarabés bleus du Honduras les soirs de pleine lune (ou un truc du genre) Cela a sonné le glas de ma vocation d'enseigner en lycée. Heureusement. Bravo ! Bravo ! Bravo !

Professeur Megamiaou
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 420
Date d'inscription : 16/12/2014
Localisation : 12h00 du jour

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation

Message par Floriza le Ven 20 Mai 2016 - 23:34

J'aime bien quand on (me) parle franchement. (Tant que c'est fait avec respect…)

Tout à fait, il n'y a pas de test fiable à 100 %, que ce soit en psychologie, en médecine, ou ailleurs. Et je ne crois pas que les sciences humaines se vanteraient d'avoir 100 % de sensibilité et de spécificité. Encore moins en sciences humaines. (Et quand on lit autour de la construction des tests, etc., ça fait réfléchir sur les outils utilisés en psychométrie.)
(Et encore, ce n'est pas simple… Les résultats d'une passation, inscrite dans un contexte donné, dans une rencontre entre deux sujets donnés, rencontre toujours singulière, sont toujours à interpréter…)

Les 2 % de surdoués ne recouvrent qu'une définition statistique, grossièrement. Que ce soit en médecine ou en psychologie, est considéré comme anormal tout ce qui excède ± 2DS. C'est le cas de ce que l'on définit comme surdoué au plan statistique. C'est un critère de définition possible. Je ne dis pas qu'il est suffisant. C'est un critère. Pas le seul.

Intelligence et conscience, ce sont deux choses différentes… (Je ne suis pas sûre en fait de savoir ce que la notion de conscience fait là.)

Je crois pas que Petitcollin (je n'ai pas lu son torchon en entier, il ne faut pas rêver) parle de 30 % mais les caractéristiques qu'elle décrit sont si peu sensibles et spécifiques que… bref… on peut s'y retrouver pour beaucoup.

Quant à l'enseignement en fac de psychologie… cela dépend certainement du côté où on se place. Je ne suis pas sûre que je suis forcément d'accord avec toi, mais c'est une question de point de vue, sans doute… (Je passerai outre certaines conneries monstrueuses que l'on peut entendre, et ça, indépendamment de l'orientation théorique / de la discipline.)

Floriza
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 11
Date d'inscription : 14/05/2016
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation

Message par utilisateurdebase le Sam 21 Mai 2016 - 7:58

j'avoue avoir du mal avec le nom et cette catégorie parce que, comme vous dîtes, c'est tellement facile d'émarger à tous les items qu'on a l'impression que tout le monde est surdoué au final. ça fait très école des fans. du coup, le concept perd énormément en pertinence. tout cela mériterait d'être affiné, précisé et avec des noms plus neutres pour éviter des confusions... enfin bon, c'est un avis quoi ^^ bonne journée Smile

utilisateurdebase
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 785
Date d'inscription : 30/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation

Message par Panoramix le Dim 22 Mai 2016 - 0:11

Bienvenue Floriza,

Pour ma part c'est justement parce que je peux y mettre ce que je veux que le terme zèbre m'a plu et me plaît encore, puis je ne me fais pas trop aux surdoué, précoce, HPI, THP et autres car il font penser que ce n'est qu'un don alors que pour moi ce fut et c'est encore largement autant une croix à porter. (Et d'ailleurs toi aussi tu écris que c'est le seul terme que tu as pu assumer te concernant.)

Pour moi ça veut dire bizarre, étrange, une peu hors norme et indomptable... mais c'est moins péjoratif que si on nous appelait les "bizarres" alors ça me convient. Smile Quand à être une bête de safari, moi non plus je ne me laisserait pas photographier Very Happy Mais de toutes façons à ce jours peu de non zèbres connaissent ce terme dans son sens "HPIesque" donc ils n'ont pas encore eu l'idée des safaris.

Panoramix
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 83
Date d'inscription : 31/01/2016
Age : 41
Localisation : 38, près de Grenoble

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation

Message par Alcane le Dim 22 Mai 2016 - 19:54

Bonjour, ça fait tout de même plaisir de voir une personne qui semble sereine mentalement arriver sur ce forum Smile.

En ce qui concerne le mot à employer, il n'a d'importance que pour celui qui le porte. Il faut bien être conscient que la plupart des gens n'en ont vraiment rien à foutre et continuerons d'utiliser génie ou surdoué tout simplement.

Le terme de zèbre ne sert qu'a ménager son porteur.

Alcane
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 69
Date d'inscription : 09/04/2016
Age : 34
Localisation : Angers

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 1:53


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum