Être intelligent : un avantage ?

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

Re: Être intelligent : un avantage ?

Message par QubiK le Jeu 18 Mai 2017 - 23:04

Salut Benoît (et Belena)

Tu as une nature d'optimiste, et c'est bien. À ce niveau je suis comme toi. Je n'arrive pas aux aphorismes de Nietzsche (par pudeur idéologique) mais j'y songe.
Enfin, j'ai toujours la faculté de trouver le recul pour relativiser, et je pense que c'est une force, c'est ce qu'on appelle "l'instinct de survie", il faut comme tu le dis bien "regarder les choses correctement" et surtout ne jamais oublier la "gratitude". Parce que la vie n'est qu'une suite de surprises, et ces confrontations sont sans fin.

Je viens de sortir d'une d'entre elles que je relate dans mon autre post "un zèbre à pois" (je viens d'y écrire et je ne vais pas me répéter ici).
Mais bon, voilà, ça ne se termine jamais, et à chaque fois, quelques détails nous rends différents, comme si l'existence n'était qu'une gymnastique pour rester en vie et accroitre sa conscience.

Ce qui vient de m'arriver m'a justement replongé dans ces réflexions profondes. C'était le bon moment, car je suis prêt à en tirer des enseignement nouveaux : ma batterie se recharge, et par les deux pôles, sinon il n'y a pas de courant qui passe, et ça a été un sacré choc électrisant !

;-)
avatar
QubiK
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 189
Date d'inscription : 15/05/2016
Localisation : Fondu dans le réseau

Revenir en haut Aller en bas

Re: Être intelligent : un avantage ?

Message par Belena le Ven 19 Mai 2017 - 8:49

Merci je vais lire l'autre post !
En tout cas tout a fini pour se démêler non ?
avatar
Belena
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 698
Date d'inscription : 30/05/2016
Age : 44
Localisation : Brest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Être intelligent : un avantage ?

Message par QubiK le Lun 13 Nov 2017 - 12:43

Bon, je fais remonter ce post parce que je n'ai envie et je me sens beaucoup mieux.
Donc je tiens à vous le dire et à vous remercier pour vos interventions, le vôtres et celles dans d'autres forums, que je lis toujours avec passion, et qui me permettent d'écrire et de comprendre plus finement mon fonctionnement.

Écrire est une thérapie qui m'est très bénéfique. Elle m'aide à reconquérir ma dignité, celle qu'on a essayé de m'ôter tout petit mais qui ne s'est jamais tarie, et a continuée silencieuse à me sortir de l'oubli.

Je me sens beaucoup plus lucide, plus fort, et en ce moment avec une énergie tellement débordante que j'ai la sensation de virevolter, même si je suis encore convalescent, et même si cette mue me fait encore souffrir beaucoup. Mais je ne crois pas qu'une chenille souffre moins pour se transformer en papillon. Elle doit souffrir autant qu'une mère qui accouche, ou qu'un bébé qui nait en hurlant toute sa rage de vivre.

Je sais que c'est très banal ce que je dis, et que c'est une évidence pour beaucoup d'entre vous. Mais moi je suis tordu, j'ai été tordu, tant que ces ces concepts ordinaires me sont parfois inaccessibles. Disons que j'ai eu telle une surdose de violences que j'en ai souvent perdu la boussole. Donc je suis content de l'avancement de ma mue, de mes découvertes "banales", et surtout de retrouver mes repères.

Finalement je ne sui pas si con, ni devenu fou. Bigre !   Basketball
avatar
QubiK
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 189
Date d'inscription : 15/05/2016
Localisation : Fondu dans le réseau

Revenir en haut Aller en bas

Re: Être intelligent : un avantage ?

Message par davidabricot le Jeu 16 Nov 2017 - 22:30

Au fond l'intelligence, c'est juste les composantes humaines dans leurs versions les plus extrêmes, avec ce que cela implique.

Ça me fait penser aux jeux vidéos de voiture. Il y avait toujours la voiture hyper maniable mais peu rapide, la très rapide mais peu maniable, et l'homogène, moyenne partout mais bien souvent adaptée. La maniable et la rapide n'étant des bons choix que sur quelques circuits particuliers.

On est un peu pareil, on voit nos traits surdimensionnés. Alors je dirais que c'est un avantage qui s'accompagne de son indissociable inconvénient. Lorsque j'observe les étoiles ou voit un coucher de soleil, je sais qu'émotionnellement je le vis de manière bien plus intense et extraordinaire qu'un non zèbre. Alors qu'une vexation banale me sera insurmontable.
Mais au final, artiste dans l'âme que je suis, je vis mon intelligence comme un avantage, ne serait-ce que pour la poésie et la sensibilité auxquelles je suis sujet. Et tant pis si c'est au pris de dur moments! Ce n'est pas donné à tout le monde de vivre sa vie tel une tragédie grecque...
avatar
davidabricot
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2308
Date d'inscription : 01/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Être intelligent : un avantage ?

Message par Belena le Ven 17 Nov 2017 - 13:13

Salut!
Je suis contente pour toi, et vraiment j'aimerais te connaître en prendre un café… Un jour… J'espère…
Tu as un grand talent comme écrivain… en plus…
à bien tôt
avatar
Belena
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 698
Date d'inscription : 30/05/2016
Age : 44
Localisation : Brest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Être intelligent : un avantage ?

Message par QubiK le Dim 19 Nov 2017 - 3:19

davidabricot a écrit:Au fond l'intelligence, c'est juste les composantes humaines dans leurs versions les plus extrêmes, avec ce que cela implique.

Ça me fait penser aux jeux vidéos de voiture. Il y avait toujours la voiture hyper maniable mais peu rapide, la très rapide mais peu maniable, et l'homogène, moyenne partout mais bien souvent adaptée. La maniable et la rapide n'étant des bons choix que sur quelques circuits particuliers.

On est un peu pareil, on voit nos traits surdimensionnés. Alors je dirais que c'est un avantage qui s'accompagne de son indissociable inconvénient. Lorsque j'observe les étoiles ou voit un coucher de soleil, je sais qu'émotionnellement je le vis de manière bien plus intense et extraordinaire qu'un non zèbre. Alors qu'une vexation banale me sera insurmontable.
Mais au final, artiste dans l'âme que je suis, je vis mon intelligence comme un avantage, ne serait-ce que pour la poésie et la sensibilité auxquelles je suis sujet. Et tant pis si c'est au pris de dur moments! Ce n'est pas donné à tout le monde de vivre sa vie tel une tragédie grecque...

Vraiment très joli et poétique ce que tu écris David !

Ça me touche, parce que j'ai exactement les mêmes sentiments que toi quant à ma zebritude. Et je ne sais pas si j'aurais si joliment pu les formuler, malgré mon énergie débordante, mais qui l'est tellement que j'ai parfois du mal à me concentrer sur mes propres rayures, alors que les nôtres semblent se superposer.

Il y a une semaine j'avais écrit cette phrase sur mes obsessions d'adaptation et de défense, et ce qui en découle...
[…] à force d’endosser des masques de circonstance je finis par m'égarer. Et je me pose des questions sur ma vrai nature, car ma carapace est devenue tellement épaisse qu'elle écrase de tout son poids ma conscience. Et je perds alors ma face au milieux des ces mille déguisements qui me donnent l'illusion d'exister parmi les autres, alors que je suis toujours ailleurs, seul, sur ma petite planète fortifiée.
... ce qui me plonge souvent dans un paradoxe difficile, car tout en étant sincère, ces travestissement me donnent l’impression de mentir aux autres, tout en me mentant.

Mais il y a trois jours je suis finalement sorti de cette impasse, parce que j'ai intimement compris que tous ces masques sont une représentation de moi mème, et que dans ce petit théâtre de survie je suis l'acteur principal, et non pas un personnage.
Je suis un zèbre, ou encore mieux, un caméléon qui change de couleur selon le terrain, ou le regard que l'on pose sur moi. Mais ma peau polychrome ne trahi jamais mon âme ni ma sincérité. Donc, finalement, derrière mes mille couleurs j'ai retrouvé mon intégrité, et c'est un immense soulagement ! (je ne suis pas multi-schizo ni multi-menteur quoi).
C'est une évidence tellement frappante que je me dis que je suis vraiment con de ne pas y avoir pensé avant. Mais bon, je ne vais pas non plus me torturer sur cette pensée, je ne suis pas si masochiste.

Restent d'autres écueils, comme celui de l'inceste, qui est tellement paradoxal que j'ai du mal à le caser. Et c'est douloureux, parce que je me rends compte aujourd'hui que si je suis parfaitement capable de vivre dans le désordre, j'ai aussi un farouche besoin de logique, et l'inceste, par définition, est illogique. Donc j'esquisse d'autres stratégies, qui ne passent pas par l'oubli ou le déni (hélas désormais impossibles). J'essaye de trouver un petit coin tranquille dans mon cerveau pour le ranger, sans qu'il puisse rebondir de tout part. Je n'ai pas encore trouvé cet endroit tranquille, mais je suis sur que ça viendra.

Et en tous cas en ce moment je suis bien ! Parce que je ne cesse pas de résoudre des paradoxes, et cela me rends heureux, épuisé mais heureux.

Merci pour ton témoignage !
avatar
QubiK
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 189
Date d'inscription : 15/05/2016
Localisation : Fondu dans le réseau

Revenir en haut Aller en bas

Re: Être intelligent : un avantage ?

Message par QubiK le Dim 19 Nov 2017 - 3:22

Belena a écrit:Salut!
Je suis contente pour toi, et vraiment j'aimerais te connaître en prendre un café… Un jour… J'espère…
Tu as un grand talent comme écrivain… en plus…
à bien tôt
Chère Belena, si tu passe par Paris n'hésite pas à m'envoyer un MP.
Je sais faire aussi du bon café italien !  Wink
avatar
QubiK
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 189
Date d'inscription : 15/05/2016
Localisation : Fondu dans le réseau

Revenir en haut Aller en bas

Re: Être intelligent : un avantage ?

Message par davidabricot le Dim 19 Nov 2017 - 22:46

Je te remercie QubiK Very Happy

L'assimilation de ma vie à une tragédie grecque (tout simplement héritée des textes étudiés en classe de latin, puis nourrit par l'opéra qui est un peu sur le même ton) m'a permis de "recycler" les choses mal vécues en une émotion qui me fasse plaisir. Cela m'a toujours fait du bien de voir mes malheurs sous une forme lyrique plutôt que brute.

Alors, il est bien évident que ce n'est ni simple, ni applicable à toutes les situations. Mais j'ai nourrit quelques moments difficiles de ma vie par ce système et j'y ai gagné en confort et paix. Et cela m'a permis de mieux vivre. C'est sans doute cela la poésie, prendre les choses par n'importe quel sens et les voir avec lyrisme, mélancolie, quiétude, beauté, émerveillement...

Je suis content d'apprendre que tu vis une phase positive. Pour laquelle je ne peux que te souhaiter qu'elle soit longue et intense!
avatar
davidabricot
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2308
Date d'inscription : 01/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Être intelligent : un avantage ?

Message par Anthéa le Dim 15 Avr 2018 - 16:40

Salut,
Pour ma part, être plus intelligent que la moyenne ne m'a pas encore été avantageux sauf pour m'amuser à résoudre des énigmes. C'est pour l'instant un désavantage, j'ai l'impression de comprendre des choses que je devrais pas voir ni non plus comprendre, c'est comme voir une facette que les gens de mon age ne vois pas (ni même certain adulte). C'est pareil pour l'hypersensibilité je cherche tous les sens que peuvent avoir un phrase ou même un geste, une réaction...

Et pour ce qui est de l’amnésie sélective, il me manque deux ans de ce que j'ai pu entamer de ma vie, je n'ai toujours pas trouvé pourquoi, je n'en ai pas non plus parlé de peur que mon entourage soient au courant de ce qui aurait pu déclencher ce phénomène et qu'ils me mènent sur de fausses pistes...
Peut être que comparés à des personnes de votre vécus, ce que je dit peut paraître enfantin mais j'avais besoin d'en parler.

J’espère que depuis tous ce que j'ai lu, vous allez tous mieux.
avatar
Anthéa
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 3
Date d'inscription : 13/04/2018
Age : 15

Revenir en haut Aller en bas

Re: Être intelligent : un avantage ?

Message par QubiK le Lun 23 Avr 2018 - 0:40

Anthéa a écrit:Salut,
Pour ma part, être plus intelligent que la moyenne ne m'a pas encore été avantageux sauf pour m'amuser à résoudre des énigmes. C'est pour l'instant un désavantage, j'ai l'impression de comprendre des choses que je devrais pas voir ni non plus comprendre, c'est comme voir une facette que les gens de mon age ne vois pas (ni même certain adulte). C'est pareil pour l'hypersensibilité je cherche tous les sens que peuvent avoir un phrase ou même un geste, une réaction...

Et pour ce qui est de l’amnésie sélective, il me manque deux ans de ce que j'ai pu entamer de ma vie, je n'ai toujours pas trouvé pourquoi, je n'en ai pas non plus parlé de peur que mon entourage soient au courant de ce qui aurait pu déclencher ce phénomène et qu'ils me mènent sur de fausses pistes...
Peut être que comparés à des personnes de votre vécus, ce que je dit peut paraître enfantin mais j'avais besoin d'en parler.

J’espère que depuis tous ce que j'ai lu, vous allez tous mieux.

Salut Anthéa,

Tout est relatif, et vu ton age effectivement, deux années d'amnésie ne sont pas rien, si ce n'est que pour les interrogations qui suscitent.
Après, il ne faut pas imaginer le pire. La vie est pleine de mystères, et les plus sensibles en pâtissent tellement que parfois se roulent dans le déni, là ou la pleine conscience serait beaucoup plus logique et digne (et j'en sais quelque chose).
Et tu fais forcément partie des ces sensibles là, ceux qui se torturent. Sinon tu n'interviendrais pas sur ce forum (et encore moins sur mon post). Mais il faut que tu sache que le déni peut aussi dissimuler du bonheur, celui qu'on n'aimerait ni voir ni comprendre, parce que si l'oubli est sélectif, il est tout aussi maladroit, surtout quand on est jeune... Pour te dire que j'espère franchement qu'il n'y ait que des bonnes choses à découvrir dans tes deux ans de mystères ;-).
avatar
QubiK
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 189
Date d'inscription : 15/05/2016
Localisation : Fondu dans le réseau

Revenir en haut Aller en bas

Re: Être intelligent : un avantage ?

Message par Anthéa le Lun 23 Avr 2018 - 13:19

Il ne me reste plus qu'a le decouvrir Smile
avatar
Anthéa
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 3
Date d'inscription : 13/04/2018
Age : 15

Revenir en haut Aller en bas

Re: Être intelligent : un avantage ?

Message par Syphe le Lun 18 Juin 2018 - 4:42

Je viens d'écrire ailleurs que la lecture de ce fil m'avait fait beaucoup pleurer, mais je tenais ici à vous remercier chaleureusement pour la grande richesse de vos témoignages, de vos histoires de vies et de vos cheminements intérieurs...
avatar
Syphe
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 4
Date d'inscription : 20/11/2016
Localisation : Au sous sol

Revenir en haut Aller en bas

Re: Être intelligent : un avantage ?

Message par jolindien le Lun 18 Juin 2018 - 8:27

Voilà cet autre en face
face à face
masqués
chacun regardant
à l'intérieur de l'autre
essayant de trouver
les clés dé liantes d'un coeur
de son âme vibrante
à son corps enchainé.

Alors nous plongeons
dans l'abîme
là dans l'être
souvent cet autre s'enfuit
ne pouvant donner à voir
ne pouvant accepter de dévoiler
sa vrai nature
celle de l'âme

Creer un lien
devenir cet autre
unir les parties
à l'extérieur, à l'intérieur
avec l'autre, pour soi
pour un nous enfin.

Souffrance tu m'es utile
aujourd'hui je te sais
non suffisante
bien que nécessaire
l'histoire d'un temps
accroché à l'espace
mémoires oubliées
à l'instant sensible,
nature intemporelle
d'un être sans limites


Ce qui est et ce qui n'est pas
Que suis-je, ou suis-je
Un tout comme un rien
Partout bien que nulle part
A la conscience réunissant les fragment
d'un coeur liant alors les morceaux
A l'amour englobant ce tout
Et enfin au monde
ou notre lumière s'ébroue
dans le grand dessein
de l'âme



jolindien
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1275
Date d'inscription : 05/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Être intelligent : un avantage ?

Message par QubiK le Lun 18 Juin 2018 - 13:56

Merci de me dédier ce très beau poème.

Quand je suis arrivé aux derniers strophes j'en ai pleuré tellement elles collent à ce que je ressens...

jolindien a écrit:Ce qui est et ce qui n'est pas
Que suis-je, ou suis-je
Un tout comme un rien
Partout bien que nulle part
A la conscience réunissant les fragment
d'un coeur liant alors les morceaux
A l'amour englobant ce tout
Et enfin au monde
ou notre lumière s'ébroue
dans le grand dessein
de l'âme

Merci cyclops
avatar
QubiK
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 189
Date d'inscription : 15/05/2016
Localisation : Fondu dans le réseau

Revenir en haut Aller en bas

Re: Être intelligent : un avantage ?

Message par Princeton le Lun 18 Juin 2018 - 21:06

QubiK a écrit:Restent d'autres écueils, comme celui de l'inceste, qui est tellement paradoxal que j'ai du mal à le caser. Et c'est douloureux, parce que je me rends compte aujourd'hui que si je suis parfaitement capable de vivre dans le désordre, j'ai aussi un farouche besoin de logique, et l'inceste, par définition, est illogique. Donc j'esquisse d'autres stratégies, qui ne passent pas par l'oubli ou le déni (hélas désormais impossibles). J'essaye de trouver un petit coin tranquille dans mon cerveau pour le ranger, sans qu'il puisse rebondir de tout part. Je n'ai pas encore trouvé cet endroit tranquille, mais je suis sur que ça viendra.

Et en tous cas en ce moment je suis bien ! Parce que je ne cesse pas de résoudre des paradoxes, et cela me rends heureux, épuisé mais heureux.

Ciao QubiK, je ne fréquente plus autant le forum qu'auparavant mais j'ai cliqué sur quelques sujets dont le tien, et je t'ai reconnu, à ton écriture, à ta pensée, à ton histoire... Tu me reconnaîtras aussi peut-être, je suis italianophone/phile et membre de Mensa. :-) En tout cas je te laisse un message car je suis en arrêt maladie depuis près d'un mois, et j'en profite pour replonger dans la psychologie, dans ma psychologie... Or, depuis avant hier je relis deux oeuvres de Paul-Claude Racamier, Le Génie des origines et L'inceste et l'incestuel.

Ce qu'il écrit me parle énormément, ayant grandi dans un climat fortement incestuel, et je crois que dans ton cas cela te parlera aussi. Il évoque les effets de l'inceste et de l'incestuel (qui est en fait un climat qui équivaut à ou du moins se rapproche de l'inceste), des pervers narcissiques, des noeuds pervers, etc. Je te recommande vivement la lecture de cet auteur, je peux te prêter les deux livres que j'ai de lui si tu veux. Evidemment, je suis à ta disposition pour en discuter et te présenter ses oeuvres. Je dirais juste à ce stade en réaction au passage cité plus haut, que l'inceste aussi a une logique et des rouages. Un moment tu parles de paradoxe, c'est très juste et cela me semble un effet abordé par Racamier : l'inceste induit une profonde paradoxalité, ou double-contrainte, une sorte de monstre pour l'esprit.

Je te laisse avec un extrait d'un poème de Baudelaire :

Ton vice vénérable étalé dans la soie,
Et ta vertu risible, au regard malheureux,
Douce, s’extasiant au luxe qu’il déploie… Tes principes sauvés et tes lois conspuées,
Tes monuments hautains où s’accrochent les brumes.
Tes dômes de métal qu’enflamme le soleil,
Tes reines de théâtre aux voix enchanteresses,
Tes tocsins, tes canons, orchestre assourdissant,
Tes magiques pavés dressés en forteresses, Tes petits orateurs, aux enflures baroques,
Prêchant l’amour, et puis tes égouts pleins de sang,
S’engouffrant dans l’Enfer comme des Orénoques,
Tes anges, tes bouffons neufs aux vieilles défroques
Anges revêtus d’or, de pourpre et d’hyacinthe,
Ô vous, soyez témoins que j’ai fait mon devoir
Comme un parfait chimiste et comme une âme sainte.
Car j’ai de chaque chose extrait la quintessence,
Tu m’as donné ta boue et j’en ai fait de l’or.

Bonne soirée,

P.
avatar
Princeton
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1351
Date d'inscription : 09/03/2014
Age : 29
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Être intelligent : un avantage ?

Message par QubiK le Lun 18 Juin 2018 - 23:28

Quelle surprise et quel plaisir de te retrouver ici.
Et comment je pourrais ne pas te reconnaitre ! Je ne côtoie pas mille italophiles du Mensa qui pourraient me reconnaître en lisant mes confessions.

Je suis content de te retrouver, j'étais resté sur ton voyage et je n'ai plus donné de nouvelles, car parfois quand je plonge dans mes paradoxes, j'ai besoin de me couper temporairement des contacts extérieurs. Donc ne m'en veux pas.
J'avais oublié ce passage que j'avais écrit sur les paradoxes, que je trouvais juste, et qui représente bien la phase que je suis en train de traverser, et ce besoin du faire du "rangement" qui ne trouve pas encore son accomplissement rationnel.

J'espère (et j'imagine) que ton arrêt maladie ne soit que sabbatique... Et je serais bien heureux de discuter avec toi des écrits de Paul-Claude Racamier que tu me fais découvrir.

Je vais t'envoyer un petit MP, car j'organise une petite soirée de belles têtes pensantes vendredi (enfin, sui l'on exclue la mienne qui sera très occupée par les paradoxes de la cuisine) ;-)

A+ et merci,
P.
avatar
QubiK
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 189
Date d'inscription : 15/05/2016
Localisation : Fondu dans le réseau

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum