Adopter des codes qui ne nous conviennent pas : un zèbre peut-il porter des oeillères ?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Adopter des codes qui ne nous conviennent pas : un zèbre peut-il porter des oeillères ?

Message par Simao le Ven 29 Avr 2011 - 13:31

Concernant SDF et schizophrénie je dirais que c'est plutôt la maladie qui les envoit à la rue, vu que leur prise en charge par le système psychiatrique est de plus en lus défaillant. Après je ne suis pas spécialiste de la question mais je dirais que c'est le cas.


Sinon je dirais qu'il est effectivement dangereux d'essayer d'être comme les autres. Parcqu'on perd son identité. Mon adolescence ressemble assez à ça. Mais une fois que je me suis retrouvé seul, je ne savais plus qui j'étais. Et il a fallu plusieurs années pour le retrouver, des années excessivement douloureuses, même si je pense avoir passé le cap. En fait j'ai du analyser mon histoire et revenir à l'enfance.

Vivre totalement seul peut représenter aussi un certain danger. En particulier quand on est jeune et qu'on a un fort besoin d'expérimenter des choses avec ses congénères, pour se dire qu'on l'a fait. Disons que les précoces le sont intellectuellement mais ils ont les mêmes besoins affectifs que les gens de leur âge. La contradiction est là. On est peut-être en avance intellectuellement, mais affectivement c'est autre chose.

Moi je serai plutôt partisan d'un juste milieu. Se faire une place certes pour remplir les besoins affectifs, mais qui réponde à des besoins essentiels : un certain recul, une certaine solitude. Selon moi on ne peut se passer des humains mais en même temps on ne peut pas être comme eux donc il faut s'adapter en conséquence. [Edit] J'entends par là avoir comme profession l'art, l'écriture, l'artisanat, tout ce qui permet de passer beaucoup de temps seul.

Bien sûr cela sous-entend d'avoir une conscience précoce de ce qu'il faut faire puisqu'il faut adapter son parcours à cela. Moi par exemple je n'y suis pas du tout.

Pratiquement j'ai comme choix immédiat ou une maxi-adaptation ou une solitude extrême. Mais c'est parcque je prends conscience de mes besoins depuis quelques mois tout au plus. Maintenant j'essaye de les prendre en compte, même si ça va me demander une nouvelle adaptation. Mais soit.

Simao
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 203
Date d'inscription : 09/01/2011
Age : 32
Localisation : Near of Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Adopter des codes qui ne nous conviennent pas : un zèbre peut-il porter des oeillères ?

Message par Rootless le Ven 29 Avr 2011 - 17:30

Evanescence a écrit: Lorsqu'on vous fait des compliments, les arrière-pensées ne sont pas loin et dissimulent alors juste une tentative de cerner une personnalité au lieu d'encouragement. Voilà qui est réellement oppressant.

Non, je crois que tu interprêtes mal.Tout n'est pas hypocrite, il ne faut pas voir une stratégie derrière chaque geste, et dans l'hypocrisie il y a un côté humain. Faire une critique brusque à quelqu'un ça lui fait pas du bien, même si c'est vrai. Tant qu'il n'y a pas un risque de se faire manipuler en croyant un compliment il faut le prendre comme il est (Il manquerait plus qu'on questionne systématiquement les compliments, c'est déjà assez rare comme ça...).

Evanescence a écrit: Que dois-je penser si, même parmi les zèbres, de telles conventions perdurent, au mépris de la franchise et de la loyauté que l'on se doit à soi-même et aux autres?

La franchise provoque souvent une réaction agressive chez les gens trop dépendants d'un idéal.Si tu bouscules ça même en ayant la bonne intention de les faire avancer tu peux être l'objet de leur agressivité. J'ai une longue expérience pour ça, j'ai été assez rejeté la plupart de ma vie. En fait ne pas toujours dire ce qu'on pense c'est un mécanisme de défense conscient contre les mécanismes de défense inconscients des autres. Il faut pas chercher de coupable en pensant que les gens veulent se faire mal sournoisement.Ça s'appelle les habiletés sociales.

Tu as l'air très fragilisée et l'espoir que tu places dans les gens rend ta réaction est très émotionnelle et t'empêche de bien discerner. Je pense que se sentir entouré, aimé pour ce qu'on est, et pouvoir être soi-même est légitime, mais on ne peut pas faire ce qu'on veut ou dire ce qu'on pense tout le temps. C'est sincère de dire à une amie qu'elle a grossi si elle a grossi mais ce n'est pas psychologiquement éthique si ça blesse.Dans ce cas mentir ne fait pas de nous des pervers , au contraire, on le fait pour son bien.

Que tout le monde ne dise pas tout le temps la vérité ça ne veut pas dire que tout le monde ment tout le temps.Au contraire le "jeu" dont on parle ça sert à ceux qui sont comme nous de se protéger du jugement et des mauvaises réactions des autres qui, elles, font du mal (même si c'est parfois involontaire).Tu confonds peut-être le fait de faire un peu de théatre avec un truc genre "le diner de cons" qui effectivement est mesquin, sournois et cruel, et c'est peut-être ce qui explique ta réaction.

Je pense que peu de choses font plus de mal psychiquement que le rejet des autres.Je pense qu'il y a un temps et une mesure pour tout.La question être ou ne pas être soi-même n'a pas de réponse claire.Ça dépend pour moi de l'impact que ça va avoir sur les autres et comment ils te le rendront.Donc c'est ni oui ni non, ni tout le temps ni jamais, il faut savoir être bien contextualisé.

Rootless
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 362
Date d'inscription : 21/06/2010
Localisation : Sud-est de l'Espagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Adopter des codes qui ne nous conviennent pas : un zèbre peut-il porter des oeillères ?

Message par Rootless le Ven 29 Avr 2011 - 18:14

Et sinon pour traiter un autre point je voudrais dire que oui je connais les Samouraïs (pas personnellement Very Happy, j'ai lu le Hagakure ), oui il y a de la sagesse chez les Samouraïs, et le titre du livre que tu as lu parle de la "sagesse des Samouraïs", pas de tout l'esprit Samouraï.

L'Hagakure c'est le contraire de ce que tu décris.

On peut trouver du bon et du mauvais dans tout si on creuse mais il ne faut pas l'étendre à tout le concept sinon on n'est plus objectif.




Rootless
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 362
Date d'inscription : 21/06/2010
Localisation : Sud-est de l'Espagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Adopter des codes qui ne nous conviennent pas : un zèbre peut-il porter des oeillères ?

Message par lectrice le Ven 29 Avr 2011 - 20:27

Rootless a écrit:
La majorité des gens adopte automatiquement les codes sociaux, d'autres doivent le faire "manuellement".Et les seconds sont beaucoup plus proches de la lucidité que les premiers.

Les "hypocrites manuels" (où je m'inclus) me paraissent beaucoup moins fous et moins nuisibles que les "hypocrites automatiques".

La franchise provoque souvent une réaction agressive chez les gens trop dépendants d'un idéal.Si tu bouscules ça même en ayant la bonne intention de les faire avancer tu peux être l'objet de leur agressivité. J'ai une longue expérience pour ça, j'ai été assez rejeté la plupart de ma vie. En fait ne pas toujours dire ce qu'on pense c'est un mécanisme de défense conscient contre les mécanismes de défense inconscients des autres. Il faut pas chercher de coupable en pensant que les gens veulent se faire mal sournoisement.Ça s'appelle les habiletés sociales.


cheers j'adhère entièrement à tes idées!

lectrice
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 114
Date d'inscription : 17/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Adopter des codes qui ne nous conviennent pas : un zèbre peut-il porter des oeillères ?

Message par Invité le Ven 29 Avr 2011 - 21:18

des relations saines entre humains peuvent exister...
Des gens toxique ou des c*ns , il y en a partout.
(au passage on est toujours le c*n de quelqu'un, c'est bête, mais c'est comme ça^^)

être trahi par quelqu'un a qui on avait offert notre confiance, ca déchire le coeur. Mais ce n'est pas une raison pour généralisé: les gens bien ca existe.

le moins c'est qu'être "trahi" pour un zèbre est un drame immense,...
le plus c'est (qu'avec l'age peu être) on sent quand un truc cloche chez quelqu'un et là deux solutions soit
"il est humain après tout et je pardonne"
oubien
"cette personne est probablement toxique et il faut me protéger"
et pas la peine de vouloir faire vivre artificiellement la confiance, on sera forcement déçu.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Adopter des codes qui ne nous conviennent pas : un zèbre peut-il porter des oeillères ?

Message par Rootless le Ven 29 Avr 2011 - 23:10

lectrice a écrit:
Rootless a écrit:
La majorité des gens adopte automatiquement les codes sociaux, d'autres doivent le faire "manuellement".Et les seconds sont beaucoup plus proches de la lucidité que les premiers.

Les "hypocrites manuels" (où je m'inclus) me paraissent beaucoup moins fous et moins nuisibles que les "hypocrites automatiques".

La franchise provoque souvent une réaction agressive chez les gens trop dépendants d'un idéal.Si tu bouscules ça même en ayant la bonne intention de les faire avancer tu peux être l'objet de leur agressivité. J'ai une longue expérience pour ça, j'ai été assez rejeté la plupart de ma vie. En fait ne pas toujours dire ce qu'on pense c'est un mécanisme de défense conscient contre les mécanismes de défense inconscients des autres. Il faut pas chercher de coupable en pensant que les gens veulent se faire mal sournoisement.Ça s'appelle les habiletés sociales.


cheers j'adhère entièrement à tes idées!

Merci Wink

Rootless
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 362
Date d'inscription : 21/06/2010
Localisation : Sud-est de l'Espagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Adopter des codes qui ne nous conviennent pas : un zèbre peut-il porter des oeillères ?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 18:38


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum