Explode

Page 21 sur 21 Précédent  1 ... 12 ... 19, 20, 21

Aller en bas

Re: Explode

Message par Like a Frog le Mar 2 Oct 2018 - 18:48

De ce que l'on a tout perdu, nous, les désespérés, ils nous faut tout retrouver !



Et la couleur de l’automne
Et les arbres qui frissonnent
L’odeur de la brioche
La halte sous le porche
Le goût d’une fleur
L’image d’un rêveur
Et les hésitations, Et les migrations !
La chaleur du café, entendre marcher
Les mots, les gestes, saluer
Et chaque ciel de saison

Like a Frog
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1151
Date d'inscription : 24/05/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Explode

Message par izo le Mar 2 Oct 2018 - 21:12

le ciel de saison assaisonne et nous sonne
Les odeurs nous traversent et on réside
Sous la candeur et la fraîcheur
dans nos os et notre peau
à fleur de, en pot
dans l'attente de l'ondée
pour notre dure trempe
telle l'escarboucle
à rougir le sang mêlé
à la terre et au ciel
café en main
sur notre terrasse
les joues en feu
ö dévotion toi et moi
syncopés sous la lame
du soleil couchant
la bise comme lit
et la main pour oreiller
Nous voilà tissés
Moi sans fin
Toi affamé
Le temps s'estompe
La nuit passe
s'insinue dans nos corps
Nos palais fastueux
endoloris par les étreintes
sans fin sans faim.
avatar
izo
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2384
Date d'inscription : 20/04/2016
Localisation : Izolune

Revenir en haut Aller en bas

Re: Explode

Message par Like a Frog le Lun 8 Oct 2018 - 21:17

Derrière la vitre
Se joue mon reflet
Avec lui, quelques titres :
Un clocher, son sommet
Des tracés, des sentiers
Une rivière qui s'allonge
Une maison isolée
Des arbres, certains rongent
Le ciel bleuifié
Des clotures, de bois ou d'acier
Des champs, du pastel
Coton de brume
Quelques ailes,
Saison de rhume

Like a Frog
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1151
Date d'inscription : 24/05/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Explode

Message par izo le Lun 8 Oct 2018 - 22:19

Devant la vitre
mon reflet se perd
en pixels désorientés
aussi je m'en irai
un soir, par la haute mer
ouverte sur le mur
sis devant à me narguer
dans le méridien de sa ligne
J'irai boire à sa santé
la bouteille de Klein
J'irai peindre enfin
le vent qui s'arc-boute sur lui
Je passerai au travers
Eole me survolant
J’irai cueillir la beauté
au berceau de cette rencontre
furtive sur la table de dissection
entre une machine à coudre
et un parapluie
Enfin j'étincellerai.
avatar
izo
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2384
Date d'inscription : 20/04/2016
Localisation : Izolune

Revenir en haut Aller en bas

Re: Explode

Message par Like a Frog le Jeu 11 Oct 2018 - 19:55

Que je ne sais plus
La distance
Du ciel, de la mer
Les séparations
Des immenses
Ne reconnais plus
D'ether, la terre
L'horizon

Like a Frog
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1151
Date d'inscription : 24/05/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Explode

Message par Like a Frog le Jeu 11 Oct 2018 - 21:44

Ma dernière
Je suis arrivée sur
Une galère
Des galets en ceinture
Leurs frissons quand se retirent
Le vagues qui me dirent
Par où était cachée
La dernière corne de brume
Là derrière les écumes
Après que naviguant
Après les continents
Le dernier
Phare était perché
Sur la dernière
Quand traverse
Les terres de l'Armorique
L'océan intranquille
Ma dernière île
La dernière, avant l'Amérique

Like a Frog
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1151
Date d'inscription : 24/05/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Explode

Message par izo le Jeu 11 Oct 2018 - 21:59

Île disparate en agate ?
île ivre de pierres cernée ?
Et autour la calme ondée
Parfois mue de vents striés
Au centre le phare
Qui brûle comme un encensoir
Et nous en appui sur la margelle
D’un bateau chaloupé
Sur cette réalité faite de mer
De vents et de terres amarrées.
nous petits brûlots en quête d’îlots
Pour nos pieds plats
Si plats et endoloris
Sur les rondeurs de notre
Île géant qui se prend
Pour une comète
En furie lancée contre
Un centre invisible.

avatar
izo
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2384
Date d'inscription : 20/04/2016
Localisation : Izolune

Revenir en haut Aller en bas

Re: Explode

Message par Like a Frog le Ven 12 Oct 2018 - 2:24

Face aux éléments
Seule dans son isolement
Plus bas avant Ouessant
Seule, Plongée Atlantiquement
Une terre se dessinant
Des rues en coupes-vents
Des tracés étroitement
Les maisons s'attirants
D'un côté, les places d'embarquements
De l'autre effrontément
Le haut phare s'élevant
Rejoindre le ciel, surtout les goélands

Et puis, raconter secrètement
Les bruits de l’océan
D'où viennent les habitants
Les marches lentement
Le doux tempérament
Le fou aussi souvent
Les marées s'engouffrant
Sur les rivages, où avant
Quelques gens
Marchaient en se penchant
Passaient en ramassant
Entre des bateaux blancs
Bleus, jaunes, desséchants
Sur le sable, où avant
courant obstinément
Un chien, ses jappements
Des mouettes, leurs ricanements

Seule, plus loin après le temps
Une île, un endroit émergeant
Entre les quatre vents
Un lieu, et les intenséments

Like a Frog
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1151
Date d'inscription : 24/05/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Explode

Message par Stanze le Mer 17 Oct 2018 - 0:59

La grande contagion




Il y eu un temps, personne ne su très bien sur quel continent
Ni comment, est arrivé un virus altérant l’entendement
Chaque patrie accusa un voisin, du plus proche au plus loin
Chacune d’elle assurait c’est certain, que l’origine du malin
Ne pouvait provenir, c’est formel rien à dire
Que d’une terre où pourrait s’unir, l’impropre et le pire :
Le soufre, l’abîme, l’incendie
Un gouffre, berceau de cette maladie

Alors, comme aucun pays ne cherchait en son sein
Il se trouva très vite, que sans plus laisser de terrain
Ce terrible venin
Se propagea, épargnant seulement quelques uns
Du moins, c’est ce que l’on racontait,
Mais on racontait aussi que le ciel était laid

Le monde entier fut alors très vite contaminé
Même les grands esprits ne furent pas épargnés
Partout, partout l’ennemi rongeait
Partout le règne se divisait, partout à lui on succombait
On se mit à frôler les murs, à rajouter des serrures
Plus rien ne semblait sûr, a part sauf le cyanure
Promesse pour ceux qui tenant trop à eux
Préféraient ce nectar malheureux au délire vertigineux
Par lequel cette affection prenait nos raisons
Par lequel, le monde et les nations, pleins d’hallucinations
Voyait la nature déformante, parfois la gueule béante
Où tombait et d’où sortait, tant de choses délirantes

L’on confondait l’ami, l’ennemi
Le fils maudit
On prenait les fleurs au fusil
Le vil pour le subtil
On montrait où il n’y avait rien
Et là où il y avait, on ne devinait plus très bien
On voyait des couleurs, surtout le noir, le blanc
On prenait des trésors qu’on pillait chez l’amant
On applaudissait le sacrifice
Et pleurait une bâtisse
Les rires c’était pour dire
Mais jamais pour offrir
Les bombes, des confettis
Les caresses, des tortures
Des rondes à la tombée de la nuit
Prévues pour faire capture
Des potentiels porteurs
De ce virus malheur

On chassait le temps, plus un seul moment
On croyait l'enfant
Plus un seul d'ailleurs ne jouait encore
Les vieux déjà morts aux yeux des ardeurs
Les autres c'était entre
Le manque, le ventre
On courrait derrière
Et devant, hier
On levait nos verres
Souhaitant la victoire
Pour toutes les guerres
Toutes les illusoires
On buvait la terre et mangeait le ciel
Et comme l'on trouvait qu'il y manquait du sel
Et comme l'on trouvait que ça manquait de fraîcheur
On agrémentait de toutes sortes de leurres


Jamais l'on ne su, ni par où, ni comment
Ni sur quel continent
Commença l'éradication de cette étrangeté
Et le retour de la santé
Jamais non plus nous n’avons pu donner de nom
De cette malédiction, nous ignorons
Beaucoup pourtant l'ont étudier
Mais leurs lettres éparpillées
Par la somme des symptômes et des stigmates
Laisse ce travail sans date

Seulement un jour, j'ai croisé un docteur
Qui dans toute sa confiance
M'a fait la confidence
Que selon lui, c'était ... Non, c'est certainement une erreur

Stanze
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 100
Date d'inscription : 12/10/2018

Revenir en haut Aller en bas

Page 21 sur 21 Précédent  1 ... 12 ... 19, 20, 21

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum