Explode

Page 14 sur 20 Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15 ... 20  Suivant

Aller en bas

Re: Explode

Message par Invité le Lun 12 Mar 2018 - 16:32

Inoxiron d'Antique a écrit:Ah, j'ai reconnu Ankoù !
Explication de texte ?
héhé... Wink

J'ai voulu me la jouer un peu mystique Embarassed

Traduction approximative:


Farsadenn Nemetañ // La blague de l'Unique (ou l'Un)

Un netra o kousket a oa an Nemetañ // L'Unique était un rien en train de dormir
E-barzh e hune peurbadel e teue sonjoù war-wel // Dans son songe éternel apparaissaient des pensées
Tamm ha tamm ez ae war liesekaat e-barzh e-hini // Peu à peu il s'est [devenu multiple] en lui-même
An Nemetañ a c'halle gwelout an Nemetañ ! // L'Unique pouvait voir l'Unique !

En ur sontañ ar melezourioù e klaske gouzout piv on ? // En sondant/scrutant les miroirs, il se demandait qui je suis ?
Evit kavout ur respont e voe kendalc'het an touelloù-se... // Et pour trouver une réponse, cette illusion fut maintenue...

Petra a c'hallin bezañ ? // Que pourrai-je être ?

Un hollved ? Ur steredenn ? Ur blanedenn ? An avel ? Ur vleuñvenn ? // Un univers ? Une étoile ? Une planète ? Le vent ? Une fleur ?
Krouet e voe pep tra neuze ! // Alors tout fut créé !

Ar Re Gozh a zihune hon tadoù kozh kentañ // Les Anciens réveillaient nos premiers anciens pères
Siwazh e voe mammenn pep bec'h al liesegezh hag an disheñvelezh // Hélas, la multiplicité et la différence furent source de tous les conflits
Neuze e voe ar vrezelioù kentañ etre pep pobl // Alors furent les premières guerres entre chaque peuple

Setu perak e voe kaset ar Vran war ar bed // Voilà pourquoi le Corbeau fut envoyée sur Terre
A-dreuz he lagadenn e studie hon denelezh Lug Bras // A travers son oeil, le Grand Lug étudiait notre humanité
Hepdale ne oamp ket gouest da gompren an Nemetañ ken // Très vite, nous n'étions plus capables de comprendre l'Unique
Er vleuñv, en avel, er stergann... Netra oa ken hervezomp... // Dans les fleurs, dans le vent, dans la voûte étoilée... Selon nous, il n'y avait plus rien...

Er pelloù emañ o kanañ ar Vran war ur c'horf marv // Au loin, se trouve le Corbeau chantant sur un cadavre
Aet e vimp an holl gant an Ankoù en ur vezañ dall ? // Partirons-nous tous avec l'Ankoù en étant aveugles ?
O vevañ emaomp e huñvre bravañ an Nemetañ // Nous vivons dans le plus beau rêve de l'Unique
Farsadenn Nemetañ hepken a zo amañ hag eno ! // C'est seulement une farce de l'Unique qu'il y a ici et là-bas !

Dihunit 'ta ! // Réveillez-vous donc !



Vala vala ^^

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Explode

Message par izo le Lun 12 Mar 2018 - 16:38

Stung urt ery ébran
Brandi y blobliou vas
Tan armé nia fou
Aj era tivi blas ?

avatar
izo
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2320
Date d'inscription : 20/04/2016
Localisation : Izolune

Revenir en haut Aller en bas

Re: Explode

Message par Invité le Lun 12 Mar 2018 - 16:40

E que s'apelerio Quezac

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Explode

Message par izo le Lun 12 Mar 2018 - 16:51

Eau pure ! O pure
Épurée et crue
En ma gorge nue
Coulant comme un noeud
Coulant enroulé le long
De mon col nu
Eau pure appelée et bue
Jusqu’a La lie
Mon amie
Douce et volcanique
Fer et feu
Cendré et eau
Eh oh ! Oh hé
Ainsi va l’eau
Coulant dans mes veines
avatar
izo
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2320
Date d'inscription : 20/04/2016
Localisation : Izolune

Revenir en haut Aller en bas

Re: Explode

Message par Invité le Lun 12 Mar 2018 - 16:55

Like a Star @ heaven


Dernière édition par Hiémale le Mar 27 Mar 2018 - 11:42, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Explode

Message par Patate le Lun 12 Mar 2018 - 17:04

Pelée pelée pelée
Coupée, coupée, coupée,
Pressée
Oh purée !
Et après, elle est morte.
avatar
Patate
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2308
Date d'inscription : 20/01/2017
Localisation : Gaïa

Revenir en haut Aller en bas

Re: Explode

Message par Invité le Lun 12 Mar 2018 - 17:15


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Explode

Message par Invité le Lun 12 Mar 2018 - 17:28

Inoxiron d'Antique a écrit:
ahahah Laughing

follaat jentil a ra amañ ^_^
ça follaye gentiment ici ^_^


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Explode

Message par Abaris le Lun 12 Mar 2018 - 21:31

Aux temps de liberté le mot n’existait pas.
L’on vivait, simplement, et ni pistes ni lois
N’occupaient les vallées, ni de meilleur aloi
Ne dictait aux mauvais la valeur ou le pas.

Et même quand la nuit paraissaient à l’orée
De la forêt les loups venus pour dévorer
Les brebis à la joue, nul n’y trouvait de vice:
Le mot n’existait pas, ni même l’injustice.

Si baigner de leur sang ces crocs blancs faisait peur
A ces trop lentes proies fuyant leurs prédateurs,
La terreur n’était pas ce qu’ils en savouraient.

Nulle horreur ne peignait plus qu’une herbe un repas,
Nul honneur ne régnait; ces mots n’existaient pas.
– Pour survivre, on craignait. Pour vivre, on dévorait. –

-

Qu’ils sont loin! ces temps morts
Sans regrets ni remords!
Nul besoin nulle envie
Sinon l’une de vie!

Comme elle est un mensonge!
La liberté qu’on vante
D’une voix qui nous ronge
En l’enclos qu’on arpente!

Et vouloir raisonner!
Pire! S’empoisonner
De quelconque artifice
Pourvu qu’il divertisse!

Être heureux d’ignorer!
   Pire! Rire! Et moqueur
Glousser, comme un goret
Glousser! de tout son cœur!

Sous les cieux culminer
Du sommet de son île,
Soucieux de dominer
Son si précieux nombril!

O comme je m’enfonce!
Plus j’en sais plus je meurs!
Bientôt tout se dénonce
Et s’annihile en chœur!

-

– Non! Car encore il prétend!
L’esprit que rien n’attend
Et qui n’attend plus rien!
Qu’est-ce encor qui le tient?

–  Son corps. Son corps de loup
Veut vivre.

– D’accord. L’esprit jaloux
Veut suivre.

Abaris
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 414
Date d'inscription : 22/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Explode

Message par Invité le Lun 12 Mar 2018 - 23:32

J'avais bien des années qui m'avaient été avalées
Des allés-retours d'ici à ce même rocher
D'ici jusqu'aux rives, ont passaient par les âmes enfeuillées
Des esprits de grandes forces qui n'avaient nul besoin de se cacher
Et qui savaient, surtout la nuit tombée, faire peur au monde
Tout aux aguets à la moindre brindille qui gronde !

Nous étions, à ce point là, j'ai inventé : une communauté
C'était venu un jour où le brûlant s'était caché
J'avais levé les yeux surpris, tout étonné
J'avais senti mes mains trembler, se refermer
Et mon corps fort, d'être obligé
S'en était soudain révolté, se retourner
Et quoi que d'avantage que tout ces instants
Où je frissonnant, connaissant
Ce jour-nuit fut pourtant comme celui qui eu le seul
Su maintenant que tout s'envole
Que je revienne me traîner, lassé
Le même chemin, ce même rocher
Le même demain, l'éternité ?

Voilà un effet ! Contre ma peau vient taper
Quelque chose que je sens brûlant
Quelque chose est en dedans !
Une certitude alors vint, m'étouffa
Et ne manqua avoir raison de moi
Évanouit, tout étourdit
Je me remis, repris
Et regardant les autres satisfaits
Je fus soudain paru plus loin
Je su soudain que je partais
Creuser en haut, dedans - creuser chemin


Spoiler:
Merci Mr


Dernière édition par Inoxiron d'Antique le Mar 13 Mar 2018 - 0:55, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Explode

Message par Invité le Lun 12 Mar 2018 - 23:40

- Pelle à la main.
- Pelle à la main ?
- Oui, j'ai vu Madame passer tantôt par la clôture, pelle à la main.
- Vous êtes bien sûr Constantin que c'était une pelle ?
- Oui Mademoiselle, bien sûr !
- Et pas une pioche ?
- Non, une pelle.
- Alors c'est pire !
- Pire ?
- Oui pire. Vous ne connaissez pas encore Madame, Constantin, mais c'est souvent pire !
- Pire que quoi mademoiselle ?
- Pire que tout, oui voilà Constantin, pire que tout !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Explode

Message par Invité le Mar 13 Mar 2018 - 16:53

Le Festin du Corbeau

La part du Roi
Saigne les gueux

Le silence du sauvage...
Derrière ses yeux perçants
Son esprit façonne le monde

Sur le crâne de la Terre
Des ombres se redressent
Nombreuse est l'insignifiance

Un sourire se dessine...
Se battra ou périra
Mais ne subira point

Que la mort l'emporte
Son âme reviendra
Encore et encore

Sa Volonté hurlera  
Son épée tranchera
Voilà la part du Roi !

Sur une pique en bois
Bientôt une tête coupée
Tel est le prix de la liberté

Une danse autour du Feu Sacré
Le Festin du Corbeau
La fin d'un règne


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Explode

Message par izo le Mar 13 Mar 2018 - 17:38

- Madame aime jardiner ?
- Constantin vous êtes naïf, vous voyez le monde comme un jardin
- je suis votre guetteur, votre tuteur ici bas vous savez
- rien que ça ! Vous ne manquez pas d’air
- non en effet, j’en ai plus ce qu’il m’en faut,
- c’est madame qui va être contente
- Je n’exagere pas, je suis aux aguets ici pour vous
- Moi compris ?
- Je ne décompte pas les personnes. C’est un tout
- mais vous déraillez Constantin !
- pardon, madame m’appelle ...
avatar
izo
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2320
Date d'inscription : 20/04/2016
Localisation : Izolune

Revenir en haut Aller en bas

Re: Explode

Message par Invité le Mar 13 Mar 2018 - 18:20

- Ah, vous voilà enfin, des lustres que je vous appelle ! Venez Constantin, venez donc vite !
- Oui Madame, me voilà. J'arrive, j'arrive.
- Tenez, j'ai besoin de vous, pouvez-vous me tenir ça s'il vous plait ? Voilà, comme ça. Très bien, bougez plus !
- Madame s'en va ?
- Non Constantin, je ne vous laisserais pas ainsi, piquet à la main. Je dois mesurer : soixante pas par quarante pas.
- Vous préparez un jardin ?
- Non voyons Constantin, je vais ici même, oui ici ! Creusez un bunker !
- C'est une grande entreprise que voilà Madame.
- Oui une très grande. Mais les temps sont proches jeune homme, vous ne croyez pas ?
- Si madame, je le crois.
- Vous êtes sot Constantin.  Allez tenez moi ça, et bougez pas.
- Madame, madame !
- Et pourquoi elle hurle maintenant celle-là ?
- Madame, ils ont tout laissé sur la terrasse ! Je leur ai pourtant bien dit qu'ils ne pouvaient pas faire ça, et comment j'allais faire moi pour sortir le salon d'été ?!
- Mais laissé quoi Charlotte enfin ?! De quoi vous parlez ? faites-vous comprendre voyons !
- Des sacs Madame, je parle des sacs de ciments, des brouettes, d'acier et de ferraille ! Tout sur la terrasse ! Et le salon d'été Madame, comment est-ce possible de l'installer ?!
- Oh écoutez charlotte, on s’accommodera bien, laissez donc sur la terrasse et allez donc travailler tiens !
- Que dites-vous Madame ? je ne vous entends guère, vous êtes trop loin...
- Je ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Explode

Message par Patate le Mer 14 Mar 2018 - 11:03

Explosons la lumière
Trahisons les frontières
Chou blanc !
Marque en ciel
J'ai vu oiseau
Plumage, voltige
Amydale en Papouasie

Il est furieux
Ton poème
avatar
Patate
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2308
Date d'inscription : 20/01/2017
Localisation : Gaïa

Revenir en haut Aller en bas

Re: Explode

Message par Invité le Mer 14 Mar 2018 - 21:52

Le temps
Est une éternité
Qui s'arrête
A chaque instant

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Explode

Message par Invité le Mer 14 Mar 2018 - 21:53

Le temps
Une éternité
S'arrête
Chaque instant

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Explode

Message par Ptérodactyle le Jeu 15 Mar 2018 - 7:07

Chronos, maître du temps,
Passe son temps,
A dénouer le temps,
En secondes et en minutes.

Soixante secondes,
Représentent une minute,
Soit autant de temps,
Pour écrire ces vers.

Au temps des primates,
Vivait des primitifs,
Qui haussaient le ton,
A la venue du printemps.

Le temps c'est de l'argent,
L'argent c'est un gain de temps,
Mélanger les deux, c'est perdre son temps,
Autant pour moi.
avatar
Ptérodactyle
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 960
Date d'inscription : 22/04/2015
Age : 37
Localisation : une contrée lointaine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Explode

Message par Invité le Dim 18 Mar 2018 - 22:43

- Alors voilà, que je vous montre, nous éviterons d'abord toute ces zones sur les côtes.
- Mais pourquoi Madame, si nous devons partir, pourquoi ne pas profiter de l'air marin ?
- Enfin Charlotte, n'êtes vous point au courant ?
- Au courant de quoi Madame ?
- Constantin, expliquez lui, je suis lassée.
- Bien Madame. Et bien mademoiselle Charlotte, Madame préfère éviter les côtes à cause de la montée des eaux.
- De la montée des eaux ?
- Du réchauffement climatique.
- Merci Constantin, effectivement Charlotte, il me semble plus prudent d'éviter tsunami et raz-de-marée, vous n'aimeriez pas être englouti ?
- Bien sur que non, mais..
- Mais c'est un risque Charlotte ! Donc nous éviterons ces zones là, ainsi que les zones volcaniques et les montagnes.
- Pourquoi les montagnes ?
- Parce que c'est écrit dans l’apocalypse Charlotte !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Explode

Message par Invité le Dim 18 Mar 2018 - 23:06

- Vous voyez bien Constantin que Madame à quelques folies.
- Charlotte, je puis concéder que cela puisse être quelques folies que de saccager son propre appartement, son propre jardin, que de jurer au nom de la Bible tout en raillant Dieu en tapant des verres sur la table avant de les boires. Ou bien encore de parler avec les esprits sans même y croire...
- D'où tenez vous ça ?
- Et bien, j'ai entendu Madame l'autre soir. Je passais par le couloir pour vérifier que tout était en ordre en bas, je suis sujet aux intranquillités. Je passais donc devant la porte de sa chambre lorsque je l'entendis rire et parler de nous.
- Elles parlaient de nous ?
- Oui mademoiselle, et en riant mademoiselle.
- Mais avec qui donc se moquait-elle ?
- Et bien avec Franz
- Franz ?
- Oui, Franz Kakfa
- Mais enfin vous voyez donc bien Constantin ! Madame est toute prompt à l'asile !  C'est folie je vous dis, c'est folie !
- Vous ne m'avez pas laisser finir Mademoiselle.
- Mais il n'y a rien à finir Constantin, folie, c'est folie ! Et voilà maintenant Constantin que je dois faire les bagages qui nous amènerons dans je ne sais quelles autres hystéries ! Et je n'ai même plus le temps de parler avec vous maintenant.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Explode

Message par Abaris le Mar 20 Mar 2018 - 1:24

Le fou s'est repenti,
Je n'avais rien vu d'aussi triste
Même dieu sanglota
Tout janvier

Abaris
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 414
Date d'inscription : 22/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Explode

Message par Invité le Mer 21 Mar 2018 - 20:58

A la réflexion,
La conscience est une séparation.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Explode

Message par Abaris le Mer 21 Mar 2018 - 21:46

Camus

Abaris
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 414
Date d'inscription : 22/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Explode

Message par izo le Dim 25 Mar 2018 - 21:21

- Madame votre chemise est prête !
- ma chemise mais et ma robe en crinoline
- Oh point vous en userez là bas !
- Comment ça la-bas, je vais seulement de ce coté ci
- Certes mais un peu plus loin tout de même !
- loin. Mais comment vous y allez-vous ?!
- Mais je n'y vais point !
- Au fait fi de Franz et de Constantin, mon favori est Antonin désormais
- Oh je comprends, une lettre signée de ce nom vous attend ici-bas
- si bas que cela ?
- Non Madame, pas si bas.
- De rien ma bonne fille !
avatar
izo
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2320
Date d'inscription : 20/04/2016
Localisation : Izolune

Revenir en haut Aller en bas

Re: Explode

Message par Invité le Dim 25 Mar 2018 - 22:35

- Et c'est seulement maintenant que vous me dites qu'un courrier m'attends ? Regardez Charlotte, regarder l'horloge là, vous voyez l'heure ? vous comprenez ce que cela veut dire ?
- Madame...
- ça veut dire Charlotte que le facteur est passé il y a...
- Deux minutes Madame, à peine le temps que je monte.
- Et bien c'est deux minutes de trop ! Et où ça en bas ? Dans la cuisine ? le salon ? Dites-moi, ne me faites pas encore perdre mon temps doux jésus !
- Posée sur la table de la cuisine Madame

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Explode

Message par Invité le Dim 25 Mar 2018 - 22:41

- Vous avez vu Madame Constantin ? Je la cherche depuis ce midi ou elle à disparu pour courir après une lettre.
- Je l'ai vu passer par la vieille grange, m'a t-elle dit qu'elle partait méditer.
- Avec un panier ?
- Un panier ?
- Oui Constantin, avait-elle un panier dans sa main ?
- Il me semble.
- Il vous semble ?
- Oui Mademoiselle, il me semble.
- Constantin, il ne faut jamais laissé partir Madame avec un panier, surtout quand elle dit aller méditer !
- Je ne le savait pas, mais pourquoi donc ?
- Parce que Madame ne sait pas méditer sans bourgogne et marijuana Constantin ! Et ce qu'il va se passer, c'est que d'ici peu, elle va nous revenir dans un délire que nous allons devoir gérer. Oh non, c'est affreux, là voilà là-bas, regardez, elle remue dans tout les sens. Oh non, c'est affreux Constantin.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 14 sur 20 Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15 ... 20  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum