Explode

Page 1 sur 14 1, 2, 3 ... 7 ... 14  Suivant

Aller en bas

Explode  Empty Explode

Message par Samedi le Mar 10 Mai 2016 - 17:37


J'ai des idées, pensez
Bien que le monde est né
D'une de ces folles
D'une qui s'affole
Toute névrose
Explose !


Bang, bang et grand
Est le bruit
Et s'étend
A l'infinie
A la folie
La vie !

Samedi

Messages : 153
Date d'inscription : 30/04/2016
Localisation : Stase

Revenir en haut Aller en bas

Explode  Empty Re: Explode

Message par Samedi le Mar 10 Mai 2016 - 17:40


La chute


Vous tombez comme il pleut
Poignées d’au delà
Et plongez dans mes yeux
Madame, vous tombez bien par là
Par mes deux affolés
Et sombrez dans ceux là
Avec vous, l’infinité
A moi
Avec vous, l'éternité
Pour toi
Madame, entendez vous cela ?
Pourquoi pas dans mes bras ?

Samedi

Messages : 153
Date d'inscription : 30/04/2016
Localisation : Stase

Revenir en haut Aller en bas

Explode  Empty Re: Explode

Message par Samedi le Mar 10 Mai 2016 - 17:43


Création



Qui a t-il de si étonnant
Que la vie. Non, l’univers
Soit d’autant plus charmant
Que je t'aperçus hier
Sous un morceau de néant
Un petit coin de terre
J’ai pris ta main, la tenant
j’ai avancé mes yeux vert
Près des tiens lentement
Absorbé constellaire
Absorbé un moment
Par ta bouche prisonnière
Sur tes lèvres doucement
Je déposais l’orage et le tonnerre
Qui désiraient absolument
Ton corps, qui te désiraient tout entière
A en affoler le vent
Le souffle comme matière
Le tiens m’aliénant
De folie s'emparèrent
Mes mains, cet instant
Sur ton cou se déposèrent
Sur ta nuque s’en allèrent
Sur ton corps gémissant
M’appelant
De folie m'emparèrent
La vie, le présent
L’amour, le mystère
Désirs brûlants
De te voir chercher l’air
De t’entendre jouissant
Ô moment
Quel instant
Où ma peau se serre
Sous tes doigts commencèrent
Les dieux admirants
Inspirants
Sur mes yeux verts
L’univers

Samedi

Messages : 153
Date d'inscription : 30/04/2016
Localisation : Stase

Revenir en haut Aller en bas

Explode  Empty Re: Explode

Message par Samedi le Mar 10 Mai 2016 - 17:51


Lettre Nocturne




Je t’écris de cette nuit
Où j’ai bien peur que mon silence endolori
N’écaille le Crystal de mes battements, mes peurs
Qu’il risque ceci
De finir en infini
Et que dépourvu de contour, Je ne sache plus compter ces heures
Avalées,
Par le prince des nuées

Ne sais tu pas que je t’ai dérobé
Rendu coupable d’iniquité
De ne pas t’avoir prévenu
Du tour qui se jouait à ton insu

Que pourrais-je te dire qui ne te fasse point rire ?
Que mes yeux ont été surpris par le tableau que tu fais, que tu fis ?
Que tu m’assassinas du seul souvenir de toi ?

Que pourrais-je te dire ou je ne puisse point maudire ?
De m’être enfermé avec toi jusqu’aux bouts de mes doigts
Et de chercher toujours l’élan qui te pousse au dedans

Je t’écris de cette nuit
Où le vertige de mes rêveries
Tremble de se briser, attiré par les profondeurs du vide retour
Que je risque cela
De finir par delà
Et que dépouillé de rebords je ne sache plus à qui sont ces jours
Avalées,
Par le prince des nuées

Que pourrais-je bien te dire qui ne fasse point mourir
Les récits imaginaires
De ma passion solitaire

Samedi

Messages : 153
Date d'inscription : 30/04/2016
Localisation : Stase

Revenir en haut Aller en bas

Explode  Empty Re: Explode

Message par Invité le Mar 10 Mai 2016 - 20:32

Je trouve de belles images Smile et un rythme sympathique à la lecture !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Explode  Empty Re: Explode

Message par Samedi le Jeu 12 Mai 2016 - 3:13

Merci ! Très bien que ça parle : )

Samedi

Messages : 153
Date d'inscription : 30/04/2016
Localisation : Stase

Revenir en haut Aller en bas

Explode  Empty Re: Explode

Message par Samedi le Jeu 12 Mai 2016 - 3:22


Souvenirs



Tu me dis que c’est aujourd’hui
Que tu partira d’ici
Que pour tous c’est ainsi
Tôt ou tard, chacun laisse sa vie

Tu me parle de notre amour
“Te souviens tu nos pour toujours ?”
Sous tes yeux des larmes en détours
Trahissent ta douleur de cette fin de séjour

Tu me rappel à nos cris, nos rires
Toutes nos années et notre désir
“Te souviens tu, te souviens tu?”
Et moi je t’écoute, de courage je m’évertue
Et sur tes paumes je pose mes mots, mes baisers
Qui te disent de ne pas m’oublier

Samedi

Messages : 153
Date d'inscription : 30/04/2016
Localisation : Stase

Revenir en haut Aller en bas

Explode  Empty Re: Explode

Message par Samedi le Mer 25 Mai 2016 - 2:51

La danseuse



J'ai besoin d'une muse, d'une
Qui danse, agile
Qui tombe, fortune
Dans mes bras habiles
Dessine le monde
Danses des idées
Qui collent et qui fondent
Sur le feu sacré
Dansent nos corps nés
Sous des cieux armés
Drapés,
De ces tissus blancs
Sous mes yeux d'amants
Tombent les étoiles
Fatales.

Samedi

Messages : 153
Date d'inscription : 30/04/2016
Localisation : Stase

Revenir en haut Aller en bas

Explode  Empty Re: Explode

Message par Samedi le Jeu 26 Mai 2016 - 4:47



La danseuse : Toute la soirée, vous m'avez fait danser
Je dois dire, des pas bien appréciés

L'amant  : Je dois dire, m'en voilà fort rassuré
De vous savoir bien amusée  
J'avais peur qu'à mon approche
Vous m'en fassiez des reproches

La danseuse : c'est vrai que vous osez
Un rythme bien dirigé
Obligeant à être proche
Qu'à votre bras l'on s'accroche
Mais je ne vais point nier :
On ne s'y fait pas chier

Samedi

Messages : 153
Date d'inscription : 30/04/2016
Localisation : Stase

Revenir en haut Aller en bas

Explode  Empty Re: Explode

Message par izo le Lun 30 Mai 2016 - 23:32

Quand la danse me mènera
bien au-delà de ma vie
je serai l'oiseau

de feu partant régner
sur des contrées exsangues

Mon ardeur couvrira
des cycles d'hommes.
Je toucherai la terre
un tant soit peu.

Et les jours passant sur les jours
seront décrétés
Fêtes d'Innocence.
izo
izo

Messages : 2959
Date d'inscription : 20/04/2016
Localisation : Izolune

Revenir en haut Aller en bas

Explode  Empty Re: Explode

Message par Samedi le Mer 1 Juin 2016 - 19:25

Je serais l’oiseau
Qui sur le temps se pose
Qui sur une branche ose
Déployer de plus beau
Majester tout en haut
Mes ailes noires corbeaux
Mes ailes en feu !
Mes yeux avec elles
Se tournent vers les cieux
Et d’un cri, d’un seul, eternel
Viendra jusqu'à vous
Jusqu'à vous percera
Jusqu'à vous rendre fou
De terreurs et d’effrois

Je serais l’oiseau
Qui sur le temps repose
Qui sur la terre dépose
Ses plumes comme échos
Une pluie de lumières
De charbons éclaire
Moi qui vole
Immole !

Samedi

Messages : 153
Date d'inscription : 30/04/2016
Localisation : Stase

Revenir en haut Aller en bas

Explode  Empty Re: Explode

Message par Samedi le Mer 8 Juin 2016 - 19:19



Fil pendu
Par l'espace est tenu
Mon corps suspendu,
Mon corps absolu
Par la grâce est vaincu
Mon sort éperdu

Fil des nues,
Mon fil ténu

Samedi

Messages : 153
Date d'inscription : 30/04/2016
Localisation : Stase

Revenir en haut Aller en bas

Explode  Empty Re: Explode

Message par Belena le Mer 8 Juin 2016 - 21:24

Très beau!
Belena
Belena

Messages : 769
Date d'inscription : 30/05/2016
Age : 45
Localisation : Finistère

Revenir en haut Aller en bas

Explode  Empty Re: Explode

Message par izo le Mer 8 Juin 2016 - 21:36

Une paire d'ailes
dans un arc-en-ciel
C'est un Ange



Sa face est comme le soleil,
ses jambes, deux colonnes de feu



Un spasme crispe son front
de savant séraphique,

son haleine cingle

le ciel qui ondule.


Dans sa chute promise,
qu'il y a le berceau de nos jours.
izo
izo

Messages : 2959
Date d'inscription : 20/04/2016
Localisation : Izolune

Revenir en haut Aller en bas

Explode  Empty Re: Explode

Message par Belena le Mer 8 Juin 2016 - 21:49

Joli! merci
Belena
Belena

Messages : 769
Date d'inscription : 30/05/2016
Age : 45
Localisation : Finistère

Revenir en haut Aller en bas

Explode  Empty Re: Explode

Message par Samedi le Mer 8 Juin 2016 - 22:59

Merci izo.

Samedi

Messages : 153
Date d'inscription : 30/04/2016
Localisation : Stase

Revenir en haut Aller en bas

Explode  Empty Re: Explode

Message par Samedi le Ven 10 Juin 2016 - 2:08



Flotte mon corps dans les airs
Tourne encore en mesure
Valse divine sur le ciel ouvert
Tournent aussi, ô astres pures !
Autour de moi la vie
Lance, s’élance
Danse,
Démence
De joie, une folie
Pense
De joie, une jolie
De pas tout permis
Tourne toujours
De mouvements consentis
Valse d’amour
Sur mes yeux, rit

Flotte mon corps sur la terre
Tourne encore démesure
Danse sacrée sur elle entière
Tourne aussi, ô âme pure
Autour de toi, la vie
Lance, s’élance
Danse !

Samedi

Messages : 153
Date d'inscription : 30/04/2016
Localisation : Stase

Revenir en haut Aller en bas

Explode  Empty Re: Explode

Message par Samedi le Jeu 30 Juin 2016 - 22:33





J’ai une chose de pas belle
Qu’il faut que je guérisse
d’autres encore en dentelles
Qui tombent et qui se hissent
Par-delà, une essence
Une espèce de transe
Se glisse
Office

J’ai des mots qui cohabitent
Qu’il faille que je loge
Dans une maison, mes rites
Qui créent ou bien abrogent
Au-delà, des images
Des espèces en cages
S’échappent
Frappent

Ce que je veux dire
Si ce qui est rare est étonnant
Alors là où des dieux, un rire
Ou des deux, le ravissement
L’emporte
N’importe
Comment n’importe quoi
Sidérant,
Fascinant

Alors, si chose rare est enchantement
Si ce qui est difficile est le diamant
Quelle sorte donc de héros
Naturel d'égaux
Sommes-nous ?

Des fous

Pitié,
Des aliénés.

Samedi

Messages : 153
Date d'inscription : 30/04/2016
Localisation : Stase

Revenir en haut Aller en bas

Explode  Empty Re: Explode

Message par Samedi le Jeu 30 Juin 2016 - 22:37





Qu’est ce qui fait que
Tes yeux soudain
Qu’est ce qui peut faire que
Tes sourires divins

m’emporte, emporte
Le temps, autant
Sur mes mains semble du vent
Affolé et avec lui transporte

Tes yeux parfait
Tes sourires, mes vrais

Qu’est ce qui fait que
Que mon coeur cohorte
Exhorte, m’importe
Tout ce qui fait que

Tes sourires, tes mains
Tes yeux, les miens
M’emporte, emporte
Cohorte, m’importe

Samedi

Messages : 153
Date d'inscription : 30/04/2016
Localisation : Stase

Revenir en haut Aller en bas

Explode  Empty Re: Explode

Message par izo le Jeu 30 Juin 2016 - 22:56

Voyage discret et tendre
au cœur d'un printemps chaud.

Celui où l'Arbre à Soleils
projette ses bienfaits.
Avec sous sa langue
Des mots qui grondent

A nos avances, il répond pourtant
calme toujours, une image simple,
calcinée sur le noir du ciel
à tenir tête au vent tenace
et à la pluie dévorante.

Ce voyage enlace mots et furies :
- Je viens d'un monde trop sensible.
- Vois cette nuée qui nous entoure.
Comme ensorcelés, tes milliers de pas
proclament la danse à venir.

Prenons cette route !
izo
izo

Messages : 2959
Date d'inscription : 20/04/2016
Localisation : Izolune

Revenir en haut Aller en bas

Explode  Empty Re: Explode

Message par Samedi le Mar 5 Juil 2016 - 17:42

Mon dieu, qu’ont-ils fait de la sagesse
Dormir au pied du lit de la tolérance,
Cette grande faiblesse
Cette salle d’audience
Qui sous ses baldaquins
Se prends pour le dauphin
Au trône - l’intelligence
Ne prône que sa jouissance

Samedi

Messages : 153
Date d'inscription : 30/04/2016
Localisation : Stase

Revenir en haut Aller en bas

Explode  Empty Re: Explode

Message par Samedi le Mar 5 Juil 2016 - 17:55



Tes mains en chemin
Sur ma peau - beau !
Tes paumes, un dessin
Sur mon corps un oiseau
Se pose - ses ailes
Puis bec et plumes
Se défend et appel
Pour que me consume
Le feu
Tes yeux!


Pour que nous enveloppent
Et nous télescopent
Mes battements
Ardents

Samedi

Messages : 153
Date d'inscription : 30/04/2016
Localisation : Stase

Revenir en haut Aller en bas

Explode  Empty Re: Explode

Message par Samedi le Mer 6 Juil 2016 - 23:03



Elle a d’abord pris mon fil
Puis le passa dans l’épingle
Nouât-elle malhabile
Avant que la tête ne cingle
Sur le plancher
ricoche piqué

Samedi

Messages : 153
Date d'inscription : 30/04/2016
Localisation : Stase

Revenir en haut Aller en bas

Explode  Empty Re: Explode

Message par izo le Jeu 7 Juil 2016 - 0:11

Quand de la rosée descend sur la terre
Et que les rivages blonds ne se replient plus
Je descends parmi vous
Lentement comme un flocon de neige
Qui flotte dans l'air misérable
Car je crains vous réveiller
Et créer en vous le mal
Étant trop maladive, trop sensible
Une colère risquerait me briser à jamais
Je ne suis qu'un flocon de neige
Que la terre réchauffe hélas !
Mon corps glacé et acéré
Voltige encore léger
Une brise passant
Doucement me transporte vers vous
Pour mourir peut être
Sur vos lèvres bleuies

Pas d'impro ce soir, mais un papier retrouvé, vieux, écrit à 17 ans ... un bail !! 
Pardon de squatter ce joli fil ne pas hésiter à me signifier Inesto si cela te dérange.
izo
izo

Messages : 2959
Date d'inscription : 20/04/2016
Localisation : Izolune

Revenir en haut Aller en bas

Explode  Empty Re: Explode

Message par Samedi le Jeu 7 Juil 2016 - 0:23

Non, cela ne dérange du tout !

Tout est de toi ?

Samedi

Messages : 153
Date d'inscription : 30/04/2016
Localisation : Stase

Revenir en haut Aller en bas

Explode  Empty Re: Explode

Message par izo le Jeu 7 Juil 2016 - 0:30

Oui certains proviennent de textes écrits pour un danseur qui n'est plus..
J'ai écris mais n'écris plus... sauf ici de temps en temps..
izo
izo

Messages : 2959
Date d'inscription : 20/04/2016
Localisation : Izolune

Revenir en haut Aller en bas

Explode  Empty Re: Explode

Message par izo le Jeu 7 Juil 2016 - 0:46

Un dernier pour la route Smile

Sur le sable, le soleil darde ses rayons
Étendue, une Nymphe, la peau telle une percale
Respire le souffle tiède du zéphyr qui cavale
Entrainant le vol fastueux et criard d'un Aclyon...

...
izo
izo

Messages : 2959
Date d'inscription : 20/04/2016
Localisation : Izolune

Revenir en haut Aller en bas

Explode  Empty Re: Explode

Message par Samedi le Jeu 7 Juil 2016 - 0:48

N’hésite pas ici en tout cas, ils sont loin d'être déplaisants.

Samedi

Messages : 153
Date d'inscription : 30/04/2016
Localisation : Stase

Revenir en haut Aller en bas

Explode  Empty Re: Explode

Message par Samedi le Jeu 7 Juil 2016 - 16:39



Il y a du soleil dans les nuits
Des arcs-en-ciel comme la pluie
Tombent des ténèbres sur le jour
Et obscur est l’amour

Et puis, des secrets pour la vérité
Des artifices comme réalité
Explose des couleurs l’illusion
Et comédie devient conviction

Tout - enchevêtré
Dissimulé,
Et pensée
Est beauté




___________________




Alors que la vie n'eut commencé
Déjà nous dormons - point figé
De ces années, comme un rêve
Croyons le vrai - s’y soulève
Le mur où notre vue  -  s’y arrête

Et le monde, petit
Autour de la gorge, rétrécit
D'étranglement en étranglement
de râles en suffoquements
Mourrons
Ou bien naissons

Samedi

Messages : 153
Date d'inscription : 30/04/2016
Localisation : Stase

Revenir en haut Aller en bas

Explode  Empty Re: Explode

Message par Samedi le Mer 13 Juil 2016 - 3:55

A quoi ça sert
Tout l’univers
A quoi ça rime
Tout cet abîme
Des yeux n’en contemplent même pas
Même toi ne vois de quoi
Est fait qui naît
A l’étendue où tu parais
Même toi ne te vois pas
Sur tes yeux, le trépas
De l’espace qui surgit
Sans audace pour la vie
Même toi - réveil toi !

A coté de l’univers, s'abîme
Ta vie - sublime !

Même toi ne sais ta joie

Samedi

Messages : 153
Date d'inscription : 30/04/2016
Localisation : Stase

Revenir en haut Aller en bas

Explode  Empty Re: Explode

Message par Invité le Mer 20 Juil 2016 - 21:35

(je continue de lire ...)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Explode  Empty Re: Explode

Message par Samedi le Dim 24 Juil 2016 - 1:11




J'en ai écrit des poésies
Certaines mêmes très jolies
Des mots d'en haut
Extraits d'un continuo
Des images folles
De grands symboles
Qui dressent l'esprit
Comme se dresse qui rit

Oh j'en ai plongé
Dans des pensées,
Des profonds disent
Qu'ils sont navires
De ceux qui chavirent
Et dans le fond, s'enlisent
Et les miennes
Quoi que l'on n'en conviennent
Et celles-là
Autour de toi
Et celle-là,
Approche-toi

Mais je n'ai jamais su traduire
Celles que mon âme a survécu
Et l'amour à instruire
Comme ni vainqueur, ni vaincu
Un évadé dans l'infini
Un prisonnier dans celui-ci
Comme mon cœur s'est tenu
A mon corps, s'est perdu
Des atomes,
Mon royaume.






(C'est un plaisir de partager)

Samedi

Messages : 153
Date d'inscription : 30/04/2016
Localisation : Stase

Revenir en haut Aller en bas

Explode  Empty Re: Explode

Message par Samedi le Mar 26 Juil 2016 - 0:32



J’ai des troubles obsessionnels
D’un ordre passionnel
De l’ordre du délire
Je crois bien pour vous, mourir
Désordre émotionnel
Des hordes d’ailes
Je crois bien sur vous, surgir
Des heures, de jouir

Samedi

Messages : 153
Date d'inscription : 30/04/2016
Localisation : Stase

Revenir en haut Aller en bas

Explode  Empty Re: Explode

Message par Samedi le Dim 21 Aoû 2016 - 19:10

J’ai dis cap nord, voiles à l’ouest
J’ai dis cap’tain, lâchons du lest
Ou notre coque trop lourde
Brisera par la vague sourde
A nos prières
A notre père

J’ai dis malheur ! Les dieux nous testent
J’ai dis alors, jure que je reste !
Et par dessus, j’ai renversé
Le superflu, je l’ai noyé
Et au dessus, j’ai vu levé
Une montagne se pencher

J’ai dis seigneur ! mon tout celeste
J’ai dix créateurs, Et mon espèce !
Est infini, je l’ai gravé
Sur le bois est marqué
A nos prières
Le nom des mystères

J’ ai dis toutes voiles ! Cap droit
Cap’tain ont tient !
Capt’ain tu vois !
C’était certain
Qu’y peut bien Dieu
D’être les cieux

Samedi

Messages : 153
Date d'inscription : 30/04/2016
Localisation : Stase

Revenir en haut Aller en bas

Explode  Empty Re: Explode

Message par Samedi le Dim 21 Aoû 2016 - 19:15




J’ai des cordes que je noue, dénoue
Avec lesquelles je joue, et vous
Ne voyez pas, et vous
Surtout, me rendez fou :

Je fais des noeuds, tiens bleus
J’en fais par deux, je veux
Plus rien ne peut
Plus que sérieux

Et je lie, délie
Des cordes et la vie
Et vous, ne voyez ni
ami, me prenez lui !

N’y touche pas !
Tu ne vois même pas
Ne sais même pas
Ce que ces cordes là
Sont pareilles à celles ci
Sous lesquelles tu gis
Sous lesquelles et puis
Fait donc comme si
Elles n’existent pas
Comme rien ci-bas
Ou bien laisse moi
Tendre le mat
Et la voile,
Et l’étoile
Que ne voyez pas, et tout
Surtout, ne regardez vous

Samedi

Messages : 153
Date d'inscription : 30/04/2016
Localisation : Stase

Revenir en haut Aller en bas

Explode  Empty Re: Explode

Message par Samedi le Dim 21 Aoû 2016 - 19:19




Vous voulez que je vous dise docteur,
Ce que j’ai sur le cœur ?
Ce pourquoi je suis venu
Pour votre savoir vaincu
Vos certitudes à nues,
Vos certitudes se tuent
A trop prétendre
A trop se prendre
Vos certitudes se croient
Et platitude s'accroît

Et j’ai besoin de le dire docteur
Même si le risque est douleur
Déjà elle se sait
Déjà est qui naît
Et c’est bien de ça qu’il est question
Voir qu’ici il est de tradition
D’éradiquer chaque maux,
Sans mauvais jeu de mots,
Rasons aussi la ville de Meaux !

Plaisanterie docteur
A peine compris j’ai peur,
Que de panser les énoncés :
Solitude, incertain, crainte
Attitude, divin, plainte
Et de vouloir les soigner
Comme des maladies humaines
Est de loin, une pensée à peine
Une pensée qui rase
L’idée qui évase
Mon cerveau, l’espace !
D’un instant et grâce

Un moment docteur,
Je raconte encore
Donc non seulement comment est stupide
Mais encore comment rend livide
Cette stratégie d’ignorants
Je sais je blesse des gens
Et je fais arrogant
Et faut-il protéger
Ces pauvres hébétés ?
Faut-il leur chanter
pour qu’ils se sentent gazouiller
Des douceurs aux oreilles
Des mensonges c’est pareil

Je vais finir alors
Pour se rendre créateur,
Il ne faut pas qu’il se croit fini docteur !
Pour se faire plus fort
Il faut qu’il tende plus loin
Où regarde le témoin
Ou regardes les chemins
Et traverses en plein

Laissez moi dire enfin
Que rien ne rends plus fort à la fin
Que les combats comme destin
Que recueillir ce qui vient
Les douleurs sont d’abord
Docteur,
Des vérités et tord
Froisse, ignore
Le temps passe
Froid et fasse
Le temps qui raconte
Le temps se surmonte
Ce qui nous remonte
Ce qui nous fait honte

Samedi

Messages : 153
Date d'inscription : 30/04/2016
Localisation : Stase

Revenir en haut Aller en bas

Explode  Empty Re: Explode

Message par Samedi le Lun 22 Aoû 2016 - 19:17




Je vais écrire une poésie
De l'inédit, de l'indécis
Je vais tacher sur un cliché
Le thème d'aimer, charmés
Seront tes yeux, sur mes mots
Deux seulement sont scellés
Sur mon corps de si tôt
Que mon sort est fixé

Je ne sais pas si c'est joli
De la folie, de là ici
Je ne vois que tes mains lentes
Que demain m'enchante
Ta création,
Apparition
Que demain t'invente,
Et ma douce attente

Samedi

Messages : 153
Date d'inscription : 30/04/2016
Localisation : Stase

Revenir en haut Aller en bas

Explode  Empty Re: Explode

Message par Samedi le Ven 9 Sep 2016 - 22:24




Et bien bonjour
Ravi ce jour
Peut-être pourrions nous
Me suivrez vous ?
Passer par là
Marcher une fois
Avec vous j'avance
Avec vous je lance
Aux murs de la terre
Des couleurs, j'y peins
Des formes, j'y reviens
Sur les murs, l'univers
S'agite et la roche dansante
Se rapproche frappante
Et l'immense fut
De pierres abattues
Et l'immense joie
De te trouver là

Samedi

Messages : 153
Date d'inscription : 30/04/2016
Localisation : Stase

Revenir en haut Aller en bas

Explode  Empty Re: Explode

Message par izo le Sam 10 Sep 2016 - 0:48

Bonjour ce jour
Ravi, pourriez-vous
Peut être me suivre
Marcher par là
Avancer avec vous
Lancer les murs
Au delà des terres
Peindre des couleurs
Redéfinir des formes
Agiter l'univers
Faire danser la roche
Frémir devant l'immensité
Et se trouver en joie
Là immense ...

Pardon pour cette inspiration tronquée mais cela m'est venu en te relisant...pardon Smile
izo
izo

Messages : 2959
Date d'inscription : 20/04/2016
Localisation : Izolune

Revenir en haut Aller en bas

Explode  Empty Re: Explode

Message par Samedi le Jeu 22 Sep 2016 - 23:22

Izo : c'est aussi ça : )




Je n’étais pas un saint qui à travers route pour prêcher
Se tenait à son livre que de symboles brandissant
Les mots du bien, paradait à son culte pour venger
Tout juste étais-je un nomade qui à travers route pour vivant
Qui à travers toutes les voies
Possible est réel
Possible que je ne vois
Que des mirages et le ciel
Qui n’était pas le mien qu'à travers doutes grandissants
Me tenait à distance et tous les astres naissants
Chancelants sous l’espace
Fanfarants pour l’audace
De la plus pure forme
Est l’expression comme vie
Que le plus pur forme
L’expression -  infini

Samedi

Messages : 153
Date d'inscription : 30/04/2016
Localisation : Stase

Revenir en haut Aller en bas

Explode  Empty Re: Explode

Message par Samedi le Sam 24 Sep 2016 - 3:15




Il y a au début,
Que les vents évoluent
Et les couleurs se muer
Pour qui veut regarder,
Il y a aux prémices
Les départs qui se glissent
Sur les choses nouvelles
Ces choses qui belles
A qui veut observer
Les vagues se troubler
De celles qui se retirent
Et ces autres qui aspirent

Il y a au début
Ce qui frappe le sable
Et emportent avec elles ces petits grains bus
Avaler et digérable
Par cet océan -
Et le temps, un mouvement

Samedi

Messages : 153
Date d'inscription : 30/04/2016
Localisation : Stase

Revenir en haut Aller en bas

Explode  Empty Re: Explode

Message par Samedi le Sam 24 Sep 2016 - 3:16




De ses yeux,
Ont pleuré des fleurs -
Parfums délicieux
Aux tombés d’aurores
Ont traversé la peau
En rivières de couleurs
Ont traversé - beau !

A ses pieds
S’est écrasé
En une mer végétale
De pétales qui se meurent
Le temps qui s’étale

Samedi

Messages : 153
Date d'inscription : 30/04/2016
Localisation : Stase

Revenir en haut Aller en bas

Explode  Empty Re: Explode

Message par Samedi le Ven 30 Sep 2016 - 17:35




Je peux bien en rire
De vous amours
Par quel délire
J’écoute toujours :

Les flottements des mystères
Les murmures de la vie
Les destins de celles-ci
Et les nôtres se croisèrent

Je peux bien le dire,
Par vous amours
De mon chagrin
J’ai extirpé les origines de toujours
De mes soupirs
Les racines du lointain

Samedi

Messages : 153
Date d'inscription : 30/04/2016
Localisation : Stase

Revenir en haut Aller en bas

Explode  Empty Re: Explode

Message par Samedi le Ven 7 Oct 2016 - 3:26



C’est terrible,
Deux fois avoir été
Nés, la seconde invisible
Comme le royaume où est cloué
Une lettre titré désir
Une feuille se déchire

Samedi

Messages : 153
Date d'inscription : 30/04/2016
Localisation : Stase

Revenir en haut Aller en bas

Explode  Empty Re: Explode

Message par Samedi le Ven 7 Oct 2016 - 3:28



J’aurais aimé vous y voir
Dans une chambre où se brise le soir
Sur les murs blancs où se jettent par reflets
L’espace - le temps, l'espèce de parfait
Sur les murs blancs où s’appuie ton corps
D’espace - attends, l'espèce veut encore

Samedi

Messages : 153
Date d'inscription : 30/04/2016
Localisation : Stase

Revenir en haut Aller en bas

Explode  Empty Re: Explode

Message par Samedi le Dim 9 Oct 2016 - 0:34




J’ai mes raisons
Que me prennent les démons
Ou peut-être les passions
Me jettent comme combustion
Me jettent et puis dévorent
Les cendres, et alors, alors,
Lorsqu’elles m’auront toutes avalés
Dans leurs rages aspirées
Lorsque moi-même j’en serais une
Je ferais de toi ma fortune

Je veux que tu sois l’oeuvre
Sous mes bras de pieuvre
Prépare toi ma créature
Prépare toi à mes tortures
Je veux de l’audacieux, délicieux
Je veux un amoureux, victorieux
De tes souffrances je déciderais
Le beau, le laid
Le faux, le vrai
De tes combats j'en inspirerais
L’idée là-haut
Des idéaux,
Et quand tu tomberas
Oh tu tomberas,
Quand le sang coulera
Et ton visage s’égarera
Dans la terreur je t’enfuirais
Ton corps entier je torderais

Je veux que tu sois maître
De mes mains naître

Prépare toi au désir fou
A te cogner partout
Prépare toi je vais tenter
L’impossible est beauté
Impossible de dire
Et ton rire, mourir
M’attire
Me dire
Le beau, le laid
Des idées vraies
Et ton rire maudire
Le pire

Prépare toi mon sacrifié
Prépare moi à oublier
Le temps qui tombé
Brisé
Le temps que j’emporte
Supportes
Le temps de pouvoir,

Et voir




Hystérie

Samedi

Messages : 153
Date d'inscription : 30/04/2016
Localisation : Stase

Revenir en haut Aller en bas

Explode  Empty Re: Explode

Message par Samedi le Ven 4 Nov 2016 - 23:58

Et si il était possible
Que tu prennes un navire
Que tu constate - horrible
Le monde se déchire
De ta frégate - insubmersible
Un monde se désire

Samedi

Messages : 153
Date d'inscription : 30/04/2016
Localisation : Stase

Revenir en haut Aller en bas

Explode  Empty Re: Explode

Message par Samedi le Mar 15 Nov 2016 - 2:17

Ce n’est pas que je sois ailleurs
Non plus un rêveur
Un de ces idiots
Qui font des défauts
A vos idées
Toutes pomponnées
Maquillés sont vos mots
Jetés et bien trop
Ne bouscule la tête
Et bascule, arrête !


Ni à l’ouest, ni à l’est
Personne ne reste
De tes pensées,
J’ai épuisé
Les limites m’ont frappé
Aussi m’ont forcé
Aux limites et le vide, je crois
Lui qui décide et moi
Maintenant tu peux bien dire
Va, tu peux même rire
Maintenant est comme avant
Je ne suis qu’un enfant
Maintenant soit comme avant,
Mon innocent


Dernière édition par Inesto le Mar 15 Nov 2016 - 2:32, édité 1 fois

Samedi

Messages : 153
Date d'inscription : 30/04/2016
Localisation : Stase

Revenir en haut Aller en bas

Explode  Empty Re: Explode

Message par Samedi le Mar 15 Nov 2016 - 2:20



Il y a des lieux
Oh mes yeux, dieu !
Des étendues
Où ma vue, disparut

Samedi

Messages : 153
Date d'inscription : 30/04/2016
Localisation : Stase

Revenir en haut Aller en bas

Explode  Empty Re: Explode

Message par Samedi le Jeu 17 Nov 2016 - 2:11



Je vais vous présenter
En de petits vers rythmés
Une idée vous suggérer
Qui peut-être des milliers
Qui peut-être vous oubliez
Qu’origine est pensée


Alors voici mon exposé
Je sais déjà quel insensé
Je fais de mériter
Je fais de le poser
J’essaie l’imaginer
Tenez,
Voyez,
Chaque petits bouts pensés
Chacun de vous savez
De quoi la vérité
De quelle nécessité
Est fait l’identité
Est fait de verres brisés
De petits bouts d’entier
Tenez,
Croyez,
Chaque petits mots pesés
Par nos têtes morcelés
Par nos têtes, décidez
Vous et la réalité
Vous et ce que vous voulez
Créer
Jouer


Je pourrais même essayer
Peut-être en de plus longues phrases vous proposer
La perspective que chacun de vos principes est d’autant de simagrées
Est d’autant plus inventé
Par vous seuls qui de l’univers, vous écartez

Samedi

Messages : 153
Date d'inscription : 30/04/2016
Localisation : Stase

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 14 1, 2, 3 ... 7 ... 14  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum