Présentation d'Asperzebre

Page 15 sur 16 Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Présentation d'Asperzebre

Message par Asperzebre le Jeu 6 Avr 2017 - 9:58

Je reviens apporter des nouvelles.
J'ai eu hier un entretien au CRA avec une psychologue et une psychiatre.
J'avais apporté le diagnostic de la psychologue libérale qui 'valide' mon profil Asperger.
J'espérais que l'entretien porte principalement sur ce bilan, et que le médecin psychiatre me le valide pour pouvoir passer à la suite.

Le bilan de la psy a été à peine regardé, quelques secondes par page tout au plus, et une petite minute sur la conclusion générale, suivie d'un "bof, il n'y a pas grand chose".

On a beaucoup parlé des résultats du test de QI, la psychologue en particulier insistait sur le fait que j'avais des capacités supérieures.
On a un peu parlé d'autre chose aussi, on a survolé plusieurs thématiques liées à l'autisme: difficultés sociales, problèmes moteurs...

A l'issue de l'entretien, les professionnelles m'ont laissé seul pour débattre entre elles, puis sont revenues m'annoncer qu'elles ne validaient pas mon Asperger car elles ne peuvent pas le faire sur un premier entretien et qu'il faut passer des tests approfondis dans une équipe pluridisciplinaire.
Elles veulent aussi me faire passer un test de personnalité (MBTI? je n'ai pas demandé), je n'en vois pas trop l'utilité, mais bon, si elles jugent ça utile...

Ce qui me chagrine le plus c'est qu'elles ont conclu de l'entretien qu'il y avait peu de chances que je soies Asperger, pour des motifs absurdes, ce qui m'amène à douter de leur compétence.
Elles ont beaucoup trop insisté lors de l'entretien sur l'aspect QI, puis m'ont dit que nous avions eu une discussion d'un niveau intellectuel satisfaisant, ce qui d'après elles n'est pas possible avec un autiste...
L'absence de contact visuel n'a pas été évoqué une seule fois dans l'entretien (alors que j'avais clairement le regard dans le vague).
Elles ont aussi trouvé bizarre que je cherches à avoir des amis mais n'y parvienne pas et sois rejeté, d'après elles un autiste s'isole de lui-même, volontairement.
Et enfin elles font une inversion de cause/conséquence sur mon état dépressif: je suis dépressif car je n'arrive pas à être accepté par les autres.
Pour elles, je serais à l'écart des autres à cause de ma dépression...

J'ai beaucoup de difficultés à exprimer ce que je souhaite lors d'une interaction sociale, et cette rencontre n'a pas fait exception: j'ai été incapable de m'opposer frontalement, de dire que j'étais en désaccord avec leurs conclusions.
Constatant qu'elles semblaient trouver que mon comportement en interaction sociale était tout à fait conforme à celui d'une personne 'normale', j'ai essayé de me défendre en mentionnant le stress lié à l'interaction, mais elles ont balayé l'argument avec un "c'est normal, c'est une démarche importante pour vous et vous êtes face à des professionnelles, donc c'est stressant".
Je n'ai pas su leur répondre que j'étais moins stressé avec elles qu'en situation sociale 'normale', car le fait qu'elles soient professionnelles implique qu'elles vont être à l'écoute de ce que je dis, être dans une démarche de tentative de compréhension, et que le cadre des discussions est fixé à l'avance.
Ce ne sera pas le cas dans une interaction 'normale' où mes interlocuteurs peuvent dévier de sujet, se désintéresser de ce que je dis, me couper la parole, me juger...

Si elles considèrent que mon attitude avec elles est moins 'normale' que mon attitude habituelle, à cause du stress supposément supérieur, ça fausse totalement le diagnostic.
Elles vont en conclure à tort que je n'ai pas de problèmes majeurs d'interaction sociale.

Je leur ai fourni le document de 40 pages que j'avais fourni à la psychologue libérale, mais étant donné qu'elles n'ont même pas pris la peine de lire le rapport (beaucoup plus court) de la psy, ça m'étonnerait qu'elles lisent mon document.

Le seul point positif est qu'elles vont me mettre en relation avec une assistante sociale pour m'aider à chercher à obtenir un logement autonome, et à gérer mes difficultés administratives (carte vitale pas à jour depuis 2007 par exemple...)

Je pense que pour Asperger, il va falloir que je recontacte la psy libérale et lui demande de me fournir l'adresse de médecins psychiatres compétents pour valider son diagnostic.
Plus j'y pense, et plus je me dis qu'au CRA ce n'est qu'une bande d'incompétents bloqués sur le cliché autiste=attardé mental.
Gentils, avec la volonté de bien faire, d'aider, mais tout de même incompétents...
avatar
Asperzebre
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1251
Date d'inscription : 10/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation d'Asperzebre

Message par Shamrock le Jeu 6 Avr 2017 - 13:30

Oh mince je suis désolée pour toi... Sad
C'est comme où j'avais été. Pour eux, un autiste ne cherche pas à rentrer dans une interaction sociale, point. Qqn qui cherche à avoir des relations (qui sait tenir une conversation, qui veut des amis) n'est pas autiste. C'est une vision hyper binaire...

Tu as un diag officiel de dépression ? Ou c'est toi qui te l'ai auto-diagnostiqué ? je te conseillerais de ne pas parler de dépression (que tu l'aies ou pas) parce que la dépression, il y a aussi des clichés : tu es hypocondriaque, tu cherches à attirer l'attention sur toi... donc tu te trouves un autisme...

Pour l'AS, si tu veux qu'elle t'aide, tu as intérêt à passer pour un débile. Ces dames sont débordées, elles voient vite que si tu as l'air débrouillard, elles te laisseront tout faire, tout chercher. Combien de fois j'en ai rencontré qui ne m'ont pas dit assez de choses, faisant leur travail "à l'arrache" avec des conséquences financières, une fois avec des conséquences graves ? Rolling Eyes
avatar
Shamrock
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 726
Date d'inscription : 13/12/2012
Age : 31
Localisation : Colmar

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation d'Asperzebre

Message par Godzilla le Jeu 6 Avr 2017 - 13:46

Asperzebre a écrit:
Plus j'y pense, et plus je me dis qu'au CRA ce n'est qu'une bande d'incompétents bloqués sur le cliché autiste=attardé mental.
Gentils, avec la volonté de bien faire, d'aider, mais tout de même incompétents...

C'est aussi ce que me disait mon ex à propos du CRA (lors de ses démarches pour Asperger), sauf qu'au sien ils n'étaient même pas gentils ^^ Bon courage !!! Te laisse pas te faire emberlificoter Very Happy
avatar
Godzilla
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1867
Date d'inscription : 13/02/2017
Age : 39
Localisation : Dijon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation d'Asperzebre

Message par Asperzebre le Jeu 6 Avr 2017 - 14:35

Non je n'ai pas de diag de dépression.
Je n'ai de diagnostique de rien du tout, je ne vais jamais au médecin, mais je constate être dépressif.

Merci pour le conseil de ne pas en parler, même si c'est un peu tard.
J'ai agi comme à mon habitude: l’honnêteté, j'ai répondu objectivement à ce qu'on me demandait, en partant du principe que mes interlocutrices étaient sérieuses et compétentes.

Je suis très mauvais pour faire semblant: il ne faut pas dire çi où ça, car ça sera interprété de telle ou telle façon, avec telle ou telle conséquence...
C'est typique d'Asperger d'ailleurs de ne pas savoir faire ça, et ne pas être reconnu Asperger à cause de mon incapacité à faire semblant de correspondre à des clichés totalement faux sur l'autisme serait un comble.

De même pour leur assistante sociale, je me vois mal 'faire le débile'.
J'espère tomber sur quelqu'un de compétent, même si plus j'avance et plus je me rends compte que de telles personnes sont très rares.

@godzi: ne t'inquiète pas je ne baisse pas les bras.
Je me sais Asperger, et ce n'est certainement pas les gens du CRA qui me convaincront du contraire, malgré tous leurs diplômes et leur soi-disant capacité à diagnostiquer l'autisme.

Le simple fait qu'on me dise qu'une personne qui cherche des amis et qui est capable d'avoir une discussion intelligente n'est pas autiste me suffit à être catégorique quant au fait que je suis beaucoup plus apte à diagnostiquer l'autisme qu'eux (sauf que contrairement à eux, je n'en fais pas mon métier, et je ne m'en prétends pas capable).
avatar
Asperzebre
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1251
Date d'inscription : 10/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation d'Asperzebre

Message par mouetterieusequiritpas le Jeu 6 Avr 2017 - 14:57

Je suis de tout coeur avec toi Asperzebre.
Donc ton expérience confirme une fois de plus l'incompétence totale de certains CRA...
Courage !

mouetterieusequiritpas
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 110
Date d'inscription : 09/02/2017
Localisation : sur le rivage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation d'Asperzebre

Message par chuna56 le Jeu 6 Avr 2017 - 15:15

Je suis vraiment dégoutée pour toi, et ça me fait flipper pour mon petit 6° qui cause des soucis...
avatar
chuna56
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 4053
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 36
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation d'Asperzebre

Message par Stauk le Jeu 6 Avr 2017 - 15:53

déjà elles te laissent passer les tests. C'est déjà ça.
avatar
Stauk
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5806
Date d'inscription : 16/01/2015

http://www.staukwood.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation d'Asperzebre

Message par Parisette le Jeu 6 Avr 2017 - 16:03

Ca se trouve, elles te testaient (ou pas).
Je sais que c'est difficile de se faire diagnostiquer pour un adulte. Trop de clichés trainent encore. Mais pour un CRA, c'est surprenant, c'est leur coeur de metier tout de même.

Se faire des amis est le Saint Graal des autistes. Peut etre qu'une fois adulte, la plupart laissent tomber et finissent pas se plaire dans la solitude ?

C'est quel CRA qu'on le blackliste ?
avatar
Parisette
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1573
Date d'inscription : 12/03/2016
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation d'Asperzebre

Message par izo le Jeu 6 Avr 2017 - 16:19

Oh voilà qui me conforte hélas dans mes craintes à m'imbriquer dans ce type de dispositif qui aborde l'autisme mécaniquement sans égard aux éléments factuels soumis et limite désobligeant (le bof de démarrage).
À ce stade ce n'est pas un parcours du combattant mais une vraie galère. Hélas encore il va falloir te trouver des interlocuteurs aptes... ce qui ne semble pas une mince affaire. À suivre. En attendant, reçois tous mes encouragements Asperzerbre. Ne ploie pas.


Dernière édition par izo le Jeu 6 Avr 2017 - 16:37, édité 1 fois
avatar
izo
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1202
Date d'inscription : 20/04/2016
Localisation : Izolune

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation d'Asperzebre

Message par Asperzebre le Jeu 6 Avr 2017 - 16:28

Merci pour vos encouragements.

Le CRA en question est celui de Caen.
avatar
Asperzebre
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1251
Date d'inscription : 10/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation d'Asperzebre

Message par Shamrock le Jeu 6 Avr 2017 - 20:02

Déjà, tu vas passer leurs tests, mais comme ils ne te pensent pas autiste, il y a un biais...
Après, plusieurs solutions :
- court-circuiter le CRA et aller voir un psychiatre, idéalement recommandé par une asso d'autisme/d'Aspie, pour avoir un avis d'expert connaisseur.
- contacter une asso d'autisme locale (qui connait le CRA) pour voir avec eux une stratégie possible
- passer à l'attaque en y allant avec documents sérieux (de psychiatres) sur Asperger, menaces de porter plainte s'ils ne se mettent pas à jour, ce genre de choses...
avatar
Shamrock
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 726
Date d'inscription : 13/12/2012
Age : 31
Localisation : Colmar

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation d'Asperzebre

Message par Asperzebre le Jeu 6 Avr 2017 - 20:08

Merci pour ces pistes.
Je suis déjà lancé sur l'option 1, j'ai recontacté la psy libérale avec qui j'ai fait les tests pour lui demander si elle pouvait me recommander un psychiatre.
avatar
Asperzebre
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1251
Date d'inscription : 10/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation d'Asperzebre

Message par Asperzebre le Jeu 6 Avr 2017 - 20:34

chuna56 a écrit:Je suis vraiment dégoutée pour toi, et ça me fait flipper pour mon petit 6° qui cause des soucis...

Pour ton petit 6e, je ne dis pas que c'est gagné d'avance, mais essaie de rester optimiste.

Déjà, il est beaucoup plus jeune, à son âge les traits autistiques sont plus marqués, il n'a pas encore suffisamment appris à se fondre dans la masse pour paraître 'normal', et il est plus facilement détectable qu'un autiste adulte.
Ensuite, certains CRA sont catastrophiques, mais on peut espérer que tous ne le sont pas. Avec un peu de chance celui de ta région a un personnel compétent.

En tout cas, le plus important dans le diagnostic au CRA c'est de savoir pour quelles raisons ils le considèrent non-autiste (si ils le considèrent non-autiste, ce qui n'est pas certain).
Si il s'avère être diagnostiqué non-autiste pour de bonnes raisons, il faut faire confiance au CRA, mais si il s'avère que le CRA de ta région est bourré de clichés, et que le petit rentre avec un diagnostic non autiste "car il parle normalement et a déjà eu des copains", alors il reste la possibilité d'informer correctement les parents sur l'autisme (documents à l'appui, qui prouvent que les motifs pour lesquels il a été déclaré non-autiste ne sont pas du tout incompatibles avec de l'autisme), de leur faire comprendre que le CRA de la région ne sait pas faire son boulot, et de leur conseiller de faire diagnostiquer le petit en libéral.
La décision ne t'appartiendra pas, c'est les parents qui verront ce qu'ils estiment judicieux pour leur enfant, mais tu auras fait tout ce qui t'es possible pour l'aider et n'auras rien à te reprocher.
avatar
Asperzebre
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1251
Date d'inscription : 10/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation d'Asperzebre

Message par Circé le Jeu 6 Avr 2017 - 21:17

L'âge n'est pas un avantage en effet pour ce type de diagnostiques dans ce pays. Si je me permets une image, la France a une conception globale de la psychologie au mieux archaïque mais plus vraisemblablement paléontologique.

Pour une raison inexplicable, pour certains professionnels, l'autisme ne devrait pas toucher d'adulte et ne serait qu'un mal enfantin. Plus exactement, si des adultes ont réussi à arriver jusqu'à leur âge, ils n'ont pas de raison d'être en souffrance et peuvent continuer avec les mêmes solutions, quand bien même seraient-ils de fait en perdition. Et au yeux de ces mêmes professionnels l'autisme ne recouvrirait pas un spectre de caractéristiques mais serait un archétype, et au lieu de compter un faisceau de présomptions concordantes, ils considèrent facilement des caractéristiques du spectres absentes comme exclusives. C'est assez désespérant et j'espère qu'un jour un grand bouleversement pourra mettre à terre tous ces courants passéistes et dépassés qui sclérosent la psychologie française.

Je te souhaite en attendant un très grand courage et pense positivement à toi. J'espère que tu auras plus de chance auprès d'un psychiatre libéral.
avatar
Circé
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1173
Date d'inscription : 13/05/2015
Age : 35
Localisation : Bavay

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation d'Asperzebre

Message par Invité le Mer 12 Avr 2017 - 18:03

J'ai un énorme sentiment de gâchis, d'être passé à côté de ma vie, j'ai d'abord été en colère contre moi-même, contre mon incapacité à m'intégrer à cette société.
Puis j'ai été voir plus loin que ça, je me suis pardonné à moi-même, mais j'ai ressenti une colère énorme envers cette société qui m'a gâché ma vie.
J'essaie maintenant de dépasser cette dernière analyse, et de me dire que ce n'est pas la faute des gens si ils m'ont rejeté, qu'ils sont tout simplement incapables de percevoir mes différences, de me comprendre.
J'essaie d'être en paix avec moi-même, ainsi qu'avec la société à laquelle j'ai renoncé à vouloir m'intégrer, mais j'avoue que cette étape de mon évolution mentale est particulièrement difficile à réaliser, et qu'aujourd'hui je garde encore une rancœur énorme envers notre société, et envers les gens "normaux" de façon générale.

Je pense être aujourd'hui en mesure d'accepter que les gens ne parviennent pas à me comprendre.

Je me sens assez proche de ton vécu sur ces points là. Excepté peut être que je ne crois pas être passée par une phase où je m'en sois voulue à moi-même °-° (je dois avoir un côté pervers narcissique, je sais pas mais c'est bizarre par rapport à la manne de témoignages qui font état de cette phase)

J'avoue que je n'ai pas tout lu, mais tu sais en ce moment je n'arrive même plus à lire les fictions d'une amie dont j'avais l'habitude de toujours les lire depuis des années, ça compte comme circonstance atténuante ?

J'ai l'impression que t'en as gros avec les réactions de type "mais pourquoi es tu borné ?" et que la réponse est "Parce que toutes les sous conclusions et la conclusion finale viennent d'une étude scientifique menée sur trente ans de vie" ^^

Allez, je vais lire la version complète de ta présentation et te dire si je confirme dans les détails m'y retrouver Smile


__________________________________

Au niveau de ma façon de voir les choses, de ma façon de raisonner, d'agir, au niveau de mes convictions personnelles, de mes convictions religieuses, de mes idéaux politiques, de ma vision de la vie...dans absolument tous les domaines possibles et imaginables je suis ultra-minoritaire, je nage constamment à contre-courant, avec au mieux 20% de la population allant dans mon sens dans les domaines où je suis le plus conforme aux normes de la société.

Mais tellement !
C'est exactement ce que je ressens (u - u) !



Dernière édition par Miyuki le Mer 12 Avr 2017 - 18:45, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation d'Asperzebre

Message par chuna56 le Mer 12 Avr 2017 - 18:44

**Je rappelle que Aspezèbre a une Fiche Zeetic ** Battement de cils Dent pétée
avatar
chuna56
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 4053
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 36
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation d'Asperzebre

Message par Invité le Mer 12 Avr 2017 - 18:48

Si tu parles pour moi, je suis engagée auprès d'une princesse Amoureux ... Attends mais Asperzèbre il est pas maqué avec une fille formidable Mon Dieu ! Comment tu viens de me spoiler la suite de la présentation !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation d'Asperzebre

Message par chuna56 le Mer 12 Avr 2017 - 18:53

Zut, tu me plaisais bien, Miyuki... :'(
avatar
chuna56
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 4053
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 36
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation d'Asperzebre

Message par Asperzebre le Mer 12 Avr 2017 - 19:23

Oh de la pub pour ma fiche, c'est gentil Smile
L'histoire d'amour de ma présentation est finie, je n'aurais pas fait la fiche zeetic sinon.

Si tu lis depuis le début mon fil de présentation, il va falloir un long moment avant de tomber sur cette info, donc ce n'est pas surprenant que tu aies été spoilée par chuna.

D’ailleurs, chuna aussi a une Fiche Zeetic (on ne sait jamais, des fois qu'un lecteur de mon fil ait envie d'aller y jeter un œil).
avatar
Asperzebre
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1251
Date d'inscription : 10/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation d'Asperzebre

Message par chuna56 le Mer 12 Avr 2017 - 20:20

Fiche d'un grand niveau intellectuel, attention Dent pétée
avatar
chuna56
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 4053
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 36
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation d'Asperzebre

Message par Asperzebre le Lun 22 Mai 2017 - 0:34

Allez un petit up de ma fiche.

Je n'ai pas grand chose de neuf à raconter sur ma vie.

Par contre, je continue doucement mais surement à progresser à tétris.
Niveau score, je n'ai pas réessayé d'établir de record pour l'instant, donc rien de de neuf à ajouter.
En ce moment je m'entraîne à survivre à haut niveau, c'était très difficile au début, mais je m'y fais petit à petit.
Je trouve maintenant que le niveau 18 est relativement 'pépère'.
Une fois que je jugerais mon niveau de jeu à haute vitesse satisfaisant, j'essaierais surement de battre mon ancien record de points Smile

Aujourd'hui, je suis parvenu pour la première fois à passer le niveau 20, et ai atteint ainsi le niveau 21 cheers
C'est joli le 21: tout vert, une de mes couleurs préférées.
Je n'ai pas beaucoup de satisfaction en ce moment dans la vie, c'est des petits instants comme ça qui remontent le moral.
avatar
Asperzebre
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1251
Date d'inscription : 10/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation d'Asperzebre

Message par Asperzebre le Mar 6 Juin 2017 - 19:51

Bonjour à tous.
Cela fait un peu plus d'un an que je suis sur ce forum, et toute chose a une fin.

Il est temps pour moi de tourner la page, et de chercher à reprendre ma vie en main autrement, même si je n'en ai pas encore les clés.

Je me suis inscrit sur ce forum plein d'espoir, souhaitant avoir des discussions intelligentes, constructives, sur des sujets divers et variés, recherchant toujours l'objectivité, et rejetant le conflit puéril.
J'y suis parvenu pendant un temps, parvenant à m'attirer la sympathie de plusieurs personnes, et à avoir des échanges très intéressants sur certains fils, et par messagerie privée.

Petit à petit j'ai fini par me sentir 'chez moi' ici, m'exprimant plus librement, et parfois sur des sujets plus légers, m'écartant un peu de l'image très (trop?) sérieuse que j'ai probablement donné lors de mes débuts sur ce forum.
Moi qui au début ne faisais que des énormes pavés, je me suis en effet surpris à écrire à plusieurs reprises des petits messages de quelques lignes seulement, peu argumentés, et à visée principalement humoristique.

Au fil des mois, j'ai commencé à m'ouvrir, sortant de mon fil de présentation où je parle essentiellement de ma vie et de mes problèmes, et allant discuter de choses qui m’intéressent, allant argumenter, par exemple, sur le sujet religieux, ou sur le sujet sociétal, puis politique.
J'ai sur ce genre de fils été exposé à des personnes ne partageant pas mon point de vue, le rejetant parfois avec force.
Il y a eu quelques petits clashs, probablement quelques personnes m'ont elles placé sur leur 'blacklist', mais peu importe, ce sont là des aléas qui me semblent, ma foi, difficilement évitables.
Le fait est que, à part ces légers bémols, je parvenais à discuter calmement, à apporter un point de vue, une manière de voire les choses plutôt inhabituelle, qui était jugée intéressante par beaucoup.

J'ai rapidement eu mes premiers heurts 'sérieux', subissant des attaques personnelles, ce que je ne parviens pas à supporter, étant dans une optique de discussion basée sur l'échange, la compréhension mutuelle, et non le combat.
Mes premiers échanges houleux ont eu lieu avec noir, qui ne tolérait pas que "Asper" figure dans dans mon pseudonyme alors que je n'avais pas de diagnostique officiel Asperger, et qui me l'a ouvertement reproché.
J'ai su surmonter cet écueil, noir étant capable de me blesser (probablement inintentionnellement), mais n'étant pas là avec la volonté de me nuire.
Ma 'petite vie' sur ce forum a continué son bout de chemin, et ma rancœur envers noir s'est apaisée, j'ai même réussi à prendre sur moi, à faire l'effort de ne pas le rejeter, de continuer à aller vers lui, de discuter de la manière la plus courtoise possible avec lui sur certains fils, malgré l'énervement que ses propos suscitaient parfois chez moi.

J'ai eu d'autres prises de têtes avec d'autres personnes, avec Fata Morgana par exemple, qui est un indécrottable croyant alors que je suis un indécrottable athée, et chacun ayant de fortes convictions, totalement incompatibles entre elles, nos échanges sur le sujet religieux ont été plutôt tendus.
Cependant, Fata reste une personne que j'apprécie, ouverte d'esprit, qui est en général dans une démarche de compréhension de son interlocuteur, même si il n'y parvient pas systématiquement (en particulier dès que l'on parle de religion), mais que celui qui arrive systématiquement à comprendre son interlocuteur lui jette la première pierre.
Fata est quelqu'un que je respecte beaucoup, dont je trouve que les interventions sur la majorité des sujets où il participe sont intéressantes, et d'une grande qualité.
J'espère que ce respect est mutuel, et qu'il ne me tient pas rancune de nos divergences sur le plan religieux.

J'ai aussi eu tout un tas de discussions avec des personnes aux idées différentes des miennes, qui se sont généralement bien passées, dans le respect mutuel.
Pieyre est l'exemple parfait, étant presque systématiquement en désaccord avec moi sur la grande majorité des fils où nous avons eu une participation commune, nos échanges sont toujours restés courtois et respectueux.
Pieyre, je ne te connais pas, mais tu es quelque que j'apprécie et que j'estime, je tenais à ce que tu le saches avant que je quitte ce forum.
De plus, tu as eu la gentillesse de me contacter par MP quelques jours avant l'incident ayant servi de déclic à mon départ (dont je parlerais plus loin sur ce message), alors que, de ton propre aveu, les discussions par MP te sont difficiles, voire pénibles, et que tu préfères t'en tenir aux échanges publics.
Dans ce MP, tu m'expliques que tu n'es pas dupe, que tu as compris ce qui se passe, tu m'expliques que, malgré ce que les attaques injustes que je subis pourraient laisser penser, tu vois en moi quelqu'un de profondément honnête et sincère.
Tu refuses de nommer un 'responsable', un 'fautif' pour la situation, ne souhaitant pas t'impliquer dans un conflit et souhaitant en rester au débat d'idées.
C'est tout à ton honneur d'agir ainsi, même si, implicitement, le coupable est tout désigné dans les échanges de MP que nous avons eu.

Je te l'ai déjà écrit lors de nos échanges de MP, mais je suis quelqu'un plein de doutes, qui me remet énormément en cause, qui cherche à être irréprochable sur le plan de mes valeurs morales, et qui ne supporte pas d'être vu comme l'exact opposé de ce que je suis, d'être vu comme le stéréotype de ce que je déteste le plus au monde.
Aussi, face à des gens absolument odieux qui m'accusent d'être ce que je ne suis pas, par pur sadisme, à seule fin de nuire, je suis relativement sans défense.
Je culpabilise, je me remets en question, au lieu de faire face...c'est d'autant plus vrai que lorsque je me fais violence, que je m'efforce de tenir tête à mon agresseur, de lui opposer du répondant, ça se retourne contre moi.
Mon agresseur, avec une odieuse mauvaise foi, profite de l'énervement à son égard qu'il a engendré chez moi pour fanfaronner: "vous voyez, j'avais raison, ce type est haineux et méprisant".
Le pire, c'est que ça fonctionne, j'en veux pour preuve mon bannissement temporaire de ce forum, bannissement qui a pour seul et unique motif le fait que j'aie osé protester un peu trop vigoureusement contre le traitement que je subissais.

Aussi, le fait d'avoir la preuve que cette basse manipulation ne fonctionne pas avec tout le monde, que certains restent lucides et ne me voient pas comme le monstre pour lequel des personnes mal intentionnées souhaiteraient me faire passer, me fait chaud au cœur.
Ça m'aide à ne pas rentrer dans le jeu de telles personnes, à ne pas culpabiliser d'être un moins que rien, un minable, ça m'aide à me rebeller vigoureusement contre elles.
Ça a probablement été un déclic qui m'était nécessaire pour me permettre de m'affirmer, de m'en prendre vigoureusement à mon agresseur, ce qui m'a valu le ban qui, lui, aura été le déclencheur de la prise de conscience que je n'ai plus ma place sur ce forum.

Aussi, bien que très indirectement, tu es responsable de mon départ, mais, bien entendu, tu n'avais nullement l'intention de me faire partir, tu n'avais même pas envisagé que ton petit grain de sable dans la machine puisse avoir de telles conséquences, et je n'ai absolument aucune rancœur à ton égard, bien au contraire: je souhaitais te remercier publiquement des échanges par MP que nous avons eu.

Je suis parfaitement honnête et sincère en écrivant ceci, et j'espère que le fait de l'avoir écrit en espace public ne provoquera pas d'attaques envers toi de la part du coupable en question, dont je me suis efforcé de taire le nom.
Si ça te dérange, n'hésite pas à m'en faire part, j'éditerais ce message, supprimant le passage en question.

Je vais maintenant parler un peu de moi, pour situer le contexte, pour justifier mon choix de partir de ce forum où je n'ai visiblement pas ma place.
Je ne m'étendrais pas trop sur le sujet, car je pense que la plupart de ceux qui liront ce message ont également lu ma présentation et savent de quoi il en retourne.

J'ai très peu d'amis IRL, ZC me tient presque lieu d'unique source d'interaction sociale, d'unique lien avec le monde.
Le mot 'presque' est important ici: en partant, je ne serais pas totalement seul, je n'aurais au quotidien plus personne à qui parler, plus personne avec qui partager mes idées, mes réflexions, mes raisonnements, mais j'aurais tout de même la chance de voir une ou deux fois par mois des connaissances avec qui discuter un peu et passer quelques moments agréables.
Ça ne me conviendra pas vraiment, mais il me faudra apprendre à faire avec, en attendant de trouver la solution miraculeuse pour me sortir de ma situation, si j'y parviens un jour.

J'ai toujours eu des difficultés en situation sociale, depuis mon enfance j'ai toujours été méprisé, rejeté, humilié, rabaissé...
On s'est acharné sur moi à de nombreuses reprises, je ne compte plus le nombre de fois où, durant ma scolarité, des élèves plus habiles que moi avec le jeu social me tyrannisaient, me tapant avec une règle, me plantant la pointe du stylo dans la main, me faisant des tapes sur la tête, me froissant ou me déchirant les feuilles de mes cahiers, ou encore y gribouillant avec leurs stylos.
Les élèves qui faisaient ceci étaient très habiles pour le faire quand les profs avaient le dos tourné, revenant rapides comme l'éclair à une posture d'élève sérieux quand le prof nous regardait.
De mon côté j'étais moins prompt à réagir de manière 'socialement correcte', j'étais agressé, je me défendais contre mon agresseur, pleinement investi dans cette activité, sans avoir une part de mon esprit occupée à surveiller le prof, pour ne pas me faire remarquer.
Ça ne m'effleurais même pas l'esprit d'agir ainsi, en me cachant, en faisant les choses dans le dos, de manière fourbe.
Ce n'est pas ainsi que je fonctionne, d'autant plus que je m'estimais irréprochable: je n’embêtais pas mes camarades, c'est eux qui m’embêtaient, je ne faisais que me défendre.

Par conséquent, je me faisais souvent repérer dans mes tentatives d'auto-défense, et étais désigné comme l'élément perturbateur, celui qui embête les autres, qui nuit au bon déroulement du cours.
J'ai souvent essayé d'argumenter, d'expliquer que c'est les autres qui m’embêtaient, rien n'y fait, les profs étaient sourds à mes arguments, au contraire ça les remontait encore plus à mon égard, y voyant probablement un sale gamin pris en flagrant délit qui niait jusqu'au bout et rejetait la faute sur les autres.

J'ai souvent été puni à cause de la méchanceté des autres, et c'est quelque chose que je n'ai jamais su supporter.
J'ai développé beaucoup de haine à cause de tout ça, haine que je n'aurais jamais développée si on m'avait laissé tranquille.

J'ai vraiment espéré que le comportement de mes camarades de classes serait absent sur ce forum, j'ai eu l'espoir utopique que le fait d'avoir une grande intelligence puisse prémunir d'avoir une telle attitude.
Ce n'est pas le cas, malheureusement.
Une telle attitude me semble plus rare sur ce forum que dans la salle de classe et la cour de récré, mais elle existe tout de même, et l'intelligence de ceux ayant une telle attitude la rend encore plus difficile à contrer, encore plus perverse, redoutable, destructrice...et donc encore plus profondément intolérable.

Je suis depuis quelques temps victime du genre de personne que je souhaitais à tout prix ne pas croiser ici.
Une certaine personne m'a qualifié à plusieurs reprises de néo-stalinien, de facho, de type dictatorial, complètement fermé à toute pensée différente de la mienne, de débile incapable de faire une argumentation, incapable de comprendre une argumentation, qui baisse le niveau du débat, qui fait fuir tout le monde, et autres joyeusetés, la liste de ses attaques à mon égard est trop longue pour que je me remémore tout.

Bref le message est clair: je suis une merde...mais ça, il a le droit de le dire, car c'est fait subtilement, par sous-entendus, par implicite.
Il n'a pas écrit directement 'Asperzebre est une merde', donc ça passe, il a sa place sur le forum...

Mettez tout ceci en lien avec le paragraphe précédent, sur mes relations lors de ma scolarité, et vous comprendrez aisément que je ne supporte pas cette situation.

Ne pouvant supporter ce que mon agresseur dit sur moi, et encore moins qu'il parvienne grâce à son calme et à sa rhétorique à convaincre certaines personnes du bien-fondé de ses attaques, je perds mon sang-froid, obnubilé par l'idée de me défendre, de faire taire ses attaques à n'importe quel prix.

Assumer ainsi une réaction de haine totalement naturelle face à un tel comportement donne du grain à moudre à mon détracteur, qui remue le couteau dans la plaie, tape là où ça fait mal, me qualifiant d'individu haineux, détestable, profitant de ma faiblesse dans les relations conflictuelles pour me diaboliser.

N'ayant aucun moyen de contraindre l'individu à cesser de s'exprimer, il n'y a pour moi qu'une unique issue tolérable à cette situation (j'écris bien issue "tolérable" et non pas issue "souhaitée": toute autre issue que celle-ci serait absolument inadmissible).
Cette issue est la suivante: écraser totalement la personne responsable des attaques à mon égard, c'est une sorte de combat, dont je ne peux sortir que totalement annihilé, ou vainqueur par KO, il n'y a pas d'entre deux.
Le seul résultat tolérable à cet affrontement qui m'est imposé est d'obtenir l'impossibilité définitive pour mon ennemi de faire la moindre attaque à mon égard (ce qui, dans le cadre de ZC, passe par obtenir un bannissement définitif de cet individu).

Il se trouve que je déteste ce genre de conflit, et que, pris dedans, je m'y bats avec les armes à ma disposition: la sincérité, l’honnêteté, , la recherche d'objectivité, armes qui sont de peu de poids face à un jouteur verbal expérimenté, qui prend plaisir à participer à de tels échanges, à rabaisser autrui, usant de ton son arsenal de rhétorique basé essentiellement sur l'hypocrisie et la mauvaise foi.

C'est un peu comme si un citoyen lambda était attaqué par un karatéka expérimenté, et que, pour s'en sortir, il devait non seulement réussir à tenir debout, mais également réussir à mettre son agresseur K.O
Autant dire que ses chances de succès sont proches de zéro.

C'est dans ce combat désespéré que je me suis lancé, m'en prenant vigoureusement à mon agresseur, dans une ultime tentative de conserver ma place parmi vous.

Ma dernière charge 100% sincère envers mon agresseur, m'a valu un ban temporaire du forum, avec l'explication suivante:
J’ai choisi au hasard un propos passible de modération de ta part pour appliquer une journée de ban (j’avais le choix) [...]
Sachant que le motif de bannissement peut être au choix ; le manque de respect, la calomnie, le procès d’intention, les messages agressifs/menaces/harcèlement ou à caractère illégal tu as le choix vu que le propos rentre dans plusieurs catégories !
Tout ce que j'avais écrit qui m'a valu mon ban était profondément sincère, véridique.
Mais malheureusement, ça ne suffit pas à rendre ma ligne de défense acceptable d'un point de vue juridique, et je suppose que le ban est justifié...
Bref, il est clair et net que le citoyen lambda a perdu son combat face au karatéka expérimenté.

Il n'y a plus qu'une issue possible: je dois quitter les lieux.
La fuite est la seule option qu'il me reste pour être enfin débarrassé de mon agresseur.

Avant de partir je souhaitais dire merci à ceux qui ont investi de leur temps pour essayer de m'écouter, de me comprendre.
Merci à ceux qui ont participé à des échanges courtois avec moi, sur divers fils de discussions.
Merci à ceux qui ont lu ma présentation, qui ont tenté de m'aider, en me proposant des pistes de réinsertion professionnelle, des pistes pour mieux gérer mes particularités dans les relations sociales, ou encore en venant déposer quelques touches de légèreté et de bonne humeur sur mon fil.
Un grand merci particulier à Parisette qui m'a aidé à me lancer dans les démarches de diagnostic d'Asperger.

Vous m'avez fait croire, l'espace d'une année, que je pouvais être presque normal, que je pouvais être accepté dans un groupe.
Vous m'avez redonné un peu confiance en l'avenir, un peu foi en l'humanité Smile

Vous avez (pour la pluspart d'entre vous) la chance d'avoir une intelligence relationnelle bien supérieure à la mienne, qui vous permet de gérer sans souci la situation à laquelle j'ai été exposé ici.
Aussi, je suis persuadé que le sinistre individu qui est à l'origine de mon départ de ZC (et dont je ne suis malheureusement pas la seule 'proie') n'aura que peu d'emprise sur vous, je pense que vous saurez contrer ses attaques vicieuses.
Vous saurez rester vous-mêmes et continuerez à faire vivre ce forum.
Vous êtes plus forts que lui Smile

Ceci est mon dernier message sur l'espace public de ZC.
Je laisse ma fiche zeetic active (sans trop d'espoir), ainsi que ma boite à MP.
Je passerais (assez peu souvent) vérifier si j'ai des messages, et essaierais de répondre dans des délais raisonnables à ceux ou celles qui m'auraient contacté, quel que soit le sujet du message (pas nécessairement en lien avec ma fiche Zeetic), à condition de pouvoir échanger de manière courtoise.

Bonne continuation à tous. Long hug


Dernière édition par Asperzebre le Ven 16 Juin 2017 - 13:23, édité 5 fois (Raison : encore des fautes...)
avatar
Asperzebre
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1251
Date d'inscription : 10/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation d'Asperzebre

Message par I am so sure le Mar 6 Juin 2017 - 19:58

Spoiler:
Prends bien soin de toi et merci d'avoir prévenu ainsi et aussi donc de ne pas supprimer ton compte, ce qui est preuve de délicatesse Smile cat
avatar
I am so sure
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 6533
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 46
Localisation : Chez moi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation d'Asperzebre

Message par chuna56 le Mar 6 Juin 2017 - 22:40

Et bien tu vois, moi je trouve que c'est une très mauvaise décision.

Pour 2 raisons principalement :

- à cause de un seul individu, qui est un pauv' type pas net, tu te prives d'un moyen d'expression et tu vas te renfermer encore un peu plus dans la solitude, alors que tu as besoin comme tout le monde de pouvoir sociabiliser.

- tu te retrouves face à une situation vécue dans ton enfance. Tu as deux solutions : soit te battre, soit fuir.
Et toutes les solutions que tu n'as pas explorées ??? Tu crois que ya que ces deux façons d'agir de possible ? Ou que tu n'es pas capable d'autre chose ?
Tu as l'occasion ici là de sortir de ces 2 seules et uniques solutions que tu expérimentes sans succès depuis toujours. En sécurité, derrière ton ordi, avec des personnes qui t'aiment bien et peuvent te soutenir. Pourquoi ne pas en profiter ?
Des gens comme BM tu en croiseras encore et encore, le plus judicieux serait d'apprendre à t'en protéger d'une manière ou d'une autre.
Apprendre à changer son point de vue. Apprendre à gérer ses émotions.
Dommage de passer à côté d'une telle occasion.

Dans tous les cas, quoi que tu fasses, je t'envoie une grosse bise, si ça va pas et que t'as pas le moral, n'hésite pas à me mp, si vraiment tu n'as plus envie de poster ici.

Reste pas isolé.

Amoureux
avatar
chuna56
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 4053
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 36
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation d'Asperzebre

Message par TARTEMPIONNE le Mar 6 Juin 2017 - 22:44

T'as vraiment plein d'empathie, chuna56!
Ce serait bien, s'il y avait plein de gens comme toi!

TARTEMPIONNE
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 14
Date d'inscription : 16/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation d'Asperzebre

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 15 sur 16 Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum