Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Page 4 sur 40 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 22 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par 'C.Z. le Dim 1 Mai 2016 - 12:20

Vous avez deux heures N°6:
“Ce n'est pas l'Utopie qui est dangereuse, car elle est indispensable à l'évolution. C'est le dogmatisme, que certains utilisent pour maintenir leur pouvoir, leurs prérogatives et leur dominance.” Henri Laborit

'C.Z.
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2693
Date d'inscription : 16/02/2015
Age : 35
Localisation : Côte d'Azur (de la Bretonie)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Suce ces p'tits Bleus ! le Dim 1 Mai 2016 - 12:29

C.Z. a écrit:
Vous avez deux heures N°6:
“Ce n'est pas l'Utopie qui est dangereuse, car elle est indispensable à l'évolution. C'est le dogmatisme, que certains utilisent pour maintenir leur pouvoir, leurs prérogatives et leur dominance.” Henri Laborit

L'a beau rire l'Henri, moi ça me fait pleurer ! Bouhouhou

Suce ces p'tits Bleus !
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7734
Date d'inscription : 28/03/2013
Localisation : Une note de musique qui débite en 74.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Numero6 le Dim 1 Mai 2016 - 13:49

C.Z. a écrit:
Vous avez deux heures N°6:
“Ce n'est pas l'Utopie qui est dangereuse, car elle est indispensable à l'évolution. C'est le dogmatisme, que certains utilisent pour maintenir leur pouvoir, leurs prérogatives et leur dominance.” Henri Laborit

Pfff, Henri Laborit fait partie de ces scientifiques qui me saoulent. Il rejoint dans ce panthéon Hubert Reeves, Albert Jacquard ou même Étienne Klein.
Après s'être fait un nom dans un domaine scientifique, ils se la jouent cool et vulgarisateurs pour nous débiter un nombre incalculable de platitudes et de banalités sur la vie et son environnement.
Seulement voilà, participer à la mise au point des neuroleptiques ne donne pas plus de sagesse que fabriquer du pain ou des moteurs. A la base, ce sont tous des mégalos, soucieux de leur gloire et de leur statut au sein de la communauté scientifique.
Une fois parvenus à une reconnaissance statutaire, incritiquables et vénérés, ils s'emmerdent. Leur gloire chèrement acquise, à coup de travail besogneux et de coup-bas pour écarter des projecteurs leurs concurrents les plus innovants, ils vont chercher la véritable gloire, la reconnaissance populaire. Pour reprendre l'expression de Mily, ils se mettent à souffrir de vieux-connisme.

Ils sont en général déjà complètement ringardisés dans leur domaine d'excellence quand ils viennent donner des leçons de philosophie ou de sagesse populaire vaguement cryptée comme les Yoda qu'ils aimeraient être..

Parle-moi plutôt de l'économiste Joseph Schumpeter, dont le concept parfaitement abouti de « destruction créatrice » se suffit à lui-même. Selon lui, on ne peut faire du neuf qu'en détruisant le vieux, pas par volonté mais comme conséquence ou comme préalable. Il voyait dans ce processus la dynamique même du capitalisme. Steve Jobs en est le parfait exemple.

Alors déjà, ses théories étaient beaucoup plus abouties dans le domaine économique que ne l'étaient celles de Dabrowski dans le domaine de l'intelligence. Dabro n'a jamais pu répondre à sa question initiale, celle de la barbarie humaine découverte dans les tranchées de Verdun.
Vulgarisées (mal ?), les théories de Dabrowski se résument à l'idée de bien s'étaler comme une merde avant de pouvoir renaitre, tel le Phoenix qui a besoin de toucher le fond pour pouvoir rebondir.
C'est rien que de la connerie, quand tu t'étales comme une merde, ça fait très mal et faut un temps fou pour récupérer et repartir, plus fragile, plus méfiant.
Ou alors ça peut servir à colorer l'ennui profond de certaines existences des mérites d'une expérience existentialiste, éprouvante mais porteuse d'espoir. Faut vraiment s'emmerder à mourir pour y trouver son compte.
Je préfère de loin l'idée toute simplette en apparence selon laquelle, pour faire une bonne dépression digne de ce nom, il faut être fort, très fort, leader de la Horde des contrevents, se laisser peler la couenne jusqu'à l'os, mais tenir, toujours tenir. Là, c'est bon, tu peux te la taper bien furieuse ta dépression, une bête sauvage qui te griffe chaque organe de ses humeurs belliqueuses.
Les couilles-molles, les pleureuses, les chouineurs, baignent dans une vie morne. Ils incantent le suicide, ils appellent de leurs vœux la légitimité de la Souffrance, la légion d'honneur du mérite pleurnichard. Ils sont à l'abri, ils ne risquent que d'être encore plus chiants que d'habitude.
Laborit ! Petite bite !

Et donc, comme les théories de Schumpeter étaient abouties, elles peuvent servir, pour ceux qui n'ont vraiment rien d'autre à foutre, à établir des parallèles avec l'existence humaine. Comme virer un connard par exemple, étape indispensable pour espérer un choper un bon. On peut jouer avec. On peut les triturer à notre guise, c'est un bon produit.

J'en ai bouffé du Laborit, à l'époque il était à la mode et je ne voulais pas me sentir largué. Son Oncle d'Amérique avait cartonné, en tout cas au niveau de l'accueil critique des intellos. Mais, didiou, ces réflexions ne cassent pas trop pattes à un canard. Faire courir des rats dans une cage ne donnent pas le tiers du quart de la sagesse de ma grand-mère qui avait commencé l'usine à l'âge de 12 ans.
Oh, et puis hein, faut pas déconner avec son histoire d'inhibition, avec son rat à la con dont le poil se ternit quand il ne peut plus fuir le choc électrique. Mais qu'il aille subir les humeurs d'un chefaillon à l'usine ! Il va comprendre que c'est autrement plus complexe, que les ressources humaines sont incroyables.

Ta citation, enfin la citation de Laborit pour ne pas t'inclure dans mon dépit, c'est de la daube, c'est sentencieux, c'est lourdingue, c'est la lutte des « forces de progrès » contre l'immobilisme des nantis, c'est tellement politiquement correct que c'est suspect d'emblée.
Ah, et puis, je déteste cette idée de progrès indispensable, de modernité bafouée par la norme. Le progrès ou les changements s'imposent d'eux-mêmes, le plus difficile c'est de suivre le mouvement, de savoir s'adapter.
Je préfère l'impertinence de je ne sais plus quel ministre d’Elizabeth la queen qui se désespérait du besoin de changement manifesté par les sujets de sa gracieuse, il constatait que les choses passaient déjà suffisamment leur temps à changer.

Faudrait jamais accorder la plus petite attention sur le plan philosophique ou psychologique à des types sélectionnés pour leur esprit contrôlant, de purs analysants, bêtes de travail par dessus le marché, et suffisamment salauds pour écarter la concurrence de la course à la gloire.
L'humilité surjouée de Jacquard quand il parle de l'intelligence, on dirait Hollande qui nous annonce la réduction de la courbe de l'augmentation à la hausse du chômage. Crétinus Momifius.

Pour finir de te convaincre, Schumpeter avait ainsi tracé son projet de vie : « Être un grand amant, un grand cavalier et un grand économiste ».

Et pour finir, celles que vous attendiez tous en ce dimanche ensoleillé bande de nazes, celles que les plus grands métalleux considèrent comme la plus grande innovation dans le domaine du metal de ces dix dernière années, celles qui poutrent grave dans leur tenue de cosplay pour pédophile aux yeux jaunes, and now, ladiiiiizzzzznndd gen-tle-men, please make a bullshiiiittt noise for the terrific, the fantastic, the beautiful, the lemmon-face, thhhhheeeee

BAAABBBYYYY MMEEEEEETAL



Numero6
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5526
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Invité le Dim 1 Mai 2016 - 13:58

Parle-moi plutôt de l'économiste Joseph Schumpeter, dont le concept parfaitement abouti de « destruction créatrice » se suffit à lui-même. Selon lui, on ne peut faire du neuf qu'en détruisant le vieux, pas par volonté mais comme conséquence ou comme préalable.


Parfaitement d'accord ! Ce qui pourrait se résumer en une phrase très simple : On ne bâtit pas sur des ruines qui se sont écroulées...
La création nouvelle, par l'enseignement par l'erreur.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Pola le Dim 1 Mai 2016 - 14:06




Charmante chambre d'hôte, pour pas se ruiner

Pola
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3077
Date d'inscription : 22/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Suce ces p'tits Bleus ! le Dim 1 Mai 2016 - 14:08

Leur K raté, elles peuvent le recommencer autant que nécessaire sur moi, par contre la musique serait superflue ! Dent pétée

PS : Je connais un autre Schum qui se la pète moins. Diable

" Faut casser le neuf pour pouvoir l'apprécier ! " Aux éditions Matines.

Suce ces p'tits Bleus !
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7734
Date d'inscription : 28/03/2013
Localisation : Une note de musique qui débite en 74.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Numero6 le Dim 1 Mai 2016 - 14:10

@Etherea, oserais-je supposer que t'as viré ton mec sans prendre la précaution élémentaire d'attendre de disposer d'un remplaçant ?

Oui je suis agressif. Et alors ? Tu as bien osé faire des compliments au Stroumph au sujet de son humour.

Traitre.

Numero6
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5526
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Invité le Dim 1 Mai 2016 - 14:13

Charmante chambre d'hôte, pour pas se ruiner

Tout à fait le "genre" de ruines ou j'adorerais me poser et dans lequel, je me sentirais bien pour y dormir, car à ciel ouvert, veillée par les pierres et les pieds sur le vert. J'adore !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Pola le Dim 1 Mai 2016 - 14:13

a deux pas d'une ville en plein essor


Pola
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3077
Date d'inscription : 22/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Numero6 le Dim 1 Mai 2016 - 14:15

Suce ces p'tits Bleus ! a écrit:Leur K raté, elles peuvent le recommencer autant que nécessaire sur moi, par contre la musique serait superflue ! Dent pétée

Bah, le metal c'est comme Laborit, j'essaye de ne pas me sentir trop con, vu que c'est catalogué musique pour haut potentiel, qu'on est les seuls à percevoir les variations subtiles et les décrochages raffinés qu'ils disent.

Moi, ça me casse les oreilles.

Le seul mérite que j'attribue au metal c'est de me laisser totalement indifférent au niveau émotion, alors qu'un vieux tube de Dave est capable de me perturber l'humeur pour toute l'après-midi.

Numero6
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5526
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Numero6 le Dim 1 Mai 2016 - 14:16

Ethéréa a écrit:Tout à fait le "genre" de ruines ou j'adorerais me poser et dans lequel, je me sentirais bien pour y dormir, car à ciel ouvert, veillée par les pierres et les pieds sur le vert. J'adore !

Tu devrais te mettre au camping. Ça calme.

Numero6
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5526
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Pola le Dim 1 Mai 2016 - 14:17

Dave ainsi code ?

Pola
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3077
Date d'inscription : 22/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Numero6 le Dim 1 Mai 2016 - 14:21

Monsieur et madame Sturbation ont un fils, quel est son prénom ET sa profession.

Je suis estourbi devant tant d'onanisme. Bien sûr, le prénom du petit Sturbation est Mansour et, rejetant ses racines musulmanes, cet apostat a embrassé la religion bouddhiste Tibétaine en devenant Lama. Le Lama Sturbation (Mansour).

Non, Pola, nooon, vous n'avez pas le monopole de la vanne pourrie !

Numero6
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5526
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Pola le Dim 1 Mai 2016 - 14:23

La valve pourrie, ca n'aide pas

Pola
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3077
Date d'inscription : 22/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Numero6 le Dim 1 Mai 2016 - 14:26

Dans le godon, tout n'est pas bon.

Numero6
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5526
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Pola le Dim 1 Mai 2016 - 14:29

Ah que je te la mets profond !! Very Happy

Pola
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3077
Date d'inscription : 22/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Invité le Dim 1 Mai 2016 - 14:30

@Etherea, oserais-je supposer que t'as viré ton mec sans prendre la précaution élémentaire d'attendre de disposer d'un remplaçant ?

Oui je suis agressif. Et alors ? Tu as bien osé faire des compliments au Stroumph au sujet de son humour.

Traitre.

Numéro 6 : chiffre que nous avons en commun (je suis née en 66), non pas en 6 mais en 7 et par 3 (1+2), tu me suis ? Oui, je sais que oui.
Par ailleurs, si nous rajoutons à ces chiffres, le fait que je SOIS stone naturellement (merci Dame Nature), pouvons nous considérer, que ce fait constitue une circonstance atténuante de ma fidélité (je me permets de rectifier) et qu'en toute bonne foi, je pensais avoir perçu un lien plus que commun entre 6 et bleu. Décidément, je suis bonne pour l'hôpital psychiatrique !!!

Une petite précision s'impose toutefois. Je ne remplace jamais rien par autre chose ; je garde tout et je le fais évoluer....car j'adore les ruines, les vielles pierres, tout ce qui a vécu et qui à son état visuel de "ruines" est MAGNIFIQUE, car c'est la mémoire vivante du temps mort pour nous Enseigner...ce qui a été, ce qui est devenu, et ce qui pourrait être ou sera ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Numero6 le Dim 1 Mai 2016 - 14:31

PSM + LSD = Ethéréa

Numero6
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5526
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Pola le Dim 1 Mai 2016 - 14:33

Je m'enruine mon amouuuur !

Pola
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3077
Date d'inscription : 22/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Numero6 le Dim 1 Mai 2016 - 14:36

Pola a écrit:Ah que je te la mets profond !! Very Happy


Je sais, je sais, je pensais que ça devait rester entre nous.

J'en profite pour te signaler que je viens de récupérer ta montre, pffff, on dirait pas comme ça, mais ça aime la chaleur humide ces bracelets.

Numero6
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5526
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Invité le Dim 1 Mai 2016 - 14:36

Métal : latem....lame + T...lame + croix...lame + 4 éléments...lame + infusion!!!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Numero6 le Dim 1 Mai 2016 - 14:38

Pola a écrit:Je m'enruine mon amouuuur !


Ah, l'image de cauchemar... Pénélope à son ouvrage, les doigts crispés par la polyarthrite rhumatoïde. Yapa, tu envoies du rêve en ce beau dimanche de défilés cégétistes.

Numero6
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5526
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Pola le Dim 1 Mai 2016 - 14:44

Ouais Pénélope, quelle sale hope

Pola
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3077
Date d'inscription : 22/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Numero6 le Dim 1 Mai 2016 - 14:46

Pola a écrit:Ouais Pénélope, quelle sale hope

OOoooohh, joli.

Numero6
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5526
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Pola le Dim 1 Mai 2016 - 14:46

Je sais, je sais, j'ai pas le monopole !

Pola
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3077
Date d'inscription : 22/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 16:46


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 40 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 22 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum