Salut ! (un nouveau se présente)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Salut ! (un nouveau se présente)

Message par Gwel56 le Sam 30 Avr 2016 - 12:01

Salut à vous,
je suis bien content de vous rejoindre !
J'ai longtemps cherché un forum pour aborder toutes sortes de questions sur notre différence commune, et finalement je suis tombé dessus complètement par hasard alors que je cherchais autre chose ^^
Déjà, même sans avoir rien posté, ça m'a fait du bien de voir que je suis pas le seul à galérer, c'est mesquin, mais de savoir d'autres dans la merde et certains même plus gravement atteints que moi, ça soulage.
J'ai un tas d'interrogation sur lesquelles j'espère les gens de ce forum pourront m'aider.
Je vous fait une petite liste, non pas pour avoir une réponse de suite, mais plutôt pour exposer mes problématiques.
Dans le désordre :

Comment faire face à la solitude au quotidien?
Comment éviter de devenir misanthrope?
Comment faire semblant pour s’intégrer et est-ce souhaitable?
Doit on forcement se compromettre pour s’intégrer dans la société ?
Comment arrêter de penser ?
Laisser les gens dans l'erreur est il une marque de tolérance ou de dédain envers eux ?
Comment et pourquoi faire semblant de intéresser à ce que les gens disent sachant que 99% du temps on les trouve creux, vains et prévisibles ?
Et du coup comment éviter de devenir un enc... cynique et manipulateur ?
Comment lutter contre la procrastination ?
Comment éviter de s'éparpiller ?
Comment dépasser les réflexes de grosse flemmasse inculqué pendant la scolarité ou, pour essayer d'avoir l'air normal on a mis un point d'honneur à ne jamais travailler pour réussir ?

Ouf, ça fait du bien ne serait-ce que d’écrire ce genre de question qui partout ailleurs qu'ici vous font passer pour un enfoiré prétentieux....
J'ai quand même peur que ça soit l'impression que ça donne, mais si même ici je suis incompris et jugé, je suis mal barré...
Car en vrai, si j'ai peur de basculer dans le cynisme ou la manipulation, c'est bien parce-que je suis tout l'opposé, je suis quelqu'un de gentil et bienveillant en fait ^^
Voilà j'espère trouver chez vous de l'aide, un partage d'expérience avec des gens qui ont été confrontés aux mêmes problèmes mais qui ont su les dépasser, ou à défaut, au moins des gens dans la même galère.
Ma présentation est bizarre, mais j’écris tout ça comme ça sort et je sais que la plupart des questions que j'ai écrit on sans doute été déjà abordées, je prendrais le temps de parcourir plus en détail ce forum.

Dernière question, pourquoi zèbre ? D’où vient l'emploi de ce mot ?
Et merci à ceux qui auront eu le courage de me lire !

Gwel56
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 118
Date d'inscription : 30/04/2016
Age : 35
Localisation : Morbihan

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salut ! (un nouveau se présente)

Message par Invité le Sam 30 Avr 2016 - 12:21

Bonjour... bonjour...

Dans toutes c'est question, il y en a une à laquelle j'ai envie de répondre...
Juste parce que je viens de trouver des mots à aligner derrière le point d'interrogation...
Envie de les déposer quelque part...
Ce n'est pas la réponse absolue mais certainement un petit morceau...

Comment arrêter de penser ?

En arrêtant de tenter de rendre cohérent un monde que tu vois incohérent et duquel tout le monde te dit qu'il est cohérent. En fait, c'est juste impossible : il est incohérent...
Ca fait déjà lâcher un fameux nombre de questions...

Ah oui.. celle-là aussi ...

Comment faire semblant pour s’intégrer et est-ce souhaitable?

J'imagine que pour certain c'est souhaitable mais perso j'ai renoncé...
Mais on peut vivre "sur" ce monde sans être "de" ce monde...
ça... c'est possible...

Tiens... je me prends au jeu...
Je pensais pas...

Laisser les gens dans l'erreur est il une marque de tolérance ou de dédain envers eux ?

De leur point de vue... c'est pas une erreur...
S'ils ne demandent pas notre avis...
C'est une question d'Amour que de les laisser vivre leur expérience jusqu'au bout...
J'ai travaillé dur sur ce topique...  Very Happy

Et du coup comment éviter de devenir un enc... cynique et manipulateur ?

Ben.. ça.. c'est si tu as décidé de t'intégrer...
Si tu t'intègres pas... c'est pas possible...
C'est pas pour rien qu'on arrive pas à s'intégrer...


Voilà... c'était sympa... Very Happy

Je visiterai bien les réponses des autres...
Bienvenue en tout cas !

Affinage : Laisser les gens dans l'erreur est il une marque de tolérance ou de dédain envers eux ?

En fait... parfois pour nous c'est vu comme une erreur alors qu'en fait... eux (comme nous d'ailleurs, on n'est pas différents, nos expériences nous vont grandir) ont besoin de l'expérience pour grandir en conscience... de ce point de vue, l'expérience est tout à fait juste...


Dernière édition par Pascaleaussi le Sam 30 Avr 2016 - 12:49, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salut ! (un nouveau se présente)

Message par Nicoco le Sam 30 Avr 2016 - 12:37

cheers Bienvenue sur le forum Gwel56 ! Very Happy

Tu trouveras effectivement bon nombre des thèmes de tes questionnements dans les topics du forum.

Pour ce qui est du terme "zèbre", c'est JSF (Jeanne Siaud Facchin) dans son livre TIPEH (Trop Intelligent Pour Être Heureux) qui l'utilise pour qualifier les surdoués d'un mot moins "péjoratif"... C'est à la suite de sa parution que le forum a été créé pour essayer de rompre la solitude des zèbres et permettre des échanges en laissant tomber la "carapace".

Hormis les échanges "virtuels" ici, tu peux aussi aller à des "rencontres IRL (In Real Life)" que tu trouveras .

Bonne balade dans la savane. Smile

Nicoco
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3434
Date d'inscription : 16/09/2009
Age : 52
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salut ! (un nouveau se présente)

Message par Corsaire le Sam 30 Avr 2016 - 12:38

Bienvenue à toi !

Les questions que tu soulèves sont éminemment intéressantes et je les partage, et comme je n'ai pas encore trouvé beaucoup de réponses à celles-ci, je serai heureux de venir lire les éventuelles et espérées réponses qui seront apportées par les autres ou de par tes découvertes.

Corsaire
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 290
Date d'inscription : 31/01/2012
Age : 29
Localisation : Saint-Malo & Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salut ! (un nouveau se présente)

Message par Tourterelle le Sam 30 Avr 2016 - 13:17

Salut,
Non tu n'as pas l'air prétentieux du tout Smile Ce que tu as dit est purement objectif et tu ne rejettes la faute sur personne alors... Smile
Si tu trouves les réponses à tes questions je voudrais bien les connaitre aussi ^^
Personnellement je trouve que laisser les gens dans l'erreur est mal, on a assez de la société pour nous rendre stupides autant limiter les dégâts ^^ Après il y a des gens que tu peux corriger de manière directe et d'autre avec qui il est préférable de prendre des voies détournées Smile
Pour moins m'ennuyer avec les gens et éviter de devenir " une enc... cynique et manipulatrice ", je cherche toujours une raison à ce qu'ils disent et dresse puis modifie en permanence leur portrait Smile Sinon les gens ont tous un truc à nous apprendre... même si c'est de manière plus ou moins directe Smile À chaque fois que tu apprends un truc sur leur vie ta compréhension du développement intellectuel et émotionnel de l'homme avance non? :p

Tourterelle
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 29
Date d'inscription : 25/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salut ! (un nouveau se présente)

Message par Gwel56 le Sam 30 Avr 2016 - 14:47

Merci pour vos réponses si rapides !
Je m'aperçois que j'ai déconné en posant plein de question en même temps car j'ai envie de répondre à toutes vos réponses, j'adore discuter et argumenter, mais ça va vite être un bordel infâme....
Bon comme je peux pas m'en empêcher, je vais répondre quand même.

Pascal pour ce qui est d’arrêter de penser, ma question n'était pas tout  à fait honnête je pense, car je sais qu'il serait bon pour moi d’arrêter un peu de penser, mais en fait j'aime ça.
Et je ne peux pas partir du postulat que le monde est par essence incohérent, une compréhension totale est exclue évidemment, mais le chemin vaut le coup d’être parcouru, ne serait ce que pour apprécier la beauté de l'univers, avoir des notions en astrophysique rend un ciel étoilé plus beau, et on s’émerveille bien plus de la vie en connaissant la théorie de l'évolution qu'en pensant que c'est le fait d'un mec à barbe blanche sur un nuage.
Ou encore la thermodynamique qui me permet de rester des heures fasciné à regarder les nuages...
Cela dit, il serait bon de pouvoir se débrancher parfois, par exemple quand au lieu de participer à une soirée on se sent plus comme un éthologue étudiant la parade amoureuse chez les primates que comme un participant...
Pour ce qui est de laisser les gens dans l'erreur, effectivement l'erreur peut être une question de point de vue, mais pas toujours, parfois les gens pensent et disent de la merde, d'un point de vue logique objectif, on peut pas tout relativiser et j'ai parfois l'impression de leur manquer de respect en laissant dire, comme si je partais du principe qu'ils seraient trop cons pour comprendre...
Et puis on est pas censé faire de la pédagogie avec des adultes hein, et essayer de ménager les gens, c'est partir du principe qu'ils sont plus faible. Personnellement, si on me prouve que j'ai tort, voire même que ce que j'ai toujours pensé est faux, je serai éternellement reconnaissant envers mon interlocuteur. Mais là ou tu as sans doute raison, c'est sur le fait de laisser faire son expérience jusqu'au bout, mais quid de l'Amour, je suis pas sur de voir le rapport.

Tourterelle, je suis assez d'accord avec toi pour ce qui est de l’intérêt qu'on doit rechercher en discutant avec les gens, mais quand quelqu'un me parle de la pluie et du beau temps, je regrette qu'on ne parle pas plutôt avec cette personne de cette nécessité de combler le silence par exemple, ou des conventions sociales qui nous poussent à le faire, voire même à parler de météorologie et pas de météo genre : "quel froid pour la saison ma bonne dame, ya plus d'saison , comme quoi le réchauffement climatique hein...."
Mais dés qu'on sort des lieux communs, on prend la tête.... (ah comme je deteste cette expression)

Et quelque part, je me sent coupable , ce que j'apprend sur les gens la plupart du temps ne découle pas d'un échange, de quelque chose qu'ils auraient volontairement partagé, mais de mon observation et réflexion, encore une fois comme un biologiste étudiant le comportement d'un animal, apprenant des informations en quelque sorte à ses dépends .... Et je trouve ça horrible de dire ce genre de chose.

Bon c'est un tableau très noir que je dresse, il arrive quand même parfois de croiser des gens originaux et non prévisible heureusement.

Gwel56
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 118
Date d'inscription : 30/04/2016
Age : 35
Localisation : Morbihan

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salut ! (un nouveau se présente)

Message par Tourterelle le Sam 30 Avr 2016 - 15:10

J'ai le même problème xD j'ai l'impression de prendre les gens pour des cobayes , le pire c'est que parfois ils s'en rendent compte... Smile mais ca prouve qu'ils sont un minimum intéressants alors ils devraient être flattés ^^
En effet ce serait pas mal d'avoir des conversations un peu intéressantes mais je crois que c'est faisable Smile au lieu de demander à quelqu'un pourquoi il a besoin de combler de vide, on peut lui parler d'une autre personne qui en a besoin ( les exemples sont nombreux) , geralement les gens adorent faire les commères :p

Tourterelle
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 29
Date d'inscription : 25/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salut ! (un nouveau se présente)

Message par Invité le Sam 30 Avr 2016 - 16:00

Hello Gwel56

Merci pour l'échange... effectivement l'exercice est périlleux...

Juste un petit point... ce n'est pas parce que je constate l'incohérence de ce monde qu'il n'est pas beau, ou que l'on ne peut pas y vivre... je ne dis rien de tout cela...

Simplement... tout simplement... ça permet de moins penser...

Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salut ! (un nouveau se présente)

Message par 'Sengabl le Sam 18 Juin 2016 - 1:35

Gwel56 a écrit:Cela dit, il serait bon de pouvoir se débrancher parfois, par exemple quand au lieu de participer à une soirée on se sent plus comme un éthologue étudiant la parade amoureuse chez les primates que comme un participant...

Ah oui... mais sinon, il reste toujours l'option d'aller faire de la mayonnaise ! Wink

_________________
C'est une expérience éternelle que tout homme qui a du pouvoir est porté à en abuser. - Montesquieu
The greatest ennemy of knowledge is not ignorance, it is the illusion of knowledge - Stephen Hawking - Quid malinum fat in ravinum tombat - Groupe dissident "Ailleurs"

'Sengabl
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1983
Date d'inscription : 09/10/2011
Age : 45
Localisation : ça dépend !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salut ! (un nouveau se présente)

Message par Gwel56 le Sam 18 Juin 2016 - 1:58

^^
Je ne dirais pas que toutes les soirées se passent comme ça, quand il y a des gens intéressants autour je me sens moins extérieur et c'est plutôt agréable, quant à la mayonnaise, c'est juste indispensable pour des grillades !

Gwel56
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 118
Date d'inscription : 30/04/2016
Age : 35
Localisation : Morbihan

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salut ! (un nouveau se présente)

Message par 'C.Z. le Sam 18 Juin 2016 - 1:59

Gwel56 a écrit:Comment faire face à la solitude au quotidien?
En l'aimant.
Gwel56 a écrit:Comment éviter de devenir misanthrope?
Avec tendresse.
Gwel56 a écrit:Comment faire semblant pour s’intégrer et est-ce souhaitable?
Pourquoi faire semblant ?
Gwel56 a écrit:Doit on forcement se compromettre pour s’intégrer dans la société ?
Oui et/ou non.
Gwel56 a écrit:Comment arrêter de penser ?
En agissant.
Gwel56 a écrit:Laisser les gens dans l'erreur est il une marque de tolérance ou de dédain envers eux ?
C'est une marque d'estime. Tu les estimes capable de le gérer.
Gwel56 a écrit:Comment et pourquoi faire semblant de intéresser à ce que les gens disent sachant que 99% du temps on les trouve creux, vains et prévisibles ?
Y'a pas écrit "devin" sur mon front ! Démerde toi !
Gwel56 a écrit:Et du coup comment éviter de devenir un enc... cynique et manipulateur ?
En étant un gentil troll qui choisit de faire exister des gens dans son monde.
Gwel56 a écrit:Comment lutter contre la procrastination ?
Quand on n'a plus envie d'angoisser.
Gwel56 a écrit:Comment éviter de s'éparpiller ?
En étant réaliste.
Gwel56 a écrit:Comment dépasser les réflexes de grosse flemmasse inculqué pendant la scolarité ou, pour essayer d'avoir l'air normal on a mis un point d'honneur à ne jamais travailler pour réussir ?
En devenant un adulte.
Gwel56 a écrit:Dernière question, pourquoi zèbre ? D’où vient l'emploi de ce mot ?
D'un livre.
Gwel56 a écrit:Et merci à ceux qui auront eu le courage de me lire !
De rien Very Happy
Merci à toi de me demander mon avis Wink

'C.Z.
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2693
Date d'inscription : 16/02/2015
Age : 35
Localisation : Côte d'Azur (de la Bretonie)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salut ! (un nouveau se présente)

Message par Gwel56 le Sam 18 Juin 2016 - 3:36

Oula !
Et toi tu arrives à faire tout ça ?
C'est pas trop fatigant d'être parfaite ?

Tu as raison sur la plupart des points je le sais mais encore faut il trouver la force (l'envie?) de faire tout ça, à la limite une ligne par an le 1er Janvier comme bonne résolution...



Bon, récapitulons mon chemin vers la perfection :

+      Aimer ma solitude, c'est déjà un peu trop le cas.

+      Eviter d'être misanthrope avec de la tendresse, c'est déjà le cas, c'est juste que j'ai peur de le devenir, c'est le meilleur moyen de m'en prémunir.

+-     Pourquoi faire semblant pour s’intégrer ? J'en sais fichtre rien !

-       La compromission, je devrais même pas me poser la question si c'est souhaitable ou non et partir du principe que j'en suis incapable, reste à trouver une place qui me convienne et qui répond à mes
        exigences éthiques (mais je suis pas sur que ça existe).

-       agir... ben j'ai toujours préféré penser et rêver, le problème quand tu agis c'est que tu risque l’échec, mais j'y travaille (enfin j'y réfléchis surtout).

+-     Laisser les gens dans l'erreur pourquoi pas, mais je les estime pas toujours capable de le gérer, ça serait plutôt à moi de reconnaître mes limites et de voir que je ne peux rien y faire
          la plupart du temps et que toute intervention serait contre productive.

+      Comment et pourquoi faire semblant de s'intéresser a ce que disent les gens ? Pour les apprivoiser et c'est relativement facile. Car si au final même si ce qu'ils disent n'a aucun intérêt,
         la plupart du temps je les aime bien et j'ai envie qu'ils m'aiment bien.

+       Etre cynique et manipulateur, ça ne m'arrivera jamais. C'est un peu pour me faire peur aussi.

-       La procrastination... je ne sais que trop bien pourquoi, mais j'y réfléchirai demain.

+-     Éparpillement : En fait j'aime m'éparpiller, je sais que c'est pas ce qu'il y a de mieux pour aboutir à une quelconque efficacité,
        mais à quoi bon être efficace ? Pourquoi pas être utilitaire pendant qu'on y est ?
         Quant à être réaliste, j'ai parfois peur que ça mène au cynisme, je pense que je préfère le romantisme quitte à choisir mes illusions en connaissance de cause.

-        Devenir adulte ? Et pourquoi pas organisé pendant qu'on y est ?



Alors ça nous fait 7 + et 7 -
J'ai la moyenne !!!!!
(à moins qu'il y ait des points en poins pour la mauvaise foi, mais ça serait vraiment injuste)

Gwel56
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 118
Date d'inscription : 30/04/2016
Age : 35
Localisation : Morbihan

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salut ! (un nouveau se présente)

Message par 'C.Z. le Sam 18 Juin 2016 - 13:49

Gwel56 a écrit:Oula !
Et toi tu arrives à faire tout ça ?
C'est pas trop fatigant d'être parfaite ?

Pété de rire Ah non, je n'y arrive pas ! Mais j'essaie. C'est la galère de se confronter à ses frustrations, mais bon, les accepter, c'est déjà les oublier un peu...

'C.Z.
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2693
Date d'inscription : 16/02/2015
Age : 35
Localisation : Côte d'Azur (de la Bretonie)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salut ! (un nouveau se présente)

Message par 'Sengabl le Sam 18 Juin 2016 - 18:01

Rhooo allez, j'avais un peu la flemme cette nuit mais puisque je suis officiellement en week-end, zou, j'vais la faire à la CZ Wink

Gwel56 a écrit:Comment faire face à la solitude au quotidien?
En considérant que ça n'est pas une épreuve, et que ça n'est pas forcément une fin en soi.
J'aime beaucoup être seule, j'ai besoin d'être seule. Pour autant, j'ai aussi, parfois, besoin des autres, de leurs voix, de leur tendresse, de leur regard... Mais je n'oppose pas les deux choses.

Gwel56 a écrit:Comment éviter de devenir misanthrope?
En se rappelant qu'il n'y aura jamais 100% de déchet dans un ensemble, même humain.
En abaissant son niveau d'exigence tout en apprenant à choisir ses amis.
En cherchant chez l'autre *la* qualité qui doit bien exister quelque part.
Et en n'hésitant pas à se dire "ah non, là, y'a pas d'accord entre l'autre et moi". Un peu comme un accord "plat/vin"... Y'a des trucs inattendus qui marchent du tonnerre, d'autres qui, séparément sont géniaux mais qui s'éteignent l'un l'autre quand ils sont accolés. Pour autant, y'a-t-il un des ingrédients qui est meilleur que l'autre ? Pas sûr.

Gwel56 a écrit:Comment faire semblant pour s’intégrer et est-ce souhaitable?
Est-il souhaitable de s'intégrer ou de faire semblant ?
Faire semblant de quoi ? D'aimer les mêmes choses que les autres ?
Tu peux être la personne qui aime ceci ou cela. Tant que tu ne méprises pas ce que les autres aiment, je ne vois pas pourquoi ils te rendraient la pareille... Comme disait ma grand-mère "Si t'aimes pas ça, n'en dégoûte pas les autres".
Être élitiste, c'est à double tranchant. Ce que j'aime, n'est QUE ce que j'aime... pas ce QU'IL FAUT aimer.
Je peux m'enrichir de la différence de l'autre.

Gwel56 a écrit:Doit on forcement se compromettre pour s’intégrer dans la société ?
A partir du moment où on est deux, il faut faire des compromis.
Parfois, d'ailleurs, il faut aussi faire des compromis quand on est seul...
Est-ce "se compromettre" que de faire un compromis ?
Tout n'est peut-être qu'une question de choix. Si je choisis de faire ce compromis, n'est-ce pas parce qu'à terme, le calcul bénéfice/risque est positif et m'apporte quelque chose ?
Tant que je ne subis pas et que je fais des choix éclairés, moi, ça m'va l'idée du compromis.

Gwel56 a écrit:Comment arrêter de penser ?
Je n'ai pas de meilleure réponse que celle de CZ. A un moment, il faut trouver suffisamment de certitude en soi pour se dire qu'il est temps d'agir. Après, on a tous plus ou moins été à la recherche du petit bouton on/off qui se trouverait quelque part vers la nuque.
Bon, j'ai bien une autre réponse, mais c'est très privé Smile

Gwel56 a écrit:Laisser les gens dans l'erreur est il une marque de tolérance ou de dédain envers eux ?  
Il y a deux axes de réponse possible il me semble.
J'ai fini par arriver à me dire que, considérer qu'ils sont dans l'erreur, c'est certainement un peu prétentieux. Considérer que je détiens forcément *la bonne* réponse, c'est carrément mégalo Smile Voire Gouroutesque Smile
De mon côté, je pense que laisser les gens faire leurs propres erreurs (dans leur définition ? dans la mienne...?), c'est respectueux. Ils ne sont pas toi, tu n'es pas eux. Et tu n'as pas à les suppléer, guider, gérer. On pourrait moduler quand on parle de ses enfants... Et encore... A un moment, il faut aussi laisser grandir ses enfants et leur laisser le droit de trouver leurs propres solutions...
L'apprentissage par tâtonnement est souvent le plus efficace.
Je ne vois pas comment, qui que ce soit aurait pu me dire "tu te trompes" quand j'ai fait mes choix de vie... De quel droit pourrais-je le dire aux autres ? Suis-je à ce point infaillible ?
Éventuellement leur dire que je suis inquiète pour eux, que leur décision me paraît insensée, que je pense qu'ils prennent un risque... Mais, surtout si c'est quelqu'un que j'aime, respecter sa décision me paraît être le minimum de la relation humaine.
Je peux ne pas être d'accord. Mais je ne m'octroie pas le droit de détenir la seule réponse possible.
(bon, ok, 6x6, ça fait 36... et encore, chuis certaine que des matheux trouveraient à me dire que oui, mais ça dépend de...)

Gwel56 a écrit:Comment et pourquoi faire semblant de intéresser à ce que les gens disent sachant que 99% du temps on les trouve creux, vains et prévisibles ?  
Si tu es à 99%, il faut impérativement changer d'entourage Smile
Moi, bon an mal an, j'aime bien les gens (tant qu'ils ne m'envahissent pas), j'en connais peu qui n'ont jamais rien d'intéressant à dire. Après... j'ai un gros défaut, je suis *vraiment* curieuse, je pose des questions, bref... je m'intéresse... Je trouve l'être humain intéressant, la personne, l'individu... Ce qu'il dit, c'est parfois annexe. La manière dont il le dit, ce qu'il ne dit pas, ce qui diffère de moi, d'où vient son intérêt pour telle ou telle chose... En gros, je ne pense pas que ce sont les autres qui n'ont rien à dire, plutôt que c'est moi, à un instant T qui ne suis pas capable de m'intéresser à ça. Je ne culpabilise pas mais je ne juge pas l'autre non plus. Juste une question de concordance.
Je serais navrée qu'un mec que j'admire ne me parle pas, sous le simple prétexte que je n'aurais rien à dire. Faut-il que l'auditoire soit méritant ? Faut-il un niveau minimum pour exister ? Je me refuse à le penser.
Et puis, mon arme ultime... Quand ce que l'autre dit m'emmerde, bah, je highjack la discussion... et je tente de l'intéresser à ce que j'ai à dire Smile

Gwel56 a écrit:Et du coup comment éviter de devenir un enc... cynique et manipulateur ?  
En considérant que ça n'est ni grâcieux ni grandissant. Que c'est l'écueil à éviter. Que ça n'est pas ce qu'on a envie d'être...
S'il faut rabaisser l'autre pour se sentir grand... C'est sûrement qu'on a un plus gros problème avec soi-même qu'avec l'autre il me semble.

Gwel56 a écrit:Comment lutter contre la procrastination ?
Je crois qu'il ne faut pas lutter contre soi-même. Ce serait dommage d'être en guerre permanente. Il faut accepter un fonctionnement et le comprendre pour l'apprivoiser.
Tiens... un cadeau Smile
https://www.ted.com/talks/tim_urban_inside_the_mind_of_a_master_procrastinator?language=fr&utm_content=buffer2a8d0&utm_medium=social&utm_source=facebook.com&utm_campaign=buffer

Gwel56 a écrit:Comment éviter de s'éparpiller ?
Pourquoi éviter de s'éparpiller ? Y'a une loi qui l'interdit ? Smile

Gwel56 a écrit:Comment dépasser les réflexes de grosse flemmasse inculqué pendant la scolarité ou, pour essayer d'avoir l'air normal on a mis un point d'honneur à ne jamais travailler pour réussir ?
Pourquoi avoir un discours si négatif ? Dirais-tu à un autre que c'est une "grosse flemmasse" ? Ce que je ne peux pas dire aux autres, j'essaye de ne pas le penser de moi non plus.
Et puis... "réussir"... ça veut dire quoi ?
La réussite, même scolaire, c'est quoi ? Vaut-il mieux être un bon pâtissier ou un médecin médiocre ?
Quand même, je crois que les gens qui font du sport sont plus sensibles à la notion d'effort et de dépassement. Moi, par exemple, à la belote (mon sport le plus violent), je peux faire de gros efforts pour gagner Smile
Peut-être que c'est une question de motivation... d'envie, de but ? Je suis certaine que quand tu veux réellement quelque chose, sans t'en rendre compte, tu mets en œuvre les processus nécessaire à son obtention... 'fin moi, je suis assez comme ça.

Gwel56 a écrit:Dernière question, pourquoi zèbre ? D’où vient l'emploi de ce mot ?
Du livre "L'enfant surdoué" de Jeanne Siaud Facchin. Suivi peu après du "Trop intelligent pour être heureux - L'adulte surdoué" de la même JSF (comme on l'appelle par ici).

Gwel56 a écrit:Et merci à ceux qui auront eu le courage de me lire !
Vouais, pffffiouuu, un vrai calvaire ! Wink


Dernière édition par 'Sengabl le Dim 19 Juin 2016 - 0:52, édité 1 fois

_________________
C'est une expérience éternelle que tout homme qui a du pouvoir est porté à en abuser. - Montesquieu
The greatest ennemy of knowledge is not ignorance, it is the illusion of knowledge - Stephen Hawking - Quid malinum fat in ravinum tombat - Groupe dissident "Ailleurs"

'Sengabl
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1983
Date d'inscription : 09/10/2011
Age : 45
Localisation : ça dépend !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salut ! (un nouveau se présente)

Message par Gwel56 le Sam 18 Juin 2016 - 22:23

Je me suis bien marré avec la vidéo que tu m'as suggérée, c'est exactement ce que ce gars décrit la procrastination, mais à la fin j'ai ri jaune quand même avec son tableau des semaines d'une vie...

Parfois la sensation de gâchis m'angoisse, mais j'ai tendance à relativiser assez vite l'importance de mon existence, comme si je pouvais me laisser aller la contemplation de ma propre vie dénuée de sens, du genre: "Tiens c'est marrant ce petit être éphémère qui se débat pour comprendre, aimer, vivre, s'angoisser et mourir, beaucoup d'agitation pour rien, mais au final c'est touchant. Triste, futile, mais beau."

Pour la plupart des autres êtres humains j'éprouve le même genre de tendresse, détachée et bienveillante, sauf que je leur trouve toujours beaucoup plus de circonstances atténuantes qu'à moi même pour leur pardonner leurs défauts, et que je suis en général bien plus enclin à les aider que je ne le ferais pour moi même.
Si je venais me voir et que je me disais "Je suis en galère, j'ai besoin d'un coup de main", et bien je me secouerai et remuerai ciel et terre pour aider, avec une efficacité redoutable.
Mais pour moi, je n'y arrive pas.

Je ne risque pas vraiment de plonger dans le cynisme, j'aurais plutôt le problème inverse en fait, je suis comme bloqué dans un raisonnement,
si l'on est réaliste et rationnel, le cynisme me semble être le seul mot en -isme valide d'un point de vue logique, une logique froide et calculatrice ou seul son intérêt propre est pris en compte,
pour me prémunir de cette conclusion qui m'est insupportable, je choisis de faire miens tout un tas de comportements et de fonctionnements irrationnels, qui sont certes stupides,
mais qui donnent du sens et de la beauté au monde.
Il n'y a pas de sens à la vie si ce n'est celui qu'on veut bien lui donner, alors je fais comme je peux, et je me construit ma propre éthique, avec tout un tas de préceptes quasi religieux dignes des pires fanatiques intransigeants de toutes les religions confondues.
Et tout ceci pose quelques problèmes quand ma conscience se confronte aux "réalités" professionnelles, je ne compte plus les endroits d'ou je me suis barré, les choses que j'ai refusées.
Ça ne me poserait pas tant de problèmes que ça de vivre en ermite sur un bateau ou dans la nature avec mes propres règles,
mais il se trouve que j'ai deux filles de 5 et 3 ans qui sont ma raison de vivre et il y a un minimum à assurer, alors je reste proche géographiquement,
et j'essaie de ressembler le plus possible à ce qu'on attends d'un bon papa, tout en en voyant bien les limites car je sens bien qu'il n'est pas sain de trop se sacrifier...

Et le pire dans tout ça, c'est que je me donne toujours l'impression d'être un ado qui à des problèmes d'orientation professionnelle,
incapable de savoir ce que je veux, incapable de choisir quoi que ça soit car cela exclurait le reste, d'ou mon problème d'éparpillement.
Si l'on ajoute à ça :
-une prise de conscience tardive que "et ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfant" , ça ne marche que dans les Walt Disney
-une maturité sentimentale de comédie romantique avec des bisounours.
-la timidité d'un enfant de 10 ans.

Eh ben chuis pas dans la merde...

Bon c'était ma petite séance d'auto-apitoiement, après c'est promis j'arrete Very Happy

Gwel56
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 118
Date d'inscription : 30/04/2016
Age : 35
Localisation : Morbihan

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salut ! (un nouveau se présente)

Message par 'Sengabl le Dim 19 Juin 2016 - 1:10

Don't be brave, don't be shy...

Dans mon cas, les enfants ont (enfin !!!) 25 et 22 ans...
Tu penses bien que j'ai adopté toutes les attitudes de maman que j'ai pu trouver par ci, par là, copié avec parfois beaucoup de conviction et sûrement inventé quelques unes inédites.
Il y a quelques mois, 45 ans sonnants, je me suis retrouvée un matin à passer devant la glace, avec cette sensation que "maman" c'était un rôle un peu fini.
Et je me suis dis "peut-être qu'un jour, il va falloir que je leur dise à
mes enfants qu'en fait, j'ai jamais vraiment vraiment été une vraie maman... mais que, comme pour le reste, j'ai vachement pompé sur ce que je voyais et qui me paraissait cool".
Tu sais, comme ce petit panneau qui circulait sur FB et qui disait "un jour je suis né... et depuis, j'improvise !".
Triste ? Pas sûr.
Beau ? Parfois, sûrement.

La vie, c'est important. Mais c'est pas grave.

Et puis, comme je disais, au pire, dans la vie, y'a toujours un bon moment pour faire de la mayonnaise quand on en manque.
Pour être utile, pour être pertinent, pour être généreux...
Il ne faut pas renier ces petites qualités là. Il faut aimer les avoir et les utiliser, parce qu'elles peuvent rendre les autres heureux, parce que les autres peuvent te le dire, parce qu'il n'y a rien de plus gratifiant qu'un sourire reconnaissant ou un merci...
Et nous là-dedans ? Et bien, peut-être que c'est un plaisir très subtil que de se sentir utile, un peu, pas trop, beaucoup, pas souvent, passionnément.

Et puis, pour en arriver à ce "arrêter de penser" (et parce qu'il est une heure du matin et que je peux éditer mes messages Smile), je n'ai jamais rien trouvé de plus efficace que "faire l'amour".
Alors aimer, j'ai commencé à aimer ça. Parce que c'est probablement la seule chose qui m'a *vraiment* fait perdre la tête, la raison, la pensée, le bon sens qui me pèsent parfois tant.

N'est-ce pas le seul endroit où il faut être fou ?
N'est-ce pas le seul endroit où il faut trouver un autre fou ?
Le romantisme, tout le monde en parle et personne ne le fait... Tout le monde en rêve et personne n'a le courage de le vivre...
Aime et fais des choses par amour. Tu verras... tout le reste, c'est un peu peanuts... Smile

Don't be shy. It's a shame Smile


Allez, promis, c'était mon dernier message de "love is all around and will save the world" Smile après, j'arrête !! Smile

_________________
C'est une expérience éternelle que tout homme qui a du pouvoir est porté à en abuser. - Montesquieu
The greatest ennemy of knowledge is not ignorance, it is the illusion of knowledge - Stephen Hawking - Quid malinum fat in ravinum tombat - Groupe dissident "Ailleurs"

'Sengabl
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1983
Date d'inscription : 09/10/2011
Age : 45
Localisation : ça dépend !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salut ! (un nouveau se présente)

Message par Gwel56 le Dim 19 Juin 2016 - 2:05

Merci pour le smile en tout cas ^^


Gwel56
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 118
Date d'inscription : 30/04/2016
Age : 35
Localisation : Morbihan

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salut ! (un nouveau se présente)

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 12:31


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum