Premier post, allons-y gaiement: une tête enfermée dans un corps qui me gêne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Premier post, allons-y gaiement: une tête enfermée dans un corps qui me gêne

Message par Adeuh-Line le Sam 30 Avr 2016 - 10:28

Bonjour à tous ! Voilà, aujourd'hui c'est mon premier post. J'ai découvert ZC la semaine dernière, et suite à une phase d'émerveillement de la découverte puis de descente aux enfers en lisant beaucoup trop de choses d'un coup qui donnaient raison à mes angoisses, me voilà à poster un p'tit quelque chose.

Je m'appelle Adeline, j'ai 23 ans bien tapés, et j'ai un cerveau fait de noeuds, d'aller-retours, de hauts et de bas qui s'imbriquent en trente secondes top chrono. Je suis une sacrée tête enfermée dans un corps dont je ne sais pas quoi faire. Ca, c'est le symptôme majeur. C'est le point de départ de tout: j'ai consulté pour ça, entre anorexie et boulimie je vivais très mal mes hauts et mes bas. Depuis quelques années je suis la super sportive qu'on regarde mais c'est compliqué à vivre quand, une fois seule, la pièce de la cuisine devient un enfer. Pourtant ça ne se lit pas sur mon corps visiblement, je reçois énormément de compliments, mais je ne vois pas du tout mon corps tel qu'il est: il est grand, il m'encombre, je ne sais pas quoi en faire. J'ai appris à bien faire semblant, mais au fond, on est fâchés, lui et moi.

Je lis des choses sur les addictions, peu à vrai dire parce que rapidement ma tête s'emballe (il faut y aller par petites touches !), mais je me demandais si celle-ci vous gênait.

Merci d'avance,

Adeline

Adeuh-Line
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 19
Date d'inscription : 26/04/2016
Age : 24
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier post, allons-y gaiement: une tête enfermée dans un corps qui me gêne

Message par X28 le Sam 30 Avr 2016 - 17:46

Hello, bon courage à toi.
Personnellement je peux comprendre un peu ce que tu ressens je pense, me sentant femme dans un corps d'homme...J'essaye de faire avec, en attendant de faire mieux !!!!
Tout le meilleur,
Naomi

X28
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 386
Date d'inscription : 24/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier post, allons-y gaiement: une tête enfermée dans un corps qui me gêne

Message par Darth Lord Tiger Kalthu le Sam 30 Avr 2016 - 17:52

Bonjour, bienvenue à toi Very Happy !
Bon courage pour la suite
(par contre me suis permis de mettre ta présentation dans le rubrique présentation Wink ).

_________________
Appel tigres // Règles de courtoisie // pour les nouveaux // C'est quoi les Tigres ?
"Hasta la tigrolution siempre !" "Nous pensons trop et ne ressentons pas assez !"

Darth Lord Tiger Kalthu
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 16894
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 37
Localisation : Koriban

http://www.zebrascrossing.net/t14849-qu-est-ce-que-le-tigre#6200

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier post, allons-y gaiement: une tête enfermée dans un corps qui me gêne

Message par Adeuh-Line le Sam 30 Avr 2016 - 17:59

Merci à tous les deux, aucun problème Kalthu, ce n'était pas vraiment une présentation, mais peu importe Smile

Adeuh-Line
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 19
Date d'inscription : 26/04/2016
Age : 24
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier post, allons-y gaiement: une tête enfermée dans un corps qui me gêne

Message par Linstantprésent le Dim 1 Mai 2016 - 13:31

Bienvenue Adeline ! Very Happy

Linstantprésent
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 157
Date d'inscription : 07/04/2016
Age : 38
Localisation : Namur (Belgique)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier post, allons-y gaiement: une tête enfermée dans un corps qui me gêne

Message par utilisateurdebase le Dim 1 Mai 2016 - 15:09

salut, je suis nouveau aussi et je sais pas trop encore comment me positionner par rapport à tout ça ^^ pour l'instant je préfère me dire Alter-Potentiel que haut-Potentiel ^^ c'est plus prudent...
Je me permets de poster car le rapport à la bouffe me parle. Bon, je suis pas dans la pathologie car ce serait abuser de dire ça mais j'avoue avoir un vrai problème avec ça. Bref, compassion quoi Smile Ptete a+ Smile

utilisateurdebase
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 784
Date d'inscription : 30/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier post, allons-y gaiement: une tête enfermée dans un corps qui me gêne

Message par Mily_Moheori le Dim 1 Mai 2016 - 17:14

Bienvenue Adeline

je me demandais si celle-ci vous gênait.

C'est très courageux d'en parler. Les Troubles du Comportement Alimentaire sont, je trouve, très difficiles à avouer.
Pour moi, le plus difficile n'est pas la cuisine, j'adore cuisiner, surtout pour les autres, mais le supermarché alors là  Sad  

Beaucoup de liens sont faites entre HP et TCA http://www.douance.be/douance-troubles-tca.htm

Je ne retrouve plus la référence, mais mon médecin m'avait dit que le profil type des jeunes femmes touchées c'était l'éternelle bonne élève, raisonnable, soucieuse de satisfaire son entourage et ses parents, et en grande recherche d'indépendance (se détacher de la contrainte alimentaire en cherchant à la maitriser à tout prix). Pas forcément étonnant de cumuler Haut Potentiel et TCA multiples.

Mily_Moheori
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 909
Date d'inscription : 07/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier post, allons-y gaiement: une tête enfermée dans un corps qui me gêne

Message par Adeuh-Line le Lun 2 Mai 2016 - 10:25

Oui, Mily, c'est exactement ça, mais on y travaille, il faut !

De même, j'adore cuisiner, mais le moment du repas est devenu une cata (parallèle évidemment avec l'entourage à ce moment là): quelque chose coince. En tout cas tu tape dans le mile avec le profil type, "malheureusement".
Personnellement je me raccroche à l'idée que le jour où je me sentirai pleinement bien dans ce que je fais, avec qui je suis, et que je me sentirais maîtresse des choses, tout ça se décoincera comme par enchantement. Idéalisation ou pas, je n'en ai aucune idée, mais il faut bien garder un peu d'espoir parce que sinon on peut tomber bien bas !

Adeuh-Line
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 19
Date d'inscription : 26/04/2016
Age : 24
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier post, allons-y gaiement: une tête enfermée dans un corps qui me gêne

Message par utilisateurdebase le Lun 2 Mai 2016 - 12:23

bonjour,
je ne souffre pas de TCA mais j'entretiens quand un rapport assez compliqué avec la bouffe. du coup, ça me parle ce que vous dîtes... en fait, perso, je déteste cuisiner. j'aime bien manger mais j'ai vachement mal à me freiner et quand je commence, c'est la cata. du coup, je me freine autant que possible la semaine en mangeant le moins que je peux et je me lâche complet en soirée le weekend au point que ça finit en indigestion... la loose quoi... du coup ça fait remonter des trucs autant que ça en induit d'autres (rapport au corps, à la maitrise, sentiment de vide...) et surtout, c'est très culpabilisant au final... bon, j'espère ne pas être trop hors sujet et ne pas parasiter ton fil de post hein... en tout cas, bon courage et plein de bonnes choses Smile biz

utilisateurdebase
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 784
Date d'inscription : 30/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier post, allons-y gaiement: une tête enfermée dans un corps qui me gêne

Message par Mily_Moheori le Lun 2 Mai 2016 - 14:17

utilisateurdebase a écrit:je me freine autant que possible la semaine en mangeant le moins que je peux et je me lâche complet en soirée le weekend au point que ça finit en indigestion...

Ben oui, ça ressemble quand même à un rapport particulier avec la nourriture ça. A partir du moment où tu établis une stratégie, bingo.
Une manière "normale" de s'alimenter serait de ne pas y penser, de faire comme on veut sur le moment.

Par exemple, la faim est pour moi une sensation très particulière, à la fois agréable et désagréable. Quand j'ai faim, je sens que j'ai plus d'énergie, plus de vitalité et de légéreté. Avant je pouvais passer plusieurs jours en m'alimentant très très peu tellement j'étais prise dans des activités sociales, et je m'adonnais au "binge eating" quand je me retrouvais seule. Il fallait cacher. Ensuite je culpabilisais et je recommençais à m'affamer.
Ca s'arrétait lorsque je remplaçais cette dépendance par une autre, essentiellement affective. Seule, j'oscille en permanence entre privation et excès.

Ce sont toujours les mêmes mots qui reviennent : "maitrise", "culpabilité", "dégoût", "honte" ...  

Adeuh Line a écrit: je me sentirais maîtresse des choses, tout ça se décoincera comme par enchantement

Oui, la maîtrise, toujours la maîtrise. Le problème c'est qu'on ne maîtrise jamais vraiment complètement tout. Je crois que la clef c'est plutôt le lâcher prise, accepter de ne pas pouvoir tout maitriser, que des choses, et notamment notre corps, puisse nous échapper.

Mily_Moheori
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 909
Date d'inscription : 07/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier post, allons-y gaiement: une tête enfermée dans un corps qui me gêne

Message par utilisateurdebase le Lun 2 Mai 2016 - 14:25

ben c'est vrai que j'ai tendance à m'affamer et à culpabiliser quand je mange 5 biscuits au lieu de 3... alors je te raconte pas quand je m'enfile 2 paquets de chips dans une soirée ^^ ça me fait penser, je sais pas si vous avez ressenti ça déjà, des fois je me rend compte que je suis pas bien, je suis fébrile, j'erre chez moi comme un lion en cage et je ne peux rien faire d'autre... et là... je me rend compte qu'en fait j'ai faim ^^ le truc bête, c'est que j'ai été gros pendant toute ma vie et maintenant que je ne le suis plus, je veux surtout pas le redevenir et comme je déteste cuisiner... bref, vala quoi ^^

utilisateurdebase
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 784
Date d'inscription : 30/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier post, allons-y gaiement: une tête enfermée dans un corps qui me gêne

Message par X28 le Lun 25 Juil 2016 - 7:55

utilisateurdebase a écrit:ben c'est vrai que j'ai tendance à m'affamer et à culpabiliser quand je mange 5 biscuits au lieu de 3... alors je te raconte pas quand je m'enfile 2 paquets de chips dans une soirée ^^ ça me fait penser, je sais pas si vous avez ressenti ça déjà, des fois je me rend compte que je suis pas bien, je suis fébrile, j'erre chez moi comme un lion en cage et je ne peux rien faire d'autre... et là... je me rend compte qu'en fait j'ai faim ^^ le truc bête, c'est que j'ai été gros pendant toute ma vie et maintenant que je ne le suis plus, je veux surtout pas le redevenir et comme je déteste cuisiner... bref, vala quoi ^^
Hello "utilisateur de base" (ouah le pseudo :-) ), un petit truc pour t'aider peut-être : essaye de distinguer la faim de ta bouche et la faim de ton ventre. ça veut dire, quand ta bouche salive à l'idée de manger un truc que tu aimes, interroge ton ventre un peu plus bas pour savoir si lui il a vraiment besoin de quelque chose. Si ton ventre va bien, est satisfait comme il est, et bien dis-toi que l'heure n'est pas venue de manger. Mais quand il se manifeste, satisfais-le, éventuellement avec ce que ta bouche désirait plus tôt. Demande aussi à ton ventre régulièrement pendant que tu manges s'il en a assez, s'il se sent encore bien, ou s'il commence à avoir trop de travail. Si c'est le cas, arrête de manger...
En général ces exercices permettent de retrouver une maîtrise des moments de fringale...Dans mon cas ça marche en tout cas !

Tout le meilleur,
naomi

X28
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 386
Date d'inscription : 24/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier post, allons-y gaiement: une tête enfermée dans un corps qui me gêne

Message par Adeuh-Line le Lun 25 Juil 2016 - 8:04

J'ai beaucoup avancé personnellement depuis mon arrivée sur ce forum- et donc automatiquement sur mon rapport à l'alimentation.
Moi je rajouterais en plus: essaye de distinguer la faim physique (ventre qui gargouille, bouche qui salive) de la faim morale.
J'ai remarqué que mon alimentation était toujours beaucoup plus compliquée à mettre en place dans des proportions "normales" quand j'étais seule chez moi à errer dans ma tête. Si je m'occupe l'esprit, si j'occupe ce petit train qui tourne qui tourne sans arrêt là haut, tout se passe le plus naturellement qu'il soit. Et ça fait tellement de bien...!
Peut-être es-tu dans ce cas?

Adeuh-Line
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 19
Date d'inscription : 26/04/2016
Age : 24
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier post, allons-y gaiement: une tête enfermée dans un corps qui me gêne

Message par X28 le Mar 26 Juil 2016 - 7:43

Ah oui, effectivement !!!! Ma capacité à m'arrêter de grignoter dépend de mon occupation du moment : existante et motivante, la nourriture n'est plus un refuge. Moins présente et/ou moins intéressante, ou alors en présence de petites contrariétés personnelles, le refuge réouvre ses portes...Mais au moins j'en ai conscience, et ça se limite à un petit excès sans conséquence. Encore une fois parce que la limite c'est le ventre qui dit "eh ça va pas là haut, n'en jetez plus, je vais pas arriver à finir dans les temps moi, et vous allez encore me dire que je fais n'importe quoi!!!!"

;-)

A une prochaine, tout le meilleur à toi,

Naomi

X28
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 386
Date d'inscription : 24/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier post, allons-y gaiement: une tête enfermée dans un corps qui me gêne

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 13:16


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum