Zébrures et sites de rencontres

Page 2 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Zébrures et sites de rencontres

Message par Alaintuitif le Mar 31 Mai 2016 - 14:55

"Les sites de rencontres, ça marche !" dans la mesure où ils sont une occasion de préciser ce que l'on recherche précisément. Se faisant, on émet un message autour de nous parce que nous le portons en nous-même. Ce message est porté au-delà de nous, il peut être perçu inconsciemment par d'autres, ceux qui nous correspondent notamment, comme une invitation.
La Vie se charge alors opportunément de permettre concrètement la rencontre de ces souhaits.


Dernière édition par Alaintuitif le Mar 13 Déc 2016 - 13:10, édité 1 fois
avatar
Alaintuitif
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1077
Date d'inscription : 24/05/2016
Age : 50
Localisation : Bordeaux Cestas

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zébrures et sites de rencontres

Message par Hydra le Mar 31 Mai 2016 - 15:43

Beau témoignage de Ventdouest et d'Alaintuitif, ça va redonner espoir à certains!
Merci.
avatar
Hydra
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 34
Date d'inscription : 22/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zébrures et sites de rencontres

Message par BlueShift le Jeu 2 Juin 2016 - 10:06

La patte a écrit:Pour ma part, je n'ai pas trouvé les sites de rencontre très aidant pour rencontrer quelqu'un. Aujourd'hui, je me demande même si le souhait de rencontrer "quelqu'un" est légitime.
[- Quoi ? Mais keskidisuila ?]
Ce que je veux dire, c'est que rencontrer "quelqu'un", ça n'est pas rencontrer n'importe qui. Sans vouloir paraphrase "Saltymbanque", ça prend sa place dans le cadre d'une vie, c'est fait d'une histoire, ça a une origine... etc..
Qu'en pensez-vous ?

Je te rejoins là-dessus.

Et j'ajoute qu'en ligne, c'est la cata car on projette très vite sur l'autre ce qu'on a envie de voir en lui.
Pour ma part, j'ai compris que j'ai besoin de lire quelqu'un avec tous mes sens (dans sa globalité) pour savoir si quelque chose est possible ou pas.
Une relation "épistolaire" (presque onirique), c'est pas une rencontre "humaine" (réelle).
What a Face
avatar
BlueShift
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 71
Date d'inscription : 31/05/2016
Age : 35
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zébrures et sites de rencontres

Message par Madina le Sam 4 Juin 2016 - 11:18

BlueShift a écrit:
La patte a écrit:Pour ma part, je n'ai pas trouvé les sites de rencontre très aidant pour rencontrer quelqu'un. Aujourd'hui, je me demande même si le souhait de rencontrer "quelqu'un" est légitime.
[- Quoi ? Mais keskidisuila ?]
Ce que je veux dire, c'est que rencontrer "quelqu'un", ça n'est pas rencontrer n'importe qui. Sans vouloir paraphrase "Saltymbanque", ça prend sa place dans le cadre d'une vie, c'est fait d'une histoire, ça a une origine... etc..
Qu'en pensez-vous ?

Je te rejoins là-dessus.

Et j'ajoute qu'en ligne, c'est la cata car on projette très vite sur l'autre ce qu'on a envie de voir en lui.
Pour ma part, j'ai compris que j'ai besoin de lire quelqu'un avec tous mes sens (dans sa globalité) pour savoir si quelque chose est possible ou pas.
Une relation "épistolaire" (presque onirique), c'est pas une rencontre "humaine" (réelle).
What a Face

Voilà je cherchais à tourner ma réponse mais tout est dit dans cette citation. Je rajouterai juste que j'ai testé les sites depuis 2004 à la naissance de Meetic et qu'avec ces 12 ans d'expériences je confirme hein, le réel, le REEL Razz . Après il y a toujours les exceptions qui confirment les règles et tant mieux si ces personnes ont trouvé le bonheur Smile . A quand mon tour Rolling Eyes ?
avatar
Madina
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 78
Date d'inscription : 28/12/2015
Age : 39
Localisation : Grand Sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zébrures et sites de rencontres

Message par BlueShift le Sam 4 Juin 2016 - 13:42

Madina a écrit: A quand mon tour Rolling Eyes ?

mouais si seulement on avait le super pouvoir de super sentir les bonnes personnes en marchant dans la rue...je sais pas moi, ça pourrait être une extension de l'hyperesthésie, non? Mais non. Ca, on n'y a pas droit ! Râleur

*** c'était la minute grincheuse ***

Diable
avatar
BlueShift
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 71
Date d'inscription : 31/05/2016
Age : 35
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zébrures et sites de rencontres

Message par Nox Borealis le Sam 4 Juin 2016 - 22:40

Le truc qui merde en ce qui me concerne, c'est pas tant de discuter, je peux parler de tout, intello, décontract, tendresse, mais un truc coince, je suis du genre entier, donc si je matche avec quelqu'un je m'implique et j'ai l'impression que je doive prendre sur moi et jouer un rôle en étant patient, non pas que je veuille discuter H24 j'ai ma vie aussi, mais je me sens ni à l'aise ni heureux à devoir utiliser les techniques de dragueur lambda qui consiste à faire mariner, je trouve ça vexant voire blessant, en gros faire délibérément souffrir l'autre (peu ou beaucoup) pour l'attirer alors oui ça marche, c'est de l'économie, la rareté augmente le prix, prix qui est le désir ici, j'ai l'impression d'être un genre d'extraterrestre je ne suis ni un garçon trop gentil ni un bad boy, vous commencez à me connaitre les cases et moi... J'ai l'impression que mon côté nature et direct est une anomalie, c'est cool d'être original mais parfois c'est chiant de se sentir à part
avatar
Nox Borealis
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 429
Date d'inscription : 08/12/2015
Localisation : Gironde

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zébrures et sites de rencontres

Message par Hydra le Sam 4 Juin 2016 - 23:54

Moi aussi je suis directe. La patience n'est pas mon fort et l' hypocrisie encore moins.
A vrai dire je ne connais pas de zèbres patients ...des zèbres timides oui et dans ce cas leur impatience peut-être masquée.
quand à l'hypocrisie... leur humour fait que souvent on ne sait pas à quel degré il faut prendre ce qui est dit , parfois également le ton laisse supposer un sens opposé...alors faut-il croire le ton ou ce qui est dit ? n'est-ce pas parfois de l'hypocrisie?
avatar
Hydra
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 34
Date d'inscription : 22/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zébrures et sites de rencontres

Message par Nox Borealis le Dim 5 Juin 2016 - 0:15

Bah je suis un peu septique sur les zèbres impatients, j'ai pas vu de franche différence avec les normaux pensants (je déteste cette expression mais je préfère ne pas être équivoque) sur ce point pour l'instant (sur d'autres oui je le nie pas), j'essaie quand même de filer des indices sur le degré à utiliser, même si j'utilise pas des semi-remorques de smiley, je pense que sur internet le ton on oublie donc on se raccroche à ce qu'on peut, bon an mal an, disons que pour l'instant je suis dans l'attente et très septique quant à la manière d'aborder les relations plus sentimentales ici, je ne suis pas ici pour baver sur tous dans un délire de systématisation me posant en surplomb, donc je ne peux pas dire que sentimentalement les zébrettes sont aussi prévisibles que les autres, mais je n'en ai pas eu non plus le démenti, wacht en zie Мишка
avatar
Nox Borealis
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 429
Date d'inscription : 08/12/2015
Localisation : Gironde

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zébrures et sites de rencontres

Message par nikoku74 le Dim 5 Juin 2016 - 10:47

j'ai souvent l'impression en ce qui concerne les rencontres vis les sites de rencontre que si tu es naturel c'est mort, et comme de toute façon le naturel est ce qui fait la rencontre, il y a effectivement quelque chose qui ne "matche" pas!
avatar
nikoku74
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1052
Date d'inscription : 22/06/2012
Age : 42
Localisation : Haute-Savoie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zébrures et sites de rencontres

Message par Nox Borealis le Dim 5 Juin 2016 - 17:00

Ben la grosse contradiction selon moi c'est qu'on nous dit tout le temps sois toi même mais pas trop au final, il faut respecter un délai de réponse, une réserve, surtout ne pas s'emballer, donc au final jouer un rôle, le pire c'est que les gens qui veulent que l'on joue un rôle ne l'assument même pas, ils te font croire à un échange faussement décontract et t'analysent comme si c'était un entretien d'embauche, j'avoue qu'à la longue ça m'épuise ce genre de délires et le fait de trouver une femme nature et directe me semble plus tenir du fantasme que d'une vérité envisageable en ce qui me concerne, ce qui ne signifie pas que je tombe dans le toutes les mêmes, j'ai simplement pas eu beaucoup d'exemples contradictoires
avatar
Nox Borealis
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 429
Date d'inscription : 08/12/2015
Localisation : Gironde

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zébrures et sites de rencontres

Message par Invité le Dim 5 Juin 2016 - 19:17

"soyez vous même" implique des implicites communs. Parce que la problématique du zèbre, ce n'est pas sa différence - on est tous différents blablabla - mais l'exclusion qu'implique sa ou ses différences, par l'incompréhension.

Personnellement j'ai l'impression que tout ceux (ouiiiii généralisation :p) qui affirme être différents, "fous" sont en général très proches de la norme. En fait ils ont les mêmes implicites mais les transgressent.
Et ceux qui ne sont pas dans la norme se vivent généralement normaux et ne comprennent pas qu'on les exclue : ils respectent leurs implicites, qui ne sont pas ceux des autres.

En étant nous même, pour l'autre on transgresse, pour nous on respecte : on ne se parle pas de la même chose au final.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Zébrures et sites de rencontres

Message par Nox Borealis le Dim 5 Juin 2016 - 19:33

Oui mais même envers des personnes peut-être moins conventionnelle ça coince toujours autant, personnellement je ne suis pas d'une exigence extravagante et j'essaie d'apprendre à découvrir l'autre malgré ses imperfections car je trouverais arrogant et déplacé de reprocher à autrui ce que je ne suis pas capable d'assurer, c'est compliqué les relations humaines ça fait 31 ans que je m'en rend compte, mais ce qui est dommage c'est de jeter quelqu'un avec qui on peut partager quelque chose de fort juste parce qu'il n'applique pas certaines conventions, et je ne dis pas cela uniquement parce que c'est à mon détriment, je trouve tout cela si dérisoire, si vain, on s'intéresse, même la séduction est standardisée, je connais les ficelles à utiliser, mais pour obtenir quoi au final ? Un simulacre de compatibilité ? une relation qui sonne faux dès ses prémices ? Personnellement j'ai un peu plus d'ambition
avatar
Nox Borealis
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 429
Date d'inscription : 08/12/2015
Localisation : Gironde

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zébrures et sites de rencontres

Message par Invité le Dim 5 Juin 2016 - 22:17

Je crois que "moins conventionnel" ça reste conventionnel, d'où la difficulté. J'ai été un temps avec une personne un peu hors norme, pensant que ça roulerai, qui m'a présenté un cercle d'amis tout aussi hors norme, qui m'ont expliqué tous ensemble à quel point ce qu'ils pensaient était hors norme et unique. Tous en même temps. Points de vue que je conteste avec respect et arguments.
Après quelques semaines, il m'a été signifié que bon, si je n'était pas d'accord, c'est surtout parce que je ne voyais pas ce qu'ils voyaient, et si c'était le cas c'était simplement par fermeture d'esprit.
L'ouverture d'esprit, c'est penser sans réfléchir pour beaucoup. Et la plupart sinon tous les "non conventionnels" que j'ai rencontrés s'inscrivent là dedans. Ce qui les regarde d'ailleurs.
Personnellement j'ai été clair et honnête au premier instant de la relation : j'ai dis stricto sensu, je mettrai en cause ce que tu dis, je te poserais des questions, j'essaierai de comprendre, je chercherai chaque faille - c'est ce que je fais pour moi-même. Elle m'a répondu : moi aussi je cherches à comprendre, j'aime me poser des questions.
Je pense qu'elle n'a pas mesuré la chose. Il s'est fallut une semaine avant qu'elle me demande de mettre le frein sur la réflexion, quelques unes pour qu'elle m'explique que j'étais conditionné par la science et que je ne me remettais pas en question. edit : et une seule de plus pour qu'on se sépare quand j'ai résumé la chose par : "je t'avais prévenue, ce sera comme ça, ou ça ne sera pas" Very Happy

Je pense que l'on fragilise trop par nos compréhensions différentes les leurs. On prend leur monde, on le défait, on le questionne - quelque soit leur vision et la nôtre - et il n'y a pas, paradoxalement, assez d'assurance et de réflexion préalable de leur coté pour résister à ça.
Quand on conteste ma vision du monde, je souris, avec gourmandise : j'en ai exploré tous les recoins, toutes les failles que je suis en mesure de concevoir, j'y ai passé des jours, des mois, des années de réflexion. J'ai la réponse à toute remarques, ou la capacité de la trouver dans le flux de la conversation - sauf très occasionnellement, et c'est alors une bénédiction, un pierre supplémentaire à l'édifice. Mais quand on a accepté le monde comme on nous l'a donné, chaque question est un coup de massue dans l'édifice qui n'a pas été étayé.
Alors je ne pense pas qu'il s'agisse de convention, mais tout bêtement d'implicites, de choses qui sont considérés évidentes par tous, même quand ils ne sont pas d'accord entre eux. On sait (on croit :p) ce qu'est un athée, un croyant, un religieux, un homme, une femme, un fonctionnaire - bref tout ce qu'on peut catégoriser. Et entre personnes d'implicites similaire cette remise en cause n'a pas lieu d'être : les mondes se font face mais tout fragiles qu'ils soient, ils se regardent l'un et l'autre comme évidents. Se moquant, se méprisant, s'aimant, peu importe, mais toujours évidents.
Quand en face tu proposes un monde différent, peu sont armés pour ça.
On nous dit souvent qu'on réfléchit trop. C'est vrai quand on mouline sur des hypothèses improbables, qu'on projette la moindre situation à 20 ans dans autant de configurations qu'on peut en imaginer. C'est vrai parce que le "trop" ici nous englue, nous limite. Mais on nous le dit aussi quand on se pose "trop" de questions sur ce qui nous entoure - et là ce n'est pas nous que ça englue ou limite, ce sont ceux qui ne s'en posent pas :p
Bref. Je ne pense pas qu'il faille mettre ça sur le compte de la relation qui est recherchée. Malgré nos différences, qu'on a pas plus finalement que n'importe quel autre être humain, nous sommes humains, nous recherchons la même chose : une compréhension. Mais cette même chose a pour nous une différence de nature, quand on lui prête trop une différence de degré.

A mon humble avis :p

(PS : ce qui est positif malgré tout c'est que chaque fois, on m'a dit que j'étais trop compliqué certes, mais quelqu'un de bien (ça fait plaisir quand même), qui les avait beaucoup aidé à se comprendre elles et à comprendre le monde. Et que du coup elles allaient appliquer ça avec un autre Very Happy)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Zébrures et sites de rencontres

Message par Nox Borealis le Dim 5 Juin 2016 - 23:36

Après j'essaie d'éviter de la jouer accusateur, j'ai mes défauts, mais dans ce domaine là jpense sortir des clichtons qu'on nous sert comme une ration dans une caserne

Tu sais hors norme dans l'absolu en ce qui me concerne, ouais un peu, pas banal disons, après jmen gargarise pas tous les 4 matins, jvais même te dire, sur un plan comptable jsais même pas si j'ai ma place ici, beaucoup d'indices me laissent penser que mon QI se situe entre 120 et 130, faiblard le zèbre...

Je comprends en partie ce que tu vis, tu tombes sur des gens qui ramènent tout à leur supposée originalité, c'est bien de se rêver unique, c'est mieux d'agir en conséquence

De toute façon certains "esprits illustres" ont les mêmes comportements que les "normaux" ils le camouflent plus subtilement avec leur éloquence et se persuadent jusqu'à la limite de la mythomanie que non définitivement ils ne sont pas de ceux-là, je pense que l'équation zèbre=bienveillant c'est trop schématique, il y en a et fort heureusement, mais plus que de "normaux" en ce qui me concerne la question reste entière, et puis il y a des nuances, vu que le QI semble être une donnée assez importante, à 129 on est normal et hop 130 zèbre, il y a pas une distinction aussi brutale, j'essaye toujours de réfléchir aux nuances

On peut adhérer ou non à ton fonctionnement mais dès lors que tu as l'honnêteté de donner la notice, tu n'as pas grand chose à te reprocher, je n'ai personnellement pas le même fonctionnement que toi, je ne dis pas que le mien est mieux ou autres, mais tu as la franchise voire le courage de le livrer

Qu'elles allaient appliqué ça à un autre bah oui mais au final t'y gagne rien (selon mon référentiel)
avatar
Nox Borealis
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 429
Date d'inscription : 08/12/2015
Localisation : Gironde

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zébrures et sites de rencontres

Message par Invité le Lun 6 Juin 2016 - 8:12

Ce que je veux dire (en partant de mon exemple) c'est qu'il n'est pas question de se vivre ou non ou d'afficher être ou non différent. Notre mode de fonctionnement, quelqu'il soit, nous exclu pas par principe ni par volonté mais de fait. Il semble impossible pour les autres (et le référentiel n'est pas ici d'être ou non zèbre, mais d'avoir des différences qui sont vécues comme impossible naturellement par les autres) d'accepter ce qu'on est sans juger qu'on le fait plus ou moins exprès : à partir de là, le reproche est une réaction normale.
Et moi, sur le coup, j'ai eu le sentiment de n'avoir rien gagné, mais en vieillissant (:p) je me dis que ce sont peut être les moments, malgré tout, où j'aurai été le moins seul. On prend ce qu'on peut prendre Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Zébrures et sites de rencontres

Message par Alaintuitif le Lun 6 Juin 2016 - 10:33

Lorque je lis ces commentaires et que j'observe ma vie avec des zébrettes et des non-zébrettes, je me dis qu'il faut avant tout sans doute un minimum de compatibilité entre partenaires.

J'ai ainsi vécu 23 ans avec une non-zébrette qui n'appréciait pas particulièrement que je me prenne la tête avec mes doutes sur moi-même et mes questions existentielles mais qui, en revanche, aimait ma créativité, mon humour zébré et ma capacité à toujours proposer des solutions et des projets innovants.
Sur le fond encore, nous avions un minimum de valeurs communes que nous nous sommes construites ensemble au quotidien. Sur la forme, notre façon de communiquer se voulait respectueuse de nos différences, à l'écoute de nos attentes.
avatar
Alaintuitif
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1077
Date d'inscription : 24/05/2016
Age : 50
Localisation : Bordeaux Cestas

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zébrures et sites de rencontres

Message par Invité le Lun 6 Juin 2016 - 15:24

Oui, tout est affaire de compatibilité :p Je réagis surtout à cet incompréhension du reproche. Je pense que de "leur" point de vue, le reproche est justifié.
Après, ce n'est qu'affaire d'objectifs, de vision du couple, de vision du monde. Si ça peut concorder tout va bien, zèbre ou non, sinon, rien ne va plus. Mais j'ai le sentiment que le fait d'être "zèbre" n'est ici qu'un facteur parmi de nombreux autre, et que selon le profil de chacun l'impact change.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Zébrures et sites de rencontres

Message par Nox Borealis le Lun 6 Juin 2016 - 17:25

C'est exactement ce que je pense, je peux être plus proche dans mes convictions, principes, vision du monde de certaines personnes non zèbres que de zèbres, je pense qu'il est préférable d'être soi en premier lieu

Alaintuitif bah ça démontre que tu n'es pas sectaire, malgré l'incompréhension que vous avez pu éprouver tous les deux, mais tu as préférer aimer ce qu'elle avait que de regretter de ce qu'elle avait pas, bien sûr il y a des qualités/défauts à côté des quels on ne peut ou on doit absolument passer à côté, sans rentrer dans les détails pourquoi cela s'est il terminé? Je ne pose pas la question par voyeurisme mais pour comprendre
avatar
Nox Borealis
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 429
Date d'inscription : 08/12/2015
Localisation : Gironde

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zébrures et sites de rencontres

Message par Alaintuitif le Lun 6 Juin 2016 - 18:29

@ Michka : pourquoi ne pas en discuter vendredi, 20h30 à Talence, notre groupe bordelais n'attend que toi ;o))

C'est drôle que tu utilises le mot "sectaire" car si mon mariage s'est bien passé (23 ans, c'est en soi un record de longévité ;o), notre séparation a été dramatique. Accusé de ne pas être "toujours compréhensible", de "fréquenter des sectes", "de m'alimenter d'aliments peu courants (le quinoa)"…

Si deux jeunes de 18 ans décident de se mettre en couple pour partager leur vie, ils vont réaliser des découvertes avec une certaine mentalité, se découvrir des talents, apprécier ceux de l'autre partenaire, mener des projets à deux, surmonter des obstacles… mais pas forcément veiller au risque de la routine.
Selon les âges, les centres d'intérêt changent, les besoins de chacun aussi. Par conséquent, le "défi" devient un peu de rester "en lien" alors que les aspirations de son partenaire ne sont plus les mêmes ou, au contraire, qu'on recherche soi-même autre chose.
Zèbre ou pas zèbre, nous sommes soumis aux mêmes contraintes d'adaptation.

En revanche, un traitement purement "zèbre" de la séparation aurait sans doute été un peu différent dans la mesure où l'absence totale de discussion et une légitimation de l'injustice m'ont été imposées. Et là, tu comprends que tu as eu affaire à une non-zèbre ! ;o)

avatar
Alaintuitif
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1077
Date d'inscription : 24/05/2016
Age : 50
Localisation : Bordeaux Cestas

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zébrures et sites de rencontres

Message par Nox Borealis le Lun 6 Juin 2016 - 18:55

Ahah bien essayé Wink non les groupes c'est pas trop pour moi, mais qui sait peut-être que nos chemins se croiseront en tout cas ce serait avec plaisir, c'est pas pour la jouer rebelle solitaire même si mon pseudo est lié à l'ours, 23 ans c'est balèze tu veux dire

Autant je peux comprendre les premiers points autant le crime de mangequinoa j'avoue que j'ai esquissé un sourire, même si bien sûr ce n'est pas la réaction que tu as du avoir et j'en suis désolé

C'est sûr après 18 ans les gens empruntent des chemins parfois très divergents alors qu'ils étaient en phase au départ, les convictions peuvent changer, les priorités aussi, la patience s'estompe

En tout cas j'espère que ton présent te permet d'en causer sans trop de regrets
avatar
Nox Borealis
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 429
Date d'inscription : 08/12/2015
Localisation : Gironde

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zébrures et sites de rencontres

Message par Alaintuitif le Mar 7 Juin 2016 - 9:38

@ Michka: Le crime de mangequinoa montre bien, qu'en cas de séparation, certains n'hésitent pas à faire feu de tout bois : tout ce qui diffère de la norme devient un élément à charge. Un zèbre est potentiellement plus exposé à ce risque.
avatar
Alaintuitif
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1077
Date d'inscription : 24/05/2016
Age : 50
Localisation : Bordeaux Cestas

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zébrures et sites de rencontres

Message par Nox Borealis le Mar 7 Juin 2016 - 14:05

Je vois ça oui, même si je trouve ça mesquin, pour ma part c'est à priori qu'on me jette ma différence à la tronche (je sais pas si c'est du à mon côté zèbre ou à ma personnalité) quoi qu'il en soit c'est usant, trouver quelqu'un m'apparaît plus comme un fantasme de plus en plus irréel
avatar
Nox Borealis
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 429
Date d'inscription : 08/12/2015
Localisation : Gironde

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zébrures et sites de rencontres

Message par Alaintuitif le Mar 7 Juin 2016 - 16:00

@ Michka : Hum, surtout si tu ne viens pas à nos rencontres zèbres/zèbrettes du vendredi soir, 20h30 au bistro Régent de Talence ! Twisted Evil
avatar
Alaintuitif
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1077
Date d'inscription : 24/05/2016
Age : 50
Localisation : Bordeaux Cestas

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zébrures et sites de rencontres

Message par Nox Borealis le Mar 7 Juin 2016 - 16:06

Ahahaha jsavais même pas qu'il y avait un bistro régent là bas bon en même temps y'en a 12 par commune, Talence jvais davantage à l'Ed Wood, tu vends bien j'avoue Wink je ne dis pas fontaine va! on verra bien, en tout cas t'as l'air bien délirant Smile pour l'instant je la joue solo pour chercher mon duo Wink y'a bien une zébrette qui me supportera et surtout rira à mes blagues ça c'est très important
avatar
Nox Borealis
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 429
Date d'inscription : 08/12/2015
Localisation : Gironde

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zébrures et sites de rencontres

Message par Alaintuitif le Mar 7 Juin 2016 - 16:11

@ Michka : Avec toutes ces lectures, nous sommes à présent prêts pour l'ouverture de notre premier site de rencontres zèbres bordelais.
Il ne nous manque plus que des clients pour l'inauguration, vendredi donc.
Sur ta proposition, je vote pour qu'on ouvre une sous catégorie "humour zèbre". Quoi d'autre ? alien
avatar
Alaintuitif
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1077
Date d'inscription : 24/05/2016
Age : 50
Localisation : Bordeaux Cestas

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zébrures et sites de rencontres

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum