Suites de mots composés

Page 14 sur 16 Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15, 16  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Suites de mots composés

Message par Dark Feu-Nixe le Ven 23 Mar 2012 - 8:54

On est là pour ri en Gaule, rigoler en ruisseaux, ripailler de rimes, s'en rimer les pinceaux.

On est tombé par terre, c'est la faute à Voltaire, le nez dans le réseau, c'est la faute à Rousseau.

On gaminera des mines et des gâteaux, sans crime, ni râteaux, parce qu'on vit d'R bleu et d'O fraîche, des A proximatifs, des B bouche ouverte au grand vent des jours nés, On est des K particuliers qui se montent le bourrichon, on est à l'Z dans un interstice où personne ne nous cherche. On joue aux D de la fortune des mots, on s'arme de H pour abattre la bêtise. On aime les M qui sinusoïdent comme notre caractère andante si -mineur bien entendu- on aimerait des B mols, on ne sait pas trop quoi faire des W qui bégaient les V, On s'asphyxie des X inconnus au bataillon, Mais on ne perdra jamais nos L pour nous envoler dans les jardins des daines. On marchera sur des E avant de courir après les T, le printemps passe si vite. L'S aller, c'est une valse. Et dire que j'ai perdu mon U rlement dans des faux C ou des Q de basse fosse, je me tais souvent parce que contre la B tise, que fer sinon le battre quand il est chaud?

Dark Feu-Nixe
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 999
Date d'inscription : 04/06/2011
Localisation : Avant de partir au fond des échos, sous le bitume des rues mortes, j'aimais au fil des mots la fêlure sanguine au lent déballage. Limite: 999

Revenir en haut Aller en bas

Re: Suites de mots composés

Message par Invité le Ven 23 Mar 2012 - 11:53

Qu'an faire de l'enfer même s'il est chaud pas tâte, brûle les mains, G chaud dans la tête, les I dès D passent les ans vies qui défilent en trop P zi end
C bouche B que le regard se porte sur les autres qui papillonnent bourdonnent ronronnent ordonnent sont-ce que des bonbonnes des beaux de ruche se vantant plein devant, devanture, vitrine, glace sans teint sans tain s'éteint.
L'uni vert n'existe pas, dix vers cités bonheur assuré

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suites de mots composés

Message par Dark Feu-Nixe le Ven 23 Mar 2012 - 17:07

Je me promenais, hier, rue de la Roquette, rude la rauque qui hoquète, dans la rue où les camions bennes gênent, où les passants aux cent pas, s'arrêtent l'arête de la révolution dans le gosier scié, je me prome née, épiant, rue de la quête qui roucoule entre les piétons, qui mène à la Bastille, là-bas, à l'abas-joie de la guillotine, autre fois, las, bas, loin de la rêve au dilution des idées, après le labeur des jours, la jeune naisse au café, la ciguë arrête au bec, l'enfumée de la rue, je me pro-menais le regard curieux, vers les gens, les agents, la police à mitraillette, garde à vous, garde à vue, devant le grand portail de fer, de la synagogue, et les regards inquiets, les rogues hagards des gens, les buveurs aux tables dehors, les assis, les enchaisés, les nonchalants, les papotants, les bavards buveurs, les buveurs bavards, mais pas de vieux baveux, pas de baveux vieux, juste un coin de ciel au dessus de fenêtres ouvertes comme des bras, souriantes comme les yeux bienveillants d'un visage, je me promenais inconnue, seule, parce que j'aime me pro-mener moi-même dans des rues de dérision, ou on fait semblant de... semblant de s'asseoir à une devanture, de rire avec son en-face, d'enfiler des fumets et des fumées pour emplir l'atmosphère, je me promenais avec mon pain sous le bras, ici, l'église de l'Espérance, un bloc lisse qui chantait ses cloches, tandis que je passais en m'éloignant, et je regardais de tous mes yeux (je ne vous dis pas combien j'ai Dieu), les passants, les sans pas, tout en passant moi aussi, en ce début de soirée, cette soierie des opéras Bastille, des théâtres et des sorties, dont j'étais exclue, privée de ce monde étrange, dont je m'échappais, dont j'écharpais d'ironie chaque touche de paroles, entre deux conversations de rue des gens avec leurs oreilles, avec leurs bouches, avec peut-être eux-même et dont je me sauvais entre les branches encore claires des arbres pas encore assombries par le crépuscule odieux, O dieu signal du début de la fin du jour, de la décadence de la nuit, de l'illumination des rues dérisoires, entre les restes au rang, alignés, au garde à vous, eux aussi, les uns après les autres, au garde à vous, en file indienne, où se logent des magasins, rares, où on ne mange pas, où on ne boit pas, des endroits où on laisse sa vue non plus en garde, mais au repos, et le retour vers le port de l'arsenal, dans la clarté encore belle du jour encore bleu, s'achemine à enjambées pressées vers la ligne de la place de l'abat- stille, la pastille, l’appât, la passe trille, encombrée d'autobus, de voitures, d'une foule d'écoliers et de professeurs, de chiens tenant en laisse un maître, là, l'opéra, et là, la foule, et les bénévoles de la croix rouge qui harponnent le passant qui s'en soucie peu, qui s'en va-t-en guerre à la baston, sur les marches, assis, ou accoudés, ou immobiles, là, les passants figés et marmottant entre eux, tandis que je me décide à repartir, car je ne saurais rester toute une nuit à observer l'évolution du processus étrange de l'existence humaine.

Dark Feu-Nixe
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 999
Date d'inscription : 04/06/2011
Localisation : Avant de partir au fond des échos, sous le bitume des rues mortes, j'aimais au fil des mots la fêlure sanguine au lent déballage. Limite: 999

Revenir en haut Aller en bas

Re: Suites de mots composés

Message par Dark Feu-Nixe le Ven 23 Mar 2012 - 19:35

Me pardonnera-t-on l'écrit, les cris, les creux, l'écrasement des mots morts dans Paris de ce post? Sotte à pieds joints des trop toirs, des trop soirs, des trop noirs. L'exagération paroxystique, fébrile et contradictoire. Regard au repos. Les petites angoisses exacerbées des jours. pale


Dernière édition par Dark Fée-Nixe le Ven 23 Mar 2012 - 21:25, édité 1 fois

Dark Feu-Nixe
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 999
Date d'inscription : 04/06/2011
Localisation : Avant de partir au fond des échos, sous le bitume des rues mortes, j'aimais au fil des mots la fêlure sanguine au lent déballage. Limite: 999

Revenir en haut Aller en bas

Re: Suites de mots composés

Message par Invité le Ven 23 Mar 2012 - 20:12

point de retour virgule, c'est ainsi point d'exclamation, point de mot point de cri
point de croix, un point c'est tout, c'est tout ou rien et tu reviens point par point ou c'est un poing de non retour; un point perdu plus d'horizon même plus de mire, point de cible, point fixe et trois petits points ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suites de mots composés

Message par Dark Feu-Nixe le Sam 24 Mar 2012 - 17:54

Poing par poing j'essuie le papier blanc des ponctuations, et je me courbe en virgule pour souffler un peu, boursoufflée par un de ces douloureux points de côté qui me met entre parenthèses, et me finit en points de suspension de séance au tribunal des incompatibles. Heureux le point final qui a pu mener à bien ce qu'il comptait faire, à savoir finir sur le i du mot fin

Dark Feu-Nixe
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 999
Date d'inscription : 04/06/2011
Localisation : Avant de partir au fond des échos, sous le bitume des rues mortes, j'aimais au fil des mots la fêlure sanguine au lent déballage. Limite: 999

Revenir en haut Aller en bas

Re: Suites de mots composés

Message par Invité le Sam 24 Mar 2012 - 18:58

je gomme tout et j'ai page blanche
trace une portée et je m'accroche
saisi la clé en avant la zizique
lalalala mi do ré ré sol
puis j'ai chuté je suis au sol
je suis ré tâmée c'est pas fa cil
reprends la pause j'suis qu'un dièse elle
lalalala mi fa si si si


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suites de mots composés

Message par Dark Feu-Nixe le Sam 24 Mar 2012 - 20:48

Mets toute la gomme!

Tomber sur le sol, n'est qu'une anicroche, à la portée de tout le monde,
sur la clé des fa sées, ou de haute l'ut.
Reprends le rythme au métronome, et repars fortissimo,
sur les chapeaux noirs de roues en évitant les pauses et les soupirs.

Et si je te refile une clé anglaise, tu ne chanteras pas Watermusic par haine d'elle.
Si je te propose une râpe, tu ne cuisineras pas en julienne, des légumes fa si la dorer.

Tu vas en Fa-fa-ré, et non en Ferrari, mais tu ris en mode majeur (en demi-ton majorette),
et tu t'envoles par delà les monts et les la des tralalère!

Dark Feu-Nixe
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 999
Date d'inscription : 04/06/2011
Localisation : Avant de partir au fond des échos, sous le bitume des rues mortes, j'aimais au fil des mots la fêlure sanguine au lent déballage. Limite: 999

Revenir en haut Aller en bas

Re: Suites de mots composés

Message par Invité le Sam 24 Mar 2012 - 20:57

les très mots lot comme les grelots tintent ta marre
pas de mesure c'est craie chaine dos
toute en trompette le cor à fond vers le violon qui n'est pas dingue
plein la musette comme une guinguette
dans le baltringe j'suis comme une dingue
tourne en rond 1 2 3 1 2 3
trois petites notes de musique,
la valse à mille temps c'est beaucoup plus troublant et beaucoup charmant .. à monsieur Jacques


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suites de mots composés

Message par Dark Feu-Nixe le Sam 24 Mar 2012 - 21:31

Je vais remettre de l'huile de coude dans ma cinquième symphonie
et de la colle au fane sur mes fleurs intérieures.

A faire d'urgence: retendre mes cordes sensibles,
en rajouter à mon arc-en-ciel,
(on n'apprend pas à un vieux message à faire des limaces),
pour que les trois petits tours de l'aval s'a mis le temps, s'accélèrent en une contredanse,
et puis ne s'en vont pas faire leur vie, mais continuent encore et toujours,
dans la batte rie des sonne-rie,
car ce seront des rires ininterrompus,
n'en déplaise à Jacky pour les uns team.

Dark Feu-Nixe
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 999
Date d'inscription : 04/06/2011
Localisation : Avant de partir au fond des échos, sous le bitume des rues mortes, j'aimais au fil des mots la fêlure sanguine au lent déballage. Limite: 999

Revenir en haut Aller en bas

Re: Suites de mots composés

Message par Invité le Sam 24 Mar 2012 - 23:30

faire un jogging dans ma tête pour prendre mes jambes à mon cou
faire la vaisselle avec de la mousse mais ça me barbe avec la mousse à raser
faire le repassage ça tombe bien j'ai des rides qui se pointent
faire des mèches, j'boirai un coup car j'aime bien m'émécher
perdre du poids, je perdrai un os dans l'ossature y'en a assez
perdre la face jamais plutôt perdre à pile mais pas le sexe
et puis rêver rêver à ma jeunesse oh diantre j'vais avoir 50 piges
alors faire la pige pour enfin être à la page

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suites de mots composés

Message par Dark Feu-Nixe le Dim 25 Mar 2012 - 8:52

Le printemps sera toujours le printemps
Et les ans n'y changeront rien
Les zoziaux enchanteront toujours
Les zozos qui les admirent
Les bobos, les métallos iront se promener
Avec leurs mimis endimanchés.
Le bistrot, le zoo et le pédalo
Le casino et le galop,
Pas les mêmes loisirs...
Mais la volonté d'aimer
Sera toujours la même.

Le printemps sera toujours le printemps
Et les ans n'y changeront rien.

Dark Feu-Nixe
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 999
Date d'inscription : 04/06/2011
Localisation : Avant de partir au fond des échos, sous le bitume des rues mortes, j'aimais au fil des mots la fêlure sanguine au lent déballage. Limite: 999

Revenir en haut Aller en bas

Re: Suites de mots composés

Message par Invité le Dim 25 Mar 2012 - 12:10

quatre saisons comme la pizza
quatre saisons de Vivaldi
quatre saisons comme une année
je lis vers en été, pas de printemps pour Marnie
un singe en hiver et sonate d'automne
y'a pas saison mais de la raison d'pouvoir aimer
aime la tant de temps en temps
aime le temps de tant en tant
aime

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suites de mots composés

Message par Dark Feu-Nixe le Dim 25 Mar 2012 - 12:34

Les fraises sauvages, la source, l'éternel retour,
le goût de la cerise, le moineau,
les contes de la lune vague après la pluie,
l'été de nos vingt ans, l'amour fou, mon bel oranger,
le blé en herbe, riz amer., le thé à la menthe

On ira planter dans son coeur des graines d'espoir
On les arrosera de pureté et d'idéal
Et ceux qui comprendront,
Ceux qui comprendront
Sauront les apprécier.

Dark Feu-Nixe
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 999
Date d'inscription : 04/06/2011
Localisation : Avant de partir au fond des échos, sous le bitume des rues mortes, j'aimais au fil des mots la fêlure sanguine au lent déballage. Limite: 999

Revenir en haut Aller en bas

Re: Suites de mots composés

Message par Invité le Dim 25 Mar 2012 - 13:22

oui une plantation d'amour pour prendre des coeurs
des coeurs d'amour à croquer comme les pommes
mais attention au croqueur de l'amour
il arrache ton coeur puis va cracher sur ta tombe
ah l'écume des jours écume l'amour
que je déposerai sur l'herbe rouge
puis je fuirai tel un déserteur

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suites de mots composés

Message par Dark Feu-Nixe le Dim 25 Mar 2012 - 18:26

Ah Boris, Boris, viens!

Dark Feu-Nixe
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 999
Date d'inscription : 04/06/2011
Localisation : Avant de partir au fond des échos, sous le bitume des rues mortes, j'aimais au fil des mots la fêlure sanguine au lent déballage. Limite: 999

Revenir en haut Aller en bas

Re: Suites de mots composés

Message par Invité le Dim 25 Mar 2012 - 18:43

viens vers l'éternel retour comme un enfant terrible
opium sera ton nom et tu t'envoleras comme un aigle à deux têtes
ton testament Or fait laissera pantois les parents terribles
tu écriras avec le sang d'un poète la belle et la bête

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suites de mots composés

Message par Dark Feu-Nixe le Lun 26 Mar 2012 - 7:16

C'est l'oeuf coque d'un coq à l'eau,
c'est l'oeuf à la poele pour les poules à poil,
c'est l'E dur pour les poussins qui se dent-dînent,
c'est l'oeuf au plat qui ne sait pas plonger,
c'est l'oeuf mimosa pour la faim d'hiver,
c'est la poule au pot pour celles qui en manquent,
c'est le coq vain qui boit son pichet au comptoir.

Coque au Rico. Puerto!

Dark Feu-Nixe
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 999
Date d'inscription : 04/06/2011
Localisation : Avant de partir au fond des échos, sous le bitume des rues mortes, j'aimais au fil des mots la fêlure sanguine au lent déballage. Limite: 999

Revenir en haut Aller en bas

Re: Suites de mots composés

Message par Invité le Jeu 29 Mar 2012 - 23:48

et l'oeuf rate qui coule de source
l'oeuf fait miss qui fait la cocotte
l'oeuf fit z'aime qui ne bronche pas
l'oeuf d'autre ruche avec une taille de guêpe
l'oeuf rythmique qui saute partout
l'oeuf gène qui se cache dans sa coque
l'oeuf fort rit qui s'éclate dans la poêle
à la queue l'oeufl'oeuf ...........


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suites de mots composés

Message par Dark Feu-Nixe le Ven 30 Mar 2012 - 7:58

Brave eau l'oeuf à la majo n'aise!!!

Quelle l'heure est-il?
C'est l'heure où les lions vont boire.
Où demeure ton leurre, à cette heure?
Mon leurre est parti faire son beurre.
D'autres vont voir si l'heure y est.
Car il n'est pas question de s'y endormir.
Laure y est? Certes pas à c't heure,
l'appât du tueur se terre
au labeur dans les labos,
et les lauriers sont coupés.

Passe c't heure?
Dans les cornues, cuisent
Les bouillons de onze heures
Pour la dernière demeure.

La gare deux meure mets ne se rang pas.

Ah l'or, la vente scinque hyène heure?
Aile ne meurt pas.
Quand ça veut pas, ça veut pas.
Demande à Raspoutine!

Y a plus d'heure sur les montres molles.
Quel dalle lit d'initiés!

Dark Feu-Nixe
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 999
Date d'inscription : 04/06/2011
Localisation : Avant de partir au fond des échos, sous le bitume des rues mortes, j'aimais au fil des mots la fêlure sanguine au lent déballage. Limite: 999

Revenir en haut Aller en bas

Re: Suites de mots composés

Message par Invité le Ven 30 Mar 2012 - 13:03

La moustache, je l'hache, je ne mâche pas mots.
Sache, sans une bâche, comme l'H de Rimbaud,
Que je lâche et arrache qu'il faut trouver Hortense
Qui se cache et me fâche, sans gâcher l'importance.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suites de mots composés

Message par Dark Feu-Nixe le Ven 30 Mar 2012 - 13:34

Partir sans attache,
tâche à la portée de tout ache-tueur
de petites haches,
Lesquelles sourient...
Un sourire de hâche inoubliable
Comme celui de la mouche de Norge.

Car les H de potache en potache,
sont la note la plus vache,
après l'E, Leffe, Léger, et le...
H ! ... comme marijuana!
Moi qui n'aime ni Marie, ni Juana,
Ni d'Effe, ni dada,
Et encore moins le tabac,
Qui s'attache aux doigts
Et tache plus que la mousse
D'encre de Chine, ma foi.

Vieille connaissance qui n'est pas éméchée:
L'Hortense scia
A bon escient: elle évite les sujets
Qui fâchent et détache le grappin
Une fois qu'il est lâché, des ours mal léchés.

Elle a beau chercher le H de Rimbaud,
Elle ne le trouve qu'en Arthur,
Au milieu de son mot,
Avant lu et après le thé du désert...

Faut pas que les poHèts avec un h,
ou deux,
Faux pas, qu'ils se fâchent avec une serpe aiguisée,
avec un hhh! et un accent circonflexe!


Dernière édition par Dark Fée-Nixe le Sam 31 Mar 2012 - 17:20, édité 1 fois

Dark Feu-Nixe
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 999
Date d'inscription : 04/06/2011
Localisation : Avant de partir au fond des échos, sous le bitume des rues mortes, j'aimais au fil des mots la fêlure sanguine au lent déballage. Limite: 999

Revenir en haut Aller en bas

Re: Suites de mots composés

Message par Invité le Sam 31 Mar 2012 - 17:01

message Hachuré mais sage
avec des lettres tout est possible mais sans lettres c'est du braille
c'est l'H de glace, l'hache d'Ubu cheron, Hâcher tout cela
pas d'H pire à Sion

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suites de mots composés

Message par Dark Feu-Nixe le Sam 31 Mar 2012 - 17:41

L'accent perplexe circonflexe des e des forêts, des hôpitaux et des diplômes.

J'en parlerai aux subjonctifs de ma connaissance... ^^

Dark Feu-Nixe
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 999
Date d'inscription : 04/06/2011
Localisation : Avant de partir au fond des échos, sous le bitume des rues mortes, j'aimais au fil des mots la fêlure sanguine au lent déballage. Limite: 999

Revenir en haut Aller en bas

Re: Suites de mots composés

Message par Invité le Sam 31 Mar 2012 - 19:32

C'est impératif le présent bien que dans le futur ce serait imparfait d'en parler à l'instant, car en fait c'est pas le moment; comme j'en parle maintenant au présent, je compose comme dans le passé.
Comme indicatif c'est pas parfait mais bien plus que cela c'est plus que parfait donc pour résumer le passé antérieur est bien plus supérieur que le futur.
Voilà comment parler pour ne rien dire

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suites de mots composés

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 3:54


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 14 sur 16 Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15, 16  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum