Je suis en boucle. C'est relou!

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Je suis en boucle

Message par Belena le Jeu 2 Fév 2017 - 21:57

Je te comprends vraiment… Dans mon cas c'est le visage des élèves que je n'arrive pas à arrêter,  des paroles, des situations… normalement, lorsque je suis en forme, j'arrive à ne plus focaliser sur eux, mais dès que je suis fatiguée ou stressée, alors je n'arrive pas… ou moins bien, avec quelques nuits blanches par mois…
Grâce à ce forum, j'ai pu comprendre et accepter tout ça. Lorque le stress et les émotions sont très fortes, j'ai beau me contrôler, je n'y arrive pas ou pas trop bien. Une autre solution c'est de lire ou d'écrire … mais pas toujours aussi… Aller marcher? j'ai dû lire ça quelqeu part...

Belena
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 739
Date d'inscription : 30/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis en boucle. C'est relou!

Message par jolindien le Sam 4 Fév 2017 - 9:02

La personnalité et son mental pour contrôler les conséquences, à postériori on peut soigner ces échanges qui nous pompent...Mais pour ne (presque) plus être affecté (perte d’énergie...vitale?!) cela nécessite de se détacher de la personnalité (et ses affects, surtout le penchant négatif) et de "monter" dans (ou avec) la conscience.
Ces chers élèves...c'est narcisse qui rencontre névrose et lui dit...super hystérie est là on va bien rigoler.
Et ils s'en font une réalité et l'imposent aux autres.
Dans mon cas j'ai souffert pendant longtemps des conflits, du manque de vrai, du manque d'amour (au sens humain) de ces échanges avec les élèves.
La colère se mêlant à l'incompréhension. Mais  en allant au fond de moi j'ai pu dépasser la conséquence pour trouver la cause (cette sorte de séparation intérieure...qui crée inlassablement de la souffrance).
Ce n'est certes pas une méthode que je te présente là, c'est un état, être en conscience, être soi.
Comme si on souffrait des ses failles passées (manque d'amour finalement) au présent, pour ma part j'y suis allé faire un tour dans ces failles (...dans l'enfance), et j'y ai trouvé ma réponse, la réponse.
L'enfant mal (ou pas) aimé ne finit pas par ne plus aimer ses modèles (parents le plus souvent, et les autres en général), c'est lui qu'il finit par ne plus aimer.
De là cette séparation.
C'est bien plus simple aujourd'hui (et pourtant les élèves sont de pire en pire) pour moi.

Résumer cela en quelques phrases ne se peut pas, peut-être qu'il faut ressentir au creux de soi s'il y a un vrai (pour l'écrire avec des mots, une douce chaleur au creux du ventre ou ailleurs dans le corps parfois), alors on commence à ramasser les pièces du puzzle pour se reconstruire.

jolindien
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1306
Date d'inscription : 05/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Les idées en boucle

Message par Belena le Sam 4 Fév 2017 - 12:32

Jolindien dit:
La personnalité et son mental pour contrôler les conséquences, à postériori on peut soigner ces échanges qui nous pompent...Mais pour ne (presque) plus être affecté (perte d’énergie...vitale?!) cela nécessite de se détacher de la personnalité (et ses affects, surtout le penchant négatif) et de "monter" dans (ou avec) la conscience.
Ces chers élèves...c'est narcisse qui rencontre névrose et lui dit...super hystérie est là on va bien rigoler.
Et ils s'en font une réalité et l'imposent aux autres.[b]

Bien sûr, c'est exactement ça… J'ai appris l'origine il y a quelques années… Avant j'écrivais des livres, des romans,  sans savoir vraiment ce que je voulais dire… Bizarre… Mes histoires reproduisaient mon vécu pas par pas, avec les personnages toxiques qui m'ont fait du mal, commençant pour mes parents, ma soeur… Comme tu dis, le manque d'amour, la maltraitence… Maintenant, j'ai pris conscience pour de vrai… J'ai du le raconter déjà quelque part dans ce forum…
Dans ma vie passé, je me suis confronté à des personnalités toxiques que j'ai éliminé au fur et à mesure, mêlés aux  gens qui me ressemblaient: des personnes aussi victimes que moi ( à l'enfance …) Difficile de faire le tri au départ,J'ai commencé pour m'en débarasser des toxiques d'abord… Ensuite les gens qui victimisent j'ai commencé à m' en éloigner, ou ils/ ells ont commencé
( avec mon aide) à se reconstruire … J'avais réussi ma vie personnelle.
Deuxième partie de ma vie, j'ai réussi ma vie professionnel,  j'ai eu mon concours de professeur en France, et là, je me suis sentie fragile devant les adolescents, tout d'abord, les narcissiques ( comme tu dis) m'ont bouffé, avec des horribles souffrances pour moi, mais ça n' a duré que deux ans, et j'ai pu me rendre compte de mes erreur… Ensuite, une fois les enfants rois maîtrisés, je me suis sentie projetée ou en tout cas, je me suis vue dans certain(e)s élèves, avec lesquels( laquelle) la communication passait  très bien, et j'en avais ( et j'ai encore) l'impression de communiquer même du regard … Ces élèves dits à haut potentiel, et d'autres à haut potentiel avec des troubles associés, dont leurs souffrances m'ont rappelé  la mienne? …
Voilà, pourquoi je suis là, ici avec vous.
Voilà pourquoi je suis allée voir une psy qui m'a dit que je l'étais moi- même il y a un an, j'ai passé le test ( très stressant pour moi, où j'ai eu la confirmation de mon HP, et d'un TDA- mais pour le TDA il faut voir un neurologue pour confirmer je panse).
 Aujourd'hui: je suis heureuse avec mon travail mais mon hypersensibilité me joue des tours ( je ne crois pas que ça vient de mon côté HP, mais de mon caractère), si je suis fatiguée, et mon intelligence n'arrive pas à me proteger, je peux avoir des idées en boucle… et je crois que mon TDA n'arrange pas la situation, car il s'agit d'un trouble neurologique qui a des conséquences sur ma vie… que j'ai pu contrôler avec mon intelligence, chercher des protections, mais il est là…
J'écris mieux, en tout cas, en étant consciente de ce que j'écris, mon écriture s'est amélioré, j'ai eu peur au dépar d'arrêter d'écrire, car je me sentais guérie, mais non. Mon côté HP, m'a sauvé, non seulement des gens toxiques, mais j'ai un travail sans chefs, je ne pourrai pas supporter les rémarques de quelqu'un, où c'est moi qui commande, et une fois protégés des narcissiques, je suis au ciel, je suis très épanouie… avec une aisance financière: je peux m'acheter mon appartement... je suis indépendante de tout le monde, avec du temps libre pour écrire, pour faire de la recherche...
Être HP est toujours une chance, une bonne carte,  qui nous a donné le destin.
avatar
Belena
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 739
Date d'inscription : 30/05/2016
Age : 45
Localisation : Brest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis en boucle. C'est relou!

Message par Roazoun le Lun 26 Fév 2018 - 23:42

Le sexe est le seul instant où mon cerveau se met en veilleuse, la jouissance prenant le dessus.
avatar
Roazoun
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 43
Date d'inscription : 08/07/2017
Age : 42
Localisation : RENNES

http://www.zebrascrossing.net/t34254-breton-tres-sensible

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis en boucle. C'est relou!

Message par holokian le Lun 26 Fév 2018 - 23:48

Blossac, ce que tu racontes je connais bien. Ça me fait pareil.

Ce qui m'a beaucoup aidé, c'est la méditation de pleine conscience. Ça n'empêche pas les idées d'arriver, mais ça permet d'éviter de partir en boucle, puisque tu développes une meilleure conscience de tes pensées et émotions.

Voilà pour mon conseil. J'espère que ça pourra t'aider Smile
avatar
holokian
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 523
Date d'inscription : 11/02/2018
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum