Oui. Je me REPRESENTE !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Oui. Je me REPRESENTE !

Message par Paradoxa le Sam 16 Avr 2016 - 18:34

Bonjour à tous,

J'ai déjà du poster un message de présentation il y a un moment déjà mais aujourd'hui, je décide d'en reposter un 2ème. Je n'ai jamais été présente sur ce forum ( par peur ? doute ? colère ? incompréhensions de certaines "mentalités", honte ? ) peu importe, je n'ai jamais été présente, jamais su trouver ma vraie place, et sur ce 2ème message de présentation, j'enlève mon masque, j'enlève TOUS MES FiLTRES et je décide de me livrer sincèrement.

YEN A MARRE. J'en peux plus, j'étouffe, si je me retrouve sur un forum, cachée derrière mon ordinateur à vouloir déverser toute ma haine, ma tristesse et mon mal-être à la place, d'être dehors à vivre pour de vrai, alors oui, il y a un problème, un gros problème même, et je ne peux plus faire semblant. Je suis en colère, en colère de n'avoir personne à qui verbaliser toute cette merde et tout ces doutes dans mon crâne, en colère, de cette impression de trouver ma place NUL PART, en colère de passer des heures sur internet à taper des " surdoués mode d'emploi " "asperger mode d'emploi " " anxiété mode d'emploi ", " angoisses mode d'emploi" et toutes ces tunes dépensées dans ces milliers de livres de développement personnel à la con. Oui, à la cons, je les emmerde. Ca marche pour certains ? Tant mieux, moi ça ne marche qu'un temps... oui qu'un temps.. comme à peu près tout. Un temps ou tu crois qu'une relation t'apporte ce dont tu as besoin, un temps ou tu fais confiance et qu'on te plante un putain de couteau dans le dos, un temps seulement ou tu crois que le monde est bon, les gens te comprendront et là, je me regarde dans le miroir et qu'est-ce que j'y vois ? Je sais plus, les gens, je sais plus, je n'ai jamais été diagnostiquée Asperger, ni surdouée d'ailleurs ( même si de nombreux psy m'ont dit que j'étais surdouée et que les test n'étaient pas vitaux ). Je me retrouve dans le surdoué, et quelques années plus tard, je me retrouve aussi dans l'asperger, comme si ça suffisait pas putain, mais comme ça suffisait pas. J'ai des amis, oui j'en ai pleins. Les amis doivent-ils te comprendre profondément ? Si la réponse est oui alors non, considérez que je n'en ai aucun. J'enchaine les masques, les masques de quoi ? Je ne sais même pas, je suis un paradoxe sur patte, j'aime la mode, en même temps j'aimerais bien parfois que tout le monde soit habillés pareils pour éviter qu'on nous plaque dans des putains de box comme sait si bien faire l'être humain. J'aime la franchise, le franc parler, et pourtant, je mens à longueur de journées en faisant comme si t'écouter me parler de merde quand on boit un verre , m'intéressait, comme si t'écouter faire 3h00 tout un bordel pour trouver une simple solution qui me parait simple à trouver m'intéressait. Faire comme si, jme sentais à l'aise, en groupe, comme si je me sentais à l'aise dans ces putains de caisse de supermarchés de merde ou dans ces bouchons de merde ! Paradoxes. Que des paradoxes. Je me dirige dans un mode d'emploi " surdoué" et même là, j'ai l'impression de ne pas trouver ma place. J'ai pu rencontrés des gens surdoués, il y a toujours ce "truc" ou j'ai envie de leurs hurler mais putain mais qu'est-ce qu'on fout là les gars à faire semblant de raconter tout ces trucs aussi superficiels les uns que les autres ? Pourquoi on est là, à continuer encore MEME entre nous, à faire semblant ? A rester avec nos putains de masques ? Jcomprend pas, honnêtement je comprend plus. Quand on ne me colle aucune étiquette, je me demande " Mais t'es qui ? " et quand on m'en colle une je me dis " Mais t'es qui alors ? si tu rentres dans une étiquette et que pleins de gens ont la même façon de penser que toi, et même, la même manière que toi de te comporter. " " Mais t'es qui en fait putain " Je sais plus y répondre, j'ai enchainer trop de masques, trop de tout... Non je ne fais pas partie de ces gens qui ne voient personnes, qui essaient de mourir, et qui ne voit personne. J'ai un boulot, des amis, je sors, j'ai mon appart, et putain qu'est-ce qui va pas alors hein ? Pourquoi je suis là encore à écrire toutes ces lignes pour au final n'avoir même pas de réponse.. ou alors une réponse du type " Je me reconnais dans ce que tu dis" ... Oui c'est vrai... Il y a eu un temps, ou ces réponses me satisfaisaient, j'étais heureuse de ne plus me sentir seule, de me dire " ah chouette, je me reconnais tellement dans tout ce qu'elle dit " mais MERDE mais ET APRES ? qu'est ce que ça change ? Est-ce que notre putain de solitude qui parfois nous fait pleurer pendant des heures disparait-elle ? "Se plaindre ne sert à rien" oui je sais merci, je l'ai souvent entendu, mais là ça va plus. Il m'en faut plus, je veux pouvoir rencontrer des gens en VRAIS, partager des choses en VRAI, parler de choses PROFONDES en vrai. Qu'on enlève le masque 2 secondes et qu'on oublie tout ces espèces de banalités débiles quand on est ensemble, est-ce que ça existe ça ? Est-ce que même c'est possible ? Si vous me voyiez en vrai, jamais on pourrait voir que je pense et ressens tout ça, mon apparence et mon sourire sonne tellement parfait.. J'en ai marre, aujourd'hui je hurle, les gens m'insupportent avec leurs banalités de merde, y'a trop de choses que je comprend pas, faire les courses et rencontrer qqn par hasard, faut m'expliquer EN QUOI faut s'arrêter et lui toutes ces trucs de merde a la cons ? Faut m'expliquer à quoi ça sert de faire semblant au réunion de travail, de réfléchir pendant 20 ans à un putain de problème que dans ta tête t'as déjà résolu ? Faut m'expliquer à quoi ça sert de vouloir à tout prix aider les gens, si eux, après, se réapproprie tes mots, ta façon d'être pour faire croire que la solution vient d'eux ? Faut m'expliquer à quoi ça sert de rencontrer des gens et qu'au premier rendez vous, on fait semblant d'être qqn qu'on est pas ? Bref, il y aurait bien trop de choses à dire, bien trop de choses à comprendre. J'ai l'impression d'être comme ultra lucide mais genre, beaucoup trop loin, sur des choses que personne ne pense, ou même imagine alors oui je ferme ma gueule, et je fantasme toute seule une vie un peu moins compliquée ou un peu moins fade. Certains veulent du fric, d'autre un homme parfait, bah moi, jveux juste me sentir vivre et rencontrer des gens qui peuvent ressentir mes mots, mes dires.

Paradoxa
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 76
Date d'inscription : 11/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oui. Je me REPRESENTE !

Message par Invité le Sam 16 Avr 2016 - 18:39



J'ai trouvé un oiseau qui me semble être une pie ? pour te souhaiter la bienvenue ici Wink

cat

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oui. Je me REPRESENTE !

Message par Invité le Sam 16 Avr 2016 - 18:40

Paradoxalement la pie qui chante quoi Smile euh non la pie qui chante pie ????  albino sunny king

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oui. Je me REPRESENTE !

Message par Suce ces p'tits Bleus ! le Sam 16 Avr 2016 - 18:52

Ah ben voilà allons-y, prêts à jouer franc je ! Par quoi on commence ?

Suce ces p'tits Bleus !
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7805
Date d'inscription : 28/03/2013
Localisation : Une note de musique qui débite en 74.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oui. Je me REPRESENTE !

Message par Paradoxa le Sam 16 Avr 2016 - 19:03

Jtai répondu en pv

Paradoxa
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 76
Date d'inscription : 11/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oui. Je me REPRESENTE !

Message par Suce ces p'tits Bleus ! le Sam 16 Avr 2016 - 19:10

Idem.

Suce ces p'tits Bleus !
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7805
Date d'inscription : 28/03/2013
Localisation : Une note de musique qui débite en 74.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oui. Je me REPRESENTE !

Message par Kondomm le Dim 17 Avr 2016 - 9:11

'Lut,

Aider quelqu'un à se sortir de sa merde...
Lorsqu'il s'y remettra c'est promis, il ou elle se rappellera à ton bon souvenir.

Mode ironie OFF
J'aime ton coup de gueule et tes "mes dires" avec aisance, ça fait du bien aux yeux de te lire, paradoxalement du pavé dense.

Il était une fois, au pays des mille et une nuits, un roi très critiqué pour ses actes de guerre. Une fois qu’il avait fait prisonniers tous ses ennemis, il les conviait dans une grande salle.
Le roi criait :
– Je vais vous donner une dernière chance. Regardez tous à droite.
Tous tournaient la tête vers une rangée de soldats armés d’arcs et de flèches, prêts à leur tirer dessus.
– Maintenant, disait le roi, regardez tous à gauche.
Dans cette direction, les prisonniers pouvaient apercevoir une gigantesque porte noire d’aspect dantesque incrustée de crânes humains sanguinolents, de mains décharnées, de morceaux de cadavre en putréfaction. Une porte d’aspect infernal… qui les faisait frissonner d’horreur.
Le roi se positionnait au centre de la salle
– Ecoutez moi tous. Que désirez-vous le plus ? Mourir transpercés par les flèches de mes archers ou bien tenter votre chance et passer le seuil de la porte noire ? Décidez-vous, je respecterai le choix de votre libre arbitre…
Tous les prisonniers adoptaient le même comportement : au moment de se décider, ils approchaient de la porte géante, lui jetait un regard tourmenté et se prononçaient en tremblant :
– Nous préférons mourir sous tes flèches !
Aucun d’entre eux n’osait ouvrir la porte, imaginant quelle insoutenable destin il trouverait là derrière.
Mais un jour, la guerre fut terminée. Et un soldat qui faisait partie autrefois du peloton d’exécution des archers, osa interroger le roi :
– Tu sais, grand roi, je me suis toujours demandé ce qu’il y avait derrière la porte noire.
Le roi répondit :
– Tu te souviens que je donnais le choix aux prisonniers ? Ils pouvaient pousser la porter ou opter pour une mort certaine. Eh bien, toi, vas ouvrir la porte noire !
Le soldat, frémissant, s’exécuta et la porte tourna sur ses énormes gonds grinçant. Un pur rayon soleil balaya le sol dallé. Alors le soldat ouvrit la porte en grand. La lumière inonda la salle. Elle provenait d’un paysage verdoyant. Le soldat vit un chemin qui montait au milieu des arbres. Et il comprit : ce chemin, c’était celui de la liberté !
—————————————
Nous avons tous une porte noire dans l’esprit. Pour les uns c’est la peur de l’inconnu, pour les autres, un client difficile, la frustration, la crainte du ridicule, celle du risque, celle d’être rejeté, d’innover, de changer…Mais s’il est vrai qu’on peut perdre, il est également vrai qu’on peut gagner ! Derrière la peur, se trouve le rayon  de soleil. Derrière le chaos apparent,  il y a peut être une nouvelle étape de  votre vie, plus heureuse, plus sereine.   Ne vous désespérez pas en temps de  crise… avancez sans peur. Décidez de  triompher !
Le courage est la résistance à la  peur : la maîtresse et non l’absence de la peur.
Mark Twain.

Kondomm
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 869
Date d'inscription : 21/01/2014
Age : 39
Localisation : ;●) Grand Rouveau ou à côté.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oui. Je me REPRESENTE !

Message par Paradoxa le Dim 17 Avr 2016 - 10:13

Merci pour ton message, il m'a fait du bien... En gros cela signifie qu'on a toujours le choix dans la vie, le choix de se construire une vie plus heureuse, si nous osons traverses le chemin de la peur... Ca fait peur d'oser être sois-même, j'ai conscience que sans tous ces filtres, ma vie ne serait pas la même, les gens ne seraient surement plus tous là... bien au contraire... Les conséquences de nos choix, voila ce qui fait peur ...

Paradoxa
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 76
Date d'inscription : 11/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oui. Je me REPRESENTE !

Message par Suce ces p'tits Bleus ! le Dim 17 Avr 2016 - 10:23

Bien souvent l'anticipation se révèle pire que la réalité, encore faut-il oser se confronter. Wink

Suce ces p'tits Bleus !
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7805
Date d'inscription : 28/03/2013
Localisation : Une note de musique qui débite en 74.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oui. Je me REPRESENTE !

Message par Kondomm le Dim 17 Avr 2016 - 13:58

@ Paradoxaléa

"Qui es tu" reste une question dont toi seule a un début de réponse, faut du courage pour s'affronter et si 40 jours dans le désert peuvent t'y aider, pars donc à pieds et voyages léger. 

(PS sûre qu'après ça va en faire caguer des ouailles !)

Kondomm
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 869
Date d'inscription : 21/01/2014
Age : 39
Localisation : ;●) Grand Rouveau ou à côté.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oui. Je me REPRESENTE !

Message par itank le Dim 17 Avr 2016 - 20:02

Bonjour quand même,
Bon pour être franc, j'ai pas réussi à tout lire ^^ mais j'ai bien compris que tu étais énervé ^^
J'ai lu en travers mais il me semble que ton problème est un problème d'égo.....
Epictète permet de transcender cet égo en partant du principe que l'on ne peut être touché que par les choses qui dépendent de nous. La philosophie orientale (bouddhisme, taoïsme; ...)à une autre approche sur la transcendance de l'égo en partant sur le constat de l'unicité du monde......
Étudier cela à été salvateur pour moi. J'ai toujours des problèmes relationnels mais je sais que cela ne dépend que de moi alors j'essaie de m'améliorer

itank
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 212
Date d'inscription : 03/03/2016
Age : 33
Localisation : mende

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oui. Je me REPRESENTE !

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 12:58


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum