Plutôt Zèbre mais quand même...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Plutôt Zèbre mais quand même...

Message par thfthf le Ven 15 Avr 2016 - 17:30

Bonjour,
bon déjà j'aime pas le mot zèbre, ni doué, ni surdoué, ni tout ce que tu veux, c'est le genre de "concept" sur lequel j'aimerais ne pas mettre de mot.
C'est mon premier post et j'ai décidé de le poster ici au lieu de la présentation car j'ai plus besoin d'une validation de gens qui se sentent sûrs d'être comme ça.

Résumé rapide de qui je suis : je me sens en décalage mais je mets ça sur le dos d'une certaine originalité, on me fait remarquer que je suis plus intelligent (des gens à gauche à droite) ok d'accord, je pense avoir une lucidité certaine et j'arrive à évaluer qui est "au-dessus" et qui est "en dessous" de moi ""intellectuellement"" parlant (quelle horreur de dire ça). Puis je rencontre quelqu'un en couple avec un hp qui me dit que je lui ressemble pas mal (à cette personne hp donc). Donc je m'informe, je me retrouve dans des caractéristiques. Comme je suis assez obstiné/têtu avec un énorme besoin de clarté, je vais jusque dans un centre spécialisé là-dedans, je passe le test WAIS 4.

J'ai un résultat hétérogène (donc là tout de suite maintenant j'ai pas les résultats sous les yeux car on doit me les envoyer mais j'ai vu le psy qui s'est occupé de moi et qui m'a montré le test, sans les réponses d'ailleurs : grosse frustration car j'ai envie de savoir la réponse où je me suis foiré)
Et j'ai l'impression d'avoir le cul entre deux chaises. Le psy me dit : vous êtes hp. Le test dit que je suis dans une intelligence supérieure mais en dessous de 130. Je remets souvent les choses en causes et je fais plus confiance à un test, qu'à un psy spécialisé là-dedans (est-ce-que y a "relou" dans caractéristiques de l'hp tiens ?)
DONC je vais vous donner mes résultats par rapport à ce dont je me souviens, avec quelques détails (et des questions aussi) quitte à revenir corriger une fois que je reçois le mail/courrier.

D'abord le "max" : 129 en compréhension verbale. 127 (ou 125 me rappelle plus) en IVT. 117 en 110 pour les deux autres mais je ne sais plus qui est le 117 et qui est le 110. Pour le psy les écarts sont assez grands pour conclure que mon QI "moyen"(QIT c'est ça? de 125) n'est pas représentatif de mes capacités et que d'après ce qu'il a compris de moi (pensée en arbo, perfectionnisme, créativité XXL, empathie, centres d'intêrets très précis et poussés, lassé très vite, procrastination, haine totale de l'injustice, primaire parfaits et secondaires chaotiques merci les maths qui n'ont ni queue ni tête ni corps...) je suis HP point barre.  Le perfectionnisme est d'ailleurs selon lui, la chose qui m'a desservie dans le résultat du test et ce qui a confirmé l'hp : je veux que mes cubes soient alignés parfaitement avant de dire "stop" au chrono, j'ai directement la réponse lors du puzzle (une forme au dessus et 6 choix en dessus dont 3 qui font la forme finale) car je verbalise beaucoup (donc j'explique comment je procède) mais je vérifie quand même qu'il y a pas une autre solution ou que celle choisie dès les premières secondes soit vraiment la bonne et je perds 5 petites secondes lors de la vitesse de traitement car je vérifie deux-trois éléments (aucune faute au code et une seule sur les symboles)

Ce psy (très sympathique d'ailleurs) me dit que "ok en dessous de 130" (j'ai fait ça en France) mais en même temps en Belgique on planche plutôt pour du 125 pour dire que quelqu'un est surdoué (et que donc je suis à 125) et donc moi, beh ça m'emmerde, parce-qu'avec 130 ou + voilà j'ai rien à dire. Mais je n'ai pas eu ce résultat donc je doute très fortement.

Donc... qu'en pensez-vous ? (oui tout ça pour ça?)

et surtout, je connais quelles sont mes forces, le verbal et la vitesse de traitement, si vous pouviez me dire avec vos gentils mots pas compliqués ce que ça représente réellement. Dans quels cas c'est utilisé, à quel moment je peux en retirer un bénéfice le plus complet, dans quels types d'activités cela est demandé/valorisé/intéressant d'utiliser. J'attends un "le WAIS 4 pour les nuls" parce-que je comprends sans comprendre.

Donc pour résumer : qu'en pensez-vous et surtout, écrivez avec des mots simples sans métaphores cheloues et reloues (j'ai 23 ans au fait) parce-que j'ai un besoin d'avis éclairés et concis.

Merci bien les renards (oui parce-qu'au final ça me plait plus le côté filou du renard que le côté savane du zèbre)

thfthf
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 6
Date d'inscription : 24/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plutôt Zèbre mais quand même...

Message par Parisette le Ven 15 Avr 2016 - 18:09

Bonjour thfthf, et bienvenue.

Si la psy dit que t'es HP, elle doit savoir de quoi elle parle.
Par contre, je ne vois rien d'hétérogène dans les chiffres que tu annonces, ou alors j'ai clairement rien compris à cette notion scratch

Parisette
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1156
Date d'inscription : 12/03/2016
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plutôt Zèbre mais quand même...

Message par thfthf le Ven 15 Avr 2016 - 18:22

Bonjour Parisette

je t'avoue que même moi je pige que dalle avec cette histoire d'hétérogénéité, je pense que c'est la différence dans le test lui-même (les subtests c'est ça?) un résultat très élevé puis très moyen.

Mal à la tête à force de trop réfléchir (l'euphémisme)

thfthf
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 6
Date d'inscription : 24/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plutôt Zèbre mais quand même...

Message par dardar le Ven 15 Avr 2016 - 19:03

Salut!

Pour ce qui est du "WAIS 4 pour les nuls" je t'invite à visiter le site Les tribulations d'un petit zèbre qui a pris le temps d'expliquer les notions de bases, comme par exemple le principe d’hétérogénéité qui intervient quand la différence entre la note la plus élevée et la plus basse des indices dépasse un écart-type (15 points), et qui exprime une expression particulière du raisonnement pouvant avoir certaines causes et conséquences...
Il y a aussi le Wiki de ZC pour t'aider.

En tous cas sache que selon les écoles de psychologies, la barre des 130 n'est pas forcément appliquée pour pouvoir rentrer dans la case "surdoué" (ou appelé différemment, c'est selon). Ainsi les scores minimums les plus utilisés sont: QIT> ou = à 130 (2% de la pop.), 125 (5%) ou même 120 (10%); Et pour les profils hétérogènes il suffit d'avoir 1 indice > ou = aux nombres précités.

Rappelons que le nombre 130 (sd15) ne vient que d'une approche statistique de la répartition des résultats d'une population, il signifie simplement "négligeable" aux vues du nombre de personnes ayant ce score et plus. On applique le même concept en terme de fiabilité dans l'industrie, on considère souvent un produit fiable si 98% des produits ont une durée de vie supérieure ou égale à celle pour laquelle il a été fabriqué.

EDIT:
Je voulais rajouter que l'hétérogénéité des indices qui implique un QIT inexploitable (car non représentatif) est bien connu, mais on oublie souvent celle des notes des subtests.
Car même si dans les versions 4 du WAIS et WISC le problème apparait plus rarement que dans les versions précédentes, notamment car il y a moins de subtests par indice, il faut y faire attention aussi.
Par exemple, j'ai passé le WISC 3 quand j'étais petit et j'avais un profil très homogène (1 point d'écart entre le QI Verbal et celui de Performance) mais que ce soit dans les subtests du QIP ou QIV mes notes maximales et minimales avait plus de 2 écarts types d'écarts (exemple, QIV: note la plus basse 12, note la plus haute 19). Donc à la lecture des indices j'ai le profil parfait, à la lecture des notes des subtests, c'est n'importe quoi... Wink


Dernière édition par dardar le Sam 16 Avr 2016 - 0:40, édité 4 fois (Raison : bien trop de fautes... et petite pensée arrivée en retard)

dardar
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 240
Date d'inscription : 21/07/2011
Age : 26
Localisation : Nantes

http://www.zebrascrossing.net/t3384-vincent-alias-dardar

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plutôt Zèbre mais quand même...

Message par thfthf le Sam 16 Avr 2016 - 8:52

Bonjour, merci Dardar.

je ne sais pas ce qui me convaincra, c'est un peu mon problème de douter de tout et de tout remettre en cause, c'est malgré moi, c'est sanguin. Sans doute qu'avec le papier en main je pourrais me baser un peu dessus au début afin de m'en détacher après (car je suis convaincu que le QI ne fait pas tout et je sais qui je suis, depuis tout petit, je connais mes défauts/mes qualités, je ne savais pas que ça se retrouvait sous une même bannière et qu'il y avait une raison).

Merci pour les liens, j'ai de la lecture là !

thfthf
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 6
Date d'inscription : 24/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plutôt Zèbre mais quand même...

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 21:48


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum