sauver le monde

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: sauver le monde

Message par Energie31 le Sam 7 Mai 2016 - 1:45

Sans vouloir relativiser les conséquences d'un système, en l'occurrence le système actuel, je pense qu'il est pertinent de davantage s'interroger sur les raisons qu'un tel système ou mode de fonctionnement politique perdure. Je dis ça parce qu'à l'heure actuelle, on parle encore et toujours de démocratie alors qu'effectivement ce n'est pas ce qu'on pourrait appeler un mode de fonctionnement véritablement démocratique.

En résumé, s'il est important de changer de système, j'ai tendance à penser que ce n'est pas le système qui est en cause, à moins que ce dernier ne soit totalitariste. Je vois plutôt des personnes de pouvoir qui utilisent le système actuel voire l'histoire et les traditions qu'on nous impose pour servir des objectifs et gérer des conflits d'intérêts plus sournois. Tant que cela perdurera, aucun mode de fonctionnement, aussi huilé réfléchi ou éprouvé soit-il, ne pourra rien contre ça, à moins qu'on ne mette l'humain au second plan voire à l'état d'asservissement.

Cela dit, de mon point de vue, l'important n'est pas de sauver le monde mais d'essayer, ce qui est autre chose. En essayant suffisamment longtemps et sincèrement, on finit par se sauver soi-même, ce qui est plus abouti et harmonieux pour soi-même comme pour l'entourage. Ainsi, celui qui aura par exemple réfléchi suffisamment au sujet d'un mode de fonctionnement vraiment démocratique sera le seul à pouvoir vivre démocratiquement. Il donnera aussi tant l'exemple que l'envie aux autres, au moins pour ce qui concerne le milieu proche, l'entourage. Pour ce faire réellement démocratique à l'échelle mondiale, il faut bien entendu bien plus que cela mais je pense que ce n'est pas impossible. Mais il faut d'abord se sauver soi-même comme précédemment suggéré par le terme "mission de vie", du moins si je considère que la mission de vie est en rapport avec un but ou une raison précise de notre naissance. Cela est donc personnel.

Donc se sauver soi-même d'abord pour aller vers ou atteindre un monde constitué de personnes sauvées pas forcément de la même manière mais selon les mêmes principes généraux ou règles de vie permettant le sauvetage, que ces personnes soit par centaines de milliers ou par milliards. Ainsi débarrassé de tout ce qui empêche de sauver le monde, le monde sera déjà sauvé en ce sens que l'harmonie indispensable à chacun sera obligatoirement celle du collectif puisque personne n'aura eu à s'imposer de règles et d'agissements pour soi dictés, suggérés voire imposés par autrui ou par un système quel qu'il soit tout en étant bien obligé d'agir sincèrement et strictement selon soi-même ou sa mission propre pour justement parvenir à sauver l'individu que chaque être humain est. Des personnes capables de se sauver sans difficultés particulières peuvent donc ne pas se sauver si elles se refusent à le faire puisque chacun est libre ou non de vouloir se sauver, de sauver le monde. Et des personnes incapables de se sauver sans résoudre au préalable des difficultés personnelle arriveront à se sauver en finissant par se mettre dans des conditions leur permettant d'y arriver sans résoudre leur difficultés personnelles, comme pour tout système depuis la nuit des temps.

Energie31
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 132
Date d'inscription : 06/05/2016
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: sauver le monde

Message par Plurebati le Mar 10 Mai 2016 - 20:56

Pretanama a écrit:Si l'esprit critique se développe une société comme la nôtre pourrait-elle encore tourner ? Les gens voudront-t-ils encore occuper des postes peu ou pas qualifiés mais qui sont indispensables pour qu'une société industrielle fonctionne ?

Le partage des corvées, chacun.e en fonction de ses capacités, le reste du temps étant consacré à l'épanouissement personnel.
Les mêmes revenus, quel que soit le niveau de qualification : dans notre société, plus tu as la chance de pouvoir te faire plaisir en étudiant (aux frais de ceux qui travaillent), plus tu es payé : le beurre et l'argent du beurre. Pour les autres, la galère.
L'esprit critique développé, il ne faut pas y compter : même une éducation beaucoup plus performante que la notre ne permettra pas aux personnes les moins intelligentes d'avoir un esprit critique développé, parce qu'il s’appuie sur le raisonnement, la mémoire etc...

Plurebati
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 173
Date d'inscription : 24/01/2014
Age : 57

Revenir en haut Aller en bas

Re: sauver le monde

Message par Linstantprésent le Mer 11 Mai 2016 - 8:05

Créer le monde que nous voulons est bien plus puissant
Que détruire celui dont nous ne voulons plus

(Marianne Williamson)

Linstantprésent
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 157
Date d'inscription : 07/04/2016
Age : 38
Localisation : Namur (Belgique)

Revenir en haut Aller en bas

Re: sauver le monde

Message par Invité le Mer 11 Mai 2016 - 12:29

Donc se sauver soi-même d'abord pour aller vers ou atteindre un monde constitué de personnes sauvées pas forcément de la même manière mais selon les mêmes principes généraux ou règles de vie permettant le sauvetage, que ces personnes soit par centaines de milliers ou par milliards. Ainsi débarrassé de tout ce qui empêche de sauver le monde, le monde sera déjà sauvé en ce sens que l'harmonie indispensable à chacun sera obligatoirement celle du collectif puisque personne n'aura eu à s'imposer de règles et d'agissements pour soi dictés, suggérés voire imposés par autrui ou par un système quel qu'il soit tout en étant bien obligé d'agir sincèrement et strictement selon soi-même ou sa mission propre pour justement parvenir à sauver l'individu que chaque être humain est. Des personnes capables de se sauver sans difficultés particulières peuvent donc ne pas se sauver si elles se refusent à le faire puisque chacun est libre ou non de vouloir se sauver, de sauver le monde. Et des personnes incapables de se sauver sans résoudre au préalable des difficultés personnelle arriveront à se sauver en finissant par se mettre dans des conditions leur permettant d'y arriver sans résoudre leur difficultés personnelles, comme pour tout système depuis la nuit des temps.

Mouais, la conversion individuelle a l'avantage d'être une étape qui ne dépend que de nous-mêmes (ou plus exactement, l'entreprendre ne dépend que de nous-mêmes) mais parce que nous sommes dans un système, c'est-à-dire un ensemble où tout interagit, c'est se leurrer, je crois, d'imaginer que ça suffise. En outre, quand on choisit l'option "se sauver soi-même", on arrive très rapidement à poser des choix qui nous sauvent aux dépens d'autrui sans même s'en rendre compte, parce qu'on a posé des oeillères sur les conséquences de nos actes. L'ultime entourloupe du système néolibéral est précisément de nous faire croire que pour nous en libérer, il faut... obéir à ses règles (en l'occurrence se comporter en individu indépendant et autonome, dont les choix n'engagent que lui-même). C'est tout ce qu'il trouve pour imposer ses règles, faire croire que toute autre règle (rejoindre un collectif) est une monstruosité fasciste. Une démarche qui en elle-même est d'ailleurs parfaitement fasciste.

Si l'esprit critique se développe une société comme la nôtre pourrait-elle encore tourner ? Les gens voudront-t-ils encore occuper des postes peu ou pas qualifiés mais qui sont indispensables pour qu'une société industrielle fonctionne ?

Ce n'est pas tant le caractère peu ou pas qualifié du travail qui compte, que son utilité. On trouve facilement des personnes exerçant de telles tâches qui n'en ont pas moins conscience d'être utiles. Elles attendent d'être mieux considérées, elles et leur travail (cad elles en tant que travailleurs/ses); de pouvoir bien le faire et d'en retirer une juste reconnaissance. Là-dessus, on peut se référer à Simone Weil, qui a théorisé ce genre de chose après s'être imposé, elle la prof de philo de santé fragile, d'aller travailler longuement en usine, et dans les années 30.
Si l'esprit critique se répand, ce que les gens refuseront de faire, ce sont les bullshit jobs. Ces postes qui sont parfois très qualifiés mais dont les titulaires ont la conscience aiguë et lucide qu'ils sont, en fait, presque voire totalement inutiles. Ce refus commence d'ailleurs à frémir. L'appât du gain ne suffit pas chez tout le monde à combler le vide né du manque de sens.
Ensuite, on pourra s'attaquer aux postes alimentés par les faux besoins. Et ça risque de bouleverser radicalement le fonctionnement du monde du travail et de l'économie. A moins que la pénurie d'énergie et de ressources ne nous ramène de force à des productivités beaucoup plus basses (ça viendra, mais pas avant quelques décennies), nous nous heurtons à ce constat: actuellement, il n'y a pas assez de travail pour occuper tout le monde, et c'est encore pire si chacun se met à vivre simplement, par exemple en ne changeant ses bidules électroniques que quand ils sont vraiment inutilisables. L'économie fonctionne parce que nous achetons des trucs dont nous n'avons pas besoin, et que ça permet de payer l'ouvrier qui les fabrique. Et si je n'ai plus envie d'acheter des machins dont je n'ai ni envie ni besoin, on me fait remarquer que je vais mettre des malheureux au chômage. Ce qui peut être d'ailleurs un bon exemple de la façon dont se sauver soi-même compromet le salut des autres, si je me borne à en rester là.

Il faut alors agir à un niveau plus élevé, pour que l'économie se convertisse et non pas un isolé de ci, de là. Et que ça aille vite. Autant dire que la plupart de ces conversions n'auront lieu que quand les effondrements les rendront obligatoires.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: sauver le monde

Message par Energie31 le Mer 11 Mai 2016 - 15:42

@fusain : concernant les choix qui en arrivent aux dépends d'autrui, c'est parce que tu sembles faire l'amalgame entre ce que tu lis de mon commentaire précédent et ce que tu lis ou entends ailleurs (ou même a déjà vécu peu importe). Donc le néolibéralisme ou le fascisme n'a rien à voir la dedans. Si tel est le cas, ce n'est que projeter mon propos en fusant un peu trop superficiellement. C'est comme voir une svatiska et dire "Ah oui le symbole nazi !" tout en ignorant ou oubliant que depuis la nuit des temps cela symbolise justement tout le contraire dans tous les endroits de la planète. Donc y compris pour les dictatures qui se l'approprient. Le plus amusant c'est que tu cites un passage de mon commentaire où j'affirme le contraire sans qu'il y ait de place pour ce genre d'interprétation ou d'ambiguité autant totalitariste que déplacée. Tu pourras voter en 2017 pour les extrémistes si cela te chantes mais, en tant qu'aveugle potentiel qui se conplait à voir que ce qu'il ne veut lire, je t'invite à faire un peu plus preuve de démocratie dans ton propos comme dans ton interprétation de ce que je pense.

Et pour ce qui est du rapport entre l'individu et le collectif, si tu n'arrives pas à voir d'autres choses que ce qu'on nous bassinent le plus jusqu'à présent, ta conception d'un système plus démocratique serait vouée à l'échec en termes de changements réels et plus équitables.

Energie31
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 132
Date d'inscription : 06/05/2016
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: sauver le monde

Message par Invité le Mer 11 Mai 2016 - 16:23

Il faut alors agir à un niveau plus élevé, pour que l'économie se convertisse et non pas un isolé de ci, de là. Et que ça aille vite. Autant dire que la plupart de ces conversions n'auront lieu que quand les effondrements les rendront obligatoires.

Fusain : Quel que soit le domaine d'intervention, de changement, de modification, de révolution, de volonté... le dénominateur commun est l'Humain (qu'il soit individuel ou collectif). Le système économique, social, sociétal est crée, organisé, imposé par des choix d'un très petit nombre de personnes, dont les décisions impactent un plus grand nombre.

L'économie est une création humaine dont le socle n'est pas basés sur l'humain, mais sur le profit et l'avoir au service d'une minorité exploitant la matière première humaine majoritaire et l'équilibre, l'équité, la justesse, la valorisation du travail individuel (multiplié par le collectif) ne sont pas le socle de base.

Ne serions-nous pas piégés dans le système que nous avons laissé s'imposer, se développer et régner en dictateur ? Les chiffres ont pris le pouvoir, l'Avoir et le profit ne seraient-ils pas devenus la première "religion mondiale" ?

"Ils" ne laisseront jamais leur système s'effondrer car l'interdépendance des dominos s'écroulera fatalement, tout étant interdépendant sciemment et stratégiquement.
Il m'arrive de penser qu'ils ont misé sur l'instinct de survie "individuel" pour instaurer leur système ; car il ne faut pas se leurrer.
Que serions-nous prêts à perdre et à sacrifier, individuellement, pour que la VOIX COLLECTIVE PUISSE SE FAIRE ENTENDRE.

Je m'autorise à croire que tout changement est possible ; mais tout changement exige du courage, de la volonté, des sacrifices, de la prise de risque et de l'union collective.
Le système finira bien par montrer ses limites (nous nous en rapprochons), mais la question que je me pose est : ne vont-ils pas nous sacrifier pour maintenir leur système en vie... ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: sauver le monde

Message par cyranolecho le Mer 11 Mai 2016 - 18:51

On peut planter dans le désert, un africain l'a fait malgré les railleries de ces congénères et 40 ans après là où il y avait désert il y a un jardin ombragé.

Le monde se sauvera tout seul, seules les espèces qui ne s'adapteront pas aux bouleversements seront en péril, l'homme est fragile et fait partie de ces espèces quoi que son histoire puisse lui faire croire.

Le problème est plus complexe qu'on ne croit, car le problème c'est l'homme dans toute sa simple complexité qu'il pense avoir comprise mais discerne peu.

Se sauver soi même, c'est un peu sauver l'homme, mais se sauver ça veut aussi dire fuir et fuir ça veut parfois dire perdre sa substance.

cyranolecho
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1616
Date d'inscription : 29/07/2015
Age : 43
Localisation : plus haut que mon QI vers les 50 mais en Fahrenheit

Revenir en haut Aller en bas

Re: sauver le monde

Message par Energie31 le Mer 11 Mai 2016 - 19:42

Lorsque la terre ascensionnera, ne fuiront avec elle que celles et ceux qui justement auront retrouvé leur substance. Se sauver est donc indispensable dans ce cas, donc dans tous les sens du terme. Et ce serait une fuite si cela était aussi facile et simple que ça. Fuir est donc justement rester dans l'ancien monde qui disparaitra, se complaire dans les systèmes actuels qui ne demandent qu'à perdurer et font tout et n'importe quoi pour lutter contre l'évolution incontournable.

Pourquoi les extra n'alourdissent pas leur karma en intervenant contre certaines manœuvres nucléaires ? Parce que justement, certains agissements humains à l'échelle mondiale vont bien au delà de l'humanité.

Et pourtant, ils n'ont pas besoin de fuir quand, presque systématiquement, les gouvernements les accueillent avec l'arsenal militaire. La aussi ils "fuient" et pas que par rapport au respect du libre arbitre. Parce qu'ils savent aussi que cela ne sert à rien.

Dans tous les cas, ce n'est pas en voyant que l'on finit par croire mais en croyant que l'on finit par voir ce qu'on espère, ce qu'on recherche.

Energie31
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 132
Date d'inscription : 06/05/2016
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: sauver le monde

Message par Invité le Mer 11 Mai 2016 - 19:58

cyranolecho a écrit:On peut planter dans le désert, un africain l'a fait malgré les railleries de ces congénères et 40 ans après là où il y avait désert il y a un jardin ombragé.

Le monde se sauvera tout seul, seules les espèces qui ne s'adapteront pas aux bouleversements seront en péril, l'homme est fragile et fait partie de ces espèces quoi que son histoire puisse lui faire croire.

Le problème est plus complexe qu'on ne croit, car le problème c'est l'homme dans toute sa simple complexité qu'il pense avoir comprise mais discerne peu.

Se sauver soi même, c'est un peu sauver l'homme, mais se sauver ça veut aussi dire fuir et fuir ça veut parfois dire perdre sa substance.

Marrant, j'aurais dit personnellement que se sauver c'est retrouver sa substance. Au revenir au plus près de ce que l'homme a de meilleur. Même si en substance il n'est sans doute pas bon.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: sauver le monde

Message par cyranolecho le Mer 11 Mai 2016 - 20:49

en fait c'était juste de la provoc, il est évident que tout va s'arranger, l'évolution le prouve, il n'y a qu'a regarder, comme il faut, pas avec des yeux de n'importe qui, voir ce qui ne se voit pas.

Que les hindouistes massacrent des musulmans qui à leur tour ont massacré des boudhistes qui eux même massacrent des musulmans, c'est juste une histoire de mauvais karma, ça va s'arranger, c'est pas leur faute, c'est le karma qui foire, mais ça devrait pas durer

les bons seront récompensés et les salauds punis, ça va pas tarder à arriver, c'est sur, il suffit d'attendre patiemment et d'y croire.

bonne nuit

cyranolecho
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1616
Date d'inscription : 29/07/2015
Age : 43
Localisation : plus haut que mon QI vers les 50 mais en Fahrenheit

Revenir en haut Aller en bas

Re: sauver le monde

Message par Energie31 le Jeu 12 Mai 2016 - 11:34

Cela vient du fait que le libre arbitre vaut en toute circonstance et n’est justement nullement incompatible avec le karma. D’ailleurs ce dernier ne foire pas et cette croyance qui réduit les lois karmiques à la seule conséquence ou manifestation visible contredit totalement « le regarder comme il faut » potentiellement provocateur, ironique ou cynique peu importe, que tu suggères juste avant…

Oui nullement incompatible dans milliards de situations de choix comme d’agissements. Par exemple, lorsqu’un évènement se produit et correspond à ce qu’on appelle une dette karmique, tout le monde le voit comme vengeance, réaction style loi du talion, punition… Etc.

Hors ce n’est la plupart du temps qu’une réitération donnant la possibilité de vivre ou revivre ce qu’on a pu imposer ou faire subir précédemment, afin de mieux le comprendre. Et mieux comprendre c’est aussi être plus libre par la suite dans les choix comme dans les agissements pour savoir évoluer, se sauver.

Mais là encore, le libre arbitre, qui correspond à la liberté divine qui nous est accordé prime : on a toujours le choix de continuer à empirer l’ignorance comme les souffrances correspondantes. Par exemple, dans la zone intermédiaire, juste après la mort, la plupart des gens qui veulent y rester ou qui restent « coincés » ont fait le choix de refuser la main tendue pour les accompagner dans la lumière qu’on ne peut pas louper.

Pour finir, le karma en lui-même n’est pas inévitable. Il peut-être dissout instantanément. D’ailleurs, le cycle des réincarnations terrestres, qui n’est pas sans rapport, va s’arrêter prochainement. Logique puisqu’on a toujours le libre arbitre, qui que l’on soit, même le pire des salauds. Et non, les bons n’échappent pas non plus au karma, qui n’est pas si sale qu’on l’imagine… Il y a aussi les bons effets, ces derniers facilitant aussi l’indication vers le chemin de vie qui nous convient.

Et non les salauds ne seront pas punis, même s’ils décidaient de continuer à se punir eux-mêmes. Pour reprendre tes termes, eux aussi sont « récompensés » avec le même libre arbitre et le resteront quoiqu’ils adviennent par cette bonté cosmique infinie qu’est la vie éternelle. Non, il ne faut pas attendre que ça se passe et rester inerte et dans des croyances toutes faites pour faire perdurer l'état du monde actuel. Il faut faire le contraire : agir et cesser de croire, c'est un pas vers l'évolution de l'intégration effective de ces principes divins au quotidiens. Même le vérifier par soi-même sincèrement et sans a priori extérieur comme intérieur, c'est déjà se sauver convenablement pour soi et donc sauver ce monde.

Energie31
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 132
Date d'inscription : 06/05/2016
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: sauver le monde

Message par cyranolecho le Jeu 12 Mai 2016 - 19:38

Bon ben d'accord, j'avais pas tout compris, puisque je serai pardonné, dorénavant je préfère être un salaud sans scrupules, merci ça fait du bien Very Happy

Après tout, autant se la jouer cool tout de suite, le reste suivra.

Merci vraiment, un nouveau jour se lève pour moi.


cyranolecho
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1616
Date d'inscription : 29/07/2015
Age : 43
Localisation : plus haut que mon QI vers les 50 mais en Fahrenheit

Revenir en haut Aller en bas

Re: sauver le monde

Message par Energie31 le Ven 13 Mai 2016 - 11:27

Oui tu n'as pas tout compris et c'est déjà pas mal que tu le réalises. C'est parce que comme la majorité, tu ne connais rien de réel la dessus car tu ne t'intéresses pas réellement.

Non tu ne seras pas pardonné automatiquement. Tu ne seras pardonné que par les personnes qui veulent te pardonner, suite à une réelle volonté pour toi (donc une démarche explicite) que de l'être. Le pardon n'a rien à voir avec la compréhension de ton âme. Tu peux donc commencer à te pardonner toi même si ce n'est déjà fait, en connaissant mieux par exemple les moments les plus appropriés pour faire de l'humour, que ce dernier soit déplacé ou pas. Bref, en prenant un tant soit peu au sérieux ce que tu comptes sauver pour le moment, c'est-à-dire pas grand chose Smile ...

Par contre, ton égo est compréhensible puisqu'il utilise sa propre logique, partage, humour partagé ou pas peu importe. Donc si tu veux plus écouter ce dernier que ton âme, libre à toi aussi.

Si tu préfères être un salaud alors tu préfères sans doute la voie de la facilité de ton égo, que ce dernier se plaise à faire de l'humour seconde classe ou du second degré n'est pas la question.

Non le reste ne suivra pas. Ne suivra que ce que tu auras semé donc pas le reste.

De rien c'est gratuit. Non, un nouveau jour ne lève pas pour toi. Il se lèvera quand tu décideras vraiment de lever tes doutes à ce niveau...

Energie31
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 132
Date d'inscription : 06/05/2016
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: sauver le monde

Message par cyranolecho le Mer 18 Mai 2016 - 0:20

Ah ben ça c'est pas sympa, j'allais me coucher, même si ça date du 13

d'accord, je veux bien, par contre on ne dit pas "oui, tu n'as pas tout compris", c'est un manque de tact flagrant

je comprends ce que tu écris, il me semble d'ailleurs l'avoir souvent lu ou entendu

je ne pardonne rien à qui que ce soit, parce que j'estime que les fautes que l'on commet ne dépendent pas que de nous

je ne me pardonne pas, car je n'ai rien à me pardonner

en vérité, je conchie les fautes et le pardon, car ils sont seuls coupables

en fait, ce dont tu parles, cet état, cela m'arrivait quand j'étais jeune et que je me droguais, depuis j'ai ouvert les yeux, le monde n'est pas comme ça, en réel.

d'un autre côté j'ai un sale côté cartésien que seul mon amour de la poésie peut altérer, c'est déjà bien.

le seul doute que j'ai c'est : "le bien être et le confort sont ils oui ou non des obstacles à l'objectivité, l'inconfort fait il réfléchir?"

en fait je crois que le doute subsiste car le confort et l'inconfort sont subjectifs et éphémères.

En vérité, je ne connais pas de plus bel Ashram que le beau bordel qu'on appelle ici ville et qui n'est en fait qu'un repaire de coquins, de pervers et de dépravés, cernés par des moutons bien dociles.

La voie que tu me proposes est peut être celle de la sagesse, elle reste pour moi ennuyeuse et faite de peu de surprise, chacun sa voie.

Si c'est de la paix dont tu parles, je la recherche certes, mais ne peux vivre en paix dans un monde qui n'aspire qu'à la guerre, et être en paix dans un monde en guerre, c'est aller au devant de cruelles déconvenues, voire se voiler la face, ce que j'évite car parfois ça permet d'éviter de se prendre des murs.

Et si je l'ai pas déjà dit, j'insiste: "avant de vouloir sauver le monde, faut déjà se sauver soi même, même parfois se sauver"

cyranolecho
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1616
Date d'inscription : 29/07/2015
Age : 43
Localisation : plus haut que mon QI vers les 50 mais en Fahrenheit

Revenir en haut Aller en bas

Re: sauver le monde

Message par Energie31 le Mer 18 Mai 2016 - 13:32

Par rapport au manque de tact, il ne manquerait plus que je ne te crois pas quand tu affirmes que tu n'as pas tout compris...

En effet, tout comme tu n'as rien à te pardonner, dans ce cas moi je n'ai pas à être sympa...

Et puis laisse moi me marrer comme une baleine au sujet des personnes qui n'ont rien à voir avec le pardon ou le fait de pardonner et qui commencent de suite à sortir un "je serais pardonné !". Oui c'est sorti du contexte ou du con texte mais tu l'auras pas volé puisque manifestement tu n'assumes rien.

Relax, faut pas te forcer à causer de ce qui t'intéresses pas tant que ça...

NB : et tu ne m'as pas lu non plus suffisamment, en dehors du fait d'avoir vécu des tas de choses toujours pas comprises... Moi aussi j'ai parlé de "commencer par se sauver soi-même..."

Energie31
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 132
Date d'inscription : 06/05/2016
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: sauver le monde

Message par cyranolecho le Mer 18 Mai 2016 - 20:50

Bon, on est d'accord alors.

à part que je pense tout assumer.

et si j'ai paru m'emporter, c'est juste que j'aime pas ton ton "Disneyland" à propos d'un sujet grave.

pour ce qui est d'être sympa, tu fais ce que tu veux, je fais au mieux, et pour ce qui est de l'humour, je fais ce que je peux et effectivement l'ironie est une façon d'annoncer les choses sans exprimer une franche opposition tout en la suggérant, pardon Very Happy .

ce qui est intéressant, c'est que je me demande à l'instant si on essaie de sauver le monde ou alors une certaine conception de ce monde?

En fait, je me dis qu'essayer d'enlever un peu de souffrance aux autres dans une vie suffit déjà pas mal, si c'est possible, et que le monde se sauvera de lui même.

Et c'est un peu là où j'admire les médecins, de l'âme ou autre, pas ceux à qui on a expliqué qu'ils y trouveraient du pognon ou de l'influence, non, ceux dont c'est la vocation d'extirper le mal.

Et je me dis que si nous étions tous un peu médecins le monde fonctionnerai mieux.

cyranolecho
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1616
Date d'inscription : 29/07/2015
Age : 43
Localisation : plus haut que mon QI vers les 50 mais en Fahrenheit

Revenir en haut Aller en bas

Re: sauver le monde

Message par jolindien le Jeu 19 Mai 2016 - 8:10

si nous étions tous un peu médecins le monde fonctionnerai mieux

être humain
être relatif




jolindien
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 936
Date d'inscription : 05/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: sauver le monde

Message par Energie31 le Jeu 19 Mai 2016 - 11:50

@cyranolecho : oui et ce n'est pas une question de franche opposition même si tu l'as ressenti comme telle... Juste une nuance de point de vue car entre aider/soutenir les autres et les sauver, y'a une différence importante. Mais pas grave puisque j'estime que le sujet n'est pas si grave dans la mesure où la très grande majorité qui ne veut pas se sauver restera libre, malgré toutes les conséquences actuelles et futures. C'est ma préférence à la liberté, là encore ce qui nuance ton propos car il y a des siutations où pour sauver quelqu'un ou même l'aider, il faut le forcer (un enfant par exemple).

Mais bon nous ne sommes pas que des enfants selon moi et j'estime que c'est à chacun d'être responsable pour se sauver lui même. Aider, soutenir, guider l'autre dans ce ce but, ok c'est différent mais encore aurait-il fallu que tu sois plus précis. Et à te comporter dès le départ différemment de ce que tu penses vraiment, on ne peut que faire l'amalgame avec un désaccord qui n'a pas lieu d'être puisque je ne te connais pas et que tu ne me connais pas. Donc je ne vois pas où j'ai parlé de Disneyland et si je t'ai donné cette impression alors il est clair que ce n'était pas mon intention mais tout aussi clair que cela t'appartient.

Non le sujet n'est pas grave... C'est ce que les hommes en font qui peut s'avérer grave... Nuance à ne pas confondre ou précisions minimales sera de bon ton pour la discussion, c'est sûr...

NB : la fée qui lit ce que j'écris pense que le sujet est grave si ça peut te rassurer. Et non ce n'est pas la fée de Disneyland...

Energie31
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 132
Date d'inscription : 06/05/2016
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: sauver le monde

Message par cyranolecho le Jeu 19 Mai 2016 - 22:41

Oui, mais non.

Rien forcer, aller avec. Mais laisser faire ce n'est pas aller avec.

Point d'opposition, juste réflexion, c'est une bonne voie.

La gravité n'implique que l'implication.

cyranolecho
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1616
Date d'inscription : 29/07/2015
Age : 43
Localisation : plus haut que mon QI vers les 50 mais en Fahrenheit

Revenir en haut Aller en bas

Re: sauver le monde

Message par Energie31 le Ven 20 Mai 2016 - 12:17

Non mais si. J'ai déjà sauvé quelqu'une corpulente de la noyade en lui faisant perdre conscience puisque j'avais déjà assez à faire avec des rouleaux de 3-4 m de hauteur en franchissant la barre.

Donc les principes c'est sur le papier, la réalité est bien plus nuancée et souple... heureusement pour l'humanité.

L'opposition est une arme qui peut aussi être constructive, ne sortons pas les choses des contextes ou ne généralisons pas trop... Quand à la nulle opposition qui signifierait un cheminement sans obstacles majeurs ni lutte, cela n'est tout simplement qu'une utopie te permettant de rester dans ta petite zone de confort.

Nan, dans le cas d'innocents, il n'y a pas lieu de les impliquer...

Tu ne considères manifestement qu'a priori, donc selon les gros clichés typiques

Energie31
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 132
Date d'inscription : 06/05/2016
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: sauver le monde

Message par Azydom le Jeu 11 Aoû 2016 - 9:45

Bonjour,
Je lis vos messages avec grand-grand plaisir !
Pour ma part, je pense que vivre est une œuvre collective où, en toute modestie, nous nous devons de construire 'du mieux' au quotidien et dans une catégorie transcendantale ...

Oui, nos capacités nous permettent d'agir en pluridiciplinarité, ... plus qu'en binôme ...
Il nous faut des arts (surtout pas qu'un), des sciences humaines, de l'ingénierie sociale, de la science, de la transcendance... pour changer le monde...
Comme le disait Rabelais, "Science sans conscience n'est que ruine de l'âme".

Je n'ai pas encore lu les postes de l'évolution, mais il me semble  que c'est les surdoués qui ont permis de faire avancer le monde...
C'est aussi parce que certains d'entres nous trouverons des solutions alternatives que nous pourrons peut être sauver notre société... si elle doit être sauver : ) ...

Notre difficulté est de trouver la place sociale dans laquelle nous pourrons être promoteur d'une amélioration collective ...
Tout en sachant que les neuros typiques vont le prendre mal... A nous de comprendre cela, et d'essayer de les amener aux utopies... et cela c'est vraiment difficile ...

Azydom
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 22
Date d'inscription : 05/06/2016
Age : 44
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: sauver le monde

Message par Rose Noire (Georgio) le Ven 12 Aoû 2016 - 23:26

Moi mon prof d'espagnol m'a donné le goût de lutter contre la main mise du libéralisme sur le monde ^^
Réduire les inégalités pour un monde meilleur. C'est hyper ambitieux, et d'un point de vue anthropologique casi paradoxale mais ça me motive bien :p
C'est ma manière à moi de dire non à la souffrance I love you

Rose Noire (Georgio)
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 76
Date d'inscription : 04/01/2016
Age : 19

Revenir en haut Aller en bas

Re: sauver le monde

Message par Jérémy34 le Sam 13 Aoû 2016 - 8:48

Aider le monde à se sauver lui-même.

Peut-être en l'amenant à plus de conscience de l'instant présent quotidiennement.

Peut-être en lui fournissant les moyens d'être plus régulièrement attentif.

Jérémy34
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 141
Date d'inscription : 07/08/2016
Age : 34
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Re: sauver le monde

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 19:19


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum