Grg, nouveau venu

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Grg, nouveau venu

Message par Sagarmatha le Mar 19 Avr 2016 - 0:12

Revz a écrit:
Grg a écrit:

Le pire, c'est quand on fini par blesser ceux qui nous amènent les clés de compréhension. Les peines que j'ai pu infliger, à ceux qui ont voulu aider, je crois que jamais je ne saurais me le pardonner Embarassed

Pardon de m'immiscer dans votre discussion (j'ai toujours très peur de déranger et de ne jamais être à ma place).

Je suis sûre que tu as les clés en toi pour te pardonner. Pendant longtemps, je m'en suis voulue de porter toute ma souffrance. J'ai blessé autour de moi pour me protéger parce que c'était plus simple. Je me suis trompée. J'ai compris que cette souffrance m'avait fait oublier les autres jusqu'à moi-même. Et puis j'ai réalisé je n'ai pas tenu compte de leur regard à eux. J'ai eu honte de les avoir sous-estimé. Alors j'ai culpabilisé. C'était une autre souffrance qui s'installait.
Je voulais leur dire que j'étais désolée mais je n'ai rien fait parce que c'est à moi seule que j'en voulais. J'ai donc appris doucement à me pardonner. Il n'y a que comme cela que je peux avancer. Et le chemin est encore long. Si ceux que tu as blessé sont encore là, pose toi la question de savoir pourquoi.

Etre zèbre, ce n'est pas tout accepter parce que nous fonctionnons différemment. Et ce n'est pas non plus être coupable d'être différent.

Tant qu'il y a de la vie et des reves, je tiens.
Reste bien accroché. Jusqu'à preuve du contraire, nous n'avons qu'une seule vie à peupler de beaucoup de rêves et d'espoirs...

Sagarmatha
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 48
Date d'inscription : 13/04/2016
Localisation : Nantes mais le plus souvent sur la lune

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grg, nouveau venu

Message par Grg le Mar 19 Avr 2016 - 16:00

Sagarmatha a écrit:Pardon de m'immiscer dans votre discussion (j'ai toujours très peur de déranger et de ne jamais être à ma place).

Ben dis donc Sagarmatha... Nous ne sommes pas en dialogue mais bien sur un post invitant chacun à émettre ses réactions et opinions comme bon lui semble, d'autant que l'idée de jeter cette petite bouteille à la mer était bien de recueillir autant de retours constructifs que possible... Smile

Grg
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 45
Date d'inscription : 14/04/2016
Age : 38

http://sites.google.com/site/eusagurbex/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grg, nouveau venu

Message par Grg le Mar 19 Avr 2016 - 16:11

Revz a écrit:Je te remercie 1000 fois pour ton post qui rechauffe mon coeur.  Embarassed J'aurais pu tout mettre en gras, tellement que chaque mot me touche, c'est incroyable la lucidité que tu as, et j'aimerais tant que cela soit partagé par les gens qui m'entourent.

Si ce n'est pas ça la notion même de l'échange... : Les commentaires que tu apportes me nourrissent de réponses cohérentes, m'interrogent objectivement et me rassurent au point de m'en sentir redevable, et voilà que mes précisions semblent t'apporter des éléments aussi... J'ai bien fait de venir patauger un peu par ici moi Wink

Grg
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 45
Date d'inscription : 14/04/2016
Age : 38

http://sites.google.com/site/eusagurbex/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grg, nouveau venu

Message par Sagarmatha le Mar 19 Avr 2016 - 18:03

Grg a écrit:
Sagarmatha a écrit:Pardon de m'immiscer dans votre discussion (j'ai toujours très peur de déranger et de ne jamais être à ma place).

Ben dis donc Sagarmatha... Nous ne sommes pas en dialogue mais bien sur un post invitant chacun à émettre ses réactions et opinions comme bon lui semble, d'autant que l'idée de jeter cette petite bouteille à la mer était bien de recueillir autant de retours constructifs que possible... Smile

Pardon.
J'ai tellement eu l'habitude qu'on me fasse comprendre que j'étais différente et pas où il aurait fallu être (depuis que je suis enfant et j'ai 44 ans!) que j'ai beaucoup de mal à me situer encore aujourd'hui.
Vos mots m'ont beaucoup touchée et ont trouvé une résonance en moi. Merci.

maintenant je dois découvrir "perversion narcissique" et l'associer à mon épouse???

J'ai croisé la route d'un homme qui souffrait de perversion narcissique. Il était très fort. Charmeur, manipulateur et destructeur. Quand tu es surdoué, être face à ce genre de personne te détruit dans ton intimité la plus profonde bien plus que pour quelqu'un qui est dans la "norme". Parce que nous donnons facilement et souvent sans se protéger dans une sorte d'abnégation.
Au fond, avec lui, j'avais toujours le sentiment foncer dans un mur de béton à répétition et de m'y écraser. Mais parce qu'à certains moments il redevenait gentil et sympathique, je remontais quand même en voiture pour voyager avec, je me disais que ce n'était pas grave, que je devais aussi être responsable parce que j'étais différente. C'est faux. Lui est malade moi non. Lui faire prendre conscience que son comportement était non humain (alors que c'est bien cette notion d'humanité qui nous définit!) a été dévastateur. Il était d'une telle paranoïa que systématiquement j'étais méchamment taclée en touche. Mais comme il y avait des moments agréables, je me suis accrochée désespérément en me disant qu'il était possible qu'il change, qu'il y avait (qu'il devait bien y avoir) un petit interstice dans lequel me glisser.  Alors, j'ai tout fait pour que ce changement arrive avec une énergie désespérante quitte à me rabaisser moi-même face à lui. Petit à petit, j'ai réalisé que ce que je donnais était au mieux refusé, au pire retourné contre moi pour m'humilier davantage.
J'en ai parlé avec ma psy qui m'a expliquée qui était cette personne pour que je comprenne. Maintenant, je sais que je n'étais pas responsable. Lui oui.
Se confronter à lui a été particulièrement violent.
Je n'ai rien pu faire car il ne pouvait pas changer, que ce n'était pas dans sa mode de fonctionnement. Lorsque j'essayais un discours rationnel, j'étais jeté par 2 phrases humiliantes qui me blessaient. Lorsque j'essayais l'affectif, c'était pire. Un mur.

Sagarmatha
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 48
Date d'inscription : 13/04/2016
Localisation : Nantes mais le plus souvent sur la lune

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grg, nouveau venu

Message par Grg le Jeu 21 Avr 2016 - 20:36

Je reconnais bien mon histoire ici, et j'en retiens malheureusement qu'avec quelqu'un de "normal" la situation aurait certainement été différente.
Ma patience à été excessive, ma tolérance à la douleur aussi (des mots et des actes qui n'auraient sans doute pas provoqués tant de dégâts sur quelqu'un qui n'aurait porté autant d'importance à ces "détails"), l'espoir d'une évolution ou de prises de conscience illusoires ne m'auraient pas entraînées aussi loin dans le temps, un peu de colère aurait suffit à tirer un trait sur un ensemble au lieu de faire la part des choses entre ce qui ne va pas et m'attriste et le fond auquel je persiste à croire et m'encourage à persister.
La difficulté est de faire aujourd'hui le point, de peser les conséquences et de se dire que ces années sont passées et que cela n'a profité à personne, alors qu'une moindre évolution dans cette situation aurait justifié le temps investi, là j'en suis à du temps perdu... La frontière entre les deux est très mince...

Grg
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 45
Date d'inscription : 14/04/2016
Age : 38

http://sites.google.com/site/eusagurbex/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grg, nouveau venu

Message par Sagarmatha le Ven 22 Avr 2016 - 17:32

Grg a écrit:Je reconnais bien mon histoire ici, et j'en retiens malheureusement qu'avec quelqu'un de "normal" la situation aurait certainement été différente.

Quelqu'un de "normal" ne serait pas resté. Il aurait perçu le danger à côtoyer un pervers narcissique et mesurer de façon juste son impuissance face à lui. Or, les zèbres sont différents. Nous faisons preuve de beaucoup trop d'empathie, notre désir de vouloir amener l'autre dans la bonne direction nous conduit à mettre en place une stratégie de l'effacement quitte à supporter l’humiliation. On se dit que, après tout, l'autre est un humain tout comme j'en suis un. Pourquoi ne pourrait-il pas changer ?

Face à un pervers narcissique, il n'y a rien à faire. Il ne peut pas changer car il est ainsi dans la construction intrinsèque de son individualité. Les limites de l'humanité sont floues avec lui, les repères modifiés. Seul sa personne l'intéresse et il est souvent incapable d'aimer. En fait, il possède l'autre. Si l'autre se rebelle, essaie de lui montrer ses errements dans ses jugements, il va chercher à le détruire pour le posséder encore plus, pour le maitriser. Il ne peut en aucun cas être mis en danger sur qui il est. Vouloir l'amener à changer, c'est le mettre en danger ce qui est totalement impossible pour lui. De fait, pour se protéger, il préfère humilier l'autre pour le faire culpabiliser.

C'est très facile de jouer avec l’hypersensibilité des zèbres, de les blesser. Ils ont un très mauvais système de protection. En étant surdoués, nous sommes par nature "isolés" dans le groupe de l'individu commun car différent. Notre cerveau est conçu autrement, par la pensée séquentielle et non linéaire. Cet isolement nous fait souffrir quoi qu'il se passe et cette souffrance devient souvent un compagnon de route. Etre au contact d'un pervers narcissique ne fait que renforcer cet isolement parce que c'est ainsi qu'il peut dominer.
L'homme que j'ai connu est marié et a 2 enfants. Je suis persuadée qu'il est plaisant et agréable en société. Par contre, dans l'intimité, c'est un autre personnage.

Je comprends très bien que tu espères encore parce que tu l'as aimée, que vous avez vécu une histoire ensemble et que tu l'aimes peut-être encore. Cela, je ne sais pas. Peut-être aurais tu besoin que ta relation soit décodée pour avancer et, de fait, consulter un médecin (un bon psy de préférence. De toute façon, s'il ne te convient, mieux vaut partir et en chercher un autre).
Tu es probablement confronté à des questions telles que: dois-je encore m'investir dans cette relation ou repartir vers ailleurs ? A t'elle réellement une personnalité perverse narcissique et que dois-je espérer ?

De plus, tu as des enfants dont un avec ta femme qui est lui aussi surdoué. Il va peut-être attendre des réponses, comprendre et disséquer ce que tu lui diras. C'est du moins ainsi que fait ma fille.

Je ne connais pas très bien ton histoire. Je t'écris cela après avoir analysé ce que j'ai vécu. Je ne sais si cela t'aidera.

Sagarmatha
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 48
Date d'inscription : 13/04/2016
Localisation : Nantes mais le plus souvent sur la lune

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grg, nouveau venu

Message par Grg le Ven 22 Avr 2016 - 21:32

Une fois de plus cela m'aide énormément, et il est toujours aussi important de se consoler de cette analyse en la partageant, en entendant d'autres les conclusions que l'on ose pas toujours croire venant de soi.
Je vois actuellement quelqu'un qui m'aide beaucoup à comprendre ma différence, c'est par ailleurs elle qui a fait le bilan de mon fils puis le mien, cela me permet de comprendre ce qui semble évident de par mon fonctionnement, mais aussi de me rendre compte de certaines autres choses qui ne sont pas forcement assimilable ou compréhensible par "les autres" contrairement à ce que je pouvais imaginer. Ma première expérience était avec une autre praticienne suite à mon burn-out, avec qui nous n'avions jamais évoqué autre chose qu'un manque de confiance en moi, la volonté de me montrer fiable auprès de mon entourage et l'absence de buts individuels, ainsi que rapidement la possible perversion narcissique de mon épouse.
La relation avec mon fils est une grande question actuellement et bien heureusement notre communication peut se passer de certains mots, les gestes et les regards ont parfois bien plus d'importance, ce qui semble démontrer notre (hyper)sensibilité commune. D'où l'attrait que j'ai actuellement de rencontrer des gens au "fonctionnement semblable" afin de découvrir pourquoi pas des relations peut-être plus évidentes, plus facile à vivre, plus complémentaires, plus équitables... Avez-vous une opinion allant en ce sens (sans entrer dans un principe communautariste ou sectaire bien-sûr...)?

Grg
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 45
Date d'inscription : 14/04/2016
Age : 38

http://sites.google.com/site/eusagurbex/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grg, nouveau venu

Message par Sagarmatha le Sam 23 Avr 2016 - 0:51

J'ai été dirigée vers ma psy par mon médecin traitant qui se posait la question de la bi-polarité me concernant. Et cette psy m'a demandée de lire le livre de J. Siaud Facchin. Je n'ai jamais autant pleuré à la lecture d'un livre. J'ai compris qu'il existait une planète où poser mes valises, que l'errance allait prendre fin.
L'important est de ne plus se sentir isolé, seul. D'où la nécessité d'échanger.
Et puis, cette douance, ce doit être notre force.
Je comprends ce que tu vis avec ton fils. J'ai totalement modifié mon approche avec ma fille et j'en suis très heureuse. J'ai mis longtemps à accepter la possibilité de la douance chez ma fille et pourtant j'ai rencontré quelques personnes qui m'ont mise sur la bonne voie. J'ai refusé de le voir car je ne voulais pas qu'elle soit différente et parce que j'avais peur qu'elle souffre de ne pas trouver sa place dans la société. Je faisais tout de travers.

Profite bien de ce que tu partages avec ton fils car il t'aidera aussi à te reconstruire. C'est du moins ce qui s'est passé pour moi. Et puis j'ai aussi la chance d'avoir un mari hypersensible bien que non surdoué.

Pour ce qui est d'avoir des relations en adéquation avec les autres, ma psy me demande de ne plus me fermer sur ma peur de ne pas être comprise ou d'être en décalage. De laisser entrer les autres dans mon schéma de pensée et dans mon monde. Tant pis si certains ne comprennent pas. Ceux là, il ne faut pas que j'y attache de l'importance. Elle m'a rappelée que toute vérité n'était pas bonne à dire, que ce n'était pas parce que moi je pouvais l'entendre que tout le monde l'était. Après, dans le milieu professionnel, on ne choisit pas toujours ses collègues... Elle me demande de reculer d'un pas quand je sens que je vais m'emporter face à quelqu'un dont je considère son comportement inepte et ce pour sortir de l'émotion. Elle me dit qu'il faut apprendre à lâcher. Je trouve ses conseils pertinents.

Et puis, il y a les gens avec qui nous avons des connexions qui se font naturellement et d'autres non. Comme pour tout le monde.

Cette hypersensibilité est une chance extraordinaire si on y réfléchit bien. C'est juste qu'apprendre à la maitriser à l'age adulte, c'est un peu compliqué. Je sais qu'il existe des techniques en sophrologie ou autres techniques davantage "allégoriques" d'origine chinoise telle que le Qi Gong. Je n'ai jamais essayé.
Me concernant, je travaille aujourd'hui sur l'écriture d'un roman ce qui me permet de me décentrer de mon hypersensibilité.

Il y a, je crois, une dernière chose importante: il faut bien se connaitre soi-même, apprendre à s'apprécier car le regard que l'on porte sur nous-même modifie notre façon d'être pour les autres. Et donc le regard qu'ils ont sur nous.

Pour moi, gérer cette hypersensibilité c'est quand même un gros chantier! C'est mon Everest, mon Sagarmatha... Je vais surement encore m'écorcher les mains sur la paroi mais je sais que j'atteindrai le sommet un jour sans me perdre en cours de route...

Sagarmatha
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 48
Date d'inscription : 13/04/2016
Localisation : Nantes mais le plus souvent sur la lune

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grg, nouveau venu

Message par Sagarmatha le Mer 4 Mai 2016 - 0:52

Salut,

J'ai dernièrement fait l'acquisition d'un petit livre qui s'intitule "le harcèlement moral. La violence perverse au quotidien" de Marie France Hirigoyen. Les comportements liés a la perversion narcissique y sont bien détaillés et il est très facile à lire. C'est intéressant.
Me concernant, c'est un outil de travail mais pour toi, il peut peut-être t'apporter des réponses.

Sagarmatha
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 48
Date d'inscription : 13/04/2016
Localisation : Nantes mais le plus souvent sur la lune

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grg, nouveau venu

Message par Grg le Mer 4 Mai 2016 - 21:54

Merci pour le conseil de lecture, je ne manquerai pas de te donner mon appréciation

Grg
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 45
Date d'inscription : 14/04/2016
Age : 38

http://sites.google.com/site/eusagurbex/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grg, nouveau venu

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 20:51


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum