Grg, nouveau venu

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Grg, nouveau venu

Message par Grg le Jeu 14 Avr 2016 - 12:32

Bonjour à toutes et à tous, après une longue hésitation et un peu d'observation, me voici non seulement inscrit mais en plus à publier un message...
Pour me présenter en quelques mots je m'appelle Greg, je vis en Alsace dans le centre Haut-Rhin, et ces dernières années ont été particulièrement difficile suite à quelques événements qui m'ont poussé à chercher un petit peu plus loin au fond de moi.
Pour me plier à des règles qui ne me correspondaient pas tout à fait je me suis retrouvé à faire un boulot qui m'a mené au burn-out qui a compliqué ma situation familiale d'où un état dépressif accentué par d'éternelles remises en question pour finalement avoir un déclic grâce à un bilan qui était d'abord destiné à mon fils...
Le résultat et que je sais aujourd'hui que mon fonctionnement n'est pas forcément le même que celui des autres et que ma sensibilité m'a rendu aveugle à l'indifference et aux diverses perversions que je croyais être une façon d'aimer...
Me voici donc aujourd'hui, condamné à me reconstruire, conscient d'être un peu différent et à la recherche d'expériences, de partages et d'autres façons de voir les choses qui seraient cette fois compatible avec ma personnalité et mes valeurs...
Je voulais faire très court, c'est encore raté...

Grg
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 45
Date d'inscription : 14/04/2016
Age : 38

http://sites.google.com/site/eusagurbex/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grg, nouveau venu

Message par Grg le Jeu 14 Avr 2016 - 12:35

Merci de rajouter vous-même la ponctuation et de corriger les fautes... Décidément les commandes vocales sur les téléphones ne sont pas encore au point...

Grg
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 45
Date d'inscription : 14/04/2016
Age : 38

http://sites.google.com/site/eusagurbex/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grg, nouveau venu

Message par Invité le Jeu 14 Avr 2016 - 12:51

Et hop une petite brique. 

Les autres vont suivre plutôt rapidement Smile

Ca finira avec une Agrégation.

Une reconstruction à mon sens est un renouveau, pas une condamnation, question de point of view Wink  cat

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grg, nouveau venu

Message par Grg le Jeu 14 Avr 2016 - 19:59

Pour sûr, la situation ne fasse pas des briques à l'heure actuelle, j'ai surtout beaucoup de nouvelles informations à gérer en même temps mais en effet reconstruire est certainement positif, question de temps...

Grg
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 45
Date d'inscription : 14/04/2016
Age : 38

http://sites.google.com/site/eusagurbex/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grg, nouveau venu

Message par Grg le Jeu 14 Avr 2016 - 20:02

"Ne casse pas des briques..."
Mais rendez moi donc mon PC et son clavier!

Grg
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 45
Date d'inscription : 14/04/2016
Age : 38

http://sites.google.com/site/eusagurbex/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grg, nouveau venu

Message par Revz le Jeu 14 Avr 2016 - 20:16

Bienvenue a toi Greg.

Tu as toute ma solidarité, ayant connu cela.

Bien a toi, et bon renouveau Smile belle renaissance aussi Smile

Revz
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4636
Date d'inscription : 29/12/2015
Age : 34
Localisation : Lyon 2

http://revz-life.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grg, nouveau venu

Message par Grg le Jeu 14 Avr 2016 - 20:30

Merci beaucoup pour le soutien et pour les encouragements.
En parcourant un peu les présentations voisines je suis impressionné (je le suis facilement) par les nombreux points communs que l'on peut retrouver et creuser dans les quelques lignes par lesquelles on décrit notre histoire...
Le rapport au pervers narcissique m'a beaucoup interpellé ces temps-ci et je chemine doucement: j'ai d'abord cru que ma façon de vouloir sauver mon couple et ma vie de famille pouvait indiquer cette perversion avant d'accepter que cela était dans mon cas une imporyante dépendance affective et que la mère de mes enfants de comportait, elle, ainsi... Malgré toutes les démonstrations les plus claires et humiliantes je n'arrive toujours pas à croire qu'elle puisse être aussi néfaste, encore aujourd'hui je me demande si je n'ai pas une part de responsabilité dans son comportement...
Avis aux expérimenté(e)s, vos retours m'intéressent...

Grg
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 45
Date d'inscription : 14/04/2016
Age : 38

http://sites.google.com/site/eusagurbex/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grg, nouveau venu

Message par Alflolol le Jeu 14 Avr 2016 - 21:57

Bonsoir Greg, bienvenue,

Grg a écrit:voir les choses qui seraient cette fois compatible avec ma personnalité et mes valeurs...
  Winner

Alflolol
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 115
Date d'inscription : 08/04/2014
Age : 52
Localisation : Nieul le Dolent 85430

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grg, nouveau venu

Message par itank le Jeu 14 Avr 2016 - 22:28

Bienvenue!!

Tu ne peux changer que toi même donc acharne toi à le faire.
S'améliorer soi même, c'est améliorer le monde.
Y a t-il quelque chose de plus important ?
Je pense que çà vaut le coup de prendre le temps.

Ni voit aucun jugement, c'est juste mon avis ^^
Bon courage pour ton renouveau
Choisi d'être heureux

itank
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 212
Date d'inscription : 03/03/2016
Age : 33
Localisation : mende

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grg, nouveau venu

Message par Grg le Ven 15 Avr 2016 - 0:14

Avis précieux, très important de le lire d'autrui pour mieux assimiler, merci à vous...

Grg
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 45
Date d'inscription : 14/04/2016
Age : 38

http://sites.google.com/site/eusagurbex/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grg, nouveau venu

Message par Revz le Ven 15 Avr 2016 - 0:19

Grg a écrit:Avis précieux, très important de le lire d'autrui pour mieux assimiler, merci à vous...
+ 1 l'avis est précieux. Meme causes, memes conséquences, memes conclusion.

Comment tu a fait pour ton enfant, si ce n'est pas indiscret?
C'est aujourd'hui une source d’inquiétude vis a vis du miens, qui a 2 mois environ Embarassed

Revz
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4636
Date d'inscription : 29/12/2015
Age : 34
Localisation : Lyon 2

http://revz-life.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grg, nouveau venu

Message par Grg le Ven 15 Avr 2016 - 0:49

Pour faire simple (du moins autant que faire se peut) j'ai une fille d'une précédente union qui était toujours en conflit avec mon (ex)épouse qui a fini par souhaiter ne plus venir: j'ai cru bon d'accepter son choix dans l'espoir d'apaiser les conflits et me rends compte aujourd'hui que cela n'a mené à rien d'autre que creuser la distance entre nous (elle a 11 ans)...
Ma compagne à elle une fille de 13 ans qui a été ignorée de son géniteur dès sa conception et j'ai alors proposé de la reconnaître avant notre mariage pour qu'ils puissent être chacuns au même niveau dans la fratrie et dans le foyer (elle est tellement fusionnelle avec sa maman que je n'ai jamais eu de véritable poids dans son éducation et je crains que nos liens ne survivent à la séparation avec sa maman alors qu'on avait un accord de garde partagée)...
Puis nous avons un enfant commun de 7 ans qui a de très belles rayures et qui souffre clairement de la situation mais qui essaye de faire plaisir aux deux... saloperie d'hypersensibilité qui le poussé lui aussi à essayer de faire plaisir à ceux qu'il aime plutôt que d'exprimer ce qui le touche... j'essaye de lui expliquer qu'il à droit à son avis et que personne ne pourra le lui reprocher mais c'est assez difficile tant il se rend compte de la difficulté de l'opposition de ses parents...

J'ignore si ma situation pourra t'apporter des éléments de réponse ou de réflexion, mais j'imagine la difficulté de ta situation vu l'âge de ton petit, le plus efficace serait probablement de le nourrir de ta présence dès que l'opportunité t'en est offerte, lui offrir ton attention en espérant que tu ne te retrouve pas en opposition avec "l'autre parent" mais que vous parveniez à rester chacun une partie indispensable de son entourage
(Facile à dire...)

Grg
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 45
Date d'inscription : 14/04/2016
Age : 38

http://sites.google.com/site/eusagurbex/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grg, nouveau venu

Message par Revz le Ven 15 Avr 2016 - 1:41

Merci te ton avis, je n'avais pas pensé au coté opposition/suradaptation. Il reste quelques années avant que cette difficulté ne se présente du coup Smile

Revz
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4636
Date d'inscription : 29/12/2015
Age : 34
Localisation : Lyon 2

http://revz-life.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grg, nouveau venu

Message par Sagarmatha le Ven 15 Avr 2016 - 1:43

Bienvenue!
Je suis moi aussi nouvelle sur le forum.

Il y a une chose dont je suis absolument sure: notre différence fait notre richesse. Je sais, dit comme ça, c'est un peu plat! Depuis des années, je passe mon temps à construire des châteaux de cartes qui s'effondrent au moindre coup de vent. J'ai énormément culpabilisé sur qui j'étais, sur ce que je faisais qui n'était jamais bien compris par les autres ou en décalage (pas par mes proches par contre).  
Je pense que nous ne pourrons jamais changer qui nous sommes parce que c'est inné et inscrit en nous. Par contre, nous devons apprendre à nous connaitre pour le maitriser et en faire une force. C'est je crois le plus gros challenge.

J'ai une fille qui a aussi de très belles zébrures... Et elle aussi ne s'exprime pas quand elle souffre. Elle veut toujours que tout aille bien et parfois, elle se substitut à mon mari ou moi pour s'assurer que tout ira bien, pour se rassurer et nous rassurer. Elle oublie qu'elle n'a que 9 ans et que ce n'est pas son rôle. Elle s'enferme parfois sur elle même quand cela ne va pas et elle me soustrait la possibilité de la consoler. C'est très dur de regarder son enfant souffrir et de ne pas pouvoir l'approcher. Maintenant, je m'y suis fait (même si cela me rend triste) parce que je sais que, passée la crise, elle reviendra vers moi et parce qu'elle a bien compris que j'étais là pour elle. J'ai été de longues années en opposition avec mon mari avant de me rendre compte que c'était exactement avec lui que je voulais vivre. Et réciproquement. J'ai eu une maladie thyroïdienne, ce qui n'a rien arrangé. Du coup, nous l'avons fait souffrir et je m'en voudrai toujours. Je regrette aussi de ne pas avoir ouvert les yeux plus tôt sur qui elle est car elle a su marcher à 10 mois, elle a parlé très tôt et lisait déjà en grande section. Tout ça avec une hypersensibilité à gérer au quotidien.

Si je veux apprendre à maitriser le "monstre" qui est en moi c'est aussi pour lui donner des outils à elle. Elle les prendra ou non mais nous ne l'aurons pas éduquée pour intégrer une norme comme ce fut le cas pour moi. Je veux qu'elle parvienne à exploiter sa différence tout en ayant conscience qu'elle peut quand même trouver sa place dans le monde autour d'elle sans en souffrir.

A Revz qui s'interroge, avoir un enfant très éveillé c'est parfois sportif, très souvent épuisant mais franchement, c'est génial ! Tu peux lui faire découvrir plein de choses, c'est une curiosité en non stop. Et c'est aussi hyper stimulant en tant que parent. Alors oui, au quotidien, il faut jongler avec les mots pour ne pas blesser et prendre sur soi pour que tout aille bien (et sincèrement t'as pas toujours la disponibilité pour ça). Mais c'est dans l'ensemble génial même si je suis crevée le soir quand mademoiselle daigne rejoindre son lit à 21h30 pour s'endormir à 22h. D'ailleurs, si vous avez une solution miracle pour ça, je suis preneuse.

Sagarmatha
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 48
Date d'inscription : 13/04/2016
Localisation : Nantes mais le plus souvent sur la lune

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grg, nouveau venu

Message par Grg le Ven 15 Avr 2016 - 10:50

Il est très agréable de se plonger dans vos mots et de s'y reconnaître,ça permet de rompre un peu se sentiment d'incompréhension si fréquent... ça permet aussi un peu de se savoir "autre" sans que se soit pour autant un tort, une faute, une erreur...

Grg
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 45
Date d'inscription : 14/04/2016
Age : 38

http://sites.google.com/site/eusagurbex/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grg, nouveau venu

Message par Revz le Ven 15 Avr 2016 - 12:28

Grg a écrit:Le rapport au pervers narcissique m'a beaucoup interpellé ces temps-ci et je chemine doucement: j'ai d'abord cru que ma façon de vouloir sauver mon couple et ma vie de famille pouvait indiquer cette perversion avant d'accepter que cela était dans mon cas une imporyante dépendance affective et que la mère de mes enfants de comportait, elle, ainsi... Malgré toutes les démonstrations les plus claires et humiliantes je n'arrive toujours pas à croire qu'elle puisse être aussi néfaste, encore aujourd'hui je me demande si je n'ai pas une part de responsabilité dans son comportement...
Avis aux expérimenté(e)s, vos retours m'intéressent...

Le lien avec la dépendance affective est tout a fait pertinent, car c'est quelque chose que nous avons travaillé dans notre couple. La suppression de cette dépendance nous a beaucoup aidé à prendre nos "indépendances" et à nous centrer sur nos besoins individuels, plutot que de se perdre dans l'autre.
Cela a beaucoup aidé a restaurer nos individualités et enlevé la partie toxique de notre relation grâce à cet aspect fusionnel.
Cela nous a permis surtout de "voir" plus lucidement la relation, et de faire la part des choses, de voir les mécanismes pervers et les mécanismes de manipulation puissants mis en oeuvre (envers nous deux, mais vis a vis d'autres personnes!)

Notamment, cela nous a permis de comprendre que nous étions responsable tous les deux d'une partie de la toxicité de notre relation.
Cela nous a ensuite permis, d'une part, de ne plus etre dans le jeu de la dépendance affective (se tourner vers l'envie plutot que vers le besoin). Avoir le plaisir d'etre ensemble par envie fut une vrai source d'evolution dans la relation et individuellement.
Cela nous permet d'envisager de nouvelles envies à partager, et nous propose un vrai champ de possible, meme aujourd'hui, dans notre relation parentale. Cela nous a permis aussi de revoir toute nos relations de maniere saine: pas de besoin, de l'envie. Et meme parfois l'inverse: un besoin, et finalement, une envie.

Nous séparer, c'est surtout un moyen pour nous de nous recentrer sur ce qui est sain dans notre relation: Partenaires, car nous avons confiance l'un en l'autre, amis, car nous avons la volonté (meme si elle n'y arrive pas) de nous entre-aider, et parents, centré sur le bien etre de notre enfant.

Notre séparation, c'est donner se donner les meilleurs moyens de préserver une relation de qualité, car c'est une envie partagée.

La séparation physique, le "cadrage" de la relation permet à l'autre de "se reconstruire" seul, avec la garantie de ne pas s'auto influencer et de prendre ses résponsabilité, etre sur de ce que l'on veut pour soi avant tout.

On conserve le bon, on dégage le mauvais de la relation, on se donne les moyens et on donne les moyens à l'autre. Sans promesse, autre que de profiter au mieux de ce qui nous réunis et de s'entre aider sans nos travails respectifs.

Ma compagne n'est pas quelqu'un de mauvais, néfaste, se sont des mécaniques inconscients. Meme expliquées, c'est incontrolable, et n'est pas perçu.
C'est une personne super, aimante, mais (a mon sens) qui n'a pas eut la chance d'avoir évolué avec des personnes saines, lui permettant d'aquerir des mécaniques saines. Pire, personne ne s'en est rendu compte, et personne ne lui a fait remarquer, comme si les gens preferaient profiter de ses faiblesses, ou s'en fichaient. Mais aussi, je suis convaincu que j'étais le seul à pouvoir lui faire remarquer et l'amener à travailler là dessus (les mécanismes sont subtiles, masqués, et c'est car je l'ai fréquenté au quotidien longtemps que j'ai pu le remarquer). Je pense qu'une vie de célibataire l'aurait mené à ne jamais voir cela. De meme, je pense que les personnes qui on la malchance de mettre en oeuvre ce type de mécanismes de manipulation toxique ont très peu de chance de voir la cause de leur incapacité à créer des relations saines, si elle n'ont pas un bon "miroir" ou "accompagnant".
Quand je détecte ces mécanimes chez quelqu'un, j'éssaie de lui expliciter, afin qu'elle aie des billes pour un jour, espérer etre en couple de maniere durable. Le problème, c'est que ces personnes me voient en général comme étant seulement interressé, et ne peuvent pas comprendre la portée de mon propos: elles n'en ont pas conscience, mais pas du tout, c'est hallucinant!!

C'est comme si tu disais a quelqu'un : tu as vu, tu as un nez au milieu de la figure, et que 6 mois après, t'es toujours la a batailler et l'autre ne veut pas admettre qu'elle a un nez. Nier l'évidence. incroyable).

Créer de la confiance pour etre entendu... c'est long.. bref, c'est un combat difficile a mener, quand on constate que les relations exploses pour les memes raison. Si la cause est ce type de mécanismes toxiques, elles n'ont quasiement aucunes chances de l'identifier elles memes. Souvent, cela vient de la famille, et donc ça nécessite de s'interroger sur les seuls vrais relations que ces personnes arrivent à maintenir.

Une bonne maniere d'identifier les personnes comme ma compagne, c'est de voir les gens qui sont très attachés à leur famille (par dépendance affective) et qui ont du mal à créer des relations saines avec les autres (chantages emotionnels, différence entre théorie et pratique..).

La encore, se soustraire de la dépendance affective, c'est aussi recrer des liens sains avec sa famille et d'identifier les mécanismes toxiques hérités. Remettre en cause sa maman, son papa, et voir qu'une partie de ce qu'ils nous ont transmis n'est pas sain, c'est anti-naturel et tres lourd. C'est remettre en cause les seuls reperes sains que l'on a. Comment tenir debout alors? Beaucoup de travail personnel et avoir quelques reperes de gens sain(t)s, bien attentionnés, est important à mon sens (mais pas simple de trouver des gens qui n'attendent rien de nous, qui sont juste la "par amour pur, désinterressé".

Je pense avoir une belle part de responsabilité dans tout ca, outre la tres forte dépendance émotionelle que je mettais en oeuvre par le passé. Celui de ne pas avoir vu avant, de ne pas mettre fait respecter, de mettre laissé "bouffer" et intoxiqué. De ne pas avoir mis les barrieres dont elle aurait eut besoin.

Aujourd'hui, la séparation, c'est le meilleur moyen de lui permettre de sortir du cycle infernal du mécanisme toxique inconscient. Le fait que cela soit un pro, que je n'ai pu de rapport là dessus aussi.
Cela me déchire le coeur, mais c'est comme cela, nous partageons tout cela.  Je pense que moi meme, j'aurais réussi a avoir quelques soutiens, la chance d'avoir quelques amitiés saines pour avoir un "bol d'air" et "supporter" la toxicité, nous auraient peut etre a voir/vivre les choses autrement. Ayant échoué personnellement a cela, je ne suis plus en mesure de supporter la toxicité. De meme, cela à fini par détruire les sentiments, cette souffrance. Mais pas l'amour impersonnel Wink
Arréter de se faire souffrir l'un l'autre, ou trouver un autre équilibre, c'est un passage obligatoire.

Pour revenir à ma responsabilité, moi aussi je mettais des mécanismes toxiques en oeuvre, mais ceux liés au coté zebre, que j'ai pu corriger rapidement quand j'ai appris qu'ils existaient. Dans son cas, c'est plus "hard", j'ai eut plus de chance dans mon éducation, je n'ai pas eut "de gros oeuvre" comme elle semble en avoir. J'ai une personnalité forte, savoir l'utiliser, la gerer, c'est un joli travail que j'ai du faire.

Notamment je sais que je peux créer des émotionnels tres forts chez les autres, au point de "les paralisers", voir de les "influencer", ou de leur donner l'impression de "tomber amoureux". J'ai toujours eu peur et conscience de cela. Apprendre sur la douance, le mentalisme aussi, m'a beaucoup aidé à maitriser mon intensité sur l'autre, et lui permettre de "faire son travail a lui", sans l'étouffer.

Un autre apport de toute cette histoire, c'est aussi que l'on est entré dans un mode "de mes relations, je profite de l'instant présent et je ne me concentre que sur cela. Pas d'objectifs.";  C'est bien plus sain. De toute façon, c'est quelqu'un que j'aimerais toujours. On devrait toujours avoir cet état "naturellement".  

Surtout moi d'ailleur. Arreter  trop d'attendre de l'autre des choses qu'il ne pouvait me donner.

De toute façon, je pense que le modele de couple "toute la vie à 2 qui s'apporte tout", c'est assez utopique et enfermant. Je suis plus sur une logique de clans solidaires entre humain. Apres, la vie sentimentale, sexuelle, ca vient apres.  Je ne pense plus que je créerais de relation autrement qu'en créant une relation humain-humain saine. Le reste n'a pas d'importance au final, et ne compte pas vraiement à l'échelle de la vie.

Aujourd'hui, avec ma compagne, notre célibat, c'est surtout une incapacité a renouer sur une relation amoureuse aujourd'hui. Nous avons des bases saines pour que notre relation puisse de nouveau "avancer, grandir". On verra bien ou cela nous mene, et on ne veut pas du tout s'en préoccuper.

Oula... j'ai fait un beau pavé Smile

J'espere que cela aidera a voir les choses autrement, à ceux qui seraient un jour dans ce type de situation.

C'est dur, de se dire qu'on est le meilleur outils pour l'autre pour avancer, car cela neccessite beaucoup d'abdnégation. Mais permettre à quelqu'un d'avoir des relations saines, je pense que c'est bien plus riche et plus important qu'une "bete" relation amoureuse. En fait, je fais une enorme distinction entre aimer, vraiement, et la relation amoureuse.

Si il y a des points a éclaircir, n'hésitez pas à demander. Par contre, ne me demandez pas de parler d'avenir ou  de relations de type sentimentales. Ce n'est pas l'objet.  Le sain, le moment présent, et la bienveillance. L'humain.

J'ai toute ma vie été sur ce registre, et je sais que des fois, je me suis égaré, par la pression de mon environnement ou des cadres inappropriés auxquels je m'attachaient.

Prendre de la hauteur, voir audela, et avoir le bon regard. Je commence a comprendre que cela est extrement rare, alors j'essaie d'en faire profiter un max Wink C'est ptete comme ça qu'on sauvera des vies, et des familles entiere.
Je commence par la mienne, c'est pas plus mal Smile
J'ai une amie dans ce cas aussi, qui a le meme soucis que ma compagne, et en plus fort je pense. J'espere un jour réussir l'en sortir aussi de ça. Pas forcément de changer, mais d'avoir juste les bons outils pour faire avec.

Apres, je suis pas un pro. Détecter et orienter, c'est déja pas mal. Au pros et aux individus concernés de faire leur boulot, et aujourd'hui,c 'est un peu le seul interet que je vois de se faire aider par un psy ou neuro psy.

Revz
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4636
Date d'inscription : 29/12/2015
Age : 34
Localisation : Lyon 2

http://revz-life.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grg, nouveau venu

Message par Sagarmatha le Ven 15 Avr 2016 - 18:37

Revz a écrit:
C'est comme si tu disais a quelqu'un : tu as vu, tu as un nez au milieu de la figure, et que 6 mois après, t'es toujours la a batailler et l'autre ne veut pas admettre qu'elle a un nez. Nier l'évidence. incroyable).

Je partage la même démarche que toi et je le fais toujours dans un but désintéressé. Mais ma psy m'a fait une remarque qui m'a donné beaucoup à réfléchir. Elle m'a dit (je reprends ton exemple) : mais si la personne en face de vous a envie de croire qu'elle a une oreille à la place du nez au milieu de sa figure, c'est son choix. Elle est libre de le penser. Pourquoi vouloir à tout prix l'amener à penser que c'est son nez ? J'avoue que je n'ai pas trop su quoi répondre. Cette remarque tout bête à modifié ma perception aux autres. Maintenant, je fais davantage attention. C'est aussi un moyen de ne pas trop donner et de se protéger un peu.

Bien que nous soyons enclins naturellement à la solitude, les zèbres ont malgré tout besoin de leur troupeau pour survivre et donc de leur famille. Nous existons par nous-même, pour nous même mais aussi au travers de ceux que nous aimons. Se construire pour soi est une question de survie. C'est presque un travail à temps plein.
Il a fallu que je me prenne un mur de béton sur l'autoroute pour le comprendre. Lorsque je suis tombée malade de la thyroïde, j'ai jeté tout le monde loin de mon cœur et je n'ai gardé que ma fille pour être sure de ne pas mourir. Parce que je lui dois d'être là pour elle. Je n'ai plus aimé personne. J'ai la chance d'avoir un mari adorable, compréhensif et attentionné qui n'a jamais cessé de m'aimer. J'ai fait croire aux autres que je les aimais mais je m'en foutais. Finalement, je suis de nouveau tombée amoureuse de lui. Je mesure cette chance aujourd'hui et nous essayons de nous dompter pour ne plus nous faire souffrir. Plus d'un se serait barré en m'abandonnant sur le bord de la route. Et j'ai aussi réussi à m'ouvrir de nouveaux à mes amis. Cela ma juste pris 4 ou 5 ans pour y arriver.  

Cette année, je fête mes 20 ans de mariage et j'en suis fière parce que je sais combien le chemin qu'on a parcouru ensemble a été douloureux par moments.

Il faut absolument avoir des points d'ancrage, s'entourer de gens qui nous apprécient pour nos qualités et qui se foutent de savoir que nous sommes ou non surdoués. Mes amis et mon mari m'aiment pour ce que je suis et c'est aussi simple que ça. Aujourd'hui, je profite de ce que j'ai car je sais intimement que tout peut s'arrêter très vite.

Sagarmatha
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 48
Date d'inscription : 13/04/2016
Localisation : Nantes mais le plus souvent sur la lune

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grg, nouveau venu

Message par Revz le Ven 15 Avr 2016 - 19:21

Je suis bien d'accord avec ce que tu dis.
Je respecte tout a fait les choix des autres, chacun choisi sa vie. Je ne cherche pas a imposer ma vision, jamais.
J'arrive a peine a exprimer mes envies, et mes sentiments c'est encore plus difficile, en raison de toutes ses nuances.
Je sais que je ne peux pas exprimer par des mots précis cela.. cela ce vie, c'est tout.
L'exemple donné était pour décrire un comportement.
Si quand tu demande d'écouter et que l'autre te tend son nez, pensant que c'est une oreille : ca marche pas.
Qu'elle importance ?
Aucune, faut s'adapter c'est comme ça.
Est ce un problème ? Si tu es musicien et que l'autre te dit ça sent rien, et que c'est ton manager qui promeux ton CD, c'est un problème. Soit t'arrête de bosser avec lui, soit tu trouve un qui complète le boulot, soit tu change de métier.
Tu peux même imaginer que t'aurais du toujours avoir 2 manager et que tu t'es toujours pourri la vie avec un. Ou encore que t'aurais du bosser en autoproduction.

Tu as de la chance t'avoir cette vie.

Moi, ma vie est bien plus compliquée.
Ton mari aurait eut le même besoin que ce que tu exprimait, auriez vous fête vos 20 ans de mariage ?
On ne sait pas.
Je passe beaucoup de temps ici, et je le rends bien compte que je suis un zèbre un peu différent. Non?
J'ai confiance en mon coeur, en mon âme, en l'amour que je ressent.
Les décisions, les mots, les choix, les directions, au final, peut importe. C'est ce qu'on fait qui compte.
J'avance, je me tourne enfin vers mon futur, vers la vie.
Vers les autres.
Je ne suis pas dans une démarche de retrait, je suis dans une démarche de construction.
Je fais du mieux que je peux pour pas blesser, peut être trop.
J'ai eut très peur à un moment, d'être dans cette démarche. J'ai perdu du temps.
Je me suis accroché, tant que je savais pas ce que je voulais. Chaque pas que je fais est toujours sur. Tampis si c'est un détour, maladroit.
La personne compte autant que l'intention. L'amour envers quelqu'un, il y a pas plus fort. L'amour non partagé, il y a pas plus destructeur, car ça n'existe pas.
Et des fois, c'est trop compliqué d'aimer, alors on fait confiance à la vie et en l'amour, et on fait ce qu'on peu, on verra bien.

Revz
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4636
Date d'inscription : 29/12/2015
Age : 34
Localisation : Lyon 2

http://revz-life.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grg, nouveau venu

Message par Invité le Ven 15 Avr 2016 - 20:54

Grg a écrit:"Ne casse pas des briques..."
Mais rendez moi donc mon PC et son clavier!

Je vois que d'autres briques ont suivi Smile et que ça tapote du clavier par ici Wink Afin que nul ne se thèse  cat

Lorsqu'on n'est pas "cruel" ? soi même, difficile d'intégrer cette notion dans son processeur ? Ca vient souvent dans la prise de recul et ça s'apaise.... je te le souhaite.  cat

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grg, nouveau venu

Message par Plume de Chat le Ven 15 Avr 2016 - 21:38

Hello !

Encore un du pays des cigognes ?
Tu as l'air d'être de mon coin, en plus.
Il y a des rencontres d'organisées sur Colmar et sur Strasbourg, si jamais tu es intéressé...

Plume de Chat
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 186
Date d'inscription : 08/01/2013
Age : 43
Localisation : Là où les cigognes se disent bonsoir

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grg, nouveau venu

Message par Grg le Ven 15 Avr 2016 - 22:02

Vu la réactivité et la richesse des propos apportés au pavé que j'ai jeté au hasard, j'ai l'intime conviction qu'une rencontre locale ne pourrait qu'être un plus (en plus)...
En attendant que mon très cher FAI veuille bien assumer la prestation pour laquelle il n'a pas hésité à m'engager, merci de bien vouloir poursuivre ce riche fil, je ne manquerai pas aussitôt que possible de citer nombre de vos passages pour donner et/ou demander des précisions.
Lâchez-vous, lire vos propos posés apaise le poids de de ceux qui me sont trop souvent imposés.

Grg
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 45
Date d'inscription : 14/04/2016
Age : 38

http://sites.google.com/site/eusagurbex/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grg, nouveau venu

Message par Invité le Ven 15 Avr 2016 - 22:05

Il nous faut de tes thèmes en cours alors Smile

et par hasard de tes ziks ? ou images ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grg, nouveau venu

Message par Sagarmatha le Sam 16 Avr 2016 - 0:36

Revz a écrit:
Je passe beaucoup de temps ici, et je le rends bien compte que je suis un zèbre un peu différent. Non?
J'ai confiance en mon coeur, en mon âme, en l'amour que je ressent.
Les décisions, les mots, les choix, les directions, au final, peut importe. C'est ce qu'on fait qui compte.
J'avance, je me tourne enfin vers mon futur, vers la vie.

J'aime bien le "non" ajouté à la fin... Smile
De quelle façon te sens-tu différent ? Tu le sais ? Si les zèbres se retrouvent sur leur mode de pensée, leur regard aïgu sur le monde et leur hypersensibilité qui fausse leurs rapports aux autres, je crois que nous sommes tous différents. Parce que nous nous construisons de nos propres expériences. Nous sommes façonnées par elles, non ?

Je ne suis pas d'accord sur le fait que seul ce qui compte sont nos actions. Nos actions découlent de nos réflexions qui entrainent des choix ou des décisions qui elles nous emmènent dans des directions et concrétisent nos actions. Donc, tout est lié et important. Enfin, il me semble.

Sagarmatha
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 48
Date d'inscription : 13/04/2016
Localisation : Nantes mais le plus souvent sur la lune

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grg, nouveau venu

Message par Grg le Lun 18 Avr 2016 - 17:37

Revz a écrit:La suppression de cette dépendance nous a beaucoup aidé à prendre nos "indépendances" et à nous centrer sur nos besoins individuels, plutot que de se perdre dans l'autre.
(...)
Cela a beaucoup aidé a restaurer nos individualités et enlevé la partie toxique de notre relation grâce à cet aspect fusionnel.
(...)
Cela nous a permis de comprendre que nous étions responsable tous les deux d'une partie de la toxicité de notre relation.
(...)
Ma compagne n'est pas quelqu'un de mauvais, néfaste, se sont des mécaniques inconscients. Meme expliquées, c'est incontrolable, et n'est pas perçu.
C'est une personne super, aimante, mais (a mon sens) qui n'a pas eut la chance d'avoir évolué avec des personnes saines, lui permettant d'aquerir des mécaniques saines. Pire, personne ne s'en est rendu compte, et personne ne lui a fait remarquer, comme si les gens preferaient profiter de ses faiblesses, ou s'en fichaient.
Mais aussi, je suis convaincu que j'étais le seul à pouvoir lui faire remarquer et l'amener à travailler là dessus (les mécanismes sont subtiles, masqués, et c'est car je l'ai fréquenté au quotidien longtemps que j'ai pu le remarquer). Je pense qu'une vie de célibataire l'aurait mené à ne jamais voir cela. De meme, je pense que les personnes qui on la malchance de mettre en oeuvre ce type de mécanismes de manipulation toxique ont très peu de chance de voir la cause de leur incapacité à créer des relations saines, si elle n'ont pas un bon "miroir" ou "accompagnant".
(...)
Je pense avoir une belle part de responsabilité dans tout ca, outre la tres forte dépendance émotionelle que je mettais en oeuvre par le passé. Celui de ne pas avoir vu avant, de ne pas mettre fait respecter, de mettre laissé "bouffer" et intoxiqué. De ne pas avoir mis les barrieres dont elle aurait eut besoin.
(...)
De meme, cela à fini par détruire les sentiments, cette souffrance. Mais pas l'amour impersonnel Wink
Arréter de se faire souffrir l'un l'autre, ou trouver un autre équilibre, c'est un passage obligatoire.

Pour revenir à ma responsabilité, moi aussi je mettais des mécanismes toxiques en oeuvre, mais ceux liés au coté zebre, que j'ai pu corriger rapidement quand j'ai appris qu'ils existaient. Dans son cas, c'est plus "hard", j'ai eut plus de chance dans mon éducation, je n'ai pas eut "de gros oeuvre" comme elle semble en avoir. J'ai une personnalité forte, savoir l'utiliser, la gerer, c'est un joli travail que j'ai du faire.
(...)
J'espere que cela aidera a voir les choses autrement, à ceux qui seraient un jour dans ce type de situation.

Extraordinaire, non seulement je reconnais exactement ce que traverse ce qui fût mon couple dans tes propos mais je reconnais également mes propres travers qui ne sont probablement par pour rien dans la situation actuelle, du moins dans l'ampleur, car un autre aurait tout explosé et serait parti sans demander son reste alors que je suis resté focalisé sur son fond que je sais bon et les bases de notre histoire que je prend pour preuves du bien fondé de notre couple.

J'ai une fâcheuse tendance à donner beaucoup d'importance et à culpabiliser lorsque quelque chose ne fonctionne pas comme ça devrait ou qu'on me fait des remarques (du moins mes proches) et je me suis beaucoup remis en question avant d'admettre que la situation était malsaine et me bouffait plus que de raison (et bien évidemment plus je résistais, plus elle en rajoutait), il m'aura fallu un burn-out pour comprendre que j'avais des limites et qu'on me demande si je n'avais pas l'impression de vivre la même chose que sur ce morceau de papier qui traitait de la perversion narcissique (mais m'dame, je découvre à peine ce que signifie "burn-out" et je croyais qu'on parlait de mon boulot, et maintenant je dois découvrir "perversion narcissique" et l'associer à mon épouse???), bref j'ai mis trois ans à lutter avant de me rendre à l'évidence... Mais effectivement, et te te remercie de m'aiguiller sur ce point, je ne parviens pas à me dire qu'elle est mauvaise et que je ne suis "que" victime, car c'est bien moi qui est essayé de l'interpeller sur ces actes sachant que ça la bouleverserais (et pas forcement du bon côté), et c'est moi aussi qui me suis acharné à rester en ne voulant croire et voir que les bons côtés de notre relation. Il est probable qu'avec un autre animal son état ne se serait pas tant dégradé (le mien non-plus par la même occasion).

Nous avions également dans notre entourage des personnes qui n'arrivaient pas à comprendre certains de ses actes, et qui ont parfois tentés de lancer des discussions sur ces sujets... Ils en sont vite revenus et je peux comprendre qu'ils n'aient pas voulu perdre une amie pour des actes qui ne concernaient après tout que son couple et son foyer... Et comment auraient-ils pu faire quelque chose là ou moi je ne pouvais rien...

J'admire le recul que tu as su prendre sans pour autant effacer les moments encore possible...

Allez, le sujet est relancé... A suivre...

Grg
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 45
Date d'inscription : 14/04/2016
Age : 38

http://sites.google.com/site/eusagurbex/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grg, nouveau venu

Message par Revz le Lun 18 Avr 2016 - 22:51

Grg a écrit:
Extraordinaire, non seulement je reconnais exactement ce que traverse ce qui fût mon couple dans tes propos mais je reconnais également mes propres travers qui ne sont probablement par pour rien dans la situation actuelle, du moins dans l'ampleur, car un autre aurait tout explosé et serait parti sans demander son reste alors que je suis resté focalisé sur son fond que je sais bon et les bases de notre histoire que je prend pour preuves du bien fondé de notre couple.

J'ai une fâcheuse tendance à donner beaucoup d'importance et à culpabiliser lorsque quelque chose ne fonctionne pas comme ça devrait ou qu'on me fait  des remarques(du moins mes proches) et je me suis beaucoup remis en question avant d'admettre que la situation était malsaine et me bouffait plus que de raison (et bien évidemment plus je résistais, plus elle en rajoutait), il m'aura fallu un burn-out pour comprendre que j'avais des limites et qu'on me demande si je n'avais pas l'impression de vivre la même chose que sur ce morceau de papier qui traitait de la perversion narcissique (mais m'dame, je découvre à peine ce que signifie "burn-out" et je croyais qu'on parlait de mon boulot, et maintenant je dois découvrir "perversion narcissique" et l'associer à mon épouse???), bref j'ai mis trois ans à lutter avant de me rendre à l'évidence... Mais effectivement, et te te remercie de m'aiguiller sur ce point, je ne parviens pas à me dire qu'elle est mauvaise et que je ne suis "que" victime, car c'est bien moi qui est essayé de l'interpeller sur ces actes sachant que ça la bouleverserais (et pas forcement du bon côté), et c'est moi aussi qui me suis acharné à rester en ne voulant croire et voir que les bons côtés de notre relation. Il est probable qu'avec un autre animal son état ne se serait pas tant dégradé (le mien non-plus par la même occasion).

Nous avions également dans notre entourage des personnes qui n'arrivaient pas à comprendre certains de ses actes, et qui ont parfois tentés de lancer des discussions sur ces sujets... Ils en sont vite revenus et je peux comprendre qu'ils n'aient pas voulu perdre une amie pour des actes qui ne concernaient après tout que son couple et son foyer... Et comment auraient-ils pu faire quelque chose là ou moi je ne pouvais rien...

J'admire le recul que tu as su prendre sans pour autant effacer les moments encore possible...

Allez, le sujet est relancé... A suivre...


Je te remercie 1000 fois pour ton post qui rechauffe mon coeur.  Embarassed J'aurais pu tout mettre en gras, tellement que chaque mot me touche, c'est incroyable la lucidité que tu as, et j'aimerais tant que cela soit partagé par les gens qui m'entourent.  Crying or Very sad


Le plus dur dans tout ça, c'est le regard des autres, le sentiment de lutter seul contre tous pour apporter du bonheur, tenir bon, heureusement qu'il y a des gens comme toi, pour rallumer la lumière au bout du tunnel Smile  Le casse tete de ma vie auquel je me suis collé il y a plus d'un an  Shocked (et encore, ça fait oui, 3 ou 4 ans qu'il y a un truc qui va pas dans mon couple, mais quoi? betement, je croyais que c'était moi, seul zebre identifié)

Le pire, c'est quand on fini par blesser ceux qui nous amènent les clés de compréhension. Les peines que j'ai pu infliger, à ceux qui ont voulu aider, je crois que jamais je ne saurais me le pardonner Embarassed

Après, etre désigné coupable par tous, ses amis, sa famille, ses amours... ça fait mal, mais, tampis, 33 ans a apprendre a souffrir, l'enjeux du bonheur pour ceux que j'aime est bien plus grand.

Le secret, je pense, de tout ça, c'est de ne jamais lacher ses reves. Mes reves, c'est ça qui tient. Tant qu'il y a de la vie et des reves, je tiens. Et la force de tout ça, c'est l'amour. Visiblement, en avoir bien plus a donner que la normale, c'est une peine autant que des clés  Crying or Very sad  Les clés pour les autres, pareil, 33 ans  d'expérience. Peut etre qu'un jour, oui, ma peine a moi s'arretera. Car tout piger c'est bien, mais si on se foire toujours sur la route, ça ne profite qu'aux autres jusque la  Sad

Merci à toi, merci la vie, c'est une peine de vivre tout cela, et de me savoir compris, c'est un bonheur sans fin Smile

Love, etc.. Wink Et apres, tu verras Smile

Voila ce que je compléter pour t'aider., mais, au risque d'etre pessimiste, je crois qu'il y a des mals qui ne se soignent pas. Aujourd'hui, à défaut d'avoir su rassembler pour équilibrer, on se sépare pour se distancer.... et advien que purra, parait il que l'amour triomphe toujours...

Revz
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4636
Date d'inscription : 29/12/2015
Age : 34
Localisation : Lyon 2

http://revz-life.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grg, nouveau venu

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 5:11


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum