Pitreries queneaudiennes de buveurs de café : les matrix pour les nuls.

Aller en bas

Pitreries queneaudiennes de buveurs de café : les matrix pour les nuls.

Message par tim9.5 le Dim 10 Avr 2016 - 14:56

Avant tout blabla, l'amusement à l'aide d'une calculatrice matricielle:

http://www.mathsisfun.com/algebra/matrix-calculator.html


Clique partout comme un gamin
Enjoy !

Salut HPouille la Frilpouille !
Tu t'intéresses à la cosmologie par exemple mais tu es trop nul en math ? Pas de problème.
En plus tu aimes reformuler et ton imagination tourne à plein régime ? Encore mieux.

Je te proposes donc une excursion mathématique, façon Raymond Queneau. En effet, lire un texte mathématique, n'est pas lire un texte en anglais.
.

How to become an expert :

http://www.mathsisfun.com/mathematics-learning.html

But de ce fil : amener peu à peu les curieux jusqu'aux équations d'Einstein par exemple, et tant pis sinon !


Règles du jeu de ce fil, pour que ça reste ludique
- Je fais un petit bout avec toi.
- Tu le lis, le comprends et le REFORMULE et tu le postes. Une queneauderie, pour faire bref (t'as mieux à proposer?)
Exemple du maître : https://unproductivepoetry.wordpress.com/2010/04/02/raymond-queneau-exercices-de-style-extraits/
- La wikicopycolle est interdite, sauf pour les images. Fait un effort, fripouille.
- Si ce n'est pas clair, ou faux, poste un mot. (mais attention, on ne prend pas de microscope ici pour comprendre les détails des détails.)

On commence :
1er pas : qu'est-ce qu'une matrix ?
a) le lieu maternelle où tu as dormi dans ton pipi étant petit;
b) un film réalisée par deux jumeaux 1 jumeau 1 jumelle 2 jumelles
c) une bibliothèque comme-ci mais pas comme ça :

Réponse:
Les trois !

A ton tour de reformuler ce petit pas, en t'aidant de la calculatrix.


Dernière édition par tim9.5 le Lun 11 Avr 2016 - 22:27, édité 1 fois
tim9.5
tim9.5

Messages : 305
Date d'inscription : 18/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pitreries queneaudiennes de buveurs de café : les matrix pour les nuls.

Message par tim9.5 le Lun 11 Avr 2016 - 22:23

1er message mis à jour aujourd'hui.
tim9.5
tim9.5

Messages : 305
Date d'inscription : 18/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pitreries queneaudiennes de buveurs de café : les matrix pour les nuls.

Message par Badak le Mar 12 Avr 2016 - 3:37

Salut, J'aime bien les oeuvres de Queneau. Et tu as raison, c'est très mathématiques et ludiques.

Par contre, je ne suis pas certain de ce que tu demandes aux gens de reformuler à la façon de Queneau. L'équation d'Einstein ? (reformuler en mots à ce stade, serait un peu trop compliqué... ).. Ce qu'est une matrice ( En passant, en français on dit matrice. pas matrix... Wink )

Imaginons maintenant que l'étagère est dans une bibliothèque et qu'elles sont toutes ordonnées par des numéros, et sur plusieurs étages. Ça fait quoi ?
réponse:
un tenseur hahaha mais bon je crois que c'est là que tu veux en venir
.

Badak
Badak

Messages : 1138
Date d'inscription : 02/12/2011
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pitreries queneaudiennes de buveurs de café : les matrix pour les nuls.

Message par Alflolol le Mar 12 Avr 2016 - 10:42

Rien compris... Bouhouhou Triste
Alflolol
Alflolol

Messages : 115
Date d'inscription : 08/04/2014
Age : 54
Localisation : Nieul le Dolent 85430

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pitreries queneaudiennes de buveurs de café : les matrix pour les nuls.

Message par Alflolol le Mar 12 Avr 2016 - 10:43

Pleure ...Pourtant j'adOOore Queneau
Alflolol
Alflolol

Messages : 115
Date d'inscription : 08/04/2014
Age : 54
Localisation : Nieul le Dolent 85430

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pitreries queneaudiennes de buveurs de café : les matrix pour les nuls.

Message par Invité le Mar 12 Avr 2016 - 12:24

x


Dernière édition par zebulonlezebre le Jeu 14 Avr 2016 - 12:37, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pitreries queneaudiennes de buveurs de café : les matrix pour les nuls.

Message par Invité le Mar 12 Avr 2016 - 12:32

xx
"


Dernière édition par zebulonlezebre le Jeu 14 Avr 2016 - 12:37, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pitreries queneaudiennes de buveurs de café : les matrix pour les nuls.

Message par Pieyre le Mar 12 Avr 2016 - 12:55

Tim, tu ne pourrais pas changer ton titre ? J'avais compris qu'il s'agissait du film Matrix, ou de quelque chose d'approchant. S'il est question de matrices, autant utiliser le mot matrice, non ?

Pieyre

Messages : 20530
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pitreries queneaudiennes de buveurs de café : les matrix pour les nuls.

Message par Alflolol le Mar 12 Avr 2016 - 16:34

Merci Zébulonlezebre Very Happy study

Je suis actuellement "bookée" Winner

Je me garde la découverte/compréhension des matrices pour les vacances. Hourra !
Alflolol
Alflolol

Messages : 115
Date d'inscription : 08/04/2014
Age : 54
Localisation : Nieul le Dolent 85430

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pitreries queneaudiennes de buveurs de café : les matrix pour les nuls.

Message par tim9.5 le Mar 12 Avr 2016 - 21:04

Salut tous !

Je pensais faire une promenade mathématique en pays hpézien avec des nuls en math dans ce fil. Et me voilà entouré de crossing zebras ! C'est génial et ça part dans tous les sens.

Voici quelques exemples de reformulation sur le concept de la mactrixce : c'est d'abord un quadrillage (avec les indices d'accord, mais c'est pour plus tard).
J'ajouterai des commentaires didactiques entre parenthèses.

Variante 1 :
Mlle Mc Triss fut fort peinée de voir son écrin fushia choir sur le tapis argenté de la salle commune, avant que ses babiloles ne rebondissassent jusqu'à se faufiler sous la chaise haute de Mr. Teste impavide. Un court instant, un sentiment de déjà-vu l'envahit : l'entrelas enchâssée dans la boîte désormais vide, cadeau de son cousin germain, lui fit penser aux barreaux de cette cave qu'elle n'eût jamais dû connaître, si ledit cousin ne l'avait enfermé ce matin-là.

(Je teste mes limites de grammaire, n'étant pas sûr des accords. J'ai dépoussiéré mon cerveau en trouvant des mots peu fréquents, et ouvert un dictionnaire de synonymes pour le fun. J'ai fait un lien avec M.Teste, personnage de Paul Valéry, prototype de l'homme réduit à la rationnalité. Je m'éclate et j'attends quelque correction d'un spécialiste. Le mot "matrice" (enfin plus mal aux yeux messieurs) est bien relié avec le concept voulu. C'est le seul mot que je me permet de triturer consciemment, car il fait parti du vocabulaire à appréhender. Les fautes d'orthographe et les coquilles sont légions : je dois me relire au moins 6 fois pour les terrasser, ce qui me prend un temps considérable que je préférerais au contraire compresser. "S'il y a des fautes tans pis, mais je corrige quand même" tu as aussi ce syndrôme ?).



Variante 2 : une matrice est une râpe à fromage avec les trous alignés. (Yes, bien vu! Il faut rajouter la deuxième partie de la phrase pour que la contrainte soit respectée).

Version gore : (que j'ai en fait viré).

Variante 4 : à toi.
Idée : matrice = ma triste soeur = M'a Trix = math rice (pas physics corns), parsemé de devinettes, de calembours, de scénette, etc.

C'est plus clair ?
So, let's go !
tim9.5
tim9.5

Messages : 305
Date d'inscription : 18/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pitreries queneaudiennes de buveurs de café : les matrix pour les nuls.

Message par Badak le Jeu 14 Avr 2016 - 3:05

Tim, donc je résume pour voir si je saisis:
Ta triste soeur est une râpe à fromage qui, comme une étagère de calembours, est parsemée de devinettes de riz mathématique..
Et tout ça, c'est dans la courbure de l'espace temps ?

À moins que ta soeur ne soit seulement qu'une souris cosmique, creusant des trous noirs dans le gruyère de l'espace ?

C'est clair comme un trou noir , mais c'est bien plus amusant (désolé) ! Wink
Badak
Badak

Messages : 1138
Date d'inscription : 02/12/2011
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pitreries queneaudiennes de buveurs de café : les matrix pour les nuls.

Message par tim9.5 le Jeu 14 Avr 2016 - 4:26

Damned, je suis à découvert. Et je viens de remarquer que j'ai mis mon nom de famille sur le net. Shocked
On s'approche, Badak, de mon point de vue presque nette. Mais pour être précis :
Message crypté:
Mon but est plus modeste. Démystifier les ij et les symboles greco-matho, en apprenant aux quidams la lecture de formules en général, sans forcément comprendre le contenu.
Exemple simple :l'équation (attention danger) de l'étourdi einstein (sans majuscule, sinon ça veut dire insconciemment "un des plus grands génies que personne ne peut appréhender sauf des neo-pythagoriciens ayant offert le vie à la SScccccienccccce (serpent, va!) ") est d'une facilité déconcertante. C'est la réponse d'un gamin ayant des problèmes à l'école lorsque le prof lui dessine un truc au tableau.
Le prof : comment s'appelle cette figure géométrique ?
einstein : eum, c'est carré ?
Adulte, ledit brillantissime n'eut qu'à rajouter un = et réécrire avec des lettres et des chiffres. Ca c'est la classe. Les 99% de lecteurs s'arrêtent là. Il y a une zone infranchissable :ça veut dire quoi, ces lettres, à part énergie-masse-tuverrasplustard-jeprend'lairdesavoir ?
Le prof : oui mais, il faut d'abord introduire les équ(idés ? non) de Lorentz, mais aussi Minkoswki, Dabrowsky, Intellectsky, mais pas Donald Duck ni Pistedesky (sauf pour un calcul de pente). D'ailleurs je vais t'offrir une image d'un Newton sérieux à afficher dans ta chambre.
einsein : j'en veux pas. J'aime bien la lumière qui va vite vite vite comme ma peluche noir et blanche (voir l'image de ce site), et quand je serai grand je vais casser toute sa théorie. Na !

Etape suivante : j'explique pourquoi le 2 perché sur le c, et pourquoi ça ne fait pas des mm'cc.
Etape suivante : je détruis la célèbre formule, ce qui donne e=m ou 0=mc2 ou e=0 (c'est ce que j'ai appris des physiciens...) permettant ainsi de faire des liens avec les textes cosmologiques grand public et les concepts comme "énergie". Et c'est ici que j'entre dans une forêt que je ne maitrise pas, attendant des autres qu'ils me prennent par la main.

J'ai tellement trouvé riche l'ubuesque fil sur les tenseurs, que je veux prendre la diagonale de cantor au lieu de suivre du ligne par ligne ou du colonne par colonne (mais pas autrement ,sinon c'est faux ipso facto, sauf pour un déterminant, et là attention comme-ci et pas comme-ça).

Tout est tellement mis en boîte : chuis dentiste pas chirurgien, sciento mais la grammaire ne sert à rien. Chuis fort dans mon domaine (donc intello) et je ne sort pas de ma zone (sinon je suis un sot).

Les matrices c'est toujours du point de vue scolaire (soit A.. tel que...), le meilleur est pour la fin (dans quelques années tu comprendras...).
Plutôt que d'expliquer comment faire un dessert, je l'amène directement sur place et on picore dedans en se jetant des morceaux dessus (oh! Hérésie ! Qui ose donc faire la leçon au roi tout en parlant en public ? Le bouffon. )

S'éclater en pensant comme un HPitre, tout en permettant la découverte des Maths Pures et Dures (autre que le Livret (schuis fort en math) ou l'Euclidienne).

Les calembours : pour permettre à chacun d'écrire un truc, même si le gars n'a pas rien compris au symbole de Christoffel (n).
J'ai jamais fait comme ça. Donc on verra ce que ça donne Surprised Merci pour ton attention.
tim9.5
tim9.5

Messages : 305
Date d'inscription : 18/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pitreries queneaudiennes de buveurs de café : les matrix pour les nuls.

Message par Badak le Jeu 14 Avr 2016 - 6:03

Donc je résume: tu fais des maths tristes mais ta soeur est sotte comme une râpe, et elle s'appelle Christoffe, elle ?
:


Tout d'abord, oui j'avais compris l'idée... Wink  Donc je répondais en blaguant einh !

Le théoreme de Pistedeski sur le calcul de la pente : excellent  !!

Qu'est-ce que tu as contre Einstein ?   Regarde les tachyons..  C'est spéculatif, mais ce n'est pas apriori en contradiction avec la relativité.

Ensuite même avec la relativité, il pourrait exister des trous de vers permettant de se déplacer d'un bout à l'autre de l'univers comme une mythe dans un vieux chandail...(pas certain toutefois, certains disent même improbable mais bon... )... ça serait cool assez, pas besoin de chercher à briser ce qui fonctionne déjà très bien. En même temps, oui il y a des choses pas certaines et sans doûte certaines surprises à venir..  Je sais qu'il y a des gens qui essaient de voir si la constante de la lumière dans le vide est vraiment constante..  il n'est pas impossible qu'elle varie dans l'espace un petit peu. Et la théorie de la relativité pourrait très bien s'en acclimater, tout en te permettant d'aller plus vite que c dans certaine région de l'univers.  C'est une hypothèse...

Pour le cercle carré, j'ai aussi essayé de convaincre rationnellement un prof à l'université que le carré était un cercle, mais il n'a pas été d'accord Wink .


Et qu'est-ce qu'il y avait d'ubuesque sur le fil des tenseurs ?   Shocked   J'adore Père Ubu, ses questions de Phynances et Merdre alors, mais les tenseurs en pataphysique théorique ? jamais vu.

Mis en boîte ?  Personnellement, j'estime dangereux un dentiste qui se croit chirurgien. Surtout s'il est question de boîte de conserve métallique bien coupante. Alors c'est pareil pour tous les domaines (de la santé du moins).  Mais si on demande aux chirurgiens de construire un avion, je ne suis pas certain non plus si je veux y monter.    

Ceci dit, bien sûr, un chirurgien dentiste ingénieur surdoué, c'est comme un ingénieur-chansonnier-écrivain-philosophe: il a l'air suspect pour l'emploi, et il va finir chômeur ou victime d'un arrêt cardiaque.  N'empêche que l'ingénieur que j'estime le plus reste Boris Vian, un autre grand satrape de la pataphysique.  J'ai souvent prétendu vouloir devenir ingénieur en pataphysique, mais bon, j'ai changé d'idée. Maintenant je suis sérieux.  bom  


Pour la manière dont les maths et les sciences sont enseigné, tu as 10^10 fois raisons.. Juste l'histoire du déterminant, et la multiplication des matrices, sérieusement je trouvais que ça avait l'air magique. Comme si un gars avait essayé n'importe quoi et construit une théorie la dessus...  et qu'ensuite qu'il paraît que c'est utile.. mais  ... mais pourquoi diantre ????    Et le Lagrangien en mécanique, d'où ça sort et pourquoi ????  pourquoi ça marche . D'où le gars a tiré l'idée de faire comme ça ?  Et que tout le monde trouve que ça a du bon sens..  

En réalité, on peut parvenir à comprendre ce genre de chose avec de beaux outils géométriques.  La question devient seulement ensuite: mais pourquoi diantre la géométrie fonctionne t-elle ci-bien pour expliquer la physique ?

finalement, je t'avoue que je n'ai pas compris le truc du 0 = mc^2.  E=mc^2, ça va à peu prés, même si c'est pas si simple, ,mais ensuite je crois que c'est juste un truc de choisir des unités "faciles" en posant toutes les constantes connus =1.  Mais si tu as 0, je en sais pas d'où ça sort... mais je ne dis pas que tu as tort, juste que je ne comprends pas parce que je ne suis pas spécialiste de la question.  (En fait, je ne suis pas vraiment vraiment physicien, juste un peu, sur le côté, mais je ne sais pas trop ce que je suis encore...  )






tim9.5 a écrit:Mon but est plus modeste. Démystifier les ij et les symboles greco-matho, en apprenant aux quidams la lecture de formules en général, sans forcément comprendre le contenu.
Exemple simple :l'équation (attention danger) de l'étourdi einstein (sans majuscule, sinon ça veut dire insconciemment "un des plus grands génies que personne ne peut appréhender sauf des neo-pythagoriciens ayant offert le vie à la SScccccienccccce (serpent, va!) ") est d'une facilité déconcertante. C'est la réponse d'un gamin ayant des problèmes à l'école lorsque le prof lui dessine un truc au tableau.
Le prof : comment s'appelle cette figure géométrique ?
einstein : eum, c'est carré ?
Adulte, ledit brillantissime n'eut qu'à rajouter un = et réécrire avec des lettres et des chiffres. Ca c'est la classe. Les 99% de lecteurs s'arrêtent là. Il y a une zone infranchissable :ça veut dire quoi, ces lettres, à part énergie-masse-tuverrasplustard-jeprend'lairdesavoir ?
Le prof : oui mais, il faut d'abord introduire les équ(idés ? non) de Lorentz, mais aussi Minkoswki, Dabrowsky, Intellectsky, mais pas Donald Duck ni Pistedesky (sauf pour un calcul de pente). D'ailleurs je vais t'offrir une image d'un Newton sérieux à afficher dans ta chambre.
einsein : j'en veux pas. J'aime bien la lumière qui va vite vite vite comme ma peluche noir et blanche (voir l'image de ce site), et quand je serai grand je vais casser toute sa théorie. Na !

Etape suivante : j'explique pourquoi le 2 perché sur le c, et pourquoi ça ne fait pas des mm'cc.
Etape suivante : je détruis la célèbre formule, ce qui donne e=m ou 0=mc2 ou e=0 (c'est ce que j'ai appris des physiciens...) permettant ainsi de faire des liens avec les textes cosmologiques grand public et les concepts comme "énergie". Et c'est ici que j'entre dans une forêt que je ne maitrise pas, attendant des autres qu'ils me prennent par la main.

J'ai tellement trouvé riche l'ubuesque fil sur les tenseurs, que je veux prendre la diagonale de cantor au lieu de suivre du ligne par ligne ou du colonne par colonne (mais pas autrement ,sinon c'est faux ipso facto, sauf pour un déterminant, et là attention comme-ci et pas comme-ça).

Tout est tellement mis en boîte : chuis dentiste pas chirurgien, sciento mais la grammaire ne sert à rien. Chuis fort dans mon domaine (donc intello) et je ne sort pas de ma zone (sinon je suis un sot).

Les matrices c'est toujours du point de vue scolaire (soit A.. tel que...), le meilleur est pour la fin (dans quelques années tu comprendras...).
Plutôt que d'expliquer comment faire un dessert, je l'amène directement sur place et on picore dedans en se jetant des morceaux dessus (oh! Hérésie ! Qui ose donc faire la leçon au roi tout en parlant en public ? Le bouffon. )

S'éclater en pensant comme un HPitre, tout en permettant la découverte des Maths Pures et Dures (autre que le Livret (schuis fort en math) ou l'Euclidienne).

Les calembours : pour permettre à chacun d'écrire un truc, même si le gars n'a pas rien compris au symbole de Christoffel (n).
J'ai jamais fait comme ça. Donc on verra ce que ça donne Surprised Merci pour ton attention.

Badak
Badak

Messages : 1138
Date d'inscription : 02/12/2011
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pitreries queneaudiennes de buveurs de café : les matrix pour les nuls.

Message par tim9.5 le Jeu 14 Avr 2016 - 21:31

Et combien il y a-t-il de math ou d'équation dans ce que tu dis ? Wink :

Zéro ! L'équation du trou de ver, c'est où Very Happy
C'est un exercice intéressant de s'exprimer sur un forum. Je me suis bien amusé en écrivant le pavé ci-dessus, mais en le relisant j'ai l'impression que j'ai un coup de gueule contre la physique, d'après ce que je comprends de ton message. Pas du tout !
Il y a des passionnés sur le forum qui ont crée un fil sur l'astronomie dans "j'aime m'amuser", en prenant soin de recouper les infos, avec des personnes qui rajoutent juste une petite musique de l'espace, une image. Ce fil ne fait pas peur.
Mais combien il y a-t-il d'équation ? 0
Pourquoi les gens n'osent-ils pas écrire ici ?
Parce qu'il y a des maths, dans j'aime les sciences.

Ca fait des mois que je me frotte à la cosmologie par passion. Et je trouve ça génial ! Je n'ai rien contre Einstein, loin de là !

Voici mon point de vue sur les équations du champ d'Einstein dans ce fil. C'est ça :

a. Si je plaque emc2 sur ce modèle, j'éteins c en la posant =1 d'où le e=m. Question au public: que veut-dire ceci ?
b. Si je bouge la tirette "luminosité" et je la met à zéro, qu'est-ce qui se passe. De même, si dans e=mc2, l'énergie est nulle, qu'est-ce qui reste de l'équation ? (Ben c=0 ah non c'est une constante, donc m est nul) (C'est des maths pour les nuls).
c. Si je pousse la tirette tout à droite, ben quoi ?
Et, à partir de là : c=1 car blablabla; si e=0 on a bliblibli mais dans la nature on rencontre ce cas exceptionnel que dans ... (hors de mes compétences etc.)
Dans l'équation de champ d'Albert, que ce passe-t-il si tu tires sur le ^ ? Normalement tu devrais voir des images géométriques de l'espace en même temps que tu t'amuses avec la tirette. (J'espère en arriver là par ce fil).

En résumé : elle est où la tirette des trous de vers, de tout ce vocabulaire ? J'veux ma console à manettes qui modifie en temps réel l'univers pour jouer avec les copains !

---
Dans le fil des tenseurs, c'était l'intervention de nath et d'autres qui était génial (ubuesque, peut-être le mot n'est pas si précis) (je ne parle pas de la qualité des explications sur les tenseurs eux-mêmes qui m'ont énormément apporté sur cet outil que je n'arrivais pas à appréhender tout seul  Wink !)
tim9.5
tim9.5

Messages : 305
Date d'inscription : 18/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pitreries queneaudiennes de buveurs de café : les matrix pour les nuls.

Message par Badak le Sam 16 Avr 2016 - 20:23

Wink gnagna; Christoffe, elle , c'était un clin d'oeil mathématique à la courbure:


Les symboles de christoffell.

Non non je ne pense pas que tu aies quoi que ce soit contre la physique. Désolé d'avoir pu t'avoir laissé croire que je l'aie pensé (ok c'est compliqué à dire. )


Dans "j'aime les sciences", il y a des maths, beh en fait, on ne peut même pas écrire d'équation (à part de copier des png de wiki ), mais j'ai bien vu que dès qu'on parle sérieusement on fait peur a certain.

Je ne comprends pas trop cette idée que les équations font peur.   Moi, ce que je ne comprends pas, ça m'excite intellectuellement.
Bon c'est vrai qu'à d'autre niveau:
si je m'interesse à une fille, et que je ne l'a comprends pas complètement... elle me fait peur

Donc chacun a ses angoisses, mais il me semble qu'une equation est drôlement plus rassurante.  

D'ailleurs, tu sembles aimer la littérature :


Ô mathématiques saintes, puissiez vous par votre commerce perpétuelle me consoler de la méchanceté de l'Homme et de l'injustice du grand tout !




tim9.5 a écrit:C'est un exercice intéressant de s'exprimer sur un forum. Je me suis bien amusé en écrivant le pavé ci-dessus, mais en le relisant j'ai l'impression que j'ai un coup de gueule contre la physique, d'après ce que je comprends de ton message. Pas du tout !
Il y a des passionnés sur le forum qui ont crée un fil sur l'astronomie dans "j'aime m'amuser", en prenant soin de recouper les infos, avec des personnes qui rajoutent juste une petite musique de l'espace, une image. Ce fil ne fait pas peur.
Mais combien il y a-t-il d'équation ? 0
Pourquoi les gens n'osent-ils pas écrire ici ?
Parce qu'il y a des maths, dans j'aime les sciences.

Ca fait des mois que je me frotte à la cosmologie par passion. Et je trouve ça génial ! Je n'ai rien contre Einstein, loin de là !

Voici mon point de vue sur les équations du champ d'Einstein dans ce fil. C'est ça :

a. Si je plaque emc2 sur ce modèle, j'éteins c en la posant =1 d'où le e=m. Question au public: que veut-dire ceci ?
b. Si je bouge la tirette "luminosité" et je la met à zéro, qu'est-ce qui se passe. De même, si dans e=mc2, l'énergie est nulle, qu'est-ce qui reste de l'équation ? (Ben c=0 ah non c'est une constante, donc m est nul) (C'est des maths pour les nuls).
c. Si je pousse la tirette tout à droite, ben quoi ?
Et, à partir de là : c=1 car blablabla; si e=0 on a bliblibli mais dans la nature on rencontre ce cas exceptionnel que dans ... (hors de mes compétences etc.)
Dans l'équation de champ d'Albert, que ce passe-t-il si tu tires sur le ^ ? Normalement tu devrais voir des images géométriques de l'espace en même temps que tu t'amuses avec la tirette. (J'espère en arriver là par ce fil).

En résumé : elle est où la tirette des trous de vers, de tout ce vocabulaire ? J'veux ma console à manettes qui modifie en temps réel l'univers pour jouer avec les copains !

Je ne sais pas . je me demande si ce n'est pas trop simple et enfantin...

En même temps, tu as raison que pour apprivoiser des maths, le mieux est sans équations et avec des dessins interactifs.  Ce serait moi aussi comme ça que j'aimerais soit l'enseignement des maths au primaire et secondaire.  

Je leur mettrais de la géométrie différentielle dès 12 ans, mais seulement sur des écrans et sur des globes terrestres, avec la possibilité de "sentir" ce qui produit la courbure.  

Pire encore:  Je me demande aussi si un enfant pourrait apprendre à visualiser en 4 dimension.  Ce serait pratique.


Dans le fil des tenseurs, c'était l'intervention de nath et d'autres qui était génial (ubuesque, peut-être le mot n'est pas si précis) (je ne parle pas de la qualité des explications sur les tenseurs eux-mêmes qui m'ont énormément apporté sur cet outil que je n'arrivais pas à appréhender tout seul  Wink !)
[/quote]  
C'est vrai que ça, c'était ubuesque, tu as raison.   C'était rigolo de la voir s'indigner que son nom soit resté collé à un objet qu'elle abhorre...  

Son nom acollé à des équations : horreur et damnation.  
Nath Math

Badak
Badak

Messages : 1138
Date d'inscription : 02/12/2011
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pitreries queneaudiennes de buveurs de café : les matrix pour les nuls.

Message par tim9.5 le Sam 16 Avr 2016 - 23:48

Badak nous signale qu'un petit obstacle se trouve au milieu du passage : on ne peut pas écrire en matrice ici ! What a Face
En fait, tout fil de science s'arrête ici. Serait-ce mon dernier message ?
Non, car nous allons nous faire tout petit. Comme Alice in Wonderland.

Mais attention ami lecteur (je fais semblant qu'il y ait d'autres que Badak qui m'écoutent, de vrais nuls en math en plus), veux-tu voir vraiment ce qu'est la Matrix de l'intérieur, ou éviter math et équations cosmologiques?

Petit, tu dois faire un choix :


Si tu veux que je poursuive, poste ci-dessous un X ou un xx comme Zébulon.
tim9.5
tim9.5

Messages : 305
Date d'inscription : 18/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pitreries queneaudiennes de buveurs de café : les matrix pour les nuls.

Message par tim9.5 le Dim 17 Avr 2016 - 21:22

Quelle tête en l'air. Alflolol a déjà donné son consentement écrit pour cet été. Alors c'est parti !
Avant de faire des vrais maths, il faut être capable de communiquer dans cette langue.

Et voici le deuxième outil mathématique que je te propose : il te suffit de savoir copier-coller.
Voici la démarche :
Outil pour écrire en math, et un peu en français:

a) Ouvre un nouvel onglet en cliquant sur http://www.sciweavers.org/free-online-latex-equation-editor

b) Copie le texte suivant dans le tableau noir :
Salut-çavalescopains-voici-lamascotte-desmatrices-lefameux- a_{ij} imprimétoutjoli.

c)Clique sur convert et vois le joli résultat ! Bon, d'accord, j'ai dû faire un compromis avec le français, mais ça ira.
Je te laisse découvrir l'outil en cliquant partout.
tim9.5
tim9.5

Messages : 305
Date d'inscription : 18/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pitreries queneaudiennes de buveurs de café : les matrix pour les nuls.

Message par tim9.5 le Mar 19 Avr 2016 - 20:54

Les trois amis se rencontrèrent devant le supermarché.
Cell dit : ça fait déjà quelques années que j'y suis plus retourné.
Oph répondit : on dit qu'il faut des années pour s'y retrouver.
Ane surenchérit : ceux qui en sortent deviennent tous asociaux.

Cell entra le premier dans ce grand bâtiment de plusieurs étages. La liste à commission était pliée soigneusement dans la poche gauche de son pantalon. Il tourna directement à droite, s'approcha du premier rayon, puis s'empara d'une boîte de salade de fruit. Il commença à lire l'étiquette, mais sa petite tête n'était pas capable de tout comprendre : des E124 par-ci par-là. Que de symbole mystérieux. Tant que je comprendrais pas tout, ça ne sert à rien d'avancer. Je suis quelqu'un de rationnel, un pas après l'autre, pardi ! Pourtant, après 8 heures, il abandonna ses recherches infructueuses, et sorti, furieux, du magasin, sans remettre en question sa méthode d'approche.

Oph opta pour une stratégie différente : elle courut vers le rayon jouet, et retrouva ses peluches favorites. Prise de peur dans ce dédale au murs remplis de milliers d'objets qu'elle ne comprenait pas. elle ressentit une douleur immense ainsi qu'un sentiment de désespoir : tu n'y arriveras pas, comme tu as échoué en math. Mathophobie qui se dévisage au milieu de l'angoisse. Elle pensait que les peluches lui rapporteraient du confort comme dans sa jeunesse studientine. Mais avec l'âge, son raisonnement était plus pragmatique. Non, dit Oph, je ne pourrai jamais trouver les objets de ma liste à commission. Puis elle sortit, bredouille elle aussi.

Ane, lui, ne se prit pas la tête. Ne voulant pas tout comprendre ni tout assimiler, il cherchait bêtement à faire ses courses. Redressant la tête, il lisait uniquement les grands panneaux suspendus : légumes, confiture, etc. "Peu me chaux de connaître mille détails de tous les produits, de la culture de la fraise jusqu'à sa mise en vente. Ce que je veux, c'est de la confiture, puis deux litres de lait, et un sac poubelle" Ane ressorti donc vainqueur de cette épreuve.

Moralité : je te propose désormais une ballade comme Ane, en découvrant des zones dans le labyrinthe de Math. Il te suffit de suivre le fil rouge, ou le lapin blanc si tu préfères. Nous irons aussi bien dans la section enfant, que vers les auteurs universitaires. J'aimerais t'apprendre à t'orienter, sans passer par des années de révision. Par touche. (Je m'arrête ici pour aujourd'hui).
tim9.5
tim9.5

Messages : 305
Date d'inscription : 18/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pitreries queneaudiennes de buveurs de café : les matrix pour les nuls.

Message par Badak le Mer 20 Avr 2016 - 2:27

tim9.5 a écrit:
a) Ouvre un nouvel onglet en cliquant sur http://www.sciweavers.org/free-online-latex-equation-editor
...

Hey merci ! je savais même pas qu'on pouvait écrire du latex en ligne. C'est pratique donc lorsqu'on veut mettre de jolies équations dans Word (parce que vraiment MS equations est à chier . ) Je vais l'utiliser dorénavant, mais peut-être pas pour ZC...

Badak
Badak

Messages : 1138
Date d'inscription : 02/12/2011
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pitreries queneaudiennes de buveurs de café : les matrix pour les nuls.

Message par tim9.5 le Mer 20 Avr 2016 - 21:40

2) Ta première matrice
Pour une vue large du calcul mathématique, copie le code ci-dessous dans l'onglet http://www.sciweavers.org/free-online-latex-equation-editor
Code:
\begin{bmatrix} nb naturels &1nbre& 1;2;3... & 6+3 & 6-3&6 \times 3 &6:3\\ codeàvirgule& 1nbre&0,4... & 0.8 + 0,4& 0.8 - 0,4 & 0.8   \times 0,4& 0.8 : 0,4
\\nbrelatif &1nbre & -3,... & -6+(-3) &-6-(-3) & -6 \times (-3) &-6:(-3)
\\fraction &2nbres&  \frac{2}{5} & \frac{2}{5} + \frac{3}{4}& \frac{2}{5} - \frac{3}{4}& \frac{2}{5}  \times \frac{3}{4} & \frac{2}{5} : \frac{3}{4}
\\nbreel & 1 nbre& \sqrt{2}; \pi ;e &  \sqrt{2}+\pi & \sqrt{2}-\pi&\sqrt{2}\times\pi &\sqrt{2}:\pi
\\lettres &"1nb"&a;b&a+b&a-b&a\times b&a:b
\\nbcomplexe & 2nbs& z; i&  z+w&z-w&z\times w &z:w
\\fonction &"1nb"&f;g&f+g&f-g&f\times g&f:g
\\vecteur & 3;4nb&\overrightarrow{v};\overrightarrow{w}  &\overrightarrow{v}+\overrightarrow{w};&\overrightarrow{v}-\overrightarrow{w};&\overrightarrow{v}\times  \overrightarrow{w}
\\matrice & n\times  m&A;B &A+B&A-B&AB &A B^{-1}
\end{bmatrix}
Ligne par ligne, de gauche à droite = vision scolaire étendue sur plusieurs années.
Colonne par colonne, les 4 opérations dans différentes situations. Bien entendu, chaque + a été au préalable bien défini. Aucune importance pour notre ballade, sauf la ligne matrice bien sûr.
tim9.5
tim9.5

Messages : 305
Date d'inscription : 18/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pitreries queneaudiennes de buveurs de café : les matrix pour les nuls.

Message par tim9.5 le Sam 23 Avr 2016 - 13:45

3) Comment nommer une matrice ? (version basique)
Pour rappel, une matrice n'est qu'une forme de jeu du morpion : , ou une gauffre du néocène retrouvée récemment dans la vallée du PienMenChi en Chine .

Quand on a plusieurs matrices à disposition, on les nomme par une lettre majuscule : A, B ou C. Autre variante : M,N,P. Comme la lettre O porte à confusion avec le zéro, on le l'utilise pas.
En manipulant uniquement cette notation (la a_ij viendra plus tard), on peut déjà parcourir quelques mètres dans le calcul boyau matriciel.

3.1) L'addition de 2 matrices
Prérequis : savoir additionner deux nombres. 2+3=? est suffisant.
Recette :
a) prendre deux matrices à gauffre en fonte de même taille, avec un contenu bien défini. Exemple : une matrice A saupoudré de 2 partout, puis une matrice B remplie de même, mais avec des 3.
b) Les aligner l'une sur l'autre.
c) Fermer le tout et faire chauffer le cerveau ou la calculmatrice : http://www.mathsisfun.com/algebra/matrix-calculator.html.

Conséquence :  chaque case superposée s'additionne. Cela implique que la taille des matrices est la même. Ainsi une matrice + une matrice = une matrice, toute de même forme.

Si tu m'a bien lu, A + B donne la matrice...:
contenant un 5 dans chaque case ? Non. Relis bien, j'ai dis saupoudrer. Dans la matrice A, il peut y avoir des 2, 22, 222, ou des 2222, des 22222, etc. Dans la B des 3, 33, 333, 3333,.... Donc A+B contiendra les résultats 5, 55, 555, ou 5555... pirat
Ca sert à ça les matrices, faire un seul type de calcul (ici l'addition) avec moultes nombres simultanément.


Dernière édition par tim9.5 le Dim 24 Avr 2016 - 11:49, édité 3 fois
tim9.5
tim9.5

Messages : 305
Date d'inscription : 18/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pitreries queneaudiennes de buveurs de café : les matrix pour les nuls.

Message par tim9.5 le Sam 23 Avr 2016 - 22:06

3.0 La matrice nulle

ब्रह्मगुप्त fut le premier mathématicien à utiliser le 0 dans ses calculs. Sa définition du zéro : le résultat de la soustraction d'un nombre par lui-même. Il en déduit les propriétés du zéro avec +,-,* et : mais se trompe en notant 0:0 = 0.
Le mot indien utilisé pour désigner le 0 signifie "vide". (cf wiki).
---
Albert, vers l'âge de 8 ans, avait l'habitude de rendre visite à son grand-père. Dans son grenier se trouvait des vieilleries entassées (comme d'habitude) reliés par des toiles d'araignées (pour le côté suspens). Cette fois-ci, Albert prit son courage à deux mains, et traversa la pièce jusqu'à découvrir une armoire (magique, bien sûr). (Il l'ouvrit avec une clef spéciale reçu de son grand-père avant de mourir. Lumière étincelante à l'ouverture. Portail permettant de découvrir un autre univers que le nôtre. Avec des effets banals dysné-soyeux 3D.)
Soudain, une créature (un dragon ?) frôla le petit Albert qui recula. Bruit de casse. A ce moment tout le contenu de l'univers disparu, ne laissant apparaître que son vide. Que s'est-il passé ?



tim9.5
tim9.5

Messages : 305
Date d'inscription : 18/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pitreries queneaudiennes de buveurs de café : les matrix pour les nuls.

Message par tim9.5 le Lun 25 Avr 2016 - 20:59

3.1 La matrice nulle (suite)
Que nous dit ce fil concernant les maths ?
0) une scénette avec Einstein,
1) une équation

2) Les matrices s'écrivent en majuscule en général.
3) Il y en a une qui ne vaut rien : elle est nulle !

Mettons le tout ensemble, puis rajoutons un peu de am-stram-gram, ce qui donne :
Spoiler:
Y'a pt-êt une matrice nulle dans l'équation d'Einstein ?
Yes !
T (sans la petite déco grecque à ses pieds) est une matrice spéciale.
Quand elle est nulle
(0 0 0 0)
(0 0 0 0)
(0 0 0 0)
(0 0 0 0)
toute la matière (et les rayons électromagnétiques) de l'univers  a disparu! Pour Einstein, le vide, c'est lorsque T=0. Waouh ! Du balai les planètes, les factures, Aragorn et les galaxies, hop hop hop. Tabula rasa.
- Mais alors, comment s'appelle la matrice T ?
- Je ne te dis pas.
- Et quand on met un nombre à la place du 0 ?
- Silence.
- Et c'est quoi le lien avec la cosmologie, les trous noirs, et toutes les vidéos que je peux trouver sur le vide ?
- Non non non. Rien de rien, j'te dis.
- Pourquoi ?
- Car tu vas tout mélanger dans ta tête, probablement. Ici, c'est les maths qui s'imposent. Vide <-> T = 0, c'est tout. Les mots de la physique sont très souvent à plusieurs sens.
- Prouve-le alors !
- Ferme les yeux, et pense à un elfe.
- Facile.
- Tu parles. Un elfe, pour un dictionnaire de physique, c'est ça : "éclair se produisant à haute altitude à la base de l'ionosphère, au-dessus des nuages. (...) Le mot "elfe" est la traduction de l'acronyme facétieux de "Emission of Light and Very low frequency perturbations from Electronmagnetic pulse Sources". (dictionnaire de physique, 3è édition, de boeck).
Quand des étudiants en physique ricanent devant un film de hobbit, ils sont les seuls à penser ainsi !
- Mais alors, toutes ces longues études mènent à ça ?  Shocked
- Ouais, à découvrir le sens caché de l'anoooooo. Ce ne sont pas les seuls d'ailleurs: https://unodieuxconnard.com/2014/12/17/le-hobbit-la-bataille-des-scenes-ratees/
tim9.5
tim9.5

Messages : 305
Date d'inscription : 18/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pitreries queneaudiennes de buveurs de café : les matrix pour les nuls.

Message par tim9.5 le Mar 3 Mai 2016 - 22:38

Trouve au moins une matrice dans les documents suivants :
a) Version facile
clique ici.
réponse:
Voir p.43. Comme T00, Tij ou Rii
b) Version difficile
clique là.
réponse:
Voir p.74, comme Gab, Rab, Tabl
ps: si tu es un vrai nul en math, pour toi il ne devrait avoir aucune différence entre les deux liens ! En effet, il y a les deux équations d'Einstein. Tu vois, c'est facile, les maths.
tim9.5
tim9.5

Messages : 305
Date d'inscription : 18/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pitreries queneaudiennes de buveurs de café : les matrix pour les nuls.

Message par tim9.5 le Sam 14 Mai 2016 - 21:10

3.3 Le signe de la multiplication dans les griboullis mathématiques

Prenons une phrase au hasard :

"Rien n’égale sa beauté."

Si je la transforme en formule mathématique :
"riennegalesabeaute" ou, en plus condensé
"rien^2=sabeaute" , avec r^2=rr.

Une personne au cerveau trempé dans les études des sciences dures verra cette formule ainsi :
"r Very Happy i Smile e cyclops n^2=s Huh a hin hin b Bublegum e Zébré a Baille u Nargue t  Dédain e"

Et ça la fait rire !
Comme elle est aussi sérieuse, elle devra étouffer son rire et dire à qui voudra "qu'entre chaque lettre, il y a toujours un smiley signe de multiplication caché, un "fois"

Exemple : ab signifie a multiplié par b, a fois b.

Exercice : lis ces équations à voix haute, en citant les "fois" à chaque fois.

corrigé partiel:
y égal 2 fois x fois x plus 3 fois x - 1 +... x fois y
(1-x)y = 1 moins x, et le tout fois y
La barre horizontal signifie divisé.
La dernière équation se lit en résumé : un nombre divisé par un autre. C'est tout simplement un nombre sous forme de fraction.
Pour t'en convaincre, remplace la lettre x par le chiffre 0. y vaut -1divisé par 1=-1
tim9.5
tim9.5

Messages : 305
Date d'inscription : 18/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum