Peut-on complètement passer à côté du HP d'un enfant?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Peut-on complètement passer à côté du HP d'un enfant?

Message par CD_CD le Mer 27 Avr 2016 - 18:28

Définition : connexions neuronales rapides, mais parfois dans tous les sens ? Super si on sait gérer la rapidité, difficile si le "tous les sens" donne un peu le tournis.

CD_CD
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 587
Date d'inscription : 05/09/2015
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on complètement passer à côté du HP d'un enfant?

Message par Pelot le Mer 27 Avr 2016 - 21:40

Bonjour Hillary, sans avoir lu tout le fil, j'aimerais te faire part de mon expérience d'enseignant (on voit passer pas mal de gosse par an).

J'ai constaté que certains élèves baignant dans un milieu de zèbres (parents, fratrie...) développaient les comportements et les intérêts, et les problèmes classiquement liés aux zèbres. Cela comprends la maturité, les centres d’intérêts, la relation aux autres, l'attention, la gestion des émotions, leur expression, relation au codes...bref à peu près tout.
Rien que cette année on a eut trois cas identiques, et à chaque fois il s'agissait d'un enfant avec un assez haut QI, mais inférieur à la limite communément admise.

Pour ma part je crois qu'il s'agit d'une catégorisation assez arbitraire, puisque il existe une myriades de profiles formant un continuum. Cependant les haut QI ne sont pas tous des zèbres, et inversement, c'est une certitude que j'ai acquise notamment aux travers d'études neurologique portant sur les différents types de zèbres.

De façon opposée, j'ai déjà demandé à ce que l'on teste des enfants pris pour des semi-débiles par des collègues, et qui se sont effectivement avérés êtres HQI, ça a aidé certains à prendre conscience de leurs difficultés pour mieux les dépasser. 

De plus la maturité prends diverses formes et tout les zèbres ne font pas preuve d'une maturité importante sur tout les plan, c'ets même parfois l'inverse.

Je pense enfin (experience perso et une amie) que l'enfant qui a un frère ou une sœur zèbre posant problème ou qui est brillant, peut ne pas vouloir se voir comme tel, et il est sain de le laisser décider librement de la façon dont il se considère (et j'imagine que c'est ce que tu fais). C'est par ailleurs un moteur de réussite de vouloir se différencier, et de décider du mérite de sa réussite(d'ailleurs entre capacité et acquis il y a matière à débat, mais ce n’est pas le sujet). Je ne te juge absolument pas (je préfère être clair la dessus quitte à être lourd, et je respecte et comprends tes inquiétudes) et je veux te dire que le désir le plus chère d'un enfant est de plaire à sa famille, et un enfant très intelligent (et même un zèbre, je peux en témoigner) peut avoir un rythme de développement variable face à la complexité , un accès à la compréhension parfois même plus lent que la moyenne. Le meilleur moyen pour qu'un petit ou un ado prenne confiance est, à mon avis, de le valoriser, de lui laisser de la place (ce qui n'ets pas évident dans une faille de zèbre, surtout en faisant en sorte que ça reste naturel) de ne pas donner de signe d’inquiétude, de ne pas le solliciter avec une attente trop haute y compris en terme scolaire ; multiplier les expérience de plaisir partagés avec d'autres enfants du même âge...

Je pense même que ce n'est pas la peine de parler des résultats de tests à son enfant plus qu'il n'est nécessaire pour l'aider (ce qui va de presque rien du tout à peu de choses suivant le cas). Mieux vaut parler de son expérience intimevécue  (ou de celle de quelqu'un d'autre) lorsque l'occasion le demande (problèmes relationnels, échecs scolaires, agressivité...) plutôt que de ramener ça à la douance qui renvoie à un test, un diagnostique figé. Dans un autre temps, quand l'enfant devient un adulte, il me semble plus utile de le présenter, mais tout dépend du cas au fond. Disons que je suis plutôt partisan du principe de précaution. Par exemple pour mes élèves zèbre en échecs, il ne leur a pas été dit grand chose, mis à part des considérations psychologiques réalistes mais assez bienveillantes et optimistes et surtout l'exemple de personnes ayant rencontré les mêmes difficultés. Ce paragraphe réponds peut être un peu à ton interrogation Madina.

Pelot
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 226
Date d'inscription : 25/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on complètement passer à côté du HP d'un enfant?

Message par Pelot le Mer 27 Avr 2016 - 21:49

CD_CD a écrit:Définition : connexions neuronales rapides, mais parfois dans tous les sens ? Super si on sait gérer la rapidité, difficile si le "tous les sens" donne un peu le tournis.

D'accord sur l'idée, pas d'accord sur la définition ;-) Il faut ajouter la notion de plasticité neuronale, d'efficience de raiseaux de neurones, de circuit attentionnel et d’associativité fonctionnelle, et d'intensité de l'activité des airs cérébrales dédiées à une tâche précise (au moins pour ce dont je me souvient). Et puis c'est comme l'autisme, difficile de généraliser à partir d'un spectre de caractères, et surtout de faire des changement d'échelles et des liens entre activité cérébrale et cognition. ;-p
j'arrête la boutade là avant de t'endormir !

Pelot
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 226
Date d'inscription : 25/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on complètement passer à côté du HP d'un enfant?

Message par CD_CD le Mer 27 Avr 2016 - 23:31

Non, mais c'était la version courte pour expliquer la chose à une petiote de huit ou cinq ans, de mémoire.
Après, si elle a des questions complémentaires, elle les pose et on détaille.

CD_CD
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 587
Date d'inscription : 05/09/2015
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on complètement passer à côté du HP d'un enfant?

Message par Hillary le Jeu 28 Avr 2016 - 6:11

Madina, 5 rdv à 80 € ... mais c'était bilan QI et affectif.
Pas mal de psy intègre un bilan qualitatif au test de QI et en général c'est en lien et pertinent.

Hillary
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 272
Date d'inscription : 24/04/2015
Age : 37
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on complètement passer à côté du HP d'un enfant?

Message par Quetzal10 le Mar 17 Mai 2016 - 13:07

Parisette a écrit:
Hillary a écrit:J'ai vraiment pas envie par ce post d'être cataloguée mère pathogène qui investit narcissiquement son enfant et j'espère ne pas être jugée ainsi... merci

C'est effectivement la première réaction qui peut venir.
Tu as ouvert beaucoup de fils pour poser des questions sur le test de QI pour ta fille, fils que tu n'as pas vraiment suivis d'ailleurs.
Disons qu'on sent que tu te poses beaucoup de questions pour ta fille.

Plusieurs hypothèses sont envisageables.
Elle voit sa grande soeur HQI, elle ne veut peut-être ne pas l'être, pour je ne sais quelle raison, et se sabote
Ou elle ne l'est pas et il faut chercher ailleurs la raison dans ses réactions.

Si c'etait ma fille, je la laisserait grandir tranquillement, tout en observant quand même que tout va bien.
Le fait qu'elle soit discrète en classe peut venir de son caractère. Y'a t'il d'autres points qui t'inquiète dans son comportement ?

Tout à fait d'accord avec Parisette.
En plus de la laisser grandir tranquillement, et d'agir en cas de problème mais pour le coup tu es une maman très réactive, je ferais en sorte de l'aider à avoir confiance en elle en dehors de la maison. Il y a des activités comme l’aïkido (car je connais celle la) où l'enfant gagne en confiance au sein de son activité puis cette confiance irradie également à l'extérieur. Il n'est pas exclu qu'avec un gain de confiance et de maturité de nouveaux tests révèlent un niveau beaucoup plus élevé et peut être HQI. C'est légitime de penser que lorsqu'on a un enfant HQI, il peut y en avoir un autre dans la fratrie mais il  faut accepter ce que révèlent les tests à un instant donné et ne pas chercher à entendre uniquement ce qui nous conviendrait. Ce n'est que mon avis

Quetzal10
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 102
Date d'inscription : 04/07/2010
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on complètement passer à côté du HP d'un enfant?

Message par Hillary le Mar 17 Mai 2016 - 14:47

Elle a commencé, à sa demande, la danse classique, elle est ravie et valorisée.
Je suis allée voir une énergéticienne qui travaille avec le jeu de sable et les fleurs de Bach, elle prend des fleurs depuis 2 semaines pour "trouver sa place"...
Selon cette dame le plus compliqué pour elle est de trouver sa place et être elle-même car elle ne montre qui elle est ni à l'école ni à la maison. (Colérique autoritaire à la maison, effacée et timide à l'école)


Hillary
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 272
Date d'inscription : 24/04/2015
Age : 37
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on complètement passer à côté du HP d'un enfant?

Message par Quetzal10 le Mar 17 Mai 2016 - 15:30

parfois quelques mois peuvent engendrer des évolutions à peine croyables. Si son activité lui plait et qu'elle s’épanouit en y trouvant sa place, il faut peut être lui laisser le temps pour trouver sa place à l'école avec ses propres ressources.   Parfois ça tient aussi juste à un enseignant car à cet age ils font tout pour faire plaisir à leur maître (esse) et ne travaillent pas pour eux. Alors si elle n'investit pas l'école c'est peut être qu'elle n'est pas réceptive à son maître(esse). c'est un sujet à aborder et souvent on est surpris du ressenti de l'enfant très différent du notre.

Quetzal10
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 102
Date d'inscription : 04/07/2010
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on complètement passer à côté du HP d'un enfant?

Message par Hillary le Mer 18 Mai 2016 - 6:05

Quetzal,
Elle investit bien l'école mais elle est en maternelles et on ne lui demande que du collage et des chansons (je caricature à peine). Elle ne va pas au-delà par manque d'occasion et parce qu'elle n'a pas envie de se faire remarquer.
J'espère vraiment que ça va s'améliorer. Son comportement est un peu meilleur depuis quelques jours (effet des fleurs de Bach? )

Hillary
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 272
Date d'inscription : 24/04/2015
Age : 37
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on complètement passer à côté du HP d'un enfant?

Message par cyel le Mer 18 Mai 2016 - 11:30

Bonjour,

Jolindien et Pelot ont écrit des choses très sensées je trouve.
Tu n'y as pas répondu mais j'espère que les pistes qu'ils évoquent font leur chemin.

cyel
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 359
Date d'inscription : 04/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on complètement passer à côté du HP d'un enfant?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 22:53


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum