Téléphoner vous rend-il mal à l'aise ?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Téléphoner vous rend-il mal à l'aise ? - Page 2 Empty Re: Téléphoner vous rend-il mal à l'aise ?

Message par Ame_harante le Mer 20 Avr 2016 - 20:20

Salut Chafoin !

Ahhh toi aussi t'es embêté par ces parasites ? Chez nous on s'est carrément débarrassé du téléphone fixe à cause de ça. On n'utilise plus que les portables.
Sinon, en ce qui me concerne, à moins d'avoir un lien affectif particulier avec la personne ou que ce soit quelqu'un que j'apprécie, non je n'aime pas vraiment le téléphone, je préfère voir les gens directement.

Ame_harante

Messages : 70
Date d'inscription : 30/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Téléphoner vous rend-il mal à l'aise ? - Page 2 Empty Re: Téléphoner vous rend-il mal à l'aise ?

Message par Maxim le Jeu 21 Avr 2016 - 0:03

Moi aussi j ai du mal avec les conversations téléphoniques mais également avec les conversations vidéos sur "skype" ou autre. Alors qu avec ce moyen la on peut voir la personne. Rien ne vaut pour moi le vis a vis.
Maxim
Maxim

Messages : 222
Date d'inscription : 20/04/2016
Age : 36
Localisation : Dans la lune

Revenir en haut Aller en bas

Téléphoner vous rend-il mal à l'aise ? - Page 2 Empty Re: Téléphoner vous rend-il mal à l'aise ?

Message par élyne le Jeu 12 Mai 2016 - 23:17

OUi... difficile le téléphone...
- les coups de fils sont uniquement dans le cadre d'une urgence organisationnelle et encore;; grande urgence! ou dans le cadre du boulot quand on m'appelle au standard....faut il encore que je ne sois pas en RDV... et en général du coup je programme un rDV physique..
-Le repondeur !! affraid affraid affraid affraid un enfer........
-bizarrement ado, je restais pendue au téléphone.... va savoir pourquoi c'est devenu complqiué...
élyne
élyne

Messages : 128
Date d'inscription : 06/12/2015
Age : 33

Revenir en haut Aller en bas

Téléphoner vous rend-il mal à l'aise ? - Page 2 Empty Re: Téléphoner vous rend-il mal à l'aise ?

Message par Asperzebre le Ven 13 Mai 2016 - 0:08

sujet intéressant, merci pour le déterrage, je serais passé à côté sinon  Smile

Aube a écrit:En discutant avec quelques camarades d'ici et d'ailleurs, et en me fiant à ma propre expérience, j'en suis venu à me poser - et à vous poser - cette question cruciale : est-ce que vous aussi, vous détestez téléphoner (que ce soit pour appeler ou répondre) ? Êtes-vous mal à l'aise ? Phobiques ?

En d'autre termes, l'usage du téléphone peut-il être considéré comme une difficulté zébresque ?

Quelques pistes pour ce (coup de) fil :

- L'ennui et l'inattention. Au bout de 10 secondes de conversation, il est tentant de faire autre chose. Il suffit de répondre en mode automatique pour que l'interlocuteur ait l'impression qu'on s'intéresse à ce qu'il raconte. Cela dit, c'est impoli.
- L'angoisse de l'absence du visage et de la gestuelle d'autrui. Comment le lire, et donc comment comprendre ce qu'il/elle dit réellement ?
- Nos propres difficultés d'expression, manque de maîtrise de la voix, des intonations, etc.
- L'appréhension de répondre à un appel qui semble s'avérer désagréable ou chronophage.
- L'appréhension que personne ne réponde à notre appel.
- L'impression de devoir déguiser quelque chose par un ton stéréotypé voire convenu.
- etc.


Je prend pleinement dans la poire mes différences avec un zèbre "classique" (le mot n'est pas bon, tout le monde est différent, mais j'ai pas trouvé mieux), un argument de plus dans la balance, si il en fallait un, pour mon auto-diagnostic d'Asperger.

-L'ennui et l'innatention:
Pas du tout, au contraire je suis incapable de faire autre chose, la discussion téléphonique monopolise mon attention

- L'angoisse de l'absence du visage et de la gestuelle d'autrui. Comment le lire, et donc comment comprendre ce qu'il/elle dit réellement ?
Au contraire c'est une libération pour moi, je ne pratique ni ne comprend le langage corporel, et cette façon des gens normaux de m'imposer la communication corporelle m'horripile.
Je ne comprend rien à leurs messages cachés, et eux me donnent de fausses intentions en interprétant le moindre de mes mouvements.
Quand à ce que je dis réellement, c'est les mots, rien que les mots, donc une personne "normale" comprendra bien mieux ce que je dis réellement par téléphone qu'en face à face, où elle analysera ma gestuelle et ne m'écoutera qu'à moitié.

- Nos propres difficultés d'expression, manque de maîtrise de la voix, des intonations, etc:
Je n'y pense même pas, et de toutes façons ces difficultés sont toute aussi présentes dans une discussion normale que dans une discussion téléphonique, non?

- L'appréhension de répondre à un appel qui semble s'avérer désagréable ou chronophage.
Absolument pas, quand on m’appelle je décroche immédiatement en toutes circonstance, je considère que c'est la moindre des choses de répondre à quelqu'un faisant l'effort de me contacter (sauf si je n'ai pas mon téléphone avec moi évidemment)

- L'appréhension que personne ne réponde à notre appel.
Pas du tout non plus, au contraire j'en suis parfois soulagé, car je n'ose pas appeler les gens et je stresse souvent à l'idée que je vais les déranger alors qu'ils font des choses importantes.

- L'impression de devoir déguiser quelque chose par un ton stéréotypé voire convenu.
Pas du tout là encore.

Malgré tout ça, je reste un phobique du téléphone.
Mon unique difficulté est la peur de déranger, mais elle est de taille, je passe parfois un quart d'heure à hésiter, à me répéter dans ma tête ce que je vais dire, à me concentrer avant d'oser me lancer et appeler un inconnu (démarches de recherche d'emploi, professionnels de santé, associations...)

je n'imaginais même pas que les problématiques évoquées ici pouvaient exister.
Asperzebre
Asperzebre

Messages : 2192
Date d'inscription : 10/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Téléphoner vous rend-il mal à l'aise ? - Page 2 Empty Re: Téléphoner vous rend-il mal à l'aise ?

Message par Amadys le Ven 13 Mai 2016 - 0:27

Le téléphone ? Vade retro satanas !
Autant gamine, ça m'amusait, depuis un bon moment je déteste ça. Je ne sais pas si c'est du à la pléthore de faux numéros qui sont passés par moi (demander un numéro de GSM facile à retenir n'était peut-être pas une si bonne idée finalement) ou à autre chose, mais je n'y arrive plus...

Je réponds aux numéros que je connais, ou je rappelle quand on me laisse un message si je connais la personne ou si c'est important, mais je ne me sens pas plus à l'aise pour autant...

Je suis en train de finir mon dernier stage, j'ai réussi à éviter le téléphone jusque là... en contexte pro c'est moche, et nul, je sais, mais sans savoir qui il y aura au bout du fil, et en sachant pertinemment que je ne servirai à rien que passer le monstre honni aux collègues, j'évite.

Ça m'angoisse à chaque fois, je bafouille, je ne sais jamais quoi dire... au point que pour ma dernière recherche de stage, j'avais écrit ma phrase d'accroche sur un bout de papier. Ça aide un peu...

Étonnamment, le seul coup de téléphone qui n'a pas trop généré d'angoisse est ma prise de contact avec l'ASBL chez qui je vais aller passer mon évaluation qualitative, et un éventuel test de QI, fin juin. Même si j'ai foiré mon intro, contrairement à d'habitude je n'ai pas passé trois heures à culpabiliser ensuite en mode "bordel, j'aurais du dire ça à la place".
Amadys
Amadys

Messages : 10
Date d'inscription : 06/05/2016
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Téléphoner vous rend-il mal à l'aise ? - Page 2 Empty Re: Téléphoner vous rend-il mal à l'aise ?

Message par Asperzebre le Ven 13 Mai 2016 - 0:30

Revz a écrit:Pour moi c'est ces cas suivants:

L'angoisse de l'absence du visage et de la gestuelle d'autrui. Comment le lire, et donc comment comprendre ce qu'il/elle dit réellement.
[...]
En fait il me faut la partie non verbale de la communication, sinon, soit je ne comprend pas, soit je n'arrive pas à intégrer.

Pas de soucis avec l'écrit pourtant, si je peux répondre ensuite.

J'essaie de comprendre.
Pour moi la communication non verbale c'est du chinois.
J'ai découvert son existence à l'âge adulte, en me documentant sur le syndrome d'Asperger, je suis resté abasourdi en apprenant que pour les gens normaux la communication non-verbale représentait environ 80% des échanges, et la communication verbale seulement 20%

J'avais beau l'avoir lu, j'avais du mal à assimiler le fait que ce soit vrai. je crois qu'au fond de moi je n'y croyais pas vraiment.
C'est la première fois que je suis confronté à un témoignage de quelqu'un disant qu'il ressent un manque lorsqu'il ne peut pas communiquer de cette façon.

Il semble clair que pour toi cette communication non-verbale est essentielle, je serais intéressé de comprendre ce qu'elle t'apporte exactement, et pourquoi tu es mal à l'aise en son absence.
Etant moi-même incapable de parler cette langue, savoir à quelles difficultés sont confrontés mes interlocuteurs pourrait m'aider à comprendre une partie de mes difficultés de communication avec eux.

Je n'arrive pas non plus à comprendre pourquoi tu n'as pas de soucis avec l'écrit, ça me semble illogique.
Sur ce forum par exemple, tu ne me vois pas, ne sais absolument pas ce que je suis en train de faire avec mon corps pendant que je rédige mon message, tu as uniquement la communication verbale.
Et pourtant, cette communication non-verbale ne te manque pas.
Pourquoi alors te manque-t'elle au téléphone?
Asperzebre
Asperzebre

Messages : 2192
Date d'inscription : 10/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Téléphoner vous rend-il mal à l'aise ? - Page 2 Empty Re: Téléphoner vous rend-il mal à l'aise ?

Message par Aliocha le Dim 22 Mai 2016 - 12:20

Je ne pensais pas qu'un jour je lirais de telles choses.
C'est assez rassurant en fait.
J'ai souffert pendant des années des difficultés administratives dues à des appels auxquels je n'ai pas répondu.
Mes amis, également, me faisait sans cesse cette réflexion " mais il te sert à quoi ton téléphone ?" (ben je m'en sers de casse noix voyons... comme tout le monde !)
Je déteste le téléphone car :
- je déconnecte de la conversation
- c'est chronophage
- ça me met dans un inconfort terrible
- je ne sais pas sur quel ton il faut que je parle
- ça me fatigue
- ça me paraît pas naturel
- Je ne suis pas préparée
etc etc etc
Par contre, les sms ne me dérangent pas, je préfère largement ce mode de communication.
D'ailleurs je précise souvent : "s'il y a une urgence vous m'envoyez un sms" (c'est pas gagné en cas de danger de mort, mais on peut toujours grappiller quelques secondes et on n'est pas obligé de respecter l'orthographe, je suis vraiment généreuse...)

Quant au répondeur, c'est un producteur de stress bien identifié. J'écoute mes messages une à deux semaines après leur dépôt et encore c'est tout un cérémonial : j'éloigne le téléphone de mon oreille et j'efface mes messages avant même que la personne ait fini sa phrase.

conclusion : mes téléphones ont surement besoin d'une thérapie après tant d'indignité...
Aliocha
Aliocha

Messages : 40
Date d'inscription : 28/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Téléphoner vous rend-il mal à l'aise ? - Page 2 Empty Re: Téléphoner vous rend-il mal à l'aise ?

Message par Maxim le Dim 22 Mai 2016 - 14:06

De mon point de vue d adepte du language non-verbal, je dirais qu en manquer une partie c est un peu comme ignorer une partie du contexte de la communication et donc un risque de mal interpreter cette communication. C est un peu comme mener une experience scientifique sans prendre en compte un élément qui perturbe le resultat (peut être pas le meilleur exemple).

Toute la gestuelle du corps intervient lors de la communication et nous en apprend plus sur sa signification; en particulier sur la communication émotionnelle. Selon moi une très grande partie de ce qu on dit tout les jours est une communication émotionnelle avant tout. La phrase dite à proprement parlé n a que peu d interet/d importance, seul compte l émotion partagée et sa réaction chez l interlocuteur.

C est pour ca qu on entend souvent par exemple "il fait beau aujourd hui vous ne trouvez pas?" dont la signification la plus commune serait "et si on discutait?". Ce n est pas pour rien que l expression "parler pour ne rien dire" existe: en effet on dit la plupart du temps cela pour parler de quelqu un qui ne communique vraiment rien d autre que des émotions. On dit également "on en apprend tout les jours" qui sous entend selon moi également "on en apprend peu! tout les jours"; alors que certaines personnes jacassent toutes la journée on en apprendrait si peu? Et bien oui l émotion bien souvent prime sur l information qui est bien vite oubliée.

Ce n est pas pour rien que les élèves apprennent plus rapidement avec un professeur qu ils apprecient. Plus qu avec un professeur savant. L information est mieux appréhendée si la communication émotionnelle est claire et bienveillante. En cas de doute l information est négligée.

Dans une volonté de compréhension de la communication on prefere ainsi avoir tout les éléments de la communication pour y apporter la réponse la plus adéquate possible. Et c est alors que la manipulation peut entrer en jeux mais c est un autre débat^^

Concernant l écriture je pense qu elle est appréciée parce qu elle "retire" l information du contexte émotionnel propre à son auteur. Certaines personnes preferent ainsi apprendre par la lecture plutot que face à une personne qui pourrait nous influencer de par ses émotions. Les mathématiques sont alors l exemple parfait d une communication qui sublime l information au detriment de l émotion.

Pour en revenir au téléphone, je trouve ca généralement agaçant quand la discussion continue alors que l information est deja passée; on en arrive alors à une communication émotionnelle biaisée. C est une communication émotionnelle (intonation de la voix, etc...) dont on ne connait pas tout le contexte et c est ca qui est angoissant: ne pas avoir la réaction adaptée et de manière rapide. Il en va de même pour l écriture sur un forum mais on a plus de temps pour interpreter.

Dans le cas des asperger si j ai bien compris la communication émotionnelle est négligée au profit de l information d où une incomprehension avec les gens dits "normaux" et vice versa. Loin de dire que les asperger ne ressentent pas d émotions; je veux dire que c est dans la manière d exprimer leurs émotions qu est la difference fondamentale: Les gens dits "normaux" expriment leurs émotions de manière plus ou moins controlée dans le but de les partager ou/et de provoquer une réaction chez l interlocuteur alors que les asperger vivent leurs émotions et l expriment de la manière la plus pure sans se soucier de l interlocuteur; on les pousse alors à apprendre tant bien que mal à decrypter par essai-erreur la communication émotionnelle.
Un lien qui explique le phénomène de communication non verbale: https://www.youtube.com/watch?v=qTSWw4QcX7I
Maxim
Maxim

Messages : 222
Date d'inscription : 20/04/2016
Age : 36
Localisation : Dans la lune

Revenir en haut Aller en bas

Téléphoner vous rend-il mal à l'aise ? - Page 2 Empty Re: Téléphoner vous rend-il mal à l'aise ?

Message par EtoileduParadoxe le Dim 22 Mai 2016 - 17:41


Téléphoner vous rend-il mal à l'aise ? - Page 2 Vieux_portable

Pour répondre, je trouve que le téléphone est un moyen très important de communication.
Je trouve bien de pouvoir passer des appels importants, de pouvoir envoyer, et recevoir des messages.
Je n'ai pas la phobie du téléphone portable, ce serait plutôt un appareil que j'apprécie d'utiliser.

Cependant, dans la liste, je connais deux des difficultés citées:
-les difficultés que je peux avoir à m'exprimer parfois
-et la crainte que personne ne réponde à mon appel
une troisième difficulté, est d'affronter un appel difficile

J'ai été longtemps extrêmement timide, et parfois, lors d'appels que je passais, je perdais tous mes moyens.
En fait j'exprimais mes émotions de la façon la plus pure, comme l'a écrit Martien....
Je disais sans forme ce que mon cœur ressentait.....
Et j'étais mal, parce que mon interlocuteur, en mode psycho-normé, rejetait le phénomène,
et ne voulait pas comprendre...

Alors j'ai fais quoi ? Je me suis sentie rejetée tout d'abord, vraiment abandonnée.
Puis....j'ai tenté à force d'être comme tout le monde.
Avant de me rendre compte, après tant de souffrance....que je ne serais jamais comme tout le monde.
Et d'assumer plus, finalement.

Cette difficulté s'est apaisée avec le temps, et je m'exprime très bien aujourd'hui.
Mais je ressens toujours beaucoup de trac.

Et une angoisse que j'ai vraiment, c'est, quand une personne compte pour moi,
l'angoisse de l'absence. Angoisse que la ligne soit coupée, que le numéro ait changé,
que pour une raison ou une autre, la communication tombe sur un vide.
Une sorte de vertige communicationnel, qui parfois me poussait à reporter un appel:
ayant l'appréhension que...

Mais depuis longtemps je souhaitais me sentir mieux avec cet appareil,
et avec le temps, j'ai appris à apprivoiser cet étrange petit animal qu'est le téléphone. Smile
Je ressens toujours beaucoup de trac lorsque je passe un appel.
Mais j'apprécie le potentiel pour pouvoir se parler par delà de grandes distances, par delà l'espace.

Le téléphone est un médium très lié à la Communication en elle-même.
Au fond, je sais le mal que j'ai pu me faire à tenter de ressembler à....
pour être acceptée au fond......alors je comprend l'importance aussi de la communication non verbale.
Je connais des personnes pour qui cela reste trop intrusif, alors il faudrait autre chose..
La difficulté, c'est qu'une personne Asperger n'a pas forçément le mode d'emploi de la communication...
C'est pour cela qu'il est important d'avoir du soutient, parfois.

Disons que le téléphone, comme d'autres choses en général, il faut l'apprivoiser.


EtoileduParadoxe
EtoileduParadoxe

Messages : 336
Date d'inscription : 02/10/2015
Age : 30
Localisation : dans l'univers, dans les étoiles, sous la lune

Revenir en haut Aller en bas

Téléphoner vous rend-il mal à l'aise ? - Page 2 Empty Re: Téléphoner vous rend-il mal à l'aise ?

Message par EtoileduParadoxe le Dim 22 Mai 2016 - 18:29

L information est mieux appréhendée si la communication émotionnelle est claire et bienveillante. En cas de doute l information est négligée. a écrit:

Le grand point fort d'une personne qui ressent les émotions de façon pure.....
c'est très certainement de recevoir le message avec une plus grande acuité.
De pouvoir mieux percevoir certaines choses.
C'est ma force.

Et je crois c'est vrai, qu'une communication limpide et bienveillante porte de bien meilleurs fruits.
Mais la vie est parfois une telle jungle.....importance des gardiens du pare-feu.
Il existe des forces cachées.
EtoileduParadoxe
EtoileduParadoxe

Messages : 336
Date d'inscription : 02/10/2015
Age : 30
Localisation : dans l'univers, dans les étoiles, sous la lune

Revenir en haut Aller en bas

Téléphoner vous rend-il mal à l'aise ? - Page 2 Empty Re: Téléphoner vous rend-il mal à l'aise ?

Message par Féelingne le Dim 22 Mai 2016 - 18:45

Pour moi aussi, c'est difficile.

Pour moi la difficulté réside

1. Dans le fait que c'est oral. Même une conversation en live est assée difficile pour moi depuis toutes petites, car ma compréhension du son est plus difficile que celle de l'écris. les gens n'articule pas et le temps que je déchiffre et que je trouve une réponse adéquate, il se passe toujours des plombes.

2. Je n'ai pas toutes les informations puisque je ne vois pas la gestuelle mais je ne suis pas non plus dans son environnement. Je ne sais pas évaluer à l'avance s'il est faché à cause des bouchons sur l'autoroute ou s'il viens de racrocher sur une conversation désagréable. Je ne sais pas s'il va élever la voix de surprise d'avoir bousculer quelqu'un ou si cette surprise ce rapporte à la conversation que nous avons.

3. Si je dois parler à des inconnus, je dois préparer mon discour à l'avance et être parée à toutes les éventualités car à cause des difficultés ci-dessus, je panique et je n'arrive plus à réflechir. Si il me faut une réponse qui sort du discours que j'ai prévu, je bloque et je mets énormément de temps pour réfléchir (les personnes de l'autre côté du combiné appelant pour savoir si tout va bien empire les choses). Même chose si, je ne connais pas mon agenda par coeur à l'avance. Il m'es impossible de réfléchir face à un inconnu au téléphone. Du coup, je parle sans expression et d'un coup, comme ceux qui répète inlassablement leur discours. Heureusement, je suis jeune, on me pardonne encore, j'espère que je gèrerais mieux ça avec l'expériences

4. Lorsque l'on m'appelle, je suis suprise et dérangée dans mon "monde". c'est un éléments étranger à mon environnement, j'étais peut-être concentrée sur une tâche ou en train de parler à quelqu'un et là, on viens interrompre la chose sans aucun préavis. Je dois me réadapter très vite et oublier l'environnement physique dans lequel je suis pour bien comprendre la personne à l'autre bout du fil.

5. Le fait que la voix change. Je ne sais pas si il y a des fréquences que le téléphone ne retransmets pas mais j'ai du mal à reconnaître la personne à qui je téléphone quand j'ai l'habitude de lui parler en face à face.

Par contre pour l'écris, c'est ce que je préfère, j'ai bien le temps de lire et de réfléchir à la réponse, je ne subis pas l'émotion de l'autre personne sans avoir toute les données. Mon cerveau sais traiter les informations rapidement. Je préfère en effet éviter mais je sais aussi que c'est indispensable. je me dit qu'avec le temps ça ira mieux.


Dernière édition par Féelingne le Mer 25 Mai 2016 - 1:37, édité 1 fois
Féelingne
Féelingne

Messages : 66
Date d'inscription : 12/05/2016
Age : 22
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Téléphoner vous rend-il mal à l'aise ? - Page 2 Empty Re: Téléphoner vous rend-il mal à l'aise ?

Message par izo le Dim 22 Mai 2016 - 21:50

Je vous rejoins également sauf que mon approche diffère un peu.
Mon problème est en effet de considérer le téléphone comme un outil de communication non comme un moyen de bavardage. Aussi, me faut-il être prompte et efficace.
Je passe donc un coup fil au regard d'un message à faire passer, d'une information à diffuser. Aussi téléphoner ne doit excéder au pire 10 minutes. Hors de ces objectifs je m'y sens mal à l'aise, mal à propos.

Mon attention se défie sitôt que la conversation dérive à mon insu vers le bavardage car je stresse et crains de voir mon objectif m'échapper. Je ne maîtrise plus le fil de la conversation que je dois alors récupérer pour atteindre mon but tout en respectant mon interlocuteur pour ne pas le malmener.

J'ai de plus observé que je "téléphonais" mieux en étant en mouvement que statique; Ce qui est peu commode au bureau. Je pense que c'est un moyen pour moi de divertir mon attention sur mes pas pour fluidifier la communication que j'entrelace avec la personne au bout du fil.
Ensuite, une fatigue ressentie à l'issue d'un entretien téléphonique est pour moi un indicateur significatif de la qualité de la communication. Fatiguée, j'ai échoué, pas fatigué, le coup de fil est "bon" et pour mon interlocuteur et moi.
Enfin l'usage de skype par exemple m'est une torture : je dois hélas l'utiliser pour négocier à distance mes interventions (je suis aussi intervenante en fac) or ce type de communication m'est une torture car je dois maîtriser les inconvénients d'un entretien téléphonique (faire vite et bien) tout en maîtrisant le contexte, ceci en étant rivée à l'écran... Pas simple.
izo
izo

Messages : 3249
Date d'inscription : 20/04/2016
Localisation : Izolune

Revenir en haut Aller en bas

Téléphoner vous rend-il mal à l'aise ? - Page 2 Empty Re: Téléphoner vous rend-il mal à l'aise ?

Message par Starrysky le Lun 23 Mai 2016 - 10:15

Je n'ai pas de problème particulier lié au téléphone en lui-même ; c'est l'utilisation du truc qu'en font certains (la plupart, il me semble, à moi !) qui m'insupporte et qui m'amène à souvent ne pas répondre, préférant entendre le message pour ensuite répondre par SMS.

C'est-à-dire, le téléphone est un très bon outil pour avoir des informations et strictement ça : j'ai une question, je t'appelle, tu me donnes une réponse, au revoir. Ou : tu as une information à me donner, tu appelles, tu me la donnes, je te remercie, au revoir.

Mais j'ai HORREUR des bavardages et commentaires interminables entourant l'échange pratique. Parler pour parler, que je déteste ça ! Et je me rends compte que je commence même à éviter d'appeler les gens pour leur anniversaire (je commence donc à me faire très mal voir... je verrai bien combien d'appels je reçois pour MON anniversaire, ha ha ha !), ce que je ne manquais jamais de faire jusqu'à il y a quelque temps, afin de ne pas subir une longue conversation où l'on va me raconter des banalités qui ne m'intéressent pas et me poser des questions dont la réponse ne les intéresse pas et que, de toutes façons, je n'ai pas envie de donner. J'ai juste envie de raccrocher !

Le cauchemar (URSSAF, opérateurs de téléphonie, RSI, sécu, par exemple) : téléphoner pour un service, "tapez 1, tapez 2, tapez 27..." pendant vingt minutes, puis "vous avez trois heures d'attente, un conseiller va vous répondre", puis soit ça raccroche, soit "ah non, ce n'est pas le bon service, je vous passe mon collègue", puis ah, mon téléphone a fini par se décharger, communication coupée, tout est à recommencer. Du vécu plusieurs fois, tout particulièrement avec Orange lors de l'installation d'Internet dans un nouveau logement. Ça m'a même obligée à rester 48h de plus que prévu à l'endroit concerné ; ma famille est rentrée à la maison dans notre voiture et j'ai dû prendre le train une fois la question à peu-près réglée.
Starrysky
Starrysky

Messages : 33
Date d'inscription : 27/08/2014
Age : 52
Localisation : Pays Basque

Revenir en haut Aller en bas

Téléphoner vous rend-il mal à l'aise ? - Page 2 Empty Re: Téléphoner vous rend-il mal à l'aise ?

Message par ElectronLibre le Lun 30 Mai 2016 - 23:06

Mon problème est en effet de considérer le téléphone comme un outil de communication non comme un moyen de bavardage

Une fois ceci admis, on peut utiliser la conversation légère comme un moyen d'aider à la communication. Avoir d'avantages d'informations, ou tout simplement avoir plus de chance que la relation perdure. A valeur gustative égale, le plat qui est le mieux décoré l'emporte.

Quant à la position pour téléphoner, être assis me permet d'être plus à l'aise et plus intelligent que la station debout (comme pour les ordinateurs dans certains lieux de Mensa, ou les standing desk de manière plus générale). Je le précise car j'ai mis longtemps à m'en apercevoir, ça peut peut-être aider les gens qui n'auraient pas fait le lien.

Le fait que je fasse l'effort de me mettre à l'aise en téléphonant, doit sans doutes jouer sur le fait que j'aime bien téléphoner. Le stress aussi disparaît, ça fait longtemps que je ne l'ai pas resenti lors d'une conversation téléphonique, alors que ça m'angoissait quand j'étais plus jeune.
ElectronLibre
ElectronLibre

Messages : 240
Date d'inscription : 18/03/2013
Age : 30
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Téléphoner vous rend-il mal à l'aise ? - Page 2 Empty Re: Téléphoner vous rend-il mal à l'aise ?

Message par Asperzebre le Mar 31 Mai 2016 - 22:22

merci pour le lien Martien
Asperzebre
Asperzebre

Messages : 2192
Date d'inscription : 10/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Téléphoner vous rend-il mal à l'aise ? - Page 2 Empty Re: Téléphoner vous rend-il mal à l'aise ?

Message par Oo7M le Jeu 2 Juin 2016 - 22:36

Après 2j, j’aime vraiment ce site et me retrouve dans vos commentaires  Very Happy   Alors oui moi aussi le tel me rend mal à l’aise…et cela de plus en plus.

J’adore les textos et internet mais répondre ou appeler nécessite une véritable préparation.  Résultat, lors de la réception d’un appel, si je ne me sens pas prêt et trop stressé, je ne réponds pas ou trop tard. C’est ballot ! Pour émettre un appel, si c’est important, je me répète 100 fois le speech dans ma tête et au final j’y renonce souvent (et remplace par un texto). Au taf, c’est mails. Discussions live si vraiment grave.

Le flip de l’intonation, de ne pas avoir été clair, d’avoir raté l’essentiel et de devoir rappeler, de ne pas voir la réaction de l’autre…me hantent. Et le pompon, c’est le répondeur. « Mince, je savais que je ne devais pas appeler, mais que faire, que dire, trop tard….bip… « euh c’est pour…. ».. Qu’est-ce qu’il est nul mon message ! Et j’ai oublié de dire ceci et cela…et mon numéro au fait, il l’a au moins ? » Un cauchemar. Impossible à retoucher et à relire en plus  Embarassed
Et que dire des démarches par tel style sav et autres opérateurs…  Le bonheur

Pour tout dire, quand tout se passe bien et que je me suis refait l’appel une deuxième fois après avoir raccroché, ma voix intérieure jubile héroïquement : Whaou, tu as été bon ! comme si ça avait été l’exploit du siècle.

Sinon, j’ai souvent tendance à trouver les autres pas fut'fut' (je sais c’est mal) mais je les trouve encore plus co*** avec leur téléphone dans la rue. Où comment vivre le présent ailleurs et déconcentré !!! Sérieux? Les gens te rentrent dedans, dans les transports en commun, tu finis le trajet lessivé, c’est l’enfer (jamais intéressant en plus), au resto les couples ne se parlent même plus, en soirée, idem tous connectés à leur boiboite. Depuis quelques temps, qd je reçois chez moi, je fixe clairement aux invités la règle, qu’ils aillent téléphoner dehors et ils savent que le tel m’insupporte au plus haut point. Soit c’est moi, les potes, le moment, soit c’est autre chose et dans ce cas une conversation n’a rien à faire chez moi ! Epicétou.

Et en couple, la galère le tel ^^ Le pire c’est lors des déplacements. Déjà qu’il y a le taf, la distance, le manque, pourquoi faut-il impérativement s'imposer 3h de tel… Dans ces moments-là, la seule chose que l’on puisse partager, ce sont les oreilles qui cuisent ! Grrrrr

Donc je plussoie ce post sur le tel chère Aube.

Sinon concernant mes solutions, mon tel est toujours en silencieux  Razz (au grand plaisir de mes proches). Comme la boite aux lettres, je l'utilise quand je veux et pas souvent. Le tel prend vraiment trop de place de nos jours à mon sens et détache de l'essentiel. Bouh le tél  Evil or Very Mad

PS. Pour les autres facteurs, je confesse être touché par les allergies, adorer les tablettes de chocolat noir, flipper en passant par la sortie sans article et culpabiliser quand ça sonne alors que je suis clean; et pour les détracteurs du sujet, je colorie la mer en gris ou en mauve depuis tout petit Wink
Oo7M
Oo7M

Messages : 50
Date d'inscription : 31/05/2016
Age : 35
Localisation : Le sud

Revenir en haut Aller en bas

Téléphoner vous rend-il mal à l'aise ? - Page 2 Empty Re: Téléphoner vous rend-il mal à l'aise ?

Message par Clarilka le Jeu 7 Juil 2016 - 10:53

Oui et plus que oui !!! J'ai beaucoup de mal avec le téléphone ! Je préfère encore m'exprimer face à 100 personnes.... Cela me gêne de ne pas voir l'autre, j'ai le sentiment qu'il me manque une grande partie de la réalité, donc cela crée un biais.
Clarilka
Clarilka

Messages : 35
Date d'inscription : 01/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Téléphoner vous rend-il mal à l'aise ? - Page 2 Empty Re: Téléphoner vous rend-il mal à l'aise ?

Message par Lainie le Jeu 7 Juil 2016 - 10:56

Je réponds au post initial:

Je n'aime pas le téléphone quand il s'agit de parler à un inconnu. Prendre un RDV, commander à manger etc. pour moi c'est très dur, tout comme ça l'est dans la vie IRL d'ailleurs.

En revanche, lorsque je parle à quelqu'un que je connais et que j'aime, tout est plus facile qu'IRL car je me concentre sur moi et uniquement moi, ce que je dis. Je suis beaucoup plus à l'aise.

Bizarre x)

_________________
We're are all mad here
Lainie
Lainie

Messages : 3081
Date d'inscription : 22/07/2015
Localisation : Canterbury plains

Revenir en haut Aller en bas

Téléphoner vous rend-il mal à l'aise ? - Page 2 Empty Re: Téléphoner vous rend-il mal à l'aise ?

Message par Clarilka le Jeu 7 Juil 2016 - 11:13

Pour moi les deux sont désagréables !
Clarilka
Clarilka

Messages : 35
Date d'inscription : 01/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Téléphoner vous rend-il mal à l'aise ? - Page 2 Empty Re: Téléphoner vous rend-il mal à l'aise ?

Message par nikoku74 le Jeu 7 Juil 2016 - 11:38

pareil, je n'aime pas mais je l'utilise quand-même en dernier recours quand les gens font les morts suite à un envoi de mail car je ne lâche pas! Et ça arrive souvent!
nikoku74
nikoku74

Messages : 1277
Date d'inscription : 22/06/2012
Age : 44
Localisation : Haute-Savoie

Revenir en haut Aller en bas

Téléphoner vous rend-il mal à l'aise ? - Page 2 Empty Re: Téléphoner vous rend-il mal à l'aise ?

Message par i.a. le Lun 18 Juil 2016 - 13:58

EtoileduParadoxe a écrit: Je crois c'est vrai, qu'une communication limpide et bienveillante porte de bien meilleurs fruits. Mais la vie est parfois une telle jungle ... importance des gardiens du pare-feu.  Il existe des forces cachées.

Ce gardien me fit l'honneur de son nom ; je m'appelle (ne me dit-il pas) LE POISON et l'INCANDESCENCE.

Il était à un point tel immense que je ne le vis jamais en son entier mais comme c'était lui qui s'était posé là, à m'apporter [à ma portée], je me proposais alors à Lui et nous passâmes une semaine entière de rigolades et de folies !

drunken
i.a.
i.a.

Messages : 720
Date d'inscription : 11/04/2016
Localisation : Hic et nunc

Revenir en haut Aller en bas

Téléphoner vous rend-il mal à l'aise ? - Page 2 Empty Re: Téléphoner vous rend-il mal à l'aise ?

Message par Unejoliechanson le Jeu 21 Juil 2016 - 0:53

Alors le téléphone et moi on est pas vraiment copains.

Quand je dois passer un appel, j'écris les phrases à l'avance de peur de passer du coq à l'âne et je les récite 2/3 fois avant d'oser composer le numéro. Je me sens ridicule à chaque fois. Sauf avec mes proches, là je n'ai aucun soucis, je n'ai pas à réfléchir.

Quand je reçois un appel, j'ai pas le temps de stresser, surtout au boulot même si on m'entend marmonner "satanée invention à la con, peuvent pas skyper ?/se déplacer ? fpiouuuu ... Société xxx Lorient, Marion bonjour, que puis-je faire pour vous madame ?"

Je suis malentendante alors le plus dur c'est de me concentrer pour bien comprendre ce que dit mon interlocuteur... Sans compter qu'il est hors de question d'être tentée de faire autre chose.

Je suis pas vraiment phobique du téléphone mais j'apprécie ceux qui font l'effort de m'écrire plutôt que d'appeler.
Unejoliechanson
Unejoliechanson

Messages : 19
Date d'inscription : 02/10/2015
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Téléphoner vous rend-il mal à l'aise ? - Page 2 Empty Re: Téléphoner vous rend-il mal à l'aise ?

Message par Clarilka le Lun 25 Juil 2016 - 18:15

Ahahah Laughing Laughing Laughing , moi aussi j'écris les phrases à l'avance quand ce ne sont pas des proches pour ne pas partir dans tous les sens...et perdre mon interlocuteur qui ne comprend pas les liens (non dits) que je fais !!!
Clarilka
Clarilka

Messages : 35
Date d'inscription : 01/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Téléphoner vous rend-il mal à l'aise ? - Page 2 Empty Re: Téléphoner vous rend-il mal à l'aise ?

Message par sashamira le Ven 5 Aoû 2016 - 23:19

Bonjour à tous!

J'ai EXACTEMENT la même phobie et ça fait des années que je me force à appeler... même si c'est pour demander si il reste un exemple du livre que je recherche à la bibliothèque. Je préfère amplement m'y rendre sur place et constater par moi-même s'il y est. Le téléphone m'angoisse et je n'ai jamais su expliquer pourquoi... peut-être par peur d'oublier des informations importantes ou de bégayer. Et puis, quand on est en face de la personne, c'est plus facile de trouver d'autres manières de dire ce que l'on veut et de se faire comprendre... au téléphone, j'ai l'impression que ça doit être rapide... je n'aime pas ça et j'évite le plus que possible... Des fois, le téléphone sonne, je connais la personne mais je ne réponds pas, pas parce que je n'apprécie pas la personne... J'ai exactement pareil avec les emails... trouver la bonne formulation est une plaie, peur de faire des fautes ou de ne pas trouver la façon adéquate de m'exprimer, peur de vexer l'autre,... J'use d'une ribambelle de formes de politesse pour être certaine de ne pas vexer... Je plains les gens qui utilisent ces moyens-là tous les jours... surtout l'appel ou l'envoi de mails aux inconnus...

sashamira

Messages : 26
Date d'inscription : 31/07/2016
Age : 27

Revenir en haut Aller en bas

Téléphoner vous rend-il mal à l'aise ? - Page 2 Empty Re: Téléphoner vous rend-il mal à l'aise ?

Message par Ed-Dantes le Sam 27 Aoû 2016 - 23:21

Bonsoir,
ce sujet me parle énormément pour moi le téléphone est un cauchemar, je ne réponds que très rarement lorsque mon portable sonne, et pendant les coups de fils le moindre prétexte est bon pour perdre...le fil!!

C'est plus fort que moi j'entends la tv du voisin, je regarde par la fenêtre, j'entends ma propre voix; et le pire, le summum du stress c'est quand je dois passer un coup de fil en présence d'un tiers.
Si ce tiers me parle, ou pire tente de me suggérer un ajout dans la conversation je stresse encore plus, et je n'entends plus ni mon interlocuteur ni la personne qui est à coté de moi; et je réponds sèchement à l'un tout en faisant des grands gestes  à l'autre pour lui intimer de se taire...

J' ai horreur de ça, quand je suis au téléphone tout ce qu'il se passe autour de moi passe au premier plan c'est une véritable intrusion.

En revanche  niveau pro j'y arrive beaucoup mieux c'est sans doute mon faux-self qui prend le contrôle c'est automatique, concis et efficace: ou alors c'est tout simplement le fait d'être planqué derrière l'entité XXX(boîte du moment) qui me facilite les choses.

Dans ma vie personnelle il m'arrive même de regarder niaisement le téléphone, y reconnaitre le numéro d'une boîte d'intérim mais ne pas répondre quand même car je me trouve un prétexte quelconque dans le contexte pour ne pas le faire puis rappeler la mort dans l'âme une fois le message écouté.

Ed-Dantes

Messages : 3
Date d'inscription : 20/08/2016
Age : 37
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Téléphoner vous rend-il mal à l'aise ? - Page 2 Empty Re: Téléphoner vous rend-il mal à l'aise ?

Message par Sun Simiao le Sam 27 Aoû 2016 - 23:46

Oui !!
J'ai toujours détesté le téléphone.
Je fais pareil que tous les phobiques du dessus !
Quand j'étais ado, avec l'aide plus ou moins volontaire de ma mère, j'ai carrément rédigé et appris par coeur un message standard à laisser sur les boîtes vocales quand personne ne répond pour pouvoir être rappelé, sinon j'étais bloqué comme un con après le fameux "bip sonore" (je me demande à quoi ressemble un bip lumineux...)
Je déteste le téléphone.

J'aime les sms ! Very Happy
Sun Simiao
Sun Simiao

Messages : 731
Date d'inscription : 04/08/2016
Localisation : ici

Revenir en haut Aller en bas

Téléphoner vous rend-il mal à l'aise ? - Page 2 Empty Re: Téléphoner vous rend-il mal à l'aise ?

Message par Beautymist le Mer 25 Oct 2017 - 5:09

Mon téléphone mobile (j'ai mis longtemps à en avoir un) me sert surtout comme... appareil photo. Et pour les éventuels sms.
Beautymist
Beautymist

Messages : 1606
Date d'inscription : 13/03/2016
Age : 46
Localisation : Ailleurs

http://teatatteredpages.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Téléphoner vous rend-il mal à l'aise ? - Page 2 Empty Re: Téléphoner vous rend-il mal à l'aise ?

Message par Fleur de Lotus le Mer 25 Oct 2017 - 9:44

Il est très étonnant ce fil....

Jamais je n'aurais imaginé voir dans cette bizarrerie qui m'a valu de très nombreuses remarques de mon ex-epoux sur ma misanthropie (moi... misanthrope.. franchement quand on me connaît... cela me rendait folle et profondément malheureuse quand il me le disait ... du coup j'en suis à me questionner là sur sa plus que relative bienveillance à mon égard...) bref !

Oui, le téléphone est encore parfois un problème et je ne comprenais pas pourquoi, croyant que c'était du à une ancienne relation toxique avec ma mère qui m'engluait de son verbiage obligé. Mais j'ai cessé de la voir depuis 10 ans !!!

J'ai un fixe, mais il n'est pas branché. C'est cool je donne ce numéro à tous les organismes dont je ne veux rien savoir Smile

J'ai un smartphone mais il est en silencieux. Je ne réponds quasiment jamais, j'attends le message et je rappelle. Aucun problème pour le boulot.

Le vrai problème est pour mes proches.

Mon ex mari s'était fait une raison... puisque j'étais selon lui une misanthrope.  

Mon ex amoureux, celui des six dernières années, ne m'appellait pas  mais disait en souffrir sur la fin, me faisant même remarquer qu'il aurait peut-être dû passer outre pour remettre du désir entre nous puisque je ne reconnaissais pas sa voix, ce qui me troublait, me faisait rougir, bafouiller et me rendait selon lui craquante.

Enfin mes enfants... et bien ils savent et font avec. Moi je n'appelle jamais, j'écris un mail. C'est sur que du coup j'ai l'air de manquer d'attention permanente mais ils savent que c'est faux, que je me rends toujours disponible si c'est important. Ils m'envoient un SMS et me demandent s'ils peuvent m'appeler à telle heure. Même avec eux c'est un peu compliqué de rester attentive en sonore pur et cela ne dure jamais bien longtemps.

Merci de ce fil !!! C'est tout un pan de ma vie qui vient de s'éclaircir d'un coup.
Fleur de Lotus
Fleur de Lotus

Messages : 1306
Date d'inscription : 30/11/2012
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Téléphoner vous rend-il mal à l'aise ? - Page 2 Empty Re: Téléphoner vous rend-il mal à l'aise ?

Message par ♚ Strigide ♚ le Mer 25 Oct 2017 - 10:40

Le téléphone est, à quelques exceptions près, un moyen de communication extrêmement difficile pour moi. Pour pouvoir apprécier un appel avec quelqu'un il faut que je sois habituée à la moindre de ses intonations, connaître par avance "globalement" les bruits qui environnent la personne qui m'appelle, me sentir en relative sécurité avec lui (savoir qu'il ne me veut pas de mal, etc). Cela met du temps. Je peux notamment apprécier les appels avec mon meilleur ami. J'éprouve cependant des difficultés colossales pour les appels avec ma grand-mère (gentille pourtant, je précise) par exemple.

Les appels pour prendre des rendez-vous médicaux, appels de personnes faisant partie de mon "cercle social" (connaissances, famille, etc) sont parfois une véritable torture. J'explique cela par divers points :

1) Je ne vois pas cet autre dont je n'ai que la voix (qui m'est inconnue parfois, en plus), j'ai besoin de le jauger afin de savoir s'il représente un danger pour moi (voir ses mains, ses yeux, etc) mais le téléphone ne le permet pas.

2) Il y a les bruits qui environnent la personne et que je ne connais souvent pas, je suis parasitée par cette bulle sonore que la personne ne semble même pas remarquer.

3) Très fastidieux -si ce n'est impossible- de savoir quand c'est à soi de prendre la parole (hormis si la personne pose une question claire, mais si certains croient que c'est là la majorité des échanges téléphonique je vais briser vos rêves : pas du tout ! En général les gens s'attendent à une communication fluide où tout ou presque est sous-entendu et tellement évident pour eux alors que cela m'est obscur).

4) Impossible de savoir si nous dérangeons l'autre. Qui aime déranger les autres ? Peu de gens j'imagine, et je fais partie de cette majorité qui n'apprécie vraiment pas ça donc cela me tracasse durant l'appel et me parasite encore une fois.

5) J'ai une sorte de "particularité" assez handicapante dans le social : lorsque la personne n'est pas "à 100% avec moi" je perds le fil de ce que je voulais dire (ce n'est pas moi qui l'ai remarqué mais mon meilleur ami m'ayant observé en social et avec lui-même). Beaucoup de gens font d'autres choses tout en téléphonant et j'ai tendance à m'embrouiller dans mes propos. J'explique cela par le fait qu'en entendant la personne faire manifestement plusieurs choses à la fois, mon esprit se concentre comme si je faisais la tâche moi aussi et étant donné que je suis incapable d'être au téléphone en faisant autre chose en même temps... Badaboum.

6) Etat d'ultra-attention lorsque je suis au téléphone : c'est très énergivore. Je dois gérer ça en parallèle de mon environnement qui peut parfois me déranger (mon chat qui miaule tout à coup par exemple).

7) Si l'appel n'a pas de but clairement énoncé cela va me tracasser. Pour les prises rendez-vous (médicaux, etc) il y a un but basique et précis donc ce point n'est pas valide pour cela mais ce n'est pas le cas pour les appels de "cercle social".
♚ Strigide ♚
♚ Strigide ♚

Messages : 286
Date d'inscription : 20/09/2013
Age : 91
Localisation : Ailleurs ?

Revenir en haut Aller en bas

Téléphoner vous rend-il mal à l'aise ? - Page 2 Empty Re: Téléphoner vous rend-il mal à l'aise ?

Message par Étoilerose le Lun 22 Avr 2019 - 1:13

Complètement LOL!
Étoilerose
Étoilerose

Messages : 134
Date d'inscription : 01/01/2019

Revenir en haut Aller en bas

Téléphoner vous rend-il mal à l'aise ? - Page 2 Empty Re: Téléphoner vous rend-il mal à l'aise ?

Message par Invité le Lun 22 Avr 2019 - 8:29

Je m'en sers le moins possible, je suis à l'aise maintenant, mais jeune, j'étais un vrai handicapé au téléphone (Skype me va bien Smile )

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Téléphoner vous rend-il mal à l'aise ? - Page 2 Empty Re: Téléphoner vous rend-il mal à l'aise ?

Message par Étoilerose le Mar 23 Avr 2019 - 2:21

Même Skype me pose un problème LOL!
Étoilerose
Étoilerose

Messages : 134
Date d'inscription : 01/01/2019

Revenir en haut Aller en bas

Téléphoner vous rend-il mal à l'aise ? - Page 2 Empty Re: Téléphoner vous rend-il mal à l'aise ?

Message par RonaldMcDonald le Mar 23 Avr 2019 - 9:03

Je me force et ça passe. Mais tant que je peux éviter...
RonaldMcDonald
RonaldMcDonald

Messages : 852
Date d'inscription : 15/01/2019
Age : 43
Localisation : loin de chez moi, dans un petit coin de paradis

Revenir en haut Aller en bas

Téléphoner vous rend-il mal à l'aise ? - Page 2 Empty Re: Téléphoner vous rend-il mal à l'aise ?

Message par Mindview le Mar 23 Avr 2019 - 11:08

Mal à l'aise en règle générale je ne pense pas ... Je n'aime pas appeler pour prendre un rdv chez le médecin par exemple, mais quand je me sort les doigts et le fait il n'y a pas de malaise.

En fait si on reste dans la dimension utile c'est un exercice qui ne me dérange pas vraiment. Si on bifurque vers le futile alors là oui ça me met TRÈS mal à l'aise. J'ai une sainte horreur du coup de tel pour conter fleurette, bien trop intrusif.
Mindview
Mindview

Messages : 633
Date d'inscription : 25/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Téléphoner vous rend-il mal à l'aise ? - Page 2 Empty Re: Téléphoner vous rend-il mal à l'aise ?

Message par Lac-Thé-Rose le Mar 23 Avr 2019 - 18:39

...oui et non…

-En public : tant que la conversation n'interpelle personne, ça va.
=> appréciation de l'impact social, et moins de l'effort personnel de communication.

-En privé : réponse privée.

-En famille : si j'ai une justification auprès de ma famille, je peux téléphoner, entre 9h et 12h puis entre 14h et 20h. Sinon, on me confisque le téléphone (à 28 ans, sic…)
=> réponse de cohésion théâtrale.

-Artistiquement : j'ai peint un carton, deux femmes jouant à se téléphoner : émancipation, transmission, tolérance, imagination, parole... ou, suivi de la mise en scène par d'autres du téléphone dans un scénario construit.
=> Réponse par le travail du tact.

Commentaire  : je veux téléphoner à James Bond.
Lac-Thé-Rose
Lac-Thé-Rose

Messages : 723
Date d'inscription : 18/07/2016

http://yopyyo.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Téléphoner vous rend-il mal à l'aise ? - Page 2 Empty Re: Téléphoner vous rend-il mal à l'aise ?

Message par Miss aux yeux arc-en-ciel le Mar 23 Avr 2019 - 22:02

Davadava a écrit:...oui et non…

-En public : tant que la conversation n'interpelle personne, ça va.
=> appréciation de l'impact social, et moins de l'effort personnel de communication.

-En privé : réponse privée.

-En famille : si j'ai une justification auprès de ma famille, je peux téléphoner, entre 9h et 12h puis entre 14h et 20h. Sinon, on me confisque le téléphone (à 28 ans, sic…)
=> réponse de cohésion théâtrale.

-Artistiquement : j'ai peint un carton, deux femmes jouant à se téléphoner : émancipation, transmission, tolérance, imagination, parole... ou, suivi de la mise en scène par d'autres du téléphone dans un scénario construit.
=> Réponse par le travail du tact.

Commentaire  : je veux téléphoner à James Bond.

ça tombe bien, James bond est sur ce forum! Mais faudrait laisser ton numéro d'abord Wink
Miss aux yeux arc-en-ciel
Miss aux yeux arc-en-ciel

Messages : 1307
Date d'inscription : 21/04/2016
Age : 100
Localisation : Rêves enchantés

Revenir en haut Aller en bas

Téléphoner vous rend-il mal à l'aise ? - Page 2 Empty Re: Téléphoner vous rend-il mal à l'aise ?

Message par Madame Picodon le Mar 23 Avr 2019 - 23:13

Au début quand j'ai vu le titre je me suis dit ah non non moi pas de souci mais ça c'était ce matin
En y repensant en fait cela dépend des contextes des situations des gens que je dois appeler etc
quand je dois appeler la famille pas de souci
Quand je dois appeler pour prendre rendez-vous pour voiture médecin ou autre pas de souci
quand je dois appeler pour avoir des informations pour un dossier en fonction du dossier ça coince
Comment chef m'appelle en général j'ai tendance à dire oui non peut-être je fais des monosyllabes... Bref je m'écraser comme tjs....

et quand j'appelle pour les relations personnelles intimes exetera alors là je dis des bêtises je coince je sèche il y a plein de blanc dans ma phrase parce que je ne sais jamais quand l'autre a fini... Je bafouille et là je passe pour l'idiote de service
Madame Picodon
Madame Picodon

Messages : 1602
Date d'inscription : 28/03/2019
Age : 42
Localisation : Ici ou là où partout et nulle part

Revenir en haut Aller en bas

Téléphoner vous rend-il mal à l'aise ? - Page 2 Empty Re: Téléphoner vous rend-il mal à l'aise ?

Message par Edel le Dim 28 Avr 2019 - 20:44

Je déteste les téléphones depuis toujours...

Je ne réponds presque jamais (je le regarde sonner) et n'appelle jamais (sauf les parents et de rares exceptions). Je pourrais m'en passer mais vivant seule je préfère en avoir un, question de sécurité. Les gens font avec (ou plutôt, sans) ! Je ne sais trop l'expliquer, je ne suis pas à l'aise d'entendre la personne sans la voir et je retiens beaucoup moins bien ce qu'on me dit. Tout comme je ne supporte pas les notifications (SMS ou autre) et demandent aux personnes de mettre leur téléphone sur silencieux quand ils viennent à la maison.

Edel

Messages : 50
Date d'inscription : 16/02/2019

Revenir en haut Aller en bas

Téléphoner vous rend-il mal à l'aise ? - Page 2 Empty Re: Téléphoner vous rend-il mal à l'aise ?

Message par Invité le Jeu 30 Mai 2019 - 13:56

Ma réponse ne va pas apporter grand chose à l'édifice, juste faire +1.
J'ai fini par apprivoiser le téléphone pour tout ce qui est pratique: prendre un rdv, échange d'informations quelconques, par ex. par rapport au collège de mon fils, mais pour tout ce qui est perso non, j'ai toujours autant de mal mais je vais moins hésiter avant d'appeler qq1. Il y a peut-être 2, 3 personnes avec lesquelles je suis à l'aise, vu que ça fait plus de 40 ans que je les connais Very Happy et qu'on ne se parle que 3-4 fois par an.
C'est surtout que le bavardage inutile ne m'intéresse pas même si j'ai su m'adapter et le supporte mieux qu'avant.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum