Présentation en processus créatif

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

"Un mot" - Essai de réécriture

Message par Saltymbanque le Sam 16 Avr 2016 - 22:26

Dans les mots, les syllabes,
Les poèmes, les haïkus,
Dans les romans, les nouvelles,
Je vois ton nom.

Dans les lois, les règlements,
Les tribunaux de justice,
A la Cour des droits de l’Homme,
Je lis ton nom.

Dans mes discours, mes élans
Rhétoriques ou poétiques
Dans mes moindres arguments,
Je dis ton nom.

Dans mes jours, dans mes nuits
Dans mes rêves et mes dires
Mes idées, mes utopies,
Je crie ton nom.

Dans les suites mélodiques,
Les cadences imparfaites,
Les harmonies audacieuses,
J’entends ton nom.

Dans chacun des paragraphes,
Chaque phrase, chaque son,
Dans la courbure du L,
J’écris ton nom.

Dans la pendule qui coule,
Couleur de la rose rouge,
Dans le sablier mouvant,
Je pleure ton nom.

Dans les rumeurs infernales,
Dans la brume opaque et pure
Des flots de parole impurs
Au milieu de ces impies,
Je désespère ton nom.


Ce soir dans ma tête,
Dans mes pensées abattues,
Dans l’eau qui quitte mon corps et qui noie l'oeil malicieux,
Je perds ton nom.

Dans les éclairs vert fluo, les coups des bombardiers,
Dans les salves de mépris tombées du beau ciel azur,
Je crains ton nom.
Ton nom s'éprouve ;
ton nom s'efface.

Ce soir dans le vide, et dans le silence
Dans mon corps froid et inerte, encore chaud de ses idées,
Où es ton nom ?

Et par le pouvoir d’un mot,
Je continue ma vie
Je suis née pour t’animer,
Pour te sentir, pour te vivre.


Liberté.

Saltymbanque
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1633
Date d'inscription : 15/03/2015
Localisation : in the sky with diamonds

Revenir en haut Aller en bas

I had a dream

Message par Saltymbanque le Dim 17 Avr 2016 - 11:48

« Cher amour,

J’ai fait un rêve. Un rêve inspiré je crois. Je suis heureux de pouvoir être ici avec toi aujourd’hui. J’ai un rêve, un rêve profondément enraciné dans le rêve américain. Je rêve qu'un jour cette nation se dressera et fera honneur à la vraie signification de son credo: "Nous tenons ces vérités comme évidentes, que tous les hommes sont créés égaux." Je rêve qu'un jour sur les collines rouges de Géorgie, les fils des anciens esclaves et les fils des anciens propriétaires d'esclaves pourront s'asseoir ensemble à la table de la fraternité. Je rêve qu'un jour, même l'état du Mississippi, un état qui étouffe dans la fournaise de l'injustice, qui étouffe dans la fournaise de l'oppression, sera transformé en une oasis de liberté et de justice. Je rêve que mes quatre jeunes enfants vivront un jour dans une nation où ils ne seront pas jugés par la couleur de leur peau, mais à la mesure de leur caractère.

Ce rêve éveillé je le fais ce soir, avec toi, pour notre peuple, pour notre nation toute entière. Je rêve que nous sonnons le glas de l’apartheid. Définitivement. Ce rêve, je rêve qu’il soit réalité, que tous, que chacun de vous tous le fasse sien, que notre législateur se l’approprie et le fasse loi.

« The Congress begun and held at the City of Washington an Act to enforce the constitutional right to vote, to confer jurisdiction upon the district courts of the U.S. to provide injunctive relief against discrimination in public accomodations to authorize the Attorney General to institute suits to protect constitutional rights in public facilities and public education, to extend the Commission on Civil Rights, to prevent discrimination in federally assisted programs, to establish a Commission on Equal Employment Opportunity, and for other purposes. »

Et la foule se pressait autour de moi ; et tu te pressais tout contre moi. Et ce texte je l’écrivais. En même temps que je prononçais ce discours, j’écrivais. Je t’écrivais.

Cher amour,

J'ai un rêve aujourd'hui : celui de te sentir à nouveau contre moi. Celui de t’entendre encore une fois, celui de voir ton visage. Mon amante, mon aimée, mon amour, ma vie. Avec cet homme, tu t’en es allée, auprès de lui, tu as voulu rester, et c’est moi, moi qui reste ici, seul. J’erre, je cherche, je tâtonne, et toi tu m’as laissé. En partant, tu as créé le vide, tu as donné matière au néant, vie à l’absence et moi, sans toi, je suis mort. Que vont-ils faire ? Qui va leur apporter le salut, puisque tu n’es plus ? Le temps passe, je ne le compte plus, je ne vois plus passer les heures, les jours, les … siècles ? Oui, peut-être bien les siècles.

Je pleure. J’ai cru que je pourrais terminer mon œuvre. Mais sans toi, sans mon inspiration, je ne puis plus. Inspiration devenue fantôme, restée enfermée ou retournée à l’état de papier. Entre deux feuillets d’un livre de prières, ou ceux d’un livre d’Histoire de l’Amérique. Les larmes ne cessent. Je rêve qu’elles me prennent avec elles, dans une barque, et qu’elles me font couler des jours heureux et apaisés à ton côté. Je rêve qu’elles créent le plus incroyable des cataclysmes et qu’elles portent un coup mortel au flanc des plus haineux.

Je rêve, mais mon rêve n’est-il pas vain puisque tu es partie ? C’est pourquoi je t’écris, pour te retrouver un peu, pour rêver encore et espérer. Pour te faire part de mes aspirations les plus profondes. Et voir si tu reviens. Si rêver de toi te fait revivre un seul instant. Si rêver à mon rêve pouvait sembler plus vrai que les faits rapportés eux-mêmes. Si cela pouvait changer …

Et voilà ce que j’écrivais ; la ferveur me gagnait, la fièvre montait et je me suis réveillé tout transpirant. J’ai cru qu’un Grand Homme m’avait parlé. J’ai rêvé qu’un Grand Homme me confiait une mission, celle de poursuivre son œuvre, commencée mais jamais finie. Jamais définitivement aboutie. J’ai rêvé … je rêve …

Je t’aime et vais me recoucher.

Bonne nuit. »

Saltymbanque
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1633
Date d'inscription : 15/03/2015
Localisation : in the sky with diamonds

Revenir en haut Aller en bas

De l'Empire

Message par Saltymbanque le Dim 17 Avr 2016 - 11:50

C'est bien d’Empire qu’il convient de parler. Des combats de mots, des combats armés, des populations otages d’un conflit sans territoire. C’était un moment terrible qui semblait destiné à durer une éternité toute entière. Personne n’en voyait le bout. Des missiles SS4 et SS5 avaient été déployés pour menacer le sol d’Europe occidentale alors que les missiles américains étaient en mesure d’atteindre l’URSS. Le ciel était tour à tour gris ou noir, pas une éclaircie, pas une once de lumière ne nous faisait espérer de rédemption.

J’étais occupé, complètement occupé même. Par de nombreuses personnes. Mais il fallait faire face. Je n’étais pas seul, j’en avais bien conscience, mais je devais trouver le moyen d’apporter ma pierre à l’édifice. Je le trouverais.

Je le trouvai. Je n’étais pas là par hasard, on m’avait envoyé en mission commandée : il fallait que j’apporte tout le concours possible à ma patrie et à mon peuple. Cela, je le ferais en protégeant les plus proches, les plus vulnérables. Je le ferais en bloquant la progression de l’ennemi, en formant un rideau de défense pour les personnes placées sous ma protection. On me l’avait bien fait comprendre : je ne pourrais pas sauver l’Humanité entière. L’Humanité ne pouvait être sauvée … mais il fallait endiguer l’avancée de l’envahisseur. Il fallait l’empêcher de pénétrer sur nos terres et de mettre à sac ce que nos pères et mères avaient construit à la force de leur lutte individuelle et collective. Car l’ennemi était vivace. Il était puissant, volontaire et sans état d’âme. Une machine de guerre. Tout s’éteignait après son passage, jusqu’au dernier souffle de vie. Il n’hésitait pas à provoquer en tout lieu, sans avertissement préalable. C’est un climat de terreur qui régnait.

Alors, comme on me l’a commandé, je me suis interposé. J’ai fait ce que je devais faire. En une nuit je conçus un sas de sécurité destiné à protéger notre civilisation. « No pasaràn » avait chanté les républicains espagnols contre les franquistes ; c’est bien ce que je comptai opposer à toute tentative de déstabilisation. Car nous avions la raison avec nous, le bien et le juste. Nous défendions les plus faibles, nous voulions offrir à tous une vie d’égale valeur. J’avais du renfort avec moi : des gardes sérieusement armés, des chiens, des dispositifs d’alarme ainsi que beaucoup de matériau. Je fis front.

Je reçus des ordres : ceux de ne laisser entrer personne ni sortir personne. C’est alors que je commençai à m’interroger. Une nuit, un jeune garçon tenta une percée vers l’ennemi, un garde l’abattit comme un chien. De l’autre côté, comme je l’avais pressenti, une jeune femme l’attendait … Elle tomba à genoux puis s’allongea sur le sol. Au petit matin, elle se réveilla et quitta les lieux sans plus attendre. Elle risquait le même châtiment. J’avais tu sa présence et elle était partie sans bruit comme si elle avait compris qu’elle était en danger. Je n’avais pas pu agir, pas pu bouger.
Les jours passèrent, les mois, les années. J’avais connu tous les temps, tous les climats, et je n’avais pas bougé. On me disait que ma mission était fondamentale, j’étais comme ancré et fixé au sol, je pressentais que j’allais mourir ici. Comme si le climat m’avait pénétré et envahi par l’intérieur, j’étais devenu froid. Je ne pouvais pas agir, pas réagir, j’appliquais les ordres et je faisais mon devoir. Je voyais les prisonniers, les morts, les séparés et je laissais faire. Ma mission n’était plus que de répression. Il s’était éteint le temps du soleil, le temps des cerises. Les famines revenaient, les luttes intestines rongeaient l’Empire, et je commençais, avec elles à m’user. Oh Dieu, j’avais honte. Honte de moi, Honte pour moi, pour mon peuple, ma terre et mon pays. Mikhail Gorbatchov arriva au pouvoir. Un vent de transparence souffla comme d’un coup sur la plaine. J’y restai sourd et conservai mon opacité, incapable de suivre cette ouverture. Mon histoire était celle d’un passé qui m’avait paru glorieux, j’avais été fier un temps de remplir mes missions, mais ce temps-là était mort. Chaque jour plus de manifestants cherchait à me faire plier. Alors qu’à l’intérieur, on commençait à me jeter la pierre. Ce furent les russes qui me firent chuter. La descente fut longue et douloureuse mais elle était nécessaire. On devait m’aider à m’ouvrir à la réunion et à la nouvelle société qui se formait.
Le 9 novembre 1989, on décida de me trouer. Pour l’avenir des peuples. Pour l’avenir du peuple berlinois et du peuple allemand. Je cédai. Le Mur, c’était moi. Le « Mur de la Honte ».

"Les choses savent qu'elles doivent être légendaires et s'y conforment."

Saltymbanque
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1633
Date d'inscription : 15/03/2015
Localisation : in the sky with diamonds

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation en processus créatif

Message par Saltymbanque le Mer 20 Avr 2016 - 21:28

trop de lecture d'un coup dirait on ... :p


Dernière édition par Saltymbanque le Jeu 21 Avr 2016 - 5:36, édité 1 fois

Saltymbanque
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1633
Date d'inscription : 15/03/2015
Localisation : in the sky with diamonds

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation en processus créatif

Message par Le Don qui Chante le Mer 20 Avr 2016 - 22:35

Good word for good world...
Joliment écrit.

Le Don qui Chante
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1039
Date d'inscription : 05/01/2016

https://rhesussocial.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation en processus créatif

Message par Saltymbanque le Jeu 21 Avr 2016 - 17:09

thanx
ici ou pas, je continue ...
mais j'y mettrai pas mon roman Smile

Saltymbanque
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1633
Date d'inscription : 15/03/2015
Localisation : in the sky with diamonds

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation en processus créatif

Message par Le Don qui Chante le Jeu 21 Avr 2016 - 17:18


Le Don qui Chante
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1039
Date d'inscription : 05/01/2016

https://rhesussocial.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation en processus créatif

Message par Saltymbanque le Jeu 21 Avr 2016 - 18:10

Merci pour la réécoute Smile
Toute mon enfance les freres jacques !!!

Saltymbanque
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1633
Date d'inscription : 15/03/2015
Localisation : in the sky with diamonds

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation en processus créatif

Message par Saltymbanque le Sam 23 Avr 2016 - 9:11

L'art est dans la rue --> masque(s) ...
*thinking*

Saltymbanque
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1633
Date d'inscription : 15/03/2015
Localisation : in the sky with diamonds

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation en processus créatif

Message par Saltymbanque le Dim 24 Avr 2016 - 13:08

Je crois bien que je vois flou … j’ai du mal à vous distinguer … je ne suis pas certain … laissez-moi …

C'est la fin
Reprenons !

Saltymbanque
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1633
Date d'inscription : 15/03/2015
Localisation : in the sky with diamonds

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation en processus créatif

Message par Saltymbanque le Mer 27 Avr 2016 - 15:39

Date de l'atelier dépassée ...

Saltymbanque
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1633
Date d'inscription : 15/03/2015
Localisation : in the sky with diamonds

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation en processus créatif

Message par Mily_Moheori le Mar 3 Mai 2016 - 18:49

Saltymbanque a écrit:mais j'y mettrai pas mon roman

Combien ? Combien pour le roman ? J'achète.
Non sans déconner, faut que j'y revienne plus attentivement, mais c'est trop bien en fait.
Que te dire d'autre sans en faire trop ... ou pas assez.

Pour Toi

Mily_Moheori
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 909
Date d'inscription : 07/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation en processus créatif

Message par Saltymbanque le Mar 3 Mai 2016 - 19:02

ch'est gentil Smile

j'vais voir si je balance pas mon roman en roman feuilleton peut être ... Smile

Saltymbanque
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1633
Date d'inscription : 15/03/2015
Localisation : in the sky with diamonds

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation en processus créatif

Message par Mily_Moheori le Mar 3 Mai 2016 - 19:05

Saltymbanque a écrit:ch'est gentil Smile

j'vais voir si je balance pas mon roman en roman feuilleton peut être ... Smile

bounce bounce


Mily_Moheori
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 909
Date d'inscription : 07/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation en processus créatif

Message par Saltymbanque le Mar 3 Mai 2016 - 20:17

hum
pas bête ... hide la balise ? ok ok ... je vais faire tout avec tout ..
mais ça hide pour qui ?

Saltymbanque
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1633
Date d'inscription : 15/03/2015
Localisation : in the sky with diamonds

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation en processus créatif

Message par Mily_Moheori le Mer 4 Mai 2016 - 18:40

Le soucis c'est que ça hide pour les gens qui n'ont pas posté au moins un mot sur le fil.

Mily_Moheori
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 909
Date d'inscription : 07/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation en processus créatif

Message par Saltymbanque le Jeu 5 Mai 2016 - 22:32

ah ouais... c'pas terrible alors pour faire de la pub ^^

Saltymbanque
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1633
Date d'inscription : 15/03/2015
Localisation : in the sky with diamonds

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation en processus créatif

Message par Saltymbanque le Dim 8 Mai 2016 - 19:14

Je up --> parce que VOTRE AVIS M'INTERESSE ! (au cas où ça serait pas clair ... )

Saltymbanque
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1633
Date d'inscription : 15/03/2015
Localisation : in the sky with diamonds

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation en processus créatif

Message par Saltymbanque le Dim 8 Mai 2016 - 19:18

vazy je rentre 2 phrases de mon rêve et bim je suis en premier choix dans google !!!!!!!!!!!!!!!
haaaaaaaaaaaaan c'est la porte ouverte à toutes les fenêtres! !!

Saltymbanque
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1633
Date d'inscription : 15/03/2015
Localisation : in the sky with diamonds

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation en processus créatif

Message par Saltymbanque le Dim 8 Mai 2016 - 19:25

Au fait :
http://lpdw.free.fr/ihaveadreamtraduc.htm

ça peut aider à la compréhension ...

Saltymbanque
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1633
Date d'inscription : 15/03/2015
Localisation : in the sky with diamonds

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation en processus créatif

Message par Saltymbanque le Dim 8 Mai 2016 - 19:27

un masque, les masques, le carnaval à Venise, à Rio
The Mask - green man, Le Masque de Fer

Saltymbanque
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1633
Date d'inscription : 15/03/2015
Localisation : in the sky with diamonds

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation en processus créatif

Message par Saltymbanque le Dim 15 Mai 2016 - 6:36

Voilà

Saltymbanque
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1633
Date d'inscription : 15/03/2015
Localisation : in the sky with diamonds

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation en processus créatif

Message par Saltymbanque le Mer 18 Mai 2016 - 20:00

donnez moi des mots ! bon sang !

Saltymbanque
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1633
Date d'inscription : 15/03/2015
Localisation : in the sky with diamonds

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation en processus créatif

Message par Saltymbanque le Lun 23 Mai 2016 - 23:53

A mon grand-père
Un grand père on n’en a qu’un, ou deux, grand maximum … mais comme toi, on n’en a qu’un.
Je suis heureuse aujourd’hui de pouvoir dire que je m’en suis aperçue quand il était temps.
Je t’ai parfois haï et souvent adoré.
Avec toi j’ai grandi,
Avec toi j’ai appris,
Tu m’as installée sur des skis, tu m’as mise en selle, tu m’as déposée sur les rails, tu m’as fait avancer au pas, au trot, au galop et parfois à marche forcée,
En toujours questionnant.
Avec toi j’ai appris
A m’émerveiller
A saluer
Le bonheur d’être sur la Terre
Avec toi j’ai appris
A ne pas juger
Avec toi j’ai appris
A aimer
Si l’on dirait que je parle de moi bien plus que de toi c’est que tu as été présent depuis ma naissance jusqu’à aujourd’hui et dans ce que je suis, je retrouve de toi. Alors je te souhaite de continuer le voyage que tu as déjà entrepris.

Heureux qui comme Ulysse a fait un beau voyage
Se retourne et sourit, c’est une belle image.
L’œil plissé malicieux, un air tout goguenard,
Toise l’horizon terrestre pour son départ.

Malheureux qui, comme tous ceux qui, ici, restent,
Agitent leur main comme les gens de Cythère
S’affublent d’un masque triste, apparat funeste
Te regardant partir vers l’horizon lunaire

Heureux qui comme Georges
Va faire un long voyage
Va enfin lever l’ancre
Vers un nouvel ailleurs :
Si célèbre inconnu, là, au bout du rivage,
L’heure sonne,
Le vent siffle
Et les sirènes pleurent.

Ô Mort, vieux capitaine, il est temps ! Levons l'ancre !
Ce pays nous ennuie, ô Mort ! Appareillons !
Si le ciel et la mer sont noirs comme de l'encre,
Nos cœurs que tu connais sont remplis de rayons !

Verse-nous ton poison pour qu'il nous réconforte !
Nous voulons, tant ce feu nous brûle le cerveau,
Plonger au fond du gouffre, Enfer ou Ciel, qu'importe ?
Au fond de l'Inconnu pour trouver du nouveau !

Inspiré de Joachim Du Bellay - Deux dernières strophes du Voyage de Charles Baudelaire


Saltymbanque
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1633
Date d'inscription : 15/03/2015
Localisation : in the sky with diamonds

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation en processus créatif

Message par Invité le Lun 30 Mai 2016 - 12:22

des mots ?

la grenouille bleue reflétait le soleil orange , elle était comme une étincelle de couleur dans un paysage gris , bleu et orange , couleurs d'orage , il commençait à pleuvoir et la grenouille bleue ne reflétait plus rien mais elle souriait désormais


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation en processus créatif

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 2:10


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum