A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ?

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ? Empty A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ?

Message par Gecko le Dim 3 Avr 2016 - 19:08

Bonjour à tous,
Je vais vous expliquer les raisons de mon départ ou du moins, de mon inactivité car je demeure joignable. C'est plutôt long.
Tout cela est directement lié à la définition de l'intelligence, de la douance. Ou plutôt, aux multiples définitions qui se contredisent. A l'absence de définition universelle correcte, sensée. Pardonnez moi du ton quelque peu énervé mais c'est une sorte de coup de gueule positif.


J'écris ce texte pour les surdoués testés, surdoués non testés et non surdoués (moi même étant un je-ne-sais-pas quoi non testé).
Evidemment, tous ceux qui ici ont fait de belles rencontres, tous ceux que ce forum aide ne sont pas visés. Je dénonce seulement ce qui ne va pas et j'aimerais aider ceux qui sont un peu perdus ; en fait, ceux qui ont été dans mon cas. Vous avez bien du voir que certaines discussions ne volaient pas haut (notamment sur le tchat).



Je me suis inscrite il y a peu sur ce forum, plein de questions en tête et avec plusieurs objectifs : trouver des gens comme moi, trouver des réponses et pouvoir partager avec mes semblables. J'étais à ce moment là, réellement perdue, désemparée et je reconnaissais en moi toutes les caractéristiques du surdoué.
Elles expliquaient tout ce que j'étais. Toutes mes réactions, tous mes choix, toutes mes tristesses, mes remises en questions, mon sentiment d'être en décalage par rapport aux autres, mon insatisfaction permanente des autres etc.
J'étais si heureuse de pouvoir découvrir enfin la cause à tout cela et de pouvoir aussi rencontrer enfin des gens comme moi. Mais j'ai fini par me questionner encore sur mes motivations à vouloir « savoir » sachant que cela ne changeait rien à ce que j'étais. Au final, je ne savais plus qui j'étais, si tout ce que j'avais vécu avait été conditionné par ma douance ou par mon « envie d'être douée », j'en pleurais même tant ma vie était chamboulée. Tout cela a cause d'un mot.
(Pour ceux qui ne me connaissent pas, j'ai un frère surdoué. Il a sauté deux classes très jeune et est brillant en sciences (lorsqu'il le veut bien) Récemment, mes parents m'ont dit qu'ils me pensaient surdouée depuis longtemps et c'est là que tous les problèmes ont commencé)

Je n'ai pas été active très longtemps mais j'ai eu tout de même l'occasion d'avoir des discussions profondes avec des personnes très intéressantes que je ne citerai pas.
Il en va sans aucun doute qu'il y a, en ce forum, des personnes réellement intelligentes, surdouées ou non, vraiment très respectables. Il y en a, hélas, une bonne partie en laquelle je n'ai pas trouvé une once de différence avec la population lambda.
Il n'empêche que j'ai fini par me demander : qu'est ce que l'intelligence ? Est-ce qu'un simple test de logique, de Q.I déterminerait ce que je suis et une intelligence possiblement supérieure ?
Sur ce forum et d'autres, nombre de discours insensés ai-je  pu lire portant sur « 129 de Q.I tu n'es pas surdoué », nombre de personnes égocentriques dont le discours n'avait aucun sens ai-je pu remarquer du haut de leur 130+, nombre de discussions de sourds que j'ai pu voir entre des personnes ne se définissant que par ce nombre ! Le Q.I ainsi que ces nombreuses variantes qui chacune évalue UN SEUL point de l'intelligence !

N'y a t-il pas un problème ? N'y a t-il pas énormément de problèmes ?

Voilà une liste non exhaustive de tout ce qui ne va PAS ici :

-La majorité des « zèbres » sont sur ce forum pour rencontrer leurs semblables. Soit, il y a certainement eu beaucoup de belles rencontres. Il n'empêche que ce que je trouve étrange, c'est le fait que des personnes « hors normes » se regroupent, à la manière d'un communautarisme évident, afin de finalement former un tout assez... homogène et finalement un groupe de personnes lambdas.
-Personne ici n'a la même définition de l'intelligence et chacun essaye de l'arranger à sa manière afin de pouvoir se ranger dans une case. Osez me dire maintenant ce qu'est l'intelligence, il me semble que personne n'a de réponse. N'est-ce pas pourtant la base pour établir des comparaisons et des seuils ? Il y a des définitions de l'intelligence mais chacune évalue une seule partie. Ici, vous avez choisi de vous définir tous par la définition d'intelligence que donne le Q.I.
-D'ailleurs, pourquoi un tel besoin d'être étiquette ? J'avais le même besoin lorsque je suis arrivée ici, besoin de l'étiquette « intelligence spéciale » qui me déresponsabiliserait de toutes mes expériences passées, qui expliquerait ma vie, qui expliquerait le SENS de ma vie ! Oh, si seulement c'était si simple mes amis. Mais un mot n'expliquera jamais rien. Vous vous y identifierez tout au plus mais ce que vous êtes n'a pas besoin de nom, sauf si vous avez une maladie. La douance est-elle une maladie ? Non. C'est tout au plus, une caractéristique dont les limites sont floues. On dit « au delà de 130 » mais... mais n'est-ce pas là une folie ? Déterminer ce que l'on est à l'unité près ? Cette limite créé des conflits entre surdoués, pour déterminer lequel ou lequel autre sera le plus intelligent... au final, les dits « surdoués » retournent à l'état primaire, pardonnez moi de le dire ainsi, mais je ne nommerai pas autrement l'ensemble des réactions instinctives, enfantines, impulsives que l'on peut voir dans certaines réponses, l'absence de compréhension de ce que l'autre dit, l'envie de le rabaisser pour se mettre au dessus...

-Si on raisonne en terme de Q.I, comment se dire qu'un 130 sera semblable à un 140 etc ?
N'est-ce pas atrocement réducteur de tous se nommer « surdoués » ? Comparez un Einstein à l'un des membres de ce forum, seriez vous satisfait de les nommer tous les deux « surdoués » ? Ce serait rassurant pourtant, de ce dire qu'on a tous quelque chose d'un Hawking ou d'un Einstein, d'un Newton... Mais c'est faux, mes amis. Corrigez moi si je me trompe, mais je ne crois pas que ces génies se soient un jour mis dans la case « génie ». Caractérisés par leur modestie et l'incapacité de les « classer », ils n'ont rien à voir ni avec vous, ni avec moi. Et ça, il faut l'accepter.

-A ce que j'ai compris, ce forum part d'un certain livre qui a amené la notion de zèbre. Dans ce livre, il y a beaucoup de caractéristiques vagues qui peuvent faire croire à n'importe qui qu'il est surdoué.
Le zèbre est un surdoué qui s'ignore et qui a mal vécu sa douance n'est-ce pas ? Mais ces symptômes... Un hypersensible par exemple peut avoir les mêmes, ou quelqu'un qui s'invente une vie, ou encore un dépressif, un bipolaire ou une personne qui veut simplement être spéciale et qui est un peu trop centrée sur elle même ! Personne ici ne sait différencier un zèbre d'un surdoué et je ne sais même pas si ma définition est la bonne ; il y a même des débats sur ça mais... ?? Mais à quoi rime tout ça, vous rendez vous compte de ce sur quoi vous débattez ? Il y a de tout ici !


Vous savez, si pour vous et la société, un surdoué, « zèbre » ce n'est qu'un ensemble de caractéristiques précises et techniques, liés aux maths, à la logique et à la vitesse de raisonnement, eh bien je n'ai plus aucune envie que l'on me nomme de cette façon.
Je n'ai pas envie que mon intelligence ne soit que « efficace », « productive » « optimisée ». Ca, pardonnez moi pour cet humour désastreux, c'est une intelligence capitaliste.
Je ne sais pas ce que je suis, je pourrais rater ce test de Q.I mais au final... cela ne voudrait rien dire. Un nombre ce n'est pas moi. Une performance, ce n'est pas moi. Moi, c'est celle qui a lutté pour en arriver où je suis. C'est du travail. A quoi cela me servirait-il de savoir que c'est un don ? Ou pas ? Seuls les vrais génies peuvent se permettre de se reposer sur cela. Mais au fond de vous... n'avez vous jamais su qui vous étiez ? Ne cherchez vous pas à vous rassurer en vous testant ?
Et pourquoi vous rassurer d'ailleurs, pourquoi attendez vous quelque chose, n'avez vous pas placé la barre trop haut car vous avez quelque chose à vous prouver ? Moi oui. J'avais quelque chose à me prouver inconsciemment et depuis que je le sais, je me sens bien.
Un jour de stress et le test baissera... un autre jour, le résultat montera, changera... Et on me dit qu'on est au chiffre près ! 130, mais voyons un peu de réalisme, comment voulez vous faire confiance à un test aussi aléatoire... On choisit tous la solution de facilité...
Pourquoi ne parle t-on pas de génies littéraires, pourquoi ne parle t-on pas des génies artistiques, des génies de la débrouillardise, des génies en politique et en social ? Les leaders n'étaient-ils pas plus doués que vous et moi par exemple ? Les personnes qui ont marqué l'histoire ? Ont-ils jamais fait des tests pour se le prouver ? Voyez comme cette définition est vague et correspond bien à notre époque où nous nous préoccupons tant de la « performance » le Q.I est d'ailleurs souvent utilisé dans les tests pour les entreprises pour voir à quel point vous pourrez rapporter de l'argent.

GENIAL.

Voyez ce que vous êtes : tous des individus différents, à l'intelligence différente (ni meilleure, ni moins bonne), aux expériences et passés différents et voyez vous maintenant, cherchant à tout prix à rejoindre un troupeau sans berger si ce n'est ces fameux tests de logique.
Mais vous êtes géniaux de base !! Franchement, rien que pour être ici, je vous respecte car vous n'êtes tout de même pas dans la norme.
Regardez vous, magnifiques êtres profonds au potentiel incroyable, qui gâchez ce potentiel en vous excluant du monde et en faisant de « l'entre soi »

NON il n'y a pas de passions de surdoués
NON il n'y a pas d'humour de surdoué
NON il n'y a pas de tristesse, de joie, d'émotions ou de manque d'émotion du surdoué
NON, tous les surdoués ne sont pas les mêmes
NON, tous les surdoués ne sont pas intelligents s'ils ne bossent pas leur potentiel
NON, tous les surdoués ne sont pas incompris, exclus, solitaires et tristes
NON, le surdoué n'est pas forcément un scientifique avéré ! Tout dépend de l'éducation, du dégoût qu'ont certains pour les maths, des frustrations... du passé en somme !
NON, tous les surdoués ne sont pas des caméléons
NON, tous les caméléons ne sont pas des surdoués
NON, toutes les personnes qui se reconnaissent dans les caractéristiques ne sont pas des surdouées
enfin, NON, tous les surdoués ne s'entendent pas entre eux et le monde des surdoués ne serait pas le monde des bisounours !


Si effectivement, parmi tous les clichés qui existent sur les surdoués, vous aimez les échecs, je serai navrée de vous apprendre que vous comme moi ne sommes que des pions tant que des individus extérieurs  réussiront à nous dicter et à influencer notre manière d'être intelligents.

Alors je m'adresse ici à tous ceux qui, comme moi il y a peu, accordent  beaucoup d'importance au fait d'avoir un Q.I élevé, d'être surdoué ou non.
A tous ceux qui ne sont pas testés et qui hésitent car ils ont peur d'être déçus car leurs espoirs s'effondreraient.
A tous ceux qui ont été déclarés surdoués et qui pensent détenir la connaissance du monde ou du moins, le potentiel pour devenir un Dieu.
A tous ceux qui rabaissent les moins de 130 en leur disant qu'ils n'ont pas leur place ici.
A tous ceux qui n'accordent plus d'intérêt aux gens non surdoués et qui ferment leur esprit à force de se croire TOTALEMENT différents
A tous ceux qui ont souffert, longtemps, très longtemps de leur différence et qui aujourd'hui ne savent plus ou aller, ne savent plus comment se définir, ne savent plus quoi faire
A tous ceux qui se sentent nuls parce que malgré leur étiquette de « surdoué » ils ont l'impression d'avoir loupé leur vie et d'être sans cesse assailli par la paresse
A tous ceux qui sont venus ici par curiosité
A tous ceux qui cherchent un autre surdoué pour former un couple
A tous ceux qui ne veulent que passer du bon temps ici, avec des gens différents
A tous ceux qui ont changé de comportement lorsqu'il ont appris qu'ils étaient surdoués, qui ont été attristés d'avoir « gâché leur vie » en pensant être bizarres pendant toute leur vie alors que non, ils étaient juste « surdoués ».
A tous ceux qui sont ici car ils n'ont pas les discussions profondes qu'ils voudraient avec leur entourage de la vie quotidienne.
A tous les insatisfaits, les décalés et originaux, les rêveurs, les provocateurs,  les gens profonds, les frustrés, les introvertis, les hypersensibles, bipolaires, misanthropes, asociaux, asexués, dépressifs, les manipulateurs, « normo pensants »-comme ils disent-, voire schizophrènes, autistes, aspergers...
...

Vous n'êtes pas des noms.
Vous n'êtes pas des nombres.

Vous savez quoi ? Le seul point commun des gens de ce forum, c'est le besoin de partager.
Le besoin de partager vient du fait qu'on ne partage pas assez dans la vie réelle.
Alors, cela veut dire que nous tous avons (ou avons eu pour ceux qui aiment aider les autres) des difficultés sociales ou du moins, une certaine insatisfaction face à nos relations.
Alors au lieu de vous diviser, rassemblez vous au moins sur ce point : l'envie de partager vos incertitudes, vos questions, vos goûts originaux, votre philosophie, vos passions incomprises...
RASSEMBLEZ VOUS.
L'homme est le seul être qui peut tout gagner et tout perdre. Rien n'est acquis.

Reflechissez bien avant de vous mettre dans une case, réfléchissez à ce que le test ou les forums vous apportent, à ce qu'ils vous emportent...

Et je vous en prie, cessez de croire qu'un surdoué est plus intelligent.


Dernière édition par Gecko le Dim 3 Avr 2016 - 21:05, édité 3 fois
Gecko
Gecko

Messages : 53
Date d'inscription : 06/03/2016
Age : 21
Localisation : Sud

Revenir en haut Aller en bas

A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ? Empty Re: A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ?

Message par Invité le Dim 3 Avr 2016 - 19:32

Perplexe
Il y a beaucoup de jeunes étonnants sur ce forum.

Joli message Gecko.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ? Empty Re: A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ?

Message par Invité le Dim 3 Avr 2016 - 19:52

@ Gecko :

Très belle Sensibilité et Intelligence de Coeur.
Tes mots sont empreints de délicatesse, de subtilité d'esprit, d'une compréhension affinée des autres.
Car oui, avant d'Être, surdoués, zèbres, un QI.... nous sommes des Êtres Humains.
Je te remercie pour ta composition de mots, remplis de ta Beauté Intérieure, dont je souhaite que l'écho résonne...
Bien à toi. Trèfle

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ? Empty Re: A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ?

Message par Mily_Moheori le Dim 3 Avr 2016 - 20:08

Gecko a écrit:Nombres de discours insensés ai-je pu lire portant sur « 129 de Q.I tu n'es pas surdoué »

A tous ceux qui rabaissent les moins de 130 en leur disant qu'ils n'ont pas leur place ici.

Tu as lu ça sur ce forum ? Shocked
Récemment ? Sérieusement, pas en faisant une plaisanterie ou autre ?
Mily_Moheori
Mily_Moheori

Messages : 908
Date d'inscription : 07/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ? Empty Re: A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ?

Message par Gecko le Dim 3 Avr 2016 - 20:36

@Héméralopie :
Avec plaisir

@Ethéréa

Beaucoup de bienveillance dans ton message, ça me touche, contente que ça t'aie plu.
A bientôt.


@Moheori,

Ah oui complètement je me rappelle plus de quel débat il s'agissait mais il y avait effectivement des personnes qui pensaient ça et qui chipotaient pour un ou deux points. Mais ce n'est pas une majorité heureusement, c'est même une petite minorité... mais bruyante. J'ai vu ça sur d'autres forums aussi
Gecko
Gecko

Messages : 53
Date d'inscription : 06/03/2016
Age : 21
Localisation : Sud

Revenir en haut Aller en bas

A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ? Empty Re: A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ?

Message par Kondomm le Dim 3 Avr 2016 - 20:45

Gecko merci, tu as soulevé quasiment tout les lièvres de ce forum et c'est pas peu dire, chapeau bas  Very Happy !

Juste pour le plaisir je glisse un petit copié-collé dans ton au revoir et j'espère que tu ne m'en voudras pas.

Q. Qu’est-ce que l’intelligence ?
K. Creusons la question patiemment et tout doucement et allons à la découverte. Découvrir , n’est pas tirer une conclusion. Je ne sais pas si vous voyez bien la différence. Dès l’instant où vous tirez une conclusion quant à la nature de l’intelligence, vous cessez d’être intelligent...Vous venez donc de faire une découverte, à savoir qu’un esprit intelligent est celui qui apprend sans cesse, mais ne conclut jamais.
Qu’est ce que l’intelligence ? La plupart des gens se contentent d’une définition de ce qu’est l’intelligence. Soit ils disent : « c’est une bonne explication », soit ils préfèrent leur propre explication. Or un esprit qui se contente d’une explication est très superficiel, donc sans intelligence.
Vous commencez déjà à voir qu’un esprit intelligent est celui qui ne se contente pas d’explications, de conclusions toutes faites, ce n’est pas non plus un esprit qui croit, car la croyance n’est qu’une autre forme de conclusion. Un esprit intelligent est un esprit curieux, observateur, un esprit qui apprend, qui étudie. Qu’est-ce que cela veut dire ? Qu’il y a intelligence qu’en l’absence de peur, que lorsqu’on est prêt à se rebeller, à braver tous les rouages de l’ordre social établi afin de découvrir la vérité...
L’intelligence n’est pas le savoir. Si vous pouviez lire tous les livres du monde, cela ne vous confèrerait pas l’intelligence. L’intelligence est quelque chose de très subtil ; elle n’a pas d’ancrage définitif. Elle voit le jour que lorsque vous comprenez l’ensemble du processus de l’esprit... L’intelligence naît donc avec la connaissance de soi, et vous ne pouvez vous comprendre que dans votre rapport à l’univers des êtres, des choses et des idées. L’intelligence n’est pas comme le savoir : elle ne s’acquiert pas. Elle naît dans un surgissement d’immense révolte, autrement dit quand toute peur est absente et qu’un sentiment d’amour est là...
Si je suis stupide et si je décrète que je dois devenir intelligent, l’effort visant à devenir intelligent n’est rien d’autre qu’un cran de plus dans la stupidité. Quels que soient mes efforts pour devenir intelligent, ma stupidité demeurera. Je peux certes acquérir un vernis superficiel de connaissances, être capable de citer des livres, des passages de grands auteurs, mais fondamentalement, je resterai stupide. Alors que si je vois et comprends la stupidité telle qu’elle s’exprime dans ma vie quotidienne - dans mon comportement envers mon domestique, dans mon attitude envers mon voisin, envers le pauvre, le riche, l’employé de bureau - cette prise de conscience même entraîne la disparition de la stupidité.
Kondomm
Kondomm

Messages : 899
Date d'inscription : 21/01/2014
Age : 42
Localisation : ;●) Grand Rouveau ou à côté.

Revenir en haut Aller en bas

A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ? Empty Re: A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ?

Message par Gecko le Dim 3 Avr 2016 - 20:53

@Kondomm

Magnifique ce texte ! Il vient d'un forum, ou d'un auteur spécial ?
Eh bien lorsque j'ai commencé à me dire que j'étais surdouée j'ai eu, en guise d'exemple, la même réaction de stupidité dont il parle à savoir : essayer de devenir plus intelligente (quête impossible) en bouquinant etc etc
Voilà comment se classer peut amener à devenir tout d'un coup extrêmement bête.
C'est vrai que peut être qu'il n'y a pas, finalement, de définition à l'intelligence et que toute personne croyant la détenir serait, par là même, ignorante.
Alors ne nous aventurons pas dans ce chemin brumeux...

Ce n'est pas un adieu Kondomm, simplement une manière de dire que je désapprouve une certaine philosophie Smile

Amitiés !


Gecko
Gecko

Messages : 53
Date d'inscription : 06/03/2016
Age : 21
Localisation : Sud

Revenir en haut Aller en bas

A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ? Empty Re: A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ?

Message par Kondomm le Dim 3 Avr 2016 - 20:54

Ni d'un psy, ni d'un prof, ni de quelqu'un d'"assermenté", juste un Homme ; K comme Krishnamurti...

Ces entretiens je ne peux que les conseiller à l'écoute ou à la lecture à qui veut, des perles de sagesse comme celle-ci sont pléthores dans son "enseignement" et non, je ne considère personne comme un "Guru".

De même.
Kondomm
Kondomm

Messages : 899
Date d'inscription : 21/01/2014
Age : 42
Localisation : ;●) Grand Rouveau ou à côté.

Revenir en haut Aller en bas

A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ? Empty Re: A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ?

Message par doggie le Dim 3 Avr 2016 - 22:01

Héméralopie a écrit:Perplexe
Il y a beaucoup de jeunes étonnants sur ce forum.
C'était le concept de départ, mais les vieux ont râlé... clown
doggie
doggie

Messages : 514
Date d'inscription : 22/03/2016
Localisation : Ma bite est en Dieu

http://philosofistfucking.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ? Empty Re: A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ?

Message par Pieyre le Dim 3 Avr 2016 - 22:29

« Il n'y a pas de définition à l'intelligence », c'est un peu curieux comme formule. Normalement, soit on dit : « j'ai l'idée de quelque chose, mais je ne parviens pas à en donner une définition », soit on dit : « voici la définition que je propose; elle ne me convient pas parfaitement, mais on peut en faire quelque chose. »
Sinon, n'est-ce pas comme l'enfant qui ne parvient pas à comprendre un jeu, et qui finit par tout casser en disant : « c'est nul ! »

Pieyre

Messages : 20533
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ? Empty Re: A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ?

Message par Gecko le Dim 3 Avr 2016 - 22:30

Chacun son interpretation, cher ami, chacun son interprétation.
Gecko
Gecko

Messages : 53
Date d'inscription : 06/03/2016
Age : 21
Localisation : Sud

Revenir en haut Aller en bas

A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ? Empty Re: A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ?

Message par Pieyre le Dim 3 Avr 2016 - 22:43

À chacun son interprétation concernant une réalité, et à chacun sa définition quant à un mot, certes. Il n'empêche que, dans une langue, quand on utilise un mot, c'est qu'on se réfère à une définition de base, celle du dictionnaire, qu'on peut juger imparfaite ou trop polysémique. Alors on reste dans le doute quant à la réalité même que le mot recouvre ou l'on tente de préciser mieux quand on pense qu'il y a bien là une réalité. Est-ce que je n'exprime pas là un problème général ?

Pieyre

Messages : 20533
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ? Empty Re: A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ?

Message par Gecko le Dim 3 Avr 2016 - 22:46

Si tu veux parler de mots, alors ma question est :
Une definition... definir implique des limites, des bords
L'intelligence peut elle être delimitée ou est elle toujours relative?
Si elle est toujours relative alors elle n'a pas de definition.
Prouve moi le contraire et j'en tiendrai compte.
Gecko
Gecko

Messages : 53
Date d'inscription : 06/03/2016
Age : 21
Localisation : Sud

Revenir en haut Aller en bas

A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ? Empty Re: A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ?

Message par doggie le Dim 3 Avr 2016 - 22:58

sans aucun doute qu'il y a, en ce forum, des personnes réellement intelligentes, surdouées ou non, vraiment très respectables. Il y en a, hélas, une bonne partie en laquelle je n'ai pas trouvé une once de différence avec la population lambda.
Zut, je croyais que ça allait être un message de tolérance...  Crying or Very sad
Sur ce forum et d'autres, nombre de discours insensés ai-je  pu lire portant sur « 129 de Q.I tu n'es pas surdoué », nombre de personnes égocentriques dont le discours n'avait aucun sens ai-je pu remarquer du haut de leur 130+, nombre de discussions de sourds que j'ai pu voir entre des personnes ne se définissant que par ce nombre ! Le Q.I ainsi que ces nombreuses variantes qui chacune évalue UN SEUL point de l'intelligence !
...
N'y a t-il pas un problème ? N'y a t-il pas énormément de problèmes ?
Pour le coup, c'est toi qui chipote ; les fous qui disent ça ne sont pris au sérieux que par des fous... et il n'y a pas absolument que des fous ici. Idea
Pis c'est vraiment le cas de bêtise extrême que tu prends pour montrer le dysfonctionnement supposé de tout un tas de personnes. Bref, c'est un peu visé à côté, je trouve.
-La majorité des « zèbres » sont sur ce forum pour rencontrer leurs semblables. Soit, il y a certainement eu beaucoup de belles rencontres. Il n'empêche que ce que je trouve étrange, c'est le fait que des personnes « hors normes » se regroupent, à la manière d'un communautarisme évident, afin de finalement former un tout assez... homogène et finalement un groupe de personnes lambdas.
Prend ce même raisonnement et remplace l'idée de regrouper des "zèbres" par celle de regrouper des unijambistes. Idea
-Personne ici n'a la même définition de l'intelligence et chacun essaye de l'arranger à sa manière afin de pouvoir se ranger dans une case. Osez me dire maintenant ce qu'est l'intelligence, il me semble que personne n'a de réponse. N'est-ce pas pourtant la base pour établir des comparaisons et des seuils ? Il y a des définitions de l'intelligence mais chacune évalue une seule partie. Ici, vous avez choisi de vous définir tous par la définition d'intelligence que donne le Q.I.
Si, Fata a la réponse, suffit de demander...
-D'ailleurs, pourquoi un tel besoin d'être étiquette ? J'avais le même besoin lorsque je suis arrivée ici, besoin de l'étiquette « intelligence spéciale » qui me déresponsabiliserait de toutes mes expériences passées, qui expliquerait ma vie, qui expliquerait le SENS de ma vie ! Oh, si seulement c'était si simple mes amis. Mais un mot n'expliquera jamais rien. Vous vous y identifierez tout au plus mais ce que vous êtes n'a pas besoin de nom, sauf si vous avez une maladie. La douance est-elle une maladie ? Non. C'est tout au plus, une caractéristique dont les limites sont floues. On dit « au delà de 130 » mais... mais n'est-ce pas là une folie ? Déterminer ce que l'on est à l'unité près ? Cette limite créé des conflits entre surdoués, pour déterminer lequel ou lequel autre sera le plus intelligent... au final, les dits « surdoués » retournent à l'état primaire, pardonnez moi de le dire ainsi, mais je ne nommerai pas autrement l'ensemble des réactions instinctives, enfantines, impulsives que l'on peut voir dans certaines réponses, l'absence de compréhension de ce que l'autre dit, l'envie de le rabaisser pour se mettre au dessus...
Cela s'explique facilement par le fait qu'ils ne sont pas si unijambistes que ça...
-Si on raisonne en terme de Q.I, comment se dire qu'un 130 sera semblable à un 140 etc ?
N'est-ce pas atrocement réducteur de tous se nommer « surdoués » ? Comparez un Einstein à l'un des membres de ce forum, seriez vous satisfait de les nommer tous les deux « surdoués » ? Ce serait rassurant pourtant, de ce dire qu'on a tous quelque chose d'un Hawking ou d'un Einstein, d'un Newton... Mais c'est faux, mes amis. Corrigez moi si je me trompe, mais je ne crois pas que ces génies se soient un jour mis dans la case « génie ». Caractérisés par leur modestie et l'incapacité de les « classer », ils n'ont rien à voir ni avec vous, ni avec moi. Et ça, il faut l'accepter.
Là, tu prends un cliché du génie bien particulier. Peut-être que la finesse de ces gens-là (j'en doute), c'est/était de ne pas croire qu'un génie c'est quelque chose d'aussi palpable et incontestable que [complétez vous-même par quelque chose de palpable et d'incontestable]. Tu tombes dans le piège que tu dénonces plus haut : tu te mets à croire aveuglément en un mot.
Spoiler:

Elles expliquaient tout ce que j'étais. Toutes mes réactions, tous mes choix, toutes mes tristesses, mes remises en questions, mon sentiment d'être en décalage par rapport aux autres, mon insatisfaction permanente des autres etc.
J'étais si heureuse de pouvoir découvrir enfin la cause à tout cela et de pouvoir aussi rencontrer enfin des gens comme moi. Mais j'ai fini par me questionner encore sur mes motivations à vouloir « savoir » sachant que cela ne changeait rien à ce que j'étais. Au final, je ne savais plus qui j'étais, si tout ce que j'avais vécu avait été conditionné par ma douance ou par mon « envie d'être douée », j'en pleurais même tant ma vie était chamboulée. Tout cela a cause d'un mot.
-A ce que j'ai compris, ce forum part d'un certain livre qui a amené la notion de zèbre. Dans ce livre, il y a beaucoup de caractéristiques vagues qui peuvent faire croire à n'importe qui qu'il est surdoué.
Le zèbre est un surdoué qui s'ignore et qui a mal vécu sa douance n'est-ce pas ? Mais ces symptômes... Un hypersensible par exemple peut avoir les mêmes, ou quelqu'un qui s'invente une vie, ou encore un dépressif, un bipolaire ou une personne qui veut simplement être spéciale et qui est un peu trop centrée sur elle même ! Personne ici ne sait différencier un zèbre d'un surdoué et je ne sais même pas si ma définition est la bonne ; il y a même des débats sur ça mais... ?? Mais à quoi rime tout ça, vous rendez vous compte de ce sur quoi vous débattez ? Il y a de tout ici !
Oui, mais avec le point commun d'être des personnes centrées sur elles-mêmes Cool On nous la fait pas, on sait ce qu'on vaut, nous.
Vous savez, si pour vous et la société, un surdoué, « zèbre » ce n'est qu'un ensemble de caractéristiques précises et techniques, liés aux maths, à la logique et à la vitesse de raisonnement, eh bien je n'ai plus aucune envie que l'on me nomme de cette façon.
Je n'ai pas envie que mon intelligence ne soit que « efficace », « productive » « optimisée ». Ca, pardonnez moi pour cet humour désastreux, c'est une intelligence capitaliste.
Albert Jacquard t'aurait bien aimé... Moi aussi, je t'aime bien (mais chu pas un génie) Smile
Tu harangues, tu harangues... ensuite faudra prouver que les personnes assez bêtes pour se faire avoir sont assez intelligentes pour se faire désavoir. Bah, bon courage.
Je ne sais pas ce que je suis, je pourrais rater ce test de Q.I mais au final... cela ne voudrait rien dire. Un nombre ce n'est pas moi. Une performance, ce n'est pas moi. Moi, c'est celle qui a lutté pour en arriver où je suis. C'est du travail. A quoi cela me servirait-il de savoir que c'est un don ? Ou pas ? Seuls les vrais génies peuvent se permettre de se reposer sur cela. Mais au fond de vous... n'avez vous jamais su qui vous étiez ? Ne cherchez vous pas à vous rassurer en vous testant ?
Et pourquoi vous rassurer d'ailleurs, pourquoi attendez vous quelque chose, n'avez vous pas placé la barre trop haut car vous avez quelque chose à vous prouver ? Moi oui. J'avais quelque chose à me prouver inconsciemment et depuis que je le sais, je me sens bien.
Un jour de stress et le test baissera... un autre jour, le résultat montera, changera... Et on me dit qu'on est au chiffre près ! 130, mais voyons un peu de réalisme, comment voulez vous faire confiance à un test aussi aléatoire... On choisit tous la solution de facilité...
Pourquoi ne parle t-on pas de génies littéraires, pourquoi ne parle t-on pas des génies artistiques, des génies de la débrouillardise, des génies en politique et en social ? Les leaders n'étaient-ils pas plus doués que vous et moi par exemple ? Les personnes qui ont marqué l'histoire ? Ont-ils jamais fait des tests pour se le prouver ? Voyez comme cette définition est vague et correspond bien à notre époque où nous nous préoccupons tant de la « performance » le Q.I est d'ailleurs souvent utilisé dans les tests pour les entreprises pour voir à quel point vous pourrez rapporter de l'argent.

GENIAL.
Si c'est pour quitter un fantasme pour en poursuivre un autre, bof...
Voyez ce que vous êtes : tous des individus différents, à l'intelligence différente (ni meilleure, ni moins bonne), aux expériences et passés différents et voyez vous maintenant, cherchant à tout prix à rejoindre un troupeau sans berger si ce n'est ces fameux tests de logique.
Mais vous êtes géniaux de base !! Franchement, rien que pour être ici, je vous respecte car vous n'êtes tout de même pas dans la norme.
Regardez vous, magnifiques êtres profonds au potentiel incroyable, qui gâchez ce potentiel en vous excluant du monde et en faisant de « l'entre soi »
Ça ressemble à une technique de persuasion. Du style : "Malgré tout vous n'êtes pas idiots et conformistes, vous êtes tout le contraire". Ça me dépasse, il me faut du binaire (129 n'est pas 130).
Si effectivement, parmi tous les clichés qui existent sur les surdoués, vous aimez les échecs, je serai navrée de vous apprendre que vous comme moi ne sommes que des pions tant que des individus extérieurs  réussiront à nous dicter et à influencer notre manière d'être intelligents.
Ce serait pas original, il y a déjà la moitié des ennemis mortels de James Bond qui sont champions d'échecs... yen a marre...
Et je vous en prie, cessez de croire qu'un surdoué est plus intelligent.
T'en connais beaucoup des personnes qui ne se prêtent pas un peu (ou beaucoup) plus d'intelligence (ou de beauté, c'est bien aussi la beauté Idea) qu'ils n'en ont ??
doggie
doggie

Messages : 514
Date d'inscription : 22/03/2016
Localisation : Ma bite est en Dieu

http://philosofistfucking.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ? Empty Re: A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ?

Message par Gecko le Dim 3 Avr 2016 - 23:10

@Doggie

Ah ! J'attendais les premières contestations avec impatience ! (Il y en a toujours)
Tu as l'air d'un provocateur, Doggie, car tu n'as pas offert de réelle solution ou de réelles critiques à ce que j'ai dit
Tu as effectivement trouvé quelques failles dans mes mots mais ne faut-il pas utiliser un système pour présenter ses défauts ?
Je critique un langage, mais je me dois d'utiliser le même puisque je n'ai pas d'autres mots pour "génie" que... "génie" par exemple. Par contre, oui, je crois au "fantasme" des génies, oui, d'autres non, soit.
Mais justement, cela montre toutes les contradictions de ces notions : surdoués, génies, zèbres etc. Je m'emmêle les pinceaux et c'est exactement cela que je dénonce donc tu as tout juste et ça sert mon raisonnement.


En tant que provocateur, j'imagine que tu ne m'en veux pas personnellement et que tu ne cherches pas à me "descendre" (parce que le ton est un peu énervé quand même). Enfin, c'est ambigu j'arrive pas à savoir ta position : m'attaque tu ?
Néanmoins, je n'arrive pas à comprendre ou tu veux en venir car tes phrases s'opposent aux miennes mais.... Pour aller ou ?
J'avoue avoir été un peu méprisante, je n'aurais pas dû dire "lambda" mais plutôt : aux cons, tout simplement x) Normal ne veut pas dire con alors je me suis loupée malgré moi. Errare humanum est. (je ne devrais même pas dire "con" car les vrais cons n'existent pas... roh c'est compliqué hein ?)

Hey tu parles de technique de persuasion, c'en est une oui ! Après tout n'ai-je pas écrit au début que je parlais à ceux comme moi qui s'étaient un peu perdus ? Le but est de les convaincre, oui ! Mais je pense sincèrement ce que je dis. Pas dans la norme car en général, on ne se pose pas des questions au point de s'inscrire sur un forum.

J'aimerais comprendre précisément ce qui te gêne. Pour la majorité de ce que tu dis, je suis d'accord, ça ne rentre pas en contradiction avec ce que je pense.

Après, j'ai peut être dit des conneries sur certains points (même, sûrement). Mais j'ai besoin qu'on me le prouve, j'espère que tu comprendras.
Mais tu sais, je n'avais aucune mauvaise intention. Et je ne cherche pas des louanges ou à être un quelconque Messie ou je ne sais quoi. Vu que je me sens mieux, je voulais simplement rassurer des personnes qui en ont besoin.

Bien à toi


Dernière édition par Gecko le Dim 3 Avr 2016 - 23:29, édité 1 fois
Gecko
Gecko

Messages : 53
Date d'inscription : 06/03/2016
Age : 21
Localisation : Sud

Revenir en haut Aller en bas

A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ? Empty Re: A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ?

Message par M.A.I.T.C. v3.0 le Dim 3 Avr 2016 - 23:25

Gecko a écrit:Si tu veux parler de mots, alors ma question est :
Une definition... definir implique des limites, des bords
L'intelligence peut elle être delimitée ou est elle toujours relative?
Si elle est toujours relative alors elle n'a pas de definition.
Prouve moi le contraire et j'en tiendrai compte.

C'est comme la grandeur ou la petitesse, c'est relatif, mais tu sais ce que ça veut dire et ce que ça ne veut pas dire, tu peux alors définir un un contour (qui peut être flou) qui délimite leur sens, non?
Je crois que ce qui te pose problème ce n'est pas qu'il n'y ait pas de définition précise de l'intelligence mais qu'il n'y ai pas de moyen fiable et unanimement reconnue pour la mesurer.

Tu ne devrais pas te stresser avec les définitions, tu es dans le doute, c'est normal... Mais finalement si le mot "zèbre" a été choisi ce n'est pas pour rien, tous différents dans un troupeau qui semble homogène. Te sentir bien ou mal dans le troupeau ne signifie pas que tu es ou non surdouée, on ne s'entends pas toujours avec ceux qui nous ressemblent. Et puis si tu es capable de simuler d'être surdouée parce que tu veux être surdouée c'est peut être le faux-self le plus énorme dont j'aurai jamais entendu parlé et je crois que ça devrait te conforter plus que t'inquiéter sur ta douance (ouais ouais petit coup de casuistique toujours efficace pour se remonter le moral).
Je crois que le problème qu'ont eu beaucoup de nous avec la "zébritude" c'est justement la sensation de ne pas pouvoir mettre des mot sur ce qu'on est, sur ce pourquoi on souffre. Et le fait est que ce qui se dit des caractéristiques du surdoué comme présentés par les livres peuvent être relativement appliquées à une grande partie de la population, mais on peut dire qu'empiriquement les zèbres ont ce coup de chamboulement que tu vis... celui d'enfin arriver à mettre des mots (même faibles en sens) sur des choses non-communes et très subjectives.
Suis plutôt ton instinct sur ces questions ou essaie de trouver des définitions mais ce n'est pas parce qu'on ne sait pas dire une chose qu'elle est indéfinissable.
M.A.I.T.C. v3.0
M.A.I.T.C. v3.0

Messages : 181
Date d'inscription : 12/09/2012
Age : 27
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ? Empty Re: A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ?

Message par doggie le Dim 3 Avr 2016 - 23:26

Gecko a écrit:En tant que provocateur, j'imagine que tu ne m'en veux pas personnellement et que tu ne cherches pas à me "descendre" (parce que le ton est un peu énervé quand même). Enfin, c'est ambigu j'arrive pas à savoir ta position : m'attaque tu ?
Néanmoins, je n'arrive pas à comprendre ou tu veux en venir car tes phrases s'opposent aux miennes mais.... Pour aller ou ?

Gecko a écrit:J'aimerais comprendre précisément ce qui te gêne. Pour la majorité de ce que tu dis, je suis d'accord, ça ne rentre pas en contradiction avec ce que je pense.
Bah non, mais c'est pas une contradiction, c'est de l'humour (d'où le côté incisif (mais n'as-tu pas vu que je me contredis également d'une réponse à l'autre ?)). Ton message est superbe, mais les pamphlets ont toujours un petit quelque chose de ridicule (comme quelqu'un en colère (c'est drôle à voir, non ?)). J'ajoute une dose de ridicule pour la blague et pour dire au passage que tu ne proposes pas non plus de solutions après avoir dénoncé des évidences parfois un peu trop évidentes.

Suis pris dans un dilemme : je trouve l’âgisme détestable et en même temps j'ai envie de te dire "t'es balèze, gamine" (dans le sens : "tu déchires grave").

Bien à toi tout pareil Smile
doggie
doggie

Messages : 514
Date d'inscription : 22/03/2016
Localisation : Ma bite est en Dieu

http://philosofistfucking.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ? Empty Re: A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ?

Message par Gecko le Dim 3 Avr 2016 - 23:40

@MAITC

Je n'aurais pas dit mieux. Ahah, tu m'as fait rire pour le faux self mais ça a quelque chose d'inquiétant aussi parce que des fois c'est ce que je me dis et... Whaouh. Soit c'est ça et je suis le plus génial des caméléons de l'espace, soit c'est pas ça et... Bah... Je ne saurai jamais.
Oui après la solution pour l'intelligence serait de dire que c'est la faculté à s'adapter. Pour moi, c'est celle qui colle le plus pour l'instant car elle a des contours flous. Néanmoins après pour se torturer l'esprit on peut se dire que les grands originaux se sont justement distingués parce que ils ne s'adaptaient pas, ou alors des gens qui ont tout révolutionné par une pensée inadaptée à leur siècle.... Pouf ! Mais ça reste intéressant de chercher.
Pieyre disait que j'abandonnais comme un enfant. Je ne pense pas. Je crois qu'au contraire on se rapproche plus de la vraie définition en admettant qu'elle est indéfinissable hum...
En tout cas je suis consciente que la zèbritude rassure beaucoup de gens, c'est vrai, on se sent moins seul après.
Je rappelle juste que je dénonçais le moment où des conflits naissent, ce qui montre qu'il y a un problème.
Si tout fonctionnait bien je ne serais pas intervenue

@Doggie

Ah ok j'avais rien compris alors. Justement, puisque tes phrases se contredisaient je me disais : soit il est trop fort et je comprends rien, soit il fait exprès et je comprends rien non plus...
En fait... t'as voulu casser tout mon effet Very Happy

t'inquiète pour l'âge je t'en veux pas, ça doit démanger. Je cherchais pas les compliments mais merci.
A bientôt ahah.
Gecko
Gecko

Messages : 53
Date d'inscription : 06/03/2016
Age : 21
Localisation : Sud

Revenir en haut Aller en bas

A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ? Empty Re: A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ?

Message par Pieyre le Lun 4 Avr 2016 - 15:16

Gecko :
Si tu veux parler de mots [...]
Il est question bien sûr de mots et de choses, et de l'adéquation d'un mot et d'une chose.

Une definition... definir implique des limites, des bords
Définir un concept, c'est relier un mot qui le désigne à d'autres mots au sein d'une expression.
Par exemple : 1 est le successeur de 0. C'est une définition de 1. C'est relatif à un langage qui comporte le verbe être et à deux autres concepts : le nombre 0 et la fonction successeur. Le nombre entier 1 n'est donc pas n'importe quel nombre. Cela correspond à une limite si l'on veut.

Définir une chose, c'est aussi relier un mot qui la désigne à d'autres mots au sein d'une expression qui comporte des termes formels ou des mots correspondant à des choses déjà définies, de sorte que l'usage formel que l'on fait de cette définition corresponde bien à notre perception de la chose.
Par exemple : la pression est la force par unité de surface. Si l'on a une perception claire de la force et de la surface, en les faisant varier, on adhérera à cette formule en observant que la pression ainsi définie correspond bien au même effet ressenti.

L'intelligence peut elle être delimitée ou est elle toujours relative?
L'intelligence peut être définie de diverses façons. La mienne, c'est de dire que c'est la faculté d'interpréter ce qui nous pose problème et d'y apporter ce qui sera admis par une autorité compétente comme une solution. Cette définition ne saurait être parfaite, mais ce n'est pas ce qu'on demande à une définition. Elle est opérationnelle.

Si elle est toujours relative alors elle n'a pas de definition.
Tu es bien sûr de ça ? C'est au contraire des choses qui ne peuvent pas être définies qu'on dit absolues; ainsi Dieu ou le libre arbitre.

Prouve moi le contraire et j'en tiendrai compte.
Il n'y a pas de preuve. C'est une question de conviction.

Par ailleurs, je n'ai pas dit que tu abandonnais comme un enfant. C'était juste une analogie destinée à te faire comprendre qu'il ne suffisait pas d'avoir des fulgurances pour bien penser, mais qu'il était nécessaire de se confronter à l'expérience – qui est souvent décevante –, et de surmonter cette déception pour avancer davantage.

Pieyre

Messages : 20533
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ? Empty Re: A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ?

Message par doggie le Lun 4 Avr 2016 - 15:34

Pieyre a écrit:L'intelligence peut être définie de diverses façons. La mienne, c'est de dire que c'est la faculté d'interpréter ce qui nous pose problème et d'y apporter ce qui sera admis par une autorité compétente comme une solution. Cette définition ne saurait être parfaite, mais ce n'est pas ce qu'on demande à une définition. Elle est opérationnelle.
Qu'appelles-tu "opérationnelle" ?

Ta définition me semble très restrictive. Des fois, il n'y a aucun problème. Je veux dire on n'est plus à l'école. Comment juger de qui est l'autorité compétente ?

Sur le concept du surdon, tu te fies à quelle autorité compétente, par exemple ?


Dernière édition par doggie le Lun 4 Avr 2016 - 15:40, édité 3 fois
doggie
doggie

Messages : 514
Date d'inscription : 22/03/2016
Localisation : Ma bite est en Dieu

http://philosofistfucking.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ? Empty Re: A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ?

Message par Pieyre le Lun 4 Avr 2016 - 15:39

Disons pour opérationnel : qui permet d'obtenir, en l'appliquant dans un raisonnement, des effets qu'on jugera utiles. Ainsi la définition de la pression que j'ai rappelée. Ainsi la définition du QI, même si on peut la juger limitative pour désigner l'intelligence.

Pour le reste, voir plus loin.


Dernière édition par Pieyre le Lun 4 Avr 2016 - 17:10, édité 1 fois (Raison : précision)

Pieyre

Messages : 20533
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ? Empty Re: A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ?

Message par Invité le Lun 4 Avr 2016 - 16:22

@Gecko : félicitations, magnifique révolte Smile

Redis ... ? Combien de temps tu as "tenu" ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ? Empty Re: A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ?

Message par Invité le Lun 4 Avr 2016 - 16:48

Petit délire, d'une perchée, non surdouée, afin d'adoucir les contours de sa majesté Intelligence, devant laquelle, je m'incline !
Etant clairement précisé que je ne cherchais pas à donner une définition de sa majesté, mais tout simplement à lui rendre hommage!!!

Intelligence : Mystérieuse Inconnue ; puits dont le fond est intarissable, dont les sources jaillies sont toujours potables, les saveurs toujours variables et ses effets matérialisés dans toute création bénéfique, pour soi-même et pour ses semblables.

Artiste Anonyme, dont nous observons et admirons la diversité mystérieuse de son oeuvre, dont son mystère sont les teintes révélées  et mystérieuses de sa palette originelle.


Dernière édition par Ethéréa le Lun 4 Avr 2016 - 16:50, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ? Empty Re: A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ?

Message par Laurent2 le Lun 4 Avr 2016 - 16:49

@Gecko : +1, mais... ne déprime pas trop les nouveaux venus, stp, sinon je sors ma corde et mon poison Smile Je suis là depuis peu et je découvre lentement la même chose que toi. Je suppose qu'on doit juste être prudents et chercher à faire des rencontres intéressantes, non ?
Laurent2
Laurent2

Messages : 72
Date d'inscription : 23/03/2016
Age : 31
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ? Empty Re: A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ?

Message par Pieyre le Lun 4 Avr 2016 - 17:20

doggie :
Ta définition me semble très restrictive.
Forcément : je n'ai pas réfléchi spécialement à la question; notamment je n'ai pas soumis ma définition à des personnes plus qualifiées que moi. Mais c'est déjà une définition informelle.

Des fois, il n'y a aucun problème. Je veux dire on n'est plus à l'école.
Un problème, cela ne se réfère pas spécifiquement à l'école selon moi. On se pose en permanence des problèmes : comment installer une étagère, comment se faire comprendre de sa compagne, comment définir l'intelligence, etc.

Comment juger de qui est l'autorité compétente ?
Il y a des institutions scientifiques ou techniques. Quand on n'en connaît pas, on fait la moyenne de l'opinion des gens que l'on estime.

Sur le concept du surdon, tu te fies à quelle autorité compétente, par exemple ?
Je ne sais pas trop. Les psychologues sont censés avoir reçu une formation. À Mensa, on achète les tests auprès d'organismes agréés.

Pieyre

Messages : 20533
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ? Empty Re: A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ?

Message par Invité le Lun 4 Avr 2016 - 17:30

Je me suis tenu à la lecture du 1er post, qui me parait tout plein de bon sens.

Pour ma part, tu as tout as fait compris ce forum Very Happy Félicitations.

Ici, il y a des gens qui cherchent, des gens qui s'amusent, et des gens qui aident. Un forum est un outil, et ses participants des utilisateurs.

Certains sont attirés par la pancarte affichée au dessus de la boutique, d'autres pas, c'est l’intérêt d'une pancarte. Une pancarte n'est qu'une pancarte, on se sait pas vraiment ce qu'on va y trouver... On y rentre parfois pour rien, d'autres fois pour tout acheter...

L'important étant:
- que la pancarte donne une idée de ce qu'on y trouve
- conserver son sens critique
- faire ce que tu veux avec ce que tu y trouve

Pour rester quand meme un peu terre à terre:
- les braquages de boutiques sont cependant prohibés
- si on aime pas une boutique, on change de magasin

Personnellement, j'adore ce forum car je ne sais pas justement à qui je parle (quoi que Rolling Eyes ).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ? Empty Re: A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ?

Message par doggie le Lun 4 Avr 2016 - 18:03

Pieyre:

rappel:

Pieyre a écrit:L'intelligence peut être définie de diverses façons. La mienne, c'est de dire que c'est la faculté d'interpréter ce qui nous pose problème et d'y apporter ce qui sera admis par une autorité compétente comme une solution. Cette définition ne saurait être parfaite, mais ce n'est pas ce qu'on demande à une définition. Elle est opérationnelle.
Pieyre a écrit:
doggie :
Ta définition me semble très restrictive.
Forcément : je n'ai pas réfléchi spécialement à la question; notamment je n'ai pas soumis ma définition à des personnes plus qualifiées que moi. Mais c'est déjà une définition informelle.
Pourquoi ne pas prendre celle du dictionnaire ?
Spoiler:

Pieyre a écrit:Il n'empêche que, dans une langue, quand on utilise un mot, c'est qu'on se réfère à une définition de base, celle du dictionnaire, qu'on peut juger imparfaite ou trop polysémique.
À la définition du dictionnaire (que tu peux juger imparfaite), tu préfères la tienne "informelle", à laquelle tu n'as pas vraiment réfléchi... C'est très mystérieux pour moi.
Pieyre a écrit:
Des fois, il n'y a aucun problème. Je veux dire on n'est plus à l'école.
Un problème, cela ne se réfère pas spécifiquement à l'école selon moi. On se pose en permanence des problèmes : comment installer une étagère, comment se faire comprendre de sa compagne, comment définir l'intelligence, etc.
Je voulais justement dire que l'intelligence peut s'appliquer là où on ne se pose aucun problème. On peut comprendre quelque chose s'en s'être posé la question (moi, ça m'arrive).
Pieyre a écrit:
Comment juger de qui est l'autorité compétente ?
Il y a des institutions scientifiques ou techniques. Quand on n'en connaît pas, on fait la moyenne de l'opinion des gens que l'on estime.
Chaque fois que tu te poses une question tu te demandes ce qu'en penseraient les autorités compétentes, ou tu te remémores l'avis des gens que tu estimes ? Pour donner une définition de l'intelligence (que tu as dit être la tienne, tout de même), tu n'as pas consulté le dictionnaire, ou je ne sais quel ouvrage de référence, ni personne de plus qualifiée que toi. Idea
Pieyre a écrit:
Sur le concept du surdon, tu te fies à quelle autorité compétente, par exemple ?
Je ne sais pas trop. Les psychologues sont censés avoir reçu une formation. À Mensa, on achète les tests auprès d'organismes agréés.
Eh oui, il faut discriminer soi-même les sources. Avec quoi ? Peut-être avec son intelligence... mais selon toi l'intelligence consiste à se fier aux autorités compétentes. Quelles sont les autorités compétentes qui vont discriminer les autorités compétentes sur tel ou tel sujet (qui pourra être plus abstrait que dans les sciences dites "dures")?

En allant lire quelques uns de tes messages récents, je suis tombé sur ceci :
Pieyre a écrit:Ma vocation professionnelle était de ne pas avoir de profession, et cela très tôt. J'ai fini par l'accomplir, en espérant pouvoir la conserver.

Et ça m'a surpris ce genre de raisonnement pour quelqu'un qui dit que l'intelligence consiste à se fier aux autorités compétentes (laquelle compétence dont tu sembles quand même pouvoir juger toi-même).
doggie
doggie

Messages : 514
Date d'inscription : 22/03/2016
Localisation : Ma bite est en Dieu

http://philosofistfucking.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ? Empty Re: A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ?

Message par Invité le Lun 4 Avr 2016 - 18:18

Gecko : plutôt lucide ton post, mais j'aurais bien aimé savoir de façon plus explicite pourquoi tu partais / te distanciais, puisque tu annonces cela dans l'intro ! On veut la conclusion !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ? Empty Re: A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ?

Message par Gecko le Lun 4 Avr 2016 - 18:33

Bonjour à tous
Les commentaires sont nombreux et je vais prendre le temps de bien y répondre et de me corriger aussi si besoin
Je suis tout a fait consciente que j'ai été agressive sur certains points et que j'ai parfois manqué de precisions.  Je vois que mon texte a créé des polémiques or je ne tiens pas à diviser ni a me mettre des personnes à dos alors on va trouver des terrains d'entente
Je vous répondrai plus en détail plus tard
Mais gardez en tête que le premier but que je me suis fixé est de parler à ceux qui font un blocage sur cette notion d'intelligence basée sur le q.i. je sais à quel point cela peut blesser, détruire alors... je veux aider ces gens là
Je ne critique pas le forum mais je remets en question les motifs de certains qui y sont.
C'est vraiment un sujet délicat et je ne voudrais offenser personne juste discuter et puis mieux comprendre qu'est ce que cela veut dire, au juste, de se regrouper entre "surdoués".

A bientôt, je vous répondrai au plus vite à chacun. Et je compléterai ma pensée.
Gecko
Gecko

Messages : 53
Date d'inscription : 06/03/2016
Age : 21
Localisation : Sud

Revenir en haut Aller en bas

A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ? Empty Re: A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ?

Message par LaDemoiselle des Licornes le Lun 4 Avr 2016 - 18:38

Bon ok, mais pourquoi «dénoncer» cela sur un ton un peu rentre-dedans, alors qu'il n'y a à priori rien qui indique que tous les gens sur ce forum pensent ainsi?
J'ai l'impression de me faire engueuler par une inconnue pour une bêtise que je n'ai pas faite c'est un peu agaçant.
C'est peut-être moi qui me vexe trop facilement remarque. Je suis plutôt d'accord avec ton message, pas trop sur la forme, mais on ne peut plaire à tout le monde il paraît...

(et puis il ne me viendrait pas à l'idée d'engueuler des gens parce que leur façon de penser me semble déplacée. A la limite je leur donne gentiment mon avis, mais au final ils pensent ce qu'ils veulent... ^^)

EDIT; j'ai lu trop vite, en relisant tes premières lignes je comprend que tu expliques pourquoi tu pars. Ok tu t'es fâchée avec le forum, je comprend mieux le ton.
LaDemoiselle des Licornes
LaDemoiselle des Licornes

Messages : 87
Date d'inscription : 13/12/2015
Age : 23
Localisation : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ? Empty Re: A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ?

Message par Gecko le Lun 4 Avr 2016 - 18:45

@LaDemoiselledesLicornes
Tu n'as pas dû bien lire car je m'adresse certes à tout le monde mais je ne critique qu'une partie et encore, je critique surtout une vision de l'intelligence (ce n'est même pas une personne)
Apres j'ai tendance à m'emporter lorsque j'ecris mais j'ai aussi mis que c'etait un coup de gueule "positif".

Faux, je ne me suis pas fâchée. Pas du tout même, je respecte ! C'est juste que ne trouve plus d'utilité a un rassemblement de "surdoués" et que je ne veux plus chercher a me definir comme tel. Mais je respecte les membres.

Peace Smile
Gecko
Gecko

Messages : 53
Date d'inscription : 06/03/2016
Age : 21
Localisation : Sud

Revenir en haut Aller en bas

A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ? Empty Re: A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ?

Message par Invité le Lun 4 Avr 2016 - 18:53

Disons que rédiger un long coup de gueule un tantinet critique - voire donneur de leçons en dépit d'intentions fort charitables - n'est pas interdit, bien au contraire. Mais il faut s'attendre à ce que certains se sentent visés ou vexés !

[Par ailleurs, venir critiquer la notion de QI sur un site de HP en dénonçant les limites des deux concepts est intéressant, mais peut presque passer pour une tentative de troll (comme quelqu'un qui viendrait porter l'étendard de la littérature sur un forum consacré aux livres de Marc Levy - ou l'inverse).]

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ? Empty Re: A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ?

Message par Gecko le Lun 4 Avr 2016 - 19:03

@Aube

Oui ce serait un troll s'il n'y avait que des HP ici. Constatant que le public est très hétérogène, il y a matière à se poser des questions car cela veut dire qu'il y a quelque chose d'autre caché sous ce mot,  c'est comme un icerberg. La surface c'est : c'est un forum de surdoués.
En dessous il y a néanmoins un besoin de discussions profondes, un probleme dans la definition du surdoué et du zebre, un probleme liés au aux tests, un problème dans la manière de les interpreter, un problème lié aux valeurs que l'on attribue à la douance, un problème lié aux mots,  a un besoin de reconnaissance, a l'identité  et je ne sais quoi d'autre...

(Il faut noter que je me suis souvent incluse dans mes leçons de morales, je me tape aussi hein !)
Gecko
Gecko

Messages : 53
Date d'inscription : 06/03/2016
Age : 21
Localisation : Sud

Revenir en haut Aller en bas

A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ? Empty Re: A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ?

Message par oyans le Lun 4 Avr 2016 - 19:13

Qui je suis est difficile à définir, autant j'ai une faculté d'adaptation à tous genres de situation que je dois à ma mère et de l'autre côté une imperméabilité de fusionner longtemps avec un groupe, une idée ou autre (lassitude), avec l'âge je ne peux pas dire que cela s'améliore, mais reste dans les convenances, une fille vient de me dire que j'étais direct et c'est vrai je n'aime pas trop biaiser.
Peut-être suis je étranger aux connivences sociales même si j'ai pratiqué.
je pourrais dire avoir eu des éclairs de génie il y a une période de ma vie, mais en rien surdoué, bien que j'ai quelques dons en peinture ou à l'écrit, qui serait plutôt dû au travail qu'à un cadeau du ciel.
si je fréquente ce forum, c'est que dans d'autres forums j'ai hérité d'une bonne dose de malveillance bêtasse parfois, ici il y a quelques accrocs parfois, mais l'intelligence surélève le niveau des échanges et n'offusque pas ad vitam aerternam, ni ne tourne aux harcèlements.
oyans
oyans

Messages : 2733
Date d'inscription : 13/04/2014
Age : 45

Revenir en haut Aller en bas

A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ? Empty Re: A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ?

Message par Invité le Lun 4 Avr 2016 - 19:39

Aube a écrit:comme quelqu'un qui viendrait porter l'étendard de la littérature sur un forum consacré aux livres de Marc Levy - ou l'inverse

Pété de rire
Mais arrêteuh, on peut très bien aimer Marc Lévy et la littérature.

Gecko : c'est un débat de longue, très longue date, la "définition de l'intelligence", la validité des tests de QI ...

Pour moi, la définition la plus communément admise d'un HP/HQI/Zèbre/Ouatéveur c'est :
" Personne au fonctionnement cognitif s'écartant significativement de la moyenne. Ce fonctionnement cognitif est diagnostiqué par un psychologue formé au sujet dans le cadre d'un bilan psychologique qui peut inclure un test de performances intellectuelles (test de QI) "

Ca c'est ma définition perso, je pense que comme ça c'est assez flou et vague pour intégrer ceux qui voudront s'y reconnaître.
En revanche, je reste persuadée que ce fonctionnement cognitif est difficile à juger soi-même pour soi. L'œil extérieur permet de s'affranchir des doutes (et ne sert pas forcément à poser un chiffre, nombre d'entre nous ont été diagnostiqués dans qu'un nombre soit posé).

Je pense de toutes façons qu'il est plus constructif de s'attarder sur son fonctionnement que sur ses performances à jouer avec des cubes ou à résoudre des puzzle, mais ça, c'est mon avis.

Pour les tests et le mythe du surdoué matheux, je ne sais pas si tu as lu les sujets "venez vous exprimer après le test" et "pourquoi ne pas passer le test", mais il y a dans ces sujets des réflexions intéressantes sur ce qui est effectivement mesuré. (et tu verras que le test comporte très, très peu d'item mathématiques, sinon j'aurais eu un meilleur score lol! 2nd degré )

En gros, le QI, c'est ce que mesure le test à un instant T. Que l'on veuille appelle cela intelligence n'y changera rien, cela restera ce que mesure le test, un outil utilisé comme un élément de diagnostic.

En espérant que tu trouveras ici ce que tu es venu y chercher.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ? Empty Re: A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ?

Message par Pieyre le Lun 4 Avr 2016 - 20:21

Doggie, ce que je dis simplement, c'est que la définition du dictionnaire, que j'ai consultée bien sûr, c'est la base. Mais, le travail philosophique, cela consiste bien souvent à remettre en question les définitions. Notamment, lorsqu'il y a plusieurs acceptions, cela consiste à choisir une ligne qui aille à l'essentiel, sans qu'on puisse rendre compte de tout.

Quand j'indique que je ne me suis pas intéressé spécialement à la définition de l'intelligence, cela veut dire que je n'ai tout de même pas fait un travail de recherche digne d'une publication. Mais j'avais eu l'occasion de développer en long et en large (et même en travers) sur le sujet de Bibo : Le QI est la seule mesure valable de l'intelligence.

À l'époque, je considérais que ma définition n'était pas opérationnelle. Il est vrai qu'il y a un aspect subjectif au fait de considérer qu'il y a un problème. À la base, il s'agit d'une insatisfaction qui correspond à envisager une résolution, sans que l'on formule forcément cette insatisfaction comme problème.

Alors, si tu indiques que pour toi l'intelligence peut s'appliquer sans qu'il y ait un problème en ce sens réduit, il faudrait m'en donner un exemple.

Quant à la question de se référer à une autorité compétente, c'était juste pour prévenir le fait que ce qu'on appelle une solution peut être non cohérent, voire fantaisiste. Il faut bien qu'on se réfère à un certain accord des subjectivités, seule objectivité que l'on peut sans doute espérer. Après, estimer qui est plus ou moins compétent, c'est un problème en soi.

Pieyre

Messages : 20533
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ? Empty Re: A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ?

Message par Gecko le Lun 4 Avr 2016 - 22:25

@Saltymbanque

Merci bien,
Je suis restée environ une semaine, c'est vraiment très court. Mais ça a été une semaine très intense (vraiment très). J'ai tiré des conclusions très vite.

@Etherea
"Intarissable" "toujours variables" "diversité" "mystère" : on est d'accord sur la définition floue alors et ses nombreuses facettes !

@Laurent2

Je ne tiens pas à les dégoûter. Tu sais, dans le pire des cas, ils quitteront le forum car ils se poseront de nouvelles questions, ce n'est pas négatif. Mais je ne pense pas que mon message puisse les influencer à ce point ; ce n'est qu'un avis parmi tant d'autres.
Je te conseille le poison plutôt que la corde en tout cas :p
Oui je suis d'accord avec toi ; le plus beau ici ce sont les rencontres, surdoué ou pas, selon des centres d'intérêts communs. C'est bien mon message final : le partage, je n'ai pas dénoncé ça. J'ai dénoncé la rivalité, entre autres.
Là encore avec ce message je fais des rencontres magnifiques voilà pourquoi je ne supprimerai pas mon compte.

@Pieyre


Tu sembles accorder une immense sagesse et une grande confiance en ces hautes autorités. Pour moi, ce ne sont que des hommes qui découvrent sans cesse une notion relativement nouvelle. Tu sais, les définitions ne cessent de changer, de s'adapter, l'influence du contexte est incontestable et croire que tout est stable serait absolument faux.
C'est rassurant pour toi d'avoir des données précises, des faits, des choses concrètes et fiables. Mais la réalité est autre, il y a des choses qui nous dépassent, qui sont trop vagues, trop larges, trop abstraites. Les autorités sont ignorantes elles aussi et avancent à tâtons.
Je parierais sans broncher que d'ici quelques années la définition du surdoué changera ainsi que les classifications.
Si quelqu'un connaissait la définition de l'intelligence, ce serait connu et on ne se triturerait pas autant la tête aujourd'hui. Le dico propose une définition qui englobe beaucoup de choses. Ta définition est très "utilitaire" mais que fais-tu de ces "hauts potentiels" qui n'ont absolument pas été productifs, qui n'ont absolument pas trouvé de solutions, qui n'ont jamais été efficaces ?
Il y a beaucoup de contre exemples mais tu pourrais les trouver seul.
Je suis un peu plus d'accord avec ton dernier message, il est un peu différent. Mais je garde mon avis : le QI n'est pas fiable et ne mesure qu'un aspect de l'intelligence qu'on ne sait pas encore tout à fait définir. Il n'est en aucun cas une preuve d'efficacité, ni de superiorité, ni de compétence alors à quoi sert-il ?


@Revz

Un lieu d'échange, c'est ça l'intérêt, c'est ça qui est beau, je suis tout à fait d'accord.
La diversité des gens est intéressante ici.

@Aube



Je me distancie car je ne veux pas me mettre à part en me collant une étiquette.
Je ne veux pas non plus me définir principalement par une caractéristique.
De plus, n'étant plus triste ni tiraillée par la question du QI, je n'ai plus les raisons principales qui m'ont poussé à venir ici
J'ai, par ailleurs, rencontré des personnes profondes mais finalement j'ai remarqué que cotoyer des gens semblables à moi n'était pas si enrichissant que cela et que les autres sont tout aussi beaux et intéressants.  Une phrase de Sherlock "you don't have to be handicaped to be different. Everybody is different"
Je ne veux plus me voir de cette manière là, je ne veux plus ruminer ce qui me fait me sentir en décalage mais j'aimerais apprendre à vivre avec, si je rencontre une personne intéressante je ne veux plus savoir si elle est surdouée ou non mais juste... la prendre telle quelle.
Je ne veux plus sélectionner les gens
Je veux apprendre de la vie telle qu'elle est, construire ma propre vision des choses et de l'intelligence sans me mettre à part, rencontrer des gens aux capacités différentes et ne pas me dire "oh, c'est un normo pensant !" "ah ça certainement un aspie" "lui, un surdoué j'en suis sûre"
Je veux aussi me détacher de toute forme de conditionnement. De toute forme de "je suis comme ça c'est tout". Je ne veux m'ôter toute responsabilité à cause d'une "douance" d'une "zèbre attitude" qui expliquerait tout. Car je pense qu'on peut changer. S'améliorer. Apprendre. S'adapter. Se retrouver soi, trouver des amitiés très fortes en cherchant un peu autour de nous. Je ne suis pas "que" ça et je ne veux être identifiable à aucun autre.

Car finalement, inconsciemment, je pensais comme ça il y a peu, à force de voir ce mot partout
"surdoué" "surdoué" "surdoué"
Et puis j'ai regardé mon frère, LE "surdoué". Qui n'avait rien de plus que moi. A qui je n'envie aujourd'hui quasiment rien. Qui vit bien et qui n'a jamais eu ne serait-ce que l'idée d'aller sur ce genre de forum. Qui n'a jamais parlé de douance, ni à la maison, ni à ses amis. Qui VIT BIEN son originalité et qui en fait une qualité que les autres remarquent et admirent, sans pour autant se classer, sans pour autant caser une seule fois le mot "surdoué" ou "QI" pourtant le sien est conséquent.


Alors pour faire simple, au diable toutes ces statistiques et tous ces noms
Ce sont des personnes que je cherche, des "tout", des âmes, pas des caractéristiques Smile


j'espère que ma réponse est satisfaisante bien que j'ai du mal à tout exprimer, enfin, c'est dur à expliquer

Amitiés !
Gecko
Gecko

Messages : 53
Date d'inscription : 06/03/2016
Age : 21
Localisation : Sud

Revenir en haut Aller en bas

A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ? Empty Re: A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ?

Message par doggie le Lun 4 Avr 2016 - 22:50

Nan mais l'idée de dire qu'il faut se fier aux références et définir chaque mot soi-même... La philo c'est une arnaque, épicétou.
doggie
doggie

Messages : 514
Date d'inscription : 22/03/2016
Localisation : Ma bite est en Dieu

http://philosofistfucking.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ? Empty Re: A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ?

Message par Gecko le Lun 4 Avr 2016 - 22:56

@Mily


Oui ta définition du surdoué est intéressante, je suis plutôt d'accord, elle ne mesure alors pas le quantitatif mais le qualitatif et ça, ça me parait plus pertinent.
C'est vrai que ce ne sont pas des maths, plutôt de la logique, j'ai confondu les deux mais il faut admettre que les deux sont souvent liés.
En tout cas je pense que les psy qui font passer les tests ont tout intérêt à porter une grande attention sur la capacité du "patient" à raisonner, l'originalité des réponses, la pertinence des propos, le vécu...etc...
Gecko
Gecko

Messages : 53
Date d'inscription : 06/03/2016
Age : 21
Localisation : Sud

Revenir en haut Aller en bas

A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ? Empty Re: A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ?

Message par Invité le Lun 4 Avr 2016 - 23:18

Spoiler:
à 17 ans c'est plutôt efficace comme méthode pour rameuter la planète et avoir les réponses à ses questions en une journée  Shocked L'est bien ce ptit gars Very Happy

@Gecko Bienvenu Gecko, si tu n'es pas zèbre au moins tu es (très) malin comme un singe Dent pétée

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ? Empty Re: A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ?

Message par Gecko le Lun 4 Avr 2016 - 23:26

@Revz

Hé, je suis une fille !
C'est ironique de me souhaiter la bienvenue alors que je fais une sorte de message d'adieu, faut pas me tenter ^^

En tout cas merci
Gecko
Gecko

Messages : 53
Date d'inscription : 06/03/2016
Age : 21
Localisation : Sud

Revenir en haut Aller en bas

A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ? Empty Re: A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ?

Message par doggie le Mar 5 Avr 2016 - 8:25

Revz a écrit:à 17 ans c'est plutôt efficace comme méthode pour rameuter la planète et avoir les réponses à ses questions en une journée  Shocked L'est bien ce ptit gars Very Happy

C'était plus un constat que des questions (questions rhétoriques que ça s'appelle). Comme un passager qui tirerait le signal d'alarme dans le train, pas simplement pour demander aux agents : "C'est moi ou ça crame ?"

J'ai pu mal comprendre...
doggie
doggie

Messages : 514
Date d'inscription : 22/03/2016
Localisation : Ma bite est en Dieu

http://philosofistfucking.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ? Empty Re: A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ?

Message par Gecko le Mar 5 Avr 2016 - 15:02

@Doggie

Moi ce que j'avais compris du message de Redz c'etait que "les réponses a mes questions" venaient dans les commentaires du coup.
Apres je ne l'ai pas voulu dans le sens où ce n'est pas une stratégie, je ne suis pas une manipulatrice ^^ c'est simplement une conséquence sympathique et imprévue
...
Ou sinon Redz tu as mal interpreté mes questions rhétoriques comme le dit doggie
Gecko
Gecko

Messages : 53
Date d'inscription : 06/03/2016
Age : 21
Localisation : Sud

Revenir en haut Aller en bas

A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ? Empty Re: A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ?

Message par Invité le Mar 5 Avr 2016 - 16:19

héhé, vous pensez trop les zamis:
- franchement, peu importe le genre, je ne regarde pas systématiquement les profils (pas toujours rempli et parfois douteux), cela n'enleve ou n'ajoute en rien a mon propos (quoi de l'impolitesse peut etre ?)
- heu... il y a certaines phrases qui de doute façon feraient bizarre au féminin...
- questions =  interrogations... nan sérieux, il y a vraiement litige sémentique là? Horreur
- savoir prendre un compliment pour ce qu'il est Smile Smile Smile

Dent pétée

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ? Empty Re: A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ?

Message par doggie le Mar 5 Avr 2016 - 17:00

M'enfin...

Spoiler:
Peut-importe, elle a rien lu...
doggie
doggie

Messages : 514
Date d'inscription : 22/03/2016
Localisation : Ma bite est en Dieu

http://philosofistfucking.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ? Empty Re: A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ?

Message par Gecko le Mar 5 Avr 2016 - 18:08

Nan mais oh si j'ai tout lu çavapa
Ouais donc on va s'en tenir au : merci :p
Gecko
Gecko

Messages : 53
Date d'inscription : 06/03/2016
Age : 21
Localisation : Sud

Revenir en haut Aller en bas

A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ? Empty Re: A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ?

Message par doggie le Mar 5 Avr 2016 - 18:09

Pas toi, andouille ^^
doggie
doggie

Messages : 514
Date d'inscription : 22/03/2016
Localisation : Ma bite est en Dieu

http://philosofistfucking.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ? Empty Re: A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ?

Message par Gecko le Mar 5 Avr 2016 - 18:12

Mais c'est qui "elle" ? X)
Gecko
Gecko

Messages : 53
Date d'inscription : 06/03/2016
Age : 21
Localisation : Sud

Revenir en haut Aller en bas

A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ? Empty Re: A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ?

Message par doggie le Mar 5 Avr 2016 - 18:17

Celle qui dit que t'es une PN manipulatrice, alors qu'en vrai tu claques la porte pour faire du bruit, ensuite tu dis ce que t'as à dire et après seulement peut-être bien que tu pars...

Faut suivre... Smile
doggie
doggie

Messages : 514
Date d'inscription : 22/03/2016
Localisation : Ma bite est en Dieu

http://philosofistfucking.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ? Empty Re: A tous les surdoués testés, non testés et aux non surdoués : qui êtes vous ?

Message par Gecko le Mar 5 Avr 2016 - 18:19

Ah je croyais que c'etait un mec eheh on est quittes du coup Redvz
C'est exactement ça, bien vu !


Dernière édition par Gecko le Mar 5 Avr 2016 - 20:17, édité 1 fois
Gecko
Gecko

Messages : 53
Date d'inscription : 06/03/2016
Age : 21
Localisation : Sud

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum