La magie des Winx et ses effets délétères

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La magie des Winx et ses effets délétères

Message par Artemis Illythie le Dim 3 Avr 2016 - 2:08

Bonjour, ou bonsoir, selon l'heure à laquelle vous lirez ces mots.
Je suis ici pour vous soumettre une question qui me hante, en espérant trouver quelques éléments de réponse à la lumière de votre jugement éclairé.
Je commencerai par exposer quelques éléments de ma vie-démarche quelques peu égotiste, je l'admet volontiers, mais que j'estime nécessaire à la résolution du problème.
Procrastinatrice invétérée depuis ma plus tendre enfance, ayant élevé l'atermoiement au rang d'art et la tergiversation à celui de religion, force est de constater que cette fâcheuse habitude risque d'influer de façon fort négative sur ma vie. En effet, la nécessité de m'atteler à une tâche imposée avec sérieux et détermination ne m'a jamais effleurée; et la notion de "travail" est un concept des plus abstraits à mes yeux. Mes devoirs scolaires, quels qu'ils soient, n'ont que très rarement, pour ne pas dire jamais, l'insigne honneur de voir le plafond de mon logis, perpétuellement enfermés dans une cage toute de toile et de métal, écrasés entre deux cahiers, lesquels ne voient le jour que pour être couverts d'encre.
Vous l'aurez compris: paresse et nonchalance sont mon credo et mon confiteor.
Malheureusement, ou plutôt heureusement, le caractère assez douteux de ce paradigme m'apparaît fort bien. C'est pourquoi je voudrais changer, avant de chuter sans jamais pouvoir me relever, terrassée par mon indécision et ma pitoyable oisiveté. Je veux apprendre à travailler, à me consacrer à des tâches qui me semblent ennuyeuses sans toujours chercher à les contourner. Je crois qu'il est temps de cesser de me reposer sur mes facilités, lesquelles ne suffiront pas éternellement à me tirer de tous les problèmes. L'apprentissage du labeur, aussi ingrat et repoussant me semble t-il, ne peut que m'être bénéfique; d'abord en prévision du futur, mais aussi pour un usage plus immédiat: car j'ose espérer que le goût de l'effort m'apportera aussi celui de la rigueur, me permettant peut-être d'enfin mener mes projets de bout en bout, de cesser de voltiger d'une idée à une autre, misérable abeille étourdie et volage...
Aussi, telle sera ma question: comment travailler? En quoi consiste le travail, tel qu'il est entendu par les professeurs, qui l'élèvent au rang de clé de la réussite sociale et scolaire (je me demande ce qu'ils penseraient en lisant ces lignes, eux qui encensent mon sérieux-dois-je préciser qu'il m'arrive régulièrement de dormir en classe, rattrapant mes heures d'insomnie, et que ma maîtrise de l'origami se voit expliquée par une pratique intensive de 8h par jour)?

Artemis Illythie
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 4
Date d'inscription : 31/01/2016
Age : 15

Revenir en haut Aller en bas

Re: La magie des Winx et ses effets délétères

Message par Cerise le Dim 3 Avr 2016 - 15:52

Il n'y aurait pas eu un petit soucis de copier-coller dans le titre Wink?

Cerise
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 770
Date d'inscription : 08/05/2012
Localisation : Toulouse :)

Revenir en haut Aller en bas

Re: La magie des Winx et ses effets délétères

Message par Artemis Illythie le Dim 3 Avr 2016 - 18:22

Non, mais disons que le message ayant été posté assez tardivement, les associations d'idées qui ont pu mener à son choix sont pour le moins obscures... Rolling Eyes

Artemis Illythie
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 4
Date d'inscription : 31/01/2016
Age : 15

Revenir en haut Aller en bas

Re: La magie des Winx et ses effets délétères

Message par Invité le Dim 3 Avr 2016 - 18:42

@Artemis Illythie
Si tu travailles dans un domaine qui te correspond, ça ne sera pas nécessairement une torture.
Si tes professeurs encensent ton sérieux c'est sans doute que tu as de bons résultats, non?
Tu as sans doute une méthode d'apprentissage, ou une manière d'apprendre, qui t'est adaptée.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La magie des Winx et ses effets délétères

Message par Hakaan le Jeu 7 Avr 2016 - 2:59

bien personnellement je sais que si l'école est responsable de quelque chose c'est de ma tendance à procrastiner,
quand j'étais très jeune j'étais curieux de tout j'avais toujours des livres d'anatomie, biologie, sciences, etc entre les mains, je bricolais des trucs pour voir ce que ça faisait, j'apprenais a compter tout seul, et au fur et a mesure des années, qu'on me force avec ces conneries scolaires ou il faut apprendre non pas parce qu'on en a envie mais parce qu'on est sanctionné, et apprendre non pas comme on en a envie, mais suivant une ligne chiante au possible parce que sinon c'est pas drôle, et non pas pour se développer soi ni pour que cela ne débouche sur aucune activité intéressante, mais juste pour ne pas voir une tête de con nous faire un sermon, j'en ai perdu toute cette énergie, cette curiosité, pour au final finir par être blasé de tout,
avec les années ce conditionnement tend à s'estomper, mais la curiosité d'antan n'est plus qu'un lointain souvenir bien chimérique, donc aujourd'hui je m'en tien a fonctionner en autodidacte, et petit à petit ma curiosité revient,
ceci dit je suis bien déçu par ce sujet, je pensais que l'on allait enfin parler du winx club sur ZC

Hakaan
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 178
Date d'inscription : 30/06/2015
Age : 32
Localisation : 54

Revenir en haut Aller en bas

Re: La magie des Winx et ses effets délétères

Message par CD_CD le Ven 8 Avr 2016 - 23:56

Artemis Illythie a écrit:En quoi consiste le travail, tel qu'il est entendu par les professeurs, qui l'élèvent au rang de clé de la réussite sociale et scolaire

Bonsoir,

Je réponds à la phrase citée ci-dessus. Elle comporte en fait bien plus qu'une seule question, et plusieurs simplifications.

... tel qu'il est entendu par les professeurs... pourquoi ce choix ? Pourquoi pas le travail en soi ? Pourquoi pas ce qui fait rentrer des sous dans une maisonnée ? Pourquoi pas réfléchir - pas trop longtemps ! - à la différence entre travail scolaire et travail rémunérateur ? A la différence entre travail et oeuvre ? A la différence entre création et besogne ? etc.

Donc, je supprime la partie "tel qu'il est entendu par les professeurs".

... qui l'élèvent au rang de clé de réussite sociale et scolaire.... Bon, on m'épargne l'argumentaire qui me fait supprimer cette partie aussi ?

Reste : "qu'est-ce que le travail ?"

Auquel j'ajoute : "celui qui fera de moi une personne autonome sur le plan organisationnel et financier".

La question à laquelle je réponds est donc : "Qu'est-ce que le travail, celui qui fera de moi une personne autonome sur le plan organisationnel et financier ?". D'accord ?

Travail : liste de choses à faire pour "faire avancer le schmilblick", le schmilblick étant l'équilibre (dynamique) d'une vie de bonne qualité.

Définir "vie de bonne qualité".
Prendre une marge pour "accidents et imprévus" (marge modulable en fonction de sa situation et de ses projets de vie (par exemple, moi, parent, je prends une bonne marge. Sans enfant, je n'avais quasiment pas pris de marge).

Remplir la liste de choses à faire.
Y mettre tout ce qui est nécessaire à la "vie de bonne qualité".
Classer par "survie", "rentrée d'argent", "bien-être" et autres catégories éventuelles.

Voir ce qui est réalisé par des tiers, ou ce que l'on souhaite voir réaliser par des tiers, ce que l'on souhaite réaliser soi-même, comparer à l'état actuel, à ce qui pourrait être, etc.
Exemple : dans "survie", il y a "laver le linge", "étendre le linge", "ranger le linge" (c'est de la survie dans certaines conditions de vie parce que sinon, on voit débarquer les punaises masquées (j'ai beau réfléchir, je ne vois pas dans quelles conditions de vie on peut vivre sainement sur la durée avec du linge non rangé)). "sortir les poubelles", "désinfecter le frigo de temps en temps", etc.

Dans "rentrée d'argent", j'ai mes trucs, tu peux avoir les tiens.
Tiens, on pourrait rajouter une case "image sociale" (bon, perso, cette case-là, elle est vide chez moi (enfin, non, elle n'est pas vide, mais personne ne se charge vraiment de réaliser les tâches qui y figurent, donc je passais limite pour une clodo auprès de mes voisins (mais il y a un an, j'ai acheté quatre tenues complètes passables pour résoudre le problème)).

Dans "administratif", on a aussi tout une tonne de choses.

Les différents domaines peuvent se recouper. Par exemple, je fais fréquemment les papiers administratifs de copines, qui m'aident sur d'autres choses. Il arrive même qu'on me paye pour ce type de boulots.

Après, chacun des points à faire, il faut apprendre à les faire. Certains, ce sont des gestes automatiques à acquérir, et comme tout, on les apprend en les pensant et en les faisant (pour certaines personnes, en les disant aussi).

Et le "travail", c'est de gérer le fait que les points soient traités. Et apprendre à gérer qu'ils soient traités.
Et quand on sait très bien faire une partie de la liste, le temps nécessaire pour que ces points soient traités se réduit, et ça laisse de la place, au choix, pour d'autres points "plutôt pénibles" (donc potentiellement rémunérateurs si on sait faire ou est prêt à faire ce que d'autres n'ont pas envie de faire), ou pour des points "loisirs/bien-être", en fonction de son équilibre financier et organisationnel (parce que y'a pas que les finances dans la vie, par exemple, un gâteau, on peut l'acheter ou le faire, selon ce qu'on aime faire, ce qu'on trouve pénible et les moyens qu'on a ou qu'on se donne pour ça).


CD_CD
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 587
Date d'inscription : 05/09/2015
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Re: La magie des Winx et ses effets délétères

Message par fift le Mer 27 Avr 2016 - 11:34

Invité a écrit:
Tu as sans doute une méthode d'apprentissage, ou une manière d'apprendre, qui t'est adaptée.

Je pense que c'est justement le piège dans lequel il faut qu'Artemis Illythie évite de tomber.
Toute ma scolarité s'est déroulée à peu près dans les conditions qu'elle décrit (malgré une mère inscrit', si, si, j'étais passé maître dans l'art de faire croire que je faisais mes devoirs).
Jusqu'à la terminale, où le premier devoir de math (matière où j'excellais) s'est conclu par un …. 3,5/20.
Grosse claque, heureusement salvatrice, et mise au boulot.
L'avantage d'être zèbre, c'est qu'on comprend vite et généralement bien.
Mais il arrive un niveau où la faculté de raisonnement seule (éventuellement complétée par l'observation personnelle) n'est plus suffisante, il faut y adjoindre des connaissances, des apprentissages indispensables. Les connaissances ne peuvent s'apprendre qu'en lisant ou en travaillant ces cours.

Après avoir eu ma fameuse sale note en maths, j'avais trouvé un truc pour me mettre à travailler (car relire les cours pour les ânonner ne me motivait pas plus qu'avant) : je faisais des exercices du bac. Tu peux essayer de trouver LE truc qui te fera pratiquer tes cours en ayant l'impression de t'amuser. En l'occurence, moi, c'était soit de résoudre les problèmes posés (s'ils étaient suffisamment complexes), soit de mettre à plat la démarche pour arriver à la conclusion. Je trouve qu'il y a une certaine beauté et de l'harmonie dans une belle démonstration, du coup ça me faisait travailler sans en avoir l'air.

fift
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 187
Date d'inscription : 26/04/2016
Age : 40
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: La magie des Winx et ses effets délétères

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 5:40


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum