incapable d'aimer ?

Aller en bas

incapable d'aimer ?  Empty incapable d'aimer ?

Message par Invité le Sam 26 Mar 2016 - 1:08

je suis tombé sur cet article pas mal fait sur les célibataires teflon

http://www.psycho-ressources.com/bibli/impermeable-amour.html

en très grand résumé si on se sent incapablé d'aimer c'est avant tout parce qu'on ne s'aime pas assez soi même, , qu'on ne se sent pas aimable ou qu'on n'a pas envie, inconsciemment de revivre les modèles des parents

qu'en pensez vous ?

ps .. incapablé incapable-accablé.. certes c'est un peu cela aussi

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

incapable d'aimer ?  Empty Re: incapable d'aimer ?

Message par Montmartre le Sam 26 Mar 2016 - 12:00

Bonjour ZebulonZebre,

Et si c'était plutôt le contraire ?
J'entends par là qu'on s'aime "trop" pour se perdre avec des gens qui n'en valent pas la peine ?
Je ne réponds pas vraiment à ta question, mais dans mon cas, même si ça sonne très prétentieux, pour qu'un homme me plaise, il faut vraiment qu'il ait quelque chose d'exceptionnel.
Evidemment je ne parle pas de physique, mais d'intellect.

Sinon, non je n'ai pas envie de reproduire le modèle parental, même s'ils sont restés toute leur vie ensemble et n'ont pas eu un vie trop moche Wink
Montmartre
Montmartre

Messages : 102
Date d'inscription : 25/02/2016
Age : 50
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

incapable d'aimer ?  Empty Re: incapable d'aimer ?

Message par Kondomm le Sam 26 Mar 2016 - 14:13

Beaucoup sont en défiance du modèle parentale et encore plus le reproduisent "à l'insu de leur plein gré", perso aimer c'est, je crois, se réinventer à deux (?) mais bon, il m'a fallu un petit bulldozer pour me renverser et là je compte bien porter plainte contre X pour les dommages et intérêts Embarassed ...

Parfait n'étant pas de ce monde autant sourire à la vie !
Kondomm
Kondomm

Messages : 899
Date d'inscription : 21/01/2014
Age : 42
Localisation : ;●) Grand Rouveau ou à côté.

Revenir en haut Aller en bas

incapable d'aimer ?  Empty Re: incapable d'aimer ?

Message par Mag-Stone le Sam 26 Mar 2016 - 14:27

Les deux me semblent juste, me concernant: l'autre (les autres?) qui ont été mes interlocuteurs qui refusent d'aimer parce que ne s'aimant pas assez, pas de bonté pour eux donc pas pour autrui, etc et, en plus, pour moi, le refus de reproduire un schéma parental qui, je le réalise maintenant, n'a pas grand chose d'extraordinaire et doit correspondre au vécu de plein de couples qui, à un moment, ont refusé de se séparer, de couples dont les personnes de toute façon inaptes à l'amour n'iraient que reproduire la même aridité du coeur ailleurs.... Je dirais que les personnes qui seraient en mesure d'aimer vraiment, y en a pas des masses. Pour ma part, si j'en ai croisé dans l'univers amical, dans l'univers amoureux, ils devaient avoir piscine ou avoir rencontré qqn de plus facile à aimer...

Mag-Stone

Messages : 397
Date d'inscription : 06/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

incapable d'aimer ?  Empty Re: incapable d'aimer ?

Message par Mag-Stone le Sam 26 Mar 2016 - 14:35

Dernier point: je me sens très capable d'aimer, j'ai aimé des gens mais toujours trop, ça me fait comme un élan incroyable dans le coeur et le corps... C'est qqch qui n'est pas compris par l'autre (qui croit que je me suis trompée, que ce n'est pas lui que j'aime... lui, comme il s'aime pas trop voire pas du tout, y voit pas bien comment il peut inspirer un tel enthousiasme chez qqn...), voire qui fait super peur ("cette femme est folle"). Du coup, j'ai plus trop envie d'aimer, je dois le reconnaître... La nature, si: elle te fait pas de reproche. Grande qu'elle est, elle peut accepter tes hommages sans crainte.

Mag-Stone

Messages : 397
Date d'inscription : 06/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

incapable d'aimer ?  Empty Re: incapable d'aimer ?

Message par Invité le Sam 26 Mar 2016 - 15:14

Ben plus je réfléchis à aimer, et moins j'aime, pour que j'aime, il faut me cueillir en plein vol. Dent pétée

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

incapable d'aimer ?  Empty Re: incapable d'aimer ?

Message par Invité le Sam 26 Mar 2016 - 15:49

C'est tout a fait juste, ce rapport à s'aimer soir/aimer l'autre. Mathématiquement, on pourrait l'exprimer ainsi :

1 + 1 = 3

Pas simple de trouver des "1", c'est très rare.

Tenir compte des modèles est intéressant, mais ne pas les suivre est souvent une bonne bonne chose en effet.

Après, je pense que cela dépend aussi de avec qui on est, des maturités, etc... il n'y pas de regles ni de définition universelle sur ce sujet.

"Me cueillir en plein vol" : C'est marrant, ça me parle, j'exprime ça par "un croisement de vies". Smile


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

incapable d'aimer ?  Empty Re: incapable d'aimer ?

Message par Invité le Sam 26 Mar 2016 - 16:37

merci oui j'aime assez la notion de hasard de croisements , car finalement c'est cela, ne pas trop réfléchir, juste vivre

même si pour cela il faut connaître aussi ses propres freins au moins les plus décisifs , mon modèle parental est plutôt du style cassé , pas du tout envie de reproduire ce modèle là , mais je ne suis pas eux

c'est moins incapable d'aimer que de trouver l'autre 1 dans 1+1=3 et en effet c'est pas si simple




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

incapable d'aimer ?  Empty Re: incapable d'aimer ?

Message par virginie39 le Sam 26 Mar 2016 - 19:55

Comme l'auteur de l'article sur les célibataires téflon, le face à face me fait peur. J'ai vécu une relation amoureuse pendant 1 an et demi. Au début, lorsque mon copain partait, je pleurais d'angoisse (même s'il revenais le lendemain). Ca a duré un long moment comme cela. Puis, par la suite, je me suis mise à pleurer en sa présence, puis cela cessait lorsqu'il partait. Plus récemment, j'ai décidé de ne plus avoir de relation charnelle avec lui. Mais je vois que je me suis sentie horriblement confuse en sa présence. Cela m'a à nouveau angoissée. Aujourd'hui je l'ai contacté pour l'informer que je ne voulais pas qu'il passe me voir comme prévu. Alors on se verra juste dans 2 semaines pour une sortie à Besac; cela a suffit pour m'apaiser. Je vois que c'est difficile d'avoir une relation directe avec lui. Cela me fait paniquer. Toutefois, s'il me laisse un petit mot en mon absence, je suis toute contente de trouver ce mot; c'est indirect.
La relation directe, je trouve cela brutal, ça me fait paniquer. Ca me rend également mélancolique.
La relation directe, ça convient pas forcément à tout le monde.
virginie39
virginie39

Messages : 327
Date d'inscription : 21/01/2013
Age : 42
Localisation : Lons le saunier,Jura

Revenir en haut Aller en bas

incapable d'aimer ?  Empty Re: incapable d'aimer ?

Message par Montmartre le Sam 26 Mar 2016 - 21:08

Sunshine a écrit:Dernier point: je me sens très capable d'aimer, j'ai aimé des gens mais toujours trop, ça me fait comme un élan incroyable dans le coeur et le corps... C'est qqch qui n'est pas compris par l'autre (qui croit que je me suis trompée, que ce n'est pas lui que j'aime... lui, comme il s'aime pas trop voire pas du tout, y voit pas bien comment il peut inspirer un tel enthousiasme chez qqn...), voire qui fait super peur ("cette femme est folle").

Salut Sunshine, je me retrouve pas mal dans ce que tu as écrit en fait.
Si la personne en face ne s'aime pas, comment peut-elle comprendre qu'on l'aime plus qu'elle ne s'aime...?!
Montmartre
Montmartre

Messages : 102
Date d'inscription : 25/02/2016
Age : 50
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

incapable d'aimer ?  Empty Re: incapable d'aimer ?

Message par Invité le Sam 26 Mar 2016 - 23:59

virginie39: Le concept de "relation indirecte" est conceptuellement assez interressant. n'est pas là une sorte de besoin excessif d'une forme de romantisme, d'attentions?

Montmartre a écrit:
Si la personne en face ne s'aime pas, comment peut-elle comprendre qu'on l'aime plus qu'elle ne s'aime...?!
Si je peux me permettre, je formulerais ça ainsi:
l'amour ne se comprend, pas, on le ressent. Si l'autre ne s'aime pas il aura du mal a ressentir ce sentiment vis a vis de quelqu'un d'autre.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

incapable d'aimer ?  Empty Re: incapable d'aimer ?

Message par virginie39 le Dim 27 Mar 2016 - 9:13

Revz, tu pourrais développer?
virginie39
virginie39

Messages : 327
Date d'inscription : 21/01/2013
Age : 42
Localisation : Lons le saunier,Jura

Revenir en haut Aller en bas

incapable d'aimer ?  Empty Re: incapable d'aimer ?

Message par Scob le Dim 27 Mar 2016 - 10:41

J'ai apprécié lire cet article... merci Zebulon...

Perso, je suis actuellement dans la position d'un célib teflon... mais ce n'est pas par peur de l'amour, ni par peur de reproduire le schéma amoureux parental...
Non, je suis dans un processus de reconstruction, de centrage sur mes besoins et moi-même... Parce que quand j'aime, j'ai une furieuse tendance à m'oublier dans la relation, l'autre devenant bien plus important que moi... Je m'efface littéralement, le bonheur de l'autre devenant prioritaire et conditionnel à mon propre bonheur...

Je suis assez d'accord avec Revz, si on n'est pas capable de ressentir de l'amour pour nous-même, est-on réellement capable d'en ressentir pour quelqu'un d'autre? Je ne le pense pas...
Et c'est justement parce que mon travail personnel actuel consiste à pouvoir le ressentir envers moi que je suis célib teflon... Autant par honnêteté envers moi-même qu'envers les autres...

Par contre, pour décider de me lancer dans une relation (et donc tomber amoureux), j'ai besoin de ressentir la possibilité d'une connexion, d'un "plus"...
Scob
Scob

Messages : 48
Date d'inscription : 21/03/2016
Localisation : Physiquement : Namur-Belgique ; Mentalement : l'univers

Revenir en haut Aller en bas

incapable d'aimer ?  Empty Re: incapable d'aimer ?

Message par Invité le Dim 27 Mar 2016 - 14:04

Pour développer, et pour rejoindre Scob :

D’après moi, si l'on est pris dans ses propres difficultés, et que l'on est donc dans une phase de centrage sur soit, il est facilement concevable que l'on est dans un état qui ne permette ni d’apprécier l'amour que l'on pourrait recevoir, ni en emmètre vers un autre.

Par contre, la nuance que je souhaitais apporter, c'est que si l'on est dans cet état, assimilable à un "celib teflon", cela ne devrait pas nous empêcher, ni d'être conscient d'une rencontre amoureuse, ni dans nier sa nature, ni de l'initier.

Si l'autre ressent et exprime des sentiments, cela ne devrait pas être intellectualisé par une volonté de comprendre ses motivations ou de s’essayer à une quelquonque argumentation ayant une sorte de but d'analyse de la réalité/pertinence de sentiments de l'autre. (l'amour ne se comprend pas, on ne peut comprendre les raisons de l'amour de l'autre.) J'ai toujours une phrase en tête "on ne sais pas pourquoi on aime, et si un jour on sait pourquoi, c'est que l'on n'aime plus".

A cela, il faut bien sur nuancer, ce que certains appelles amour peut parfois n'etre qu'un manque (affectif, sexuel), ou l'expression d'une névrose connue (besoin de l'autre pour exister ou sauveur par exemple). La encore, je pense que ce questionnement doit se baser plus sur un ressenti mais que cela necessite une legere intellectualisation tout de meme.

Pour le coup, je suis comme Scob, je m'oublie/ais completement avec mes partenaires, le bonheur de l'autre devenant prioritaire et conditionnel à mon propre bonheur. J'espere en être sorti aujourd'hui, suite à un travail sur le respect de moi meme et sur les limites saines qu'il m'incombe de maintenir dans mes relations (tout un travail, tout un sujet...). L'autre étant sensé nous aimer pour qui nous sommes, ne pas le maintenir, devenir l'autre , conduit à notre effacement en tant que personne, mais aussi comme effacement de la personne que l'autre a choisi/aimé; et détruit la relation au final.

A mon humble avis, cela devrait nous encourager à ne pas nous priver de relation, y compris lors de ces phases ou la solitude est un outil nécessaire et obligatoire.
En effet, l'autre, par son amour, et nous même, par notre amour devraient s'accorder dans un rythme, une prudence, une bienveillance, une compréhension, un moteur, qui aide à la reconstruction et devrait fournir des reperes sains, visibles et facilement compréhensible.

Créant ainsi un partage, éloignant la solitude et renforçant la relation. L'amour est certainement le moteur le plus puissant en terme de changement et d'évolution. N'est-ce pas dans ces phases ou nous en aurions finalement le plus besoin?
N'est ce pas non plus le regard aimant d'un autre, d'un ami, de sa famille, qui nous permet d'encourager, de nourrir, consolider et asseoir l'amour que l'on se porte à soi meme?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

incapable d'aimer ?  Empty Re: incapable d'aimer ?

Message par Mag-Stone le Dim 27 Mar 2016 - 18:28

Revz a écrit:
Créant ainsi un partage, éloignant la solitude et renforçant la relation. L'amour est certainement le moteur le plus puissant en terme de changement et d'évolution. N'est-ce pas dans ces phases ou nous en aurions finalement le plus besoin?
N'est ce pas non plus le regard aimant d'un autre, d'un ami, de sa famille, qui nous permet d'encourager, de nourrir, consolider et asseoir l'amour que l'on se porte à soi meme?
+++++

Mag-Stone

Messages : 397
Date d'inscription : 06/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

incapable d'aimer ?  Empty Re: incapable d'aimer ?

Message par Invité le Mar 29 Mar 2016 - 22:41

Revz a écrit: L'amour est certainement le moteur le plus puissant en terme de changement et d'évolution. N'est-ce pas dans ces phases ou nous en aurions finalement le plus besoin?
N'est ce pas non plus le regard aimant d'un autre, d'un ami, de sa famille, qui nous permet d'encourager, de nourrir, consolider et asseoir l'amour que l'on se porte à soi meme?

bien évidemment

il existe un facteur chance évident, qui ne doit donc rien à ce que l'on est mais tout aux rencontres positives

et c'est cet aspect chance qui perso me fait considérer désormais l'absence de volonté de faire tout effort particulier dans ce domaine précis

la seule chose intelligente est juste d'être soi du mieux qu'on peut sans tenir compte des autres

en effet en émettant finalement plus dans le monde en quelque sorte, il ya plus de chances d'être capté pour ce qu'on est et non ce qu'on paraît

ainsi paradoxalement c'est quand j'en ai rien à faire des autres que ces autres viennent plus vers moi

mais c'est en restant vrai et ce que je suis que je peux attirer et être attiré par une personne qui fera de même

alors brillant chacun plus de nos côtés respectifs nous nous reconnaitrons


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

incapable d'aimer ?  Empty Re: incapable d'aimer ?

Message par jolindien le Mer 30 Mar 2016 - 9:33

j'aimerai bien une sainte
comme cela je n'y toucherai pas

jolindien

Messages : 1388
Date d'inscription : 05/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

incapable d'aimer ?  Empty Re: incapable d'aimer ?

Message par Invité le Mer 30 Mar 2016 - 9:47

@zebulonlezebre : je suis bien bien d'accord avec toi Smile Il n'y a pas mieux pour trouver la "bonne personne". Et pis la drague, de toute façon, j'ai jamais su faire, je sais pas faire et au final, je veux pas savoir faire Smile Rolling Eyes Je plussois le concept de "nous nous reconnaitrons" Smile

@jolindien : Shocked A ce point là? Shocked

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

incapable d'aimer ?  Empty Re: incapable d'aimer ?

Message par jolindien le Mer 30 Mar 2016 - 10:00

Revz,

Je dirai plutôt je peux m'en tenir à ce point la sans en éprouver d'amertume, tristesse ou mélancolie.
Comme évoqué dans l'autre fil sur la colère...toucher l'amour impersonnel, et ne plus ressentir le manque de l'amour personnel.
Sinon je veux bien faire une exception pour celle qui ne le sait pas, qu'elle est sainte (de corps et d'esprit et du reste!)
Et si je suis seul c'est vrai, c'est que je suis seul coupable
juge et partie cela promet...


Dernière édition par jolindien le Jeu 31 Mar 2016 - 8:34, édité 1 fois

jolindien

Messages : 1388
Date d'inscription : 05/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

incapable d'aimer ?  Empty Re: incapable d'aimer ?

Message par Invité le Mer 30 Mar 2016 - 12:07

Oui, je vois ce que tu veux dire, je "comprend" le sens derrière l'illustration.
Cependant, je pense que cette forme d'amour que tu évoque, si nous nous rejoignons sur cette "capacité", ne devrait pas être perçu comme une "limitation", mais comme un "plus".

Etre capable de quelque chose qui habituellement est "réservé" à un type de relation, à mon sens, ne "réduit pas" notre capacité dans le type de relation habituel.

Il le complexifie, le rends particulier, subtile, intellectuel, en sensation, mais je ne me projette pas dans une "absence de toucher" consécutif à ces analyses. Le rapport au touché étant à mon sens dissocié de ce que j'appelle plutôt une "extreme lucidé et extreme bienveillance".
Après voir le sujet "asexualité" qui concentre pas mal de ces aspects et auquel j'ai participé.

Enfin comme je te disais, je ne suis pas encore très à l'aise sur ces aspects.

@jolindien:
Peut être pourrions nous prévoir une IRL pour aborder cette thématique un de ces jours? N'hésite pas à me contacter par MP, si celà te dis et si cela est envisageable pour toi ( ton profil étant peu fourni). Je peux imaginer cela d'ici 2 à 3 semaines selon ta localisation.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

incapable d'aimer ?  Empty Re: incapable d'aimer ?

Message par Mag-Stone le Mer 30 Mar 2016 - 14:05

jolindien a écrit:Revz,

Sinon je veux bien faire une exception pour celle qui ne le sait pas, qu'elle est sainte (de corps et d'esprit et du reste!)
Ah... Bah, moi, je le sais que je le suis -sainte-
Après, y a la question du rapport au corps (sans, chez une sainte?) auquel je ne le suis pas.
Ok, je sors.

Mag-Stone

Messages : 397
Date d'inscription : 06/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

incapable d'aimer ?  Empty Re: incapable d'aimer ?

Message par Invité le Mer 30 Mar 2016 - 14:28

Sunshine a écrit:
jolindien a écrit:Revz,

Sinon je veux bien faire une exception pour celle qui ne le sait pas, qu'elle est sainte (de corps et d'esprit et du reste!)
Ah... Bah, moi, je le sais que je le suis -sainte-
Après, y a la question du rapport au corps (sans, chez une sainte?) auquel je ne le suis pas.
Ok, je sors.
Ba si tu sort je ne me sentirais plus moins seul Laughing Rolling Eyes Bon, je sort aussi...

Blague a part, merci de ton intervention, c'est plutot comme cela que je l'entends Dent pétée Et pour être plus précis, je pense que "saint" inclus la notion. Le saint est séxué Very Happy Pour rester dans ce type d'imagerie, c'est différent de "ange" Very Happy
Mais je n'arrive pas a être a l'aise avec ce type de vocabulaire. Je trouve cela portant trop a confusion, très connoté, trop restrictif et bien plus subtil que cela. Merci de prendre en compte que je m'adapte en terme de vocabulaire Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

incapable d'aimer ?  Empty Re: incapable d'aimer ?

Message par jolindien le Jeu 31 Mar 2016 - 9:05

Le second degré aussi était dans mon post
une sainte nitouche

L'amour impersonnel n'est pas sexué Revz

jolindien

Messages : 1388
Date d'inscription : 05/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

incapable d'aimer ?  Empty Re: incapable d'aimer ?

Message par Invité le Jeu 31 Mar 2016 - 9:56

jolindien a écrit:
L'amour impersonnel n'est pas sexué Revz
Je rapproche pour ma part ce concept à l'amour universel. Un petit article trouvé à la va vite mais qui résume bien la définition que je m'en fait. Comme le dit l'article, il parle d"étages supérieurs de la conscience". (http://www.conscience-et-eveil-spirituel.com/l-amour-chemin-de-conscience.html)
Ce type d'amour n'est pas sexué, mais considères tu qu'il n'est pas possible d'étre dans plusieurs étages à la fois, ou encore de ne pas être capable de "redescendre"? Considère tu que la rencontre de deux personnes qui en seraient capable et conscient ne pourraient pas mener à une alchimie qui permettrait, d'adjoindre aux composantes de l'amour impersonnel, une autre composante?

Je perçois mes relations comme des "aggrégats" de concepts plus qu'un concept unique. Par exemple, l'amitié, qui est un concept limité, est une composante que je conçoit comme base d'une relation amoureuse. C'est dans le même mécanisme que je perçois l'amour impersonnel.
Chaque "concept" pouvant bien sur se suffire à lui même, selon les personnes et les relations que l'on a avec.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

incapable d'aimer ?  Empty Re: incapable d'aimer ?

Message par jolindien le Jeu 31 Mar 2016 - 12:25

Si je crois que l'on peut-être dans plusieurs niveaux (étages) à la fois (temporellement) même si je crois aussi que le niveau "supérieur" (de conscience) englobe tout les autres.

l'amitié fait partie de l'amour impersonnel je pense, l'amitié que l'on pourrait qualifier de désintéressée, c'est donc là une première forme d'amour impersonnel expérimentée par pas mal de gens.

la question est de trouver, une fois cet état de conscience atteint, quelqu'un d'autre dans le même cas (plus ou moins).
J'ai bien un pote de 20 ans mon ainé qui s'en approche aussi, mais j'ai pas du tout envie de virer homo!
Nous sommes la résultante d'un tas de chose, la vie est ainsi, multiple
et unique

irl pourquoi pas un de ces jours, je suis dans le 43 pas si loin, nous sommes

jolindien

Messages : 1388
Date d'inscription : 05/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

incapable d'aimer ?  Empty Re: incapable d'aimer ?

Message par Invité le Jeu 31 Mar 2016 - 14:31

Reste effectivement à trouver d'autres dans le même cas... patience et espoir sont plus aisés quand on sait rattacher ses ressentis à des concepts ou à d'autres.
Autrement dit, courir après ses chimères, ses utopies, ses idéaux, ses rêves, semble plus apaisé si d'autres recherchent et croient.

Je n'ai jamais réussi à "lâcher" ce ressenti si particulier et si peu commun. J'ai assurément arrêté d'y croire un temps, et cela m'a été rappelé au détour d'une rencontre. Merci par ton partage (encore), car nous évoluons dans un monde pauvre de nourriture pour conforter ce type de pensée, qui est tellement loin de l’instantané et du superficiel de notre temps... (a contrario on m'invite souvent à ne plus penser comme cela).

Au final, je me rends compte que c'est cela qui m'a toujours manqué, ou déçu, dans mes relations, de quelques natures qu'elles soient. Non pas que j'en attende de même de l'autre, ce qui reste un doux rêve...) mais plutôt de la non prise en compte de ce fonctionnement qui est le miens. Aujourd'hui, et à travers nos échanges, je me dis que je saurais mieux l'expliquer, peut être que cela sera mieux compris/respecté.

(oui, l'age/la maturité semble être un facteur... me suis toujours senti décalé de 10 à 20 ans. Autant que je peux être ouvert à des décalages d'age, mais comme toi, je n'en changerais pas de "préférence" pour autant.)

C'est noté pour l'IRL; je te tiens au courant lorsque je serais plus serein et mieux installé dans mes changements actuels.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

incapable d'aimer ?  Empty Re: incapable d'aimer ?

Message par Scob le Ven 1 Avr 2016 - 21:13

Revz a écrit:
A mon humble avis, cela devrait nous encourager à ne pas nous priver de relation, y compris lors de ces phases ou la solitude est un outil nécessaire et obligatoire.
En effet, l'autre, par son amour, et nous même, par notre amour devraient s'accorder dans un rythme, une prudence, une bienveillance, une compréhension, un moteur, qui aide à la reconstruction et devrait fournir des reperes sains, visibles et facilement compréhensible.

@ Revz,
En lisant ta réaction, je dois avouer que je ne peux qu'être d'accord avec toi...
Dès lors, peut-être suis-je en train de me fourvoyer... Moi qui prenait cette distance à l'autre pour du respect, puisque mon travail personnel n'était pas terminé comment me présenter tel que je suis à quelqu'un... Et donc, comment plaire pour la personne que je suis réellement, et pas pour ce que je paraît être...
Mais au final, peut-être devrai-je laisser l'autre m'aider à me reconstruire...
Scob
Scob

Messages : 48
Date d'inscription : 21/03/2016
Localisation : Physiquement : Namur-Belgique ; Mentalement : l'univers

Revenir en haut Aller en bas

incapable d'aimer ?  Empty Re: incapable d'aimer ?

Message par Invité le Jeu 7 Avr 2016 - 10:15

A mon sens, l'amour s'adresse à la personne que tu es vraiement, ce n'est pas une intention, c'est toi qui compte. Pas ce que l'autre veut obtenir ou faire avec toi.

Après, ce n'est qu'un avis, il n'y a pas de bonne ou mauvaise réponse.

Ma position est motivée aussi par le concept de temps: ne risque t on pas de regretter? Ne risque t on pas de se croise, au lieu de se rencontrer? Que se passerait-il si un malheur m'arrivait demain? Aurais-je vécu?

Vivre chaque jour comme s'il était le dernier, pour ne rien regretter.
Ou prendre le temps.

Ou faire les 2 à la fois, pour tout "réconcilier" Razz Cela, c'est ma position.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

incapable d'aimer ?  Empty Re: incapable d'aimer ?

Message par Scob le Jeu 7 Avr 2016 - 10:30

Je dois t'avouer que c'est un peu un questionnement quotidien... Question

Mais la tendance actuelle est de prendre le temps... Même si je suis forcé d'avouer que je ne vis pas chaque jour comme si c'était le dernier, bien loin de là... affraid

Prendre le temps de vivre chaque jour, cela doit être particulièrement agréable... Y'a plus qu'à comme on dit... Smile
Scob
Scob

Messages : 48
Date d'inscription : 21/03/2016
Localisation : Physiquement : Namur-Belgique ; Mentalement : l'univers

Revenir en haut Aller en bas

incapable d'aimer ?  Empty Re: incapable d'aimer ?

Message par Alflolol le Jeu 7 Avr 2016 - 10:44

Bonjour,
Au dodo !

L'échange me fait penser à ces notions :

http://agora.qc.ca/dossiers/Agape

Baille
Café...café
Alflolol
Alflolol

Messages : 115
Date d'inscription : 08/04/2014
Age : 55
Localisation : Nieul le Dolent 85430

Revenir en haut Aller en bas

incapable d'aimer ?  Empty Re: incapable d'aimer ?

Message par Invité le Jeu 7 Avr 2016 - 11:43

Alflolol a écrit:Bonjour,
Au dodo !

L'échange me fait penser à ces notions :

http://agora.qc.ca/dossiers/Agape

Baille
Café...café

Très belles formulations Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum