Mémoire supersonique/Zèbre/aspi ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mémoire supersonique/Zèbre/aspi ?

Message par Enaid le Mer 23 Mar 2016 - 12:22

Bonjour à tous ,
J'espère que ce fil n'est pas un doublon auquel cas j'en suis désolée à l'avance . Je voulais partager avec vous certaines caractéristiques de ma mémoire de zèbre et j'aimerai bien que quelques uns lèvent le sabot  si vous vous reconnaissez car ça devient un peu fatiguant d'être une mémoire sur pattes  Rolling Eyes  .


Dans mes relations avec les autres je me souviens de "tout", si quelqu'un me répète une anecdote , un bout de vécu  qu'il m' avait dit  il y a 5-6-7 ans , je lui fais remarquer qu'il me l'a déjà dit . Donc les 75 % du temps avec une vieille connaissance/ami/proche , je prends sur moi , je souris et je ré-écoute . J'ai des souvenirs très vivides de dialogue où j'avais entre deux et trois ans , même si mes proches me soutiennent que c'est impossible, dès lors que je dévoile les détails , ça les confond.
Pour la mémoire auditive , on m'appelle le Jukebox , je connais je ne sais combien de chansons par cœur si une me plait  , après l'avoir écouté une fois je vais la restituer au mot près , idem pour les chansonnettes  ou rythme que je n'ai entendu qu'une fois si cela me plait . Je le retiens .
Mais la mémoire photographique ... c'est la plus " perfectionnée" , je retiens des pages entières , j'ai lu deux fois  cyrano de bergerac ( coup de foudre) à 17 ans sur la plage , dans la voiture je récitais les grandes tirades , les dialogues etc . Pareil pour les "dictées fléchées" ( les textes qu'on nous faisait lire à la maison pour avoir une première approche et le lendemain le maître/maîtresse dictait) , je les savais par cœur après une lecture . Du coup, pas besoin de "redite".
Ce genre de mémoire photographique se déclenche tout particulièrement dans les cas d'urgences. Lorsqu'il n'y a pas de choix  , en première et terminale j'étudiais par correspondance et comme je détestais le lycée et que j'étais une grande flemmarde qui préférait rêver , il y a des matières que je n'ai pas étudiées et des manuels que je n'ai pas ouvert .

La veille de l'épreuve du bac de français , j'ai pris mon manuel de physique chimie  et les annales d'SVT et j'ai lu ( je lis aussi extrêmement vite mais pas sûre que cela aille avec la mémoire) , le lendemain je restitue tout . Résultats mention très bien aux deux .

Pareil pour le bac, je ne suis pas attirée par la philosophie , j'ai rendu un devoir dans l'année  avec une note catastrophique , je lis le temps du trajet vers le lycée où je passe l'examen , une petite annale . Idem pour l'arts plastiques , l'allemand , l'épreuve de français .
J'ai eu mon bac avec mention bien avec des notes allant de 16 à 20 dans les matières que je n'avais pas travaillé , étrangement celles où j'avais travaillé de manière "normale" ( régulièrement, une fois par semaine , envoi des devoirs)  sont moins performantes avec des notes entre 12 et 14 , jamais plus .
Dans tous les cas d'urgence , je vais pouvoir retenir n'importe quoi avec des "flash" photographiques .

A contrario , je ne retiens absolument pas les répétitions dans la vie quotidienne ,ce qui ne m'intéresse pas , non seulement je ne le retiens pas mais je ne "l'entends" pas . Je ne retiens pas les suites de chiffres, seulement les formules . Je n'ai pas de mémoire à court terme , j'ai beaucoup de mal à me souvenir d'un numéro de téléphone pendant 10 secondes . Comme si dès que quelque chose qui ne me stimulait pas m'était proposée j'en faisais aussitôt abstraction . Difficultés de concentration dès que l'on répète , j'oublie ou je n"entends" carrément pas , je n'ai aucun souvenir que cela ait été dit . C'est " gommé".

Enaid
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 123
Date d'inscription : 19/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mémoire supersonique/Zèbre/aspi ?

Message par Revz le Mer 23 Mar 2016 - 16:12

C'est un sujet souvent évoqué, c'est très commun chez les zèbres, après, on a tous nos propres variantes. Donc même choses a ces variantes près:
- je ne retiens aucun auteur, aucun texte (car c'est de la forme), et les prénoms j'ai du mal.
- j'ai une énorme mémoire "émotionnelle" (je retiens l'émotion associée à tes textes, formes, etc..) - ce qui nécessite quelques techniques pour se soustraire de certains souvenir -

Le mécanisme que tu décris "ce qui ne m'intéresse pas , non seulement je ne le retiens pas mais je ne "l'entends" pas ", celà m'arrive aussi.

J'ai fini par comprendre que c'était, pour moi, un autre rapport à la réalité/aux réalités. Parfois j'aime "faire la sourde oreille", car c'est une façon de persister ou de se projeter dans une sorte de rêve, d'imagination, de "bulle". J'en ai conscience, et je ne pars jamais trop loin pour être en mesure de retomber sur mes pieds. C'est une sacrée gymnastique de l'esprit pour bien gérer cela.
Je pense qu'il y a des gens qui font cela sans en avoir conscience, ou sans savoir le gérer.

Revz
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4621
Date d'inscription : 29/12/2015
Age : 34
Localisation : Lyon 2

http://revz-life.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum