Attraper le pompon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Attraper le pompon

Message par Ormelune le Lun 21 Mar 2016 - 11:56

Bonjour,

Ce matin je repense à une histoire de mon enfance qui illustre beaucoup de choses de mon parcours de vie et de mes difficultés avec les autres, j'ai envie de vous la partager car je pense qu'ici elle aura beaucoup de sens pour certains d'entre vous et ouvrira peut être des débats constructifs.

Lorsque j'avais 3 ans ma mère m'a payé un tour de manège en sortant de l'école. J'étais super heureuse car nous n'étions pas très riches et c'est quelque chose qu'elle ne m'offrait presque jamais. J'avais choisi d'embarquer dans le petit avion, je l'avais repéré toutes les fois où nous étions passées devant ce manège, toutes ces fois où mon seul plaisir s'était résumé à regarder les autres enfants s'amuser dedans.

J'étais comblée de joie, le manège s'est mis à tourner, mon avion montait, descendait, ça allait vite, voir ce qui entourait le manège défiler très vite m'intriguait, j'étais le capitaine de bord de mon petit avion, bref j'étais comblée de joie et envahie de sensations nouvelles.

Mais cette fois-ci il y avait un gros pompon rouge un peu poussiereux que je n'avais jamais remarqué auparavent, il venait sur ma tête, parfois même devant mes yeux, ça m'agaçait beaucoup, je le poussais hors de mon chemin pensant que c'était de la déco mal accrochée. J'étais beaucoup plus fascinée par l'effet gyroscopique du manège, du décor qui défile, et fière d'avoir embarqué dans l'avion qui avait plein de commandes dont j'essayais de déterminer l'utilité.

Mais voilà, quand tout s'est arrêté un petit gaçon est venu me donner des coups de poings et des coups de pieds. J'ai pensé qu'il était jaloux parce qu'il aurait aimé avoir l'avion mais non il ne cessait de baragouiner un truc en rapport avec un pompon entre deux filets de bave. Ses parents l'ont arrêté et ont juste dit à ma mère "excusez-le il n'a que 3 ans, il voulait le pompon qui était tout le temps au-dessus de votre fille". Moi je me disais "bah il a le même âge que moi, c'est quoi ces histoires de pompon ?".

Le responsable du manège est arrivé pour dire à ma mère qu'il n'avait jamais vu une enfant qui s'en foutait autant d'attraper le pompon et lui a demandé très indélicatement si j'étais handicapée. Je trouvais ça incroyable, pour moi c'était plutôt le morveux qui venait de me frapper qui était handicapé, ça avait pas l'air d'aller fort dans sa tête pour venir me frapper.

Ma mère m'a donc expliqué un peu plus tard que le responsable du manège agitait un pompon au-dessus des enfants pour qu'ils l'attrapent, que, comme je ne l'attrapais pas il l'avait mis de façon encore plus évidente sur moi pour que je l'attrape, que TOUS les enfants veulent attraper le pompon, que c'était NORMAL. Elle a essayé de savoir pourquoi je l'avais tant ignoré et ne m'en a pas tenu rigueur, que je devais juste oublier ça et que j'étais bien plus intelligente que les autres. Moi, je me disais, mais alors je ne suis pas normale ? Etre normal c'est laisser sa morve couler sur soi et frapper les autres ? Je voulais être normale, je voulais plus jamais qu'on me frappe.

Cette histoire vient de mes plus vieux souvenirs, il est resté intact et toujours aussi perturbant. Aujourd'hui j'y pense car je vis en ce moment un drame professionnel vraiment similaire à cette histoire. Je me rends compte que je suis toujours cette petite fille qui ne voit aucun intérêt à attraper un pompon. Je me suis efforcée pendant plus de 30 ans d'apprendre à reconnaitre ces situations pour faire au moins semblant d'essayer d'avoir de l'intérêt pour les pompons poussiereux, ou de me désintéresser du plaisir d'être dans mon petit avion pour plus me faire frapper par les autres et cesser de susciter la jalousie chez eux. Mais non, je continue à me prendre des baffes par les morveux car je n'arrive toujours pas à me rendre compte de la différence entre les autres et moi.

Lorsque j'étais enfant je pensais que le monde des adultes serait différent. Je pensais que j'étais en avance coté intelligence mais qu'avec l'âge ça s'équilibrerait, mais c'est pareil, car ma façon de percevoir le monde et de l'analyser reste singulière et incomprise des "gens normaux". Les coups sont juste plus mesquins, masqués dans une politesse déconcertante.

Ca m'intéresse de savoir ce que mon histoire/métaphore vous inspire par rapport à vous, votre vécu. Je ne me rends toujours pas compte de combien je suis bizarre pour les autres. Comment faites vous ? Pour vous adapter, pour éviter les coups ?

Ormelune
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 20
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 32
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Attraper le pompon

Message par Kass le Lun 21 Mar 2016 - 12:02

nous, quand on attrapait non pas le pompon mais la queue du mickey, on avait droit à un tour de manège gratos.
j'crois que la vie n'a pas tellement changé Dent pétée

(ou: je m'adapte en faisant de l'humour)

Kass
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4683
Date d'inscription : 26/03/2014
Localisation : Sweetzerland

Revenir en haut Aller en bas

Re: Attraper le pompon

Message par Kondomm le Lun 21 Mar 2016 - 12:33

Bah dis toi que le pompon, c'est toi pour les autres mais qu'en fait t'es qu'un avion...
Donc décolle et fait fi des fourmidables (?) mais avec modération...

Kondomm
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 865
Date d'inscription : 21/01/2014
Age : 39
Localisation : ;●) Grand Rouveau ou à côté.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Attraper le pompon

Message par BouncingPouet le Lun 21 Mar 2016 - 15:23

si tu ne savais pas ce qu'était ce pompon, et ce qu'il t'aurais permis d'atteindre , un tour gratuit, tu aurais peut-être essayé de l'attraper, non?
ces autres enfants, eux savaient.
La comparaison aurait été possible, je pense, si tu avais le même niveau de connaissance au sujet du pompon que ces autres enfants, certainement plus habitués à ce manège que toi.



BouncingPouet
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 320
Date d'inscription : 24/06/2015
Age : 33
Localisation : PACA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Attraper le pompon

Message par Lyanah le Lun 21 Mar 2016 - 15:39

SaperPouet a écrit:si tu ne savais pas ce qu'était ce pompon, et ce qu'il t'aurais permis d'atteindre , un tour gratuit, tu aurais peut-être essayé de l'attraper, non?
ces autres enfants, eux savaient.
La comparaison aurait été possible, je pense, si tu avais le même niveau de connaissance au sujet du pompon que ces autres enfants, certainement plus habitués à ce manège que toi.

C'est exactement ce que je comptais dire !

Et moi je m'en cognais aussi du pompon. Mon frangin était sur son avion (comme toi ^^) et moi sur ma moto (omg une fille sur une moto, scandale chez Mamie, fierté chez Papy ^^). Enfin bon, un tour gratos ça aurait été pas si mal, mais si c'était pour me prendre une gueulante (la moto, vous suivez ?) c'était pas trop la peine ^^ Mais là n'est pas le sujet.

Bref. Le pompon. Ce machin que tout le monde veut mais que, comme on sait pas à quoi ça sert et qu'on s'en fiche, on ne veut pas. Et les autres pigent pas. Ben... Pareil.
Que ce soit dans le monde pro ou dans les domaines persos, les gens veulent des trucs qui ne m'intéressent pas. Ou que je ne connais même pas. Et on me regarde bizarre parce que je pense comme ça. Voire des gens pensent que je fais l'hypocrite, que je cache mon jeu !
Je m'en fous d'avoir toujours plus de responsabilité, toujours plus de thunes (surtout que le rapport thunes/chiantise du poste n'est pas toujours très intéressant), toujours plus de ceci cela n'importe... Je me fous d'avoir une place "sociale", une maison avec piscine ou je sais pas quoi.

J'ai mes propres souhaits, je veux être sur la moto du manège, et ce foutu pompon je le laisse bien aux autres, et s'ils sont pas capables de l'attraper, ben c'est pas à moi qu'il faut s'en prendre ! Et si le gugusse qui remue le pompon a pas pigé qu'il me fichait sa poussière dans la truffe et qu'il aurait pu en faire profiter un autre môme, c'est pas mon souci non plus.

C'est une métaphore pas mal que tu as prise, en fait Smile Smile

Lyanah
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 470
Date d'inscription : 12/11/2014
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: Attraper le pompon

Message par Montmartre le Lun 21 Mar 2016 - 16:05

Bonjour Ormelune,
Jolie histoire malgré tout, qui résume bien mon sentiment vis-à-vis des autres.
"Mais pourquoi donc ces trucs sans intérêt les intéressent-ils ?!!"

J'ai ce sentiment régulièrement, souvent pour des futilités dans ma vie privée, dans mes rapports avec les autres, hors job donc.

Dans le domaine professionnel, plus je réfléchis et plus je me dis que j'ai choisi un "sous-job" pour une très bonne raison : que l'on me foute la paix.
J'apprends lentement mais sûrement à être la dernière roue du carrosse qui ne sait pas grand chose et n'a pas d'avis (bon Ok, j'ai du mal à la fermer quand même Wink !!) mais surtout, instinct de préservation : je ne veux pas subir quoi que ce soit venant de personnes que je trouve bêtes.
Donc j'essaie de rester à ma place, ou plutôt à celle que les gens qui m'entourent pensent que j'appartiens.
Je ne suis moi seulement lorsqu'en face j'ai quelqu'un qui est intéressant, donc forcément différent. Mais dans le travail, c'est quand même assez rare.

Bref, j'apprends à la fermer, parce que je ne vois pas l'intérêt d'être comprise par des gens que je trouve idiots.
Et surtout, parce que j'y ai laissé mon moral et ma santé pendant de trop nombreuses années.

Edith.

Montmartre
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 102
Date d'inscription : 25/02/2016
Age : 47
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Attraper le pompon

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 19:19


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum