douance et sexe

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

douance et sexe Empty douance et sexe

Message par Invité le Mer 16 Mar 2016 - 14:51

en postant sur le fil de l'asexualité, j'ai pigé qu'en fait ce dont il était question quelque part c'est son inverse, la sexualité

sujet tabou partout et encore plus chez les zèbres ? je ne sais pas

dans une société très sexuée , il faut assumer, performance et image etc   Câlins  Câlins

et je me suis dit que un des problèmes était la solitude et l'isolement

pour faire l'amour, homme ou femme, faut un partenaire une partenaire

or pour les rencontrer les conditions ne sont elles pas plus complexes pour un zèbre ?

en effet en ce qui me concerne je ne conçois pas le sexe sans amour et sentiment, pour l'autre , il faut donc faire tout le chemin d'aller vers l'autre avant de seulement commencer à parler de sexe

l'image de la pub et des jeunes qui semblent ne pas se poser ces questions me perturbent, en effet on voit de plus en plus de jeunes qui font l'amour sans se poser de question de plus en plus jeune

question de génération sans doute ? on commençait plus tard mais bon après tout pourquoi pas ?

alors voilà j'ouvre ce topic non pas pour ceux et celles qui font l'amour régulièrement mais pour les gens comme moi qui parce que isolé n'en ont pas  l'occasion  aussi souvent qu'ils ne le voudraient

il ne s'agit pas d'un manque physique au sens strict mais de la douleur de se sentir pas comme le monde dans ces moments là , des espèces d'êtres diminués , une putain de souffrance parfois




je sais c'est tabou, tant pis je prends le risque


j'aimerais avoir vos réactions, si possible humaines sur comment vous vivez cette absence de sexe par absence de partenaire et si vous avez mis des processus en marche pour aborder ces questions

en particulier comment faite vous pour éviter que la question du sexe ne prenne le pas sur la question de la relation parce que vous voyez à travers ce filtre avec le risque de ne pas voir l'essentiel

ou contentez vous de périodes d'absence de sexe par absence de relations

ensuite j'ai une seconde question tabou

on y va .. même pas peur

quand vous croisez enfin une partenaire qui colle, sans jeu de mot ;-)

comment gérer vous la crainte de ne pas être à la hauteur sexuellement parce que ces périodes de souffrance vous ont cramé le cerveau sexuel en quelque sorte


en tant que zebre la machine à penser elle fonctionne à plein régime parfois

ou tout simplement laisser venir les choses ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

douance et sexe Empty Re: douance et sexe

Message par Invité le Mer 16 Mar 2016 - 15:29

Mes positions sont tres particulieres sur le sujet (jamais rencontré quelqu'un, meme ici, qui pense comme moi):

Il y a plusieurs concepts pour moi:
- faire l'amour : tient de la concrétisation physique (l'expressions d'un ou plusieurs sens , le sexe permettant d'exprimer les 5 sens )
- le sexe : qui est l'utilisation de certains organes/sens pour satisfaire quelque chose (sensation d'exister, se remplir/se vider, l'affection, la reproduction, l'abandon à l'autre, etre dans son corps, voir gagner sa vie (sport, prostitution, massages, ) etc...)
- la jouissance: prendre du plaisir

Seul, tout ça est possible et assez facilement. En tant que zebres, on peut trouver tout ça dans plein de formes de relations, atteindre tout cela avec plein de pieces de lego, solitaires ou partagés.

A deux c'est plus complexe, de mélanger correctement l'ensemble: il faut laisser venir les choses.
Faire l'amour, c'est à 2. C'est une symbiose, un échange subtil, il suffit de se lancer et d'avoir confiance. On a le droit a l'erreur dans une relation d'amour.

Une fois que l'on sait se que l'on veut (la ou la machine a pense à toute sa place), il faut se lancer, indépendamment du comment.
J'ai compris ça récemment: en tant que surdoué, quoi qu'il se passe, on sait faire , même si il faut plusieurs essais. au pire, on se rend compte que la machine a penser était pas tout a fait en phase avec la machine a ressentir.

Ai confiance en toi, l'essentiel c'est de partager. Apres, si le partage montre que l'autre ne se sent pas encore en confiance (n'y arrive pas par exemple) ba c'est pas grave: c'est une 1ere étape, et partager une faiblesse, c'est bien plus que de partager une réussite.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

douance et sexe Empty Re: douance et sexe

Message par Invité le Mer 16 Mar 2016 - 15:43

merci

j'aime bien l'idée du partage à  multiples niveaux c'est un peu cela l'idée en effet et causer et échanger vaut mieux que de ne pas le faire ou essayer de le faire selon qui écoute

je pense aussi qu'on finit toujours par savoir quoi faire au moins un peu , mais parfois on se trompe lourdement sur ce que veut l'autre et/ou sur le comment mais en causant en effet on peut avancer

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

douance et sexe Empty Re: douance et sexe

Message par Invité le Mer 16 Mar 2016 - 16:21

zebulonlezebre a écrit:mais parfois on se trompe lourdement sur ce que veut l'autre et/ou sur le comment

Si c'est une relation portée par l'amour, je pense qu'il faut être sans crainte et prendre les risques de se "loupper" et de dire/faire les choses. Prendre ce risque, c'est a mon sens un moyen d'évaluer cet amour: en amour, il y a l'acceptation de l'autre, ce qui résous tout les problèmes si l'amour est sincère et vrai (toute forme de relation confondue).

Les seuls pièges a éviter sont les trahisons, les promesses hâtives, ou l'enfermement dans un cadre inapproprié. Ou encore, ne pas vivre sa vie Smile

Un jour j'ai rencontré quelqu'un de merveilleux: j'avais juste envie de connaitre cette personne. Puis envie d’être avec cette personne. En partageant des moments, j'ai eut envie de lui prendre la main, de la serrer dans mes bras. Je me suis lancé, dans la mesure du possible et de ce qu'elle acceptait. J'ai eut envie de la connaitre plus et de continuer dans ces directions.

Ce que je veux avec cette personne, je ne me suis jamais posé la question (si ce n'est là ou j'étais pret à aller) car je suis un homme libre et que cette personne l'est aussi. Ce que je sais, c'est que celà m'a encouragé à affirmer ma liberté: trop facile d'enfermer l'autre et de le freiner, la vrai liberté est difficile a appréhender et a mettre en oeuvre (je sais que certains ici savent que j'en bave mais que je tiens le cap ^^).

Peut etre que la question a te poser est la suivante:
Souhaite tu explorer ta relation avec cette personne, la vivre de tout son potentiel? Penses tu que cela est réciproque?

A partir de là, avance sans crainte, vous vivrez ce que vous avez a vivre et éviterez ce que vous n'avez pas à vivre.
La confiance, l'amour, vous guidera. Les choses ne sont pas figées, tant que il y a de la vie/de l'amour, il y a de l'espoir.
La sincérité est la meilleur de armes contres les écueils : celle que l'on dit et celle que l'on exprime. L'écoute et le ressenti font le reste Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

douance et sexe Empty Re: douance et sexe

Message par Invité le Mer 16 Mar 2016 - 16:25

zebulonzebre a écrit:quand vous croisez enfin une partenaire qui colle, sans jeu de mot ;-)

Tout est là: si ça colle, ne cherche pas plus loin :p

Par contre, le mot "partenaire" n'est pas anodin: un partenariat, ça se définit comme on veut Smile Tu sauras en avançant ta relation Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

douance et sexe Empty Re: douance et sexe

Message par Invité le Mer 16 Mar 2016 - 17:31

J'ai un haut potentiel qui ne demande qu'à s'exprimer ! Dent pétée

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

douance et sexe Empty Re: douance et sexe

Message par Kondomm le Mer 16 Mar 2016 - 18:36

zebulonlezebre a écrit:

comment gérer vous la crainte de ne pas être à la hauteur sexuellement parce que ces périodes de souffrance vous ont cramé le cerveau sexuel en quelque sorte


ou tout simplement laisser venir les choses ?
Question a Non noté dans le lien mais attire le sang en bas du corps chez l'homme en tonification.(index, sens horaire)

Question b L'homme propose mais ce n'est pas lui qui dispose et puis des fois tu peux te faire sauter dessus à l'improviste alors que tu n'as rien vu venir car tu n'étais pas sur cette fréquence là dans l'échange d'avec la personne ; mais dans ce cas généralement la "victime du viol" ne porte pas plainte car, bé c'est un homme  quoi (à ce propos Merci ! sinon je n'aurais pas de sitôt mis le pied en dehors de mon abbaye !), et que tu as un bulldozer qui n'écoute pas sa raison mais ses désirs en face et là y a pas trente-six solutions mais deux, blanc ou noir.
Kondomm
Kondomm

Messages : 899
Date d'inscription : 21/01/2014
Age : 42
Localisation : ;●) Grand Rouveau ou à côté.

Revenir en haut Aller en bas

douance et sexe Empty Re: douance et sexe

Message par Invité le Mer 16 Mar 2016 - 20:41

[quote="Revz"]
zebulonlezebre a écrit:

Peut etre que la question a te poser est la suivante:
Souhaite tu explorer ta relation avec cette personne, la vivre de tout son potentiel? Penses tu que cela est réciproque?

A partir de là, avance sans crainte, vous vivrez ce que vous avez a vivre et éviterez ce que vous n'avez pas à vivre.
La confiance, l'amour, vous guidera. Les choses ne sont pas figées, tant que il y a de la vie/de l'amour, il y a de l'espoir.
La sincérité est la meilleur de armes contres les écueils : celle que l'on dit et celle que l'on exprime. L'écoute et le ressenti font le reste Smile

oui je bosse sur la réciprocité et l'écoute depuis un certain temps comme je peux , je pense que c'est la bonne voie probablement, faire confiance et pour le mot partenaire, je l'ai utilisé parce qu'il fallait bien nommer la relation, je vois plutôt un brol entre partenaire et fusion, partenaire ca fait un peu contrat mais bon chacun est libre

je vois la relation et la relation sexuelle comme une composante de cette relation , la confiance et la liberté de chacun doit aller de soi, ce qui n'est pas si simple à définir surtout quand on est amoureux

mais après tout on peut être fou quelque temps puis construire plus "paisiblement" si j'ose dire, plus profondément convient mieux que paisible, la routine j'en veux pas non plus, et sexuellement non plus d'ailleurs

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

douance et sexe Empty Re: douance et sexe

Message par Invité le Mer 16 Mar 2016 - 20:46

Kondomm a écrit:
zebulonlezebre a écrit:

comment gérer vous la crainte de ne pas être à la hauteur sexuellement parce que ces périodes de souffrance vous ont cramé le cerveau sexuel en quelque sorte


ou tout simplement laisser venir les choses ?
Question a Non noté dans le lien mais attire le sang en bas du corps chez l'homme en tonification.(index, sens horaire)

Question b L'homme propose mais ce n'est pas lui qui dispose et puis des fois tu peux te faire sauter dessus à l'improviste alors que tu n'as rien vu venir car tu n'étais pas sur cette fréquence là dans l'échange d'avec la personne ; mais dans ce cas généralement la "victime du viol" ne porte pas plainte car, bé c'est un homme  quoi (à ce propos Merci ! sinon je n'aurais pas de sitôt mis le pied en dehors de mon abbaye !), et que tu as un bulldozer qui n'écoute pas sa raison mais ses désirs en face et là y a pas trente-six solutions mais deux, blanc ou noir.

merci pour le lien , j'utilise quelques points d'acunpuncture pour certaines choses par exemple les rhumes et cela fonctionne très bien

le laché prise oui ,j'en suis venu aussi à cette conclusion avec ma psy, savoir lacher prise est fondamental, et aussi dans le relationnel et surtout même dans le relationnel et le sexe, un sexe crispé ca le fait pas ;-)

un sexe détendu , si je peux le dire ainsi, sans mission, sans autre but que de se faire plaisir à deux , lacher prise, et si elle me saute dessus, je promets aussi de me laisser faire ;-)

je vais passer pour un homme facile.. en fait je suis très ardu lol ..

lacher prise oui et dialogue , merci pour vos éclairages


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

douance et sexe Empty Re: douance et sexe

Message par Zébulon le Jeu 17 Mar 2016 - 3:58

zebulonlezebre a écrit:
en effet on voit de plus en plus de jeunes qui font l'amour sans se poser de question de plus en plus jeune

question de génération sans doute ? on commençait plus tard mais bon après tout pourquoi pas ?


C'est comique parce que pour le coup, je comprends pas ça non plus, même si j'appartiens à ladite génération. Je pense que c'est juste le fruit du contexte sursexualisé dans lequel baigne les gens de mon âge depuis leur enfance.

[HS/on] J'en connais un qui a probablement fait plusieurs essais pour trouver un pseudo disponible ^^ [HS/off]
Zébulon
Zébulon

Messages : 11
Date d'inscription : 24/11/2013
Age : 24
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

douance et sexe Empty Re: douance et sexe

Message par MI8-1 le Jeu 17 Mar 2016 - 8:47

Hello,

"en ce qui me concerne je ne conçois pas le sexe sans amour et sentiment, pour l'autre "
et :
"comment vous vivez cette absence de sexe par absence de partenaire "
+
"question du sexe " + "d'absence de sexe" + "pas être à la hauteur sexuellement "

Zébulonlezèbre, une petite précision liminaire si tu le veux bien : de quoi s'agit-il vraiment ? D'amour ? De sexe ? Des Deux ?
De tout à fait autre chose ?

Dans ta "conception" amour et sexe ne vont pas l'un sans l'autre mais par la suite tu ne "parles" plus que de sexe ... Et d'une souffrance qui ne semble pas venir du manque de l'un ou de l'autre, mais de ne pas "se sentir comme le monde ". Ou peut-être comme ton imagination du "monde"...

Ainsi, en te lisant attentivement je me retrouve troublé par ces questions posées à la suite de cette introduction sur ta "conception" et l'origine de ta souffrance. Il me semble alors aussi irréfléchi que téméraire que de te répondre sans plus d'éclaircissements de ta part.

Dans l'attente, il peut être utile de rappeler qu'aucun être humain ne peut vivre "sainement" - sans souffrance de l'âme - sans amour. Sans se porter un amour inconditionnel ( amour-propre / amour de soi ), sans porter le même amour (inconditionnel) à la Vie et sans relations d'amour conditionné réciproque à ses proches.

Tout évitement / défense de cette nécessité fondamentale est d'ailleurs - et par ailleurs - à l'origine de toutes les manifestations psychiques + somatiques pathologiques de l'espèce.

Une fois cette nécessité satisfaite - et ce n'est pas une mince affaire ( parfois l'affaire de toute une vie, pour le moins d'une grande partie) - il devient possible de considérer la problématique sexuelle, décontaminée / différenciée des éventuelles failles (abîmes) du narcissisme primaire, des troubles de la relation à soi comme à l'autre. Alors que bien souvent - trop souvent - la sexualité (stricto sensu) vient se construire à l'adolescence en déplacement et / ou compensation de problématiques de la prime enfance. Dont elle n'est plus qu'un symptôme qui ne pourra se résoudre sans y faire retour.

Cordialement,
MI8-1
MI8-1

Messages : 34
Date d'inscription : 29/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

douance et sexe Empty Re: douance et sexe

Message par Invité le Jeu 17 Mar 2016 - 9:39

Très juste.
la notion de 'décontamination' est bien vue d'après moi. Avoir le 'bon' rapport au sexe est un vrai cheminement, le rapport a l'autre sexe, les notions de rejets, les empreintes émotionnelles passées, sont des vrais sujets chez nous...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

douance et sexe Empty Re: douance et sexe

Message par NaOH le Jeu 17 Mar 2016 - 9:46

Tout ça est bien théorisé, philosophé et intellectualisé.
Quelqu'un aurait-il ici fait l'expérience de ses théories?

A méditer : http://www.leconflit.com/article-l-intellectualisation-comme-mecanisme-de-defense-86745471.html

Cordialement,

NaOH

Messages : 501
Date d'inscription : 07/03/2016
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

douance et sexe Empty Re: douance et sexe

Message par Invité le Jeu 17 Mar 2016 - 10:26

Pour ma part, je ne parle que de retours d'expériences et/ou de prises de consciences Wink
J'use aussi de transpositions d'expériences (transposer des sensations vecues sur des situations non encore vécues via abstraction )

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

douance et sexe Empty Re: douance et sexe

Message par Kondomm le Jeu 17 Mar 2016 - 10:30

@ Naouache

J'aime pas Freund et consorts, c'est subjectif et ça se reporte pour beaucoup aux valeurs sociétales d'alors avec une grosse pincée de misogynie...
Après lecture de ce lien (2x histoire de ne pas commettre d'impair...), il en ressort je pense, que tu souhaiterais faire référence sans doute aux travaux de Lawrence et Festinger portant sur la dissonance et la consonance de nos préjugés et conditionnement sociétaux quant à l'affect dans la relation entre l'observateur (soi) et l'observé (l'autre) pour se construire un paravent de certitudes de convenance se voulant rassurant quant à notre anamnèse personnelle, est ce que c'est bien de ça dont tu souhaites parler ?

Pour ma part c'est un texte de Gibran qui m'a foutu les coups de pieds au cul pour prendre le recul nécessaire à la chose implicitement nommée dans la problématique évoquée par ce fil (Bobo...sans le no intermédiaire...)
"Le prophète" (le livre dont suit cet extrait à lire ) est à mettre en parallèle avec "le singe nu" de Desmond Morris pour disposer à mon humble avis, d'une vue d'ensemble coercitive quant aux problématiques dont il est question entre les sujets de ce topic et la vision que pouvaient en avoir Freund et la psychanalyse dans leurs époques respectives de mises en exerguent ; le roi est mort, vive le roi.

Bref, j'aime pas les réductions psychoanalytiques qui ne génèrent que du contrôle pour rebondir sur le lâché-prise évoqué à raison par ZZ en cette page, après ce n'est que mon opinion et nous expérimentons tous à notre niveau ces bleus à l'âme pour espérer ne pas réitérer des dynamiques de redondances comportementales se révélant ma foi, fortement destructrices quant à nos attentes et besoin d'affect amenées par la sexualité dans nos vies, mais pour ça, faut s'appeler Carelle et être à genoux avant que l'enduit colle ne fige définitivement les pavés de grès...
Qu'en pensez vous, vous ?


Dernière édition par Kondomm le Jeu 17 Mar 2016 - 10:41, édité 1 fois
Kondomm
Kondomm

Messages : 899
Date d'inscription : 21/01/2014
Age : 42
Localisation : ;●) Grand Rouveau ou à côté.

Revenir en haut Aller en bas

douance et sexe Empty Re: douance et sexe

Message par Invité le Jeu 17 Mar 2016 - 10:40

Naouache a écrit:Tout ça est bien théorisé, philosophé et intellectualisé.
Quelqu'un aurait-il ici fait l'expérience de ses théories?

A méditer : http://www.leconflit.com/article-l-intellectualisation-comme-mecanisme-de-defense-86745471.html

Cordialement,

Très bon article, j'en parlais justement hier. L'intellectualisation n'est positive que si limité dans temps

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

douance et sexe Empty Re: douance et sexe

Message par NaOH le Jeu 17 Mar 2016 - 11:00

Revz a écrit:Très bon article, j'en parlais justement hier. L'intellectualisation n'est positive que si limité dans temps

Ouai. A trop intellectualiser on passe à côté de l'essentiel, faire l'expérience de la vie. Et en ce qui concerne le sujet présent, ça fait 58 millions d'années que les primates baisent pour se faire plaisir. On a beau dire partage etc... si on regarde bien même donner du plaisir est quelque chose de raisonnablement égoïste car le but est de se faire plaisir en provoquant du plaisir.

Enfin...fuyez l'apragmatisme et faites vous plaisir quoi...

NaOH

Messages : 501
Date d'inscription : 07/03/2016
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

douance et sexe Empty Re: douance et sexe

Message par Kondomm le Jeu 17 Mar 2016 - 12:14

Est ce qu'une femme aurait la bonté d'âme d'intervenir sur ce fil histoire d'y déposer quelques austro-gênes car ma foi, y a grave de testic-érrones et qu'il y manque une touche féminine pour faire prendre la mayonnaise...
Merci, Dieu vous le rendra au centuple !

Kondomm
Kondomm

Messages : 899
Date d'inscription : 21/01/2014
Age : 42
Localisation : ;●) Grand Rouveau ou à côté.

Revenir en haut Aller en bas

douance et sexe Empty Re: douance et sexe

Message par Invité le Jeu 17 Mar 2016 - 12:17

Naouache a écrit:
Enfin...fuyez l'apragmatisme et faites vous plaisir quoi...

+ 1
et je viens d'apprendre un mot Very Happy bounce Very Happy



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

douance et sexe Empty Re: douance et sexe

Message par NaOH le Jeu 17 Mar 2016 - 12:53

Very Happy

NaOH

Messages : 501
Date d'inscription : 07/03/2016
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

douance et sexe Empty Re: douance et sexe

Message par NaOH le Jeu 17 Mar 2016 - 13:50

J'aime pas Freund et consorts, c'est subjectif et ça se reporte pour beaucoup aux valeurs sociétales d'alors avec une grosse pincée de misogynie...
Après lecture de ce lien (2x histoire de ne pas commettre d'impair...), il en ressort je pense, que tu souhaiterais faire référence sans doute aux travaux de Lawrence et Festinger portant sur la dissonance et la consonance de nos préjugés et conditionnement sociétaux quant à l'affect dans la relation entre l'observateur (soi) et l'observé (l'autre) pour se construire un paravent de certitudes de convenance se voulant rassurant quant à notre anamnèse personnelle, est ce que c'est bien de ça dont tu souhaites parler ?

Pour ma part c'est un texte de Gibran qui m'a foutu les coups de pieds au cul pour prendre le recul nécessaire à la chose implicitement nommée dans la problématique évoquée par ce fil (Bobo...sans le no intermédiaire...)
"Le prophète" (le livre dont suit cet extrait à lire ) est à mettre en parallèle avec "le singe nu" de Desmond Morris pour disposer à mon humble avis, d'une vue d'ensemble coercitive quant aux problématiques dont il est question entre les sujets de ce topic et la vision que pouvaient en avoir Freund et la psychanalyse dans leurs époques respectives de mises en exerguent ; le roi est mort, vive le roi.

Bref, j'aime pas les réductions psychoanalytiques qui ne génèrent que du contrôle pour rebondir sur le lâché-prise évoqué à raison par ZZ en cette page, après ce n'est que mon opinion et nous expérimentons tous à notre niveau ces bleus à l'âme pour espérer ne pas réitérer des dynamiques de redondances comportementales se révélant ma foi, fortement destructrices quant à nos attentes et besoin d'affect amenées par la sexualité dans nos vies, mais pour ça, faut s'appeler Carelle et être à genoux avant que l'enduit colle ne fige définitivement les pavés de grès...
Qu'en pensez vous, vous ?

Déjà, je pense que vous avez plus de références que moi en la matière.

Pour ma part je n'aime pas non plus Freud (le personnage) et la psychanalyse (celle marquée par l'esprit tordu de Freud).
Toutefois j'aime l'approche de l'humain des philosophes qui ont inspiré cet homme. Je pense principalement à Nietzsche et Spinoza, pour qui, l'homme devrait se libérer par la connaissance de sa propre nature, de ses propres désirs, bien au delà des concepts du bien et du mal ; de l'immoral ou du moral. Parce que c'est aussi ça la psychanalyse : apprendre à connaitre ses désirs profonds, et se servir de ce savoir pour se libérer de l'objet de ses souffrances.
C'est une approche certes égocentrique mais pas égoïste, au contraire. Il est en effet dans la nature de l'homme de tendre la main à son prochain, ce sont nos souffrances et le manque de connaissance sur notre Nature qui nous font nous montrer égoïstes et narcissiques.

Pour en revenir à mon précédent post, mon intention était de mettre en lumière le fait qu'il ne faut pas trop tenter d'intellectualiser la sexualité, parce qu'intellectualiser c'est généraliser. Or généraliser en terme de sexualité nous fait passer à côté de quelque chose d'essentiel : le principe de plaisir. Un principe qui n'a pas le même sens chez Paul que chez Jacques.
Or dans ce fil qui traite d'une chose magnifique, j'y trouve, à mon sens, beaucoup trop de généralisations sur la chose.
Voilà.

NaOH

Messages : 501
Date d'inscription : 07/03/2016
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

douance et sexe Empty Re: douance et sexe

Message par Ottodisciple le Jeu 17 Mar 2016 - 14:49

Faisant partie de la génération qui baise sans restriction, j'essaie d'apporter mon point de vue.
Jusqu'il y a à peu près 2 ou 3 ans, j'étais souvent qualifié de "spécial" par mon entourage, et surtout par l'entourage de mon entourage.
Je fais 1m80 pour 78kg ( et j'ai pas une masse adipeuse très développée), j'ai le crane rasé et je porte une barbe blonde, des yeux bleus très clairs. Il parait que ce physique lié à mon comportement faisait peur aux gens, un langage corporel très minimaliste et un regard flippant.
J'étais constamment plongé dans mes interrogations, dans mes raisonnements, je ne prenais pas part aux discussions de groupe, c’était au dessus de mes forces. Mais tout ça a beaucoup changé depuis.

Durant cette période je n'avais pourtant aucun problème pour avoir du sexe, mais j'ai aussi une sexualité très sensible, très portée sur les sentiments ou au moins l'admiration que je peux avoir pour une fille.
Je me suis retrouvé dans une dynamique contraire à la tienne, j'enchaine les conquêtes et elles sont pleinement satisfaites, en revanche, moi je suis un peine-à-jouir. Je n'arrive simplement pas à prendre de plaisir avec les filles qui ne m'ont pas charmé par leur esprit.
Mais j'ai besoin d'affection et d'un corps féminin à coté de moi quand je dors. Et ce genre d'aventure m'apporte une certaine légèreté, me rend un peu plus insouciant.
Les filles légères sont contagieuses, il suffit de se laisser porter et d'apprendre à communiquer de manière plus émotionnelle pour accepter les carences de leur esprit.

Une autre raison pour laquelle je continues dans cette direction qui ne m'apporte que très peu de bien être, c'est ma dernière relation longue, elle m'a fait prendre conscience que j’étais ignorant de nombreuses règles de la vie de couple, trop naïf donc trop facilement manipulable.

Le seul intérêt pour moi de continuer dans ce sens, c'est l’expérience, ne pas démarrer ma prochaine relation sérieuse sans expérience de la séduction ni des rapports hommes/femmes. Connaissant la vie sexuelle extrêmement débridée et prolifique des filles de mon age (elles finissent bien souvent par avouer qu'elles dépassent la vingtaine de partenaires à seulement 20 ans, parfois moins, il suffit de leur demander de prendre aussi en compte les parties de jambes en l'air qui "ne comptent pas"; vacances, voyage, fête etc.), je ne veux pas que celle qui comptera pour moi en soit à son trentième et me voit comme un gentil garçon incapable de plaire.

Voilà donc pour moi, je nique mais ne jouis pas si ma partenaire manque de profondeur.

Ottodisciple

Messages : 18
Date d'inscription : 14/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

douance et sexe Empty Re: douance et sexe

Message par Invité le Jeu 17 Mar 2016 - 15:58

rationalisation/intellectualisation:
Selon mes maigres connaissances, rationnalisation et intellectualisation sont deux choses différentes
wiki a écrit:La rationalisation un phénomène psychique par lequel un comportement, une décision, un jugement, est justifié après coup de manière apparemment juste ou rationnelle, en ignorant consciemment ou non la véritable raison (ratio). Ce discours de rationalisation permet de se justifier soi-même ou auprès d'autrui, voire de faire passer pour bon ou admirable un comportement égoïste ou mauvais
https://fr.wikipedia.org/wiki/Rationalisation

C'est un mécanisme très répandu et qui préserve une cohérence interne, cognitive, indispensable à la stabilité psychique, donc on peut faire l'effort d'être conscient et de la déconstruire dans certains cas.

L'intellectualisation pour moi est un mécanisme psychique qui permet de rester dans l'intellect quand on ne veut pas toucher d'autres sphères "émotionnelles", "corporelles" par exemple (dans l'immédiateté), volontairement ou pas. Comme tout, utilisé avec modération et dans des contextes pas adaptés au "déballage émotionnel" par exemple, c'est ok, mais utilisé systématiquement dans des situations "inadaptées" (il s'agit d'un jugement subjectif relatif cela dit, d'où mes guillemets) et sans possibilité de varier/adapter son panel de réactions ça devient problématique et limitant. Je suis pas trop psychanalyse non plus, mais je ne rejette pas pour autant tous les concepts reliés à la psychanalyse, là j'estime en plus que j'en ai une définition plutôt neutre, et en psycho je crois que c'est utilisé hors psychanalyse aussi.
Mon test wais à l'époque m'avait indiqué que j'utilisais beaucoup l'intellectualisation pour ne pas me connecter à mes émotions, donc en défense, et c'était complètement vrai... j'ai appris à plus me connecter à mes sensations corporelles et à gérer mes émotions, depuis j'intellectualise beaucoup moins. Mais je rationalise bien sûr des trucs et je décide quand il est important pour moi de ne pas rationaliser, alors je me pose et j'essaie de réfléchir plus honnêtement avec moi-même..et sinon ben rationaliser c'est ok.

Bon et zebulonzèbre, je plussoie ce que Revz te disait au départ, quand tu retrouveras quelqu'un avec qui avoir une relation amoureuse ou tout du moins sentimentale, vous tisserez ensemble votre monde sexuel, sensuel etc ça revient tout seul en s'adaptant à l'autre aussi, et puis les loupages n'en sont pas vraiment et restent des moments de complicité uniques et intenses souvent.
Fais toi confiance aussi, viendra un moment où tu lâcheras le mental parce que les hormones seront tellement puissantes  Razz ..puis la perf franchement c'est un tue-le-sexe des fois.. et parler de sexe à deux c'est ça qui est une part de l'excitation je trouve, se découvrir mutuellement, se redécouvrir aussi soi, apprendre à se synchroniser, à explorer des trucs.. si tout est parfait dès le début c'est pas forcément le plus excitant sur le long cours... vous serez deux sur ce chemin tu sais, tu n'auras rien à prouver, mais beaucoup à partager, c'est tout Smile

ps: j'ai connu par choix plusieurs années de célibat avant d'être avec mon compagnon actuel que j'aime profondément (masturbation pour moi, et les rares fois où je passais à l'acte avec quelqu'un sans sentiment amoureux, c'était quasi pourri..et avant ça mes autres relations amoureuses étaient très sexuelles mais moins complices et amoureusement fortes que ce que je vis aujourd'hui), et franchement le sexe est important mais mélangé à plein d'autres choses géniales, donc c'est pas ça qui fait tourner le monde non plus, ni notre relation, c'est un ensemble...et quand on jouit pas, ben on s'en tape on a pris notre pied quand même juste parce que c'est une intimité partagée avec lui et avec moi...et j'adore le sexe, c'est clair, mais l'Amour c'est d'un tripant aussi Laughing


Dernière édition par lilou83 le Jeu 17 Mar 2016 - 16:37, édité 2 fois (Raison : fôôôtes)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

douance et sexe Empty Re: douance et sexe

Message par Invité le Jeu 17 Mar 2016 - 16:06

Puis je te parle de relation amoureuse, mais t'as les droit aussi de trouver une relation purement sexuelle où tu t'éclates hein, moi je sais pas faire ça, j'ai besoin d'un  autre sens à la relation Smile


Dernière édition par lilou83 le Jeu 17 Mar 2016 - 16:29, édité 1 fois (Raison : phautes aussi)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

douance et sexe Empty Re: douance et sexe

Message par NaOH le Jeu 17 Mar 2016 - 16:13

.


Dernière édition par NaOH le Lun 12 Sep 2016 - 9:11, édité 1 fois

NaOH

Messages : 501
Date d'inscription : 07/03/2016
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

douance et sexe Empty Re: douance et sexe

Message par Invité le Jeu 17 Mar 2016 - 16:44

Et moi je kife à mort le message de ton avatar Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

douance et sexe Empty Re: douance et sexe

Message par NaOH le Jeu 17 Mar 2016 - 16:49

J'essaye de me l'appliquer. Pas facile.

NaOH

Messages : 501
Date d'inscription : 07/03/2016
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

douance et sexe Empty Re: douance et sexe

Message par Invité le Jeu 17 Mar 2016 - 16:54

Smile
Peut être parce que "oublier de penser à un éléphant bleu" est le meilleur moyen pour ne pas arriver à l'oublier Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

douance et sexe Empty Re: douance et sexe

Message par NaOH le Jeu 17 Mar 2016 - 16:56

Pas faux. Pitiiiiiiin voilà maintenant je pense à un éléphant bleu. Mad

NaOH

Messages : 501
Date d'inscription : 07/03/2016
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

douance et sexe Empty Re: douance et sexe

Message par Invité le Jeu 17 Mar 2016 - 16:58

+1

Par contre, une question me démange ; je prends sur moi pour la poser mais votre avis compte ( le but étant de savoir si cet élément de pensée est de nature injuste/stupide )

Ne devrait on pas, dans une relation sentimentale, éviter de parler du nombre de partenaires dans une relation sentimentale?
Dans la mesure ou l'on partage une expérience sexuelle basé sur un vécu, et un passé, n'est il pas plus délicat de se tenir à cela, plutôt que de mettre en lumière un nombre qui n'a aucun poids qualitatif et qui a mon sens "effraie" naturellement par ses aspects quantitatifs?

Dans mes relations, j'ai toujours demandé à mes partenaires, me réservant pour des relations sentimentales, de ne pas me parler ou me détailler leur vie sexuelle. Avec le temps, c'est des choses que je peux aborder, mais sinon, ça me provoque d’énormes blocages.

Dans un premier temps, je me disais que cela tenais d'un instinct animal/la virginité/matchiste, l'image de la femme et la non connaissance de concepts de macho girls ou de féminisme.

Aujourd'hui je pense que cela est plutôt lié à une trop grande capacité d'imagination: en début de relation, l'image que je me créé de la personne ne serait pas assez nourrie de moments vécus, et donc cantonnés à un imaginaire fertile sur la base du peu que je connais de la personne en face. Ce qui attiserais les aspects rejet de l'autre sexe/asexualié/difficulté à la jouissance.

Formulé autrement : ne devrais je pas en avoir rien a faire, et ne pas attendre/demander se genre de subtilité?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

douance et sexe Empty Re: douance et sexe

Message par Audrey24 le Jeu 17 Mar 2016 - 17:07

Le sexe pour le sexe n'a aucun intérêt pour moi. Je n'ai aucune libido pendant mes périodes de célibat.
J'ai besoin de connaître et d'apprécier la personne, qu'une relation soit déjà établie.
Le sexe n'est ensuite qu'un plaisir supplémentaire, un moment de partage plus intime, qui vient s'ajouter à une complicité déjà présente.

Je déteste rencontrer quelqu'un et sentir qu'il a uniquement du désir pour moi, c'est creux.

Audrey24

Messages : 48
Date d'inscription : 17/09/2015
Age : 41
Localisation : Dordogne

Revenir en haut Aller en bas

douance et sexe Empty Re: douance et sexe

Message par Invité le Jeu 17 Mar 2016 - 17:08

Revz: Je suis d'avis de ne pas demander non, et de ne pas parler non plus trop de notre propre expérience, surtout au début.. mais de manière globale de ne savoir poser que les questions dont on est capable d'entendre les réponses..donc si on se sait pas très sécure au niveau affectif ou sexuel, si on manque de confiance en soi, plutôt parler de soi, de nos besoins, attentes, envies, que du passé de l'autre..et se faire son propre vécu à deux comme tu le dis si bien.
Quelqu'un qui n'est pas sûr de lui pourra éprouver même ensuite de la jalousie....même après des années d'expériences communes fortes... et dans l'autre cas, quand on a une bonne confiance en soi,on n'a pas besoin de se comparer, on ne se sent pas en danger perpétuellement, et limite on s'en moque de l'experience passée de l'autre, ça lui appartient et ça ne parle pas de Nous ni de l'avenir.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

douance et sexe Empty Re: douance et sexe

Message par NaOH le Jeu 17 Mar 2016 - 17:11

Moi j'men fou du nombre de partenaires qu'a eu ma femme.

NaOH

Messages : 501
Date d'inscription : 07/03/2016
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

douance et sexe Empty Re: douance et sexe

Message par Audrey24 le Jeu 17 Mar 2016 - 17:19

Revz a écrit:+1

Dans la mesure ou l'on partage une expérience sexuelle basé sur un vécu, et un passé, n'est il pas plus délicat de se tenir à cela, plutôt que de mettre en lumière un nombre qui n'a aucun poids qualitatif et qui a mon sens "effraie" naturellement par ses aspects quantitatifs?



Aujourd'hui je pense que cela est plutôt lié à une trop grande capacité d'imagination: en début de relation, l'image que je me créé de la personne ne serait pas assez nourrie de moments vécus, et donc cantonnés à un imaginaire fertile sur la base du peu que je connais de la personne en face.

Je suis assez d'accord avec l'idée, lorsque je rencontre une personne et qu'elle évoque ses (nombreuses) expériences sexuelles passées, ça me donne une image déformée, dont j'ai du mal à me défaire par la suite, de ce qu'elle est (peut être) réellement.
J'ai tendance à imaginer, entre autre, que je ne serai qu'une croix de plus sur son calendrier sexuel ...

Je préfère ne rien savoir et construire cette image de l'autre, sur les instants partagés avec moi.

Audrey24

Messages : 48
Date d'inscription : 17/09/2015
Age : 41
Localisation : Dordogne

Revenir en haut Aller en bas

douance et sexe Empty Re: douance et sexe

Message par Ottodisciple le Jeu 17 Mar 2016 - 17:49

Revz, c'est un manque de confiance en toi. Très courant chez les hommes, on fantasme sur la pucelle parce qu'on ne subit pas la comparaison avec elle.

Moi je préfère qu'on m'en parle. Je sais toujours comment ça va se passer selon la manière dont la fille parle de ses ex.
Par exemple, si j'entends "Je suis tombée que sur des connards, au début c’était bien mais après bla bla bla alors que je leur avais tout donné!", je vais penser que quelqu'un qui accuse tous les autres de ses malheurs ne s'observe pas assez.

D'ailleurs ça veut dire quoi "je lui ai tout donné"? Parce que la plupart du temps j'ai l'intuition que celles qui répètent cette phrase comme une incantation ne se rendent pas compte que leur corps n'est pas un cadeau, et qu'un corps se conquière en quelques heures. Le cadeau ça serait de se rendre intéressante aux yeux du gars qui les a séduites. La phase de séduction étant presque toujours assumée par l'homme (c'est l'homme qui aborde, c'est l'homme qui paie, c'est l'homme qui initie le rapprochement physique et qui parle 80% du temps pour alimenter la conversation), j'aimerais un jour qu'une fille se révèle spirituelle sur l'oreiller, au lieu de jouer cette perpétuelle comédie de petite fille fragile.
Désolé je me suis égaré, mais j'aime bien.

Ottodisciple

Messages : 18
Date d'inscription : 14/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

douance et sexe Empty Re: douance et sexe

Message par Invité le Jeu 17 Mar 2016 - 17:53

Je te plussoie, sans pour autant avoir besoin d'en savoir tous les détails, une vue d'ensemble de ce que l'autre relate de ces expériences sentimentales passées me permets de prédire pas mal de choses. Mais ça transparait aussi dans l'ensemble du discours, même hors sphère sentimentale.
J'ai cru que la question de Revz se limitait aux expériences sexuelles.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

douance et sexe Empty Re: douance et sexe

Message par Ottodisciple le Jeu 17 Mar 2016 - 17:56

Lilou, oui mais celles qui vomissent leurs ex, on peut plus les arrêter quand on les a lancé... Je mesure d'ailleurs leur attachement à l'ex en question au temps qu'elles passent à en parler, surtout en mal.
J'ai remarqué plusieurs fois que les filles qui crachent le plus sur leurs ex sont celles qui se permettent un petit coup vite fait histoire de se rappeler le bon vieux temps.

Ottodisciple

Messages : 18
Date d'inscription : 14/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

douance et sexe Empty Re: douance et sexe

Message par Invité le Jeu 17 Mar 2016 - 18:03

Autodisciple a écrit:Revz, c'est un manque de confiance en toi. Très courant chez les hommes, on fantasme sur la pucelle parce qu'on ne subit pas la comparaison avec elle.
Heu, je ne pense pas que je manque de confiance en moi, dans la mesure ou celà ne m'intimide pas Wink Je parlerais plutot d'une sorte de pollution imaginative qui vient polluer Smile Pas compris ce que tu veux dire au sujet du fantasme de pucelle. N'étant pas attiré par les mineures, je me dis que c'est pas ça non plus Smile
En tout cas c'est interressant de voir ce que cela peut renvoyer, vos avis sont précieux.

Autodisciple a écrit:
Moi je préfère qu'on m'en parle. Je sais toujours comment ça va se passer selon la manière dont la fille parle de ses ex.
Par exemple, si j'entends "Je suis tombée que sur des connards, au début c’était bien mais après bla bla bla alors que je leur avais tout donné!", je vais penser que quelqu'un qui accuse tous les autres de ses malheurs ne s'observe pas assez.
Oui, je parlais de la sexualité uniquement. Mais pour élargir le sujet, cela aussi je ne m'en préoccupe plus trop, juger les autres par leur passé j'arrive pas vraiement à le faire...

Autodisciple a écrit:
D'ailleurs ça veut dire quoi "je lui ai tout donné"? Parce que la plupart du temps j'ai l'intuition que celles qui répètent cette phrase comme une incantation ne se rendent pas compte que leur corps n'est pas un cadeau, et qu'un corps se conquière en quelques heures. Le cadeau ça serait de se rendre intéressante aux yeux du gars qui les a séduites. La phase de séduction étant presque toujours assumée par l'homme (c'est l'homme qui aborde, c'est l'homme qui paie, c'est l'homme qui initie le rapprochement physique et qui parle 80% du temps pour alimenter la conversation), j'aimerais un jour qu'une fille se révèle spirituelle sur l'oreiller, au lieu de jouer cette perpétuelle comédie de petite fille fragile.
Désolé je me suis égaré, mais j'aime bien.
+ 1 égare toi égare toi Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

douance et sexe Empty Re: douance et sexe

Message par Invité le Jeu 17 Mar 2016 - 18:04

Zébulon a écrit:
zebulonlezebre a écrit:
en effet on voit de plus en plus de jeunes qui font l'amour sans se poser de question de plus en plus jeune

question de génération sans doute ? on commençait plus tard mais bon après tout pourquoi pas ?


C'est comique parce que pour le coup, je comprends pas ça non plus, même si j'appartiens à ladite génération. Je pense que c'est juste le fruit du contexte sursexualisé dans lequel baigne les gens de mon âge depuis leur enfance.

[HS/on] J'en connais un qui a probablement fait plusieurs essais pour trouver un pseudo disponible ^^ [HS/off]

oui le contexte joue surement beaucoup en effet je ne sais pas si c'est un bien ou un mal il faudra voir cela dans 20 ans mais l'humanité s'adapte de toute manière

pour le pseudo oui pas facile :-)








Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

douance et sexe Empty Re: douance et sexe

Message par Invité le Jeu 17 Mar 2016 - 18:05

lilou83 a écrit:
J'ai cru que la question de Revz se limitait aux expériences sexuelles.
Exact et je te rejoind pleinement.
Audrey24 a écrit:
Je préfère ne rien savoir et construire cette image de l'autre, sur les instants partagés avec moi.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

douance et sexe Empty Re: douance et sexe

Message par Invité le Jeu 17 Mar 2016 - 18:07

MI8-1 a écrit:Hello,

"en ce qui me concerne je ne conçois pas le sexe sans amour et sentiment, pour l'autre "
et :
"comment vous vivez cette absence de sexe par absence de partenaire "
+
"question du sexe " + "d'absence de sexe" + "pas être à la hauteur sexuellement "

Zébulonlezèbre, une petite précision liminaire si tu le veux bien : de quoi s'agit-il vraiment ? D'amour ? De sexe ? Des Deux ?
De tout à fait autre chose ?

Dans ta "conception" amour et sexe ne vont pas l'un sans l'autre mais par la suite tu ne "parles" plus que de sexe ... Et d'une souffrance qui ne semble pas venir du manque de l'un ou de l'autre, mais de ne pas "se sentir comme le monde ". Ou peut-être comme ton imagination du "monde"...

Ainsi, en te lisant attentivement je me retrouve troublé par ces questions posées à la suite de cette introduction sur ta "conception" et l'origine de ta souffrance. Il me semble alors aussi irréfléchi que téméraire que de te répondre sans plus d'éclaircissements de ta part.

Dans l'attente, il peut être utile de rappeler qu'aucun être humain ne peut vivre "sainement" - sans souffrance de l'âme - sans amour. Sans se porter un amour inconditionnel ( amour-propre / amour de soi ), sans porter le même amour (inconditionnel) à la Vie et sans relations d'amour conditionné réciproque à ses proches.

Tout évitement / défense de cette nécessité fondamentale est d'ailleurs - et par ailleurs - à l'origine de toutes les manifestations psychiques + somatiques pathologiques de l'espèce.

Une fois cette nécessité satisfaite - et ce n'est pas une mince affaire ( parfois l'affaire de toute une vie, pour le moins d'une grande partie) - il devient possible de considérer la problématique sexuelle, décontaminée / différenciée des éventuelles failles (abîmes) du narcissisme primaire, des troubles de la relation à soi comme à l'autre. Alors que bien souvent - trop souvent - la sexualité (stricto sensu) vient se construire à l'adolescence en déplacement et / ou compensation de problématiques de la prime enfance. Dont elle n'est plus qu'un symptôme qui ne pourra se résoudre sans y faire retour.

Cordialement,

il est vrai que c'est complexe mais je ne dissocie pas sexe d'amour , sinon on va voir les prostituées par exemple ,ou autres solutions, non je parle du manque de relations vraies amour inclus et du fait que le sexe partagé avec amour dans une vie c'est quelque chose qui est important et quand on en manque on "rate" des moments importants de sa propre vie


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

douance et sexe Empty Re: douance et sexe

Message par Invité le Jeu 17 Mar 2016 - 18:10

Autodisciple a écrit: Je n'arrive simplement pas à prendre de plaisir avec les filles qui ne m'ont pas charmé par leur esprit.
Mais j'ai besoin d'affection et d'un corps féminin à coté de moi quand je dors. Et ce genre d'aventure m'apporte une certaine légèreté, me rend un peu plus insouciant..

merci c'est exactement ce dont je veux parler, ces manques là , comment vous faites pour les gérer ?




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

douance et sexe Empty Re: douance et sexe

Message par Invité le Jeu 17 Mar 2016 - 18:12

lilou83 a écrit:
Bon et zebulonzèbre, je plussoie ce que Revz te disait au départ, quand tu retrouveras quelqu'un avec qui avoir une relation amoureuse ou tout du moins sentimentale, vous tisserez ensemble votre monde sexuel, sensuel etc ça revient tout seul en s'adaptant à l'autre aussi, et puis les loupages n'en sont pas vraiment et restent des moments de complicité uniques et intenses souvent.
Fais toi confiance aussi, viendra un moment où tu lâcheras le mental parce que les hormones seront tellement puissantes  Razz ..puis la perf franchement c'est un tue-le-sexe des fois.. et parler de sexe à deux c'est ça qui est une part de l'excitation je trouve, se découvrir mutuellement, se redécouvrir aussi soi, apprendre à se synchroniser, à explorer des trucs.. si tout est parfait dès le début c'est pas forcément le plus excitant sur le long cours... vous serez deux sur ce chemin tu sais, tu n'auras rien à prouver, mais beaucoup à partager, c'est tout Smile

ps: j'ai connu par choix plusieurs années de célibat avant d'être avec mon compagnon actuel que j'aime profondément (masturbation pour moi, et les rares fois où je passais à l'acte avec quelqu'un sans sentiment amoureux, c'était quasi pourri..et avant ça mes autres relations amoureuses étaient très sexuelles mais moins complices et amoureusement fortes que ce que je vis aujourd'hui), et franchement le sexe est important mais mélangé à plein d'autres choses géniales, donc c'est pas ça qui fait tourner le monde non plus, ni notre relation, c'est un ensemble...et quand on jouit pas, ben on s'en tape on a pris notre pied quand même juste parce que c'est une intimité partagée avec lui et avec moi...et j'adore le sexe, c'est clair, mais l'Amour c'est d'un tripant aussi Laughing

merci pour cet éclairage, j'aime bien l'idée de "tripant" parfois cela rejoint mon questionnement , et oui le sexe n'est pas tout bien évidemment mais quand même important aussi dans une relation


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

douance et sexe Empty Re: douance et sexe

Message par Ottodisciple le Jeu 17 Mar 2016 - 18:13

Zebulon, je vis avec. Je souffre moins depuis que j'ai appris à accepter mes états de souffrance. C'est à dire que j'ai pris pleinement conscience qu'un état de souffrance n'est que temporaire, et que se débattre revient à souffrir de souffrir.

Ottodisciple

Messages : 18
Date d'inscription : 14/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

douance et sexe Empty Re: douance et sexe

Message par Ottodisciple le Jeu 17 Mar 2016 - 18:18

Revz a écrit:
Autodisciple a écrit:Revz, c'est un manque de confiance en toi. Très courant chez les hommes, on fantasme sur la pucelle parce qu'on ne subit pas la comparaison avec elle.
Heu, je ne pense pas que je manque de confiance en moi, dans la mesure ou celà ne m'intimide pas Wink Je parlerais plutot d'une sorte de pollution imaginative qui vient polluer Smile Pas compris ce que tu veux dire au sujet du fantasme de pucelle. N'étant pas attiré par les mineures, je me dis que c'est pas ça non plus Smile
En tout cas c'est interressant de voir ce que cela peut renvoyer, vos avis sont précieux.

Justement, ça pollue, ça te touche, parfois on se fait une certaine image des autres pour ménager notre propre ego. On se ment souvent à soi-même pour éviter de voir nos failles.

Ottodisciple

Messages : 18
Date d'inscription : 14/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

douance et sexe Empty Re: douance et sexe

Message par Invité le Jeu 17 Mar 2016 - 18:40

Autodisciple a écrit:
Justement, ça pollue, ça te touche, parfois on se fait une certaine image des autres pour ménager notre propre ego. On se ment souvent à soi-même pour éviter de voir nos failles.

Je suis tout a fait d'accord avec toi, mais ... je ne m'y retrouve toujours pas, ou plutot plus. La confiance en soi j'ai plutot réglé.
C'est plutot etre contraint d'imaginer une personne avec qui on a un désir naissant, entrain de se faire.. par le nombre de personnes évoqué.. :/

Je reste plutot sur un probleme de controle de mon imagination débordante avec une absence d'assez de vécu pour compenser. Apres, la gene disparait carrement c'est sur Smile


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

douance et sexe Empty Re: douance et sexe

Message par Audrey24 le Jeu 17 Mar 2016 - 18:48

Revz a écrit:
Autodisciple a écrit:
Justement, ça pollue, ça te touche, parfois on se fait une certaine image des autres pour ménager notre propre ego. On se ment souvent à soi-même pour éviter de voir nos failles.

Je suis tout a fait d'accord avec toi, mais ... je ne m'y retrouve toujours pas, ou plutot plus. La confiance en soi j'ai plutot réglé.
C'est plutot etre contraint d'imaginer une personne avec qui on a un désir naissant, entrain de se faire.. par le nombre de personnes évoqué.. :/

Je reste plutot sur un probleme de controle de mon imagination débordante avec une absence d'assez de vécu pour compenser. Apres, la gene disparait carrement c'est sur Smile


Pareil !
Ce n'est pas que je me fais une image pour protéger mon ego, c'est que l'image s'impose d'elle même à cause de ma faculté à visualiser (et extrapoler aussi, certes...) ...

EDIT: Et puis il y a ma vision de l'amour aussi, l'Amour, celui des contes de fées, beau, pur, vrai !!!!
On n'a jamais vu le prince charmant se radiner avec 45874556 conquêtes au compteur affraid
OK je sors lol!

Audrey24

Messages : 48
Date d'inscription : 17/09/2015
Age : 41
Localisation : Dordogne

Revenir en haut Aller en bas

douance et sexe Empty Re: douance et sexe

Message par Kondomm le Jeu 17 Mar 2016 - 19:07

zebulonlezebre a écrit:
Autodisciple a écrit: Je n'arrive simplement pas à prendre de plaisir avec les filles qui ne m'ont pas charmé par leur esprit.
Mais j'ai besoin d'affection et d'un corps féminin à coté de moi quand je dors. Et ce genre d'aventure m'apporte une certaine légèreté, me rend un peu plus insouciant..

merci c'est exactement ce dont je veux parler, ces manques là , comment vous faites pour les gérer ?




Je compense cette énergie non utilisée par la recherche de questionnements personnels sur des sujets divers et variés maintenant alors qu'avant je compensais par l'ivresse.
Dans les deux cas ça isole il est vrai mais la première option apporte bien plus sur la durée et stabilise le "vague à l'ane^^"tandis que la seconde peut éventuellement t'autoriser de porter un masque de sociabilité duquel il est important de n'être dupe pour (entre guillemets) brasser des gens de façon désinvolte histoire de tirer un coup(fermer les guillemets) mais bon ça remonte à loin et c'était une phase que j'ai expérimenté il y a une dizaine d'années, c'est éminemment destructeur et j'en suis revenu pour espérer bien plus de "qualité".

@Autodiscipline
Je suis admiratif de ta maturité sur "ces choses là".
Respect
Je n'y parviens que depuis pneu slick...
Kondomm
Kondomm

Messages : 899
Date d'inscription : 21/01/2014
Age : 42
Localisation : ;●) Grand Rouveau ou à côté.

Revenir en haut Aller en bas

douance et sexe Empty Re: douance et sexe

Message par Invité le Jeu 17 Mar 2016 - 19:32

Audrey24 a écrit:
EDIT: Et puis il y a ma vision de l'amour aussi, l'Amour, celui des contes de fées, beau, pur, vrai !!!!
On n'a jamais vu le prince charmant se radiner avec 45874556 conquêtes au compteur affraid
OK je sors lol!

Pour la princesse aussi ça match pas trop de se radiner avec autant de conquête. Very Happy

Bon apres, celui des comptes de fées... j'ai déjà assez partagé ma position là dessus, voir les autres sujets sur les couples et la douance.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

douance et sexe Empty Re: douance et sexe

Message par Ottodisciple le Jeu 17 Mar 2016 - 23:38

Revz a écrit:
Autodisciple a écrit:
Justement, ça pollue, ça te touche, parfois on se fait une certaine image des autres pour ménager notre propre ego. On se ment souvent à soi-même pour éviter de voir nos failles.

Je suis tout a fait d'accord avec toi, mais ... je ne m'y retrouve toujours pas, ou plutot plus. La confiance en soi j'ai plutot réglé.
C'est plutot etre contraint d'imaginer une personne avec qui on a un désir naissant, entrain de se faire.. par le nombre de personnes évoqué.. :/

Je reste plutot sur un probleme de controle de mon imagination débordante avec une absence d'assez de vécu pour compenser. Apres, la gene disparait carrement c'est sur Smile


Ouais mais je vois aucune raison d'imaginer ces choses là, si tu avais pu avoir des rapports avec des centaines de femmes formidables qui t'auraient toutes fait vivre de belles expériences, tu t'en serais privé?
J'ai l'impression que c'est déjà une forme de mépris pour l'autre, ne pas lui accorder le droit de disposer de sa vie sexuelle. Ou du moins si elle en dispose et qu'elle en profite, son image en pâtira. Au pire, c'est à la société de lui murmurer ça à l'oreille, que les femmes qui couchent sont des femmes faciles, mais certainement pas à son compagnon. Et les femmes captent facilement ce genre de micro expression de mépris, elles n’arrêtent pas de s'en envoyer quand elles se toisent dans la rue...

Et puis quand, en tant qu'homme, on aime parfois voir le coté "salope" de notre amante surgir pour notre plus grand plaisir, doit-on en exiger l'exclusivité?

Ottodisciple

Messages : 18
Date d'inscription : 14/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum