Asexualité et douance

Page 2 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Aller en bas

Asexualité et douance - Page 2 Empty Re: Asexualité et douance

Message par Invité le Mar 15 Mar 2016 - 2:55

admettons que les animaux soient doués de décisions sexuelles, quel rapport si je puis dire avec le topic ?

les animaux choisiraient parfois de ne pas avoir de relations sexuelles ? en suivant leur propres choix ?

certes

et les hommes ont une partie de bête en eux, c'est claire, c'est biologique

donc c'est normal que l'asexualité existe aussi et soit assumée par certains

c'est intéressant pour moi de savoir cela, je comprend alors qu'il faut bien distinguer cette absence de désir ou d'envie en soi comme un état en soi dans lequel les gens le sont par choix

la question qui demeure est , s'agit il bien de choix ou juste d'un masque de choix cachant une absence de choix ?

pour le reste je me posais des questions sur les besoins et envies

finalement je suis rassuré, j'ai besoin et envie

merci pour vos échanges musclés, cette journée m'aura quand même servi à quelque chose






Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Asexualité et douance - Page 2 Empty Re: Asexualité et douance

Message par Foxx le Mar 15 Mar 2016 - 10:16

Je l'ai déjà dis, ce que je cherche ici c'est connaître le lien éventuel entre douance et asexualité, car il me semble qu'une trop forte intellectualisation des relations sexuelles pourrait dégrader ces dernières. En aucun cas j'ai souhaité que vous me donniez des conseils sur mon couple, d'autant que sans vouloir vous vexer, la plupart des avis ayant été donné de ce côté là montre simplement que vous n'êtes pas du tout conscient de ce qu'est l'asexualité. Il s'agit d'une absence de désir et d'envie... En aucun cas mieux toucher la personne, mieux la stimuler etc. ne réglera le problème hein. Ca reviendrait à dire d'un homosexuel que si une femme sait le toucher comme il faut il pourra devenir hétéro... donc bon, autant s'abstenir de dire des bêtises s'il vous plait !

Foxx

Messages : 16
Date d'inscription : 31/08/2015

Revenir en haut Aller en bas

Asexualité et douance - Page 2 Empty Re: Asexualité et douance

Message par Invité le Mar 15 Mar 2016 - 10:41

Je doute que tu puisses obtenir la réponse qui t'intéresse.
A moins peut-être d'autres témoignages.
Faut-il d'ailleurs parler d'intellectualisation ou d'idéalisation ?
Les deux probablement.

Pour avoir lu tout ou presque ce que les libraires comptent d'ouvrages sur les adultes surdoués, leurs heurts et douleurs (ces dernières, étant, elles, fortement érotisées), je n'ai pas souvenir que le sujet du sexe ait été abordé.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Asexualité et douance - Page 2 Empty Re: Asexualité et douance

Message par MI8-1 le Mar 15 Mar 2016 - 10:49

@ Foxx :

Oui, il peut y avoir - selon une clinique bien établie - un lien (éventuel) entre douance et asexualité. La douance - dans l'une de ses manifestations, la "surintellectualisation" / ratiocination peut en effet renforcer la défense contre la résolution d'une problématique sexuelle ayant de toutes autres causes.

Le problème parfois, avec les gens intelligents, c'est qu'ils deviennent experts dans l'élaboration à postériori ( d'une pulsion ou d'une absence de pulsion) de la rationalisation ad hoc. Merveilleusement vraisemblable mais tout à fait fausse. Cf : https://fr.wikipedia.org/wiki/Rationalisation
MI8-1
MI8-1

Messages : 34
Date d'inscription : 29/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Asexualité et douance - Page 2 Empty Re: Asexualité et douance

Message par Invité le Mar 15 Mar 2016 - 11:32

Alors l'asexualité chez les HQI viendrait du fait qu'ils se cherchent des fausses excuses et donc n'arriveraient pas à resoudre le problème reel qu'ils peuvent avoir avec le sexe c'est bien ca ?

Je me posais la question à savoir si la sexualité souvent tardive chez les HQI pouvait avoir un point commun avec cette asexualité dans le couple.
Parce que pour moi, une sexualité tardive peut venir de la difficulté à rencontrer une personne avec qui on se sent en confiance, donc être plus lié à la difficulté sociale.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Asexualité et douance - Page 2 Empty Re: Asexualité et douance

Message par virginie39 le Mar 15 Mar 2016 - 11:47

Foxx, pourquoi dis-tu que les relations sexuelles font naitre la complicité? Je dirais plutôt qu'en absence de complicité, vaut mieux s'abstenir de sexe. Si c'est ça être asexuel, on doit être beaucoup!
virginie39
virginie39

Messages : 327
Date d'inscription : 21/01/2013
Age : 42
Localisation : Lons le saunier,Jura

Revenir en haut Aller en bas

Asexualité et douance - Page 2 Empty Re: Asexualité et douance

Message par Odime le Mar 15 Mar 2016 - 11:56

Foxx a écrit:Bonjour à toutes et à tous,

Ce post est là pour ouvrir un petit débat. Nous soupçonnons, ma copine et moi, qu’elle soit surdouée pour de multiples raisons. Nous avons dans notre couple un soucis de taille qui menace notre couple à tout instant qui est son asexualité. En fait, elle a tellement intellectualisé les relations sexuelles en terme de « les relations sexuelles sont un comportement animal ayant pour but d’assouvir un besoin purement physique dont nous n’avons pas forcément besoin en société » qu’elle considère que ce n’est pas de l’amour. Malgré toutes mes explications pour tenter de lui faire comprendre que de mon point de vue c’est un partage unique, faire un avec l’autre, faire naitre une complicité etc. elle estime que le lien entre sexe et amour est une invention des artistes pour justifier les orgies (selon ses propres mots ahah).

Du coup voilà, je me demandais… est-ce que cela peut être lié à la douance ou est-ce juste elle ? Enfin plutôt, ma question c’est, est-ce que parmi vous, zèbres, il y aurait un taux particulier d’asexuel ou est-ce le même que pour tout le monde ? En gros, est-ce qu’il y a selon vous une sorte de lien entre douance et asexualité ?

Elle est marrante ta copine I love you , la douance a à y voir c'est sûr. Il y a peut- être une déficience surrénale (reins: Yeux cernés?) à surveiller dans son intérêt, un besoin de bains en eau naturelle (ruisseau, lac, rivière propre, mer, océan; de repos à volonté et de massages du corps de préférence par un(e) pro.

Ah oui, il y a beaucoup d' "asexuels" chez les zèbres adultes. Ils retiennent leur respiration.
Odime
Odime

Messages : 3355
Date d'inscription : 05/02/2013
Localisation : Des airs

Revenir en haut Aller en bas

Asexualité et douance - Page 2 Empty Re: Asexualité et douance

Message par ♚ Strigide ♚ le Mar 15 Mar 2016 - 11:57

Joffrey Gaultier a écrit:- La cause c'est que l'asexualité est une maladie mentale et les surdoués ont plus de maladie mentales, parce qu'ils grandissent généralement dans un environnement inadéquate où leur personnalité réelle ne s'épanouit pas. D'où l'apparition plus fréquente de malades mentales comme l'extrême timidité, la dépression ou l'asexualité.

- Attention quand je dis maladie mentale, il ne s'agit pas de quelque chose de grave qui ferai de ta copine une folle. Non non, il s'agit d'un problème psychologique, d'une mauvaise représentation, d'une mauvaise habitude. On ne parle pas de schizophrénie, paranoïa ou autre pathologie lourde. On peut guérir d'une maladie mentale comme on peut guérir d'une maladie du corps.



Pardon, je vais être un peu brutale mais c'est un vaste n'importe quoi. Ce n'est en aucun cas une maladie mentale ou un trouble. On pourrait appeler ça une particularité, à la rigueur. Une maladie mentale impliquerait un dysfonctionnement, quelque chose qu'on vise à soigner ou à amoindrir dans la mesure du possible ? (véritable question) je pense pour ma part que cela impliquerait cela et ce n'est pas le cas. Il n'y a rien à soigner -ou pas plus que les autres "orientations" en tout cas- et je ne sais vos positions vis-à-vis de tout ça. (je dis "orientation" car je ne considère pas l'asexualité comme étant une orientation)


Trouves-toi plutôt une jeune femme fraiche intelligente et non pathologique, ce sera une bien meilleure compagne et mère.

Vous savez que le but de chaque humain n'est pas de parvenir forcément à la maternité ou à la paternité ?
Ceci dit, je suis d'avis que si les projets de vie divergent trop et qu'il y a en plus de cela une difficulté à concilier l'asexualité et la sexualité dans le couple il vaudrait mieux ne pas s'acharner. Si en revanche les projets de vie sont assez proches, qu'il y a une bonne émulation intellectuelle et que tout va pour le mieux sur les autres plans il serait bon d'essayer de trouver des compromis. Une asexualité ne se guérit pas car elle n'est pas une maladie comme je disais plus haut.



Louve Joyeuse a écrit:C'est même considéré maintenant par les sexologues, certes dans des pays plus évolués que la France, comme une orientation sexuelle.

Je trouve que c'est étrange que ce soit catégorisé comme orientation sexuelle alors que c'en est une absence (de sexualité/d'attirance/etc). Je le savais déjà mais cela m'a toujours fait bizarre.



Joffrey a écrit:- J'ai déjà vu une vidéo sur des soi-disant asexuels et j'ai lu un peu de leurs inventions forums. Pour moi, ils sont aliénés et victimes d'une maladie mentale, et ils cherchent une justification pour leur état. Un peu comme un psychopathe de l'état islamique pourrai t'expliquer qu'il fait tout au nom d'Allah pour honorer son nom etc. alors qu'il est juste un psychopathe.

Certaines personnes ne pensent asexuelles mais se cherchent et n'ont pas statué sur leur propre cas, ce n'est pas pour autant qu'ils méritent d'être imagés par un "psychopathe de l'état islamique" . De plus, vous ne pouvez pas juger tous les gens ayant cette particularité à partir de récits sur des forums. En général sur les forums (tout genre confondus je ne parle pas précisément de forum d'asexuels) Vous aurez une plus grosse proportion de gens qui sont venus pour obtenir des réponses, pour approfondir leur connaissance d'eux-mêmes. Cela biaise fortement. Sur des forums asexuels tu verras effectivement des asexuels MAIS essentiellement certains profils. Vous trouverez pas mal de gens en recherche d'eux-mêmes (asexuels ou non asexuels) et des personnes "militantes" pour la reconnaissance de l'asexualité et d'autres profils que je ne détaillerais pas. Bref, il manque énormément de profils et la proportion de la répartition des profils est totalement biaisée sur un forum. Vous trouverez bien moins de personnes totalement tranquilles qui se fichent de "militer" et qui savent qui elles sont que d'autres profils, ce n'est pas pour autant qu'il y a très peu de personnes sereines et éloignée de cette agitation. (Attention je parle "d'agitation" c'est un ressenti totalement personnel qui n'a aucune vocation à être objectif et qui a un sens neutre pour moi. Je conçois qu'on puisse avoir l'envie de militer pour tout un tas de choses y compris pour l'asexualité)



Comme certaines personnes qui se sont exprimées ici je pense qu'il n'y a pas de lien entre douance et asexualité. A mon sens, ce qui peut induire en erreur c'est d'imaginer que l'asexualité est fruit de beaucoup d'intellectualisation. Je crois que c'est faux et que c'est plutôt qu'en étant extérieur à l'attirance sexuelle on ne peut qu'avoir cette espèce de recul qu'on prend souvent, à tort, pour de l'intellectualisation. Quand on ne vit pas de l'intérieur quelque chose on ne peut pas être dans la spontanéité expressive et on s'observe forcément, d'autant plus quand c'est quelque chose que la majorité vit de l'intérieur.
♚ Strigide ♚
♚ Strigide ♚

Messages : 284
Date d'inscription : 20/09/2013
Age : 90
Localisation : Ailleurs ?

Revenir en haut Aller en bas

Asexualité et douance - Page 2 Empty Re: Asexualité et douance

Message par Corbex le Mar 15 Mar 2016 - 12:23

L'asexualité n'est pas dans le DSM V, ce n'est donc pas un trouble mental.

Corbex

Messages : 136
Date d'inscription : 06/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Asexualité et douance - Page 2 Empty Re: Asexualité et douance

Message par Odime le Mar 15 Mar 2016 - 12:29


Pfff...Quel foin!

Cà dépend du système de l'individu, glandu(e), peu ou pas glandu(e), et de son alchimie personnelle. Actuellement les modes de vie induisent un affaiblissement du pouvoir surrénal, en suivant toutes les hormones se raréfient. D'où l'invention de stimulateurs divers pour les déficients hormonaux.


La baisse de sexualité est-elle en lien avec l'augmentation de population? Avec les poisons de la bouffe mondialisée?
La sexualité n'est-elle pas souvent vouée à défouler- ou gaspiller- des énergies excédentaires?
Est-il crédible de vivre en appart à lapins, avec tout ce que celà comporte, et faire des enfants?

Gros mais l'ange
Odime
Odime

Messages : 3355
Date d'inscription : 05/02/2013
Localisation : Des airs

Revenir en haut Aller en bas

Asexualité et douance - Page 2 Empty Re: Asexualité et douance

Message par Sélène-Nyx le Mar 15 Mar 2016 - 12:33

Foxx a écrit:Je l'ai déjà dis, ce que je cherche ici c'est connaître le lien éventuel entre douance et asexualité, car il me semble qu'une trop forte intellectualisation des relations sexuelles pourrait dégrader ces dernières. En aucun cas j'ai souhaité que vous me donniez des conseils sur mon couple, d'autant que sans vouloir vous vexer, la plupart des avis ayant été donné de ce côté là montre simplement que vous n'êtes pas du tout conscient de ce qu'est l'asexualité. Il s'agit d'une absence de désir et d'envie... En aucun cas mieux toucher la personne, mieux la stimuler etc. ne réglera le problème hein. Ca reviendrait à dire d'un homosexuel que si une femme sait le toucher comme il faut il pourra devenir hétéro... donc bon, autant s'abstenir de dire des bêtises s'il vous plait !

   Perso, je pense que tu auras plus de chances de trouver des réponses sur des sites "asexualité", car l'asexualité ne concernerait que 1% de la population ...
   Un forum comme "http://www.forum-asexuel.fr/viewtopic.php?f=22&t=1476", il y a un témoignage d'un enseignant qui semble bien avoir les caractéristiques du "surdoué", cela peut, peut-être, t'aider à comprendre.
   
  Sinon, cet article sur "Au féminin":
   http://www.aufeminin.com/faire-l-amour/l-asexualite-qui-sont-les-asexuels-quelles-causes-a-l-asexualite-s641586.html


Au Feminin a écrit:  Phénomène en hausse, l'asexualité gagne du terrain face à une société du tout-sexuel.
  (...)
  Parmi les asexuels, on distingue deux catégories de personnes : celles qui n'ont réellement ni désir ni besoin, et celles qui refoulent leurs envies. Si les premières peuvent être heureuses, les secondes restent frustrées.
   (...)
  Les causes psychologiques
Il semblerait que cette absence de désir sexuel trouve son origine dans l'enfance, entre 6 et 10 ans. C'est ce qu'on appelle la période de latence. A cet âge-là, l'enfant cesse de s'intéresser à la sexualité (après avoir été très demandeur en informations).
Ce désintérêt pour le sexe prend fin normalement au début de l'adolescence. Mais pour certaines personnes, il dure toute la vie. Ce sont en général des individus qui refusent de grandir ou bien qui, soumis à une pression morale trop importante, ont peur de leurs fantasmes et préfèrent les refouler.
(...)
 
En général, l'asexualité dure toute la vie pour les personnes qui n'ont réellement aucun désir sexuel. Pour les personnes qui refoulent inconsciemment leurs envies, une thérapie peut être utile et permettre de réveiller une libido jusqu'à présent endormie.

  Parle avec ta compagne, essaye de comprendre à laquelle de ces deux catégories son "problème" se situe, on ne sait jamais ...
  Continue tes recherches ...

 (Curieux, ce "refoulement" qui pourrait trouver son origine dans l'enfance, entre 6 et 10 ans ... Et, si, en plus, elle était une enfant "précoce"?? )
Sélène-Nyx
Sélène-Nyx

Messages : 2540
Date d'inscription : 29/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Asexualité et douance - Page 2 Empty Re: Asexualité et douance

Message par Invité le Mar 15 Mar 2016 - 13:07

Corbex a écrit:L'asexualité n'est pas dans le DSM V, ce n'est donc pas un trouble mental.

Bien vu, simple et efficace

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Asexualité et douance - Page 2 Empty Re: Asexualité et douance

Message par Kondomm le Mar 15 Mar 2016 - 13:09

Yin Oé kéblo ???
Disperses/ouvres le 9R sait on jamais...
Kondomm
Kondomm

Messages : 899
Date d'inscription : 21/01/2014
Age : 42
Localisation : ;●) Grand Rouveau ou à côté.

Revenir en haut Aller en bas

Asexualité et douance - Page 2 Empty Re: Asexualité et douance

Message par Sélène-Nyx le Mar 15 Mar 2016 - 13:30

Foxx a écrit:Je l'ai déjà dis, ce que je cherche ici c'est connaître le lien éventuel entre douance et asexualité, car il me semble qu'une trop forte intellectualisation des relations sexuelles pourrait dégrader ces dernières.
Je reviens sur ce que j'ai posté plus haut .... "Était-elle une enfant précoce?": j'aurais dû préciser "Intellectuellement Précoce",car c'est important "Intellectuellement".Cette précocité intellectuelle pourrait avoir pris le pas sur son développement affectif (un décalage qui semble être la source de beaucoup de problèmes chez les surdoués ...) A voir, donc ...

Sélène-Nyx
Sélène-Nyx

Messages : 2540
Date d'inscription : 29/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Asexualité et douance - Page 2 Empty Re: Asexualité et douance

Message par Yul le Mar 15 Mar 2016 - 13:31

Joffrey Gaultier a écrit:Si tu cherches une solution à ton problème Foxx, relis mon message. Et relis le encore et réfléchit bien. J'ai raison, suis mon conseil et parles lui de tout ça.

Je n'ai pas proposé de forcer ou violer sa copine Yul, c'est un mensonge odieux.

J'ai dit ça :
Nous avons tous en nous une destinée existentielle liée à donner la vie, il faut que ta copine comprenne que sa vision morbide impliquera qu'il n'y aura pas d'enfant pas d'amour et la destruction de ton copule.

Si malgré mes explications et les tiennes ta copine ne comprends pas, et que tu n'arrives même pas à lui proposer des "exercices manuels de stimulation", je te conseillerai simplement de la quitter au bout de quelques mois.

"Proposer" des exercices manuels de stimulation.
"Faire comprendre" sa vision morbide et ses implications pour la famille.
"Conseil de la quitter".

Ni menace ni viol. Mensonges.


Dites, répondre à ça avec plus de deux pages et 19h de retard, ça se fait? Ou vaut-il mieux que je j'aille voir ailleurs?
Yul
Yul

Messages : 4069
Date d'inscription : 14/06/2014
Age : 34
Localisation : Dieppe

Revenir en haut Aller en bas

Asexualité et douance - Page 2 Empty Re: Asexualité et douance

Message par Sélène-Nyx le Mar 15 Mar 2016 - 13:33

20100892 a écrit:
Corbex a écrit:L'asexualité n'est pas dans le DSM V, ce n'est donc pas un trouble mental.

Bien vu, simple et efficace

  En effet, bien vu! Very Happy
Sélène-Nyx
Sélène-Nyx

Messages : 2540
Date d'inscription : 29/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Asexualité et douance - Page 2 Empty Re: Asexualité et douance

Message par Sélène-Nyx le Mar 15 Mar 2016 - 13:37

Yul a écrit:
Joffrey Gaultier a écrit:Si tu cherches une solution à ton problème Foxx, relis mon message. Et relis le encore et réfléchit bien. J'ai raison, suis mon conseil et parles lui de tout ça.

Je n'ai pas proposé de forcer ou violer sa copine Yul, c'est un mensonge odieux.

J'ai dit ça :
Nous avons tous en nous une destinée existentielle liée à donner la vie, il faut que ta copine comprenne que sa vision morbide impliquera qu'il n'y aura pas d'enfant pas d'amour et la destruction de ton copule.

Si malgré mes explications et les tiennes ta copine ne comprends pas, et que tu n'arrives même pas à lui proposer des "exercices manuels de stimulation", je te conseillerai simplement de la quitter au bout de quelques mois.

"Proposer" des exercices manuels de stimulation.
"Faire comprendre" sa vision morbide et ses implications pour la famille.
"Conseil de la quitter".

Ni menace ni viol. Mensonges.


Dites, répondre à ça avec plus de deux pages et 19h de retard, ça se fait? Ou vaut-il mieux que je j'aille voir ailleurs?

J'pense pas que ça vaille le coup de répondre ... Laughing
(Strigide s'en est plutôt bien chargée avant ...)
Sélène-Nyx
Sélène-Nyx

Messages : 2540
Date d'inscription : 29/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Asexualité et douance - Page 2 Empty Re: Asexualité et douance

Message par Invité le Mar 15 Mar 2016 - 13:40

Yul a écrit:
Dites, répondre à ça avec plus de deux pages et 19h de retard, ça se fait? Ou vaut-il mieux que je j'aille voir ailleurs?
Perso, je serais curieuse de ta réponse. Tu penses que quelqu'un qui est en couple avec une personne asexuelle doit obligatoirement mettre ses désirs de côté, et rester avec cette personne?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Asexualité et douance - Page 2 Empty Re: Asexualité et douance

Message par Yul le Mar 15 Mar 2016 - 14:16

Non. Mais ça empêche pas, je trouve que c'est une méthode de bourrin.

Si j'avais pu répondre à temps, j'aurais dit dans un premier temps que je ne vois pas de "mensonge" dans mon message. "Bêtise" pourrait se justifier après discussions, mais "mensonge", ça me paraît pas très approprié.

J'essaye juste de me mettre à la place de la petite. Elle aime pas le cul. Elle le sait. Elle sait aussi que normalement, les gens ils aiment bien ça. Pas elle. Elle est "asexuelle". C'est peut-être pas un article du DSM, mais c'est pas forcément un compliment non plus, et je suppose, peut-être très bêtement, que ça doit la travailler un tantinet, non? Par ce que bon, si on intellectualise le sexe, on s'intellectualise soit-même, on se pose peut-être des questions existentielles le soir, dans le noir, sans réussir à dormir, toussa toussa...

Donc si je pars de ce postulat, je vois une jeune femme, en couple, j'imagine quand même un peu amourachée de son compagnon, qui aime pas le sexe et se pose sans doute des questions.
En face, je mec en question, bien embêté de n'avoir que ses mains pour se soulager (par ce que bon, on en parle pas, mais éjaculer, ça me paraît quand même assez nécessaire pour l'équilibre psychique masculin, mais je m'égare) qui vient chercher des conseils sur des forums de discussions sur le web, et à qui on conseille, en gros : "si au bout du compte elle veut pas, elle veut pas, laisse la tomber et trouves t'en une autre".

Ben ça, ça me plaît pas des masses. La jeune femme, si la pièce se joue jusqu'au bout, elle se fait larguer à cause de sa bizarrerie, "par ce qu'elle ne sait pas satisfaire monsieur".

Je dis pas qu'il faut absolument rester avec une asexuelle, il faut effectivement savoir penser à soi. Mais se voir justifier son "possible" abandon à cause d'un comportement hors-norme (je veux dire "hors-la-norme") c'est extrêmement destructeur... par ce que si elle est amoureuse, elle va pas vouloir voir partir son mec, et va se forcer, tout simplement.

Menace de rupture -> soumission. Le mot "viol" est peut-être un peu fort, mais je trouve qu'il y a quand même une ressemblance. En menaçant cette jeune femme d'un départ, car de son point de vue, il s'agit bien d'une menace, d'un "danger de se retrouver abandonnée par son bien aimé", on en arrive à une jeune femme qui se sent forcée de coucher. Ce n'est peut-être pas de la malhonnêteté de la part de l'homme, mais le resultat me paraît quand même pas positif.

Donc, je le mentionne, tout bêtement... je pense que c'est assez clair du coup, je vois pas trop comment détailler plus que ça... mais je me demande quand même en quoi tout ce que je raconte là peut-être qualifié de "mensonge odieux".

Bwef... pour faire avancer un âne, il y'a deux solutions : le bâton, ou la carotte.

Le bâton, c'est menacer de la larguer, avec tous les petits soucis que ça comporte.
Pourquoi ne pas tenter la carotte?

[...]

Cela dit, vu que je suis en retard, je vais m'abstenir de publier tout ça sur ZC, j'ai un peu peur de plomber l'ambiance Embarassed


Dernière édition par Yul le Mar 15 Mar 2016 - 17:35, édité 3 fois (Raison : J'l'avais prédit!)
Yul
Yul

Messages : 4069
Date d'inscription : 14/06/2014
Age : 34
Localisation : Dieppe

Revenir en haut Aller en bas

Asexualité et douance - Page 2 Empty Re: Asexualité et douance

Message par Invité le Mar 15 Mar 2016 - 14:19

Parisette a écrit:Alors l'asexualité chez les HQI viendrait du fait qu'ils se cherchent des fausses excuses et donc n'arriveraient pas à resoudre le problème reel qu'ils peuvent avoir avec le sexe c'est bien ca ?

Je me posais la question à savoir si la sexualité souvent tardive chez les HQI pouvait avoir un point commun avec cette asexualité dans le couple.
Parce que pour moi, une sexualité tardive peut venir de la difficulté à rencontrer une personne avec qui on se sent en confiance, donc être plus lié à la difficulté sociale.

en dehors des vrais asexués que le sexe n'intéresse pas pour de multiples raisons non pathologiques, orientation sexuelle en soi donc et dont j'ignore si la prévalence est accrue chez les zèbres, je peux juste confirmer que dans mon cas je ne suis pas asexuel si ca peut aider les stats générales lol

je pense plus aussi à ce facteur social, c'est assez physique, matériel s'entend, pas de partenaire pas de sexe, aussi basique et évident que cela, et comme les zèbres, moi en tout cas a besoin d'une relation de confiance et de sentiments, il est clair que trouver une partenaire sexuelle est plus complexe que dans la moyenne

cela signifie alors pour moi qu'il n'y a pas de lien asexualité douance mais bien question sexuelle, de trouver une partenaire parce que la douance complexifie le processus

dans le même style tant qu'on y est ,j'avais lu un article sur le fait que les surdoués avaient aussi une sexualité plus imaginative que la moyenne , ce qui me parait assez logique en soi , je ne m'exposerai pas personnellement sur ces thèmes lol mais je développerai, si j'ose dire, que l'entente se faisant à des niveaux multiples, l'excitation et la sexualité peuvent aussi emprunter des chemins plus innovants.. ou pas du tout

car finalement parfois aussi faire simple quand on est compliqué , surtout dans le domaine affectif et sexuel est une belle chose




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Asexualité et douance - Page 2 Empty Re: Asexualité et douance

Message par Invité le Mar 15 Mar 2016 - 14:21

Je comprends qu'on la voit comme une pauvre chose menacée, si on considère que son orientation n'est pas viable, que c'est une sorte de maladie réversible.

Si non, c'est ce qu'elle est, avec tout ce que ça implique. Il n'est pas question d'entrainement, d'apprentissage, elle est asexuelle.

Et le rejet n'est pas que du côté masculin. Je ne me serais jamais mise en couple avec un asexuel (mais je ne sais pas si c'est quelque chose qu'on sait dès le départ) - et je pense que c'est légitime de ne pas le vouloir pour quelqu'un doté de désirs, ce n'est pas un viol ou un truc dans le genre.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Asexualité et douance - Page 2 Empty Re: Asexualité et douance

Message par Yul le Mar 15 Mar 2016 - 14:23

Ce n'est pas le fait qu'elle soit asexuelle qui puisse poser problème, c'est le fait qu'elle soit amoureuse.
Yul
Yul

Messages : 4069
Date d'inscription : 14/06/2014
Age : 34
Localisation : Dieppe

Revenir en haut Aller en bas

Asexualité et douance - Page 2 Empty Re: Asexualité et douance

Message par Invité le Mar 15 Mar 2016 - 14:28

Mais pourquoi partir du principe que c'est la personne "sexuelle" qui doit faire des efforts, et renier sa nature?
Sans parler des personnes concernées par ce topic (dont on ne sait rien) - si une personne asexuelle est en couple avec une personne "sexuelle", à un moment il peut y avoir incompatibilité (sauf polyamour ou je ne sais) et les deux souffrent, pas seulement la personne asexuelle.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Asexualité et douance - Page 2 Empty Re: Asexualité et douance

Message par Invité le Mar 15 Mar 2016 - 14:29

Yul a écrit:Le bâton, c'est menacer de la larguer, avec tous les petits soucis que ça comporte.
Pourquoi ne pas tenter la carotte?

Une femme, le corps d'une femme, ça a besoin d'entraînement askonmadi. Il paraît qu'une femme qui ne jouit pas, son corps oublie petit à petit comment jouir. Askonmadi est une femme accessoirement, je crois ma source fiable du coup.


Ah oui, par ce que Mme, elle conceptualise le sexe comme un acte reproductif, mais elle oublie un truc : ses hormones à elle. En gros, le sexe, une fois les orgasmes passés, les mamelons de la poitrine mordillés, Madame fait de l'ocytocine pendant que Monsieur prend ses shoots d'endorphine; l'ocytocine c'est l'hormone de l'attachement (c'est assez combo, l'une fait un câlin pendant que l'autre roupille).

Bref... petit à petit, les sensations reviennent, le corps se souvient,


des fois je me demande si la solution ne passe pas par des compléments hormonaux à prendre le matin.. lol  et  sans rire en plus !

mais la question face à une asexuée est de savoir si en effet on accepte , on se retrouve dans ce type de relation ou si le sexe est un facteur clef du couple ou de la relation

j'avoue que je ne sais pas ce que je ferai, car par amour on peut vraiment faire beaucoup de choses

mais se nier soi même si c'est le cas ce n'est pas sain non plus

bref la réponse est en soi et dans un dialogue franc avec sa partenaire pour qu'il n'y ait aucune zone d'ombre sur ces sujets

si c'est pas de l'asexualité en soi mais un refoulement , là on parle d'autre chose avec ou non hormones

je me demande parfois s'il existe une hormone pour rendre amoureux les gens ?  genre on se fait une injection printanière, tous et toutes et on finit par trouver les partenaires dans la foule, des fois j'ai des idées bizarres comme cela

comme disait coluche, dans un camps de nudiste les contacts humains et sexuels sont plus faciles

mademoiselle je vous aime

ben oui je vois

ok je sors


Dernière édition par zebulonlezebre le Mar 15 Mar 2016 - 14:31, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Asexualité et douance - Page 2 Empty Re: Asexualité et douance

Message par Corbex le Mar 15 Mar 2016 - 14:31

Yul a écrit:Ce n'est pas le fait qu'elle soit asexuelle qui puisse poser problème, c'est le fait qu'elle soit amoureuse.

Pour moi il y a deux problèmes distincts.

1° Le fait qu'elle est asexuelle et effectivement, il y a un blocage quelconque, parce qu'elle voudrait bien avoir une vie sexuelle mais qu'elle ne peut pas. Alors dans ce cas, effectivement, il est possible de rester pour se battre ensemble avec l'aide d'un psy. Ca prendra du temps, mais il est question du bonheur des deux qui est dans le champs du possible.

2° Elle est asexuelle au sens strict ,c'est à dire il n'y a pas de blocage, le sexe ne l'intéresse pas du tout.
Dans ce cas, pas la peine de chercher midi à quatorze heure. Si pour l'autre personne la composante sexe est importante dans un couple, c'est vouer à ce que l'un des deux souffre jusqu'à la fin de sa vie.

Dans le cas numéro 2°, c'est vraiment une question de "choix". Soit la personne est prête à sacrifier sa sexualité, soit elle ne l'est pas. Par contre, avoir l'idée de faire changer la fille, est vraiment, mais vraiment une mauvaise idée qui déclenchera que des catastrophes.

Qu'elle soit amoureuse est un "faux" problème. C'est un peu abrupte, mais c'est aussi la vie de se faire larguée (en amour ou en amitié) alors qu'on reste amoureux et/ou attachée à la personne. Sauf qu'ici, la solution de rompre parait assez saine puisqu'au final c'est être assez lucide que sur le long termes, ça peut moyennement marcher.


Corbex

Messages : 136
Date d'inscription : 06/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Asexualité et douance - Page 2 Empty Re: Asexualité et douance

Message par Kondomm le Mar 15 Mar 2016 - 14:32

@ Yul
100% d'ac avec toi mais y a un truc qui m'ennuie quand même, je m'explique.

Je ne me rappelle plus si j'ai lu ça dans un bouquin de sexo ou de psycho mais de mémoire histoire de corroborer occito et endo, Onmadim'a dit que la madame passait à l'acte pour dire je t'aime au monsieur et que le monsieur de son côté devenait amoureux en faisant l'acte d'avec la madame...
Je crois que c'est deux conceptions opposées qui se rencontrent sous la couette mais que dans le cas de mademoiselle Goupill elle peut pêcher par manque de confiance, en qui et pourquoi restent des questions que seule elle à le droit de se poser ; sinon reste shibari pour l'attachement (second degré la boutade, désolé je sors...).
Kondomm
Kondomm

Messages : 899
Date d'inscription : 21/01/2014
Age : 42
Localisation : ;●) Grand Rouveau ou à côté.

Revenir en haut Aller en bas

Asexualité et douance - Page 2 Empty Re: Asexualité et douance

Message par Invité le Mar 15 Mar 2016 - 14:37

au dela si le problème se pose en terme de douance et que la tendance à intellectualiser tout est la source en quelque sorte de l'effet final et donc qu'un lien pourrait davantage exister entre doué et asexualité

je dirais qu'il n'y a pas un zèbre identique et que cette tendance à tout intellectualiser n'est pas nécessairement répandue chez tous les zèbres, le mot douance dès lors recouvre des réalités de fonctionnement pas si simple à réduire

je pense même que dans certains cas on ne pense pas, ou moins, je ne suis pas victime en tout cas de ce "je pense trop", je ne me retouve pas dans cette caractéristique même si je constate que beaucoup de zèbres s'y retrouvent

sans doute faudrait il se pencher et détailler plus avant cette étiquette de les zèbres = je pense trop, désolé mais non moi je ne pense pas trop du tout

je pense beaucoup mais cela n'est pas handicapant ou un problème et il m'arrive souvent de penser à.. rien

pour de vrai

spécialement en amour, juste vivre le moment

c'est peut être un autre biais d'ailleurs

donc le lien automatique douance - je pense trop- le sexe ne m'intéresse pas , non ce n'est pas automatique

cela existe très certainement , mais de là à dire que c'est inéluctable ou généralisé, personnellement je ne pense pas

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Asexualité et douance - Page 2 Empty Re: Asexualité et douance

Message par Yul le Mar 15 Mar 2016 - 14:47

zebulonlezebre a écrit:je dirais qu'il n'y a pas un zèbre identique et que cette tendance à tout intellectualiser n'est pas nécessairement répandue chez tous les zèbres, le mot douance dès lors recouvre des réalités de fonctionnement pas si simple à réduire

C'est Corbex qui a raison, et je démontre bien ce que tu dit zébulon :
Je parle sentiments. Mais c'est vrai que niveau rupture, si la compagne de Foxx a tendance à tout intellectualiser, finalement, se faire larguer, elle s'en foutra. La cause rationnelle de sa rupture la consolera, si tant est qu'elle ait besoin d'une consolation quelconque.

Je pars du principe que, en étant amoureuse, ses sentiments l'emporteraient sur la raison. Mais finalement, peut-être pas?
Yul
Yul

Messages : 4069
Date d'inscription : 14/06/2014
Age : 34
Localisation : Dieppe

Revenir en haut Aller en bas

Asexualité et douance - Page 2 Empty Re: Asexualité et douance

Message par Corbex le Mar 15 Mar 2016 - 14:59

Yul a écrit:
zebulonlezebre a écrit:je dirais qu'il n'y a pas un zèbre identique et que cette tendance à tout intellectualiser n'est pas nécessairement répandue chez tous les zèbres, le mot douance dès lors recouvre des réalités de fonctionnement pas si simple à réduire

C'est Corbex qui a raison,  :
J

J'ai tout le temps raison... Rolling Eyes

Corbex

Messages : 136
Date d'inscription : 06/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Asexualité et douance - Page 2 Empty Re: Asexualité et douance

Message par Invité le Mar 15 Mar 2016 - 15:01

nous avons raison tous les deux puisque nous disons les mêmes choses de manière différente lol

pour savoir si j'ai raison, en fait je suis très déraisonnable lol


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Asexualité et douance - Page 2 Empty Re: Asexualité et douance

Message par melie le Mar 15 Mar 2016 - 15:09

Il se peu qu'il y est un lien particulier avec la douance, une chose très bien expliquée par une surdouée elle meme, et explique le coté jouissif journalier du surdoué totalement envahis par ce qui l'entoure, elle en parle très bien, et je me reconnais totalement dans ce qu'elle dit. Cette capacité a "retomber en enfance" c'est quelque chose de tellement fort en émotion quand on le vit , que la pratique sexuelle a coté est bien pale.
Pour ma part, puisque je le vis, je peu en parler étant une femme...Les hommes ( j'en ai eut un certain nombres je l'avoue) de facon général vous etes concut pour reproduir et vous etes rarement capable de gerer vos pulsions sexuelles
Et vous vous passez plus facilement d'une discution intellectuelle que d'une partie de jambe en l'air, seulement voilà, chez nous les femmes ( et surdouées ou pas!) Nous sommes des cérébrales! C'est a dire excitez notre esprit et le reste suivra! Alors il est certain , que le manque de dialogue ou de conversations qui eveille la curiosité intellectuelle, ne créé pas se lien que toi tu ressent en faisant l'amour. Mais quitte a me faire lincher, je tiens a dire que quoi qu'il se passe une relation se construit sur l'intimité intellectuelle et non physique, parce qu'avoir une personne de qui on connait le moindre recoin de son ame est plus important que de connaitre en detail son anatomie ( qui est d'ailleurs ephémère quant a sa beauté, a sa fermeté, et a sa capacité aussi^^) dans 30 ans votre complicité ou sera t elle quand le matériel sera defaillant?
Je joins la video et je conseil vraiment de la regarder jusqu'au bout, bonne chance ( en tout cas j'admire ta démarche , car j'aurai aimé que celui qui partage ma vie comprenne ca) et au lieu de ca, je subit nos relation sexuelles pour rassurer son ego.
melie
melie

Messages : 92
Date d'inscription : 13/02/2016
Age : 39
Localisation : eden

Revenir en haut Aller en bas

Asexualité et douance - Page 2 Empty Re: Asexualité et douance

Message par Invité le Mar 15 Mar 2016 - 15:43

Dans l'hypothèse (pas forcément correcte) ou une personne asexuelle puisse se découvrir des désirs sexuels - il n'est peut-être pas obligatoire que ce soit envers la personne avec qui elle a construit une relation asexuelle.

Peut-être qu'il y a plusieurs types d'amour, qu'en tant qu'asexuelle elle en explore un type, et que si elle devenait "sexuelle" (je ne sais pas si c'est possible) elle serait amoureuse suivant d'autres critères.
En bref, même si elle se découvrait "sexuelle" ça n'implique pas nécessairement qu'elle éprouve du désir pour son copain actuel.

Enfin, c'est une simple hypothèse.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Asexualité et douance - Page 2 Empty Re: Asexualité et douance

Message par Invité le Mar 15 Mar 2016 - 16:29

J'avais l'impression qu'il l'avait pourtant demandé poliment.. alors pour tous les autres gros bourrins de ce topic qui pensent être fins (à chacun de s'autocritiquer et d'évaluer si il fait partie de ce lot):

Foxx pour la troisième fois ce matin a écrit:Je l'ai déjà dis, ce que je cherche ici c'est connaître le lien éventuel entre douance et asexualité, car il me semble qu'une trop forte intellectualisation des relations sexuelles pourrait dégrader ces dernières. En aucun cas j'ai souhaité que vous me donniez des conseils sur mon couple, d'autant que sans vouloir vous vexer, la plupart des avis ayant été donné de ce côté là montre simplement que vous n'êtes pas du tout conscient de ce qu'est l'asexualité. Il s'agit d'une absence de désir et d'envie... En aucun cas mieux toucher la personne, mieux la stimuler etc. ne réglera le problème hein. Ca reviendrait à dire d'un homosexuel que si une femme sait le toucher comme il faut il pourra devenir hétéro... donc bon, autant s'abstenir de dire des bêtises s'il vous plait !

Toutes les réponses à vos spéculations sur le couple mixte asexué/sexué, sur la différence entre abstinence et asexualité sont là:
http://www.asexuality.org/fr/?Asexualit%C3%A9
http://www.asexuality.org/fr/?Asexualit%C3%A9:faq_-_foire_aux_questions:relations_asexuel-sexuel
suffit de prendre deux minutes pour lire avant d'intervenir à côté de la plaque et juste pour étaler votre pseudo savoir, merci pour lui et pour la "petite" (yul...)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Asexualité et douance - Page 2 Empty Re: Asexualité et douance

Message par Invité le Mar 15 Mar 2016 - 16:53

C'est pas mal de recentrer sur le sujet en effet Smile

La sexualité est assurément particuliere pour un zebre. Perdu dans trop de détail, je pense que l'on peu voir la sexualité comme quelquechose d'assez crade, bestial, et trop simpliste (le propos principal de la vidéo).
Avoir une "autre sexualité", c'est assez fréquent j'ai l'impression.

A titre personnel, la meilleure façon que j'ai eut de faire l'amour avec quelqu'un, c'était sans la voir ni la toucher.
ça c'est du lourd Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Asexualité et douance - Page 2 Empty Re: Asexualité et douance

Message par Mily_Moheori le Mar 15 Mar 2016 - 17:23

2ème nettoyage de hors sujet / flood
Mily_Moheori
Mily_Moheori

Messages : 908
Date d'inscription : 07/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Asexualité et douance - Page 2 Empty Re: Asexualité et douance

Message par Pola le Mar 15 Mar 2016 - 17:31

Je vais m'en tenir là Smile

Pola

Messages : 6058
Date d'inscription : 22/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Asexualité et douance - Page 2 Empty Re: Asexualité et douance

Message par Yul le Mar 15 Mar 2016 - 17:33

lilou83 a écrit:J'avais l'impression qu'il l'avait pourtant demandé poliment.. alors pour tous les autres gros bourrins de ce topic qui pensent être fins (à chacun de s'autocritiquer et d'évaluer si il fait partie de ce lot):

Foxx pour la troisième fois ce matin a écrit:Je l'ai déjà dis, ce que je cherche ici c'est connaître le lien éventuel entre douance et asexualité, car il me semble qu'une trop forte intellectualisation des relations sexuelles pourrait dégrader ces dernières. En aucun cas j'ai souhaité que vous me donniez des conseils sur mon couple, d'autant que sans vouloir vous vexer, la plupart des avis ayant été donné de ce côté là montre simplement que vous n'êtes pas du tout conscient de ce qu'est l'asexualité. Il s'agit d'une absence de désir et d'envie... En aucun cas mieux toucher la personne, mieux la stimuler etc. ne réglera le problème hein. Ca reviendrait à dire d'un homosexuel que si une femme sait le toucher comme il faut il pourra devenir hétéro... donc bon, autant s'abstenir de dire des bêtises s'il vous plait !

Toutes les réponses à vos spéculations sur le couple mixte asexué/sexué, sur la différence entre abstinence et asexualité sont là:
http://www.asexuality.org/fr/?Asexualit%C3%A9
http://www.asexuality.org/fr/?Asexualit%C3%A9:faq_-_foire_aux_questions:relations_asexuel-sexuel
suffit de prendre deux minutes pour lire avant d'intervenir à côté de la plaque et juste pour étaler votre pseudo savoir, merci pour lui et pour la "petite" (yul...)

C'est une discussion qu'on a eu il y a quelques mois au sujet d'un fil ouvert sur la PNL, l'auteur du fil refusait à ce que la PNL soit critiquée dans la discussion en question...

Foxx n'est pas propriétaire de ce sujet de discussion. Il a posé une question, certains utilisateurs y ont répondu, d'autres ont posté des messages qui ne répondent pas à sa question. A lui de faire le tri dans la lecture, le forum est un outil qui a la particularité d'être plutôt linéaire, les personnes s'exprimant ici ne font pas trop de fautes d'orthographe, je ne pense pas que ce soit trop compliqué de lire les messages en diagonales et de se concentrer sur ce qu'il l'intéresse. Enfin, je dis ça, tu me diras, qui suis-je pour évaluer ses capacités après tout?

C'est simplement une discussion, une discussion qui amène des commentaires qui eux mêmes soulèvent de nouvelles questions, etc...

Personne, sauf les modos, n'a le droit de censurer qui que ce soit; on peut toutefois se censurer soi-même. Si tu veux ce pouvoir, tu postules, et après coup tu pourras modérer et scinder les discussions qui partent dans des parenthèses autant que tu le voudras.  
Donc, je vais virer tout ce qui concerne la stimulation clitoridienne, mordillages de tétons et remarques concernant la combo ocytocine/endorphine; je laisse par contre ma réponse faite à Jeoffrey, car elle exprime deux questions que je me pose sérieusement :

  • "l'acte consistant d'interrompre une relation amoureuse avec une personne qui n'est pas dans la norme, par ce qu'elle n'est pas dans la norme, n'a-t-il pas un potentiel destructeur pour cette dite personne?"
  • "Menacer de quitter quelqu'un avec qui vous avez une relation amoureuse pour des questions sexuelles n'est il pas une manière, consciente ou non, de forcer cette personne à avoir des relations sexuelles contre son gré? Comprendre, la pousser à avoir des relations sexuelles par crainte de l'abandon... ce qui est la définition du viol si je ne me trompe pas?"


Des questions que le premier bourrin venu se pose, j'imagine?  Dédain

J'ignore si il y a des réponses à ces questions dans les discussions que tu as mis en lien, et je reconnais qu'il s'agit là de parenthèses par rapport au sujet d'origine. Du coup j'invite les modérateurs à scinder la conversation si ils le désirent.


Dernière édition par Yul le Mar 15 Mar 2016 - 17:46, édité 1 fois
Yul
Yul

Messages : 4069
Date d'inscription : 14/06/2014
Age : 34
Localisation : Dieppe

Revenir en haut Aller en bas

Asexualité et douance - Page 2 Empty Re: Asexualité et douance

Message par Mily_Moheori le Mar 15 Mar 2016 - 17:43

Yul a écrit:C'est simplement une discussion, une discussion qui amène des commentaires qui eux mêmes soulèvent de nouvelles questions, etc...
...
Du coup j'invite les modérateurs à scinder la conversation si ils le désirent.

Ont été supprimées :
- les plaisanteries complètement à côté du sujet
- Le flood (smileys et autres)
- Les attaques personnelles

Les interventions argumentées, même si elles dévient légèrement du sujet, ont été conservées.

Mily_Moheori
Mily_Moheori

Messages : 908
Date d'inscription : 07/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Asexualité et douance - Page 2 Empty Re: Asexualité et douance

Message par Yul le Mar 15 Mar 2016 - 17:46

J'ai vu, merci Smile
Yul
Yul

Messages : 4069
Date d'inscription : 14/06/2014
Age : 34
Localisation : Dieppe

Revenir en haut Aller en bas

Asexualité et douance - Page 2 Empty Re: Asexualité et douance

Message par Joffrey Gaultier le Mar 15 Mar 2016 - 18:08

Yul,

Je réponds à tes deux questions qui me sont adressées et qui correspondent bien au sujet :

Yul a écrit:"l'acte consistant d'interrompre une relation amoureuse avec une personne qui n'est pas dans la norme, par ce qu'elle n'est pas dans la norme, n'a-t-il pas un potentiel destructeur pour cette dite personne?"

- Tu es d'accord je pense pour dire qu'une rupture est toujours potentiellement destructrice. Et une relation amoureuse d'où la sexualité est ôtée est aussi destructrice car frustrante et même profondément pathologique à mon avis (de même pour moi toute femme qui n'a pas d'enfant est profondément pathologique et va le chèrement le regretter). De même que pour moi il devrai être interdit de faire un enfant sans présence d'un père. C'est pathologique pour l'enfant c'est comme une maltraitante de grandir sans père ou sans tuteur. D'où l'intérêt de l'interdiction ou de découragement des enfants hors mariages (et oui mesdames par le passé, l'interdiction des enfants hors mariages est un moyen de forcer la responsabilité des pères, car beaucoup de jeunes hommes sont des adolescents attardés). Mais bon assez de hors sujets...

- Yul, si les deux étaient "asexuels" j'aurai critiquer la notion mais passes encore, deux gens qui ne valent pas de sexualité, ça se complètent bien. Mais ce couple est pathologique et absurde. Pourquoi pas un couple entre un gay et une lesbienne tant qu'on y est ?

- Je ne suis pas pour interrompre leur relation, je suis pour faire le nécessaire pour expliquer cette femme que la sexualité c'est bon et naturel, et accompagner cette explications d'actes afin de l'initier, dans les meilleures conditions possibles. C'est simplement que ma façon directe et sèche de parler donnes l'impression que je propose une initiative directe et sèche. Il faut progresser étape par étape, mais il faut progresser, il faut pas qu'il commence à remettre au lendemain tous les trucs.

- Par exemple on peut commencer par se masser en étant nus dans la pénombre, ou bien s'embrasser avec la langue, ou bien embrasser autre chose. J'arrive pas à croire qu'on procédant ainsi cela n'éveillera pas le désir. Je n'y croirai jamais. sunny

Yul a écrit:"Menacer de quitter quelqu'un avec qui vous avez une relation amoureuse pour des questions sexuelles n'est il pas une manière, consciente ou non, de forcer cette personne à avoir des relations sexuelles contre son gré? Comprendre, la pousser à avoir des relations sexuelles par crainte de l'abandon."

- Cette menace doit être subtile mais réelle. Elle ne peut pas être directe puisque comme tu le dis intelligemment, cela s'apparente à une sorte de chantage : si tu m'aimes, on a du sexe et si on a pas de sexe je vais finir par m'en aller. Encore une fois j'explique les choses rapidement à tord sûrement. Ce qu'il faut faire c'est qu'il témoigne de sa souffrance, qu'elle ressente sa souffrance. Si elle ressent cette souffrance, elle devrai forcément agir dans le bon sens. Ou alors c'est qu'elle est profondément égoïste, ou profondément sûre d'être "asexuelle", ce qui me parait de la science fiction.

- Si elle est intelligente et pas égoïste, elle devrai comprendre que même si elle n'aime pas le sexe, elle devrai essayer, pour l'amour de son mec, et par simple curiosité de vie nom de diou. Je ne parle pas de pénétration je parle de câlins pour commencer. Même un câlin est déjà très sexuel. Entre un câlin et une pénétration il n'y a que quelques pas, et si son désir est éveillée il est évident qu'elle sera progressivement pour tout le reste.



Maintenant, s'il n'y a que la question de savoir s'il y a un lien entre la surdouance et l'"asexualité" qui intéresse l'auteur du topic, tous nos efforts consacrés à expliquer ce qu'il faut faire auront été vains. Et tout son questionnement aura été vain. Parce qu'on a rien a foutre de savoir si être un intello complique le problème de sa sexualité (oui il le complique si elle utilise mal son intelligente, ce manière nocive, comme beaucoup de surdoués), ce qui compte c'est résoudre le problème ou quitter la situation problématique.

Joffrey Gaultier

Messages : 167
Date d'inscription : 01/02/2013
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Asexualité et douance - Page 2 Empty Re: Asexualité et douance

Message par Dr Yueh le Mar 15 Mar 2016 - 19:03

Joffrey Gaultier a écrit:
- Tu es d'accord je pense pour dire qu'une rupture est toujours potentiellement destructrice. Et une relation amoureuse d'où la sexualité est ôtée est aussi destructrice car frustrante et même profondément pathologique à mon avis (de même pour moi toute femme qui n'a pas d'enfant est profondément pathologique et va le chèrement le regretter). De même que pour moi il devrai être interdit de faire un enfant sans présence d'un père. C'est pathologique pour l'enfant c'est comme une maltraitante de grandir sans père ou sans tuteur. D'où l'intérêt de l'interdiction ou de découragement des enfants hors mariages (et oui mesdames par le passé, l'interdiction des enfants hors mariages est un moyen de forcer la responsabilité des pères, car beaucoup de jeunes hommes sont des adolescents attardés). Mais bon assez de hors sujets...

- Yul, si les deux étaient "asexuels" j'aurai critiquer la notion mais passes encore, deux gens qui ne valent pas de sexualité, ça se complètent bien. Mais ce couple est pathologique et absurde. Pourquoi pas un couple entre un gay et une lesbienne tant qu'on y est ?

- Je ne suis pas pour interrompre leur relation, je suis pour faire le nécessaire pour expliquer cette femme que la sexualité c'est bon et naturel, et accompagner cette explications d'actes afin de l'initier, dans les meilleures conditions possibles. C'est simplement que ma façon directe et sèche de parler donnes l'impression que je propose une initiative directe et sèche. Il faut progresser étape par étape, mais il faut progresser, il faut pas qu'il commence à remettre au lendemain tous les trucs.

- Par exemple on peut commencer par se masser en étant nus dans la pénombre, ou bien s'embrasser avec la langue, ou bien embrasser autre chose. J'arrive pas à croire qu'on procédant ainsi cela n'éveillera pas le désir. Je n'y croirai jamais.  sunny

- Cette menace doit être subtile mais réelle. Elle ne peut pas être directe puisque comme tu le dis intelligemment, cela s'apparente à une sorte de chantage : si tu m'aimes, on a du sexe et si on a pas de sexe je vais finir par m'en aller. Encore une fois j'explique les choses rapidement à tord sûrement. Ce qu'il faut faire c'est qu'il témoigne de sa souffrance, qu'elle ressente sa souffrance. Si elle ressent cette souffrance, elle devrai forcément agir dans le bon sens. Ou alors c'est qu'elle est profondément égoïste, ou profondément sûre d'être "asexuelle", ce qui me parait de la science fiction.

- Si elle est intelligente et pas égoïste, elle devrai comprendre que même si elle n'aime pas le sexe, elle devrai essayer, pour l'amour de son mec, et par simple curiosité de vie nom de diou. Je ne parle pas de pénétration je parle de câlins pour commencer. Même un câlin est déjà très sexuel. Entre un câlin et une pénétration il n'y a que quelques pas, et si son désir est éveillée il est évident qu'elle sera progressivement pour tout le reste.

Un couple entre un gay et une lesbienne? Eh bien oui, pourquoi pas? S'ils éprouvent l'un pour l'autre une inclination romantique, tu vas leur expliquer qu'ils se trompent puisqu'ils ne se désirent pas sexuellement? De même, tu vas expliquer aux enfants heureux élevés en dehors de ton modèle de couple mixte hétérosexuel monogame qu'ils se mentent sur leur équilibre émotionnel? Sans oublier de taxer de pathologique le choix ne pas se reproduire, d'affirmer que les humains ne peuvent s'effleurer ou se câliner sans que leur geste n'ait une signification sexuelle... J'aime beaucoup le "il est évident qu'elle acceptera d'être pénétrée si un calin ou une caresse lui fait plaisir". Bref, ma vraie interrogation à ta lecture c'est ta motivation. L'énoncé de ce fil présente une femme, en couple avec un homme, décrite comme asexuelle. Et le postulat sur lequel tu t'appuies pour conseiller l'homme sur sa relation avec elle, c'est que l'asexualité n'existe pas?! Régler un problème en commençant par stipuler qu'il n'existe pas, sur que ça facilite la suite du boulot Wink

Foxx, si tu lis encore ce fil et que ta copine est surdouée, je te conseillerai surtout de ne pas dire "non-directement" quelque chose qui, directement dit, s'apparenterait à du chantage émotionnel. La plupart des zèbres sont assez doués pour percevoir que tes paroles suivent un fil conducteur^^ Si ta copine est asexuelle au sens premier du mot, ce n'est pas la peine de chercher à la "rendre sexuelle". Non pas dans le sens où elle serait à jamais incapable d'avoir du sexe, mais dans le sens où ce ne sera jamais pour elle ce que c'est pour toi, à savoir quelque chose d'essentiel à l'amour et à une relation romantique. Ce que l'asexualité révèle, c'est tout simplement que le sexe n'est pas un besoin vital, et pour certains pas un besoin du tout. Mon conseil est de lui dire que tu comprends cela, que tu es conscient que ton besoin de sexe avec elle n'est pas vital, simplement très important et indissociable de l'amour, et que tu es conscient qu'il n'en est pas de même pour elle. Si elle reconnait l'existence et la légitimité de ton désir comme tu reconnais l'absence de son désir et sa légitimité, vous pourrez alors trouver tous les deux comment vivre avec. Se séparer, rester ensemble dans l'abstinence, rester ensemble et voir quelle sexualité peut être mise en place, et toutes les autres configurations auxquelles je pense mais qui ne te conviendraient pas je pense Wink

De manière plus générale, ne trouvez-vous pas étrange que face à une situation où l'un veut du sexe et l'autre pas, le problème nous paraît à ce point nécessairement du côté du second? Deux ne se désirant pas, aucun souci, deux se désirant mutuellement, tout va bien, le problème ne survient que lorsqu'on a un désir non réciproque. Je me demande d'où vient que l'on fasse bien plus d'efforts pour faire naitre le désir chez le non désirant plutôt que de réduire le désir chez le désirant. L'énoncé est confus, mais le message est : devant un asexuel, vivant très bien son abstinence et capable s'il le souhaite d'avoir une sexualité, et une personne lambda, vivant très bien sa sexualité mais incapable de supporter l'abstinence, pourquoi est-ce l'asexuel qui paraît problématique (mot que je préfère à pathologique, btw).

Concernant le lien avec la douance, je serai assez surpris qu'un réel lien soit découvert. A la rigueur, être surdoué peut aider à comprendre et formuler le fait qu'on n'éprouve pas de désir sexuel particulier, et donc de l'expliquer aux autres et ainsi se revendiquer asexuel.

Edit : C'est vrai, quelle profond égoïsme de sa part ce serait que de ne pas se prêter aux désirs de son partenaire car ne les partageant pas. Je suis sûr que toi Joffrey, tu n'hésiterais pas une seconde si ta compagne te confiait la souffrance et la frustration qu'elle ressent de ne pas pouvoir insérer une partie de son corps dans le tien. Heureusement que tu vis dans un monde où désirer une telle chose sans avoir de pénis est une pathologie, et que tu pourrais alors t'employer à guérir cette hypothétique compagne plutôt que de réaliser son désir...


Dernière édition par Dr Yueh le Mar 15 Mar 2016 - 19:10, édité 2 fois
Dr Yueh
Dr Yueh

Messages : 869
Date d'inscription : 16/10/2012
Age : 31
Localisation : Je sais pas, on m'a piqué mon GPS

Revenir en haut Aller en bas

Asexualité et douance - Page 2 Empty Re: Asexualité et douance

Message par Invité le Mar 15 Mar 2016 - 19:09

Joffrey Gaultier a écrit:(de même pour moi toute femme qui n'a pas d'enfant est profondément pathologique et va le chèrement le regretter).

Le temps m'est compté ou ma vie est fichu  Pfiu


Joffrey Gaultier a écrit: De même que pour moi il devrai être interdit de faire un enfant sans présence d'un père. C'est pathologique pour l'enfant c'est comme une maltraitante de grandir sans père ou sans tuteur. D'où l'intérêt de l'interdiction ou de découragement des enfants hors mariages (et oui mesdames par le passé, l'interdiction des enfants hors mariages est un moyen de forcer la responsabilité des pères, car beaucoup de jeunes hommes sont des adolescents attardés). Mais bon assez de hors sujets...

Carrément ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Asexualité et douance - Page 2 Empty Re: Asexualité et douance

Message par Vincenz' le Mar 15 Mar 2016 - 19:22

Je me permets de poster deux petites vidéos sur l'asexualité que j'ai vu il y a quelques temps, c'est légèrement hors-sujet mais ça me paraît intéressant... surtout que dans la première (où il utilise un vocabulaire très... cru) il parle de sa relation asexué et du fait qu'au tout début il s'est dit "il doit avoir un problème ou une maladie"... donc vu certains messages, ça me paraît pas si hors-sujet que ça...

Amoureux d'un asexuel : https://www.youtube.com/watch?v=h_ydNas2OsQ
Discutions avec une grey-a : https://www.youtube.com/watch?v=sn_qqQsV-Vs
Vincenz'
Vincenz'

Messages : 6903
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 25
Localisation : Pau

Revenir en haut Aller en bas

Asexualité et douance - Page 2 Empty Re: Asexualité et douance

Message par Invité le Mar 15 Mar 2016 - 20:07

Narkyss a écrit:

Joffrey Gaultier a écrit: De même que pour moi il devrai être interdit de faire un enfant sans présence d'un père. C'est pathologique pour l'enfant c'est comme une maltraitante de grandir sans père ou sans tuteur. D'où l'intérêt de l'interdiction ou de découragement des enfants hors mariages (et oui mesdames par le passé, l'interdiction des enfants hors mariages est un moyen de forcer la responsabilité des pères, car beaucoup de jeunes hommes sont des adolescents attardés). Mais bon assez de hors sujets...

Carrément ?

Le gras me fait vomir! Encore du jugement et du dogme !
Un enfant a besoin de repères et de cadre, c'est tout! Ce cadre peut être donné de n'importe qu'elle manière, et on le vois chaque jour: un homme et une femme ça marche pas forcément! Et ça donne pas forcément le bon cadre, l'objectif est l'équilibre de l'enfant, le reste c'est des fioritures a mon sens. Je suis certain qu'il vaut mieux parfois des familles monoparentales si l'un des 2 parents n'a pas la capacité de contribuer a un cadre sain..

Désolé c'est HS, mais ça m'a fait bondir ....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Asexualité et douance - Page 2 Empty Re: Asexualité et douance

Message par Yul le Mar 15 Mar 2016 - 20:19

Merci Vincenz pour tes vidéos Smile

Joffrey. Tu vas t'en prendre pleeeeein la gueule. MazelTov, sors de ce corps!

Sur un point je suis comme toi, c'est probablement ce qui a du faire rager quelques lecteurs, j'ai dans un premier temps eu beaucoup de difficultés à envisager qu'il soit complètement impossible de faire naître un désir. J'étais très con, j'ai voulu jouer les chevaliers blancs, me porter au secours de Foxx sans réfléchir à ce dont je pouvais parler, et ai raconté à peu près les mêmes choses que toi qui se résument simplement :
câlin -> massouillages -> mamelon -> guiliguili du clito -> snagadouwhaou! En gros.

Mais en fait, la réalité de la biologie m'a rattrapé, et, malgré mes pseudos connaissances scientifiques à deux balles que je déballe, tel Mr Jourdain devant une assemblée de Turcs rigolards, j'ai pensé à un truc :
C'est le cerveau qui analyse les messages hormonaux et les stimulus sexuels, ça, je pense pas trop me tromper en le disant, ou en tous cas, disons que je le suspecte fort. Si j'ai bien retenu mes leçons, il y a tout un tas de mecs qui font du jogging partout dans nos corps et un vieux barbu avec des antennes qui chapeaute l'ensemble.

Bon, bien. Mais, si il y avait un bug? Un vrai bug, au niveau neuronale, ou un truc de notre cervelet qui décode mal, ça peut être n'importe quoi! On découvre des anomalies physiologiques presque tous les jours, entre les spectres autistiques, les surdoués, les peu-chanceux-qui-sont-de-l'autre-côté-de-l'axe-de-symétrie-de-la-courbe-de-Gauss-des-échelles-de-Catell-et-Weschler, les trisomiques, Christine Boutin, les personnes qui ont un micropénis ou un microvagin (oui oui, ça existe, et pour enfanter, c'est pas simple!) et tous ceux qui disent "naître" avec telle orientation sexuelle (moi même je suis né hétéro, je ne l'ai pas choisi!  Prisonnier )... ben qu'est ce qui me dit qu'il n'y a pas un truc génétique quelconque qui devienne physiologique plus tard et qui expliquerait un inintérêt total pour ce que je qualifierais moi même de source d'extase et de joie au quotidien?

Bref. Peut-être qu'il faut se tourner vers la médecine effectivement. Peut-être qu'une hypothyroïdie non diagnostiquée empêche d'une manière ou d'une autre la création d'hormones stimulant la libido!

Il n'est pas impossible, donc, que l'asexualité soit une question d'ordre physiologique. De toutes façons, tous nos choix sont dirigés par notre cerveau, qui a un fonctionnement biologique, chimique, électrique, son développement est lié à notre ADN, à nos gènes, donc, même si il y a une donnée sociale et cognitive à prendre en compte, nos réactions sont liées, de près ou de loin, à des réalités scientifiques.

Tout ça pour te dire que tu as beau vouloir ensoleiller nos journées, tes remarques sont aussi stupides que celles que j'ai rédigées cet après-midi. Tu ne peux pas, avec les connaissances scientifiques que nous avons, même si certaines ici considèrent qu'elles sont franchement nazes, tu ne peux pas écarter à 100% l'hypothèse qu'un câlin et quelques chatouilles d'un clitoris libérerait la compagne de Foxx. Navré pour le coup de soleil.

Quant à tes remarques sur les familles nucléaires et ses standards, franchement... atterris vieux Rolling Eyes
Yul
Yul

Messages : 4069
Date d'inscription : 14/06/2014
Age : 34
Localisation : Dieppe

Revenir en haut Aller en bas

Asexualité et douance - Page 2 Empty Re: Asexualité et douance

Message par Vincenz' le Mar 15 Mar 2016 - 20:46

Et si c'était juste une différence ? Comme, bah... "t'es des yeux verts, j'ai des yeux bruns, t'es juste pas comme moi" ?

Je me demande juste si l'asexualité n'est pas comme l'hétérosexualité ou l'homosexualité, on ne va pas dire à quelqu'un qui vient demander comment transformer un homo en hétéro qu'il faut le forcer petit à petit parce qu'au fil des décennies on est passé au-dessus de ça, on (enfin, la morale que l'on nous inculte fait qu'en théorie la majorité) a accepté que ne pas être attiré par les gens de l'autre sexe n'est ni une maladie ni un défaut (alors que si on limite la sexualité à la reproduction s'en est un), ne pourrait-on pas aussi accepter que ne pas être attiré par le sexe (ou ne pas être motivé par l'idée de faire du sexe) ne soit ni une maladie ni un défaut mais juste une différence même si, si l'on limite la vie à la reproduction s'en est un ?

Je comprends que ça doit être compliqué d'être en couple avec quelqu'un comme ça si on l'est pas soi-même... mais c'est que la version asexuelle de Ziggy (de Starmania), logiquement on devrait simplement voir les deux personnes sur un pied d'égalité et si elle en souffre, l'aider à aller mieux, si elle n'en souffre pas bah... aimer quelqu'un c'est pas le normaliser... en tout cas dans ma vision des choses...

Si c'est une maladie, si c'est une souffrance pour elle... alors il me semble logique de l'aider... si ce n'est pas le cas, peut-être la meilleure chose serait de l'accepter ? Je me souviens d'une histoire que j'ai lu d'un couple homo qui tenait depuis 40ans... alors qu'un est deux était 100% hétéro... donc ce n'est pas vraiment infaisable...
Vincenz'
Vincenz'

Messages : 6903
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 25
Localisation : Pau

Revenir en haut Aller en bas

Asexualité et douance - Page 2 Empty Re: Asexualité et douance

Message par Invité le Mar 15 Mar 2016 - 21:26

Vincenz' a écrit:un couple homo qui tenait depuis 40ans... alors qu'un est deux était 100% hétéro... donc ce n'est pas vraiment infaisable...
Un mec 100% hétéro en couple avec un homo... à mon avis, il n'était pas 100% hétéro le gars!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Asexualité et douance - Page 2 Empty Re: Asexualité et douance

Message par Vincenz' le Mar 15 Mar 2016 - 21:29

En l’occurrence, si j'ai lu l'histoire c'est parce qu'il est amoureux mais au niveau physique n'a aucune attirance et donc il demandait quoi faire parce qu'au bout de 40ans de frustration il commençait à ne plus tenir les besoins de son mari et le fait de ne pas pouvoir combler ses propres besoins...
Vincenz'
Vincenz'

Messages : 6903
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 25
Localisation : Pau

Revenir en haut Aller en bas

Asexualité et douance - Page 2 Empty Re: Asexualité et douance

Message par Invité le Mar 15 Mar 2016 - 21:41

Après, ça dépend de ce qu'on appelle "couple". Ça peut très bien être deux bons potes qui vivent ensemble - mais si c'est amoureux, c'est homosexuel, avec ou sans sexe.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Asexualité et douance - Page 2 Empty Re: Asexualité et douance

Message par Noph le Mar 15 Mar 2016 - 21:44

Homoromantique =/= Homosexuel
Noph
Noph

Messages : 564
Date d'inscription : 04/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Asexualité et douance - Page 2 Empty Re: Asexualité et douance

Message par Vincenz' le Mar 15 Mar 2016 - 21:45

Si par "homosexuel" tu entends "personne pouvant avoir des sentiments amoureux pour une personne du même sexe" alors oui il est homo. Moi je dirai plutôt qu'il est hétérosexuel et bisentimental, parce que je ne pense pas que ces deux choses soient obligatoirement identiques.

D'ailleurs pour revenir sur le sujet, si elle est asexuel peut-elle, dans tes définitions, être autre chose qu'asentimental ?
Vincenz'
Vincenz'

Messages : 6903
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 25
Localisation : Pau

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum