Paumée, besoin d'aide

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Paumée, besoin d'aide

Message par gris-bouille le Mer 16 Mar 2016 - 20:42

bonsoir Tafpak !

Au centre il y a des infirmiers, des psys, et des médecins addictologues. Beaucoup d'écoute, de compréhension, de conseils. Ils ne sont pas dans le jugement, ce sont des gens compétents. Pour le RDV, ne procrastine pas ! Wink

Bonne soirée à toi.

gris-bouille
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 12
Date d'inscription : 11/03/2016
Age : 45
Localisation : Plein Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paumée, besoin d'aide

Message par Tafkap le Mer 16 Mar 2016 - 21:13

Bonsoir Gris-bouille Very Happy

Je ne connaissais pas le mot procrastiner... mais c'est exactement moi Smile je remet toujours tout au lendemain !
Non là demain c'est le jour sinon je ne le ferai jamais, mais c'est vrai que l'instant d'après j'ai tout de suite pensé : "non je n'y vais pas, j'arrête toute seule et c'est tout, et si j'y arrive pas j'irai plus tard..."
Je ne m'écoute pas et j'y vais!

Merci pour ton conseil et pour m'avoir fait découvrir le mot procrastiner Very Happy

Tafkap
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 30
Date d'inscription : 11/03/2016
Age : 26
Localisation : Reims

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paumée, besoin d'aide

Message par Kondomm le Mer 16 Mar 2016 - 21:35

'Lut, 

Le lait ? une belle vacherie...

Bon ouvrage pour comprendre de quoi il en retourne (ou à peu près...), bref le problème vient de la prisure qu'on met dans les citernes chez les producteurs pour éviter que le lait ne tourne et puisse se conserver avant que ne vienne la citerne roulante de collecte, en gros ça tue toute activité biologique et on en rajoute des chimiques ou de synthèses après la préparation industrielle grosso merdo.
Le lait crû par contre "pa ni pwoblem" hormis son prix (je parle vis à vis des fromages surtout), après si tu as une vache dans un prés pas loin rien ne t'empêche d'aller y tirer du lait au pi.
Lances une recherche, tes bras vont en tomber des nues.

Concernant le gluten, en fait il n'y aurait réellement que 20 à 10% des diagnostiqués intolérants à l'être réellement, mais bon, encore un truc à ne pas dire, ça fait tourner le ch'tit commerce ça Ma'ame Michu !
(Histoire de détourner l'attention sur de vrais problèmes alimentaires...)

Perso, fumette et sociabilisation ne font pas bon ménage ; ça c'est mon expérience personnelle qui parle, sic...
Faut pas que la substance prenne le pas sur ta volonté mais bon, les conseilleurs n'étant pas les payeurs vas y à ton rythme c'est déjà super le cadeau que tu te fais à vouloir en discuter ici.
Respect !

Kondomm
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 869
Date d'inscription : 21/01/2014
Age : 39
Localisation : ;●) Grand Rouveau ou à côté.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paumée, besoin d'aide

Message par cyranolecho le Jeu 17 Mar 2016 - 13:43

Tout favorise l'anxiété chez les personnes sensibles. A moins d'être intolérant ou allergique au lactose et au gluten... ce qui n'est pas si courant même si "à la mode", ça reste grave et ne relève pas du bobo mais d'une réelle prise en charge (et en général on s'en aperçoit assez vite, ça pourri bien la vie).

Donc à priori ce n'est pas ça, mais de toute façon seul un médecin peut te rassurer sur ce point.

(reste que le lait de vache c'est pour les veaux d'ailleurs certaines populations ne le digèrent pas bien, en principe les européens sont assez adaptés, pour le gluten c'est plus complexe, parfois ya d'autres saloperies bien mieux cachées genre les oxydes d'aluminium ou de titane...)

Pour la présure, en principe c'est pas mauvais, c'est grâce à cela qu'on peut avoir du fromage, quand on sait ce que c'est, c'est juste un peu beurk, mais c'est tellement bon le fromage. Sans présure, pas de fromages.

OK, le lait pasteurisé c'est de la daube, d'ailleurs je le digère pas (normal ya rien dedans pour ça).

J'ai un copain qui se tape une bouteille de whisky avec trois cacahuètes, selon lui, ce qui est mauvais, c'est les cacahuètes, pourtant il n'est pas allergique à l'arachide (allergène connu), je pense simplement qu'il n'a pas envie d'arrêter de boire du whisky.

La digestion, c'est une histoire de petites bébêtes, si on aseptise tout, ya plus de bébêtes pour bosser. Certains aliments permettent de faire un tri selectif ou d'apporter de bonnes petites bébêtes, par exemple les brocolis et les yaourts respectivement. Celui ou celle qui ne mange que des aliments aseptisés tout prêt ne peut pas bien digérer. Les antibiotiques en particulier et certains médicaments défoncent la flore intestinale et au moins la déséquilibrent.

Le tout est de sortir d'un cercle vicieux pour entrer dans un vertueux, ce qui n'est pas évident mais certainement pas impossible.

Kondomm a écrit:.....

Perso, fumette et sociabilisation ne font pas bon ménage ; ça c'est mon expérience personnelle qui parle, sic...
Faut pas que la substance prenne le pas sur ta volonté mais bon, les conseilleurs n'étant pas les payeurs vas y à ton rythme c'est déjà super le cadeau que tu te fais à vouloir en discuter ici.
Respect !
Impec ! pas mieux Smile


Tafpak, si tu te rates pour le rendez vous, panique pas, et prends en un autre, et si tu renonces pour un moment, pour une raison ou une autre, ne vois pas cela comme une fatalité, les résolutions parfois ça demande un long chemin, l'essentiel est de garder son calme et d'essayer de pas le vivre trop mal,

oublie jamais qu'un bébé qui marche pas, il a le droit de se casser la figure, et en général, quand il tombe c'est de moins en moins fort, pour un jour marcher de lui même. Tomber, c'est pas grave tant qu'on se fait pas trop mal, l'important c'est de se relever avec la ferme intention de ne plus tomber, tout en sachant que cela est possible. bon courage Tchao

cyranolecho
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1616
Date d'inscription : 29/07/2015
Age : 43
Localisation : plus haut que mon QI vers les 50 mais en Fahrenheit

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paumée, besoin d'aide

Message par Tafkap le Jeu 17 Mar 2016 - 19:18

cyranolecho a écrit:


Tafpak, si tu te rates pour le rendez vous, panique pas, et prends en un autre, et si tu renonces pour un moment, pour une raison ou une autre, ne vois pas cela comme une fatalité, les résolutions parfois ça demande un long chemin, l'essentiel est de garder son calme et d'essayer de pas le vivre trop mal,

oublie jamais qu'un bébé qui marche pas, il a le droit de se casser la figure, et en général, quand il tombe c'est de moins en moins fort, pour un jour marcher de lui même. Tomber, c'est pas grave tant qu'on se fait pas trop mal, l'important c'est de se relever avec la ferme intention de ne plus tomber, tout en sachant que cela est possible. bon courage Tchao

Merci ça me rassure Smile
Effectivement je me suis loupée, je n'ai pas dormie de la nuit ^^...et j'ai repris un rendez-vous pour jeudi et j'y vais cette fois.
Du coup j'ai tenté une approche par tel avec une psy'...je n'ai pas du tout aimé l'échange qu'on a eu.
Quand je lui parle de mon addiction, sa réponse est : "ah oui vous pouvez régler ça aussi" et quand je lui demande à titre informatif comment ça se passe et combien de temps ça va mettre : "des mois au minimum" et elle a rigolé aussi "mais madame vous pensez que ça va se régler comme ça"...je lui en veut pas mais là ça m'a refroidi. Et je n'ai même pas évoqué que j'aimerai bien passer un bilan complet.
En fait je voulais gérer l'addiction avec le centre, et le reste avec un psy'...

Sinon pour le psy, j'ai pensé à appeler directement le centre cogito'z , au moins là je me suis dit que j'aurais une réponse sûr, et ils m'inspirent confiance, ils ont l'air compréhensif et je pense qu'ils y vont en douceur... Qu'en pensez-vous? c'est peut etre un peu extrême comme choix? mais je me dis que paris n'est pas si loin de ma ville...

Pour le lait et gluten , je n'ai pas d'indigestion, je supporte bien...et si j'éliminai ça je ne sais pas ce que je mangerais ^^ je suis végétarienne depuis 10 ans Very Happy

Tafkap
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 30
Date d'inscription : 11/03/2016
Age : 26
Localisation : Reims

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paumée, besoin d'aide

Message par Tafkap le Jeu 17 Mar 2016 - 19:25

Du coup j'ai procrastiné je crois Very Happy
(oui j'essaie d'employer un nouveau mot pour moi ^^) difficile à prononcer

Tafkap
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 30
Date d'inscription : 11/03/2016
Age : 26
Localisation : Reims

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paumée, besoin d'aide

Message par cyranolecho le Jeu 17 Mar 2016 - 20:25

La question à laquelle beaucoup de gens pensent pouvoir répondre mais celle là même à laquelle aucun psy ne peut répondre en l'état c'est:

une personne prend des toxiques parce qu'elle à des troubles ou a t-elle des troubles parce qu'elle prend des toxiques?

le seul moyen de le savoir, c'est d'arrêter ces toxiques, qui peuvent avoir encore de l'effet longtemps après l'arrêt pour certains.

le problème, c'est qu'en arrêtant un toxique, si on s'y est habitué, c'est peut être aussi difficile et imprudent que d'arrêter de soi même un médicament actif sur l'humeur

d'où la nécessité d'une aide, d'un soutien, d'un suivi et d'arrêter les toxiques si on veut vraiment aller mieux (à de rares exceptions près ) , plus on attend, plus c'est difficile,

ne jamais oublier que la santé mentale est un bien précieux, et que certaines personnes n'ont pas le loisir d'y penser, ceux que les psy doivent appeler les patients "lourds" et qui ne peuvent être laissés en liberté.

et réaliser qu'il est meilleur pour l'amour propre au moins d'arrêter un toxique de soi même plutôt que ce soit la vie qui s'en charge pour nous

prends soin de toi, puise des forces tant que tu peux quand tu le peux, et évite d'en perdre inutilement, bon courage Tchao

cyranolecho
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1616
Date d'inscription : 29/07/2015
Age : 43
Localisation : plus haut que mon QI vers les 50 mais en Fahrenheit

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paumée, besoin d'aide

Message par Tafkap le Jeu 17 Mar 2016 - 21:10

"une personne prend des toxiques parce qu'elle à des troubles ou a t-elle des troubles parce qu'elle prend des toxiques?"

Oui je me pose souvent la question, c'est pour ça que je veux arreter, peut etre que tout mes problèmes proviennent de là... ça fait 10 ans que je fume tout les jours :/
En tout cas ça ne m'a pas aidé ça c'est sûr.

Merci Cyrano pour ce post Tchao

Tafkap
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 30
Date d'inscription : 11/03/2016
Age : 26
Localisation : Reims

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paumée, besoin d'aide

Message par gris-bouille le Ven 18 Mar 2016 - 10:32

Bonjour Takpak !

J'ai l'impression que tu veux t'attaquer à tous tes "problèmes" en même temps, mais du coup, c'est le meilleur moyen de ne jamais rien faire !
Si tu te fixes trop d'objectifs tu n'en atteindras aucun. Et du coup... procrastination +++ Wink
Donc, amah, hiérarchise tes priorités, quitte à te faire une p'tite liste pour pouvoir cocher, rayer, biffer et voir que tu avances.
Je ne suis pas sûre que te soucier du gluten et du lactose soit ta priorité immédiate, par exemple.
Ton but "ultime" on va dire, c'est de te (re)trouver, comprendre qui tu es et comment tu fonctionnes, à partir de là savoir ce qui est bon pour toi puis, le sachant, apprendre à te faire du bien plutôt que du mal.
En gros c'est ça, non ?

Bon, le but étant fixé, faut s'en donner les moyens. Mais c'est un chantier é-nor-me, celui de toute une vie ou presque, moi je m'y attelles depuis des années et crois-moi, malgré pas mal d'avancées c'est pas encore ça !

Mais hors de question de se démoraliser. Plutôt que de regarder le sommet de la montagne et de se dire "vache ! ce que c'est loin et haut jamais j'y arriverais je suis pas sportive pour deux ronds j'ai pas de muscles et pas d'endurance tant pis je vais m'asseoir sur mon sac-à-dos et pis je vais faire demi-tour", se dire plutôt qu'on peut déjà faire un pas. et puis après, un autre. Et ainsi de suite, mètre après mètre on finit par avancer, et chaque pas est une belle victoire, et tant pis pour le temps que ça va prendre.
Alors, à toi de définir quel sera ton premier petit pas et surtout, le faire.
Tu vois, ça ne peut pas être "arrêter le gluten ET le lactose ET le pétard". Ca, ça fait trois petits pas, donc une grande enjambée et c'est le meilleur moyen de se casser la figure.
Idem pour les toubibs. Prendre RDV au centre ET auprès d'un psy spécialisé Haut Potentiel, c'est pas marcher c'est sauter à pieds joints. Tu vois ce que je veux dire ?

Have a nice day !

gris-bouille
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 12
Date d'inscription : 11/03/2016
Age : 45
Localisation : Plein Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paumée, besoin d'aide

Message par Tafkap le Sam 19 Mar 2016 - 5:06

Salut gris-bouille,

Oui je vois bien ce que tu veux dire Smile, c'est un chemin long, étape par étape.
Mais je suis un peu impatiente, j'aimerais avoir des réponses tout de suite, j'y pense beaucoup en ce moment c'est pour ça.
Oui tu as raison, ma priorité est d'arrêter de fumer et ensuite je verrais pour le psy. Je pense qu'une fois que j'aurais arrêter quelques semaines ou mois après je n'aurais plus ou presque plus de phobie sociale...
Pour le gluten ou le lactose, c'était une question comme ça, je te rassure cela ne me perturbe pas et je n'ai pas envie d'arrêter d'en manger Very Happy

"Bon, le but étant fixé, faut s'en donner les moyens. Mais c'est un chantier é-nor-me, celui de toute une vie ou presque, moi je m'y attelles depuis des années et crois-moi, malgré pas mal d'avancées c'est pas encore ça !"

Quand tu dis ça, comment ça des années? tu me fais peur là Smile moi je pensais qu'en 3 ou 4 séances chez un psy + d'autres séances pour les test c'était bon, en partant du principe que j'ai arrêté de fumer avant...
Et ça doit coûter cher si ça dure des mois...
Toi, tu as été voir un psy et passé les test?
Tu es encore en recherche? En travail sur toi?

Moi ce qui m'intéresse dans les test, c'est celui de personnalité et connaître mes réelles capacités. Et oui aussi en même temps pour apprendre comment je fonctionne, apprendre à gérer mes émotions ça ce serait pas mal aussi Very Happy

Merci, c'est toujours agréable et enrichissant de lire vos commentaire, vos point de vue sur la question m'aide énormément Smile


Tafkap
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 30
Date d'inscription : 11/03/2016
Age : 26
Localisation : Reims

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paumée, besoin d'aide

Message par cyranolecho le Dim 20 Mar 2016 - 11:12

il faut imaginer une jambe endolorie, plus ou moins.

Un os peut être simplement fêlé ou il peut y avoir de multiples fractures, voire ouvertes.

On peut se faire soi même une attelle, adaptée elle fonctionnera, mal adaptée elle génèrera d'autres traumatismes.

On peut se faire soi même sa rééducation, plus ou moins bien.

Ou on va voir quelqu'un qui s'y connait, c'est un peu plus long, parfois c'est tellement cassé que ça ne peut pas guérir, les cas graves...

Alors on plâtre, on met des béquilles, on prend des médicaments, mais on n'est pas obligé, on peut sauter à cloche pied ou faire en sorte que ça dure plus longtemps la guérison, question de sérieux.

Et puis il y a la rééducation, c'est long, c'est chiant, mais si on ne l'accomplit pas bien, les résultats seront certainement mauvais.

Que ce soit une simple fêlure ou de multiples fractures ouvertes, il faut se soigner, cela prend du temps, mais cela peut prendre beaucoup plus de temps si on s'y prend mal, si on est trop impatient.

Tout dépend de la complexité de la fracture, du simple bobo à l'amputation il y a une marge dans les soins.

Et puis le plus important, c'est le diagnostic, pour une jambe cassée, c'est facile, on fait une radio, on se trompe rarement, pour le cerveau il me semble que c'est plus délicat.

Il est illusoire de croire que la guérison d'un trouble (quand c'est possible) peut se faire en peu de temps, rapidement au mieux on peut se le cacher, le cacher aux autres.

Il n'est pas bon non plus que cette "montagne de temps" décourage.

Je n'ai pas le choix d'aller plus vite ou moins dans une guérison, j'ai le choix de mettre un maximum de chances de mon côté, ou pas.

J'ai le choix de ne rien faire aujourd'hui, ou de faire une petite chose de bien, une clope en moins, un apéro en moins, me faire bien à manger, bouger, ou pas. Tchao

cyranolecho
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1616
Date d'inscription : 29/07/2015
Age : 43
Localisation : plus haut que mon QI vers les 50 mais en Fahrenheit

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paumée, besoin d'aide

Message par gris-bouille le Mar 22 Mar 2016 - 10:45

Tafkap a écrit:
"Bon, le but étant fixé, faut s'en donner les moyens. Mais c'est un chantier é-nor-me, celui de toute une vie ou presque, moi je m'y attelles depuis des années et crois-moi, malgré pas mal d'avancées c'est pas encore ça !"

Quand tu dis ça, comment ça des années? tu me fais peur là Smile moi je pensais qu'en 3 ou 4 séances chez un psy + d'autres séances pour les test c'était bon, en partant du principe que j'ai arrêté de fumer avant...
Et ça doit coûter cher si ça dure des mois...
Toi, tu as été voir un psy et passé les test?
Tu es encore en recherche? En travail sur toi?

Bonjour Tafpak !

Comment vas-tu aujourd'hui ?
Au centre de soins, les consultations sont gratuites, alors ne t'en fais pas pour ça. Ils te proposeront une prise en charge globale, avec une aide psychologique importante. Tu as pris RDV ? Tu nous raconteras, si tu veux bien ? Smile
Pour répondre à tes questions, j'ai été suivi pendant 3 ans là-bas, avec une psychologue très compétente. C'est elle qui m'a poussée à faire le test WAIS, c'est là qu'on a décelé mon HQI. J'ai ensuite continué quelques mois avec elle, ainsi qu'avec le psychiatre qui me pensait bipolaire (en fait, je suis "juste" HQI, ce n'est pas un maladie mais un fait, j'ai donc arrêté depuis quelques mois mon régulateur d'humeur et je ne m'en porte pas plus mal)
Puis j'ai arrêté ma psychothérapie là-bas, je suis délivrée de mon problème d'addiction grâce à eux, reste à apprendre à vivre avec ce fameux HQI. J'ai la chance d'avoir dans mon département une psychologue qui s'est spécialisée dans ce domaine, je vais la voir depuis une petite année et ça me fait énormément de bien. Mais le travail avec elle ne fait que commencer, pour ainsi dire ! J'ai 40 ans de méconnaissance de moi à rattraper, 40 ans d'évitement, d'adaptation aux autres, de frustration, de souffrance...
Elle pense que je suis peut-être Asperger (en plus !). Je vais donc prendre contact avec le CRA de ma région pour me faire détecter, mais elle m'a prévenue par avance que c'était un vrai chemin de croix, qui durerait presque trois ans !
Mais je vais le faire, c'est tellement important pour moi de savoir comment je fonctionne, et pourquoi.

Tout ça, c'est mon parcours, mon chemin de vie. J'avance pas à pas, comme tu vois, mais au moins, j'avance. La rencontre avec moi-même a bel et bien lieu, et il n'est jamais trop tard pour ça !

Ne baisse surtout pas les bras, car ce chemin c'est celui de ta vie, et je te la souhaite la plus longue et la plus riche possible.

Prends bien soin de toi.

gris-bouille
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 12
Date d'inscription : 11/03/2016
Age : 45
Localisation : Plein Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paumée, besoin d'aide

Message par Tafkap le Mar 22 Mar 2016 - 20:14

Bonjour gris-bouille Smile

ça va plutôt bien en ce moment...j'essaie de ne plus passer ma journée sur l'ordi' , je relis le cycle fondation d'asimov. J'essaie de reprendre de bonne habitude alimentaire, et de m'occuper surtout, lecture, guitare, écoute de musique...

Oui j'ai rdv jeudi à 11h au centre d'addictologie, j'espère que ça va bien se passer.
Et oui je vous raconterai ce qui s'est passé Smile

40 ans de méconnaissance de soi c'est long :/ ton témoignage est encourageant merci, surtout pour moi, car c'est une preuve de + qu'il faut que j'en parle et qu'il faut réellement répondre à ses questions et preuve aussi qu'une aide extérieure est vraiment nécessaire.

J'espère pour toi que la rencontre avec le CRA de ta région se passera bien, tu as raison si tu as un doute sur la question il faut y répondre Smile

Y'a t-il une réelle différence entre HQI et HP, surdoué ? Ou c'est juste une autre façon de nommer la chose?

Merci, toi aussi prends soin de toi, et je vous tiens au courant Smile



Tafkap
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 30
Date d'inscription : 11/03/2016
Age : 26
Localisation : Reims

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paumée, besoin d'aide

Message par cyranolecho le Mer 23 Mar 2016 - 11:27

Impec !

Ce que j'ai cru comprendre:

HQI= QI de plus de 130
HP=personne qui a des facilités mais n'a pas vraiment développé son QI, pour de diverses raisons
surdoué=terme générique pour qualifier des personnes qui ont plus de facilités que la moyenne dans un ou plusieurs domaines

Le HP, le surdoué, c'est un don (doué=don, la vanne), génétique ou contextuel,

le QI, c'est du travail des neurones, volontaire ou pas,

un don sans travail ne permet pas vraiment un développement efficace.

il me semble qu'il est opportun pour le HP de "trouver" ce qui l'empêche de travailler et de mettre tout en oeuvre pour "contourner ces blocages" (ou ses blocages au choix)

je ne suis pas certain d'avoir tout compris, ni que tout soit encore bien arrêté, c'est si récent et les mots peuvent être versatiles.

La chance qu'on a d'être jeune, à part que c'est un peu dur de vieillir, c'est que ces blocages ne sont peut être pas trop "ancrés", et qu'il semble plus facile de les apprivoiser pour mieux les envoyer balader.

biensur, sans aide, c'est toujours plus long et les résultats sont à la hauteur du sujet et de ses troubles,

pour la guitare par exemple, ça fait plus de vingt ans que je joue, mais je ne progresse pas, alors qu'un jeune qui aura pris des cours fera dix fois mieux que moi en dix fois moins de temps.

bravo pour le rendez vous, t'inquiète pas, ça devrait bien se passer

Tchao

cyranolecho
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1616
Date d'inscription : 29/07/2015
Age : 43
Localisation : plus haut que mon QI vers les 50 mais en Fahrenheit

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paumée, besoin d'aide

Message par Tafkap le Ven 25 Mar 2016 - 18:01

Bonjour,

Désolée pour le temps de réponse qui est long...j'ai des problemes de connexion (je me connecte sur free wifi et parfois ça bug bien) et en + je prépare mon déménagement Smile
Je suis allée au rdv, et ça c'est bien passé...sauf que je n'ai parlé que de mon problème d'addiction et j'ai déjà eu beaucoup de mal en parler. On m'a proposé le psy, l'infirmière... mais je n'ai pas oser Smile
Il sont compréhensifs et on voit bien qu'ils ont l'habitude ^^ ils m'ont donné une espèce de calendrier afin d'y noter ma consommation, ma diminution. Ils font aussi le calcul, par jour, semaine , mois et là ça commence à faire peur...en terme de gramme et d'argent.
Je ne ferai pas le calcul sur les 10 dernières années Smile
J'ai vu pour reprendre un rdv après mon déménagement, dans 2 semaines environ, en espèrant que je vais respecter mon planning.

J'ai eu vraiment du mal à y aller et à parler, mais on se sent beaucoup mieux après, on est fière de soi, et ils comprennent très bien le problème, d'ailleurs il y a plein de gens dans ma situation en fait (avec une addiction)
Donc résultat positif, ils m'ont rassurés et m'ont dit que oui j'étais lucide sur mon problème. ça m'a reboosté Smile

Ok, je comprend mieux pour les différents noms (HP, HQI...)
C'est marrant car moi aussi ça me fait un peu ça pour la guitare, en 1h avec mon prof' (j'assimile tout, tout de suite) je travaille l'équivalent de 2 mois seule.
Tu as déjà essayé de prendre des cours?
Tu as un genre, artiste ou groupe préféré ?
En fait au lieu de travailler tout les jours 30 min minimum (comme dit mon prof') et bien je ne touche ma guitare pendant 1 semaine ou 2 et là paf ! je bosse 2-3 heures d'un coup...Il m'est même arrivé de ne pas toucher ma guitare pendant 4-5 mois, je ne sais pas pourquoi. Et c'est bête car je sais que si je travaillais au minimum 1h par jour je progresserai bcp plus vite, et en travaillant ce que le prof' dit aussi, car seule des fois je peux passer une heure à faire n'importe quoi, inventer (ou ré-inventer) des airs...mais le pire c'est que parfois je ne sais même pas quel accord je joue...
Bon après je sais aussi que le cannabis ça n'aide pas Smile

Tout ça fait partie de mes résolutions, vu que je fume moins du coup j'ai + les idées claires et + de motivation, de temps pour bosser la guitare.

Encore merci à vous Very Happy

Tafkap
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 30
Date d'inscription : 11/03/2016
Age : 26
Localisation : Reims

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paumée, besoin d'aide

Message par cyranolecho le Sam 26 Mar 2016 - 7:05

Bravo ! Impec !  ont dit que c'est le premier pas le plus dur, donne toi du temps surtout, à vouloir aller trop vite on se met trop de pression et ça n'est pas bien, prendre son temps (sans lâcher l'affaire) ça permet de viser des objectifs réalisables.

oui, j'ai pris des cours, il y a très longtemps (presque trente ans), j'étais jeune et très impatient, ça n'a pas duré deux mois. Faut dire que ça fait que cinq ans que j'ai une vraie guitare, avant c'était des bout de bois avec des cordes dessus.

je capte des plans, par ci, par là, mais je suis incapable de jouer un morceau en entier, en fait je manque de concentration et de travail (je ne connais pas bien le solfège, je joue plutôt à l'oreille et de mémoire).

j'aime bien le blues et le rock, mais un peu tout en fait, j'aime surtout gratouiller des accords et chantonner en même temps, la guitare c'est pour moi comme un diapason, et quand ça sonne juste, j'aime bien

ça va de Fats Domino à Lou Reed en passant par Led Zep, Brassens ou Britney Spears, je ratisse large, dernièrement j'étais sur "Tu verras" de Nougaro/Buarke (en simplifié, sinon c'est trop balèze Very Happy )

le problème, c'est qu'entre le boulot, la famille, les potes, les tracas et la routine de la vie, je n'arrive pas à dégager de temps pour jouer, et parfois quand j'ai du temps je n'ai pas le courage, là je pourrais gratouiller, mais c'est trop tôt pour les voisins (si je veux pas qu'ils me fassent trop la gueule)

en ce moment je devrais travailler un morceau pour faire un petit boeuf avec un autre zèbre (qui lui sait jouer) mais chaque fois que je m'y met ou que je dois m'y mettre ya un truc qui pète mes plans

bon, tu m'as donné du courage, je vais essayer de me dégager 1/2  heure au moins tous les deux jours pour dépoussiérer la guitare, en m'organisant bien je devrais y arriver.

Et toi, tu aimes et tu joues quoi?

Tchao

cyranolecho
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1616
Date d'inscription : 29/07/2015
Age : 43
Localisation : plus haut que mon QI vers les 50 mais en Fahrenheit

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paumée, besoin d'aide

Message par Tafkap le Dim 27 Mar 2016 - 17:10

salut Cyranolecho Smile

contente si je t'ai remotivé....surtout que ça doit être important pour toi vu que 30 ans après, l'envie est toujours là! c'est bien ça Smile
Moi aussi je joue beaucoup à l'oreille et de mémoire.
En goût musicaux j'aime plein de truc (mais j'ai beaucoup de mal avec "la zik' commerciale genre britney spears ^^, les trucs français car je m'interresse + à l'instrumental qu'aux paroles, et tout ce qui est techno')
Après je suis + discofunk / funk / pop rock (genre le groupe chic), et j'ai un dieu en musique...Prince, c'est d'ailleurs mon objectif, mon modèle Smile

en ce moment je bosse sur honky tonk woman, purple rain...
Ouais moi aussi ça fait 1 ans que j'ai une guitare acoustique Smile

Tafkap
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 30
Date d'inscription : 11/03/2016
Age : 26
Localisation : Reims

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paumée, besoin d'aide

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 2:55


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum