émotions qui se traduisent en sensations physiques

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

émotions qui se traduisent en sensations physiques

Message par Invité le Sam 12 Mar 2016 - 20:36

Bonjour à tous,

Depuis quelques mois des sensations physiques très précises qui se manifestent selon des émotions précises, je finis presque par me fier plus à ces sensations physiques qu'a mon analyse de la situation pour savoir dans quel état je me trouve.
Par exemple

la déception se manifeste par une perte brutale d'appétit et une très grande sensation de froid dans la poitrine,rectiligne et verticale qui va du haut des intestins à la gorge.

la jalousie fait une boule dans la gorge et irise un gout bleu (me demandez pas pourquoi bleu) amer dans toute la bouche un peu comme un arbre étends ses branches, et blocage des machoires en position ouverte.

La colère c'est un peu différent ca me déclenche des névralgies crâniennes, c'est simplement les nerfs qui subissent la contraction des muscles. Un sensation de chaleur, rien de nouveau, le sang qui tourne plus vite quoi.

la frustration, l'impression d'avoir une boule chaude et lumineuse dans le thorax qui pousse vers l'extérieur, comme si c'était trop petit dedans pour elle, ca fait la sensation d'être à l'étroit dans un vêtement néanmoins extensible, car non douloureux, juste trop serré.

Dans des situations d'ennui et de désillusion, l'impression inverse de la précédente, comme un vide dans le thorax et l'impression que le se fait happer par ce vide.

Je remarque que ca ne se produit pas dans des situations positives, qui certes sont bien plus rares que les négatives dernièrement et que je suis vraiment à fleur de peau pour certains trucs, traversant une bonne période de crise cyclique, le genre de truc toujours là caché dans l'ombre depuis ... gosse ? Et que j'arrive de moins en moins à contenir avec le temps.

Si ca se trouve c'est parfaitement normal, j'ai jamais rien ressenti de tel avant grosso modo décembre, une molesse en cas de déprime et un coup de chaud en colère rien de plus.

Ca me perturbe un peu de ressentir ça, j'ai l'impression que mon corps me traite de crétin qui n'est pas capable de savoir ce à quoi il aspire ou de mec qui n'est pas assez lucide, le pire c'est qu'il à raison. Ange gardien ?


Est ce que ca vous arrive également ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: émotions qui se traduisent en sensations physiques

Message par Invité le Sam 12 Mar 2016 - 21:22

Piaire a écrit:Bonjour à tous,

Depuis quelques mois des sensations physiques très précises qui se manifestent selon des émotions précises, je finis presque par me fier plus à ces sensations physiques qu'a mon analyse de la situation pour savoir dans quel état je me trouve.
Par exemple

la déception se manifeste par une perte brutale d'appétit et une très grande sensation de froid dans la poitrine,rectiligne et verticale qui va du haut des intestins à la gorge.

la jalousie fait une boule dans la gorge et irise un gout bleu (me demandez pas pourquoi bleu) amer dans toute la bouche un peu comme un arbre étends ses branches, et blocage des machoires en position ouverte.

La colère c'est un peu différent ca me déclenche des névralgies crâniennes, c'est simplement les nerfs qui subissent la contraction des muscles. Un sensation de chaleur, rien de nouveau, le sang qui tourne plus vite quoi.

la frustration, l'impression d'avoir une boule chaude et lumineuse dans le thorax qui pousse vers l'extérieur, comme si c'était trop petit dedans pour elle, ca fait la sensation d'être à l'étroit dans un vêtement néanmoins extensible, car non douloureux, juste trop serré.

Dans des situations d'ennui et de désillusion, l'impression inverse de la précédente, comme un vide dans le thorax et l'impression que le se fait happer par ce vide.

Je remarque que ca ne se produit pas dans des situations positives, qui certes sont bien plus rares que les négatives dernièrement et que je suis vraiment à fleur de peau pour certains trucs, traversant une bonne période de crise cyclique, le genre de truc toujours là caché dans l'ombre depuis ... gosse ? Et que j'arrive de moins en moins à contenir avec le temps.

Si ca se trouve c'est parfaitement normal, j'ai jamais rien ressenti de tel avant grosso modo décembre, une molesse en cas de déprime et un coup de chaud en colère rien de plus.

Ca me perturbe un peu de ressentir ça, j'ai l'impression que mon corps me traite de crétin qui n'est pas capable de savoir ce à quoi il aspire ou de mec qui n'est pas assez lucide, le pire c'est qu'il à raison. Ange gardien ?


Est ce que ca vous arrive également ?

Hello, je suis passée d'abord ici plutôt que sur ton fil de présentation.

Te lire vient de me rappeler un drôle d'effet de colère qui passe et que j'ai senti passer en fait.

J'ai été très en colère contre quelqu'un que je ne connais pas lors d'échanges sur un réseau social qui commence par face et se termine en livre (je code pour ne pas le nommer).

J'ai croisé cette personne, deux ans après il y a peu, ça a été très curieux, moi je l'ai reconnu, mais par contre lui non, je n'ai pas encore répondu à cette question, mais à son bonjour auquel je n'ai pas répondu (j'ai enfin intégré le fait qu'il ne faut pas en fait être polie), j'ai avant cela senti un truc curieux : 

soit j'absorbais sa colère et de fait il m'a dit bonjour, 
soit j'ai senti la mienne passer, c'était très nouveau et très bizarre.

Découverte tardive, je me demande si en fait, je n'ai pas non pas résorbé mes émotions, mais toujours agi (et qui sait ça n'est plus bête) de façon à m'en préserver, par contre, afin désormais d'encore mieux me protéger, ça a fait ce truc.

Cela te parle t il ? et cela correspond il ? à ce que tu interroges ?

Et maintenant je poursuis dans le désordre organisé Smileà savoir aller lire ta présentation pour ensuite te remercier de ton message sur la mienne Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: émotions qui se traduisent en sensations physiques

Message par Invité le Sam 12 Mar 2016 - 21:45

Piaire a écrit:
Est ce que ca vous arrive également ?
Disons que c'est l'inverse que j'ai du mal à concevoir. Qu'on puisse avoir des émotions qu'on ne ressent pas...???
Est-ce que tes émotions sont plus fortes que d'habitudes, ou est-ce que d'habitude tu as des émotions sans sensations physiques?
Ou alors, là ce n'est que physique, tu éprouves sans avoir l'idée avec?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: émotions qui se traduisent en sensations physiques

Message par Kondomm le Sam 12 Mar 2016 - 23:32

'Lut Piaire,

Tu touches du doigt la réalité de la médecine chinoise avec deux organes en hypo et en hyper fonction d'après tes exemples, Foie et Rate dans cette dialectique, tout au "foyer médian", c'est civilisationnel ne t'y trompes pas...
À votre santé !

Kondomm
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 865
Date d'inscription : 21/01/2014
Age : 39
Localisation : ;●) Grand Rouveau ou à côté.

Revenir en haut Aller en bas

Re: émotions qui se traduisent en sensations physiques

Message par Invité le Sam 12 Mar 2016 - 23:47

Kondomm a écrit:'Lut Piaire,

Tu touches du doigt la réalité de la médecine chinoise avec deux organes en hypo et en hyper fonction d'après tes exemples, Foie et Rate dans cette dialectique, tout au "foyer médian", c'est civilisationnel ne t'y trompes pas...
À votre santé !

Je me permets un "mets en encore ?"

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: émotions qui se traduisent en sensations physiques

Message par jolindien le Sam 12 Mar 2016 - 23:51

j'apporte ma petite expérience,

j'arrive à dissocier l'émotion de la pensée assez facilement, l'émotion je la ressent plutôt au niveau du ventre, une chaleur douce, que je peux évacuer au besoin soit par l'intention, soit en posant la main sur le dit ventre.
Après je les trouve plus "harmonieuses" ces émotions quand je les laisse dans le plan physique sans les faire remonter sur le plan mental.
Ceci dit je dirai que mon plan mental en ce qui concerne cela se résume de plus en plus à...une simple intention ou non d’accueillir ou de laisser filer l'émotion, je n'ai pour ainsi dire que peu d'idées qui me contrarient dans l'appréciation de la chose.


Dernière édition par jolindien le Dim 13 Mar 2016 - 1:03, édité 1 fois

jolindien
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 935
Date d'inscription : 05/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: émotions qui se traduisent en sensations physiques

Message par Invité le Dim 13 Mar 2016 - 0:06

jolindien a écrit:j'apporte ma petite expérience,

j'arrive à dissocier l'émotion de la pensée assez facilement, l'émotion je la ressent plutôt au niveau du ventre, une chaleur douce, que je peux évacuer au besoin soit par l'intention, soit en posant la main sur le dit ventre.
Après je les trouve plus "harmonieuses" ces émotions quand je les laisse dans le plan physique sans les faire remonter sur le plan mental.
Ceci dit je dirai que mon plan mental en ce qui concerne cela se résume de plus en plus à...une simple intention ou non d’accueillir ou de laisser filer l'émotion, je n'est pour ainsi dire que peu d'idées qui me contrarient dans l'appréciation de la chose.



Pour ma part c'est peut être bien ça, et arrivé à un stade, elles y passeraient toutes en un clin d'oeil pour faire un 360 et hop ? Du coup ça tombe je suis née dans un "nem" ? punaise j'ai pas fini Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: émotions qui se traduisent en sensations physiques

Message par Kondomm le Dim 13 Mar 2016 - 0:21

@ 6'6

À prendre avec des pincettes c'est fuckuchimayesque c'te saloperie par les temps qui courent dans certaines sections normalisante $$

Je te demanderais juste de prendre ça avec beaucoup de recul car à appréhender il y a des risques d'égarements si tu ne connais pas le socle de konaisance de base (ce qui est le cas), t'es prévenue c'est radioactif et ça peut monter le pesto à la tête, bref c'est à considérer comme de la science fiction hein, pas de bêtises !!!
C'est Holy stick et c'est pleine charge, méfi...
Y a qu'à cliquer sur les 4 fichiers, c'est perso et vue que c'est ma propriété, c'est légal mais ça ferme le 31 !
Bref si tu souhaites télécharger c'est maintenant ou jamais...

Courbette

Kondomm
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 865
Date d'inscription : 21/01/2014
Age : 39
Localisation : ;●) Grand Rouveau ou à côté.

Revenir en haut Aller en bas

Re: émotions qui se traduisent en sensations physiques

Message par Invité le Dim 13 Mar 2016 - 0:46

Kondomm a écrit:@ 6'6

À prendre avec des pincettes c'est fuckuchimayesque c'te saloperie par les temps qui courent dans certaines sections normalisante $$

Je te demanderais juste de prendre ça avec beaucoup de recul car à appréhender il y a des risques d'égarements si tu ne connais pas le socle de konaisance de base (ce qui est le cas), t'es prévenue c'est radioactif et ça peut monter le pesto à la tête, bref c'est à considérer comme de la science fiction hein, pas de bêtises !!!
C'est Holy stick et c'est pleine charge, méfi...
Y a qu'à cliquer sur les 4 fichiers, c'est perso et vue que c'est ma propriété, c'est légal mais ça ferme le 31 !
Bref si tu souhaites télécharger c'est maintenant ou jamais...

Courbette

Vu. Et sinon ton avis ? Ton résumé à toi ? Je prends bien ton conseil de recul ... et comme je viens juste de revenir Smile je vais y aller doucement Smile En plus au cas où, en mode "résumer en 10 lignes accessibles pour les nuls qui pourraient voir s'ils sont concernés" ça te permet de vérifier que tu n'es pas handicapé ? de la communication pour te mettre à porter ?  Wink Si je suis un nem, je préfère l'apprendre avec des pincettes Wink puisqu'on me disait que sur certains sujets je me défilais comme un crabe  Very Happy Je m'en vais moi aussi bosser Smile (sinon je télé tout ça demain, merci à toi Smile

Finalement, tout est passé à vitesse grand V. Comme je ne sais pas sur quoi je vais vouloir me coller désormais ... affaire à suivre. Merci

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: émotions qui se traduisent en sensations physiques

Message par Kondomm le Dim 13 Mar 2016 - 0:55

Mon résumé ?

"Ne convient pas à une approche scientifique"

Kondomm
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 865
Date d'inscription : 21/01/2014
Age : 39
Localisation : ;●) Grand Rouveau ou à côté.

Revenir en haut Aller en bas

Re: émotions qui se traduisent en sensations physiques

Message par Invité le Dim 13 Mar 2016 - 1:05

Piaire a écrit:Bonjour à tous,

Depuis quelques mois des sensations physiques très précises qui se manifestent selon des émotions précises, je finis presque par me fier plus à ces sensations physiques qu'a mon analyse de la situation pour savoir dans quel état je me trouve.
Par exemple

la déception se manifeste par une perte brutale d'appétit et une très grande sensation de froid dans la poitrine,rectiligne et verticale qui va du haut des intestins à la gorge.

la jalousie fait une boule dans la gorge et irise un gout bleu (me demandez pas pourquoi bleu) amer dans toute la bouche un peu comme un arbre étends ses branches, et blocage des machoires en position ouverte.

La colère c'est un peu différent ca me déclenche des névralgies crâniennes, c'est simplement les nerfs qui subissent la contraction des muscles. Un sensation de chaleur, rien de nouveau, le sang qui tourne plus vite quoi.

la frustration, l'impression d'avoir une boule chaude et lumineuse dans le thorax qui pousse vers l'extérieur, comme si c'était trop petit dedans pour elle, ca fait la sensation d'être à l'étroit dans un vêtement néanmoins extensible, car non douloureux, juste trop serré.

Dans des situations d'ennui et de désillusion, l'impression inverse de la précédente, comme un vide dans le thorax et l'impression que le se fait happer par ce vide.

Je remarque que ca ne se produit pas dans des situations positives, qui certes sont bien plus rares que les négatives dernièrement et que je suis vraiment à fleur de peau pour certains trucs, traversant une bonne période de crise cyclique, le genre de truc toujours là caché dans l'ombre depuis ... gosse ? Et que j'arrive de moins en moins à contenir avec le temps.

Si ca se trouve c'est parfaitement normal, j'ai jamais rien ressenti de tel avant grosso modo décembre, une molesse en cas de déprime et un coup de chaud en colère rien de plus.

Ca me perturbe un peu de ressentir ça, j'ai l'impression que mon corps me traite de crétin qui n'est pas capable de savoir ce à quoi il aspire ou de mec qui n'est pas assez lucide, le pire c'est qu'il à raison. Ange gardien ?


Est ce que ca vous arrive également ?


Aka

Nathalatypique a écrit:
Kondomm a écrit:'Lut Piaire,

Tu touches du doigt la réalité de la médecine chinoise avec deux organes en hypo et en hyper fonction d'après tes exemples, Foie et Rate dans cette dialectique, tout au "foyer médian", c'est civilisationnel ne t'y trompes pas...
À votre santé !

Je me permets un "mets en encore ?"

En fait je me suis mal exprimée. Je voulais dire ton idée, ton avis, mais plus exposé que ci dessus intégrant le(s) lien(s) que tu y a vu avec la situation exposée en sujet du fil. Sinon si l'auteur te comprend direct en étant déjà passé lui par la médecine chinoise, il va te capter mais moi plus rien Smile


Spoiler:


(J'avais dit qu'il y avait ici un paquet de QI, un paquet de potentiel, mais y'a aussi un sacré paquet de culture et de connaissance, comme dit je vais voir désormais si je creuse le sujet de la douance, de moi, ou d'autres choses, je pense que c'est pour un passage à vide, un besoin de surprésence sur tout en plus léger obligé ici un bon moment, et je dirais un changement de "passions", qui a fait que j'ai bien pas bien su me coller ici et où Wink)



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: émotions qui se traduisent en sensations physiques

Message par Invité le Dim 13 Mar 2016 - 1:53

Je réponds vite fait au choses auxquelles je peux répondre, car c'est dense ce que vous avez mis ici Smile
C'est marrant car je suis tombé par hasard sur un article (ou un schéma , ou les deux liés probablement) de médecine chinoise dans le courant de la semaine et j'ai regardé si jamais je pouvais raccorder cela à ces sensations, sans y prêter la moindre valeur de "diagnostique", et la rate m'avais intrigué en effet.

@Nathalatypique :
A vrai dire non, ca ne me parle pas spécialement, de plus ca ne s'est pas forcément produit lors d'une interaction avec une personne il ne m'a pas semblé que je puisse y faire quoi que ce soit ni même qu'il y ait une quelconque forme d'échange entre deux individus. Juste une information émotionnelle rendue violemment physique, limite incapacitante (la jalousie surtout et a vrai dire ca m'a fait un peu peur)

@ Héméralopie :
D'habitude je le sais, mais rien de physique a part des signes de nervosité quoi, coeur qui bat et légère tremblotte selon, bref des description assez communes, mais ces derniers temps je ressent également (dans la tête) les émotions plus fort que d'habitude, je ne sais pas si l'intensité du ressenti mental permet au physique de les amplifier, ou que ce soit de commencer à refuser de me blinder contre tout et accepter d'admettre que j'ai des envies et besoins. J'ai lu un petit bouquin de vulgarisation de l'intelligence émotionnelle il y a peu et j'en suis arrivé à la conclusion qu'il était temps que je comprenne ce que c'est une émotion et à quoi ca sert car je leur refusait d'entrer.

@jolindien
Il ne m'a pas été possible de les dissocier, la sensation physique est partie avant l'idée (si seulement les deux partaient en même temps ca m'aurais fait gagner un paquet d'heures de sommeil, dommage). Tout ce que je peux dire c'est que le mental m'est apparu comme limpide et évident en une fraction de seconde lorsqu'il était "incarné" alors que généralement cela demande un peu de temps avant de réaliser. Cela dit depuis que ces sensations m'arrivent, je pige bien plus vite dans quel état mental je me trouve même lorsque n'elles sont pas là. Lié ou pas ? Peut être plus grâce à mes petites recherches sur les émotions. Je ne sais pas.

@ Kondomm
Quels comportements quotidiens ou civilisationnels par exemple induisent ces réactions ? Tu veux dire par la également que ces sensations ne sont pas forcéments liées aux affects ? Je vois ton petit smiley qui trinque, peut être dis tu de mettre le ola sur l'apéro ^^ mais j'ai un rythme de vie pas vraiment débridé, en fait depuis un an, je consomme de moins en moins d'alcool, de laitages et je mange de plus en plus de légumes, il n'est pas rare que me prenne pour un végétarien en fait.
Je suis très curieux de ton avis la dessus, j'ai lu certains de tes posts sur l'alimentation et tes avis scientifiques qui m'ont quasi toujours beaucoup intéressés.
Je te remercie pour tes documents, j'y jette un oeil demain, au survol ca à l'air carrément opaque et ésotérique, j'aime bien regarder les chemins de traverses de ce genre, je reste sur terre dans la mesure du possible, promis Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: émotions qui se traduisent en sensations physiques

Message par Invité le Dim 13 Mar 2016 - 12:31

@Piaire
Tu es peut-être tombé là-dessus en faisant des recherches:
http://sante.lefigaro.fr/actualite/2014/01/06/21819-premiere-carte-corporelle-emotions


Si non, ça peut peut-être t'apporter quelques infos.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: émotions qui se traduisent en sensations physiques

Message par Invité le Dim 13 Mar 2016 - 13:15

Pas mal ce graphe, ce qui est curieux c'est que les papillons que j'ai dans la poitrine quand je suis amoureuse correspondent à la répartition de la peur également (+ qu'à celle du bonheur dans mon cas..enfin du moins de ce que j'ai eu conscience de ressentir physiquement à ces moments là), c'est cocasse, même si cela ne me parait pas absurde intellectuellement non plus Smile

@Piaire: pendant longtemps je ressentais des trucs assez flous même si puissants sans être connectée à ces sensations corporelles,. Par la suite j'ai appris à le faire petit à petit, à force d'apprentissage basique, et ensuite les sensations se sont affinées, je ressens aussi maintenant plus tôt ce qui se passe corporellement en moi et cela me donne plein d'indications sur ce que je dois faire ou mettre en place, parfois rapidement pour que la sensation ne deviennent pas ingérable ensuite.
Donc en fait je ressentais déjà des choses avant, sauf que je n'y étais pas connectée (et que toute forme de médiation/sophro qui te laisse seul face à ces manifestations physiques m'était impossible par exemple)...alors je pensais sincérement ne rien ressentir, et dans les autres cas je ne savais pas déméler les sensations, les émotions (ni même les identifier ou les nommer d'ailleurs au départ..c'est à dire à presque 35 ans quand même What a Face )..aujourd'hui c'est mon meilleur radar, et je prends en compte tout micro message, dans l'immédiat ou dès que je suis seule ensuite... mais ça m'a pris des années de décodage, et même aujourd'hui, des fois, je buggue.
Je sais pas si ça peut faire avancer ton chmilimilibishmibilik.. suis peut-être un peu à côté, si c'est le cas, désolée.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: émotions qui se traduisent en sensations physiques

Message par Invité le Dim 13 Mar 2016 - 13:37

lilou83 a écrit:Pas mal ce graphe, ce qui est curieux c'est que les papillons que j'ai dans la poitrine quand je suis amoureuse correspondent à la répartition de la peur également (+ qu'à celle du bonheur dans mon cas..enfin du moins de ce que j'ai eu conscience de ressentir physiquement à ces moments là), c'est cocasse, même si cela ne me parait pas absurde intellectuellement non plus Smile
Je crois que cette cartographie représente une "moyenne" - mais qu'il y a plein de variations individuelles. Je n'ai pas pris le temps de regarder comment ils l'avaient faite, mais pour moi non-plus ça ne colle pas parfaitement, ce qui me semble "normal. D'ailleurs je crois que la plupart des émotions peuvent se ressentir de différentes façons par une même personne, sans que ce soit une simple variation d'intensité (plusieurs types d'amour, de colère etc).
Puis les émotions sont interprétées, on leur donne du sens. Mais là j'ai du mal à distinguer ce qui relève de l'intelligence corporelle "immédiate" (on associe globalement les mêmes sentiments aux mêmes manifestations physiques) et ce qui relève de l'interprétation. Et j'ai encore plus de mal à concevoir les variations entre individus. Ni qu'on puisse avoir une émotion sans sensations, je ne vois pas à quoi ça ressemble. Ou alors on parlerait d'un sentiment, mais ceux-là viennent aussi des émotions... enfin bref, je n'arrive pas à faire le ménage dans mes idées - surtout que je peux me fixer des détails qui viennent d'une simple différence d'expression.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: émotions qui se traduisent en sensations physiques

Message par Invité le Dim 13 Mar 2016 - 13:57

Oui je comprends ce que tu veux dire je crois, j'ai le même "flou" mais globalement je crois qu'on se rejoint et je plussoie les différences intra individuelles que tu évoques...Je dirais aussi qu'une émotion n'a pas lieu sans sensations physiques.
Un sentiment ce serait (toujours dans ma façon de catégoriser subjective) plus profond, plus diffus, ce qui fait qu'on peut être en colère contre quelqu'un qu'on aime par exemple, donc elle va se mélanger ou occulter provisoirement le ressenti physique amoureux, mais elle est transitoire alors qu'un sentiment est durable et qu'on peut s'y reconnecter régulièrement.
Pour moi être amoureuse est plus proche de l'émotion que du sentiment je crois..une sorte de joie, d'exaltation pétillante, puissante aussi souvent.. l'amour c'est pareil mais plus "plein", plus doux, plus intellectuellement construit parfois aussi (valeurs communes, passé/projets communs etc) ce qui renforce le sentiment.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: émotions qui se traduisent en sensations physiques

Message par Invité le Dim 13 Mar 2016 - 14:09

Oui - globalement d'accord avec toi.
L'une de mes autres interrogations sur le sujet vient de l'aspect culturel. Suivant l'époque où le lieu où on est, toutes les émotions n'ont pas la même importance. Ce qui fait un autre angle pour interroger le lien entre l'aspect spontané de l'émotion, et son interprétation. A quel point une émotion qu'on ne cultive pas peut disparaître?
Le lien entre son aspect universel et son caractère particulier n'est pas évident à discerner.

Ça me fait penser à un documentaire que inkakurrpa a posté sur un autre fil:
http://www.arte.tv/guide/fr/053958-000-A/ethologie-ce-que-ressentent-les-animaux

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: émotions qui se traduisent en sensations physiques

Message par Invité le Dim 13 Mar 2016 - 14:14

Ce n'était pas ce graph non, j'ai essayé de retomber dessus, en vain. C'était une sorte de tableau et un diagramme, très ciblé sur la médecine chinoise, les méridiens etc.

Cela dit c'est pas inintéressant, en fait les localisations correspondent très bien, les températures et les associations pas du tout par contre. Une des choses m'ayant frappé lors de ces expériences est l'attribution de choses très visuelles, couleurs, lumières, ombres alors que la synesthésie je ne crois pas spécialement y être sujet, pour les températures ca m'étonne moins, je parle fréquemment du son en terme thermiques et de textures palpables mais de là à dire que c'est de la synesthésie je ne crois pas.
Je digresse.

Lilou, je me reconnait pas mal dans ton propos, à croire que c'est un truc de trentenaire d'apprendre à écouter ses émotions ! C'est très étrange de sentir que notre corps s'exprime lui aussi soudainement (ou peut être refusions nous de l'écouter / lui interdisions de s'exprimer auparavant)

Héméralopie
Je suis tout à fait de ton avis pour les différents type d'amour, de colère etc. Et je dois bien avouer que ton explication émotions sans sensation égal sentiment fait sens, qu'est ce qui pourrait chinter l'étape émotive, ou l'enfouir ? C'est pas un circuit hydraulique cela dit, c'est surement plus complexe. En tout cas sentiment ou autre, ça fini cérébralisé à un moment ou un autre, c'est juste moins prenant et brutal, mais peut être plus long à décanter.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: émotions qui se traduisent en sensations physiques

Message par Invité le Dim 13 Mar 2016 - 14:35

@héméralopie: merci pour le doc, je le regarderai avec plaisir dès que j'en aurai le temps
Juste une remarque sur les émotions qu'on refoule: dans mon cas, je ressentais beaucoup de colère mais comme depuis l'enfance j'avais intériorisé que la colère est inacceptable et dangereuse à exprimer, je l'avais refoulée et ensuite durant très longtemps à la place de la colère je ressentais de la tristesse, une immense tristesse (sûrement moins dangereuse à exprimer, plus acceptable,une sorte de colère retournée contre moi plutôt que de blesser autrui ou de me faire violenter physiquement...) ... avec d'autres conduites autopunitives de retournement de l'émotion contre moi-même style addictions... j'ai du me rééduquer à ressentir et exprimer ma colère...c'est surprenant car en fait elle prenait quasiment toute la place en moi tellement je l'avais contenue et niée sans que je puisse le reconnaitre intellectuellement, et elle se traduisait extérieurement par de la tristesse.
Concernant uns vision plus généraliste émotion/culture/époque, je ne sais pas mais le questionnement me parait très intéressant.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: émotions qui se traduisent en sensations physiques

Message par Invité le Dim 13 Mar 2016 - 16:00

@Piaire
Pour les couleurs, notre langage les associe fréquemment aux émotions: être vert, rouge de colère, colère noire, voir la vie en rose, peur blanche etc

Alors je ne sais pas ce que cela fait lorsqu'une émotion "irise d'un goût bleu", et ce que tu ressens par "bleu" à ce moment là, mais ça ne me semble pas illogique, c'est une association d'idée.
Je n'associe pas vraiment de couleurs aux émotions, mais plutôt des variations chaud/froid - clair/obscur. En poussant un peu, on peut trouver une couleur associée.

Je crois que certains associent des couleurs aux gens qu'ils voient, il me semble que Yul fait ça (il faut que je retrouve le topic).

@lilou
Je n'ai pas encore eu le temps de lire l'intégralité - je ne sais pas à quel point ce travail est sérieux, mais il semble y avoir des pistes ici:
http://classiques.uqac.ca/contemporains/tousignant_michel/construction_culturelle_emotions/construction_culturelle_emotions_texte.html#emotions_1

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: émotions qui se traduisent en sensations physiques

Message par Invité le Dim 13 Mar 2016 - 17:24

Très intéressant cet article (le doc aussi)

Chez les Inuits, l'expression de la colère est considérée comme une aberration dénotant la volatilité du caractère. Lorsque Jean Briggs (1970) s'est fâchée contre des touristes américains en terre de Baffin parce qu'ils avaient brisé un canot des Inuits, ceux-ci l'ont ostracisée pendant plusieurs mois.
oups Laughing

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: émotions qui se traduisent en sensations physiques

Message par jolindien le Dim 13 Mar 2016 - 19:06

L'expression de l'émotion est culturelle, le ressenti de celle-ci reste humain alors,
un jeune soudanais rencontré via une amie qui lui donnait des cours de français m'a dit t'es quoi toi (en parlant de ma nationalité), je lui dit je suis terrien.
Il me répond, non, t'es un martien
Alors pour la couleur!

jolindien
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 935
Date d'inscription : 05/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: émotions qui se traduisent en sensations physiques

Message par Invité le Dim 13 Mar 2016 - 19:50

Oui il ya énormément de couleurs associées à des émotions, puis des codes couleurs dans la vie quotidienne. Difficile de déméler le culuturel du ressenti parfois.

Ce gout bleu qui irise, c'était un gout amer très prononcé et qui semblait se diffuser d'une lumière bleue tres voyante dans la langue, les joues et la gorge faisant un tracé évoquant celui des veines ou des nerfs, un peu comme quand on sent ou passe un alcool fort. Mais il métait impossible de le voir, je sais juste qu'il était bleu mentholé, et suivait les vaisseaux.
Ensuite on dit une peur bleue également et la jalousie est une certaine forme de peur. Ca vient peut être de là.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: émotions qui se traduisent en sensations physiques

Message par Invité le Dim 13 Mar 2016 - 20:05

ps: Explication physiologique (cyanose qui bleuit parfois les lèvres et les doigts) de l'expression "avoir une peur bleue"
http://medecine.savoir.fr/pourquoi-dit-on-avoir-une-peur-bleue/

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: émotions qui se traduisent en sensations physiques

Message par Kondomm le Mar 15 Mar 2016 - 1:49

'Soir,

@Piaire

Bon tout d'abord mes opinions ne seraient pas "scientifiques" il semblerait, artisanales ou empiriques tout au plus histoire de ne "blesser" personne dans ses servitudes certitudes !
Radioactif Danse Radioactif
Faudrait pas traumatiser des vocations hein...
(Bref, s'en branle)

Pour tenter une réponse, tu te rappelles que je n'ai jamais copié collé ce lien même sous la torture ici .
Donc regardes dans le tableau à la ligne "humeurs"...

La première colonne c'est la sphère hépato-biliaire, la troisième le système rate pancréas endocrine, bref.
Chacun ont deux valeurs, l'une de surface (le viscère concerné), l'autre de profondeur (l'organe), chacun peut être en "plénitude:excès" ou en "vide/hypofonction" et ne perds pas de vue que dans cette dialectique on parle de "yang et de yin"//potentiel + - électromagnétique grosso merdo.
Que l'ont peut analyser avec ce que dans cette tradition on nomme les "8 règles" entre autres choses...

Càd:
Yin-Yang
Profondeur-Surface
Vide-Plénitude
Froid-Chaud

Le tableau d' Héméralopie illustre bien la chose vis à vis de la radiance externe capté par nos instruments moderne et à la pointe de la technologie.
Tout cela se lit au "pouls" et sur la langue aussi mais chut, ça fait peur et je ne te parle pas ni du teint ou des sclérotiques entre autres choses.
('tain si même les scientifiques se mettent à causer chinois on est pas dans l'KK^^)

Bref, niveau civilisationnel tout est fait en occident pour générer de la colère et de la frustration ; imagines t'es dans ta voiture en ville et t'écoutes france bleu//tout est fait en pas quatre feux rouges pour t'écraser le moral avec deux de tes organes des sens, les esgourdes avec les pubs et les mirettes avec les affiches publicitaires, je grossis le trait mais en gros y a beaucoup de ça...
Puis tu descends de ta voiture et tu vas au taf ou tu papotes avec madame ou avec tes chefs/clients.
Rebref...

Dans la première colonne en "surface" c'est la frustration, en "profondeur" la colère ; dans la troisième (la centrale); en surface c'est les étagères et autres classeurs de rangements niveaux "émotions non avalées conscientes et/ou inconscientes", en profondeur le ressassement voir l'idée fixe.
(Je sais le tableau n'est pas complet)

Radioactif tout cela est subjectif et n'existe pas BIEN SÛRE (té une marmotte qui tient un truc brillant juste là derrière toi...) Radioactif  

Là on parle d'états de vide et ou de plénitude, à expliquer j'en ai pour trois pages.
Donc dans notre paradigme d'occidental franchouillard conventionné et un in conscient et deux sub conscient, tout ça n'existe pas pour rappel, respires ; je te dis ! nandédiou !!!

Bref les sensations physiques que tu décris et les localisations que tu rapportes me parles dans ce que l'on nomme les branches internes des méridiens qui ne sont pas ou peu connus chez le pékin lambda mais qui sont autant voir plus important à connaître que le système des méridiens que l'on a l'habitude de nous présenter.

Là tu trouveras des descriptions anatomiques précises de leurs trajets, attention on n'est plus dans le système des méridiens de surface qui sont véhiculés dans les Biba et autres magazinzines...
Et encore je ne te donne pas les non "poétiques" des diverses sensations et comportements dans cette dialectique qui va de la sensation "de noyau de prune" dans la gorge à celle du "cochon galopant"...

Un apparté avant de te mettre un lien qui en vaut d'autres cependant ; ce que tu ressens comme "sensations" seraient dans cette dialectique des excès/plénitude ou des contre-courants "énergétiques" ; 80% de la population françaises a un yang du foie en excès (colère/frustration++) et ça gêne les "mouvement du centre"//colonne du centre dans le tableau...

Branches internes méridiens acu


T'es synesthèse si je ne m'abuse, le système des couleurs référencés dans le tableau du lien du haut n'est pas complet (ligne avec les zanimaux), il en existe un autre bien plus riche sur plusieurs niveaux de "profondeurs psy&spi" et de panels de couleurs dans l'ayurvéda (Mais bien sûre, c'est de la foutaises hein... Wink ).
En espérant avoir répondu à ta question.

Merci de ta lecture.


Dernière édition par Kondomm le Mar 15 Mar 2016 - 9:03, édité 1 fois

Kondomm
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 865
Date d'inscription : 21/01/2014
Age : 39
Localisation : ;●) Grand Rouveau ou à côté.

Revenir en haut Aller en bas

Re: émotions qui se traduisent en sensations physiques

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 0:53


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum