Quel gap pour un QI incalculable?

Aller en bas

Quel gap pour un QI incalculable?  Empty Quel gap pour un QI incalculable?

Message par Hillary le Jeu 10 Mar 2016 - 12:25

Bonjour,
Pouvez-vous m'aider? Je cherche à savoir quel gap il doit y avoir entre les différents indices pour empêcher un QI total d'être calculé?
Je n'ai pas eu le soucis ni ma fille au WISC IV mais une amie a le coup pour son fils et j'aimerais comprendre...
Merci
Hillary
Hillary

Messages : 274
Date d'inscription : 24/04/2015
Age : 40
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Quel gap pour un QI incalculable?  Empty Re: Quel gap pour un QI incalculable?

Message par Invité le Jeu 10 Mar 2016 - 14:22

Le gap de la compréhension de l' inteligence par elle même(sic) ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Quel gap pour un QI incalculable?  Empty Re: Quel gap pour un QI incalculable?

Message par Darth Lord Tiger Kalthu le Jeu 10 Mar 2016 - 14:29

gap ?
(Un QI est incalculable au dessus de 2 écarts types entre le plus haut et le plus bas, j'ai aussi lu 1 seul écart type - l'écart type est de 14 sur l'échelle Weichler).

_________________
IMPERATOR•KALTHU•CAESAR•DIVVS
Pour plus d'infos cliquez là -> Appel tigres XXX Règles de courtoisie XXX pour les nouveaux XXX C'est quoi les Tigres ? <-
Darth Lord Tiger Kalthu
Darth Lord Tiger Kalthu

Messages : 20522
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 40
Localisation : Koriban

http://www.zebrascrossing.net/t14849-qu-est-ce-que-le-tigre#6200

Revenir en haut Aller en bas

Quel gap pour un QI incalculable?  Empty Re: Quel gap pour un QI incalculable?

Message par Invité le Jeu 10 Mar 2016 - 14:33

gap https://www.youtube.com/watch?v=TKaxQNVfwzI c'est un peu quantique comme truc soit ça passe , soit ça passe pas , mais bon si on s' est pas fait trop mal on peu retenté ensuite, ou plus tard

la quantification : Un certain nombre d'observables, par exemple l'énergie émise par un atome lors d'une transition entre états excités, sont quantifiés, c'est-à-dire qu'ils ne peuvent prendre leur valeur que dans un ensemble discret de résultats. A contrario, la mécanique classique prédit le plus souvent que ces observables peuvent prendre continûment n'importe quelle valeur.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Physique_quantique

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Quel gap pour un QI incalculable?  Empty Re: Quel gap pour un QI incalculable?

Message par Hillary le Jeu 10 Mar 2016 - 15:19

Kalthu, merci.
Ma fille a eu 142 indice verbal et 106 vitesse de traitement et j'ai un QI total pourtant... Normal?
Merci
Hillary
Hillary

Messages : 274
Date d'inscription : 24/04/2015
Age : 40
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Quel gap pour un QI incalculable?  Empty Re: Quel gap pour un QI incalculable?

Message par Invité le Jeu 10 Mar 2016 - 15:35

On peut le calculer mais on le dit "non significatif" je crois... donc dans certains cas, on ne devrait pas donner de chiffre total en fait.
Enfin j'ai peut-être mal compris aussi... je dirais que tu peux peut-être trouver la véritable info en passant par nanaille.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Quel gap pour un QI incalculable?  Empty Re: Quel gap pour un QI incalculable?

Message par Invité le Jeu 10 Mar 2016 - 15:45

Hillary a écrit:Bonjour,
Pouvez-vous m'aider? Je cherche à savoir quel gap il doit y avoir entre les différents indices pour empêcher un QI total d'être calculé?
Je n'ai pas eu le soucis ni ma fille au WISC IV mais une amie a le coup pour son fils et j'aimerais comprendre...
Merci

J'ai un souvenir très vague de 30 points.

En cherchant un peu, je lis 12 points, mais ça me paraît vraiment peu...


Dernière édition par Bérénice le Jeu 10 Mar 2016 - 15:50, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Quel gap pour un QI incalculable?  Empty Re: Quel gap pour un QI incalculable?

Message par Invité le Jeu 10 Mar 2016 - 15:49

Hillary a écrit:Kalthu, merci.
Ma fille a eu 142 indice verbal et 106 vitesse de traitement et j'ai un QI total pourtant... Normal?
Merci

Certains psy choisissent de calculer quand même le QIT quand l'IAG (ICV et IRP) est homogène.
Je pense que s'ils prenaient toujours en compte la vitesse de traitement, quasiment personne n'aurait de QIT.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Quel gap pour un QI incalculable?  Empty Re: Quel gap pour un QI incalculable?

Message par Invité le Jeu 10 Mar 2016 - 15:55

Mily a écrit:Je pense que s'ils prenaient toujours en compte la vitesse de traitement, quasiment personne n'aurait de QIT.

ah bon? quasiment personne? (rien que ça? Smile )

edit: j'avais mal lu le début de ton post,désolée... "quasi personne" ça me parait un poil exagéré, mais de mon point de vue bien sûr, ça reste complètement subjectif aussi

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Quel gap pour un QI incalculable?  Empty Re: Quel gap pour un QI incalculable?

Message par Invité le Jeu 10 Mar 2016 - 16:05

Lilou, c'est surtout valable pour les profils HP qui consultent. Statistiquement, la chute au subtest code est fréquente, comme le montre ces graphiques extraits du site talents-différents. http://www.talentdifferent.com/q-i-or-not-q-i-lidentification-du-surdon-8-sur-10-differences-intra-individuelles-heterogeneite-des-profils-hp-dans-le-qi-1777.html

Quel gap pour un QI incalculable?  Compar10Quel gap pour un QI incalculable?  Comparatif_notes_santard_par_QIT

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Quel gap pour un QI incalculable?  Empty Re: Quel gap pour un QI incalculable?

Message par Invité le Jeu 10 Mar 2016 - 16:36

Merci pour l'article, je ne suis pas une fortiche en stat par contre, donc je vais juste étayer rapidement ma réponse d'au dessus en m'appuyant sur ton lien, mais je n'irai sûrement pas plus avant car je dirais bien trop de bêtises je crois.
Alors juste:  
Qu'il y ait une hétérogénéité plus fréquente, je le conçois sans problème, je tiquais davantage sur le "quasi aucun" concernant la vitesse de traitement, qui me parait disproportionné:

"Silver & Clampit (1990) ont comparé à partir du WISC-R la fréquence d’observation d’écarts significatifs (ie. plus de 12 points d’écart entre les QI verbal et performance) au sein d’un échantillon de plus de 2.200 enfants américains.
Ils ont observé chez les enfants précoces (QIT > 130) une fréquence d’écarts 4 fois plus élevée entre les QI verbal et performance que chez les enfants dont le QI est moyen.
Cette fréquence était même jusqu’à 5 fois plus élevée chez les enfants dont le QI était supérieur à 140.

Les auteurs en concluent que la différence intra-individuelle n’est pas rare chez les personnes Haut Potentiel et qu’elle ne doit pas être considérée comme provenant d’un trouble cognitif."

"Hollinger & Kosek (1986) précisent que pour 34% des enfants à Haut Potentiel, il existe un écart significatif entre les deux échelles du WISC-R. Dans 15% des cas, le QI verbal est supérieur au QI performance, et dans 19% des cas, le QI performance est supérieur au QI verbal.
Cependant on regrette que leur échantillon soit très faible (n = 26 enfants)."

Là, le 34% inclut l'hétérogénéité en général, pas que sur les items reflétant la vitesse de traitement, ensuite on tombe dans les 15-20 pourcents.

Voilà, mais je vais pas ergoter plus longtemps, j'en ai pas les moyens Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Quel gap pour un QI incalculable?  Empty Re: Quel gap pour un QI incalculable?

Message par Invité le Jeu 10 Mar 2016 - 16:40

OK, je veux bien retirer le "quasi personne" pour le remplacer par "c'est fréquent" ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Quel gap pour un QI incalculable?  Empty Re: Quel gap pour un QI incalculable?

Message par Invité le Jeu 10 Mar 2016 - 16:41

Very Happy
j'ai chipoté, je suis une chieuse Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Quel gap pour un QI incalculable?  Empty Re: Quel gap pour un QI incalculable?

Message par Invité le Jeu 10 Mar 2016 - 16:44

Ben tant que ça apporte des éléments de réponse à la question de Hillary.

Pour reformuler, les psys ont l'habitude de voir des profils HP avec un IVT plus bas, donc ils ont moins de doutes sur le calcul du QIT dans ce cas.
Le cas le plus difficile à interpréter c'est quand les résultats sont très hétérogènes dans les subtests d'un même indice.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Quel gap pour un QI incalculable?  Empty Re: Quel gap pour un QI incalculable?

Message par Kondomm le Jeu 10 Mar 2016 - 19:00

.


Dernière édition par Kondomm le Sam 10 Sep 2016 - 11:12, édité 1 fois (Raison : .)
Kondomm
Kondomm

Messages : 899
Date d'inscription : 21/01/2014
Age : 42
Localisation : ;●) Grand Rouveau ou à côté.

Revenir en haut Aller en bas

Quel gap pour un QI incalculable?  Empty Re: Quel gap pour un QI incalculable?

Message par nanaille le Jeu 10 Mar 2016 - 21:16

Calculer le QI total d'un protocole hétérogène n'a aucun sens.
Vous pouvez lisser ce qui est déjà lisse sans que vous perdiez la forme fondamentale du profil. Vous pouvez aussi faire la moyenne des sommets d'une chaine de montagnes et obtenir un numéro : le chiffre existe, mais il ne correspond à rien.

nanaille

Messages : 117
Date d'inscription : 18/06/2015
Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

Quel gap pour un QI incalculable?  Empty Re: Quel gap pour un QI incalculable?

Message par Gigi le Sam 10 Sep 2016 - 10:09

Hillary a écrit:Je cherche à savoir quel gap il doit y avoir entre les différents indices pour empêcher un QI total d'être calculé?

Comme indiqué par d'autres, il est toujours possible de calculer le QI total.

Pour ce qui est de se baser dessus pour résumer l'efficience cognitive de la personne, différents auteurs ont proposé différentes limites d'écart acceptable, la plus communément citée étant de 23 points entre indices composites. Elle se base sur une estimation de la rareté de l'écart dans la population générale, et le fait qu'on considère que la rareté pointe vers la possible pathologie. Donc on mélange souvent deux choses : à partir de quel écart on considère que le QIT n'est pas un résumé utile, et à partir de quel écart on s'inquiète des causes ou conséquence de l'hétérogénéité.

Dans une article récent, Lecerf et collègues ont remis en question la limite à 23 points (et 5 pour les écarts entre subtests), sur la base d'études statistiques qui montrent la fréquence élevée de tels écarts :
Lecerf, T., Kieng, S., & Geistlich, S. (2015). Cohésion–non-cohésion des scores composites : valeurs seuils et interprétabilité. L’exemple du WISC-IV. Pratiques Psychologiques, 21(2), 155‑171. http://doi.org/10.1016/j.prps.2015.02.001
Lecerf et al. (2015) a écrit:Dans les procédures d’interprétation des scores des échelles de Wechsler, on recommande d’évaluer la cohésion des indices pour apprécier leurs valeurs cliniques. On considère que l’interprétation d’un score composite n’a de sens que s’il est cohésif. Le premier objectif de cet article est de démontrer que les valeurs seuils proposées (23 points et 5 points) par certains auteurs pour évaluer la cohésion des scores composites sont incorrectes, et que d’autres valeurs doivent être préférées. Plus important, le second objectif est de démontrer que l’argument selon lequel un score composite non cohésif ne peut donner lieu à une interprétation, n’est pas tout à fait correct. Les scores composites restent pertinents qu’ils soient cohésifs ou non.

Par ailleurs, même en cas d'écart important, il semble que le QIT reste un bon prédicteur de la réussite scolaire (en pratique, la corrélation entre QIT et évaluation scolaire baisse quand l'écart est important, mais la différence n'est pas significative au sens statistique) :

Watkins, M. W., Glutting, J. J., & Lei, P.-W. (2007). Validity of the Full-Scale IQ When There Is Significant Variability Among WISC-III and WISC-IV Factor Scores. Applied Neuropsychology, 14(1), 13‑20. http://doi.org/10.1080/09084280701280353
Watkins et al. (2007):
Fiorello et al. (this issue) asserted that as subtest or factor-score variability increases, the overall ability score becomes a less viable predictor of achievement—and that this is especially the case for clinical populations. The present study tested the contention that global IQ scores are invalid predictors of achievement in the presence of significant variability among constituent factors. It did so using three samples of participants: (a) 412 from the WISC-III/WIAT linking sample, (b) 460 enrolled in special education programs, and (c) 136 from the WISC-IV/WIAT-II linking sample. In each sample, participants with and without statistically significant factor score variability were matched on Full Scale IQ (FSIQ), age, gender, and race/ethnicity. The special education sample was also matched on disability category. For all samples, the FSIQ was a significant predictor of performance on reading and mathematics tests, but neither factor score variability nor the interaction of the FSIQ and factor score variability made a statistically significant incremental contribution to the prediction of reading and mathematics scores. Thus, the FSIQ was a robust predictor of achievement in regular and clinical samples, regardless of factor variability. Results are discussed in terms of the diagnostic importance of factor- and subtest-score variability.

Freberg, M. E., Vandiver, B. J., Watkins, M. W., & Canivez, G. L. (2008). Significant Factor Score Variability and the Validity of the WISC-III Full Scale IQ in Predicting Later Academic Achievement. Applied Neuropsychology, 15(2), 131‑139. http://doi.org/10.1080/09084280802084010
Freberg et al. (2008):
The purpose of this study was to investigate the validity of the WISC-III (Wechsler, 1991) Full Scale IQ (FSIQ) scores in predicting later academic achievement given significant variability among any of the four WISC-III factor scores. Taken from an archival data set, the sample was composed of 6- to 13-year-old students who were twice evaluated for special education eligibility over approximately a 3-year retest interval. Participants were separated into two groups based on the presence or absence of significant factor score variability and then matched across groups on disability, FSIQ, age, sex, and ethnicity. The results of hierarchical multiple regression analyses indicated that the Full Scale IQ was a valid predictor of academic achievement scores even in the presence of significant factor score variability.
Gigi
Gigi

Messages : 889
Date d'inscription : 08/10/2009
Age : 46
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Quel gap pour un QI incalculable?  Empty test hétérogène

Message par Belena le Sam 7 Jan 2017 - 20:57

Je viens de recevoir le repport de la psy: mon QI verbale est calculé donc c'est bon - là je suis à 130 dans les substest , mais les autres son moyens , voir bons ( 120 de QI dans certains subtests) … Elle dit que j'ai un TDA, ce qui explique le contraste. Et à la fin je n'ai pas eu un QI total… Dommage… Je dois refaire des épreuves…
...


Dernière édition par Belena le Mar 10 Jan 2017 - 18:54, édité 1 fois
Belena
Belena

Messages : 769
Date d'inscription : 30/05/2016
Age : 46
Localisation : Finistère

Revenir en haut Aller en bas

Quel gap pour un QI incalculable?  Empty Re: Quel gap pour un QI incalculable?

Message par SyndromeChinois le Sam 7 Jan 2017 - 21:06

Invité a écrit:Le gap de la compréhension de l' inteligence par elle même(sic) ?

C'est la meilleur réponse mais qui peut le comprendre ?
SyndromeChinois
SyndromeChinois

Messages : 95
Date d'inscription : 01/01/2017
Age : 40
Localisation : Dordogne, Pays de l'Homme -_-'

Revenir en haut Aller en bas

Quel gap pour un QI incalculable?  Empty Re: Quel gap pour un QI incalculable?

Message par rayâne le Mar 10 Jan 2017 - 23:35

Bonsoir;
Résultats de test ce matin. J'appréhendais fortement de franchir ce pas. Le test réalisé par surprise me semblait s'être bien passé. J'attendais tellement d'être fixé. Un QI bien normal m'aurait comblé. Un QI très élevé m'aurait flatté. Et rien ''NS''
Résultats trop hétérogènes pour établir un QI.
40 points d'écart entre les modules. Et encore des disparités plus importantes aux seins même des modules. La psy à bien tenté de m'expliquer quelques choses. Je n'ai rein compris. J'ai lu le rapport. Il est clair détaillé à souhait et je ne peux rien y comprendre. J'avais l'espérance d'être découvert ''normal pensant'' ou au moins de pouvoir peut-être appartenir à une tribut. Rayée peut-être! Mais au moins plus seul. J'ai aussi lu vos posts. Je ne suis pas en mesure de comprendre. Quelqu'un pourrais tenter de m'expliquer?
ICV 131 Hétérogène (similitudes 18, vocabulaire 18, information 10)
IRP 104 Homogène ( Cubes 10, Matrices 11, Puzzles, 11)
IMT 117 Hétérogène ( mémoires des chiffres 11, Arithmétique 15)
Vitesse de traitement 94 ( symbole 9, Code9)

rayâne

Messages : 31
Date d'inscription : 29/11/2014
Age : 54
Localisation : lyon 69007

Revenir en haut Aller en bas

Quel gap pour un QI incalculable?  Empty Re: Quel gap pour un QI incalculable?

Message par Belena le Mer 11 Jan 2017 - 13:19

Rayâna, ni flatté ni comblé, un QI, est une chiffre qui montre les capacités intellectuelles, ce n'est pas un reflet de ton intelligence. Avoir de bonnes capacités c'est génétique, et c'est une porte ouverte pour réussir à l'école ( en travaillant bien sûr).
Je ne suis pas psy, seulement ta psy pourra combler tes doutes.
Ton QI est calculé mais pas l'ensemble, car tu vas perdre ton potentiel, alors pas la peine… Tu es fort, même surdoué dans pas mal de domaines. Après ta mémoire est bonne, et ta vitesse normale … Tu as de bonnes capacités, tu as sûrement une bonne situation, je ne sais pas.
Tu ne pourras pas t'inscrire au Mensa car les associations cherchent un QI d'ensemble ( donc homogène et avec un total = ou > 130), mais tu est THQI ET HQI, dans pas mal de domaines.
Après, je ne pense pas que tu as des troubles. Tes hétérogéneités sont dans la normalité. Tant mieux pour toi non?

Belena
Belena

Messages : 769
Date d'inscription : 30/05/2016
Age : 46
Localisation : Finistère

Revenir en haut Aller en bas

Quel gap pour un QI incalculable?  Empty Re: Quel gap pour un QI incalculable?

Message par Mark Larx le Mer 11 Jan 2017 - 14:23

Pour mes enfants, les résultats ont été qualifiés de dysharmoniques car avec des résultats différents : 20 d'écart entre les extrêmes. Ce qui a été le plus important, ce sont les conseils de la psy pour approfondir ces décalages : orthophoniste pour l'un qui a validé des troubles d'apprentissage et orthoptiste pour l'autre qui a validé des troubles visuo-spatiaux.
Ce sont les explications de ce différentiel qui sont importants plus que le différentiel en lui-même. C'est à partir de cela que je peux mieux accompagner mes enfants avec leur haut QI (du coup confirmé).
Mark Larx
Mark Larx

Messages : 223
Date d'inscription : 03/11/2016
Age : 39
Localisation : sud deux sèvres

Revenir en haut Aller en bas

Quel gap pour un QI incalculable?  Empty Re: Quel gap pour un QI incalculable?

Message par mango-woman le Mer 11 Jan 2017 - 14:35

rayâne a écrit:Bonsoir;
Résultats de test ce matin. J'appréhendais fortement de franchir ce pas. Le test réalisé par surprise me semblait s'être bien passé. J'attendais tellement d'être fixé. Un QI bien normal m'aurait comblé. Un QI très élevé m'aurait flatté. Et rien ''NS''
Résultats trop hétérogènes pour établir un QI.
40 points d'écart entre les modules. Et encore des disparités plus importantes aux seins même des modules. La psy à bien tenté de m'expliquer quelques choses. Je n'ai rein compris. J'ai lu le rapport. Il est clair détaillé à souhait et je ne peux rien y comprendre. J'avais l'espérance d'être découvert ''normal pensant'' ou au moins de pouvoir peut-être appartenir à une tribut. Rayée peut-être! Mais au moins plus seul. J'ai aussi lu vos posts. Je ne suis pas en mesure de comprendre. Quelqu'un pourrais tenter de m'expliquer?
ICV 131 Hétérogène  (similitudes 18, vocabulaire 18, information 10)
IRP 104 Homogène ( Cubes 10, Matrices 11, Puzzles, 11)
IMT 117 Hétérogène ( mémoires des chiffres 11, Arithmétique 15)
Vitesse de traitement 94 ( symbole 9, Code9)

Salut Rayâne,
Tes résultats m'intéressent beaucoup, car j'ai aussi eu un profil très hétérogène, et je n'ai pas su qu'en faire. Je me reconnaissais dans les traits des zèbres, et je n'ai su que faire des résultats. Ta psy t'a-t-elle parlé de surdouance ? Comment interprète-t-elle tes résultats ?

mango-woman

Messages : 172
Date d'inscription : 11/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Quel gap pour un QI incalculable?  Empty Re: Quel gap pour un QI incalculable?

Message par Gigi le Jeu 12 Jan 2017 - 19:23

rayâne a écrit:Bonsoir;
Résultats de test ce matin. J'appréhendais fortement de franchir ce pas. Le test réalisé par surprise me semblait s'être bien passé. J'attendais tellement d'être fixé. Un QI bien normal m'aurait comblé. Un QI très élevé m'aurait flatté. Et rien ''NS''
Résultats trop hétérogènes pour établir un QI.
40 points d'écart entre les modules. Et encore des disparités plus importantes aux seins même des modules. La psy à bien tenté de m'expliquer quelques choses. Je n'ai rein compris. J'ai lu le rapport. Il est clair détaillé à souhait et je ne peux rien y comprendre. J'avais l'espérance d'être découvert ''normal pensant'' ou au moins de pouvoir peut-être appartenir à une tribut. Rayée peut-être! Mais au moins plus seul. J'ai aussi lu vos posts. Je ne suis pas en mesure de comprendre. Quelqu'un pourrais tenter de m'expliquer?
ICV 131 Hétérogène  (similitudes 18, vocabulaire 18, information 10)
IRP 104 Homogène ( Cubes 10, Matrices 11, Puzzles, 11)
IMT 117 Hétérogène ( mémoires des chiffres 11, Arithmétique 15)
Vitesse de traitement 94 ( symbole 9, Code9)

Quand je vois ces résultats, j'ai tendance à penser "normal, avec investissement particulier de certains domaines". Mais pour s'en assurer et éventuellement expliquer plus finement, il faut analyser ton histoire de vie, ton ressenti par rapport aux différents subtests, etc. Donc effectivement c'est le travail du professionnel qui t'a fait passer le test.
Si tu as des incompréhensions, peut-être qu'un nouveau rendez-vous te permettrait d'y voir plus clair.
Si le compte-rendu n'est pas clair pour toi, peut-être pouvons-nous le regarder et tenter de le clarifier ensemble ?
La psychologue a-t-elle proposé une interprétation aux différences observées ? Des investigations complémentaires ? Ressens-tu au quotidien des difficultés associées à cette hétérogénéité ?

Au passage, l'IMT n'est pas hétérogène. Il faut un écart de 5 points entre les notes pour parler d'hétérogénéité d'un indice.
Gigi
Gigi

Messages : 889
Date d'inscription : 08/10/2009
Age : 46
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Quel gap pour un QI incalculable?  Empty Re: Quel gap pour un QI incalculable?

Message par rayâne le Ven 13 Jan 2017 - 15:17

Gigi a écrit:
rayâne a écrit:Bonsoir;
Résultats de test ce matin. J'appréhendais fortement de franchir ce pas. Le test réalisé par surprise me semblait s'être bien passé. J'attendais tellement d'être fixé. Un QI bien normal m'aurait comblé. Un QI très élevé m'aurait flatté. Et rien ''NS''
Résultats trop hétérogènes pour établir un QI.
40 points d'écart entre les modules. Et encore des disparités plus importantes aux seins même des modules. La psy à bien tenté de m'expliquer quelques choses. Je n'ai rein compris. J'ai lu le rapport. Il est clair détaillé à souhait et je ne peux rien y comprendre. J'avais l'espérance d'être découvert ''normal pensant'' ou au moins de pouvoir peut-être appartenir à une tribut. Rayée peut-être! Mais au moins plus seul. J'ai aussi lu vos posts. Je ne suis pas en mesure de comprendre. Quelqu'un pourrais tenter de m'expliquer?
ICV 131 Hétérogène  (similitudes 18, vocabulaire 18, information 10)
IRP 104 Homogène ( Cubes 10, Matrices 11, Puzzles, 11)
IMT 117 Hétérogène ( mémoires des chiffres 11, Arithmétique 15)
Vitesse de traitement 94 ( symbole 9, Code9)

Quand je vois ces résultats, j'ai tendance à penser "normal, avec investissement particulier de certains domaines". Mais pour s'en assurer et éventuellement expliquer plus finement, il faut analyser ton histoire de vie, ton ressenti par rapport aux différents subtests, etc. Donc effectivement c'est le travail du professionnel qui t'a fait passer le test.
Si tu as des incompréhensions, peut-être qu'un nouveau rendez-vous te permettrait d'y voir plus clair.
Si le compte-rendu n'est pas clair pour toi, peut-être pouvons-nous le regarder et tenter de le clarifier ensemble ?
La psychologue a-t-elle proposé une interprétation aux différences observées ? Des investigations complémentaires ? Ressens-tu au quotidien des difficultés associées à cette hétérogénéité ?

Au passage, l'IMT n'est pas hétérogène. Il faut un écart de 5 points entre les notes pour parler d'hétérogénéité d'un indice.

Merci de ta réponse. Néanmoins, tu débute ton explication par '' normal''. Pourrais-tu préciser, stp.  '' Normal '', moi qui ne comprends déjà rien tu me bombarde d'un mot qui veux tout dire.
S'agissant du caractère hétérogène ou non de l'IMT, j'ai simplement recopier le compte rendu du psy. ( Cogit'oz ). ??

Oui, bien sur, je ressens des difficultés. Prioritairement, la solitude. Même si j'ai une vie sociale plus que convenable. Depuis aussi longtemps que ma mémoire se souviens ( au alentour de 2 ans) j'ai montré des différences. Goûts impartageables avec mes frères, mes rares copains. En grandissant, l'écart s'est encore creusé. Une scolarité catastrophique. Apprentissage à 15 ans. Là, confronté à des adultes, ça à été un temps beaucoup mieux ( au détriment néanmoins de mon enfance). J'ai pu montrer et commencer à croire que je pouvais-être non seulement bon à quelques chose, mais même être de très loin le meilleurs. Apprentis mécanicien, je comprenais tout très vite, plus vite que les gens d'expérience. Même et surtout les choses extrêmement complexes. Mes capacités, notre système pyramidale imbécile et la pression sociale me sortirons très vite des ateliers. Je deviens responsable à 22 ans, puis j'évolue assez vite jusqu'à une place de cadre dirigeant. Beaucoup considère que j'ai réussi. Il ne peuvent savoir les sacrifice que j'ai fait de mon âme pour pouvoir coller au système.

Tu me propose d'en discuter avec toi. Pourquoi pas. C'est avec plaisir que j'entendrai de toi si tu pense pouvoir m'apporter.

rayâne

Messages : 31
Date d'inscription : 29/11/2014
Age : 54
Localisation : lyon 69007

Revenir en haut Aller en bas

Quel gap pour un QI incalculable?  Empty Re: Quel gap pour un QI incalculable?

Message par Gigi le Ven 13 Jan 2017 - 16:56

Bonjour rayâne,

Ah, Cogito'z  Rolling Eyes

J'employais le terme "normal" a priori dans le même sens que toi quand tu dis "Un QI bien normal m'aurait comblé". Mais peut-être n'y attribuons nous effectivement pas le même sens. Pour moi, "normal" = dans la norme = proche des performances de la majorité de la population.

Pour les indices (ICV, IRP, IMT, IVT, QI total), on qualifie généralement de "normales" les valeurs entre 85 et 115, car elles regroupent les 2/3 de la population. de 115 à 130 on parle de performances fortes, et au-delà de haut-potentiel. Ce sont bien sûr des conventions, de simples points de repère. Pour les notes aux subtests, la "normalité" est entre 8 et 12.

Les résultats que tu indiques sont majoritairement dans cette zone dite de normalité, à l'exception de similitudes et vocabulaire, très supérieurs (seuls 0,38% des personnes atteignent ces scores, 1 personne sur 261), et arithmétique, bien supérieur (1 personne sur 21). Cela révèle donc des forces dans les domaines évalués par ces subtests.

Je proposais que tu exposes ici les points qui te posent question afin que tous puissent te répondre s'ils ont des idées, mais je peux bien sûr aussi en discuter avec toi par MP si tu le souhaites. Après, il y a des limites à ce que l'on peut dire des résultats d'un test quand on ne l'a pas fait passer soi-même et notamment qu'on a pas le détail des items réussis ou échoués, du type d'erreurs commises, du comportement pendant la passation, etc.
Gigi
Gigi

Messages : 889
Date d'inscription : 08/10/2009
Age : 46
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Quel gap pour un QI incalculable?  Empty Re: Quel gap pour un QI incalculable?

Message par rayâne le Lun 16 Jan 2017 - 1:00

Gigi a écrit:Bonjour rayâne,

Ah, Cogito'z  Rolling Eyes

J'employais le terme "normal" a priori dans le même sens que toi quand tu dis "Un QI bien normal m'aurait comblé". Mais peut-être n'y attribuons nous effectivement pas le même sens. Pour moi, "normal" = dans la norme = proche des performances de la majorité de la population.

Pour les indices (ICV, IRP, IMT, IVT, QI total), on qualifie généralement de "normales" les valeurs entre 85 et 115, car elles regroupent les 2/3 de la population. de 115 à 130 on parle de performances fortes, et au-delà de haut-potentiel. Ce sont bien sûr des conventions, de simples points de repère. Pour les notes aux subtests, la "normalité" est entre 8 et 12.

Les résultats que tu indiques sont majoritairement dans cette zone dite de normalité, à l'exception de similitudes et vocabulaire, très supérieurs (seuls 0,38% des personnes atteignent ces scores, 1 personne sur 261), et arithmétique, bien supérieur (1 personne sur 21). Cela révèle donc des forces dans les domaines évalués par ces subtests.

Je proposais que tu exposes ici les points qui te posent question afin que tous puissent te répondre s'ils ont des idées, mais je peux bien sûr aussi en discuter avec toi par MP si tu le souhaites. Après, il y a des limites à ce que l'on peut dire des résultats d'un test quand on ne l'a pas fait passer soi-même et notamment qu'on a pas le détail des items réussis ou échoués, du type d'erreurs commises, du comportement pendant la passation, etc.

Merci encore une fois de ton intérêt. J'ai relu mon compte rendu de test à plusieurs reprises et commence à pouvoir l'appréhender. J'ai aussi trouvé pas mal de littérature sur le net. Dont un article détaillant très précisément les buts et sens différents des tests.
Ceci dit, les nombreuses divergences de points de vue, les % souvent discutés laisse quand même place à interprétation.

Après tu me propose d'exposer ici les motifs de mon questionnement. Probablement ais-je mal posé ma question initiale. Bien évidemment, je suis à même de saisir techniquement le rapport du psy. Simplement, depuis toujours '' décalé '' (et ce quelques soit les milieux fréquentés ) je m'étais gentiment construit une vie d'apparences ou je parvenais à au moins donner l'illusion que j'y nageais plutôt bien. Aux hasard d'un aléas de vie, j'ai rencontré ses deux dernières années, plusieurs personnes liées au milieu psychologique ou de l'enseignement. Chacune, de façon totalement indépendante se sont largement étonnée de mes façons , comportements, intérêts ou visions des choses. Au points d'avancer l'idée que j'étais probablement ''surdoué ''.

Espérant là, peut-être une clef pour sortir de ma solitude, j'ai commencer à lire, me documenter. Je me suis effectivement trouvé dans les traits communément attribués aux '' zèbres '' de nombreux points de similitudes. (ceci dit qui ne souscrirait pas à '' vous êtes plus intelligent, plus sensible. Vous ne supportez pas l'injustice.........''
Peut-être, avais- je une étiquette. Au moins y avait ii enfin une raison pour que je reste toujours en marge.

Maintenant testé, pour le moins pas surdoué, je reviens simplement à mon point de départ. J'ose rarement parler du cinéma ou des artistes que j'aime. Lorsqu'on me demande si j'ai de bon amis, je répond par dérision qu'il sont sur France Culture. Je suis incapable d'assimiler des leçon très simple et m'émeut au larmes à la lecture d'un ouvrage sur la théorie du tout..........

Tu semble disposer d'une large compétence sur le sujet. Oui si tu le souhaite, je pourrais te transmettre l'intégralité de mon compte rendu afin que tu me donne un avis.
Par ailleurs tu note ''Ah cogito'z''. Là aussi, aurais-je fais un mauvais choix?


Bien cordialement. JF

rayâne

Messages : 31
Date d'inscription : 29/11/2014
Age : 54
Localisation : lyon 69007

Revenir en haut Aller en bas

Quel gap pour un QI incalculable?  Empty Re: Quel gap pour un QI incalculable?

Message par Gigi le Mer 18 Jan 2017 - 19:57

Ok, donc ce qu'il te manque, c'est une explication à ta sensation de décalage. Je trouve que 131 en ICV, c'est déjà une objectivation d'un décalage important. Mais peut-être peut-on en trouver d'autres en effet.

Le reste par MP.
Gigi
Gigi

Messages : 889
Date d'inscription : 08/10/2009
Age : 46
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Quel gap pour un QI incalculable?  Empty Re: Quel gap pour un QI incalculable?

Message par Evy le Mar 28 Fév 2017 - 10:24

Bonjour,
Je ne savais pas où mettre les résultats de mon test WAIS IV que j'ai passé en février, le résultat est négatif avec un QIT de 105.

Après avoir passé le test je m'en doutais un peu car j'ai eu cette impression étrange de n'être pas dans le bureau de la psychologue mais vraiment pas . Je ne cherche pas à me trouver des excuses mais je voulais juste dire que parfois il est difficile de se concentrer.

Je passe tout de suite aux résultats , bien que l'ICV soit nettement supérieur aux autres indices, la psy a réussi à calculer un QIT.

QIT : 105

ICV  : 120
Similitude : 16/9
Vocabulaire : 13/9
Information : 11/9

IRP : 96
Cubes 8/19
Matrices : 10/19
Puzzles : 10/19

IMT : 94
Mémoire de chiffres : 5/19
Arithmétique : 13/19

IVT : 102
Symboles : 11/19
Code : 10/19

La conclusion de la psy c'est qu'avec mon ICV je n'aurais pas de difficulté à suivre la scolarité de ma fille HPI  Rolling Eyes

Evy

Messages : 18
Date d'inscription : 05/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Quel gap pour un QI incalculable?  Empty Re: Quel gap pour un QI incalculable?

Message par Evy le Mar 28 Fév 2017 - 16:54

J'ai partagé mes resultats du WAIS, j'ai tout de même une question pour les non HQI testés du forum, avez vous une aussi grande différence entre votre ICV et vos autres indices ? Merci pour votre éclaircissement.

Evy

Messages : 18
Date d'inscription : 05/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Quel gap pour un QI incalculable?  Empty Re: Quel gap pour un QI incalculable?

Message par Mark Larx le Ven 3 Mar 2017 - 8:17

@Evy, on peut avoir un bon ICV lorsque l'on a beaucoup de vocabulaire, qu'on lit beaucoup, qu'on a un bon niveau d'étude... C'est pour cette raison que les tests ne révèlent pas tout et qu'ils ne sont qu'un outil pour mieux se comprendre...il y en a pleins d'autres d'ailleurs. Tout dépend de ce que l'on souhaite connaître de soi.
Mark Larx
Mark Larx

Messages : 223
Date d'inscription : 03/11/2016
Age : 39
Localisation : sud deux sèvres

Revenir en haut Aller en bas

Quel gap pour un QI incalculable?  Empty Re: Quel gap pour un QI incalculable?

Message par Gigi le Ven 3 Mar 2017 - 10:59

Dans les résultats que tu as posté, Evy, ce qui me semble le plus notable et donc nécessitant d'être expliqué / creusé est la note de 5/19 au subtest mémoire des chiffres.

5 est dans la zone faible, mais surtout bien plus bas que le 13 en arithmétiques : une telle différence entre ces deux notes est rare, elle ne se retrouve que dans 0,5% de l'échantillon d'étalonnage.

Pour comparaison, un différence de 24 points entre ICV et IRP est présente dans 6% de l'échantillon d'étalonnage.
Gigi
Gigi

Messages : 889
Date d'inscription : 08/10/2009
Age : 46
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Quel gap pour un QI incalculable?  Empty Re: Quel gap pour un QI incalculable?

Message par Evy le Ven 3 Mar 2017 - 20:36

Merci Gigi pour ton avis.

J'ai des problèmes de concentration, la psy l'a juste évoquée dans son rapport parce que je lui en ai parlé.
Je vous remets un peu le contexte. Dès le début avec les cubes j'ai été gênée. En les manipulant, je voyais un paquet d'une fameuse marque de cigarettes ....et voilà on m'a perdu et avec le bruit, la cata  Rolling Eyes

Le bureau étant au rez de chaussée, il y avait tous les bruits de la rue, des voitures en stationnement devant le cabinet qui reprenaient leur route, celles qui circulaient, plus des travaux qui ont fait tremblés pendant plusieurs minutes la porte d'entrée et les murs.
En plus, mon travail de tous les jours est de contrôler des véhicules, quand j'entendais une voiture démarrer ou même circuler, tous les voyants étaient au rouge = danger.

Je n'entendais plus la voix de la psy, les explications pour chaque subtest et à la mémoire des chiffres, j'ai atteint le summum...pas concentrée, je répétais des sons même pas des lettres ou des chiffres;

J'ai tenté de me ressaisir à l'arithmétique j'ai mis mes mains sur mes yeux et essayer de me concentrer sur la voix de la psy ce qui peut expliquer le gap entre ces deux items.

Je ne souhaite pas à me chercher des excuses, mais juste partager avec vous mon ressenti lors de ce test  Surprised

Evy

Messages : 18
Date d'inscription : 05/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Quel gap pour un QI incalculable?  Empty Re: Quel gap pour un QI incalculable?

Message par Gigi le Sam 4 Mar 2017 - 1:27

Du coup, c'est plutôt rassurant si le 5 s'explique par des circonstances défavorables.
Reste peut-être à creuser tes problèmes de concentration, si tu les ressens aussi dans des environnements plus calmes.
Gigi
Gigi

Messages : 889
Date d'inscription : 08/10/2009
Age : 46
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Quel gap pour un QI incalculable?  Empty Re: Quel gap pour un QI incalculable?

Message par Evy le Sam 4 Mar 2017 - 7:33

oui peut être, certainement j'aurais un peu plus pour l'item mémoire des chiffres dans un cabinet plus calme. Mais pour le coup, il est incontestable je ne suis pas HPI...les autres chiffres sont bien trop bas pour les autres items Razz

Evy

Messages : 18
Date d'inscription : 05/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Quel gap pour un QI incalculable?  Empty ICV

Message par Belena le Mer 8 Mar 2017 - 15:37

Mark Larx a écrit:@Evy, on peut avoir un bon ICV lorsque l'on a beaucoup de vocabulaire, qu'on lit beaucoup, qu'on a un bon niveau d'étude... C'est pour cette raison que les tests ne révèlent pas tout et qu'ils ne sont qu'un outil pour mieux se comprendre...il y en a pleins d'autres d'ailleurs. Tout dépend de ce que l'on souhaite connaître de soi.
Je ne suis pas d'accord, les questions sont trop simples, on ne cherche pas les gens cultivés, mais les surdoué(es) Mark, la rapidité est la clé de la réussite, tu n'as pas le temps de penser…
Belena
Belena

Messages : 769
Date d'inscription : 30/05/2016
Age : 46
Localisation : Finistère

Revenir en haut Aller en bas

Quel gap pour un QI incalculable?  Empty Re: Quel gap pour un QI incalculable?

Message par Belena le Mer 8 Mar 2017 - 15:48

Rayâna, pour moi tu es HPI, dans le WAISS 4, avec trois ou 4 substest entre 14 et 19, on peut poser le diagnostique de HP, certes avec un QI hétérogène mais HPI… La nouvelle version tient en compte les nouvelles recherches en neuroscieces sur les intelligences multiples… et on cherche bien le 5% de la population et non pas seulement le 2%… On est en train d'élargir le concept de HPI.. comme aux USA d'ailleurs...
Voilà, moi j'ai eu plus au moins le même ICV que toi ( 18, 16 et 10- sachant que je suis étrangère et j'ai dû le passer dans ma langue mais bon… j'ai du traduire rapidement mes idées en français), et j'ai eu en matrices 15 et en vitesse de traitement 15, ensuite je suis dans la moyenne dans le reste.
( selon la psy j'ai un TDA, pas sûr ça- à vérifier- )… Donc elle a dit: HPI ( TDA, peut-être…).
Belena
Belena

Messages : 769
Date d'inscription : 30/05/2016
Age : 46
Localisation : Finistère

Revenir en haut Aller en bas

Quel gap pour un QI incalculable?  Empty Re: Quel gap pour un QI incalculable?

Message par LePoulpe le Jeu 6 Avr 2017 - 18:43

Bonjour,

Bon, j'ai eu mes résultats du WAIS-IV (indices avec intervalle de confiance à 90%):

ICV: 133-144
Similitudes: 18
Vocabulaire: 15
Information: 18

IRP: 117-128
Cubes: 11
Matrices: 12
Puzzles visuels: 15

IMT: 110-122
Mémoire des chiffres: 10 (empan mnésique: direct: 7, indirect: 4, croissant: 6)
Arithmétique: 16

IVT: 107-122
Symboles: 10
Codes: 12

Bilan: fonctionnement cognitif hétérogène QI non-calculable Crying or Very sad  J'ai eu un sentiment de dégoût en l'apprenant. QI non-calculable... Pour moi, c'est comme n'avoir ni âge, mi taille, ni poids... C'est comme si on avait voulu déterminer mon poids (ma masse, pour parler scientifiquement) en pesant séparément mes organes puis en me disant: "Ah, mais cher monsieur, votre masse corporelle est incalculable puisque d'après les statistiques sur l'ensemble de la population, la masse de votre coeur se trouve dans le quatrième quintile et celle de votre foie dans le premier. C'est trop hétérogène tout ça...". On a beau dire que le QI n'est qu'un chiffre, ça aide quand même à se situer. J'ai également été testé négatif en ce qui concerne le syndrome d'Asperger. Compte-tenu de ce que j'ai vécu et de ce que je continue à vivre:

- Si j'avais un QI mesurable et d'au moins 130, je me serais dit: "OK, mes problèmes viennent du fait que je suis surdoué".
- Si j'avais été diagnostiqué Asperger, je me serais dit: "OK, mes problèmes viennent du fait que je suis aspie".

Conclusion, je ne suis ni l'un ni l'autre mais que j'ai eu droit à tout ce qui va avec: pensée arboresecente, hyper-sensibilité, dyspraxie, instabilité émotionnelle, harcèlement, burn-out, manque d'auto-estime, phobie sociale, solitude extrême...

Pas marrant de pas comprendre pourquoi on est comme ça.
LePoulpe
LePoulpe

Messages : 164
Date d'inscription : 23/09/2016
Age : 50

Revenir en haut Aller en bas

Quel gap pour un QI incalculable?  Empty Re: Quel gap pour un QI incalculable?

Message par Invité le Jeu 6 Avr 2017 - 19:59

Le QI total n'est calculable que pour une minorité de personnes. La plupart des personnes surdoués tendent à avoir un profil hétérogène (entre les indices et les subtets).

Je conseille la lecture de cet article qui je l'espère peut apporter quelques éléments de compréhension. (mais aussi les autres articles qui font parti d'une série de 12 articles).

http://www
.talentdifferent
.com/q-i-or-not-q-i-lidentification-du-surdon-8-sur-10-differences-intra-individuelles-heterogeneite-des-profils-hp-dans-le-qi-1777.html (lien en 3 parties, je ne peux pas faire autrement pour poster des liens sur le forum actuellement).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Quel gap pour un QI incalculable?  Empty Re: Quel gap pour un QI incalculable?

Message par Mily le Jeu 6 Avr 2017 - 20:23

Illium a écrit:Le QI total n'est calculable que pour une minorité de personnes. La plupart des personnes surdoués tendent à avoir un profil hétérogène (entre les indices et les subtets).

Je conseille la lecture de cet article qui je l'espère peut apporter quelques éléments de compréhension. (mais aussi les autres articles qui font parti d'une série de 12 articles).

(lien en 3 parties, je ne peux pas faire autrement pour poster des liens sur le forum actuellement).

http://www.talentdifferent.com/q-i-or-not-q-i-lidentification-du-surdon-8-sur-10-differences-intra-individuelles-heterogeneite-des-profils-hp-dans-le-qi-1777.html
Mily
Mily

Messages : 1168
Date d'inscription : 20/02/2017
Age : 39

Revenir en haut Aller en bas

Quel gap pour un QI incalculable?  Empty Re: Quel gap pour un QI incalculable?

Message par LePoulpe le Ven 7 Avr 2017 - 8:38

Merci pour ce lien. Dyssynchronie... Oui, ça me parle Smile .

En ce qui concerne le dernier graphique de l'article, je pense qu'elle est basée sur le WAIS-III/WISC-III. Je ne trouve pas toutes les correspondances avec les sub-tests que j'ai passés. J'aurais en gros un profil de surdon, si je n'avais pas eu une note aussi basse en "matrices" et en "cubes" (le fait d'avoir sécher sur la dernière figure m'est resté en travers de la gorge. D'ailleurs, si quelqu'un pouvait m'envoyer par MP cette p... de dernière figure à assembler qui m'obsède, pour que je puisse la résoudre...). Je vois aussi qu'il est fréquent pour les HQI/THQI de sous-performer en "code", un peu comme moi, mais je crois que j'ai utilisé la mauvaise technique.
LePoulpe
LePoulpe

Messages : 164
Date d'inscription : 23/09/2016
Age : 50

Revenir en haut Aller en bas

Quel gap pour un QI incalculable?  Empty Re: Quel gap pour un QI incalculable?

Message par Invité le Ven 7 Avr 2017 - 19:15

Je peux expliquer la méthode pour la dernière figure des cubes (pas certain que ce soit bien autorisé ceci dit et dans le doute je préfère éviter d'expliquer sur le forum en public), même si je ne me souviens plus trop de la forme exacte de la dernière figure. (je les avais tous réussi lors de ma passation du test).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Quel gap pour un QI incalculable?  Empty Re: Quel gap pour un QI incalculable?

Message par Beatitude le Ven 7 Avr 2017 - 19:34

Illium a écrit:Je peux expliquer la méthode pour la dernière figure des cubes (pas certain que ce soit bien autorisé ceci dit et dans le doute je préfère éviter d'expliquer sur le forum en public), même si je ne me souviens plus trop de la forme exacte de la dernière figure. (je les avais tous réussi lors de ma passation du test).
Bonjour,
Il n'est pas autorisé de dévoiler le contenu des items, merci de respecter la confidentialité de l'outil qui est protégé. Autrement, ça risque de biaiser les résultats de ceux qui ne 'ont pas encore passé. Merci pour ton bon sens !
Beatitude
Beatitude

Messages : 180
Date d'inscription : 21/08/2016
Age : 46
Localisation : Champs-sur-Marne

Revenir en haut Aller en bas

Quel gap pour un QI incalculable?  Empty Re: Quel gap pour un QI incalculable?

Message par LePoulpe le Sam 8 Avr 2017 - 10:45

Bon, eh bien je n'ai plus qu'à m'acheter un tangram pour que mes neurones puissent prendre leur revanche sur autre chose Evil or Very Mad
LePoulpe
LePoulpe

Messages : 164
Date d'inscription : 23/09/2016
Age : 50

Revenir en haut Aller en bas

Quel gap pour un QI incalculable?  Empty Re: Quel gap pour un QI incalculable?

Message par LePoulpe le Mer 10 Mai 2017 - 18:02

Bonjour,

À quel QIT correspond une somme des sub-tests égale à 137 ? Oui, je sais que dans mon cas ce sera non-significatif parce que j'ai eu des résultats non-homogènes, mais ce n'est pas grave Smile .
LePoulpe
LePoulpe

Messages : 164
Date d'inscription : 23/09/2016
Age : 50

Revenir en haut Aller en bas

Quel gap pour un QI incalculable?  Empty Re: Quel gap pour un QI incalculable?

Message par LePoulpe le Mer 17 Mai 2017 - 12:01

J'ai trouvé ça:

https://pumpkinperson.com/2016/03/05/freakishly-high-wais-iv-scores/

La formule serait donc:

QIT = 0,697057 x (somme des notes aux 10 sub-tests) + 31,533486.

Dans mon cas, ça donnerait un QIT (non-significatif) de 127. Enfin pour moi c'est quand même significatif, puisque je sais que j'ai sous-performé en IMT (j'ai une mauvaise mémoire à court terme, j'ai du mal à retenir ce qu'on vient de me dire, surtout les instructions. Symptome d'Asperger d'après moi) et en IVT (j'ai tendance à tout vérifier, ce qui me fait perdre du temps). Je ne sais pas ce ques je suis, mais en tout cas je ne suis certainement pas neuro-typique Smile !
LePoulpe
LePoulpe

Messages : 164
Date d'inscription : 23/09/2016
Age : 50

Revenir en haut Aller en bas

Quel gap pour un QI incalculable?  Empty Re: Quel gap pour un QI incalculable?

Message par Belena le Mer 17 Mai 2017 - 13:02

Un QI hétérogène ne peut pas être calculé , ça ne te donne pas tes vrais capacités , tu dois le lire séparément : te points forts et faibles ...
tu peut être diagnostiqué HPI mais avec des troubles dys: TDA etc
Belena
Belena

Messages : 769
Date d'inscription : 30/05/2016
Age : 46
Localisation : Finistère

Revenir en haut Aller en bas

Quel gap pour un QI incalculable?  Empty Re: Quel gap pour un QI incalculable?

Message par Gigi le Ven 19 Mai 2017 - 23:29

LePoulpe a écrit:Dans mon cas, ça donnerait un QIT (non-significatif) de 127.

Je confirme. QIT 127, rang percentile 96,4%, intervalle de confiance à 95% [121-131].
Par ailleurs, IAG 134, rang percentile 98.8%, intervalle de confiance à 95% [128-138].

En revanche, les intervalles donnés pour l'IRP et l'IVT sont surévalués par rapport aux notes des subtests. Ils correspondent respectivement à une somme des notes des subtests de 42 (au lieu de 38) et 26 (au lieu de 22). A faire vérifier par le/la psychologue donc.

LePoulpe a écrit:Bilan: fonctionnement cognitif hétérogène QI non-calculable
[...]
J'ai également été testé négatif en ce qui concerne le syndrome d'Asperger. Compte-tenu de ce que j'ai vécu et de ce que je continue à vivre:

- Si j'avais un QI mesurable et d'au moins 130, je me serais dit: "OK, mes problèmes viennent du fait que je suis surdoué".
- Si j'avais été diagnostiqué Asperger, je me serais dit: "OK, mes problèmes viennent du fait que je suis aspie".

Mauvaise approche : les problèmes ne sont pas causés directement par la douance. L'information sur la douance et ses conséquences est juste un éclairage permettant de mieux comprendre certains fonctionnements, certaines particularités dans les interactions avec autrui, qui vont jouer dans les difficultés rencontrées et/ou dans les solutions à privilégier.

Ce que le psychologue doit faire avec le résultat du test, c'est expliquer ce qu'il révèle de ton fonctionnement, et, si approprié, faire le lien avec des vécus particuliers. Pas donner un verdict binaire oui/non.
D'ailleurs, quel a été le retour du praticien, son interprétation du test ?

LePoulpe a écrit:Conclusion, je ne suis ni l'un ni l'autre

Étant donné
1/ qu'il n'y a pas de changement radical quand on passe la barre des 130, que tout cela est un continuum,
2/ que tu as un ICV élevé,
il ne me semble pas approprié d'exclure l'explication d'une efficience intellectuelle particulière pour certaines choses.

LePoulpe a écrit:mais que j'ai eu droit à tout ce qui va avec: pensée arboresecente, hyper-sensibilité, dyspraxie, instabilité émotionnelle, harcèlement, burn-out, manque d'auto-estime, phobie sociale, solitude extrême...

Rien de tout cela n'est démontré comme allant forcément de pair avec la douance ou Asperger.
Donc rien de tout cela n'est une fatalité, cela peut s'arranger.

LePoulpe a écrit:Pas marrant de pas comprendre pourquoi on est comme ça.

Et en même temps, est-il nécessaire de comprendre "pourquoi on est comme ça" pour identifier les problèmes et les gérer ?
Je pense que ce qu'il est utile de comprendre, ce sont les mécanismes des différents problèmes, pour pouvoir les désamorcer ou les contrer.
Le "pourquoi on est comme ça" peut se transformer en "tiens, je suis comme ça. Ok, voyons ce que je peux faire de (cool avec) cette vie."

Bonne continuation  Smile
Gigi
Gigi

Messages : 889
Date d'inscription : 08/10/2009
Age : 46
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum