disputes à la con

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

disputes à la con

Message par Lyk Boby le Dim 6 Mar 2016 - 16:36

Bonjour à tous, je vous écrit ce message pour vous demander conseille par rapport à la relation que j'entretiens avec ma soeur, nous sommes tous les deux HP et nos discutions sont souvent intéressantes, seulement quasi toutes nos discutions finissent mal, elle se bloque sur une idée, et ne m'écoute plus, elle hausse le ton, m'empêchant d'exprimer une réponse comme si en écoutant ma réponse elle oublier ce qu'elle voulait dire, étant plus détendu et en ayant une vision plus globale, je voit bien que nos discutions se finissent toujours de la même façon. Je l'écoute quand même en pensant qu'en voyant que je suis attentif à ce qu'elle dit et en lui montrant que je fait l'effort de l'écouter même si je sais pertinemment que je perds mon temps va faire qu'elle ferra le même effort pour moi, hé bien non, elle ne le fait que très rarement, je garde espoir mais je me prends souvent des insultes ou des " si tu vas à une rencontre zebra ils vont te trouver prétentieux "j'ai pourtant l'impression d'être réellement ouvert et à l'écoute de ce que les gens disent et quand elle me dit ça, je ressent un bloquage au niveau des poumons, des fois plus persistant, puis elle me raccroche au nez. Je ne sais pas quoi faire car je ne suis pas du genre à faire la gueule au gens ou à ne pas répondre au telephone, si quelqu'un a besoin de moi je suis toujours content de l'aider, seulement, je l'aide régulièrement dés qu'un problème se pose à elle et sa me pompe toute mon energie, en plus de ça, aprés quelques jours le fait de l'avoir aider et apparemment totalement sortie de sa tête, me retirant tout le mérite et me renvoyant une image de moi erronée sans aucune reconnaissance de la personne que je suis.
Elle me dit souvent que c'est normal qu'on s'insulte entre frére et soeur, mais j'aimerai bien passer à une étape de ma vie ou même en temps que frère et soeur on ne s'insulte pas, on se respecte et on ne se raccroche pas au nez. Quels sont vos avis pour faire évoluer cette situation ? merci

Lyk Boby
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 12
Date d'inscription : 13/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: disputes à la con

Message par Pieyre le Dim 6 Mar 2016 - 16:49

J'ai eu récemment une discussion de ce type avec ma propre sœur, et puis j'en ai eu assez souvent avec une amie de longue date et avec des femmes avec qui j'ai eu une relation amoureuse. Je tentais d'argumenter d'une façon la plus objective possible, en trouvant des exemples pertinents. Mais que peut-on dire à une personne qui a une idée bien arrêtée ? Les seules fois où j'ai pu désactiver l'opposition qu'il y avait entre nous, c'est quand j'ai fait mention de réalités sensibles, où il y avait une forte connotation émotionnelle, langage qui parlait à mes interlocutrices.

Pieyre
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15351
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: disputes à la con

Message par Kondomm le Dim 6 Mar 2016 - 16:58

Elle doit se sentir rabaissée dans vos échanges, c'est comme deux plantes côte à côte...
Lorsqu'une grandit plus que celle d'à côté, la lumière permettant la photosynthèse manque à celle qui se retrouve dans l'ombre.
Au niveau des racines il y a un combat pour ne pas dire une guerre qui se passe entre les deux pour étouffer l'autre (tes poumons...).
Y a pas 36 solutions, faut rempoter les deux plantes avec plus d'espacement pour que la plus chétive retrouve une zone de confort qui lui fera cesser toute velléité de "défense légitime" pour elle ; c'est pas facile je le sais pertinemment mais c'est un mal nécessaire pour diverses raisons qu'en creusant un pneu t'apparaîtront comme des évidences dans quelques temps.
C'est toujours pareil avec l'égo, je m'explique...
Quand tu montres la lune, l'anima de l'autre ne la voyant pas cherchera à te bouffer le doigt, c'est malheureusement dans la "nature" du singe.
Des fois l'amour consiste aussi à s'éloigner de l'autre pour qu'il devienne solide à son tour.
Je vous souhaite de la concorde dans un avenir proche mais je crois qu'un "éloignement" vous permettrait de mieux vous retrouver par la suite pour partager la "banane".
Après ce n'est que mon opinion hein...
Bon courage à toi.

Edit Pieyre a raison, il y a aussi la CNV mais en famille c'est chaud patate, sic...

Kondomm
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 869
Date d'inscription : 21/01/2014
Age : 39
Localisation : ;●) Grand Rouveau ou à côté.

Revenir en haut Aller en bas

Re: disputes à la con

Message par Lyk Boby le Dim 6 Mar 2016 - 17:06

Ta réponse m'a éclairé Pieyre en ce moment je suis un peu déprimé et j'ai donc un language plus objectif et donc moins émotionnelle et intuitif, chose que peut-être comprennent beaucoup moins les filles.
Merci à toi aussi Kondomm t'a réponse tout aussi interessante, merci à tous ceux qui répondront après et que je lirai surement malgré la flemme que j'aurai à leur répondre.

Lyk Boby
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 12
Date d'inscription : 13/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: disputes à la con

Message par Tsuku le Dim 6 Mar 2016 - 17:10

Haha oui la CNV en famille, difficile à appliquer...

Tsuku
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 76
Date d'inscription : 22/12/2015
Age : 19
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: disputes à la con

Message par Pieyre le Dim 6 Mar 2016 - 17:26

Qu'il y ait des filles qui argumentent de façon purement objective, c'est sans doute le cas. Simplement, je n'en ai jamais rencontré.

Pour donner un exemple de ce que j'indique : l'autre fois, au téléphone, ma sœur, dans une passe difficile, me reproche d'être trop indifférent quand elle exprime ses émotions et ses souffrances, ce qu'elle n'avait jamais fait (nous ne nous disputons quasiment jamais); alors je lui parle de mes propres difficultés, enfin que ma vie est impossible au quotidien, en permanence, ce que je n'avais jamais fait comme cela non plus; eh bien cela l'a touchée bien davantage que si j'avais tenté de récuser son jugement à mon endroit.

Pieyre
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15351
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: disputes à la con

Message par Kondomm le Dim 6 Mar 2016 - 17:38

Bah elle est sert veau droit et toi gauche.

2nd degré
(Ok je sors...)

Kondomm
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 869
Date d'inscription : 21/01/2014
Age : 39
Localisation : ;●) Grand Rouveau ou à côté.

Revenir en haut Aller en bas

Re: disputes à la con

Message par Onagre le Dim 6 Mar 2016 - 18:05

Personnellement j’attendrais de connaître la version des deux parties pour me prononcer (je constate un travers très répandu qui consiste à faire semblant de se remettre en question et à se donner le beau rôle quand on expose un problème relationnel auprès de tierces personnes). Cela dit, il est clair que nous autres femmes sommes depuis la nuit des temps de pauvres hystériques dominées par nos émotions et que nous raisonner est une gageure, je vous souhaite bien du courage dans cette entreprise messieurs…

Onagre
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 384
Date d'inscription : 27/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: disputes à la con

Message par Pieyre le Dim 6 Mar 2016 - 19:07

De mon côté, j'ai seulement dit que j'essayais d'argumenter de façon objective. Cela ne veut pas dire que la passion ne s'exprime pas en moi, y compris avec une tentation de mauvaise foi. Qu'une telle forme d'argumentation soit plus masculine, c'est possible, mais peut-être pas avec une prévalence importante; je n'en sais rien. Et puis cela dépend aussi des codes actuels concernant les rapports hommes / femmes, qui peuvent incliner dans un sens indépendamment de notre nature.

Ce qui me paraît important, c'est que certaines personnes peuvent exprimer de façon plus explicite leurs convictions, c'est-à-dire qu'elles peuvent les remettre en question ne serait-ce qu'en envisageant que l'une des prémisses sur lesquelles elles se fondent soit inadéquate. Alors que chez d'autres, qui n'ont pas forcément moins de raisons dans le principe, les convictions sont ancrées de sorte que les relativiser soit perçu comme une agression.

Pieyre
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15351
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: disputes à la con

Message par frednh le Dim 6 Mar 2016 - 19:37

Pieyre a écrit:Qu'il y ait des filles qui argumentent de façon purement objective, c'est sans doute le cas. Simplement, je n'en ai jamais rencontré.

Alors, personnellement, je n'ai jamais non plus rencontré d'hommes qui argumentaient de façon purement objective.

Comme Onagre, j'aurais une tendance à ne pas donner de conclusion avant d'avoir eu les deux discours. Remarque, même après, je ne pourrais pas donner de conclusions.

Cependant, lorsqu'il y a un conflit - et j'en tiens une couche dans le domaine - les deux parties déploient des techniques pour maintenir la situation de conflits, ou problématiques. On arrive à ce qu'on appelle "l'homéostasie" d'un système (là, relationnel). Je passe sur le fait qu'un conflit bénéficie toujours à quelqu'un et qu'il est important d'identifier qui, et en quoi (ha, j'adore cette bête phrase: "je me plains souvent et facilement d'une situation que je construis et dont je profite"). Bref...

Ce que tu peux toujours faire, de ton côté, est de faire le plus honnêtement possible la liste des 10 techniques que tu emploies pour maintenir cette situation où les discussions partent en vrille, sans t'accuser de quoique ce soit, parce que c'est inutile ^^. Ensuite, de voir si tu peux arrêter d'utiliser ces techniques. Evidemment, ça serait bien si ta soeur pouvait également le faire mais: ne le lui propose même pas. Cette proposition ne peut venir que d'un tiers neutre, pour qu'elle puisse être acceptée.

frednh
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 39
Date d'inscription : 03/03/2016
Age : 34
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: disputes à la con

Message par Pieyre le Dim 6 Mar 2016 - 20:02

Rien n'est jamais pur, certes, mais des hommes qui argumentaient de façon extrêmement objective, j'en ai rencontré, au moins deux. Il est vrai que nous n'avions pas de relations de proximité, sinon intellectuelle, ce qui relativise beaucoup. Maintenant il y a tout de même mon frère, avec qui cela y ressemble aussi.

Mais je suis d'accord que, dès qu'il y a conflit, c'est beaucoup plus compliqué.

Pieyre
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15351
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: disputes à la con

Message par Panaeo le Dim 6 Mar 2016 - 20:12

Sinon je te recommande d'enregistrer une dispute (audio, voir video, tu peux voir tes gestes), et de regarder ca bien plus tard, la tete reposee, 1 mois apres par exemple (ou le lendemain si tu es tres impatient). Et n'ecoute que toi parler, essaie de deceler une eventuelle agressivite, pretention malvenue etc.
Parfois dans le feu de l'action on est justement pas aussi neutre et objectif qu'on le pense.

Panaeo
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 214
Date d'inscription : 23/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: disputes à la con

Message par Pieyre le Dim 6 Mar 2016 - 20:19

Oh, mais tout cela je le sais bien, et je m'en aperçois au moment même. Oui, j'utilise des moyens rhétoriques et je m'énerve. Mais je pense qu'il y a quand même des personnalités différentes, et qu'entre certaines c'est plus compliqué qu'entre d'autres.

Pieyre
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15351
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: disputes à la con

Message par Panaeo le Dim 6 Mar 2016 - 20:21

Pieyre a écrit:Oh, mais tout cela je le sais bien, et je m'en aperçois au moment même. Oui, j'utilise des moyens rhétoriques et je m'énerve. Mais je pense qu'il y a quand même des personnalités différentes, et qu'entre certaines c'est plus compliqué qu'entre d'autres.
M'adressait plus a Lyk Boby qu'a toi mais bon Wink

Panaeo
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 214
Date d'inscription : 23/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: disputes à la con

Message par Pieyre le Dim 6 Mar 2016 - 20:47

D'accord : laissons à Lyk Boby son sujet.

Pieyre
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15351
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: disputes à la con

Message par ISIS75 le Mar 8 Mar 2016 - 6:05

pourquoi la CNV serait-elle plus difficile à appliquer en famille ? Sinon, je rejoins kondomm. Les personnes avec qui je m'entends le mieux ne sont pas forcément HQI mais pas idiotes (QI autour de 115-120, je pense), un minimum cultivées mais surtout, un minimum matures (de mon avis et de celui de leur entourage), je pense et non narcissiques (en tout cas, pas de façon pathologique)... Après, je m'entends aussi bien avec des HQI ou assimilés, voire, THQI, autistes (QI normal ou HQI) mais pareil, c'est la maturité et ouverture d'esprit de la personne qui joue le plus (même si le fait d'être penseur global ou ce que certains appellent intuitifs-réceptifs aide). Le fait de "construire quelquechose ensemble" compte aussi (cela peut juste être le fait de faire une activité ensemble : cuisine, dessin, musique, militantisme, jeux de société, recherches...). De plus, peut-être que quand l'intellectuel ne passe pas ou plus, il faut essayer le manuel/les sensations physiques, car oui, je viens de m'apercevoir que j'ai surtout cité des exemples où l'activité était manuelle ?
@pieyre : tu peux peut-être réfléchir sur les relations que tu as eu avec ta mère/tes parents ?

ISIS75
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1537
Date d'inscription : 28/01/2014
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: disputes à la con

Message par Kondomm le Mar 8 Mar 2016 - 8:48

@ISIS75
Je crois que le "konflit de génération" et les attentes dans le cadre familiale n'y sont pas des plus propices mais heureusement, ça s'arrange avec les années...
Activités manuelles ?
Assomme Duel Fouet Boxe (second degré)

Je te rejoins là-dessus, mais surtout pour soit-même, ça permet de rester focus sur ce que l'on fait et relâche la pression du bulbe, moi ça me détend ; comment ça je suis un gros branleur ???
Je suis dehors

Kondomm
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 869
Date d'inscription : 21/01/2014
Age : 39
Localisation : ;●) Grand Rouveau ou à côté.

Revenir en haut Aller en bas

Re: disputes à la con

Message par Pluie venteuse le Mar 8 Mar 2016 - 9:15

Bonjour Lyk Boby,

Tout d'abord, je peux te conseiller de lui montrer ce message (ton post d'intro en l'occurence).

Ensuite, demande-lui son point de vue te concernant. Peut-être qu'elle a quelque chose à redire ?? Peut-être qu'elle n'a pas vraiment l'impression d'être "bloquée" sur une pensée unique ?? Et si oui, demande lui pourquoi. C'est possible qu'elle ne réponde pas de suite, cependant elle sera en mesure de reconsidérer la chose.

Par ailleurs, vous pouvez essayer de mettre les choses au clair par texto : on fait souvent plus attention à ce que l'on écrit, cela évite l'emportement et permet une prise de recul quasi-instantanée.
Par écrit aussi, tout simplement, ça marche bien. Pour une prise de recul optimale, on peut rédiger ce que l'on a à rédiger, puis laisser reposer jusqu'au lendemain pour enfin choisir de donner le texte (potentiellement revu et corrigé) à la personne en question (ta soeur ici), celle-ci devant faire de même ensuite. À vous de voir !! ^^

En outre, tu peux lui expliquer que tu ne veux pas de "tabous" entre elle et toi, et lui promettre une parfaite compréhension : ne la juge pas. Fais lui promettre la même chose, autrement ça n'avancera pas.
Peut-être tu lui fais peur dans un certain sens ?? Je n'en sais rien, ce sera à elle de te le dire.

Enfin, promettez-vous encore une fois d'essayer de faire de votre mieux pour éviter les disputes.
Je considère une dispute comme du sucre que l'on consomme : c'est la facilité !! Le sucre est telle une addiction : on en veut toujours plus, et c'est tellement simple de s'en procurer. Et si on en a pas pendant un temps, on peut finir par craquer, seulement il ne faut pas, prcq réussir à vivre sans, c'est tellement mieux !! Là c'est exactement la même chose.
Et si dispute il y a, soyez tolérants envers vous-même et excusez-vous l'un l'autre.

J'ai vécu plus ou moins la même situation avec ma mère, maintenant cela va un peu mieux mais ça a pris beaucoup de temps... Seulement ma mère n'est pas zèbre et avait souvent du mal à comprendre ma réaction face aux évènements, ne me comprenait pas tout court en fait (malgré que j'essayais de lui expliquer...), et c'était tout aussi dur pour elle que pour moi (j'ai résumé la situation à mort).

Bon courage !! Wink

Pluie venteuse
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 51
Date d'inscription : 13/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: disputes à la con

Message par Pola le Mar 8 Mar 2016 - 12:14

Il n'y a pas de dispute à la con. Il n'y a que des cons à la dispute

Pola
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3100
Date d'inscription : 22/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: disputes à la con

Message par Kondomm le Mar 8 Mar 2016 - 14:52

Le hic c'est quand on ne s'assume pas... (siffle)
Dans ce cas, sûre "on" a toujours raison.

Comprenne qui veut.

Kondomm
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 869
Date d'inscription : 21/01/2014
Age : 39
Localisation : ;●) Grand Rouveau ou à côté.

Revenir en haut Aller en bas

Re: disputes à la con

Message par Pluie venteuse le Mar 8 Mar 2016 - 17:13

C'est vrai ce que tu dis Kondomm (sauf si j'ai mal compris... n'hésite pas à rectifier) !!
L'introspection est nécessaire, bien que l'expression "s'assumer" peut être en soi plus juste, bien que plus tranchante...
Le mieux, c'est quand ça concerne tout le monde, le pire, c'est quand ça ne concerne pas tout le monde, le chaos, quand ça ne concerne personne...

Je peux développer davantage si besoin !!

Pluie venteuse
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 51
Date d'inscription : 13/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: disputes à la con

Message par PatriciaClaire le Mar 8 Mar 2016 - 23:21

zèbres à rayures blanches contre zèbres à rayures noires!

Pardon de cette réponse longue et qui se voulait courte:

Vaste sujet effleuré: La différence neuronale des sexes, et ses conséquences en termes de communicabilité....

Hum,Non. J'ai une soeur cadette Hpi, alors je vais rester sur le strict sujet. Mille kilomètres nous séparent et puis communiquer par mail, a cet avantage qu'on peut se relire, avant d'envoyer!

Avec ma sœur, c'est toujours bataille de zèbres, surtout sur les sujet brûlants. Moi je tiens à mes idées, elle aussi, et chacune a ses idées justifiées par une tonne d'argument... nous trouvons ça passionnant, parce que ça nous promet des soirées à couteau tirés à en faire rêver un entraineur de mousquetaires.
Il surgit toutefois une évidence: Notre douance est différente: Celle de ma sœur s'appuie sur l'affectif et le logique, le systémique, comme une Aspi qu'elle est un peu, et moi je m'appuie sur l'empathie et mes arborescences 'poétiques', mon butinage d'informations, comme une anti-aspi que je suis, c'est à dire une hyper-empathique....
Simon Baron-Cohen est Le chercheur qu'il faut connaître pour ça, pas forcément pour 'l'autisme', mais aussi pour les différences dans le cerveau, entre femmes et hommes, et la balance Empathy/Systemism, qui régit les relations femmes/hommes.
Justement dans la particularité 'Aspi', Asperger, cette balance penche du côté systémisme, y compris chez les filles Hpi Aspi...
Et moi qui me sens dans la lecture empathique... C'est très difficile de trouver une interface qui marche.
Chez les systémiques, l'affectivité semble exacerbée jusqu'à remplacer le concept d'empathie: On ne lit plus autrui, on le compare à une bibliothèque d'affects, très élaborée, dont moi je ne suis pas capable: Je vois, je lis, j'agis. Je ne me référence qu'à cette lecture immédiate.
Alors que deviennent les arguments, là dedans? Je me débrouille avec ma sœur par l'appel d'une interface de notre enfance: Je collabore à son service, tout en instillant à très petite dose mon opinion, comme un second degré informatif... En fait, je laisse dire ou écrire, dirons certains... oui, mais comment faire autrement?
Ma sœur est comme une bibliothèque aux rayons bien pleins et impeccablement rangés, contrairement à mon foutoire intérieur!... mais je suis énormément adaptable, ce que elle ne sait pas faire....
L'idée c'est de déposer tranquillement et hors censure émotionnelle, mes propres petits bouquins sur ses étagères, dans l'espoir qu'elle les référence, puis, que au détour d'une conversation, elle fasse appel à cette référence.
Les aspi, qui plus est Hpi (ou le contraire, c'est un sujet entre moi et elle: Qui est aspi, qui est Hpi, bien difficile de se battre avec des mot mouvants), sont souvent plus enfermés dans un blindage protecteur, que les simples Hpi plus communicatifs, plus adaptables à autrui...
...Bon, je ne sais pas de quoi sont faits vos rapports verbaux, mais celui qui est plus rapide domine en général. Cela peut devenir très énervant pour moi, si j'ai besoin de temps pour développer une idée qui suppose une approche subtile d'autrui, alors qu'au contraire, l'autre a ses argumentations logiques toutes prêtes dans son serveur/bibliothèque, tout aussi respectables, mais malgré tout l'interface n'existe certainement pas dans le commerce!
Entre frère et sœur, certainement que vous pouvez revenir à des interfaces du passé, si elle ont existé, je sais que ça marche, nous, c'était le rire, la complicité, l'affection.

PatriciaClaire
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 49
Date d'inscription : 25/01/2016
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

Re: disputes à la con

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 21:02


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum