Rêverie addictive?

Aller en bas

Rêverie addictive?  - Page 2 Empty Re: Rêverie addictive?

Message par Invité le Mar 9 Avr 2019 - 22:51

@Lila Ça m'équilibre, et oui écrire ces rêveries permet d'en faire quelque chose d'utile.

Je n'avais jamais pensé à ça! à un rééquilibrage par l'écriture. C'est vraiment intéressant car on s'en fout totalement du résultat final, donc pas de tout anxiogène.

Par jour combien de temps dédies-tu à cette activité? j'espère de ne pas être inopportune à te poser cette question.



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Rêverie addictive?  - Page 2 Empty Re: Rêverie addictive?

Message par Penne.de.coeur le Sam 20 Avr 2019 - 18:45

Bonjour,

J'ai le souvenir avoir bavardé sur tchat avec JimiClaquette il y a quelques années, mais ce souvenir n'est pas une image de rêverie.

Assidument, j'ai reporté quotidiennement rêves et cauchemars dans la section dédiée ; l'intérêt pour cette discussion est plausiblement philosophique.

Rêverie, c'est moins profond que rêve ? Par rêverie, je comprends, transe légère. Sophrologie, méditation, est-ce pareil ?

Quand à l'addiction, si c'est un procédé normal de canalisation de l'énergie mentale, alors elle est intégrée. S'il y a fatigue suite à une façon de rêver, peut-être les contraintes de la rêverie ne sont plus adaptées.
Penne.de.coeur
Penne.de.coeur

Messages : 616
Date d'inscription : 18/07/2016

http://yopyyo.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Rêverie addictive?  - Page 2 Empty Re: Rêverie addictive?

Message par Lyla le Dim 21 Avr 2019 - 20:03

Désolée de la réponse un peu tardive.

Je n'écris pas beaucoup ces derniers temps, je dirais minimum 10 minutes, mais ça peut monter à a demi-heure ou plus. Parfois pas de temps du tout, ça dépend de mon emploi du temps et de mon niveau de fatigue (à vrai dire je compte plus en nombre de mots qu'en temps passé à écrire)

Lyla

Messages : 47
Date d'inscription : 07/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Rêverie addictive?  - Page 2 Empty Re: Rêverie addictive?

Message par Invité le Dim 21 Avr 2019 - 20:21

@Lyla merci beaucoup pour ta réponse. Je me suis mise une fois pour 2 heures avec des pauses. Il a l'effet de te vider la tête. Les images, les scénarios ça passe vite dans la tête. la tête est moins lourde après. En plus on a la sensation d'avoir produit quelque chose. Avant je tenais des cahiers mais c'était plutôt thérapeutique, pour suivre mes avancements. à ce jour je n'y vois pas l'utilité car je suis plus stable. j'aimerais bien avoir quelqu’un pour faire un point de temps en temps sur cette nouvelle activité. Si tu as envie?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Rêverie addictive?  - Page 2 Empty Re: Rêverie addictive?

Message par Lyla le Dim 21 Avr 2019 - 21:17

Oui on peut se tenir au courant de nos avancements respectifs si tu veux, moi ça me va.
Tant mieux si l’écriture marche pour toi Smile

Lyla

Messages : 47
Date d'inscription : 07/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Rêverie addictive?  - Page 2 Empty Re: Rêverie addictive?

Message par Invité le Dim 21 Avr 2019 - 21:33

Merci. à vendredi prochain alors vers nuit je vais faire mon point. je vais le noter car je suis trop bordélique. c'est une nouveauté donc c'est bien pour moi pouvoir avoir un interlocuteur. Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Rêverie addictive?  - Page 2 Empty Re: Rêverie addictive?

Message par Eleven le Dim 21 Avr 2019 - 22:59

La rêverie addictive ça me parle.

C'est d'ailleurs en partie (et ce n'est qu'une infime partie tant je le trouve génial) pour cela que j'adore Fernando Pessoa. C'était un sacré rêveur ... c'est un euphémisme.

Je profite donc de ce post pour vous partager cet extrait de son Livre de l'intranquilité (renommé récemment Livre de l'inquiétude).

"Je n'ai jamais rien fait que rêver. Cela, et cela seulement, à toujours été le sens de ma vie. Je n'ai jamais eu d'autre souci véritable que celui de ma vie intérieure. Les plus grands chagrins de mon existence se sont estompés dès lors que j'ai pu, ouvrant la fenêtre qui donne sur moi-même, m'oublier en contemplant son perpétuel mouvement.

Je n'ai jamais voulu être rien d'autre qu'un rêveur. Si l'on me parlait de vivre, j'écoutais à peine. J'ai toujours appartenu à ce qui n'est pas là où je me trouve, et à ce que je n'ai jamais pu être. Tout ce qui n'est pas à moi - si vil que cela puisse être - a toujours eu de la poésie à mes yeux. Je n'ai jamais aimé que rien. Je n'ai jamais souhaité que ce que je ne pouvais même pas imaginer. Je n'ai jamais demandé à la vie que de m'effleurer, sans que je la sente passer. Je n'ai jamais rien demandé à l'amour que de rester toujours un rêve lointain. Jusque dans mes paysages intérieurs, tous parfaitement irréels, c'est toujours le lointain qui m'a attiré, et les aqueducs qui allaient s'estompant, presque à l'horizon de mes paysages rêvés, avaient une douceur de rêve, comparés aux autres parties du paysage ; et c'était justement cette douceur qui me les faisait aimer.

Cette manie de me créer un monde factice ne m'a jamais quitté et ne me quittera que le jour de ma mort."

Et un deuxième :

"Le rêve est la pire des cocaïnes, parce que c’est la plus naturelle de toutes. Elle se glisse dans nos habitudes avec plus de facilité qu’aucune autre, on l’essaye sans le vouloir, comme un poison pris sans méfiance. Elle n’est pas douloureuse, elle ne cause ni pâleur ni abattement – mais l’âme qui fait usage du rêve devient incurable, car elle ne peut plus se passer de son poison, qui n’est rien d’autre qu’elle-même ."

Ma première lecture de ces textes fût un délice ... et je les relis encore parfois avec plaisir tant ses mots résonnent agréablement en moi.

P.S. : J'ai retapé le premier texte donc il contient peut-être quelques fautes !

Pour ceux que ça intéresse : https://www.larevuedesressources.org/la-vie-revee-de-fernando-pessoa,1061.html (Et pour ceux qui se posaient la question de la différence rêve/rêverie voici une des réponses possibles).

Eleven

Messages : 28
Date d'inscription : 18/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Rêverie addictive?  - Page 2 Empty Re: Rêverie addictive?

Message par Azaniel le Mar 7 Mai 2019 - 23:24

Azaniel
Azaniel

Messages : 17
Date d'inscription : 04/10/2016
Age : 19
Localisation : Bouches-du-Rhône

Revenir en haut Aller en bas

Rêverie addictive?  - Page 2 Empty Re: Rêverie addictive?

Message par Lyla le Mar 14 Mai 2019 - 21:06

Je pensais à un truc là maintenant, je pensais le partager, en fait, cette rêverie, c'est comme un moyen de canaliser les pensées, le cerveau. Comme le cerveau est tout le temps actif, qu'on n'a pas envie de penser, on s'invente des mondes, des histoires...
De fait, écrire permet d'extérioriser...

Lyla

Messages : 47
Date d'inscription : 07/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum