Une cervelle de 60 ans... dans un corps de 20.

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une cervelle de 60 ans... dans un corps de 20.

Message par Pluie venteuse le Dim 28 Fév 2016 - 22:49

Bonsoir,

Alors voilà. Je ne sais pas si c’est aussi votre cas, mais j’ai tendance à me comporter comme une vieille personne. Ma vision des choses, par exemple, ressemble davantage à celle d’une personne âgée que d’une personne de bientôt 20 ans (que je suis), et c’est assez difficile à gérer d’un point de vue relationnel.

J’ai cependant des "amis" de mon âge, mais je me sens toujours aussi incomprise, du coup je n’ose plus vraiment exprimer mon réel point de vue sur telle ou telle chose, sachant quasi d’avance que je ne serais pas écoutée. Je pensais survivre longtemps à cela, mais j'en suis de plus en plus frustrée.

L’aspect qui suit peut paraître tabou, mais cela me met pas mal de barrières : par exemple, c’est quasi-impossible d’être en couple avec quelqu’un qui ne partage pas du tout la même vision du couple (soit la graaaaannde majorité des personnes de mon âge), qui n’apprécie pas les choses de la même manière, ou qui n’apprécie pas les mêmes choses tout simplement !! Je ne me sens jamais tout à fait à l’aise, et... ça casse. C'est à peine si ça commence, en réalité...

Bref. Peut-être tout cela peut paraître un peu flou, mais je ne sais pas comment l’exprimer autrement.

Voilà. Dites-moi si vous aussi, vivez plus ou moins la même chose, ou si c’est juste moi…
Maintenant je me dis que ce sujet n'a peut-être pas lieu d'être... Bref.

Merci d’avance pour votre compréhension !! Smile

Pluie venteuse
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 51
Date d'inscription : 13/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une cervelle de 60 ans... dans un corps de 20.

Message par Invité le Dim 28 Fév 2016 - 23:11

Pour moi c'est tout le contraire. J'ai l'impression d'être totalement immature par rapport aux personnes de mon âge (35 ans) qui sont parents, propriétaires, qui renvoient leurs papiers en temps et en heure, qui s'intéressent à leurs impôts, à leur compte en banque, à l'école, à la crèche ... tout cela me parait si loin. Je me sens presque incapable d'assumer les responsabilités du quotidien.
D'un autre côté, j'aime les films anciens, j'ai parfois des goûts vestimentaires un peu désuets, j'ai la musique des années 60 ... je me sens un peu sans époque.
Pourtant, à 20 ans, j'étais plutôt en avance là dessus, je faisais un peu la morale aux autres sur la drogue, l'alcool, le travail ... Ils m'ont bien rattrapé depuis.
J'ai lu plusieurs fois cette impression d'intemporalité des surdoués, comme si nous n'avions pas vraiment d'âge et pas vraiment d'époque.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une cervelle de 60 ans... dans un corps de 20.

Message par Diatribe le Lun 29 Fév 2016 - 3:07

Je suis de ton avis sur l'intemporalité, Mily, c'est ce que j'ai observé aussi.

Personnellement, je suis dans la même situation que toi, Pluie venteuse. J'ai 22 ans et cette impression d'en avoir 60. Cela fait bien longtemps que je ne traîne plus avec des "jeunes" de mon âge. Plutôt des trentenaires pour la plupart; pourtant je ressens presque toujours un gouffre entre eux et moi. Parfois même avec des quarantenaires. Peut-être trop d'expériences de vie qui m'ont rendu plus "lucide" encore.

C'est pourquoi j'essaie de ne pas prêter attention à l'âge d'une personne, car il n'est selon moi pas un bon indicateur. Il y a d'éternels ados de 40 ans comme des petits adultes de 10 ans. Si j'ai la jovialité et l'amusement d'une gamine de 8 ans, pour le reste, mes centres d'intérêts, loisirs, musiques, etc, sont à des lieux de la majorité. Pourtant pas intéressée par des "préoccupations d'adultes" (comme les a listé Mily - impôts, enfants, etc).

Je pense que tout dépend de la façon de vivre que l'on a choisi, plus ou moins conforme à la majorité, de la liberté que l'on s'accorde. Et surtout, de notre vision des choses: je connais pas mal de personnes très intelligentes qui, afin de "ne pas penser", préfèrent, par exemple, se noyer dans l'alcool pendant les fêtes/sorties (ce n'est pas un jugement de ma part, juste un constat de certains cas, qui parfois me l'ont eux-mêmes affirmé). Alors je me dis "ces personnes ont des capacités, cela se voit, cependant, il y a décalage à cause de la façon de voir les choses".
Du coup, force est de constater que ni l'âge, ni les capacités intellectuelles n'ont de rapport avec le fait de se sentir plus ou moins en accord avec les autres (et pas seulement sur la question de l'âge "mental").

D'ailleurs, j'ai pour ma part réussi à me caser en couple: avec un jeune homme de 23 ans qui a lui aussi "60 ans dans sa tête", et même s'il est très intelligent, il n'est pas surdoué pour autant (pas que l'on sache en tout cas) Smile

Diatribe
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1049
Date d'inscription : 30/08/2012
Localisation : Entre mon espace-tempes.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une cervelle de 60 ans... dans un corps de 20.

Message par Invité le Lun 29 Fév 2016 - 11:24

Je ne sais pas ce que signifie avoir 60 ans dans sa tête. S'il s'agit simplement de ne pas être attiré par les mondanités frivoles, ce n'est pas une question d'âge... Nous sommes conditionnés par la pub à nous comporter le plus longtemps possible de manière infantile, éblouis par les gadgets (aujourd'hui, on dit innovation), le plaisir physique individuel comme seul horizon qui vaille... et il suffit de ne pas apprécier ce petit jeu pour être en décalage non seulement avec la plupart des jeunes, mais même de nos concitoyens. A contrario, je fréquente pas mal de jeunes qui n'en veulent pas, justement, de ce jeu, et le combattent; c'est appréciable et stimulant et je me sens bien en leur compagnie, à bientôt 40 ans. Bon, certains penchent beaucoup trop à l'extrême-droite à mon goût, mais c'est loin d'être fréquent. Par contre, aux yeux des marchands de gadgets, furieux de voir le manque à gagner, cette clientèle qui ose dédaigner leur camelote est indistinctement qualifiée de fascistes, réacs, djihadistes verts, ennemis de l'Eeeeemancipation de l'individu (terme consacré pour désigner l'asservissement de l'homme à la consommation).

Surdoué ou pas, on est en décalage dès qu'on questionne ce que d'autres ne questionnent pas, et encore plus, dès qu'on se met, à force de questions, à trouver des réponses là où d'autres se contentent de se figer dans un "doute" qui a plus à voir avec l'âne de Buridan qu'avec la curiosité intellectuelle.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une cervelle de 60 ans... dans un corps de 20.

Message par Lyanah le Lun 29 Fév 2016 - 11:29

Je ne saurais dire je suis "trop mature" ou "pas assez mature".

J'ai tendance à ne pas faire les choses à l'heure, à ne pas m'intéresser aux taux de prêts ni à regarder quelle maison je pourrais acheter, et même si mon horloge biologique me dit "eeeh oooh la trentenaire, trouve-toi un mâle et procrée !", dans ma tête c'est pas l'heure.
D'un autre côté, je me dis "à quoi bon, j'ai encore rien fait, c'est pas maintenant que je vais m'y mettre" et autres "c'est bon j'ai fait le tour".

Je suis à la fois très à l'aise avec les jeunes (15-18 ans on va dire) et aussi avec les anciens (genre 70+). Comme si entre deux, y'avait un flou artistique qui ne me colle pas, ne me concerne même pas. Parler emprunts, couches-culottes et plan de carrière, quelle plaie ! Aucun intérêt.
Par contre, parler projets infaisables (comme les ados) et projets aboutis (comme les anciens), ça, ça me parle.

Au final, certains me traitent (oui traitent, comme une insulte quoi) d'adulescente, et peut-être que ça me correspond (même si je ne le prends pas comme une insulte, moi). Un truc qui va d'un âge à un autre, qui mêle les époques.

J'ai aussi la chance d'avoir trouvé un chéri qui ne rentre pas dans les cases. Un jeune-vieux, pas jeune-con, pas vieux-ronchon. Very Happy

J'aime pas les cases d'toute façon.
Very Happy

Lyanah
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 470
Date d'inscription : 12/11/2014
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une cervelle de 60 ans... dans un corps de 20.

Message par Pluie venteuse le Lun 29 Fév 2016 - 21:09

Diatribe a écrit:Cela fait bien longtemps que je ne traîne plus avec des "jeunes" de mon âge.
Plutôt des trentenaires pour la plupart; pourtant je ressens presque toujours un gouffre entre eux et moi. Parfois même avec des quarantenaires. Peut-être trop d'expériences de vie qui m'ont rendu plus "lucide" encore.

J’ai une bonne amie cinquantenaire, je la connaissais depuis un certain temps mais cette amitié est récente : ce n’est que depuis peu que je m’assume davantage et admet avoir quelque chose à apporter dans une conversation avec une personne beaucoup plus âgée. Seulement je vis dans une cité étudiante, un village plutôt… Et je passe l’essentiel de mon existence à bosser, et autrement ma vie sociale se fait avec des étudiants de mon âge (manque de bol), et sans vouloir blesser quiconque, ce n’est généralement pas épanouissant (je ne connais peut-être pas suffisamment de personnes, où les bonnes personnes simplement, bref...). En fait je suis en PACES (blablatons), et censée passer mon temps à bosser (et jamais de la vie écrire sur un forum), mais j’ai besoin de me retrouver sur un plan intrapersonnel, ce que me permet ce forum en l’occurence (je suis plus efficace ensuite, et ça m’évite la grosse déprime : autant vous dire qu'une PACES pour une zebrette c’est pire que l’enfer… mais je persiste). Voilou !! Smile

PS : PACES = Première Année Commune aux Etudes de Santé (pour faire court : médecine, bien que ce n'est pas parfaitement juste)

Diatribe a écrit:j'essaie de ne pas prêter attention à l'âge d'une personne, car il n'est selon moi pas un bon indicateur

Je suis d’accord avec le fait que l’âge n’est absolument pas un bon indicateur et finis par rejoindre le point de vue de Lyanah : moi non plus, je n'aime pas les cases : elles sont parfaites illusion.

Diatribe a écrit:Pourtant pas intéressée par des "préoccupations d'adultes" (comme les a listé Mily - impôts, enfants, etc).

Lyanah a écrit:Parler emprunts, couches-culottes et plan de carrière, quelle plaie ! Aucun intérêt.

Personnellement, je pense que les préoccupations d’ "adultes" n’ont rien d’adulte : elles effacent le panache que peut avoir la vie, la vie et ses surprises, sa spontanéité, sa splendeur tout simplement. Ces préoccupations nous robotisent, et y prêter trop d’importance n’a, je pense, rien de sage, rien d’adulte.

Fusain a écrit:Je ne sais pas ce que signifie avoir 60 ans dans sa tête

Néanmoins, peut-être que je n’aime pas les cases, mais j’avoue que mon titre suggère ces cases, maladroitement en effet. Je dois reconnaître que c’était bien pratique sur le moment...

Avoir 60 ans dans sa tête… J’ai plus vu cela comme l’acquisition d’une certaine forme de « sagesse » (bien que je ne me prétend pas grand sage non plus).
Par ailleurs, 20 ans est un âge qui renvoie à une certaine frivolité justement, mais surtout une fougue inconditionnelle, un rallye qui ne permet pas forcément d’admirer le paysage (bien que je n’ai rien contre le rallye).

Mais en effet, cela suggère une uniformité irréelle qui veut que tous ceux qui ont 60 ans se ressemblent ainsi que les jeunes de 20 ans, voire plus largement une uniformité dans l'évolution intrapersonnelle d'une personne. J’admet : ce titre n’est pas juste, merci Fusain pour avoir fait ressortir ce fait. Wink

Pluie venteuse
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 51
Date d'inscription : 13/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une cervelle de 60 ans... dans un corps de 20.

Message par itiz le Lun 29 Fév 2016 - 22:38

Vous verrez, ça s'inverse avec l'âge...

itiz
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1191
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 58
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une cervelle de 60 ans... dans un corps de 20.

Message par carlie le Lun 29 Fév 2016 - 22:53

Je te comprends complétement, j'ai des goûts de vieux!!! Laughing pas de problème avec ca contrairement à toi. j'assume et tout le monde sais que j'aurais adoré aller voir le one man show de galabru!!!!!!!
bonne nouvelle pour toi: plus tu vas avancer et plus ton physique rattrapera ton mental... bon bah c'est cool quand même nan??..
non itiz à raison, ou du moins je ne sais pas si ca s'inverse mais ca fluctue selon l'état

carlie
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 81
Date d'inscription : 14/12/2015
Age : 36
Localisation : reims

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une cervelle de 60 ans... dans un corps de 20.

Message par soohara le Lun 7 Mar 2016 - 22:44

Bonsoir,

J'ai 23 ans et je suis également en décalage complet avec les gens de mon âge... Je n'ai pas du tout les mêmes centres d’intérêt, je m'ennuie rapidement au niveau des discussions qui tournent toujours autour des mêmes sujets.

Je n'ose pas non plus parler de certain sujet avec les gens de mon âge car souvent ils ne comprennent pas...

J'ai me suis toujours sentie plus à l'aise avec les gens plus âgés, mais ce n’est pas toujours évident d’en rencontrer.

En réalité pour ma part j’ai du mal à rencontrer des personnes avec qui je me sente bien et ce n’est pas qu’une question d’âge. Car des personnes plus âgés peuvent être ‘immatures’ et inversement.

J’ai des connaissances dans toutes les tranches d’âge, je me sens souvent mieux avec les personnes plus âgés mais à vrai dire même avec eux je me sens ‘seule’.

Et en règle générale je n’arrive pas à trouver des gens avec qui je me sens vraiment à l’aise, avec qui j’arrive à vraiment être moi même. J’ai toujours cette impression de décalage, d’incompréhension etc. C’est pas toujours évident à vivre et parfois ça me pèse vraiment.

J’espère avoir été clair Smile

soohara
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 7
Date d'inscription : 02/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une cervelle de 60 ans... dans un corps de 20.

Message par Pluie venteuse le Mar 8 Mar 2016 - 8:11

Bonjour soohara,

Je suis précisément dans la même situation que toi, mais précisément !! J'aimerais te dire d'être patiente, que tu trouveras probablement un entourage qui te convient, seulement on ne choisi pas toujours son entourage et je ne peux pas te conseiller ce que je n'arrive pas à faire moi-même... (la patience et moi, on ne s'entend pas très bien...)

Il m'arrive de passer du bon temps avec des personnes de mon âge, mais ce n'est pas... "stimulant". Ce terme peut sembler horrible, mais c'est celui qui se rapproche le plus de la réalité.
Soit je m'ennuie, soit j'ai terriblement envie de m'énerver et de tous les secouer, soit... je me laisse aller, et tout le monde me regarde bizarrement et ne comprend rien à ce que je dis, du coup je fais en sorte de faire comme si j'énonçais une blague alors que pas du tout : je parle réellement des mystères de l'infini, et on croit que j'ai de l'humour... Vu que j'ai tendance à relier entre eux des trucs improbables, du coup le fait de m'exprimer réellement (et non de jouer un rôle) peut aboutir à quelque chose de drôle pour quiconque ne capte pas, soit la majorité des personnes a priori.
Au bout d'un moment, cela devient assez frustrant de ne jamais être prise au sérieux... Après je me dis que c'est simplement moi qui, n'étant pas vraiment sûre de moi, je recherche à travers mon expression une forme de reconnaissance... Bref.

C'est complexe, mais la meilleure solution est peut-être que j'arrête de penser à tout ça et que je fasse tranquillement mon bout de chemin, seulement ma cervelle ne peut s'empêcher de bouillonner... et d'être en décalage encore et encore. Je ne sais pas si faire entièrement confiance au travail du temps qui passe...

Pluie venteuse
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 51
Date d'inscription : 13/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une cervelle de 60 ans... dans un corps de 20.

Message par MrAzura le Mar 8 Mar 2016 - 9:04

Hello !

Pour te répondre directement, pluie venteuse, j'étais dans le même cas il y a peu!
22 ans & plutôt du genre à discuter avec les amis de mes parents plutôt que les potes de mes frères & sœurs en soirée notamment.
J'ai aussi l'impression de ne pas être né à la bonne époque et appartenir à une autre, soit plus vieille, soit plus avancée. Je dis cela par rapport aux sujets d'intérêts & à la vision des choses de manière générale (couple, politique etc etc)

Mais ce qui me semble important, pour bien s'entourer, c'est vraiment montrer qui l'on est à longueur de temps & ne plus se cacher! Début d'année scolaire, je me pliais un peu à la norme comme depuis longtemps en terme d'attitude, de comportement et d'avis. Alors certes, ça peut "bien" se passer avec tout le monde, mais ça tourne vite en rond x)
Depuis début Janvier, j'ai appris que j'étais HP, je me donc permis d'être plus moi-même! Alors oui, on est pas pris au sérieux, certains sont totalement inintéressés et inintéressant mais est-ce que c'est grave finalement ? Je me rends compte que j'ai un entourage de 3 personnes avec qui je m'entends vraiment bien & avec qui on peut discuter de tout alors qu'avant même avec eux, j'essayais de me contrôler.

Mais pour attirer des personnes stimulantes, il faut (selon moi) se montrer toujours tel que l'on est, pour pouvoir les rencontrer
Je ne sais pas si cela peut apporter des pistes pour vous aider mais bon courage en tout cas!

MrAzura
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 35
Date d'inscription : 05/02/2016
Age : 22
Localisation : Pau (64)

https://www.youtube.com/user/MrAzuraYT

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une cervelle de 60 ans... dans un corps de 20.

Message par Pluie venteuse le Mar 8 Mar 2016 - 17:25

MrAzura a écrit:Mais pour attirer des personnes stimulantes, il faut (selon moi) se montrer toujours tel que l'on est, pour pouvoir les rencontrer

Je suis assez d'accord là-dessus, et c'est d'ailleurs ce que j'essaye de me dire souvent... Seulement le fait que tu me le rappelles m'a fait réfléchir : qu'est-ce qui m'arrête ??
Maintenant que j'y pense, je crois que j'ai essentiellement peur de moi-même, pas forcément du comportement des autres, et ayant pris l'habitude de tout garder sous contrôle je n'arrive peut-être tout simplement pas à "lâcher prise" avec mon entourage.
C'est ce que m'a fait prendre conscience indirectement ton message, merci pour ça !! Very Happy

Pluie venteuse
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 51
Date d'inscription : 13/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une cervelle de 60 ans... dans un corps de 20.

Message par PatriciaClaire le Mar 8 Mar 2016 - 22:26

J'aurai alors plutôt quatre ans dans un corps sans âge, tellement élastique, que je ne saurai jamais combien de bougies je dois mettre!... les dizaines seulement, cinq, ...et bientôt six unités...
Le sujet a été pas mal répondu, Pluie Venteuse, je ne peux qu'ajouter mon grain, Oui, je pense aussi que c'est une histoire de rencontres, d'idées, de feeling, mais pas vraiment d'âge....
...Si ce n'est que, dans un monde où vous, jeunes de vingt ans, constatez qu'il part en torchon, les personne 'âgées' comme (moi?!) semblent venir directement d'une histoire paradisiaque ensoleillée, perdue à jamais!....
Ma plus jeune fille a vingt et deux ans, elle même se sent en décalage.... Mais je lui ai communiqué l'oeil vif, à savoir que chacun est différent, et que bien des gens aiment dire 'oui' si la télé dit 'oui', se comporter en mouton, et suivre le bon troupeau. Alors quand on tombe sur Terre d'une autre planète, sur ses pattes de zèbre, suivre un troupeau, c'est terriblement stressant, 'essayer de se faire pousser la laine' aussi...
Quel est l'âge du troupeau! Ou du berger! ... Peu importe, en fait, juste que certaines personnes sont encore porteuses d'une culture qui semble si agréable, dans un monde qui s'effondre....
Mais attention aux mirages. Les vieux d'aujourd'hui sont les jeunes d'hier.... En réalité, tout tient à la richesse que chacun a envie de véhiculer, qu'elle soit héritée ou personnelle!
En étant enfant de préférence, je ne suis pas puérile, je suis sage: Je me suis désabonnée de ce monde là, tout en étant capable, il me semble, de juger et condamner l'époque actuelle. Peut être, d'ailleurs, suis-je une expression du futur et que je me plais à rendre ce monde obsolète.
Le passé rejoint peut-être le futur? Vingt ans, c'est le futur devant soi, le passé est un foisonnement de racines, moi ça ne me semble pas ahurissant de préférer des racines fortes, à de l'herbe de prairie foulée du pied!

PatriciaClaire
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 49
Date d'inscription : 25/01/2016
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une cervelle de 60 ans... dans un corps de 20.

Message par soohara le Mer 9 Mar 2016 - 17:01

Pluie venteuse c’est plutôt rassurant de savoir qu’il y a d’autres personnes dans son cas...

C’est vrai qu’il faut être patient dans la vie et que les choses arrivent d’elles-mêmes. Mais comme toi je ne suis pas vraiment patiente… et c’est vrai que je suis de plus en plus « frustrée », enfin je ressens de plus en plus un manque. Et c’est vrai que j’ai besoin de relation stimulante, qu’il y est un véritable échange etc…

Effectivement j’ai parfois envie de les secouer et de m’énerver mais bon souvent je ne dis trop rien, car de toute façon ce n’est pas une solution… Alors oui moi aussi je passe par l’humour pour parler de certains sujets en espérant que certaines personnes rebondissent dessus… mais bien souvent rien du tout…. Et je te comprends tout à fait quand tu dis que c’est frustrant de ne pas être prise au sérieux, je ressens la même chose…

C’est vrai que j’ai beaucoup de mal à être réellement moi-même avec les gens… car en fait je me suis rendu compte que ça faisait tellement longtemps que je faisais semblant, et que je contrôlais tout que finalement je m’étais un peu perdue… donc j’essaie de me retrouver et de lâcher prise. Il faut arriver à accepter d’être soi-même avec les autres et déverrouiller le blocage ou les blocages mais bon c’est pas évident et c’est un gros travail sur soi…

Mais je pense que c’est la meilleure solution, être soi-même tout simplement.

soohara
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 7
Date d'inscription : 02/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une cervelle de 60 ans... dans un corps de 20.

Message par Professeur Megamiaou le Sam 12 Mar 2016 - 0:26

Bonsoir,

juste pour apporter mon petit grain de sel à votre discussion fort intéressante.
je voudrais vous faire remarquer que ces tabous de l'age sont assez récents. Je dis bien tabou, comme on peut parler de quelque chose qui n'a pas vraiment d'explication logique, à moins de se creuser la tête. Lorsque j'étais jeune, on se fichait de l'age des gens comme d'une guigne. On se fréquentait, certes souvent d'ages voisins, mais on pouvait trouver des gens avec 10, 20 voire plus de différences avec nous et nous nous en foutions. A cette époque, dans chaque film de cinéma, on trouvait toutes les classes d'age représentées, du bébé en train de naitre au papy en fin de vie.
En matière de couples, les différences d'age ne choquaient pas grand monde.
Il y avait moins de problèmes pour les zèbres (ou plutôt, c’étaient pas les mêmes) car chacun allait vers les personnes qui lui convenaient.
Quand est-ce que cela a changé ? je ne saurais le dire, on ne s'en est pas rendu-compte. Une chose est certaine la dictature des ages identiques s'est mise en place insidieusement pour arriver à la normalisation actuelle.
Aujourd’hui, une personne qui ne fréquente pas les gens de son âge est forcément considérée comme malade par le corps social. J'ai pourtant parfois l'impression que c'est ce corps social qui est bien malade.
Quand j'étais jeune, je me suis vu trainer avec des gens bien plus âgés que moi, cela m'a permis de fréquenter le milieu beatnick et hippie qui accueillaient les originaux (qu'on appelait pas encore zèbres) à tour de bras. Si j'avais 18-20 ans aujourd'hui, que ferais-je ? je n'ose pas y penser...

Professeur Megamiaou
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 420
Date d'inscription : 16/12/2014
Localisation : 12h00 du jour

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une cervelle de 60 ans... dans un corps de 20.

Message par Pluie venteuse le Sam 12 Mar 2016 - 8:43

Sohaara, être complètement soi-même, c'est LA solution, bien qu'au final ce ne soit pas si simple que ça peut en avoir l'air... Laisser sortir les mots de sa bouche, sans forcément avoir à y réfléchir à deux fois et... oups, le moment est passé !! Je pense que c'est plus une question de lâcher prise, car finalement, on est toujours un peu soi-même !! Wink

Professeur Megamiaou (j'adore le surnom en passant), c'est un très juste petit grain de sel qui a été rajouté là, surtout très vrai malheureusement... Et non plus, je ne sais pas véritablement comment ce "fossé" a pu se creuser, peut-être avec l'apparition des "technologies" ?? Toutes ces choses de plus en plus performantes, ce marché qui concerne essentiellement les "jeunes" (et maintenant les enfants aussi, j'ai encore du mal avec cette idée)... J'ai tendance à faiblement supporter les conversations qui se font autour d'un téléphone, et les sujets de ces conversations autour des réseaux sociaux, ou genre de potins et autres "machins-chouettes" absurdes qui les alimentent. Heureusement, il existe encore des exceptions à la règle, mais peut-être pas assez... Bref. Tâcher de trouver sa place (pas juste une place) en société n'est pas chose facile... Accrochons-nous cependant !! ^^


Dernière édition par Pluie venteuse le Ven 13 Mai 2016 - 12:40, édité 1 fois

Pluie venteuse
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 51
Date d'inscription : 13/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une cervelle de 60 ans... dans un corps de 20.

Message par Professeur Megamiaou le Sam 12 Mar 2016 - 12:48

Pluie venteuse a écrit:Et non plus, je ne sais pas véritablement comment ce "fossé" a pu se creuser, peut-être avec l'apparition des "technologies" ?? Toutes ces choses de plus en plus performantes, ce marché qui concerne essentiellement les "jeunes" (et maintenant les enfants aussi, j'ai encore du mal avec cette idée)...
Je ne sais pas. Je ne pense pas que la technologie ai un rôle, il y a toujours eu de nouvelles technologies et faire un film en mettant des personnes humaines dans un univers de synthèse n'est pas limité à une classe d'âge. Etre bardé de capteurs sur un fond bleu ne demande pas particulièrement d'effort physique et un type comme Jacques Mayol à 56 ans battit le record du monde d'apnée à -105 mètres. Les films US d'exportation sont destinés au marché des Ados car ce sont les seuls qui vont au cinéma. C'est dommage car certains scénarios sont bons, mais quelle crédibilité accorder quand on te présente un ou une chef de services secrets qui a à peine 18 ans ? Il y a effectivement un marché pour enfant, un pour adolescent, et même pour les tout-petits. Cette segmentation de la population en marché ne me semble pourtant pas la cause de la segmentation en classe d'âge au niveau social. Dans quelques pays Européens, elle n'est pas aussi forte qu'en France, voire inexistante. Ils ont pourtant accès aux mêmes choses. Une chose m'interpelle : c'est en France que le taux de natalité est le plus élevé. C'est aussi en France que l'état économique réel est le plus désastreux (la Grèce est un cas à part) et c'est en France que la ségrégation par âge est une des plus forte du monde... Question technologie, le Japon et la Californie sont bien plus en avance qu'ici. L'Europe du Nord est connectée jusqu'au fond des fjords par différents réseaux. Ici (je vis en milieu rural), c'est extrêmement arriéré par rapport à ce que je connais. La technologie n'apporte que ce qu'on lui donne. Elle n'est que ce que nous voulons qu'elle soit.

Comment faire face ?
Le monde est un système dynamique, rien n'est appelé à durer. Il y a de perpétuels balancements et retournements. Il est comme ça actuellement. Pour que cela change, il faut vouloir que cela change. Ne pas subir, mais agir. Cela rejoint une chose qui est importante que je répète souvent aux zèbres que je vois : ne vivez pas votre vie en spectateur, vivez là en acteur ! La pièce est nulle ? changez le texte :-)

Professeur Megamiaou
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 420
Date d'inscription : 16/12/2014
Localisation : 12h00 du jour

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une cervelle de 60 ans... dans un corps de 20.

Message par Gasta le Sam 12 Mar 2016 - 13:00

Quand j'étais ado ou jeune adulte, je préférais avoir des conversations avec des personnes plus âgées que moi plutôt qu'avec des jeunes de mon âge. Aux réunions de famille par exemple je restais le plus souvent à table pour écouter ou discuter.
Je constate actuellement que je préfère bien souvent les échanges avec des personnes qui ont une trentaine d'années de moins que moi. Elles ont souvent un certain dynamisme, une foi en l'avenir, en leur avenir, des projets que n'ont pas toutes les personnes de mon âge. Leurs conversations peuvent m'ouvrir vers des choses que je ne connais pas. Apprendre, découvrir, comprendre, tolérer, revoir ses "certitudes" c'est progresser... Autrement dit une constante pour moi les échanges avec les trentenaires... D'ailleurs la plupart de mes amis sur ce forum ont cet âge.... Enfin plus que l'âge, c'est bien sûr la personnalité qui compte.
Bon en même temps les sexagénaires sont rares ici...

Gasta
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3383
Date d'inscription : 15/01/2012
Age : 63
Localisation : à l'ouest

http://www.zebrascrossing.net/t4928-dabrowski-je-vais-bien-ne-t-

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une cervelle de 60 ans... dans un corps de 20.

Message par ou-est-la-question le Sam 12 Mar 2016 - 19:45

cette histoire de décalage âge/pensée , c'est juste une histoire de mode de vie qui a changé

lorsque j'ai pu me rapprocher de ma grand-mère je l'ai installée à la maison avec mes 3 enfants
jusqu'à sa mort

nous parlions avec elle ,avec ses copines , mes parents et leurs amis étaient également à proximité et toutes les générations étaient mêlées
il n'y avait aucune scission générationnelle

si les enfants s'ennuyaient avec les gens de leur âge hop ils allaient voir leur arrière grand-mère , et s'ils se faisaient des copains avec des gens de leur âge hop ils allaient les présenter à leur arrière grand-mère pour tailler le bout de gras tous ensemble

comme à une époque pas mal de familles vivaient complètement en famille
personne ne pensait "j'ai une cervelle de 60 ans" puisque la discussion avec toutes les générations faisait partie du quotidien

t'as plus d'affinités avec Papy qu'avec ton cousin du même âge ? mais cela ne posait aucun problème ....











ou-est-la-question
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1496
Date d'inscription : 27/07/2012
Age : 59

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une cervelle de 60 ans... dans un corps de 20.

Message par annef le Mer 11 Mai 2016 - 8:30

J'ai 61 ans tous frais, et franchement j'ai 20 ans dans ma tête ! J'ai quelques amis de mon âge, comme on dit, et je m'ennuie au possible avec eux : ce sont des gens qui ne parlent que du passé, des années 60, d'un conventionnel fini... et j'ai connu le neveu de mon ex qui, à 20 ans, est gay, sort tout le temps, mais qui a aussi une tête de vieux (la voiture, le couple, le chien, les bibelots modernes mais bibelots quand même, posés délicatement sur la jolie étagère, les "valeurs familiales", les cases à cocher pour réussir dans la vie...). A 20 ans, il dit à a tante : "tu te souviens ?"... moi ça me vexerait qu'on me dise ça !!
Bref tous les codes de la société moderne...
Je me suis toujours sentie en dehors de tout ça, et maintenant j'ai peut être trouvé le mot : intemporelle. Je peux écouter du Mozart ou de l'électro, avec le même plaisir, question de moment. Mon ex me disait parfois que j'étais dans le passé... mais elle, elle y macère joyeusement, son passé l'a bien rattrapée malgré les apparences.
La France souffre de jeunisme... mais je préfèrerais être une vieille dame indigne Smile

annef
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 36
Date d'inscription : 05/05/2016
Age : 61
Localisation : Versailles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une cervelle de 60 ans... dans un corps de 20.

Message par Farandole31 le Sam 21 Mai 2016 - 10:24

Pluie venteuse : tu es une vieille âme je pense.. un peu comme moi.. tiens regarde ceci : http://www.espritsciencemetaphysiques.com/vieille-ame.html
Cela a de bons côtés, et un peu de mauvais comme tout.. à toi de rencontrer une vieille âme aussi.. mais t'en trouveras .. y a de tout dans le monde.. et puis sinon reste avec des cinquantenaires.. un peu comme moi aussi je fais ..

Farandole31
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 23
Date d'inscription : 28/04/2016
Age : 24
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une cervelle de 60 ans... dans un corps de 20.

Message par Farandole31 le Sam 21 Mai 2016 - 10:27

soohara : je te comprends, je suis pareil

Farandole31
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 23
Date d'inscription : 28/04/2016
Age : 24
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une cervelle de 60 ans... dans un corps de 20.

Message par Pluie venteuse le Sam 21 Mai 2016 - 13:23

Farandole31 : je suis en effet une vieille âme...
Merci !! ^^

Pluie venteuse
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 51
Date d'inscription : 13/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une cervelle de 60 ans... dans un corps de 20.

Message par Farandole31 le Sam 21 Mai 2016 - 18:05

Moi ce que je dis pour rigoler à des personnes plus agées : tu verras quand t'auras mon âge et là ils en reviennent pas ^^ sinon je dis je suis à la retraite lol
Non mais ouais c'est comme ça la vie.. et en plus moi d avoir une vieille âme j'ai les cheveux mi long qui me vieillit, je m'habille comme un vieux, mais j'aime bien quand je suis seul, ou des filles, sinon avec des garçons c'est limite.. et aussu j'ai acheté un break.. en voiture, pour fonder une famille, fin voilà

Farandole31
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 23
Date d'inscription : 28/04/2016
Age : 24
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une cervelle de 60 ans... dans un corps de 20.

Message par nana02 le Jeu 2 Juin 2016 - 21:32

Je suis un peu en retard, mais le sujet m'a fait réagir.
Socialement parlant, je suis complétement immature (pas de copain, pas d'enfants, pas d'emprunt, en clair, aucun engagement sur le long terme y compris dans mon boulot), pourtant, j'ai l'impression d'avoir vécu cent vies avant celle là. Je ne sais pas comment le décrire, c'est juste que... j'ai vingt-cinq ans, et j'ai l'impression de ne pas avoir d'âge.

nana02
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 8
Date d'inscription : 29/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une cervelle de 60 ans... dans un corps de 20.

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 19:22


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum