Nootropic

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Nootropic Empty Nootropic

Message par RupertDrop le Sam 27 Fév 2016 - 19:08

Bonjour a tous!

Il y a t'il ici quelque connaiseurs et utilisateurs du sujet?

Si oui je serais ravi de partager nos expériences.
RupertDrop
RupertDrop

Messages : 649
Date d'inscription : 23/02/2016
Age : 37
Localisation : Saint Raphaël

Revenir en haut Aller en bas

Nootropic Empty Re: Nootropic

Message par Badak le Dim 28 Fév 2016 - 3:47

GwenScrib a écrit:Bonjour a tous!

Il y a t'il ici quelque connaiseurs et utilisateurs du sujet?

Si oui je serais ravi de partager nos expériences.
Les nootropes, pour moi, ce sont des psychotropes favorisant les facultés cognitives.

Moi j'utilise du café et des théières entiers de thé... Wink Mon père chez qui on soupçonnait un début d'Alzhemier, prend du donépézil (c'est un agoniste de l'acétylcholine qui est un neuromodulateur de l'attention dans le cerveau ). J'ai lu qu'il n'est pas impossible que ce puisse aussi augmenter l'attention chez des plus jeunes (genre qu'il y aurait un marché noir pour des étudiants ).
Je n'ai jamais pris d'amphétamine (je suis bien trop stressé déjà..), mais juste prendre du sirop pour la congestion nasale (pseudoéphédrine) me stimule beaucoup, tout en respectant la posologie.

Bref, rien de magique...
Badak
Badak

Messages : 1138
Date d'inscription : 02/12/2011
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Nootropic Empty Re: Nootropic

Message par RupertDrop le Dim 28 Fév 2016 - 13:23

Pour ma part, malheuresement, je tolère difficilement la caféine, elle me provoque un état de surexcitation très rapidement. C'est un peu comme si j'etais tomber dans la marmite etant petit Laughing je suis deja trop en etat d'alerte constante. Deux miserable verres de coca dans la soirée c'est l'insomnie garantie Shocked

Le thé c'est la meme histoire mais en moin dramatique. La theine ( qui est une autre denomination de la cafeine) y est moins concentré et est un peu "camouflée" par l'effet de la theanine.

Par contre la theanine seule a des proprietées interessantes et assez particulieres. La plus notable étant, en simplifiant, qu'elle favorise le rythme cerebrale alpha ( par un mechanisme encore peu connu). Ce rythme induit a un etat de concentration et de vigilance et ceci tout en etant relaxé ( agoniste systeme GABAergique)

Le donepezil est un "agoniste" cholinergique mais de forme indirect dans le sens que c'est un inhibiteur de son enzyne catabolique, la acetylcholinesterase. Le probleme avec ce type de strategie, aussi bien pour les agonistes directe que les inhibiteurs c'est qu'au long terme elle se confronte au principe d'homeostasie. Ou bien par desensibilisation des recepteurs dans le cas des inhibiteurs qui prolonge trop longtemps le "contact" synaptique ou bien par perte de densification de ceux ci dans le cas des agonistes directes.

Moi personellement pour ces meme raisons, et parce que je ne suis pas souffrant d'alzheimer, je n'ai testé que des précurseurs: CPD choline, alpha gpc... Chacun ayant des effets plus ou moins differents, bien que visant le meme systeme, car ont des metabolytes  differents et donc d'autres interactions.

Le probleme dans mon cas est que je n'ai jamais pu reellement concreter et stabiliser leur effets du a mon INCROYABLE manque de constance et de pragmatique en general.
RupertDrop
RupertDrop

Messages : 649
Date d'inscription : 23/02/2016
Age : 37
Localisation : Saint Raphaël

Revenir en haut Aller en bas

Nootropic Empty Re: Nootropic

Message par Badak le Dim 28 Fév 2016 - 21:01

GwenScrib a écrit:Par contre la theanine seule a des proprietées interessantes et assez particulieres. La plus notable étant, en simplifiant, qu'elle favorise le rythme cerebrale alpha ( par un mechanisme encore peu connu). Ce rythme induit a un etat de concentration et de vigilance et ceci tout en etant relaxé ( agoniste systeme GABAergique)
Ça c'est interessant Very Happy merci. Faudra que j'aille chercher dans la litterature, stimuler le gabaergique sans que ce ne donne les effets de l'alcool. La dynamique est merveuillesement complexe.

GwenScrib a écrit:Le probleme avec ce type de strategie, aussi bien pour les agonistes directe que les inhibiteurs c'est qu'au long terme elle se confronte au principe d'homeostasie. Ou bien par desensibilisation des recepteurs dans le cas des inhibiteurs qui prolonge trop longtemps le "contact" synaptique ou bien par perte de densification de ceux ci dans le cas des agonistes directes.

Moi personellement pour ces meme raisons, et parce que je ne suis pas souffrant d'alzheimer, je n'ai testé que des précurseurs: CPD choline, alpha gpc... Chacun ayant des effets plus ou moins differents, bien que visant le meme systeme, car ont des metabolytes  differents et donc d'autres interactions.
La désensibilisation dont tu parles est-elle réversible en réduisant les doses de manière très graduelle ?

Pour les ces metabolytes: j'allais te demander comment ils fonctionnent, mais j'ai jeté un coup d'oeil sur wiki : [url=cytidine diphosphate-choline]cytidine diphosphate-choline[/url]
-Alpha glycerylphosphorylcholine
Et c'est en "vente libre comme suppléments" . Je suis quand même tellement prudent que je me méfie des effets secondaires non encore découverts.
Attention commentaire pas nécessaire pertinent dans le contexte:
(Razz : Typiquement, les explications des mécanismes en neurosciences doivent s'appuyer sur la dynamique (les vitesses des interactions.. que ce soit rapide ou lent change tout) et c'est pour cela que nous (en biologie théorique) considérons que les vraies explications doivent comme en physique être mathématisées. Mais bien sûr je t'accorde qu'un niveau parfois sufffisant d'explication peut être atteint sans les maths... c'est un débat hahaha Mais la biologie commence a suivre la même voix que la physique et j'en suis un fanatique attention (demie-blague) )
GwenScrib a écrit:Le probleme dans mon cas est que je n'ai jamais pu reellement concreter et stabiliser leur effets du a mon INCROYABLE manque de constance et de pragmatique en general.
On se ressemble un peu pour ça.. Le manque de constance pragmatique général.
Badak
Badak

Messages : 1138
Date d'inscription : 02/12/2011
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Nootropic Empty Re: Nootropic

Message par RupertDrop le Mar 1 Mar 2016 - 22:35

Bapak-Badak a écrit:La désensibilisation dont tu parles est-elle réversible en réduisant les doses de manière très graduelle ?

Comme tu le sais: le cerveau étant "plastique" je suppose que le fait de combiner different cycles et "dynamiques" comme tu l'indique, tout en variant de strategie (agonistes, inhibiteurs, precurseurs) d'une part puis en intercalant des fases antagoniste, on devrait pouvoir obtenir, par surcompensation (un peu comme de l'hypertrofie) l'effet inverse et voir meme au dela des limites, definies par cette regulation homeostasique, de l'equilibre "basal"de maniere stable.

Bapak-Badak a écrit:Et c'est en "vente libre comme suppléments" . Je suis quand même tellement prudent que je me méfie des effets secondaires non encore découverts.

Ces subtances sont des "derivés" ou des metabolites "améliorés" des formes de choline que l'on trouve dans l'alimentation commune. Géneralment ils sont etudiés ( a mode de "bypass" des limitations des cicles metaboliques - bypass genetique-) pour avoir une meilleur biodisponibilité, traversant plus facilment la barrière hemato encéphalique etc etc...Ton organisme les tolera facilment sans effets adverses. Ceci en respectant bien evidemment certaines règles d'administration.
Comme tu sauras chaque "subtance" a un potentiel remède/venin comme l'indique le concept "pharmakon" et est relatif a chaque individu. Certaines personnes developpent les symptomes typique de "choline overload" a petites doses de cdp choline tandis que d'autres nécessitent une dose majeur pour en sentir l'effet.
Ceci est valable pour la majorité des "précurseurs".

Ensuite il y a toute une classe de nootropics comme le sont la famille des "cetams": piracetam, aniracetam etc etc dit synthetique, bien que personnellement je pense qu'il ont de synthetiques ce que la miel est de synthetique pour les abeilles.... qui ont toute une panopli de proprietés interresantes. Le piracetam par exemple ( le premier nootropic defini comme tel) ameliore le metabolisme neuronal (glucose, oxygene, neuroprotecteur etc) et a la particularité d'augmenter le flux d'information entre hemisphere cerebral.
RupertDrop
RupertDrop

Messages : 649
Date d'inscription : 23/02/2016
Age : 37
Localisation : Saint Raphaël

Revenir en haut Aller en bas

Nootropic Empty Re: Nootropic

Message par Badak le Mer 2 Mar 2016 - 2:04

GwenScrib a écrit:
Bapak-Badak a écrit:La désensibilisation dont tu parles est-elle réversible en réduisant les doses de manière très graduelle ?

Comme tu le sais: le cerveau étant "plastique" je suppose que le fait de combiner different cycles et "dynamiques" comme tu l'indique, tout en variant de strategie (agonistes, inhibiteurs, precurseurs) d'une part puis en intercalant des fases antagoniste, on devrait pouvoir obtenir, par surcompensation (un peu comme de l'hypertrofie) l'effet inverse et voir meme au dela des limites, definies par cette regulation homeostasique, de l'equilibre "basal"de maniere stable.

Bapak-Badak a écrit:Et c'est en "vente libre comme suppléments" . Je suis quand même tellement prudent que je me méfie des effets secondaires non encore découverts.

Ces subtances sont des "derivés" ou des metabolites "améliorés" des formes de choline que l'on trouve dans l'alimentation commune. Géneralment ils sont etudiés ( a mode de "bypass" des limitations des cicles metaboliques - bypass genetique-) pour avoir une meilleur biodisponibilité, traversant plus facilment la barrière hemato encéphalique etc etc...Ton organisme les tolera facilment sans effets adverses. Ceci en respectant bien evidemment certaines règles d'administration.
Comme tu sauras chaque "subtance" a un potentiel  remède/venin comme l'indique le concept "pharmakon" et est relatif a chaque individu. Certaines personnes developpent les symptomes typique de "choline overload" a petites doses de cdp choline tandis que d'autres nécessitent une dose majeur pour en sentir l'effet.
Ceci est valable pour la majorité des "précurseurs".

Ensuite il y a toute une classe de nootropics comme le sont la famille des "cetams": piracetam, aniracetam etc etc dit synthetique, bien que personnellement je pense qu'il ont de synthetiques ce que la miel est de synthetique pour les abeilles.... qui ont toute une panopli de proprietés interresantes. Le piracetam par exemple ( le premier nootropic defini comme tel) ameliore le metabolisme neuronal (glucose, oxygene, neuroprotecteur etc) et a la particularité d'augmenter le flux d'information entre hemisphere cerebral.
merci, très interessant, je vais aller lire là dessus quand je pourrai. Perso, je ne crois pas vraiment prendre de cela.. Déjà que j'évite les médicaments et que je ne prends pas de drogue. Je suis un peu du genre à avoir l'impression que je vais avoir l'effet nocébo et non pas l'effet placébo.Wink Mais c'est fascinant toutes les relations entre les mécanismes neuronaux et la cognition.

Je vois que le piracetam peut causer de la nervosité et augmenter la libido. hahaha . Je vois que ça stimule les récepteur glutameternique AMPA et que c'est aussi un agoniste muscarnique (de l'Ach ). Là du coup, je me demande s'il ne devrait pas y avoir des effets secondaires cardiaques risqués Stimuler l'ach via les muscariniques allongent les potentials d'action et s'est impliqué dans des arythmies. Le coeur a aussi des récepteurs glutamatergiques, donc je me demande si quelqu'un a déjà étudié le risque cardiaque de cette classe de drogue.

Badak
Badak

Messages : 1138
Date d'inscription : 02/12/2011
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Nootropic Empty Re: Nootropic

Message par RupertDrop le Dim 6 Mar 2016 - 13:32

Bapak-Badak a écrit: Là du coup, je me demande s'il ne devrait pas y avoir des effets secondaires cardiaques risqués Stimuler l'ach via les muscariniques allongent les potentials d'action et s'est impliqué dans des arythmies. Le coeur a aussi des récepteurs glutamatergiques, donc je me demande si quelqu'un a déjà étudié le risque cardiaque de cette classe de drogue.

C'est une question d'affinité, il existe plusieur type de recepteurs muscariniques et glutamatergiques.  Les recepteurs muscariniques present dans le coeur sont de type M2 tandis que le piracetam a une affinité pour les M1,M3,M5 localisés principalment dans le cerveau.

Quant a ces interactions cardiaque via recepteurs glutamatergiques le piracetam est considéré ayant des propriétées antiarytmiques:
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/2081561

Je ne suis pas actionnaire, mais dire que le piracetam est comercialisé depuis plus d'une vingtaine d'années dans presque toutes les pharmacies du monde et est considéré comme ayant tres peu d'effets secondaires qualifiés de leger et sont classer comme "tres peu frequent" (1 a 10 pacient sur 1000).

Voila voilou, j'espere que ca apaisera au moins un peu tes craintes sur ce sujet. Smile
RupertDrop
RupertDrop

Messages : 649
Date d'inscription : 23/02/2016
Age : 37
Localisation : Saint Raphaël

Revenir en haut Aller en bas

Nootropic Empty Re: Nootropic

Message par Corbex le Mar 15 Mar 2016 - 12:53

Bapak-Badak a écrit:
GwenScrib a écrit:
Bapak-Badak a écrit:La désensibilisation dont tu parles est-elle réversible en réduisant les doses de manière très graduelle ?

Comme tu le sais: le cerveau étant "plastique" je suppose que le fait de combiner different cycles et "dynamiques" comme tu l'indique, tout en variant de strategie (agonistes, inhibiteurs, precurseurs) d'une part puis en intercalant des fases antagoniste, on devrait pouvoir obtenir, par surcompensation (un peu comme de l'hypertrofie) l'effet inverse et voir meme au dela des limites, definies par cette regulation homeostasique, de l'equilibre "basal"de maniere stable.

Bapak-Badak a écrit:Et c'est en "vente libre comme suppléments" . Je suis quand même tellement prudent que je me méfie des effets secondaires non encore découverts.

Ces subtances sont des "derivés" ou des metabolites "améliorés" des formes de choline que l'on trouve dans l'alimentation commune. Géneralment ils sont etudiés ( a mode de "bypass" des limitations des cicles metaboliques - bypass genetique-) pour avoir une meilleur biodisponibilité, traversant plus facilment la barrière hemato encéphalique etc etc...Ton organisme les tolera facilment sans effets adverses. Ceci en respectant bien evidemment certaines règles d'administration.
Comme tu sauras chaque "subtance" a un potentiel  remède/venin comme l'indique le concept "pharmakon" et est relatif a chaque individu. Certaines personnes developpent les symptomes typique de "choline overload" a petites doses de cdp choline tandis que d'autres nécessitent une dose majeur pour en sentir l'effet.
Ceci est valable pour la majorité des "précurseurs".

Ensuite il y a toute une classe de nootropics comme le sont la famille des "cetams": piracetam, aniracetam etc etc dit synthetique, bien que personnellement je pense qu'il ont de synthetiques ce que la miel est de synthetique pour les abeilles.... qui ont toute une panopli de proprietés interresantes. Le piracetam par exemple ( le premier nootropic defini comme tel) ameliore le metabolisme neuronal (glucose, oxygene, neuroprotecteur etc) et a la particularité d'augmenter le flux d'information entre hemisphere cerebral.
merci, très interessant, je vais aller lire là dessus quand je pourrai.  Perso, je ne crois pas vraiment prendre de cela.. Déjà que j'évite les médicaments et que je ne prends pas de drogue. Je suis un peu du genre à avoir l'impression que je vais avoir l'effet nocébo et non pas l'effet placébo.Wink   Mais c'est fascinant toutes les relations entre les mécanismes neuronaux et la cognition.  

Je vois que le piracetam peut causer de la nervosité et augmenter la libido.  hahaha . Je vois que ça stimule les récepteur glutameternique AMPA et que c'est aussi un agoniste muscarnique (de l'Ach ). Là du coup, je me demande s'il ne devrait pas y avoir des effets secondaires cardiaques risqués Stimuler l'ach via les muscariniques allongent les potentials d'action et s'est impliqué dans des arythmies. Le coeur a aussi des récepteurs glutamatergiques, donc je me demande si quelqu'un a déjà étudié le risque cardiaque de cette classe de drogue.


C'est obligatoire pour avoir son AMM.

Sinon en France on utilise pas trop les nootropes (appelés psychostimulants dans le vrais monde véritable de la pharmacie... ).

Corbex

Messages : 136
Date d'inscription : 06/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Nootropic Empty Re: Nootropic

Message par Badak le Mar 15 Mar 2016 - 20:00

Piracetam a écrit:
Bapak-Badak a écrit: Là du coup, je me demande s'il ne devrait pas y avoir des effets secondaires cardiaques risqués Stimuler l'ach via les muscariniques allongent les potentials d'action et s'est impliqué dans des arythmies. Le coeur a aussi des récepteurs glutamatergiques, donc je me demande si quelqu'un a déjà étudié le risque cardiaque de cette classe de drogue.

C'est une question d'affinité, il existe plusieur type de recepteurs muscariniques et glutamatergiques.  Les recepteurs muscariniques present dans le coeur sont de type M2 tandis que le piracetam a une affinité pour les M1,M3,M5 localisés principalment dans le cerveau.

Quant a ces interactions cardiaque via recepteurs glutamatergiques le piracetam est considéré ayant des propriétées antiarytmiques:
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/2081561

Je ne suis pas actionnaire, mais dire que le piracetam est comercialisé depuis plus d'une vingtaine d'années dans presque toutes les pharmacies du monde et est considéré comme ayant tres peu d'effets secondaires qualifiés de leger et sont classer comme "tres peu frequent" (1 a 10 pacient sur 1000).

Voila voilou, j'espere que ca apaisera au moins un peu tes craintes sur ce sujet. Smile

Merci grand spécialiste du piracetam..  voilà qui va dans le sens CONTRAIRE de mon hypothèse.   Je vais lire ça.  Je pensais aux effets muscariniques (de l'Ach) qui normalement sont pro-arythmiques.   L'article que tu me donnes date de 1990 et démontre des effets anti-arrythmiques dans le contexte d'arrythmies causés par des excitations calciques. ce n'est pas pareil. Mais si l'article est si ancien, et que je n'ai rien trouvé de récent, alors il n'y a probablement rien de terriblement interessant à dire sur le sujet.. Mais c'est bien ce qui me chicote..

Au canada (où je suis), la vente du Piracetam n'est pas encore autorisée.   De toute façon, ce n'est pas de mes facultés cognitives dont je me plains, et il doit y avoir des interférences avec les anti-dépresseur (je n'ai pas vérifié cela, mais c'est souvent le cas ). Mon questionnement est vraiment juste au sujet de la curiosité des mécanismes et des interactions.


Dernière édition par Bapak-Badak le Mar 15 Mar 2016 - 20:22, édité 1 fois
Badak
Badak

Messages : 1138
Date d'inscription : 02/12/2011
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Nootropic Empty Re: Nootropic

Message par Badak le Mar 15 Mar 2016 - 20:13

Corbex a écrit:
C'est obligatoire pour avoir son AMM.

Sinon en France on utilise pas trop les nootropes (appelés psychostimulants dans le vrais monde véritable de la pharmacie... ).

AMM (je vois que ça signifie : autorisation de mise en marché). Les compagnies pharmaceutiques ne peuvent pas tout examiner autrement que très superficiellement.

L'article référé par piracetam date de 1990, c'est un peu ancien. C'est étonnant. s'il n'a rien de nouveau sur le sujet, c'est peut-être qu'il n'y a en effet rien d'interessant.

Oui, les nootropes sont des psychostimulants. Mais tu dirais que nootrope == psychostimulants ? Parce que cette dernière catégorie m'évoque surtout des drogues festives (genre MDMA, amphétamines ), ou d'autres comme le crack ou les méthamphétamines... Et je ne vois pas trop quelqu'un se mettre à fumer du crack pour booster son intelligence..
Ceci dit, ce n'est pas la substance, c'est la dose le problème, parce que quelqu'un qui machouillerait des feuilles de coca, ce ne doit pas être pire que de boire quelques cafés.
Badak
Badak

Messages : 1138
Date d'inscription : 02/12/2011
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Nootropic Empty Re: Nootropic

Message par Corbex le Mar 15 Mar 2016 - 20:16

Oui enfin, le piracetam a eu un service médical rendu insuffisant (en France, non remboursé, et sur les données cliniques, il fait quasi aucun effet).

En 2004 (j'ai pas les données après, faudrait chercher sur pubmed...) il n'y aucune interaction médicamenteuse qui a été constatée et aucun trouble cardiaque constaté. Seulement des trouble hémorragique (contre indiqué, et mise en garde en cas de risque hémorragique).

Bref. Si on se veut se droguer, rien de tel que le méthylphénidate comme le font les hollandais.

Corbex

Messages : 136
Date d'inscription : 06/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Nootropic Empty Re: Nootropic

Message par Badak le Mar 15 Mar 2016 - 20:27

Corbex a écrit:Oui enfin, le piracetam a eu un service médical rendu insuffisant (en France, non remboursé, et sur les données cliniques, il fait quasi aucun effet).

En 2004 (j'ai pas les données après, faudrait chercher sur pubmed...) il n'y aucune interaction médicamenteuse qui a été constatée et aucun trouble cardiaque constaté. Seulement des trouble hémorragique (contre indiqué, et mise en garde en cas de risque hémorragique).

Bref. Si on se veut se droguer, rien de tel que le méthylphénidate comme le font les hollandais.
Merci ! Tu es pharmacien ? Oui le ritalin, je sais bien que ça c'est connu pour devenir une drogue d'abus pour étudiants voulant rattraper l'étude en une nuit blanche ou deux.
Badak
Badak

Messages : 1138
Date d'inscription : 02/12/2011
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Nootropic Empty Re: Nootropic

Message par Corbex le Mar 15 Mar 2016 - 20:33

Bapak-Badak a écrit:
Corbex a écrit:
C'est obligatoire pour avoir son AMM.

Sinon en France on utilise pas trop les nootropes (appelés psychostimulants dans le vrais monde véritable de la pharmacie... ).

AMM (je vois que ça signifie : autorisation de mise en marché).  Les compagnies pharmaceutiques ne peuvent pas tout examiner autrement que très superficiellement.  

L'article référé par piracetam date de 1990, c'est un peu ancien.  C'est étonnant. s'il n'a rien de nouveau sur le sujet, c'est peut-être qu'il n'y a en effet rien d'interessant.

Oui, les nootropes sont des psychostimulants. Mais tu dirais que nootrope == psychostimulants ?  Parce que cette dernière catégorie m'évoque surtout des drogues  festives (genre MDMA, amphétamines ), ou d'autres comme le crack ou les méthamphétamines...  Et je ne vois pas trop quelqu'un se mettre à fumer du crack pour booster son intelligence..  
Ceci dit, ce n'est pas la substance, c'est la dose le problème, parce que quelqu'un qui machouillerait des feuilles de coca, ce ne doit pas être pire que de boire quelques cafés.

Ca veut dire exactement la même chose.
Juste que nootrope c'est vraiment du jargon, que même les professionnels n'utilisent pas. C'est pour ça que je t'ai fait la remarque, ça m'a fait marrer parce que j'ai buggé deux secondes avant de m'apercevoir que tu parlais des médicaments que j'étudiais actuellement.
Psychostimulant renvoie très majoritairement aux notions de neuroenhancement anglais. Sauf que bon, fallait le traduire et on l'a traduit comme ça. C'est un groupe extrêmement hétérogènes, qui comprends aussi bien la caféine que l'amphétamine. Généralement, quand on parle de psychostimulant dans le cadre des psychotropes  (définition psychiatrique) ont parle des médicaments utilisés dans l'indication du trouble de l'attention/hyperactivité et parfois détourner dans certains pays pour "stimuler" intellectuellement, et/ou de manière festive.

Sauf que rien n'est simple. Dans l'absolu, on peut aussi parler de psychostimulants pour parler des excitateurs neurologiques. Et dans ce cas, on peut aussi incorporer les antidépresseurs, d'où la notion de nootrope que tu utilises pour distinguer les différentes classes pharmacologiques et qui est aussi utilisé par l'OMS.

Les tests de toxicologie cardiaques sont obligatoires avant de passer aux essais cliniques chez l'homme (Enfin en Europe et aux Etats-Unis). Du coup on essaye sur les animaux, sur des organes isolés etc. Un essais clinique à trois phases. Durant la phase 1, il est obligatoire de regarder les effets du médocs sur le système cardiaque (entre autre). Et on continue à regarder tout le long de l'essais clinique.

Par exemple, si on prend les anti-psychotique, l'allongement QT (une arythmie) est tout de même assez rare. Pourtant les antipsychotiques ont de grosse mise en garde sur cet allongement QT.
Il y a une grande différence entre ce que prévoit la pharmacologie et la vraie vie. Grosso merdo, c'est pas parce que dans une éprouvette le médicament peut se fixer sur un récepteur qu'il le fera. Tout d'abord ça dépend de son affinité (il va se coller fort, ou pas très fort ? ) et de la possibilité de se fixer sur le récepteur. Ensuite, c'est pas parce qu'il se fixe sur un récepteurs, qu'il se passera quelque chose. Tout dépend si sa concentration est suffisante pour créer un effet mesurable.

Pour ton article ou le fait qu'on trouve pas grand'chose... Est sûrement dû au fait que le piracetam est vraiment très peu utilisé. C'est considéré comme un médicament merdique. Du coup, si ton effet est rare et que personne ne le prend, tu risques pas d'observer ton effet. Et puis surtout ça n'en fait pas un médicament intéressant à étudier.

PS: Si ça t'intéresse vraiment, je peux regarder demain combien de personne en moyenne prend du piracetam par jour....

Corbex

Messages : 136
Date d'inscription : 06/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Nootropic Empty Re: Nootropic

Message par Panaeo le Mar 15 Mar 2016 - 21:45

Bapak-Badak a écrit:
Corbex a écrit:
C'est obligatoire pour avoir son AMM.

Sinon en France on utilise pas trop les nootropes (appelés psychostimulants dans le vrais monde véritable de la pharmacie... ).

AMM (je vois que ça signifie : autorisation de mise en marché).  Les compagnies pharmaceutiques ne peuvent pas tout examiner autrement que très superficiellement.  

L'article référé par piracetam date de 1990, c'est un peu ancien.  C'est étonnant. s'il n'a rien de nouveau sur le sujet, c'est peut-être qu'il n'y a en effet rien d'interessant.

Oui, les nootropes sont des psychostimulants. Mais tu dirais que nootrope == psychostimulants ?  Parce que cette dernière catégorie m'évoque surtout des drogues  festives (genre MDMA, amphétamines ), ou d'autres comme le crack ou les méthamphétamines...  Et je ne vois pas trop quelqu'un se mettre à fumer du crack pour booster son intelligence..  
En fac de medecine quelques uns carburaient aux amphetamines de rue. Du coup maintenant chaque annee les P1 ont une petite note de l'equipe de l'infirmerie pour les pb psychologiquesque peuvent impliquer la PCEM (PACES maintenant) et sur la tentation des psychotropes (caffeine, amphetamine, neurostimulants).

Panaeo

Messages : 214
Date d'inscription : 23/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Nootropic Empty Re: Nootropic

Message par Badak le Mer 16 Mar 2016 - 2:49

Panaeo a écrit:
En fac de medecine quelques uns carburaient aux amphetamines de rue. Du coup maintenant chaque annee les P1 ont une petite note de l'equipe de l'infirmerie pour les pb psychologiquesque peuvent impliquer la PCEM (PACES maintenant) et sur la tentation des psychotropes (caffeine, amphetamine, neurostimulants).
des amphétamines de rue, assez grave quand même... avec toutes les saloperies que ça peut contenir en plus.. Au moins quand ils seront médecins ils pourront s'en procurer de la pure et de meilleures qualité. Et en vendre à d'autre médecins, banquiers et politiciens. (J'avais lu un jour un article suggérant un rôle non négligeable aux psychostimulants dans les soubresauts menant à l'écroulement de la bourse.. Assez cocasse tout de même. )

Pour la caféine, moi je blaguais aux 3 quart en l'incluant quand même... Parce que je carbure aux café + thé + maté.. Mais on on puisqu'il y a des anti-oxydants d'inclus... et j'ai lu quelque part qu'il était recommandé de boire plus de 5 ou 6 cafés par jour pour diminuer les risques de cancer de manière significative. ( c'était une étude sérieuse, qui bien sûr ne discutaient pas des impacts cardiaques, mais c pas le sujet vu que les anti-oxydants c'est bon , ok je caricature, mais c'est plus ou moins comme ça que c'est raconté ).
Donc pour la caféine, est-ce que tu penses que ce peut devenir aussi grave que pour les amphétamines ? On m'a déjà dit que la caféine pouvait peut-être perturber la sérotonine, et produire "un état de manque" pouvant accentuer les déprimes. (ce "on", c'est ma copine qui n'y connait pas grand chose non plus ).
Badak
Badak

Messages : 1138
Date d'inscription : 02/12/2011
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Nootropic Empty Re: Nootropic

Message par Panaeo le Mer 16 Mar 2016 - 10:50

Bapak-Badak a écrit:
Panaeo a écrit:
En fac de medecine quelques uns carburaient aux amphetamines de rue. Du coup maintenant chaque annee les P1 ont une petite note de l'equipe de l'infirmerie pour les pb psychologiquesque peuvent impliquer la PCEM (PACES maintenant) et sur la tentation des psychotropes (caffeine, amphetamine, neurostimulants).
des amphétamines de rue, assez grave quand même... avec toutes les saloperies que ça peut contenir en plus..  Au moins quand ils seront médecins ils pourront s'en procurer de la pure et de meilleures qualité.  Et en vendre à d'autre médecins, banquiers et politiciens. (J'avais lu un jour un article suggérant un rôle non négligeable aux psychostimulants dans les soubresauts menant à l'écroulement de la bourse.. Assez cocasse tout de même.  )

Pour la caféine, moi je blaguais aux 3 quart en l'incluant quand même... Parce que je carbure aux café + thé + maté.. Mais on on puisqu'il y a des anti-oxydants d'inclus... et j'ai lu quelque part qu'il était recommandé de boire plus de 5 ou 6 cafés par jour pour diminuer les risques de cancer de manière significative. ( c'était une étude sérieuse, qui bien sûr ne discutaient pas des impacts cardiaques, mais c pas le sujet vu que les anti-oxydants c'est bon , ok je caricature, mais c'est plus ou moins comme ça que c'est raconté ).  
Donc pour la caféine, est-ce que tu penses que ce peut devenir aussi grave que pour les amphétamines ? On m'a déjà dit que la caféine pouvait peut-être perturber la sérotonine, et produire "un état de manque" pouvant accentuer les déprimes.  (ce "on", c'est ma copine qui n'y connait pas grand chose non plus ).  

Je laisse l'expert en pharmacie repondre.

La caffeine je ne pense pas que si on en prend de maniere excessive on peut obtenir des dependances telles que celles des amphetamines tres addictogenes, dans le sens que l'effet "accrocheur" de l'amphetamine de rue surpasse les douleurs musculaires, abdominales de l'intoxication. Alors que la caffeine tu te sens pas bien, plus longtemps, pour un benefice tres faible au niveau psychique tres desagreable. Par contre ouais chez le gros utilisateur regulier le sevrage peut etre assez violent quand meme.
Mais ca reste un alcaloide caca.

Panaeo

Messages : 214
Date d'inscription : 23/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Nootropic Empty Re: Nootropic

Message par RupertDrop le Mer 16 Mar 2016 - 21:31

Salut Corbex !

Un plaisir de voir des gens participer comme toi, meme si de manière un peu antagonique ca fait pas de mal, au contraire. Malheuresement je n’ais vraiment pas trop le temps mais juste dire que j’ais quelques «rectifications » a faire sur tes commentaires, alors let´s go!

Corbex a écrit:Juste que nootrope c'est vraiment du jargon, que même les professionnels n'utilisent pas.

Si tu cherche nootropic sur pubmed tu auras exactement 31175, attends que je compte...trente et un mille cent soixante quinze, voila c'est ça!!... articles ou le mot "nootropic" est utilisé. Ni plus ni moins. Bon, c’est bien tu va me dire, mais par qui ? Les articles divulgués sur pubmed sont le resultat des investigations menées par des professionnels en matiere de recherche a niveau international ( ca va du Chemical Neurobiology Laboratory du Harvard Medical au Department of Neurology and Cognitive Neuroscience de Tohoku au Japon si tu veux) .

Evidemment si les pros auxquels tu te refere sont le pharmacien et le doc du coin de ta rue…bref.

Par contre et a titre indicatif, tu veras que si tu tapes, par exemple disons "asshole",tu n’y trouvera qu'un seul et unique resultat. Qui est celui-ci ( tu comprendras que j’allais pas copier les 31175 mil autres articles en «full text» Smile ) :

Insult, aggression, and the southern culture of honor: an "experimental ethnography".

Cohen D1, Nisbett RE, Bowdle BF, Schwarz N.
Author information

Department of Psychology, University of Illinois at Urbana-Champaign, USA.

Abstract

Three experiments examined how norms characteristic of a "culture of honor" manifest themselves in the cognitions, emotions, behaviors, and physiological reactions of southern White males. Participants were University of Michigan students who grew up in the North or South. In 3 experiments they were insulted by a confederate who bumped into the participant and called him an "asshole". Compared with northerners--who were relatively unaffected by the insult--southerners were (a) more likely to think their masculine reputation was threatened, (b) more upset (as shown by a rise in cortisol levels), (c) more physiologically primed for aggression (as shown by a rise in testosterone levels), (d) more cognitively primed for aggression, and (e) more likely to engage in aggressive and dominant behavior. Findings highlight the insult-aggression cycle in cultures of honor, in which insults diminish a man's reputation and he tries to restore his status by aggressive or violent behavior.


Et voilou!! c'etais juste pour te donner une première petite précision..

Désolé mais comme je disais, pas le temps!

To be continued...


Dernière édition par Piracetam le Jeu 17 Mar 2016 - 21:34, édité 2 fois
RupertDrop
RupertDrop

Messages : 649
Date d'inscription : 23/02/2016
Age : 37
Localisation : Saint Raphaël

Revenir en haut Aller en bas

Nootropic Empty Re: Nootropic

Message par Kondomm le Mer 16 Mar 2016 - 21:52

'Lut,

Utilisé pendant des années gingko, hericium et ganoderma  à ingérer + thé kuding (ou çao bang ; nom vietnamien, endémique de la province homonyme) comme soutien pour les études et franchement, y a un gros plus.
Cette recette a le mérite de détoxifier en plus de stimuler, pas besoin de dose importante mais quotidienne pour en apprécier les effets passés une quinzaine.

PS ça n'enfreint aucune législation en vigueur, faut juste toper du bon matos  Dent pétée !
Kondomm
Kondomm

Messages : 899
Date d'inscription : 21/01/2014
Age : 42
Localisation : ;●) Grand Rouveau ou à côté.

Revenir en haut Aller en bas

Nootropic Empty Re: Nootropic

Message par Corbex le Mer 16 Mar 2016 - 23:04

**Souffle** Aller, une guerre de termes.

Sur pubmed le termes de "nootropic" est ce qu'on appelle un termes MeSH, c'est à dire est spécifiquement le termes de référence pour chercher sur pubmed. Pubmed étant géré par des américains, c'est donc les définitions américaines qui dominent. Et moi quand je veux être cité par plein de monde, j'ai fait pas le difficile je prends la définition américaine des termes que j'utilise. C'est comme ça, je m'en désole, ça provoque plein de confusion surtout en psy.

Par contre, l'OMS dans sa grande sagesse,  a décidé de foutre ce fatras dans les psychostimulants (car tous les deux ont comme effet une stimulation cognitive) et c'est d'ailleurs la terminologie utilisée en France.  

Si vraiment on a envie d'être rigoureux, chez nous en France, le termes de nootropes renvoie particulièrement pour empêcher le déficit cognitif au cours de la démence et rien d'autres et est au final très peu utilisé parce que c'est vraiment du grand pipo (aucun médicament contre la démence ne marche réellement).

Surtout en termes de psychiatrie ou de neuropsychiatrie, la classification est vieille et est assez flou. Elle date de 57 ou 67 je m'en rappelle plus, et au final c'est plus une affaire de consensus. Et le principe d'une classification c'est d'être compris (par exemple, personne ne dit "psychoanaleptique"... déjà parce que son contenu est hétérogène, ensuite parce que c'est dur à dire et à écrire, et enfin parce que ça fait pompeux pour rien. Alors à part en écrivant un article sérieux et/ou pour une thèse personne ne va l'utiliser).

Du coup, un type qui utilise le termes de nootropes sur un forum, tout ça pour "augmenter ses fonctions cognitives lolilol", ça fait plutôt un mec qui vient de trouver un super mot compliqué plus qu'autre chose.  

Et j'ai eu un doute hein... du coup j'ai cherché sur l'internet ce qu'en disait l'ANSM, l'HAS, Cochrane et consort... Et au final, ben j'ai raison. Sauf que dans mes trouvailles j'ai aussi trouvé que le termes "nootrope" est principalement utilisé sur des sites qui promettent de vous faire apprendre le dictionnaire latin en une nuit avec des "nootropes naturelles".

Et le pharmacien ou le médecin de quartier, je pense qu'il t'emmerde. Il a pas eu besoin de prendre des "nootropes" pour réussir ses études.

Cordialement.

Corbex

Messages : 136
Date d'inscription : 06/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Nootropic Empty Re: Nootropic

Message par Corbex le Mer 16 Mar 2016 - 23:17

Deux jour et ça y' est... Je me suis déjà énervé.

Corbex

Messages : 136
Date d'inscription : 06/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Nootropic Empty Re: Nootropic

Message par Badak le Sam 19 Mar 2016 - 22:02

Corbex a écrit:Deux jour et ça y' est... Je me suis déjà énervé.

Franchement, t'inquiète pas pour ça... il y en a des pires que toi, et t'angoisse pas pour ça... Moi j'essaie avec difficulté de ne pas m'énerver, mais je m'enerve quand même.. .. Kondomm et Hobb pètent des coches de temps en temps aussi (je dis amicalement einh). C'est normal, on discute presque calmement, mais, parler de ce qu'on connait mieux que d'autre, ça enerve forcément.
Badak
Badak

Messages : 1138
Date d'inscription : 02/12/2011
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Nootropic Empty Re: Nootropic

Message par RupertDrop le Dim 20 Mar 2016 - 1:21

Corbex a écrit:Sinon en France on utilise pas trop les nootropes (appelés psychostimulants dans le vrais monde véritable de la pharmacie... ).

Corbex a écrit:Ca veut dire exactement la même chose.




Non, nootropes et psychostimulants ne sont pas la même chose. TOUT AU PLUS  on peut dire eventuellement  que CERTAINS (d’ailleur très peu) le sont ou peuvent  voir dans ce cas concret  UNE de leurs propriétés y converger........... Je pense ici surtout a ceux dont l’action est basé sur les catecholamines… et encore...Dis moi par exemple, considerais tu les inhibiteurs de la MAO-B comme psychostimulants ? Non n’est ce pas ? Et que me dirais tu du DHA, de l’Hydergine, la Pyroxidine etc etc… ? Des psychostimulants aussi ?

Enfin, suite a ton obstination je me suis quand même dis : Tiens ! Si il insiste autant c’est qu’il doit bien avoir une raison du moins sincère et raisonable…Serait ’il possible alors que, comme il dit, en France ils ont leurs propres definitions, categorisations et terminologies aux marges du reste du monde ??  Ba non plus !! Je prends un vademecum bien français cette fois, d’une vrai veritable pharmacie de chez les vrai veritable pro donc et  pourtant je vois clairement que le terme nootropiques y est bien officiellement (pour certain professionnellement donc) employer et s’y trouve categoriquement bien distingué des psychostimulants !

Psychostimulants ET Nootropiques.

Le ET en français n’a-t-il pas une valeur distinctive ou la aussi il a sa vrai veritable definition ???




....Je veux faire un jeux   (Niveau expert)


- Certaines pommes sont rouges et vereuses

- Certaines pommes sont vertes et ont des asticots aussi  Razz


A) Toutes les pommes rouges sont vereuses
B) Toutes les pommes qui ont des asticots aussi sont vertes.
C) Aucune de ces deux affirmations precedentes est correcte.


Dernière édition par Piracetam le Dim 20 Mar 2016 - 2:24, édité 1 fois (Raison : Edité ya que ca de vrai!)
RupertDrop
RupertDrop

Messages : 649
Date d'inscription : 23/02/2016
Age : 37
Localisation : Saint Raphaël

Revenir en haut Aller en bas

Nootropic Empty Re: Nootropic

Message par Corbex le Dim 20 Mar 2016 - 9:44

Les IMAO sont des antidépresseurs, faisant partie de la famille des psychoanaleptiques qui veut dire excitateurs des fonctions cognitives qui est synonyme de psychostimulants.


Bisou !

Corbex

Messages : 136
Date d'inscription : 06/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Nootropic Empty Re: Nootropic

Message par RupertDrop le Dim 20 Mar 2016 - 10:08

Corbex a écrit:Les IMAO sont des antidépresseurs, faisant partie de la famille des  psychoanaleptiques qui veut dire excitateurs des fonctions cognitives qui est synonyme de psychostimulants.


Bisou !


Tu te trompe une fois de plus! Les IMAO-B sont des antiparkinsonien majoritairement. Les antidepresseurs sont typiquement des inhibiteurs de recaptation de serotonine ISRS. Il y a quelques EXCEPTIONS dans chaque groupe, seulement quelques IMAO sont utilisés atypiquement comme antidepresseur et ceci lorsque le patient ne répond pas aux ISRS. Tu confonds la notion de excitateur, en neurochimie le terme "exciter" signifi activer, allumer(on/off) dans le sens de declancher. Un neurotransmetteur excitateur veut ainsi dire qu'il active une connexion synaptique et non pas qu'il la "surexcite" comme toi tu l'entends. Bref tu confonds tout!

Si tu prétends creuser un peu plus dans ce domaine il va falloir reviser tes notions de base pour commencer....

Tu veux peut-être une pelle? Razz
RupertDrop
RupertDrop

Messages : 649
Date d'inscription : 23/02/2016
Age : 37
Localisation : Saint Raphaël

Revenir en haut Aller en bas

Nootropic Empty Re: Nootropic

Message par Corbex le Dim 20 Mar 2016 - 11:02

Ah oui, c'est vrai, là pour le coup j'ai fait une erreur pour les IMAO-B, j'ai répondu trop vite.

Par contre le reste, non.

Corbex

Messages : 136
Date d'inscription : 06/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Nootropic Empty Re: Nootropic

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum