Le mécanisme de l'exclusion (des relations sociales)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le mécanisme de l'exclusion (des relations sociales)

Message par Wise le Mar 12 Avr 2011 - 14:13



(...)
Les forts sont renforcés, et les faibles affaiblis.
d'où le déséquilibre, et les fortes inégalités.

Si les "marginaux" et les exclus en tous genre le sont ;
c'est dans la plupart des cas des gens qui n'ont pas de parents, pas de famille.
Ce qui donne un bon départ dans la vie c'est l'amour des parents !
des parents qui communiquent.
la plupart des SDF le sont car ils n'ont pas de famille.
ne croyez pas au cliché selon lequel ils sont tous idiots, incapables...
je suis même persuadé qu'il y en a une part de z.

Pour renforcer quelqu'un qui a été exclus et le sauver (entre autre du suicide), il faut l'accepter, créer des liens, l'aimer, ne pas le lâcher...
pendant un certain temps nécéssaire.

c'est une question d'habitude.
le temps aggrave les choses.
Si vous rejettez quelqu'un parce que vous ne le trouvez pas intéressant, vous faites en sorte qu'il ne le devienne jamais.
on n'évolue pas en quelques jours, ça prend du temps.

Ce n'est pas parce qu'un humain est détruit qu'il est irrécupérable.
Je suis détruit mais peut être pas encore irrécupérable.




Dernière édition par Wise le Mer 27 Avr 2011 - 23:26, édité 2 fois

Wise
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2149
Date d'inscription : 18/02/2010
Age : 30
Localisation : au soleil .G (30)

http://deltarc.blog4ever.com/photos/2016-univers

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mécanisme de l'exclusion (des relations sociales)

Message par Wise le Mar 12 Avr 2011 - 14:46

Nous les hommes nous passons notre vie à essayer de paraitres forts.
(dans notre tête on peut parfois chercher à coller à l'image d'un gerrier exeptionnel, ou d'un super-héros... comme dans les jeux vidéos, c'est la compétition. complexe d'inferiorité...).
j'ai été un geek accro à certains jeux vidéos, ah qu'est ce qu'il est merveilleux mon personnage, dans le virtuel je suis immortel, je n'ai peur de rien, j'ai des pouvoirs, je suis un super guerrier, j'ai des bons scores, à Tribes Vengeance j'étais parmis les meilleurs, dans C.and.C j'étais un expert en stratégie militaire, du génie là dedans à s'acharner à être le plus malin...
douleur quand on éteinds l'ordi, et qu'on reprends son existance de fragile mortel qui passe pour une merde aux yeux des filles.

toute notre vie on s'obstine à cacher nos faiblesses !
d'ailleurs qu'apelle t-on faiblesse ? être détruit moralement, ne plus avoir de force pour se battre et continuer à vivre.
dans un monde où il n'y a pas de place pour tout le monde.
on fait tout pour ne pas faire parti des exclus !

dans le but de plaire et d'être aimé.

mais on est faible justement car on n'est pas aimé !
je n'ai pas choisi de ne pas avoir de parents.

société de merde où un homme ne doit jamais pleurer car c'est signe de faiblesse.
ya de quoi devenir dingue.
surtout si ça ne marche pas et qu'on arrive jamais à créer l'illusion.







Dernière édition par Wise le Mar 12 Avr 2011 - 19:55, édité 1 fois

Wise
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2149
Date d'inscription : 18/02/2010
Age : 30
Localisation : au soleil .G (30)

http://deltarc.blog4ever.com/photos/2016-univers

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mécanisme de l'exclusion (des relations sociales)

Message par Lanza le Mar 12 Avr 2011 - 15:12

Tu nous fait une belle crise existentielle, là.

Arrête de te chercher dans le regard des autres. Croit en toi.

Si le chemin de gauche n'est pas plus satisfaisant que le chemin de droite, regarde en haut et gravit la montagne.

Wise a écrit:mais on est faible justement car on n'est pas aimé !
Pas tout à fait. On est faible parce qu'on ne s'aime pas, et que le regard des autres vient nous confirmer cette vision.

Ne cherche plus l'amour chez l'autre, mais essaye de t'aimer toi. Tu as compris un certain nombre de choses, mais tout ton discours est orienté vers ce que tu attends des autres. Et tu apprends, de manière brutale, qu'ils ne sont pas ce que tu attends d'eux. (Et je sais que ça fait mal.)

Mais toi ?

Qu'attends-tu de toi ?
Que veux-tu de toi-même ?
Qui veux-tu être ?
Qu'est-ce que tu veux faire de ta vie ?
Qu'est-ce que tu pourrais faire pour t'aimer un peu plus chaque jour ?
Qui es-tu ?

Ce sont des questions difficiles, peut-être même les plus difficiles. Mais si tu parviens à y répondre, tu seras plus fort que tous ceux qui planquent leurs faiblesses. Parce que les planquer, c'est cacher la poussière sous le tapis, ça n'a jamais diminué la faiblesse.

Pleure si tu en as besoin, hurle s'il le faut. Oublie les conventions. Mais cherche la sortie. Le chemin est difficile, mais il existe.

Courage !

Lanza
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1908
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 40
Localisation : Finistère sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mécanisme de l'exclusion (des relations sociales)

Message par B! le Mar 12 Avr 2011 - 15:55

les gens nous traitent comme on se traite nous-même.

si on ne s'aime pas, les autres ne nous aiment pas
si on se manque de respect, les autres nous manquent de respect
si on se déteste, les autres nous détestent.

quand quelque chose dérange dans le comportement de l'autre ou est douloureux, c'est qu'il n'est en fait que l'écho de ce que nous nous faisons subir à nous même.

Je ne doute pas, Wise, que tu as toutes les bonnes raisons de t'aimer. mais pour une raison que j'ignore, tu te l'interdis.

tu me sembles être un garçon :
intelligent à travers ce que tu écris,
généreux car je t'ai souvent vu partager ton savoir ici,
doux car je ne t'ai jamais vu provoquer de conflits,
humble et patient car tu as déjà reçu des reproches que tu as accepté avec sagesse
fort car tu as parfois été décrié, mais tu es toujours là.

alors pour toutes ces qualités et d'autres encore que je n'ai pas su voir, aime toi.
aime toi et montre aux autres quel est le chemin pour t'aimer. sois la sentinelle qui montrera à ton entourage le chemin pour aller vers toi, vers ton coeur.

si tu ne montre pas le chemin pour faciliter l'accès aux autres, les autres ne le feront pas à ta place, et ignoreront simplement qu'il existe un chemin vers toi.

n'attend pas d'une fille qu'elle t'aime à ta place.
ne délègue, ne sous traitre pas ton amour de toi-même.

commence par t'aimer.

je suis de tout I love you avec toi Wink






B!
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1898
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 33
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mécanisme de l'exclusion (des relations sociales)

Message par Sarah Connor le Mar 12 Avr 2011 - 16:45

Bonjour Wise moi je ne t'ai pas souvent lu mais je suis d'accord avec Bochra ! (sans vouloir fayoter mamzelle)
Je suis assez touchée par ton écrit et peut t'assurer que mème avec des parents et 1 famille on peut vivre cet isolement et ce manque d'amour moi j'attribue cela (dans mon cas ) a ma zébritude.



J'aime cette petite phrase trop vraie "Aprés la pluie le Beau Temps"

MP si tu veux discuter

Very Happy

Sarah Connor
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 70
Date d'inscription : 07/06/2010
Age : 38
Localisation : 38

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mécanisme de l'exclusion (des relations sociales)

Message par Invité le Lun 25 Avr 2011 - 15:49

Moscovici explique ça très bien dans ses travaux en psychologie sociale.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mécanisme de l'exclusion (des relations sociales)

Message par Kramnik Big Dick le Mar 26 Avr 2011 - 2:19

Bon courage, Wise.
Si tu veux des conseils, ou autres, pour t'en sortir, n'hésite pas à venir m'en parler en MP.

Kramnik Big Dick
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 534
Date d'inscription : 14/03/2011
Localisation : My dick, your mouth, you get it ?

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mécanisme de l'exclusion (des relations sociales)

Message par Wilfrid le Mar 26 Avr 2011 - 8:36

raah la solitude.

Wilfrid
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 40
Date d'inscription : 24/03/2011
Age : 24
Localisation : Val d'Oise (95)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mécanisme de l'exclusion (des relations sociales)

Message par Betapi le Mar 26 Avr 2011 - 17:47

Mon cher Wise (permet moi de t’appeler "cher Wise"),

J'ai ressenti la même chose un jour, je te raconte:
J'étais toujours exclu des groupes à l'école, au collège, un jour quand j'étais en classe de cinquième je suis rentré en pleurs et j'ai pris ma mère mes bras. J'ai hurlé ma colère et ma haine contre ce monde qui me rejetais avec violence j'ai pleuré toutes les larmes de mon corps et lui ai demandé pourquoi j'étais différent, pourquoi les autres ne voulais pas de moi. Ce jour là, mes parents ont compris que leur fils n'était pas tout à fait comme les autres; il m'ont donc fait testé et ont découvert ce que j'étais vraiment.

Depuis ce jour j'ai compris deux choses: on ne peut s'en sortir qu'en comptant sur soit même et coup de chance je suis assez intelligent pour cela; deuxième chose plus on s'élève vers des études hautes, plus on est accepté par les autres car il est incroyable de constater qu'à l'Université (je vais rentrer en M1 bac+4 l'année prochaine) combien sont nombreux ceux qui ont subi ce que j'ai subi et ce que tu sembles subir aussi. Aujourd'hui je suis entouré d'en troupeau de Zèbres qui constituent mes amis.

Ne désarme pas et dis toi une chose (si tu es au collège ou au lycée): ceux que tu vois frimer et intéresser les filles avec leurs gros bras et leurs blagues grasses, ceux là sont les derniers de la classe, tu as les capacités pour suivre des études de haut niveau et un jour ce sera toi qui les dirigeras, tu seras leur chef car titulaire d'un diplôme bien meilleur, c'est toi qui sera craint et respecté. Tu as les capacités pour te diriger vers les sommets de la connaissance, ne gâche pas ton talent, tu atteindras les sommets de cette société.

En conclusion je résumerai pas cette citation de Confucius (qui est valable pour tous les Zèbres): "Le mot est l'arme suprême".

Betapi
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2144
Date d'inscription : 15/03/2011
Age : 27
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mécanisme de l'exclusion (des relations sociales)

Message par Wise le Mer 27 Avr 2011 - 23:24

tu es plein d'espoir.
je suis bien plus vieux, j'ai eu mon bac en 2004, et l'université m'a achevée (fonctionnement débile dans la fillière que j'ai choisi, aberrant, il y a un moule, et ce moule dissuade les meilleurs, de plus tout est fait pour nous faire perdre le goût pour ces études même si à la base on est passionné par ce domaine...).

"sommets de la connaissance" je pense que j'y suis deja, ça n'ouvre pas les portes de la réussite. j'en sais deja trop.
et un diplome tres élevé ne garantit rien.
je n'espère rien de cette société, je n'ai plus envie d'y être à son "sommet", je n'envie plus ceux qui "réussissent". ma notion de la réussite a radicalement changée.

Tout ce que vous dites là, je l'entends et je le connais bien depuis de nombreuses années.
ça fait bien long temps que je suis passionné de psychologie, sociologie, développement personnel, communication...
vous partez du postulat que je ne m'aime pas moi même, c'est surprenant le nombre de fois que l'on m'a avancé cette piste sur le forum, seulement demandez à ceux qui m'ont rencontrés, ils vous diront probablement que ce n'est pas mon cas.

merci en tout cas de votre volonté de m'aider.

j'ai louppé Moscovici, je vais le lire...

Wise
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2149
Date d'inscription : 18/02/2010
Age : 30
Localisation : au soleil .G (30)

http://deltarc.blog4ever.com/photos/2016-univers

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mécanisme de l'exclusion (des relations sociales)

Message par Betapi le Jeu 28 Avr 2011 - 8:00

Cher Wise,

Il ne faut pas confondre amour et de soit et estime de soit qui sont deux choses très différentes. L'un et l'autre ne sont d'ailleurs pas liés, peut être qu'à cause de tes expériences passées tu as une mauvaise image de toi et que tu te sous estimes, c'est l'effet pervers des insultes répétitives de la jeunesse, quand on dit une chose 1000 fois elle finit par se loger très profondément dans l'esprit (ça fait très Inception pour le coup Laughing ) et donc elle finit par avoir l'effet escompté.

Tu t'aimes il n'y a pas de doutes là dessus sinon tu n'aurais pas fait de développement personnel et tout ce qui va avec, j'ai plutôt l'impression que tu te sous-estimes en ce sens que tu ne réalises pas la chance que tu as.

Et oui c'est une chance d'être Zèbre! (ça fait très sectaire comme discours) En effet tu auras dans ta vie certainement lu plus de livres que l'immense majorité, tu te seras certainement intéressé à bien plus de choses parce que ta curiosité de zèbre est sans limite. Je parle ma propre expérience, il ne passe pas un jour sans que je n'ingère ma dose d'informations afin de mieux comprendre le monde et de mieux l'appréhender.

Tu as une chance extraordinaire Wise, ne l'oublie jamais.

Ps: ne croyez pas que je considère les zèbres comme une race supérieure mais je pars du principe que nous sommes différents et pouvons tirer profit de cette différence dans différents domaines.

Betapi
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2144
Date d'inscription : 15/03/2011
Age : 27
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mécanisme de l'exclusion (des relations sociales)

Message par Wise le Jeu 28 Avr 2011 - 12:49

Il me semble que mon image/estime de moi est tres bonne.

ça fait pas mal d'années que je n'ai pas reçu d'insultes.
je connais mes capacités et je sais que j'ai réalisé des choses élaborées.

lire je m'en suis lassé comme tout le reste...
j'ai été tres curieux, mais il y a bien eu une limite. je suis vraiment blazé de tout.
je crois qu'il n'y a plus rien qui ne m'étonne dans ce monde, au contraire je le trouve tres ennuyeux. j'ai justement le sentiment de l'avoir compris, et c'est bien ce qui me mine le moral.

à ton age j'étais encore plein d'espoir et de curiosité. tout a une fin.

je crois qu'on a une "chance" à partir du moment où quelque chose nous permet d'être plus heureux que les autres. mon intelligence n'a fait que plus me faire prendre conscience des grands enjeux du monde, et donné un sentiment d'insécurité, angoisse, peur de l'avenir...
de plus ça n'attire pas les filles.

en fait, je crois que les personnes qui me correspondent sont trop rares (même avec certains z ça ne colle pas).
il me faudrait une solution pour faire des centaines de rencontres, ça me donnerait une petite chance de trouver mes semblables parmis mes semblables...
(j'anticipe: non je ne cherche pas quelqu'un qui me corresponde parfaitement, mes premiers critères ne sont pas remplis).

Wise
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2149
Date d'inscription : 18/02/2010
Age : 30
Localisation : au soleil .G (30)

http://deltarc.blog4ever.com/photos/2016-univers

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mécanisme de l'exclusion (des relations sociales)

Message par Simao le Jeu 28 Avr 2011 - 13:16

Si l'intelligence peut être attirante pour les femmes, mais quand on la tourne d'une manière positive, créatrice. Ce qui ne les attire pas, à mon sens, c'est le pessimisme et la non-envie. Qu'on soit intelligent ou non.

Simao
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 203
Date d'inscription : 09/01/2011
Age : 32
Localisation : Near of Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mécanisme de l'exclusion (des relations sociales)

Message par Invité le Jeu 28 Avr 2011 - 20:59

Celui qui ne pleure pas se noie de l’intérieur...
...le refoulement conduit, s'il n'est pas résolu, à faire muter une émotion -parfois peu agréable mais nécessaire et passagère- en pathologie.
Refouler ses peurs rend phobique, nier son agressivité rend violent.
Je pense qu'il ne faut pas nier notre animalité et par là même les émotions qui contrebalancent perpétuellement notre existence.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mécanisme de l'exclusion (des relations sociales)

Message par Rootless le Ven 29 Avr 2011 - 19:49

Wise je compatis j'ai eu le même genre de problème que toi (ancien timide et jamais vraiment intégré jusqu’à peu) et je voudrais vraiment t’aider. Je pense que tu gagneras de la confiance en toi après réussite plus qu'avec des conseils.Je crois plus en l’action qu’en la parole. On se construit en partie tout seul,et en partie avec les autres. Si tu penses que tu as besoin des autres tu peux améliorer tes rapports avec eux. C'est le cercle vicieux dans lequel tu es, tu penses que tu as besoin des autres mais les autres ne t’aident pas (j’ai pensé pareil, et les conseils de m’en sortir tout seul ne m’aidaient pas).Puisqu’on parle de reconnaitre ses faiblesses et bien on peut commencer par dire que dans la vie on a besoin des autres.

Le rejet social c’est pas forcément lié à l’estime de soi, mais c’est vrai que tu as l’air en tout cas d’avoir pas trop confiance en toi (après échec , c’est logique).Par contre tu as une base d’estime de soi parce que tu penses que tu mérites mieux,et tu donnes une part de responsabilité aux gens, c’est un bon debut Wink .

Selon mon point de vue (déculpabilisant) le rejet social, c’est une mauvaise interprétation de ta personne faite par les autres, un mauvais jugement.Les groupes sociaux ont une longue liste de critères superficiels pour exclure quelqu’un indépendamment de son estime de soi).Pour changer les interactions sociales, il faut que tu changes ces paramètres, pas forcément ton estime de soi. Essaye de pas envoyer de messages négatifs (ou qui peuvent être interprêtés comme tels) envoie des messages positifs.

Par contre tu ne peux pas compter entièrement sur les autres pour l’estime.Pour compenser les autres fais des trucs qui te VALORISENT et donne de la valeur à ta solitude. Et connais tes qualités (Bochra t’en as donné, et tu as une bonne conseillère (Salut Bochra si tu me lis Long hug )).

Pour ce qui est de ta timidité avec les femmes je te réponds ici je voulais pas monopoliser le topic dans lequel je l’ai vu:

Wise a écrit:purée, si j'avais du charme je rêverais de faire pareil.


Il faut que tu démythifies les femmes qui te plaisent et les rapports de séduction.Prends-le à la légère (pour ça tu as besoin de pratiquer beaucoup et donc d'avoir du choix). Un rateau c'est rien, le prends pas personellement (y a plein de motifs indépendants de ta personne), il faut qu'il y ait plusieurs candidates pour ne pas que tu places tous tes espoirs dans une conquête et que ce soit une grosse claque s'il y a rateau.

Si une femme voit que tu dépends d’elle, ça peut l’effrayer et en plus elle se sent pas flattée, inconsciemment elle pense qu’elle est la seule possibilité et ça la valorise pas. Ou elle peut penser que tout est gagné et ne pas te respecter.Mais de toute façon imagine la possibilité qu’elle ait envie d'une histoire avec toi ou simplement de te connaître (ton intelligence, ta personnalité peuvent la fasciner) en restant humble.Moi je me demandais comment une femme allait s’intéresser à moi et j’avais tort Smile c’était mon jugement déformé.

C'est en tombant qu'on apprend à marcher et normalement on a une capacité innée à se relever et à persévérer (sinon on n'apprendrait jamais à marcher).Tu as bien appris à marcher alors que c’est hyper difficile et frustrant.
Alors retrouve cette capacité qui est en toi mais que tu as oublié.Ton esprit et ton corps te le demandent (c'est pour ça que tu déprimes).Donc fais-le pour toi.C'est un peu irrationnel, il faut plus agir que penser.

Avant de te lancer dans ce qu'il y a de plus impressionant (draguer,séduire, conclure) prends l'habitude de parler à des femmes qui te plaisent avec naturalité,humilité et indépendance, et surtout intérêt (elles aiment se sentir écoutées), prends l'excuse de demander un renseignement par exemple.Si t’as de l’humour utilise l’humour gentillet et un peu facile, évite le sarcasme, l’ironie et les trucs pas spontanés.Fais sans honte des compliments pas forcément tous physiques.
Si tu bégayes ou que t'es maladroit tu t'en fous, tu recommences. A force tu gagnes de la confiance en toi, tu décrocheras des sourires, des regards, et ça va t'aider, et tu diminueras ton insécurité en voyant que les belles femmes en ont aussi (d'ailleurs tu peux être surpris de voir comment t'étais impressionné par une femme et qu'il y avait pas de quoi).Et tu perdras le sentiment d’infériorité que tu as en ce moment.

Une fois que t’as débloqué le début t’as fait le plus dur.Et avec tes connaissances féminines obtenues grâce à ton extroversion tu pourras apprendre plein de trucs (ce qu’elles aiment, ce qu’elles aiment pas…Y a des trucs un peu personnels mais d'autres assez universels comme: ne pas parler d’une ex).

Rootless
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 362
Date d'inscription : 21/06/2010
Localisation : Sud-est de l'Espagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mécanisme de l'exclusion (des relations sociales)

Message par Wise le Sam 14 Mai 2011 - 13:10

Je viens enfin d'avoir l'explication, de la part d'une fille, que j'ai rencontré.
c'est bien mon physique qui ne plait pas, elle m'a dit que je ne faisais pas assez "homme",
mais plutôt ado,
l'apparence de la "faiblesse" en quelque sorte.

à mon avis c'est bien l'apparence de la faiblesse qui répugne, d'où ce rejet systématique.


Wise
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2149
Date d'inscription : 18/02/2010
Age : 30
Localisation : au soleil .G (30)

http://deltarc.blog4ever.com/photos/2016-univers

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mécanisme de l'exclusion (des relations sociales)

Message par Rootless le Sam 14 Mai 2011 - 15:38

Wise a écrit:Je viens enfin d'avoir l'explication, de la part d'une fille, que j'ai rencontré.
c'est bien mon physique qui ne plait pas, elle m'a dit que je ne faisais pas assez "homme",
mais plutôt ado,
l'apparence de la "faiblesse" en quelque sorte.

à mon avis c'est bien l'apparence de la faiblesse qui répugne, d'où ce rejet systématique.


Quand j'étais vouté par la dépression on m'avait fait des remarques dans le genre, que je faisais "pas fort" "vaincu d'avance"..Sur le moment ça blesse bien mais te laisse pas abattre.Pourquoi elle te l'a dit tu lui a demandé? T'arrêtes pas à ça, passe à une autre. C'est son choix personnel c'est pas une vérité absolue.
Alors les mecs qui font jeune n'ont pas de copine?Tu vois bien que c'est pas une règle absolue.
Je vais pas te mentir le physique ça ouvre des portes mais c'est pas tout c'est une facilité, un raccourci. Avec le même physique tu peux plaire plus ou moins selon les situations (état nerveux et actitude ).

Sinon essaye le plus possible de te changer les idées et "te faire des neurotransmetteurs" c'est à dire en faisant des trucs qui te plaisent et si possible avec activité physique (ça améliore la régulation du système nerveux).
Evacue ton stress et ta frustration, selon mon expérience je suis presque sûr que ça projette une mauvaise image de soi sur les autres (et y a surement même une perception subliminale des phéromones et des hormones du stress, c'est animal).

Ne te résigne jamais, relève-toi toujours et marche.



Rootless
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 362
Date d'inscription : 21/06/2010
Localisation : Sud-est de l'Espagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mécanisme de l'exclusion (des relations sociales)

Message par Prosopeion le Sam 14 Mai 2011 - 20:42

Wise a écrit:Je viens enfin d'avoir l'explication, de la part d'une fille, que j'ai rencontré.
c'est bien mon physique qui ne plait pas, elle m'a dit que je ne faisais pas assez "homme",
mais plutôt ado,
l'apparence de la "faiblesse" en quelque sorte.

à mon avis c'est bien l'apparence de la faiblesse qui répugne, d'où ce rejet systématique.


Il n'y a pas qu'une femme, il n'y a pas qu'une sorte de désir. Et certaines femmes fuient même la "virilité".

Cependant la force n'est pas une question de carrure. L'assurance, la puissance, la sérénité, tout ça se vit, s'incarne, transparaît dans la façon d'être, ne serait-ce que dans le regard.
Il n'y a pas de "truc" il faut être.

Prosopeion
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1054
Date d'inscription : 04/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mécanisme de l'exclusion (des relations sociales)

Message par synapse le Lun 30 Mai 2011 - 21:00

Serais-tu celui qui aime sans s'aimer?
Hélicoptères, autogires, girodynes, peut importe la forme ou le carénage, l'essentiel c'est voler non? http://www.onera.fr/dcsd/gyrodynes/

Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve.
[Antoine de Saint-Exupéry]


synapse
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 821
Date d'inscription : 17/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mécanisme de l'exclusion (des relations sociales)

Message par Invité le Lun 30 Mai 2011 - 23:05

Tout est temporaire.


Physique, moral.



"La seule chose qui ne changera jamais, c'est que tout change. Tout le temps." disent les orientaux. Et ils n'ont pas tord.





Si vous rejettez quelqu'un parce que vous ne le trouvez pas intéressant, vous faites en sorte qu'il ne le devienne jamais.
on n'évolue pas en quelques jours, ça prend du temps.
Ce sont les plus grands qui furent d'abord rejetés.
Ils auraient pu accepter, et s'arrêter. Mais ne l'ont pas fait. Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mécanisme de l'exclusion (des relations sociales)

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 9:55


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum