"Tu es trop trop trop !"

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: "Tu es trop trop trop !"

Message par Amarylis le Dim 6 Mar 2016 - 14:48

jolindien a écrit:La relation à autrui nous demande d'accepter ce qu'il est, on ne peut donner que ce que l'autre peut comprendre, là et la difficulté.
Là est aussi la beauté de la relation

Le problème est là non? En tant qu'hypersensible, on doit TOUJOURS et depuis toujours s'adapter et accepter les autres même si on ne les comprend pas toujours. L'avantage c'est qu'à force, on développe une tolérance et une acceptation d'autrui hors du commun :-)
Et oui, c'est toute la beauté. Mais lorsque face à tant d'efforts (parfois de concessions), on ne l'a pas en retour et on se dit que l'on aura jamais cela fait cogiter. Il ne me viendra pas à l'idée de dire à quelqu'un "tu ressens pas assez, tu réfléchis pas assez vite...". Alors ça fait mal de rejeter un sentiment parce qu'il est trop fort, on aime jamais trop fort

Amarylis
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 13
Date d'inscription : 06/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tu es trop trop trop !"

Message par Blossac le Dim 6 Mar 2016 - 14:56

Quand c'est trop , c'est Tropico.


Dernière édition par Blossac le Dim 6 Mar 2016 - 14:58, édité 1 fois

Blossac
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 638
Date d'inscription : 09/11/2014
Age : 39
Localisation : Rennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tu es trop trop trop !"

Message par jolindien le Dim 6 Mar 2016 - 14:57

Qu'attends tu de l'autre, qu'il te comprenne entièrement?
Aimer l'autre pour ce qu'il est ne doit pas être un effort, juste un élan du coeur qui prend ce qu'il y a prendre, et qui donne ce qu'il peut donner.
L'autre sera un autre toi-même quand tu le seras déjà avec toi, car alors la séparation n'existera plus

jolindien
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 936
Date d'inscription : 05/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tu es trop trop trop !"

Message par frednh le Dim 6 Mar 2016 - 15:00

Non, on n'aime jamais trop fort. Enfin, je trouve en tout cas, également. Mais on l'exprime trop par contre.

Je suis un peu dans la même situation, Amarylis. Une amie zèbre m'avait dit, il y a peu de temps, que c'était OK de ressentir et de cogiter dans tous les sens tout le temps. Ceci dit, avec des mots un peu brutaux, elle m'a dit, concernant ma compagne de l'époque: "tu n'as pas le droit de lui imposer tout cela. Elle n'est pas comme toi, tu vas l'écraser". Bon, la notion de droit est discutable. Ceci dit, elle avait raison: si on peut se sentir frustré, écrasé par nos ressentis, je trouve pour autant juste de prendre en compte l'autre en face et de faire attention à ne pas l'étouffer, en acceptant aussi que tout le monde n'est pas bâti pareil.

Bon, après, la dite "pote zèbre" a rajouté: "ceci dit, je ne me mettrais pas avec quelqu'un comme cela si j'étais toi. Ce serait d'un tel ennui" ^^

frednh
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 31
Date d'inscription : 03/03/2016
Age : 34
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tu es trop trop trop !"

Message par Amarylis le Dim 6 Mar 2016 - 15:23

jolindien a écrit:Qu'attends tu de l'autre, qu'il te comprenne entièrement?
Aimer l'autre pour ce qu'il est ne doit pas être un effort, juste un élan du coeur qui prend ce qu'il y a prendre, et qui donne ce qu'il peut donner.
L'autre sera un autre toi-même quand tu le seras déjà avec toi, car alors la séparation n'existera plus

Non qu'il accepte ma différence...
Bien sûr qu'aimer ne doit pas être un effort, et comme précisé plus haut, on a l'habitude de prendre ce qu'il y a à prendre. Parce que ce sont nous les hypersensibles qui sont minoritaires donc c'est à nous de nous adapter. Je fais souvent le parallèle avec mon papa qui est malvoyant et qui s'adapte en permanence. Si dans le fond c'est différent parce que l'hypersensibilité n'est pas un handicap, c'est un trait de caractère, dans la forme c'est la même chose.
Après c'est un processus, à 33 ans, j'ai longtemps été la "bizarre mais gentille" puis quand j'ai pris conscience (accepté?) mon hypersensibilité cela a changé les choses du regard que JE me portais, mais pas du regard des autres. Et paradoxalement, c'est encore plus lourd à porter...
C'est peut-être ce que tu voulais dire par "quand tu le seras avec toi". Je travaille pour l'être mais je ne le serais jamais avec les autres.

frednh a écrit:Non, on n'aime jamais trop fort. Enfin, je trouve en tout cas, également. Mais on l'exprime trop par contre.

Je suis un peu dans la même situation, Amarylis. Une amie zèbre m'avait dit, il y a peu de temps, que c'était OK de ressentir et de cogiter dans tous les sens tout le temps. Ceci dit, avec des mots un peu brutaux, elle m'a dit, concernant ma compagne de l'époque: "tu n'as pas le droit de lui imposer tout cela. Elle n'est pas comme toi, tu vas l'écraser". Bon, la notion de droit est discutable. Ceci dit, elle avait raison: si on peut se sentir frustré, écrasé par nos ressentis, je trouve pour autant juste de prendre en compte l'autre en face et de faire attention à ne pas l'étouffer, en acceptant aussi que tout le monde n'est pas bâti pareil.

Bon, après, la dite "pote zèbre" a rajouté: "ceci dit, je ne me mettrais pas avec quelqu'un comme cela si j'étais toi. Ce serait d'un tel ennui" ^^

Bah moi, même si je ne l'exprime pas, l'autre le ressens. J'ai pas de filtre et j'ai pas les codes ^^
Et je peux pas faire semblant longtemps.
Oui, c'est un peu ce qu'il m a dit en me quittant que c'était trop de responsabilités pour lui alors que cette fois-ci bah j'attendais rien d'autre que de profiter de nous, laisser faire le temps et les sentiments. Alors que je faisais bien attention à relativiser, à ne pas laisser mon cœur d'emballer trop vite pour ne pas qu'il se sente écraser, et essayer d'aller à son rythme. Et même comme ça, je me prends des claques. Un peu comme si on me reprochait d'être moi et que mon "moi" le faisait peur.
Après, je parle de cette relation mais cela m'est arrivé souvent.
Et là où je me reconnais c'est l'ennui, j'ai dû mal à trouver quelqu'un avec qui je ne m'ennuie pas (sans aucune complaisance). Alors lorsque je trouve quelqu'un de vif, intéressant, curieux et avec une intelligence libre, je fais tout pour rentrer "dans son monde" et que cela fonctionne.

En fait c'est ça qui est frustrant c'est essayer de s'adapter, tout faire mais malgré tout, être toujours "Madame Trop"

Amarylis
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 13
Date d'inscription : 06/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tu es trop trop trop !"

Message par frednh le Dim 6 Mar 2016 - 15:35

Hehe. J'ai envie de tenter une expérience de mon côté, qui se résume à : vivre à mon rythme, ne plus m'adapter mais rester à l'écoute de demandes formulées par l'autre. Et s'il y a à un moment un décalage, accepter que cela ne devait pas "fonctionner", pour garder les bons moments, sans la frustration systématique.

frednh
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 31
Date d'inscription : 03/03/2016
Age : 34
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tu es trop trop trop !"

Message par Amarylis le Dim 6 Mar 2016 - 15:38

frednh a écrit:Hehe. J'ai envie de tenter une expérience de mon côté, qui se résume à : vivre à mon rythme, ne plus m'adapter mais rester à l'écoute de demandes formulées par l'autre. Et s'il y a à un moment un décalage, accepter que cela ne devait pas "fonctionner", pour garder les bons moments, sans la frustration systématique.

Tu auras toujours un décalage. Enfin, moi j'en ai toujours eu, on va plus vite que les autres et pour tout. Donc mis à part se mettre au rythme de l'autre et freiner son ressenti, je vois pas.

Amarylis
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 13
Date d'inscription : 06/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tu es trop trop trop !"

Message par frednh le Dim 6 Mar 2016 - 15:45

A 33 ans, je vais avoir du mal à considérer que ta vie est finie: il reste encore plein de choses à vivre, de personnes différentes à rencontrer.

En tout cas, c'est ce que je me dis. Une personne allant aussi vite que moi, si, je pense que je peux trouver. Après, une personne qui va aussi vite (bon, c'est un peu limitant de parler uniquement de "vitesse") et dans la même direction (je passe les premiers besoins d'être réciproquement charmé, etc... qui sont également importants) c'est peut-être plus difficile Smile . Après, l'alignement n'a peut-être pas non plus besoin d'être parfait.

frednh
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 31
Date d'inscription : 03/03/2016
Age : 34
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tu es trop trop trop !"

Message par Amarylis le Dim 6 Mar 2016 - 15:50

frednh a écrit:A 33 ans, je vais avoir du mal à considérer que ta vie est finie: il reste encore plein de choses à vivre, de personnes différentes à rencontrer.

En tout cas, c'est ce que je me dis. Une personne allant aussi vite que moi, si, je pense que je peux trouver. Après, une personne qui va aussi vite (bon, c'est un peu limitant de parler uniquement de "vitesse") et dans la même direction (je passe les premiers besoins d'être réciproquement charmé, etc... qui sont également importants) c'est peut-être plus difficile Smile . Après, l'alignement n'a peut-être pas non plus besoin d'être parfait.

Pas finie mais pas aimée pour ce que je suis. Enfin, je veux y croire hein mais c'est difficile :-)
Je suis sortie avec quasi que des artistes (rapport à l'ennui tout ça, sans stigmatiser, on peut se faire chier avec un artiste, puis je suis dans le milieu alors...)
On est d'accord, du moment que l'on va dans la même direction, chacun son rythme, mais c'est bien la question de vitesse qui fait fuir. Même si tu veux le même truc au même moment.

Amarylis
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 13
Date d'inscription : 06/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tu es trop trop trop !"

Message par jolindien le Dim 6 Mar 2016 - 15:53

Nous cherchons l'absolu en tant qu'être relatif
Plus on cherche en étant déçu plus on trouve du décevant
laisser venir et s'autoriser à laisser venir un peu de réciprocité...
ici tu trouveras des échanges à ton niveau
et même des personnes ou se sera toi qui auras du mal à suivre leur raisonnement.

jolindien
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 936
Date d'inscription : 05/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tu es trop trop trop !"

Message par Amarylis le Dim 6 Mar 2016 - 16:15

jolindien a écrit:Nous cherchons l'absolu en tant qu'être relatif
Plus on cherche en étant déçu plus on trouve du décevant
laisser venir et s'autoriser à laisser venir un peu de réciprocité...
ici tu trouveras des échanges à ton niveau
et même des personnes ou se sera toi qui auras du mal à suivre leur raisonnement.
Le fil de l'eau tout ça...

Amarylis
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 13
Date d'inscription : 06/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tu es trop trop trop !"

Message par Blossac le Dim 6 Mar 2016 - 16:27

Sans doute que tu t'investis trop dans tes relations afin de te réaliser toi et pas l'autre. En pensant à l'autre, tu penses à toi au final.
Tout est basé sur ton "moi je".
"je suis incomprise". "J'aime trop"... S'il y a un trop, c'est toi qui le crée! Pense aux autres avec sincérité et moins à la façon dont tu dois te positionner dans une relation pour qu'elle marche.

Blossac
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 638
Date d'inscription : 09/11/2014
Age : 39
Localisation : Rennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tu es trop trop trop !"

Message par frednh le Dim 6 Mar 2016 - 16:30

jolindien a écrit:Nous cherchons l'absolu en tant qu'être relatif
Plus on cherche en étant déçu plus on trouve du décevant
laisser venir et s'autoriser à laisser venir un peu de réciprocité...
ici tu trouveras des échanges à ton niveau
et même des personnes ou se sera toi qui auras du mal à suivre leur raisonnement.

Blossac a écrit:Sans doute que tu t'investis trop dans tes relations afin de te réaliser toi et pas l'autre. En pensant à l'autre, tu penses à toi au final.
Tout est basé sur ton "moi je".
"je suis incomprise". "J'aime trop"... S'il y a un trop, c'est toi qui le crée! Pense aux autres avec sincérité et moins à la façon dont tu dois te positionner dans une relation pour qu'elle marche.

Oui et oui Smile

Bon... J'allais envoyer un énorme pavé. Et puis, en fait, cela me semble compliqué et dangereux de creuser trop loin tout cela en direct, sur un forum. L'absence de toute communication non verbale me met un peu mal à l'aise. Pour être pieds dans le plat, si tu es en région parisienne, je veux bien en discuter avec toi devant un verre.

Je suis - comme pas mal d'autres ici - dans la même situation. Je viens de rompre. J'ai le même âge. J'ai eu les mêmes reproches.
Par contre, j'ai une approche différente par rapport à cela. Du moins, j'essaie de rester ouvert. De lâcher un peu prise. Ne pas attendre des situations permet de pouvoir en apprécier ce qui en sort, quelque soit le résultat. Enfin, je tente de progresser, jour après jour, dans cette démarche. Et si je me "cogne" encore contre les gens, j'ai l'impression d'arriver à me reprendre plus rapidement. Et à moins en vivre dans le reproches que ce soit vis à vis de moi ou des autres.

Et chose importante, bien que ce soit une parfaite lapalissade: il faut réussir à aimer ce que l'on est, avec nos forces et nos faiblesses.

frednh
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 31
Date d'inscription : 03/03/2016
Age : 34
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tu es trop trop trop !"

Message par Amarylis le Dim 6 Mar 2016 - 16:59

frednh a écrit:
jolindien a écrit:Nous cherchons l'absolu en tant qu'être relatif
Plus on cherche en étant déçu plus on trouve du décevant
laisser venir et s'autoriser à laisser venir un peu de réciprocité...
ici tu trouveras des échanges à ton niveau
et même des personnes ou se sera toi qui auras du mal à suivre leur raisonnement.

Blossac a écrit:Sans doute que tu t'investis trop dans tes relations afin de te réaliser toi et pas l'autre. En pensant à l'autre, tu penses à toi au final.
Tout est basé sur ton "moi je".
"je suis incomprise". "J'aime trop"... S'il y a un trop, c'est toi qui le crée! Pense aux autres avec sincérité et moins à la façon dont tu dois te positionner dans une relation pour qu'elle marche.

Oui et oui Smile

Bon... J'allais envoyer un énorme pavé. Et puis, en fait, cela me semble compliqué et dangereux de creuser trop loin tout cela en direct, sur un forum. L'absence de toute communication non verbale me met un peu mal à l'aise. Pour être pieds dans le plat, si tu es en région parisienne, je veux bien en discuter avec toi devant un verre.

Je suis - comme pas mal d'autres ici - dans la même situation. Je viens de rompre. J'ai le même âge. J'ai eu les mêmes reproches.
Par contre, j'ai une approche différente par rapport à cela. Du moins, j'essaie de rester ouvert. De lâcher un peu prise. Ne pas attendre des situations permet de pouvoir en apprécier ce qui en sort, quelque soit le résultat. Enfin, je tente de progresser, jour après jour, dans cette démarche. Et si je me "cogne" encore contre les gens, j'ai l'impression d'arriver à me reprendre plus rapidement. Et à moins en vivre dans le reproches que ce soit vis à vis de moi ou des autres.

Et chose importante, bien que ce soit une parfaite lapalissade: il faut réussir à aimer ce que l'on est, avec nos forces et nos faiblesses.

@Blossac
Alors oui mes sentiments sont incompris et oui, j'ai dû mal à exister autrement que dans le regard de l'autre. Mais non, je n'omet pas les ressentis de l'autre. Ma vison d'un couple c'est que le bonheur de l'autre est très important parce qu'étant hypersensible si lui est heureux et épanoui, je le suis aussi. Mais ce n'est pas pour autant être en abnégation devant son compagnon, c'est juste penser à des petites attentions, et s'assurer qu'il se sent bien. Disons que je vois plus cela comme un "ensemble" plutôt qu'un "toi +moi" où l'un et l'autre se confronte. Par exemple : passer une journée avec son chéri et lui acheter sa marque de thé préféré ou lui faire des pancakes parce qu'il a dit un jour ne jamais en avoir goûté, ce n'est mettre la charrue avant les bœufs ?
Mais en gros la réponse est là: on va pas au même rythme...

@frednh
Oui tu as réussi à avoir un lâcher-prise qui m'intrigue...
Chose qui pèche chez moi, peut-être par manque d'expérience. Après chez-moi je ne pense pas que je sois fermer d'esprit, j'essaye juste de comprendre pour pouvoir travailler dessus.
Bah écoute j'habite en région parisienne alors si tu veux m'expliquer ta vision ce sera avec plaisir !
"il faut réussir à aimer ce que l'on est, avec nos forces et nos faiblesses." Oui oui je sais... (et j'y travaille sinon je serais pas sur ce forum) ^^

Amarylis
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 13
Date d'inscription : 06/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tu es trop trop trop !"

Message par jolindien le Dim 6 Mar 2016 - 17:35

aujourd'hui que j'ai découvert enfin mon vrai moi, et donc évacuer les jugements, angoisses, pensées négatives, en étant capable d'un amour inconditionnel, comme la joie qui s'y rattache et qui l'est aussi...et bien je n'ai pas de copine.
Les femmes sont intriguées par ce que je suis, peuvent m'ouvrir leur coeur même si je les connais peu, mais de relation à deux (duelle?!) il n'y a pas.
Non non je ne me suis pas fait moine,
3 ans que je suis séparé de la mère de ma fille pourtant.
L'amour égotique est très courant, celui inconditionnel entre deux être suppose qu'individuellement les deux en soi capables.
Déjà qu'avant l'autre avait du mal à me suivre...aujourd'hui si j'expose à autrui que je peux aimer autrui justement(même que je ne connais pas) comme ma fille par exemple...tu crois que l'autre me regardera comment?
On atteint pas l'équilibre de l'extérieur mais par l'intérieur, sinon la réciprocité reste une illusion que l'on n'atteint jamais, et on souffre alors de croire y arriver.

jolindien
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 936
Date d'inscription : 05/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tu es trop trop trop !"

Message par Amarylis le Dim 6 Mar 2016 - 17:48

jolindien a écrit:aujourd'hui que j'ai découvert enfin mon vrai moi, et donc évacuer les jugements, angoisses, pensées négatives, en étant capable d'un amour inconditionnel, comme la joie qui s'y rattache et qui l'est aussi...et bien je n'ai pas de copine.
Les femmes sont intriguées par ce que je suis, peuvent m'ouvrir leur coeur même si je les connais peu, mais de relation à deux (duelle?!) il n'y a pas.
Non non je ne me suis pas fait moine,
3 ans que je suis séparé de la mère de ma fille pourtant.
L'amour égotique est très courant, celui inconditionnel entre deux être suppose qu'individuellement les deux en soi capables.
Déjà qu'avant l'autre avait du mal à me suivre...aujourd'hui si j'expose à autrui que je peux aimer autrui justement(même que je ne connais pas) comme ma fille par exemple...tu crois que l'autre me regardera comment?
On atteint pas l'équilibre de l'extérieur mais par l'intérieur, sinon la réciprocité reste une illusion que l'on n'atteint jamais, et on souffre alors de croire y arriver.

Je trouve tes mots très très juste. Il faut s'aimer/s'accepter soi-même avant de pouvoir aimer un autre.
On a comme point commun que l'on intrigue beaucoup, j'ai pas mal de bon 1er contact mais c'est l'après qui se corse :-)
On a le même cheminement, maintenant que je suis capable et prête bah... y a personne ! (ou alors il se barre en courant). L'amour égotique, j'ai connu y a rien de pire et c'est pour ça que je vois plus ça comme un "ensemble", ce qui implique en effet de trouver un équilibre et une même vitesse de croisière. Mais en effet, encore faut-il trouver son propre équilibre pour le trouver ensuite à 2.
Le réciprocité, c'est bien le nerf de la guerre. Tsé c'est comme le graal, on le cherche, parait-il, il existe mais personne ne sait où il se trouve ^^

Amarylis
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 13
Date d'inscription : 06/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tu es trop trop trop !"

Message par jolindien le Dim 6 Mar 2016 - 17:53

Dis moi qui tu es, je te dirais pourquoi je suis.

jolindien
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 936
Date d'inscription : 05/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tu es trop trop trop !"

Message par Amarylis le Dim 6 Mar 2016 - 18:05

jolindien a écrit:Dis moi qui tu es, je te dirais pourquoi je suis.
N'est pas Freud qui veut :-)

Amarylis
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 13
Date d'inscription : 06/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tu es trop trop trop !"

Message par jolindien le Dim 6 Mar 2016 - 18:40

Ah bon c'est de Freud ça?!
c'était un peu d'humour sur le sujet
ou sur l'objet

jolindien
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 936
Date d'inscription : 05/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tu es trop trop trop !"

Message par Amarylis le Dim 6 Mar 2016 - 18:46

jolindien a écrit:Ah bon c'est de Freud ça?!
c'était un peu d'humour sur le sujet
ou sur l'objet

Non, c'était aussi un trait d'humour :-)

Amarylis
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 13
Date d'inscription : 06/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tu es trop trop trop !"

Message par frednh le Dim 6 Mar 2016 - 19:01

jolindien a écrit:aujourd'hui si j'expose à autrui que je peux aimer autrui justement(même que je ne connais pas) comme ma fille par exemple...tu crois que l'autre me regardera comment?

Hehe, j'en parlais le week-end dernier avec une amie Smile . Comment faire comprendre aux autres qu'on aime par défaut, sans limite, qu'on aime malgré les coups, qu'on aime même si on ne connait pas?

J'ai tout de même quelques questions, comme qu'est-ce que le vrai moi? Je comprends la formule, j'ai du mal à aller au-delà. "Moi" change, évolue, rapidement. C'est une construction avec des ajouts, des suppressions, des mutations au fil du temps. Ainsi dit, cela me laisse penser à un "soi" absolu, ce qui me dérange un peu (mais je doute, du coup, que je saisisse vraiment le sens de ce que tu voulais dire Smile ).

Sinon, tout comme le principe d'une bonne méditation est de ne rien en attendre, je m'efforce à ne rien attendre, ni des autres, ni de moi-même, sans pour autant m'empêcher d'être. Je ne vise plus de cible, je me rapproche plus de mes valeurs et les laisse me guider.

Ceci dit, chaque idée, chaque solution est propre à chacun, et émerge en fonction de chaque vécu. Parce que je n'ai pas le même que vous, je n'ai pas les mêmes outils et contraintes que vous. Bien que les symptômes soient semblables, les processus et les causes qui y mènent peuvent être totalement différents. Par exemple, l'équilibre me parle peu, ne me parle plus: je resterai (pour revenir au sujet) toujours ce "trop" pour un bon nombre de personnes. J'ai une curiosité par ce que vous entendez et ce que vous attendez de cet équilibre Smile .

De même, que signifie réciprocité? Du moins, il peut y avoir réciprocité sans pour autant qu'on ne réussisse à en prendre conscience. Cas assez communs - en tout cas, je l'ai vécu de nombreuses fois - où l'autre me donnait, sauf que je ne le voyais pas, focaliser sur une autre attente. Donc, par réciprocité, entendez-vous "être capable de recevoir", ou "que l'autre soit capable de nous offrir ce que l'on attend?". D'ailleurs, sachant que, parce que nous sommes, de base, "trop", il est fort probable que ce que nous offrions à l'autre ne soit pas du tout dans ses attentes. Donc... On peut se retrouver dans cette situation désagréable où les deux offrent des choses que l'autre n'attend (voir ne souhaite) pas: il y a bien réciprocité... Cela ne nous sort pas de la situation. Du coup, que cherchez-vous dans la réciprocité? Bon bon bon , vu que je sens que je vais partir loin... Je saute sur un autre sujet Smile

Je triche un peu. De par mon boulot, on a pas mal de formations liées à la médiation, l'analyse transactionnelle, la systémique, tout cela. On travaille au quotidien avec les autres pour leur permettre de faire émerger leurs propres solutions eux-mêmes, en fonction de leur contexte. Posture basse sur le contenu. J'ai pris cette mauvaise habitude de donner très peu de conseils, mais potentiellement poser beaucoup de questions. Et, concernant le lâcher-prise plus précisément, j'ajoute à la triche qu'une de mes collègues ("maman coach" ^^), étant passée par une école de psychothérapie (Gestalt), nous échangeons beaucoup ensemble sur ce sujet (même si je ne me sens pas de suivre ce type de thérapie ^^). C'est quelque chose qui nous tient beaucoup à coeur.

Amarylis, c'est bien noté Smile . On essaie de se retrouver un de ces jours dans le centre de Paris? (et passer par MP pour le reste de l'organisation). La proposition vaut aussi pour toi, Jolindien Smile . Je suis curieux, par nature.

frednh
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 31
Date d'inscription : 03/03/2016
Age : 34
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tu es trop trop trop !"

Message par Blossac le Dim 6 Mar 2016 - 19:07

@Amarylis:
J'ai connu une fille un peu comme toi. Le courant passait( j'étais déjà en couple) et l'évolution de notre relation était trop rapide. J'ai détecté chez elle le syndrome de la femme à marier:
J'entends qui se projette trop vite la bague au doigt et une ribambelle d'enfants autour d'elle. J'ai décidé de terminer notre relation non seulement pour sauver mon couple déjà existant mais surtout car elle me faisait flipper! Tu apprendras, et c'est sans doute triste mais c'est la réalité , que beaucoup d'hommes sont comme moi: mieux vaut y aller doucement sinon c'est la fuite assurée! Les mecs ont besoin d'espace et d'aventure, pas d'être étouffés par une fille. Rien de pire!
Peut-être es-tu tout simplement collante? Et ça c'est chiantissime!

Blossac
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 638
Date d'inscription : 09/11/2014
Age : 39
Localisation : Rennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tu es trop trop trop !"

Message par jolindien le Dim 6 Mar 2016 - 19:35

comme qu'est-ce que le vrai moi?

Celui qui ne juge pas l'extérieur comme l'intérieur
qui n'a plus peur de la vie, de l'inconnu, du tout et du rien...
celui qui sait être dans l'amour et la joie inconditionnelle
et comme à travers les yeux de l'enfant voit la beauté du monde qui s'offre à lui
celui qui s'est autorisé à pleuré sa peine, ou sa joie
même si durant l'enfance et jusqu'à 30 ans presque aucunes larmes n'ont pu sortir, ni sous la violence paternelle, ni à cause de l'absurdité de toute chose.
Celui ou je peux laisser s'exprimer cette énergie de pleine conscience

Donner sans attendre en retour, et juste être content pour l'autre
car s'il est un peu plus lui-même c'est bien suffisant comme remerciement

Je vais te donner une image de ce qu'est la réciprocité pour moi...sourire a un enfant et recevoir en cadeau une part de lui via son sourire réciproque.
Réciprocité de l'être, donner son meilleur, recevoir le meilleur de l'autre, pas d'échelle de comparaison, ni classement...ni mental interférant.
Peut-être qu'il ne faut rien attendre pour enfin recevoir et vivre la réciprocité.

jolindien
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 936
Date d'inscription : 05/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tu es trop trop trop !"

Message par frednh le Dim 6 Mar 2016 - 19:44

jolindien a écrit:Peut-être qu'il ne faut rien attendre pour enfin recevoir et vivre la réciprocité.

Au risque d'être pénible (pardon d'avance), en lisant ces mots je ressens une petite confusion en moi ^^. Je crains pouvoir remplacer très facilement "et" par "pour", ce qui donne: Peut-être qu'il ne faut rien attendre pour enfin recevoir pour vivre la réciprocité. Et cette phrase devient un paradoxe dans ma petite tête Smile . . Elle formule tout de même non pas une mais deux attentes. Du coup, est-ce que ce "et" est un vrai et pur "et"? Smile

frednh
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 31
Date d'inscription : 03/03/2016
Age : 34
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tu es trop trop trop !"

Message par jolindien le Dim 6 Mar 2016 - 19:58

je dirais un 'et' car la réciprocité par de nous pour aller vers l'autre et par de l'autre pour arriver à nous.
J'ai exprimé cela ailleurs dans le forum par être et ne pas être en même temps.
En fait il n'y a pas d'induction entre les événements, ni de temps linéaire
Je ne sais si cela répond à ton paradoxe,tout part de nous pour revenir à nous
Mais nous c'est l'autre et moi...

jolindien
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 936
Date d'inscription : 05/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tu es trop trop trop !"

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 3:21


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum