Et le "gros mot" qui pique : l'affectif.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Et le "gros mot" qui pique : l'affectif.

Message par Invité le Mer 10 Fév 2016 - 15:35

L'affection (du latin affectio signifiant « rapport », « relation », « influence » ; de afficerede ad signifiant « faire quelque chose à »1) implique souvent une émotion associée à un sentiment ou type d'amour. Elle a provoqué un nombre de sentiments dans la philosophie et la psychologie concernant l'émotion (populairement l'amour, la dévotion etc.), la maladie, l'influence et l'état d'âme (psychologie)2. Le terme d'affection est populairement utilisé pour dénoter un sentiment ou un type d'amour, incluant plus que le bien-être ou l'amitié. Un individu manifestant de l'affection est dit affectueux.


Extrait de Wiki : https://fr.wikipedia.org/wiki/Affection






On remarquera que c'est redirigé sur affection, donc pas de définition.


Qu'englobe pour vous ce mot ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et le "gros mot" qui pique : l'affectif.

Message par Invité le Mer 10 Fév 2016 - 15:52

L'essentiel.

L'affectivité (en ce sens)  aussi irrationnelle / sublime / délirante / héroïque / morbide / sensée / insensée / mortifère/ vitale  etc...  puisse-t-elle paraître demeure la seule voie vers la Sagesse. Au risque d'en devenir "fou" ou plus définitivement "mort".  Et à condition - cela va de soi - d'y mettre de la Conscience...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et le "gros mot" qui pique : l'affectif.

Message par Invité le Mer 10 Fév 2016 - 15:57

MI9 a écrit:L'essentiel.

L'affectivité (en ce sens)  aussi irrationnelle / sublime / délirante / héroïque / morbide / sensée / insensée / mortifère/ vitale  etc...  puisse-t-elle paraître demeure la seule voie vers la Sagesse. Au risque d'en devenir "fou" ou plus définitivement "mort".  Et à condition - cela va de soi - d'y mettre de la Conscience...

Mais encore ? si du moins il te sied d'approfondir le développement de ta pensée, ton avis sur ce sujet ?

De plus tu ne mets rien de ce que moi je mets dans les mots que j'appelle "positifs" dans tes synonymes.... intéressant.

D'autant plus surprenant avec un pseudo Aime19  Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et le "gros mot" qui pique : l'affectif.

Message par Invité le Jeu 11 Fév 2016 - 8:37

Simple. Et pas bien original.

L'affectivité reflète le Désir. Inconscient et ambivalent. Ainsi tout être qui aura le courage de vivre selon tous ces affects se retrouvera immanquablement chahuté (pour le moins ) dans le pétrin de ses contradictions.

Il se retrouvera également près de la mort. Physique ou de l'âme et s'en devra de la déjouer.

S'il survit à ce processus que les Anciens nommait Initiation, il aura pour récompense la connaissance de lui même (comme des secrets de l'Univers et des Dieux ) et la résolution de ces conflits. Toutes choses ayant pour conséquence... La Joie.

C'est pourquoi, la modernité ne changeant rien à l'affaire, le grand Jacques (en l'espèce Lacan, pas Brel) écrivait fort à propos :
"La seule chose qu'un être ne pourra jamais se pardonner c'est d'avoir renoncer à son Désir. Eusse-t-il du en devenir fou ou en mourir."

P.S : le pseudo, ce n'est pas Aime 19. C'est MI9. Pour Military Intelligence département 9.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et le "gros mot" qui pique : l'affectif.

Message par Invité le Jeu 11 Fév 2016 - 11:10

Si on s'épaule, t'as tout Smile J'ai du faire Military Intelligence au département cinquante n'oeufs, mouah Monsieur Wink

Je poursuis ma réflexion sur son sujet. Renoncer à son désir, avoir le désir de ne pas renoncer à ses idées.

Merci pour la notion de l'affectif inconscient. Il ne me semble pas avoir dit de gros mots, ni avoir piqué en fait, et il fut sans contradictions et surtout sans concessions.

IMPG. Curieuse chose quand même. Vraiment Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et le "gros mot" qui pique : l'affectif.

Message par Invité le Jeu 11 Fév 2016 - 11:48

c'est en effet un mot qui peut piquer quand on a du mal à le gérer cet affectif là

par exemple quand on n'a pas eut les marques d'amour et d'affection au niveau où on les attendait et que on ne sait pas vraiment quoi faire avec ses émotions sentiments, comment les exprimer, quand les exprimer, avec qui , à quel niveau..

distinguer besoin et désirs, donner et recevoir, amour et amitié



Dernière édition par zebulonlezebre le Jeu 11 Fév 2016 - 18:30, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et le "gros mot" qui pique : l'affectif.

Message par Invité le Jeu 11 Fév 2016 - 11:57

Tu as raison, je me rends compte que je viens de... que je viens de en fait ou d'eux ?

Je me semble très loin effectivement des conversations que je trouvais dangereux avec cette drôle d'expression : les mots qui piquent Smile

Je vais encore casser mon image, ma belle image, Saint valentin ? ça fait Saint Avales fait du bien hautain ? Smile Je suis de plus en plus dans la philosophie de bas étage en mode très profond Smile

Mais il faut aller à la découverte de soi Smile mais mettre un pull quand on a froid Smile Je dois être cathodique plutôt ? Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et le "gros mot" qui pique : l'affectif.

Message par Invité le Jeu 11 Fév 2016 - 13:54

les relations sexuelles sont un sujet tabou chez les zèbres comme ailleurs parce qu'on vit dans une société très sexuée où on donne l'illusion que faire l'amour , trouver une partenaire, un partenaire va de soi

parfois pour certaines personnes c'est facile, évident, ils passent même de partenaire en partenaire , ont une vie sexuelle très riche, épanouissante et/ou ne se posent pas mille questions

j'ai envie de toi , moi aussi j'ai envie de toi..

mais il y a aussi ceux pour qui l'amour physique ne peut se faire sans affection , sentiment, partage ,les envies sont plus hautes , plus complexes à atteindre



Dernière édition par zebulonlezebre le Jeu 11 Fév 2016 - 18:31, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et le "gros mot" qui pique : l'affectif.

Message par Invité le Jeu 11 Fév 2016 - 15:15

Du coup je mixe, si l'affectif égale Q et qu'en plus elle est Led, comment ça se branche ?

Un jeune m'a dit hier (17 ans) quand en affectif il y Fool, c'est plutôt part house ....

Il est donc normal que je cherche à adapter ma communication sur ce sujet. Je ne vois pas trop au contraire l'adjectif tabou pour l'affectif.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et le "gros mot" qui pique : l'affectif.

Message par Invité le Jeu 11 Fév 2016 - 15:18

J'ai pour "règle" de ne jamais de "conseils". Pour ma part c'est un "truc" que je ne supporte pas.

Toutefois, "l'encouragement" est de nature toute différente. En voici donc quelque uns. A titre gratis. Mais ce sera la seule et dernière fois.  Diable

- Mettez les gaz sur le cran IDLE (ralenti) / Interceptez l'ILS / Sortez le train / Descendez les volets 30° et posez vous / redescendez sur terre.

- Cessez de vous branler les boyaux de la tête, ça rend sourd ! Demandez donc à Narcisse ...

- Cessez de vous faire posséder par votre "talent". Donnez vous la peine de le posséder.

- Rendez vous "objectivement" attrayants et aimables. Cela vous vaudra éros et amour en retour.

- Mettez les pognes dans le cambouis. Cela laisse peut-être les mains sales, mais cela permet - en se servant de son talent - d'engranger de la thune.

- Avec, payez vous vos gaufrettes. Toutes !

- Entre adultes consentants, forniquez autant que faire se peut. Y a vraiment pas de mal à se faire du bien. Et cela ne nuit aucunement à l'amour. Tant s'en faut !

- Le tout sans omettre de cultiver votre jardin.

Nous reprendrons ensuite de manière plus étayée la réalité du mal de vivre en Babylone...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et le "gros mot" qui pique : l'affectif.

Message par Invité le Jeu 11 Fév 2016 - 15:23

L'eugéne sans bouillir. Sinon c'est Cléo qu'on plâtre.

Et avec un rince doigt s'il vous plaît c'est pour après les escargots sinon j'ai les doigts qui collent ?

Entres adules et cons sentants, je suis d'accord. Smile

Spoiler:

https://fr.wikipedia.org/wiki/L%27Eug%C3%A8ne

Une histoire de Pompe à Bouc. Après la pompe à Dour, j'ai toujours la chance qu'on me culture un peu plus ou moins, ça dépend Smile 

Mais le QE et le coeur quand même Smile



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et le "gros mot" qui pique : l'affectif.

Message par Invité le Jeu 11 Fév 2016 - 16:24

magnifique on finit par piger qu'affectif en fait ne pique pas

désinvolture et volupté en somme sont peut être les prochains mots à la mode dans un siècle hédoniste va savoir


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et le "gros mot" qui pique : l'affectif.

Message par Invité le Jeu 11 Fév 2016 - 16:28

zebulonlezebre a écrit:magnifique on finit par piger qu'affectif en fait ne pique pas

désinvolture et volupté en somme sont peut être les prochains mots à la mode dans un siècle hédoniste va savoir


Soyons désinvolte et terre à terre. qui sait oui.

Spoiler:


si je suis bien on va finir par petits maux qui niquent .... Arrow Wink avec visite des zones humides pour éviter les coups de Trafalgar

Intéressant Smile



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et le "gros mot" qui pique : l'affectif.

Message par jolindien le Jeu 11 Fév 2016 - 18:30

Des jeux de mots
affecté dans mon affectif
le maux de la fin est celui du début
ben oui l'amour
et puis je me pique au je
puisque il faut s'aimer

jolindien
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 937
Date d'inscription : 05/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et le "gros mot" qui pique : l'affectif.

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 2:08


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum