Jeune et solitude

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jeune et solitude

Message par Atangana le Mar 9 Fév 2016 - 14:41

Bonjour j'ai 19 ans et voilà je me sens extrêmement seule dans mon quotidien, même en étant entourée par qqe amie et mon copain, je me sens seule je vis seule et incomprise, j'ai l'impression d'être folle et de ne pas savoir quel est le réel problème malgré qu'il y en ai toujours un. J'avance à tâton, j'ai l'impression que je ne construit absolument rien de concret, je suis incapable de faire des choix de vie, je ne sais pas où aller, je stagne et j'ai l'impression de gâcher le temps, de le perdre. Je me sens idiote, je travaille dans une usine et je déteste mon quotidien, je regrette d'avoir arrêté l'école pourtant je sais que je ne pouvais pas la supporter...Je ne veux surtout pas travailler en usine toute ma vie, surtout le monde du travail n'est pas du tout évident à cause de mes graves changements d'humeurs ( pleurs/ pétage de plombs/ hystérie...) que j'ai bien trop de mal à contrôler. J'ai peur pour l'avenir j'aurais voulu faire de grandes choses, et toute ma vie on m'a répété ô combien j'avais de grandes capacités etc.. Moi même j'en ai parfois l'impression. Malgré ça je ne fais rien, j'ai l'impression de m'enfermer chaque jour un peu plus dans une profonde torpeur. Je m'enfonce, je n'ai plus aucune passion, rien ne me fait vibrer, j'ai peur... Je vais voir une psy depuis qqe temps mais elle ne semble pas me comprendre vraiment..J'ai l'habitude de toujours demander l'avis des gens ou carrément de leur demander ce que je dois faire comme si c'était un trop grand fardeaux de choisir moi-même ce que JE dois faire. Je suis au regret de constaté que c'est ce que je fais, ENCORE, mais je suis perdue.. encore...

Atangana
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 9
Date d'inscription : 07/01/2016
Age : 20
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeune et solitude

Message par Invité le Mar 9 Fév 2016 - 15:10

moi qui en ai 53 à 19 ans je ne savais pas du tout ce que je voulais faire, on comprend souvent mieux par expérience ce que l'on ne veut pas que ce que l'on veut, mais c'est deja pas si mal de le savoir, ca oriente, petit à petit

avoir sur le dos "tu peux faire de grandes choses" ok, mais t'es obligée ? faut faire ce qu'on aime faire, et pas pour faire plaisir aux autres et pour cela faut apprendre à se connaitre soi et essayer de piger ce qu'on aime, ce qu'on sait faire et ce qu'on a envie de faire

plus aucune passion ? sur sur ? pas un feuilleton, un livre, un film , quelque chose ? jardiner, cuisiner, faire de la physique quantique, de la chimie, peindre , s'occuper des autres ou de soi ? se ballader dans la foret, compter les nuages ? rien de rien ?

ce n'est pas parce que socialement ce qu'on fait n'est pas valorisé que ce qu'on aime faire n'a aucune utilité ou n'est pas bien

je fais des tas de choses considérées comme inutiles par la société mais moi j'aime les faire, c'est aussi cela la vie je trouve

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeune et solitude

Message par Mily le Mar 9 Fév 2016 - 15:22

Salut,

La relation avec ta psy est importante. Si tu te sens incomprise, il faut lui en parler.
Peut être qu'elle ne va pas dans ton sens car tu es bloquée sur une idée et qu'elle essaie de t'en sortir. 
Si malgré cela les choses n'avancent pas, n'hésite pas à en changer. 
19 ans, c'est encore jeune, tu as encore beaucoup de possibilités. C'est normal de ne pas encore savoir de manière définitive ce que l'on veut faire dans la vie à 19 ans, ce n'est pas dramatique. 
Peut être que tu pourrais déjà te fixer des petits objectifs pour voir ce que tu aimes. 
Par exemple t'inscrire à des cours en ligne gratuits comme les MOOCs de France Université Numérique qui propose des cours variés. Essaie plusieurs choses tu finiras par trouver quelque chose qui te plait, et tu n'as pas grand chose à y perdre à part 2 ou 3 heures par semaine. 
Peut être que cela te donnera envie de reprendre des études ou de passer un concours. 
J'ai arrêté mes études à 21 ans pour travailler dans un centre d'appel. Au bout d'un an j'ai repris des études et maintenant j'ai un travail stable et épanouissant. 
Je réfléchis maintenant à 35 ans à changer encore de voie professionnelle, en profitant de la stabilité financière que me procure mon travail actuel pour me former sur mon temps libre sans pression. 
Rien n'est jamais désespéré.

Mily
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3278
Date d'inscription : 30/07/2015
Age : 36

https://aumilymetrepres.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeune et solitude

Message par MrAzura le Mar 9 Fév 2016 - 15:57

Salut à toi, j'ai seulement 22 ans et j'ai l'impression de me lire 3 ans en arrière!

Tout d'abord, citation très importante : "J'ai toujours pensé que le pire truc qui pourrait nous arriver dans une vie, c'est de finir sa vie tout seul.. mais c'est faux. La pire chose qui pourrait nous arriver, c'est de finir notre vie entouré de personnes qui nous font se sentir seul." Robin Williams
Très important, est-il, de bien t'entourer dans la vie !

En ce qui concerne ton boulot, pour l'avoir vécu, l'aliénation est sûrement la pire des choses. De mon côté le déclic fut fin 2014 lorsque j'ai démarré mon année de DAEU A, le déclic enclenché grâce à un film : Interstellar et à mes cours de Philosophie, la science est mon déclic. Je pense qu'il est important de t'ouvrir à tout ce qui est possible autour de toi, je ne te connais pas spécialement, mais je sais qu'à cette période j'étais trop renfermé sur moi-même et sur la situation actuelle pour avancer. Alors si même tu n'es pas passionné par certaine chose, essaye, essaye et ça viendra tout seul !

Bon courage en tout cas, tu as le soutiens d'un landais haha

MrAzura
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 35
Date d'inscription : 05/02/2016
Age : 22
Localisation : Pau (64)

https://www.youtube.com/user/MrAzuraYT

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeune et solitude

Message par Atangana le Mar 9 Fév 2016 - 21:57

Je suis extrêmement émue de vos messages ils me réchauffent le coeur c'est ... incroyable! D'être entendue par des inconnus et même soutenu ou conseillé. Merci, je vais relire vos messages et je prends tous ces conseils très à coeur. Je me sens comme rassuré de voir qu'il y a une évolution possible et même évidente, car même si je le sais au fond, il y a ces moments parfois où j'ai vraiment du mal à me le dire, alors merci encore de votre temps

Atangana
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 9
Date d'inscription : 07/01/2016
Age : 20
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeune et solitude

Message par Tsuku le Sam 20 Fév 2016 - 21:28

Ouaah la citation de Robin Williams ! C'est exactement ça...En plus du sentiment d'aliénation que tu as avec une activité que tu n'apprécies pas, qui est répétitive et où tu as l'impression de stagner...Es-tu bien entourée?
Perso, je viens de poster un msg à ce sujet d'ailleurs, mais je me sens extrêmement seule en compagnie de non-surdoués, serait-ce ton cas aussi?

A méditer! Pense aux moments où tu te sens heureuse et épanouie, que fais-tu à ces moments-là et avec qui te trouves-tu ?

En tout cas courage, je te comprends! Et clairement pour le métier, t'as que 19 ans, moi je vois encore tout le champ des possibles Very Happy Pour te dire je suis en L1 et il y a des gens de 26 ans dans ma promo qui sont très bien dans leur pompe haha !

Tsuku
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 76
Date d'inscription : 22/12/2015
Age : 19
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeune et solitude

Message par Chouchen le Lun 22 Fév 2016 - 17:39

Coucou Atangana, j'ai vraiment l'impression de me voir à ton âge. C'est impressionant. Et tu vois, c'est pour ça que je suis ici. Moi aussi je suis une "nouvelle venue". Je ne sais pas si je suis zèbre ou pas (test à planifier), mais dans le fond je m'en fiche. Je m'en fiche de mon résultat à un test. Je me suis trouvée dans la définition des "zèbres", pas par le QI ou autre chiffre, mais par cet horrible sentiment, non seulement d'être en décalage avec les gens, mais que le gens sont horriblement "agressifs" envers les personnes qui ne pensent pas/ne vivent pas comme eux. J'ai même changé de pays à cause de ça.
Je suis sur ce forum depuis quelques jours seulement, mais de ce que j'y ai lu, je suis sûre que tu y trouveras énormément de témoignages et de conseils qui pourront t'aider à aller mieux.
Je ne prêche pas le pays des Bisounours et des licornes, j'ai à gérer des envies de suicide depuis 10 ans, mais tu vois, je suis toujours là, et juste de savoir que je peux aider quelqu'un, ça me donne une raison de continuer un jour de plus.
Pour ton instabilité, il y a énormément de choses qui peuvent aider à mieux ce contrôler. Le temps et l'expèrience feront beaucoup. Le yoga, la méditation, éviter les hormones de synthèse (pillule contraceptive qui a été désastreuse chez moi)...

Chouchen
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 8
Date d'inscription : 18/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeune et solitude

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 1:26


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum