Apprentissage de la mécanique automobile (stages, ressources)

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Apprentissage de la mécanique automobile (stages, ressources)

Message par Tomate le Jeu 11 Mai 2017 - 10:44

Merci Ortolan!

oui ça me tente vraiment un garage participatif! je dois me renseigner dans mon secteur, je crois qu'il y en a un!
avatar
Tomate
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 177
Date d'inscription : 01/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apprentissage de la mécanique automobile (stages, ressources)

Message par stv82 le Sam 13 Mai 2017 - 13:15

J'ai rajouté des infos sur le changement d'embrayage dans ce message du thread pour ceux qui seraient restés sur leur faim concernant l'embrayage (c'est le troisième message de la première page)
avatar
stv82
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 239
Date d'inscription : 28/01/2015
Age : 35
Localisation : Au calme, en Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apprentissage de la mécanique automobile (stages, ressources)

Message par Invité le Dim 18 Juin 2017 - 16:17

J'ai pas tout lu, mais c'est toi qui fait ces tutos Ortolan ? Je parle des photos.

J'en ai fais un paquet moi aussi que ce soit sur FA, ou ailleurs. Réparer un demarreur, un alternateur, etc. Mais je ne peux pas inserer de lien.

A un moment je me suis penché sur la pompe bosch diesel (les vieilles). Je pensais qu'a ça, tous le temps.

J'ai cherché plusieurs forum, meme en anglais. Un jour je me suis lancé, (avec l'aide indirect de Bricofoy) j'ai d'ailleurs le sujet qui existe toujours, j'ai modifié la pompe en faisant un mix de tete hydrolique, de piston distributeur et de cames. Modif au dremel du LDA.

Elle est sur une autre voiture en attendant que je me sorte les doigts pour la remettre en route un jour... Actuellement je dois faire mon joint de culasse, mais quand je sais le boulot que c'est...Mais va falloir que je le fasse.

Bref j'ai fait beaucoup d'essaie avec ma pompe, et j'ai trouvé a force un bon compromis: Pompe bosch classique, LDA taillé au dremel, surtarage des ressorts de la commande, augmentation legere de la pression turbo. Perso c'est Garret.

J'ai une bonne vidéo qui explique le pourquoi du surtarage.

En fait ça décale la régulation, puisqu'il n'y a pas de rupture comme sur les essences mais une régulation en douceur. Donc t'injectes plus de carburant, et forcément...

Le gros avantage aussi, c'est que tu touches pas la vis de richesse de la pompe. Comme le font certains, n'importe comment.

J'avais surtaré les injecteurs a 185 bars. Je te garantie que ça marche vraiment pas mal.  

Le probleme c'est l'échangeur air/air, l'hiver ça bombarde, mais alors l'été...l'été dernier avec mon multi j'avais relevé 85°C sur l'échangeur.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Apprentissage de la mécanique automobile (stages, ressources)

Message par cyranolecho le Mar 20 Juin 2017 - 19:33

génial ce fil, bravo.

trop d'escrocs dans la réparation automobile y compris dans les grandes chaines, et pourtant parfois des personnes plus qu’honnêtes

le parallélisme c'est chaud, par contre vérifier le compte rendu, ça c'est facile, ça doit se trouver sur internet, surtout que les valeurs "stagnent" ou vont en amélioration au mieux

si j'avais le matériel, et le local, je me ferais bien les trucs de base

pour les gros novices (j'en connais pas beaucoup plus, sauf que je suis motard Very Happy ):

ça sert à rien de mettre plus d'huile que prévu, c'est dangereux pour le moteur, surtout avec un turbo

faut pas remplir les écrous borgnes de graisse ou d'huile, sinon on peut plus visser

et faut bien vérifier ce qu'on a serré, au bon couple si possible, trop fort ça casse, pas assez ça tombe

quand on sait pas trop, on bloque et un quart de tour de plus (mais c'est pas toujours bon)

si les écrous de roues ont été serrées avec du matériel automatique, souvent on ne peut plus desserrer avec la clef du set de bord, vaut mieux une croix ou s'en assurer avant

et surtout, on ne va jamais sous une voiture qui est sur cric, si on doit passer dessous faut mettre des chandelles ou quelque chose dont on soit sur de la stabilité et de la résistance,

ce ne serait pas de pot de se faire écraser quand on répare un trou dedans

et bricoler la haute pression, il parait qu'il faut pas le faire

l'hydraulique faut s'en méfier ou faire bien comme il faut

le solex c'est génial pour bricoler, et pour la tondeuse faire très gaffe à la lame, surtout quand on croit qu'elle est arrêtée, multiplier les sécurités et ne surtout pas les enlever s'il y en a
avatar
cyranolecho
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2107
Date d'inscription : 29/07/2015
Age : 44
Localisation : un peu au dessus de mes pieds et en dessous de mon cheveu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apprentissage de la mécanique automobile (stages, ressources)

Message par Invité le Sam 24 Juin 2017 - 6:25

Une vidéo trés interessante concernant le différentiel.

Ca commence vraiment a 3mn30.

https://www.youtube.com/watch?v=S9E4wz5mOZA

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Apprentissage de la mécanique automobile (stages, ressources)

Message par ortolan le Sam 24 Juin 2017 - 11:25

Vidéo de formation sur le filtre à particules (FAP) du groupe PSA (Peugeot-Citroën) datant de 2000 :
avatar
ortolan
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 4906
Date d'inscription : 31/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apprentissage de la mécanique automobile (stages, ressources)

Message par stv82 le Sam 24 Juin 2017 - 20:58

Bienvenue aux nouveaux qui nous rejoignent sur ce fil, et merci au père michel pour ta vidéo extra sur le différentiel.
Hop je la rajoute au message dédié : http://www.zebrascrossing.net/t25368-apprentissage-de-la-mecanique-automobile-stages-ressources#1260204
Bon de mon côté je glande un peu au niveau méca ces derniers temps, mais j'ai quand même deux trois trucs à raconter suite à ma manie de tout casser en permanence.
Stay tuned Smile
avatar
stv82
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 239
Date d'inscription : 28/01/2015
Age : 35
Localisation : Au calme, en Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apprentissage de la mécanique automobile (stages, ressources)

Message par Invité le Sam 24 Juin 2017 - 23:50

Pas de problemes ami Breton. C'est toujours d'actualité, il y a les Bretons et les autres ?

Une vidéo qui montre le fonctionnement de la régulation d'une pompe Bosch.

Et si je peux t'aider, n'hésites pas.

https://www.youtube.com/watch?v=6j0vrfaXPmw

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le serrage des vis

Message par stv82 le Dim 25 Juin 2017 - 12:30

EDIT 20170626: Ajout schéma pour les forts couples (type écrou de moyeu)

Le serrage des vis


Pourquoi est-il important de serrer suffisamment les vis ?


Une voiture vibre. On ne s'en rend pas forcément compte car on est habitué mais la plupart des vis encaisse beaucoup de vibrations.
Et les vibrations ça peut dévisser les vis.

Parmi les cas les plus vicieux que j'ai rencontrés, je citerais :

  • Les vis des étriers de freins à disque car souvent les disques finissent par se voiler légèrement à force de chauffer/refroidir. Un jour, j'ai freiné assez fort et ça s'est mis à faire un bruit très suspect. Je descends, je regarde, rien visiblement. Je reprends la voiture, je freine à un stop et la roue avant se bloque. Plus moyen d'avancer. J'essaie de faire une marche arrière pour garer la voiture et pas de problème. En fait, une des deux vis de l'étrier s'était barrée et il avait basculé vers l'avant venant se bloquer dans la jante. Euh comment dire...
  • Les vis de pallier de lame sur une tondeuse. Je les contrôle à chaque tonte car ça vibre à fond cette affaire, d'autant plus que les lames prennent des cailloux et se retrouvent déséquilibrées.


Il existe plusieurs solutions pour limiter ce dévissage non voulu. Par exemple

  • mettre du "frein filet": c'est un liquide habituellement coloré à mettre sur les filets avant de visser une vis. En durcissant, il s'oppose au desserrage.

  • mettre une rondelle à denture par exemple. En serrant, on pince les dents qui s'oppose à la rotation en retour.

  • mettre un contre écrou, en serrant un écrou contre un autre écrou. C'est super efficace !

  • mettre un écrou avec une bague en nylon. En serrant, le filet de la vis passe en force dans le nylon et s'oppose au desserrage.



Pourquoi est-il important de ne pas trop serrer les vis ?


Quand on regarde la RTA par exemple en réparant sa voiture, il y a des indications de couple de serrage quasiment partout.

Dans les garages par exemple, ils utilisent beaucoup les clés à chocs. Ce sont habituellement des pistolets pneumatiques qui vibrent la vis tout en la desserrant. Sauf que certains s'en servent aussi pour visser et ça fragilise les vis. Toi, tu passes derrière pour intervertir les roues arrières et avants et paf la vis te reste dans les mains.



Là, grand moment de solitude car le bout de vis restant est toujours dans le trou taraudé. Parfois, on arrive à le sortir en utilisant un tournevis et "en s'agrippant" tant bien que mal à la déchirure qui n'est pas nette. Sinon on peut utiliser un extracteur :


Si on est joueur et qu'on n'a pas d'extracteur, on peut percer progressivement avec des mèches de diamètre à peine plus faible et prenant soin de ne pas pas toucher les filets du trou taraudé (exemple).

Un autre travers, c'est l'élongation. La vis semble se visser, c'est facile donc on continue en se disant qu'on arrêtera quand ça sera dur.
Puis, un jour en dévissant, on voit ça :



Selon la structure et la qualité du métal, soit une vis casse franchement, soit elle s'étire. Mais bon, on n'est jamais loin de la casse.

Voir cette page très complète pour beaucoup beaucoup de détails sur les vis !

Comment fait-on pour serrer au couple préconisé ?


Habituellement, on obtient ce couple avec une clé dynamométrique.

J'en connais deux types:

  • soit avec une bague que l'on tourne pour régler les N.m du couple voulu, et puis on visse la vis et on visse avec une clé à cliquet standard. A un moment, on bloque la vis et on applique une force progressive et croissante avec son bras: quand on entend un clic, on a atteint la force escompté et on arrête de forcer.

  • soit avec une jauge et cette clé n'est alors pas "à cliquet". Donc on pré-serre avec une autre clé, puis on met celle-ci à la fin, et on applique une force progressive et croissante avec son bras jusqu'à ce que l'aiguille pointe le couple attendu. Inconvénient: on doit alors pouvoir voir et surtout lire l'échelle alors qu'on serre car c'est à nous de nous arrêter au bon moment. Parfois, les vis sont mal placées et serrer tout en lisant la position de la jauge est acrobatique !



J'aurais tendance à dire que les anciennes clés ne devraient pas se "dérégler" car l'étalonnage est intrinsèque (sauf si les contraintes de torsion appliquées sur la tête et la tige finissent par changer la structure interne du métal qui ne répondrait alors plus de la manière attendue). Quand on regarde de près, la tige de la jauge et la barre principale viennent sur le même "cylindre".



En appliquant une torsion avec le manche, on contraint la tige mais la jauge reste en "arrière". Plus on force, et plus elle reste en arrière indiquant un couple de plus en plus grand.

Avec la jauge, c'est peut-être moins précis que les nouvelles générations.
Enfin, il paraît que les nouvelles clés avec bague + clic doivent être étalonnée régulièrement, et que rares sont les personnes qui le font. Je me demande quelle est la marge d'erreur quand elles sont déréglées. Certains se servent d'une ancienne pour calibrer une nouvelle :


Dans tous les cas, c'est sans doute mieux que de serrer comme un bœuf en se disant "comme ça, cela ne bougera pas"

Enfin, il existe une dernière solution quand on doit serrer les écrous de moyeu par exemple à plusieurs centaines de N.m et que sa clé ne dépasse pas les 100 N.m
On prend une rallonge ou un tube, on se pèse, et on calcule le bras de levier qui donnerait le couple attendu.


Par exemple, si on veut 25 daN.m soit 250 N.m, on doit appliquer 250 N à un mètre du pivot.
Si on pèse 80kg, cela représente une force verticale de P = mg = 80*9.807 = 784 N
Si on arrive à appliquer cette force en grimpant sur la barre à 1 m du pivot alors qu'elle reste assez horizontale (donc on s'y reprenant à plusieurs fois et en la remettant à l'horizontale dès qu'elle descend trop au fur et à mesure qu'on visse), quand elle restera horizontale sans descendre on aura appliqué un couple de 784 N.m

Si on veut 250 N.m et non 784 N.m. On fait un produit en croix :
Code:
| 784N | 1m |
| 250N | x  |

Ensuite, on met une marque avec du scotch à x = 250*1/784 = 0.319 m soit 32cm, et on applique notre poids sur cette marque pour obtenir le couple recherché.


Attention, il ne faut pas sauter/sautiller, juste appliquer son poids. Moi, je me suspends à une poutre du plafond avec mes mains, je positionne mon pied sur le scotch et je relâche progressivement la prise avec mes bras de sorte que tout mon poids soit transféré sur le pied qui touche le scotch.


Dernière édition par stv82 le Lun 26 Juin 2017 - 15:58, édité 3 fois
avatar
stv82
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 239
Date d'inscription : 28/01/2015
Age : 35
Localisation : Au calme, en Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apprentissage de la mécanique automobile (stages, ressources)

Message par Be happy le Dim 25 Juin 2017 - 13:00

qu'est ce que c'est passionnant de vous lire Very Happy

Be happy
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 257
Date d'inscription : 24/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apprentissage de la mécanique automobile (stages, ressources)

Message par Invité le Jeu 13 Juil 2017 - 8:01

En tous les cas sacré boulot, ne serait-ce que pour la présentation déja.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Apprentissage de la mécanique automobile (stages, ressources)

Message par Surfi le Lun 17 Juil 2017 - 13:14

Quand je suis seul a l'atelier, je peux toujours compter sur mon fidele assistant.

Mon mécanichien.

Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing

wouaf:
avatar
Surfi
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 737
Date d'inscription : 16/07/2017
Localisation : A ma place.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apprentissage de la mécanique automobile (stages, ressources)

Message par fift le Lun 17 Juil 2017 - 16:03

Bonjour à tous,

Je me permets de m'immiscer dans ce fil pour indiquer ce livre, régulièrement réédité et une vraie bible pour nos amis motards (si l'on considère que la moto est un véhicule auto-mobile) :

fift
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 504
Date d'inscription : 26/04/2016
Age : 40
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apprentissage de la mécanique automobile (stages, ressources)

Message par higeekomori le Jeu 27 Juil 2017 - 17:44

fift a écrit:(si l'on considère que la moto est un véhicule auto-mobile)
^^ Bien sûr qu'il l'est ! A quatre roues où à deux roues, dès que t'as le cheval sous le capot ou dans le cadre c'est automouvant.

Après, la différence entre l'automobiliste et le motard, c'est que le motard considérera sa "monture" comme le véritable prolongement de lui-même, tel un centaure, lui permettant du coup de voler littéralement au dessus du sol et de prendre l'angle comme un oiseau dans le vent grâce à la combinaison de la vitesse et l'effet gyroscopique des roues qui maintiennent par eux-mêmes l'effet d'équilibre, si durement gagné à chaque coup de pédale par les vélocyclistes. Mais là, c'est un autre sujet... Very Happy
avatar
higeekomori
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 137
Date d'inscription : 20/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apprentissage de la mécanique automobile (stages, ressources)

Message par fift le Jeu 27 Juil 2017 - 17:58

Ca sent le vécu Laughing

(ne pas oublier non plus l'effet gyroscopique de l'équipage mobile vilebrequin-bielles-pistons, qui permet de moduler l'angle d'inclinaison en fonction du régime moteur - effet assez sensible sur les gros mono- ou bicylindres, et assez joussif quand on a compris le truc)

fift
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 504
Date d'inscription : 26/04/2016
Age : 40
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apprentissage de la mécanique automobile (stages, ressources)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum