Moi, Florian, peut-être sudoué, qu'en pensez-vous ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Moi, Florian, peut-être sudoué, qu'en pensez-vous ?

Message par Lagides le Jeu 28 Jan 2016 - 22:01

Bonjour,

Je m'appelle Florian et j'ai 18 ans.
Officiellement je ne suis pas un zèbre (je n'ai pas fais de tests) mais de nombreux éléments me porte à croire que je suis zèbre :

Le cerveau qui va à 300 à l'heure du moment ou j'ouvre un œil le matin jusqu'au soir quand je m'endort (et encore, je rêve souvent (en fait je me souviens souvent de mes rêves car tout le monde rêve mais pas tout le monde s'en souvient) et mes rêves sont extrêmement riches (histoires structurés avec début, milieu, fin, intrigues principales et secondaires, personnages principaux et secondaires, certains personnages secondaires peuvent être les personnages principaux d'un autre rêve, il y a des lieux fixe dans mon oniro-monde, c'est à dire des lieux que je pourrais presque cartographier et où je peux me balader, rencontrer des gens qui habitent là... bref un vrai monde alternatif.) En plus je suis rêveur lucide...)

Un grand nombre de centres d'intérêts : physique, chimie, math (je suis en prépa PCSI), astronomie, électronique, histoire, philosophie, littérature (particulièrement la poésie ; j'écris de la poésie ainsi que des romans, en ce moment je développe une histoire dans un monde que j'ai entièrement créés jusqu'au moindre détails, mais vraiment !), peinture, musique (je ne joue malheureusement pas d'instruments), politique, photographie et j'en passe....

Pour en revenir à mon cerveau qui va à 300 à l'heure, comme je m'intéresse à beaucoup de truc et que je suis très, très, très imaginatif, bah je vous dis pas la baggare dans mon cerveau, je peux parler à une personne tout en développant un personnage de mon roman qui va m'emmener à telle histoire qui va faire apparaître toute une myriade d'histoire que j'ai inventé, de dates, de faits fictifs, de scénarios possibles, en même temps je conçois un système électronique car j'ai eu telle idée en me levant, je vois ce qu'il faut, les contraintes, les problèmes que les solutions que je trouve posent, et je résous ces problèmes, dans le même temps je me concentre sur une "sensation" (c'est un peu plus compliqué que ça, je vous passe les détails) et j'écris un poème, le tout en pensant à Vénus qui était visible dans le ciel et en me remémorant des particularités : atmosphères, champ gravitationnelle, sonde qui l'on visités, possibilités de l'observer au télescope ce qui m'amène à la question de la pollution lumineuse qui me conduit à des solutions techniques pour tenter de l'endiguer, également je pense à certaines mesures politiques que le gouvernement devrait prendre pour aider la France, ce qui va me rappeller telle ou telle période historique avec toute une ribambelle de dates et de faits, et ça va créer un pont avec les innombrables idées romanesque que je développe, le tout en ayant une musique dans la tête, en l’analysant, en faisant des liens avec d'autres musiques, d'autres styles, et puis j'observe mon environnement, le moindre détails peut faire naître un florilège d'idée nouvelles dans ma tête etc ; et chaque sujet va en appeler une dizaine d'autre, et cela en permanence du levé au couché...

Ma personnalité : atypique, remarquable (dans le sens ou je passe pas inaperçu), excentrique, fou ; c'est bien l'un des points qui fait l'unanimité chez tout le monde qui m'approche, que ce soit les profs, mes camarades, ou les autres gens que je cotoient.

Ma façon de penser différente (outre d'avoir un cerveau en perpétuelle surchauffe), je pense complètement différemment des autres (je m'en rend compte quand j'échange avec les autres, et quand les professeurs me font remarquer que je suis le seul à avoir donné une réponse juste mais qui n'était ni dans le cours ni dans les exos par exemple), ce qui peut poser quelques souçis en math (vous savez, vous obtenez des résultats juste alors que vous avez que des trucs mathématiquement faux, car votre intuition disait d'aller par là en faisant ça).

Les autres, la société... TERRA INCOGNITA pour moi ! Je ne me suis jamais senti à ma place parmi les gens, c'est assez dur de mettre des mots dessus, mais je n'ai jamais fais parti d'un groupe sociale (j'ai des amis, même de bons amis, mais je n'ai jamais fait partie réellement d'un groupe, d'une bande soudée d'amis), une sensation de perpétuelle décalage, qui est amplifié par ma personnalité atypique, hors norme...

Certains sens plus développés (notamment l'ouïe, j'entends fortement des sons que d'autres perçoivent à peine, ce qui peut parfois être très gênant. Paradoxalement, j'ai parfois du mal à comprendre ce que les gens disent, même s'ils sont à côté de moi et qu'ils parlent fort, parfois je n'entends qu'un bruahaha de bruits et je ne comprends que quelque mots ; avant j'avais aussi une vue excellente, très sensible au mouvement -utile quand on fait de la macrophotographie- mais elle s'est considérablement dégradé, je pense à cause des écrans d'ordinateurs...).

Ma lucidité... malheureusement, je ne peux pas me berner d'optimisme quand on voit clairement ce qu'il en est et ce qu'il va se passer... "La lucidité est la blessure la plus proche du soleil" disait René Char dans ses feuillets d'Hypnos en 1946, j'ajouterais que la lucidité est la blessure des aigles...

Peu d'empathie et très empathique en même temps. Je peux être extrêmement sensible à certaines choses, alors que pour d'autres je peux être très fermés, même quand il s'agit de ma famille ou d'amis).

Soit je suis très perfectionniste, soit absolument pas (pas de milieu avec moi, sois je suis "très", soit je suis "pas du tout").

Tout à été très facile pour moi scolairement parlant, même si je n'avais pas forcément de bons résultats, mais il m'est déjà arrivé d'avoir 19 de moyenne en histoire sans ouvrir mon cahier, j'avais une bonne mémoire, et de l'avance (j'apprenais parfois des trucs à mes profs à l'école primaire), du coup je suis bien embêté en prépa, même si j'arrive à suivre je n'ai jamais acquis le sens de l'effort et de l'apprentissage...

Mon extrême curiosité et mon imagination débordante...

Donc voilà en gros ce qui me fait penser que je suis surdoué (désolé pour ce pâté et les fautes que j'ai du faire...)... Qu'en pensez-vous ? J'ai du abréger certains points et ne pas en aborder d'autres car je suis crevé de fatigue... Désolé si ce message est un peut hors-sujet (je suis dans la section présentation, et déjà je vous demande s'il est possible que je sois surdoué).


Bonne soirée Smile
Florian

Lagides
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 3
Date d'inscription : 28/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moi, Florian, peut-être sudoué, qu'en pensez-vous ?

Message par Luc le Ven 29 Jan 2016 - 2:02

Bonjour,

Si tu veux compléter ta liste de nombreux éléments qui te portent à croire que tu es un zèbre, tu peux jeter un œil ici :
http://wiki.zebrascrossing.org/doku.php?id=articles:adulte-surdoue

Et sinon, bienvenue sur le forum !

_________________
Mode d'emploi du forum

Luc
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3958
Date d'inscription : 19/06/2009
Age : 58
Localisation : La Défense, près de Paris

http://wiki.zebrascrossing.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moi, Florian, peut-être sudoué, qu'en pensez-vous ?

Message par Anne Onyme le Sam 30 Jan 2016 - 21:39

"Je vais tuer JSF".

C'est une blague.

Anne Onyme
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 657
Date d'inscription : 26/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moi, Florian, peut-être sudoué, qu'en pensez-vous ?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 0:50


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum